Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 13h10
 

Sport

Football • Can/Mondial 2010

Un défaitisme alarmant !

mercredi 28 novembre 2007 | Rata

Le vin est tiré ! Madagascar se trouve dans la poule de la Côte d’Ivoire aux rencontres de groupe pour la qualification aux compétitions jumelées de la Can et Mondial 2010. Marcel Desailly, qui a eu la main lourde au tirage, a mis de nouveau les Eléphants sur la route des Barea. Et de trois, les chemins des deux nations se croisent, et ce, toujours dans la même épreuve.
Chaque confrontation s’était soldée sur une victoire ivoirienne. La première en 2001 plus étriquée alors que lors la seconde, 6 ans plus tard, il n’ y a pas eu photo (0-3, 6-0). Quant à la troisième, nul ne peut présager de son issue. Mais les propos entendus içi et là dépassent tout de même l’entendement. « On va essayer de prendre la deuxième place et espérer être repêché parmi les 8 meilleurs seconds » selon certains. D’autres vont encore plus loin en avançant une élimination précoce des Barea, et les placent carrément bon dernier, derrière le Mozambique et le Botswana.

Une démission collective semble se dessiner alors que les hostilités ne s’ouvriront que l’année prochaine. « Tout un peuple, dont le Président de la République lui-même, aspire à une qualification à la phase finale de la Can 2010 » a déclaré Franz Gerber, le chief team des Barea et conseiller spécial du locataire d’Iavoloha, lors d’une conférence de presse. Alors on se demande la raison de ce pessimisme destructif ? N’est il pas le moment de se donner la main et de retrousser les manches ?. Avec une longue et sérieuse préparation, rien n’est impossible. Avec une forte mobilisation et une entraide sans précédent de toutes les entités prenantes : Présidence, ministère, fédération et ses démembrements, joueurs, public ainsi que les médias, la qualification sera plus que probable. Quand décidera-t-on de prendre le taureau par les cornes, aujourd’hui ou demain ? Face à des équipes capées, le temps joue en notre défaveur. « Tonga miaraka ny fanombohana, ny miasa miaraka no fahombiazana » (litt : arriver simultanément est synonyme d’un bon début, travailler ensemble garantit le succès), un slogan présidentiel plus que jamais d’actualités.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS