Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 30 novembre 2021
Antananarivo | 09h29
 

Enseignement

Envisager des études aux USA

Un camp d’imprégnation en faveur de 29 élèves

jeudi 20 août 2009

Le lycée technique d’Alarobia abrite depuis ce mardi 18 août jusqu’au 21 août, un camp pour des élèves qui souhaitent poursuivre leurs études aux Etats-Unis. Ils sont 29 participants issus des lycées de toutes les parties de l’île. Deux élèves de l’Union des Comores en font partie. C’est la deuxième fois que l’ambassade des Etats-Unis à Madagascar lance une telle initiative à l’intention des élèves qui rêvent des Etats-Unis et de l’ « american way of life ». Cette fois le camp, appelé « camp annuel d’orientation académique », est axé sur le thème « se battre pour l’excellence académique ».

L’objectif selon l’ambassade américaine, est d’accroître l’effectif des étudiants malgaches qui vont poursuivre leurs études aux Etats-Unis. Ainsi pour mieux les préparer, l’ambassade est en train de leur offrir des assistances en matière de cours et des formations qui accroîtront leurs chances de réussite. La formation consiste en des séances interactives en Anglais et en leadership.

La formation se déroule en collaboration avec d’anciens participants aux programmes d’échange du gouvernement américain pour identifier les étudiants qui vont y participer, diriger la plupart de ces séances et servir de modèle d’excellence auprès des jeunes Malagasy qui vont à leur tour faire le nécessaire pour mieux servir leur pays, remarque l’ambassade américaine..

Les élèves sont issus de la classe de Première. Ils ont été sélectionnés par leur professeur d’Anglais. Parmi les critères de sélection, les performances en Anglais bien sûr, souhaiter vivement poursuivre des études d’enseignement supérieur aux Etats-Unis et posséder un niveau de maturité élevé.

Recueilli par Bill

2 commentaires

Vos commentaires

  • 20 août 2009 à 21:48 | zandrygasy US (#1941)

    Araky ny fihevitra ny HAT dia tsy dia ilaina loatra ny fanabeazana amerikanina. Aleo hono soloina Arabie Saoudite na ny sahala @zany....
    Fa ny tsara indrindra aminy HAT dia ny Frantsay, manaporofo izany ireo zara raha nahita fianarana maro avy any Frantsa ao @governemanta

  • 21 août 2009 à 23:49 | Lucie (#101)

    - 1)L’éducation : un des piliers de la démocratie

    Si à Madagascar l’on constate une trop faible participation de la société civile aux pouvoirs de décision , c’est en partie dû au fait que des droits primordiaux et fondamentaux ne sont plus à la portée du plus grand nombre .

    Ces droits : éducation, auto-suffisance alimentaire , santé , liberté d’entreprendre , sont consciencieusement laminés par les tenants du pouvoir . Pouvoirs local,régional,
    national au sein d’un Parti unique se liguent pour accaparer le Tout et laisser le Rien aux citoyens. Il en résulte alors que la Cité se vide de sa substance , que la Nation se désagrège et que l’Etat devient déliquescent.

    Un gouvernement fort et légitime ne craint pas la contradiction . Il encourage donc ses administrés à s’instruire .

    Un gouvernement qui doute de son pouvoir et craint les opposants , maintient volontairement sa population dans l’ignorance et la désinformation. C’est une guerre contre « l’ennemi de l’intérieur », menée au même titre et souvent conjointement avec le rationnement alimentaire .

    Instrumentaliser la quête du quotidien et en faire l’unique et triviale préoccupation de la population , lui « évitant » la réflexion intellectuelle de se poser les vraies questions dérangeantes .

    - 2)Instrumentalisation de l’éducation

    Lavages de cerveau , camps de « rééducation » : autant de pratiques qui ont dévoyé le sens du mot « éducation ».

    Etre bien éduqué , est-ce : penser dans la ligne du Parti ? Est-ce penser comme « chez nous » en restant fidèles à l’esprit de : nos familles,nos villages,nos régions,notre pays ? Est-ce : être ouvert aux autres cultures ? Est-ce : penser comme les riches et les puissants ? Questions standard sans réponses standard .

    Ou plutôt, questions standard et réponse très personnelle .

    Il appartient à chacun de se former, grâce à l’éducation qu’il aura reçue , sa propre opinion et son propre jugement en son âme et conscience .
    Le vrai enjeu de l’éducation est l’ouverture d’esprit , la capacité d’analyse , de prise de recul , l’acceptation de débats contradictoires et enfin l’engagement citoyen dans une construction commune .

    - 3)Prendre parfois, laisser souvent et ne pas s’enfermer dans un moule

    Nombre de dirigeants formés à l’étranger souhaitent délivrer « en live » leur message messianique fortement entaché d’endoctrinement . Comme si , ayant atterri directement de la planète Encyclopéidae , ils détiendraient la Vérité qui sauveraient leurs bons compatriotes sauvages analphabètes restés au pays . Le réveil est toujours rude et le gouffre qui sépare le Prophète du peuple ne cesse de s’agrandir .

    Aussi, le vrai travail intellectuel pour ceux qui s’expatrient un temps dans le cadre de leurs études , consiste-t-il à absorber les connaissances extérieures et à ne jamais s’éloigner trop longtemps du vrai background qu’est leur pays d’origine . Sous peine d’une dichotomie dangeureuse et d’une contradiction flagrante , puisque « Le dire est une chose, Le faire et Le vivre en est une autre. »

    Le mauvais formateur souhaite un élève formaté . Le bon formateur souhaite un élève qui réfléchit .

    Il s’avère cependant que formé à une école, l’élève en subit l’influence , en acquiert les réflexes , la façon de raisonner .

    - 4)A travers les élites formées , les grandes puissances placent leurs pions.

    Nombre d’élites dirigeantes d’Afrique Noire ont été formées en France . Les Etats-Unis ne souhaitant pas être en reste , essaient aussi de placer leurs pions : Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire empêché en 2000 avec les résultats désastreux que l’on sait (charnier de Yopoungo avec l’assassinat de ses partisans) , Paul Kagame toujours en poste au Rwanda , Thabo Mbeki président de la RSA jusqu’en 2008 ,coopération militaire en République Démocratique du Congo etc...
    L’Afrique francophone reste bien distincte de celle anglophone et si d’aventure le paysage vient à changer , des coups d’Etat providentiels remettent les pendules à l’heure . A chacun son pré carré .
    Cependant les démocraties du Monde Libre s’accordent sur les points cruciaux que sont : la sécurisation de l’approvisionnement énergétique , la guerre totale anti-terroriste .

    Pour Madagascar , l’équilibre du pouvoir maritime dans l’Océan Indien . La Chine s’est lancée dans une politique navale proactive visant à sécuriser la mer de Chine orientale, la mer de Chine méridionale et l’Océan Indien. Ces zones maritimes correspondent toutes aux routes maritimes internationales qui transportent le pétrole d’Afrique et du Moyen-Orient vers la Chine. L’objectif des Chinois est de protéger de la Marine des Etats-Unis et de leurs alliés son approvisionnement vital en énergie. Le Pentagone appelle ces bases navales « rang de perles » du fait de leur importance géostratégique pour l’équilibre du pouvoir maritime dans l’Océan Indien .

    Long détour pour passer de l’éducation à la géostratégie ...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS