Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 19h20
 

Transport

Transport aérien

Turkish Airlines reprendront ses vols au mois de juin

mercredi 27 avril | Mandimbisoa R.

La compagnie aérienne Turkish Airlines va reprendre ses dessertes reliant la Istanbul et Antananarivo à partir du mois de juin. Le ministre des Transports, Roland Ranjatoelina, a l’a confirmé hier lors de sa rencontre avec l’ambassadeur turc Nuri Kaya Bakkalbasi. La fréquence des vols sera deux fois par semaine.

Depuis le mois de mars, les autorités ont déjà annoncé la possibilité de la reprise des vols de la compagnie Turkish Airlines sans que cela soit effective.
La rencontre entre le diplomate turc et le ministre malgache a été la clé de déblocage de la situation. Dans son communiqué relatif à cette rencontre, le ministère des Transports a affirmé avoir abouti à plusieurs projets de collaboration pour un partenariat gagnant-gagnant, notamment dans le secteur du transport aérien et maritime.

Le ministre Roland Ranjatoelina a appuyé lors de cette rencontre que les transports maritimes, fluviaux et ferroviaires sont les principaux secteurs à soutenir pour un développement palpable et pérenne. « C’est d’ailleurs dans cette idée que les rencontres diplomatiques sont guidées afin de mieux cadrer les besoins primordiaux de Madagascar en matière de transports. » a-t-il affirmé.

89 commentaires

Vos commentaires

  • 27 avril à 09:09 | MALIBUC (#9345)

    Qui à déjà échangé avec Dadabé le jour même ?
    Qui à déjà vu Dadabé disserter sur le thème du jour ?

    Ben personne, personne car Dadabé en vieillard sénile qu’il est ne sait pas dialoguer en direct.
    En fait, victime d’insomnies il rédige son texte en deux ou trois pages qu’il s’empresse de copier/coller dés qu’une Actualité est en ligne sur MT puis il disparaît comme par enchantement.
    Loin s’en faut, il est bien derrière son écran à nous observer mais sans pour autant s’inviter à la discute car il n’a plus les idées en place.
    Mais quand il écrit, il parle de ses rêves.
    Il rêve de terres en Bourgogne, d’une tendre amie inventée de toutes parts, de deux petites souris qu’il a du apprivoiser, de chèvres et de boucs, poules et lapins etc....
    Il parle même d’un ami imaginaire qui vient de mourir muni des derniers sacrements, de son amie qu’il a emmené à l’Aéroport, de son thé Gasy : du Sahambavy et des réfugiés Ukrainiens.
    Il nous décrit même la recette de l’agneau pascal telle décrite sur Marmiton, foutaise !

    Et ne soyez pas dupe car tout ceci n’est que pure invention, il habite en banlieue Parisienne dans un HLM avec pour toute distraction la vue sur le square et du haut de son balcon il refait le monde en espérant entendre sonner à sa porte une belle créature Malgache...... en vain. En vain, car sa soi disant tendre amie s’en est allée voir son Jombilo et s’en donner à cœur joie.

    Sur ce, je fais comme lui je me retire Adieu !

  • 27 avril à 09:32 | vatomena (#8391)

    Malibuc —pensez vous que Dadabée soit adulte , , ,

    • 27 avril à 09:36 | MALIBUC (#9345) répond à vatomena

      On dit que quand on vieillit on retourne en enfance, c’est ce qu’il lui arrive à ce vieillard sénile.
      Il croit duper tout le monde avec ses élucubrations ?

  • 27 avril à 10:06 | Isandra (#7070)

    Sur le plan microéconomique, tous les indicateurs sont au vert pour que l’année 2022, soit une année de l’abondance :
    - Les notes de Madagascar sont bonnes,
    - La confiance des bailleurs, plus que jamais, se solidifie,
    - La reprise économique continue son bon chemin. Avec toutes ces compagnies(7), les tarifs vont baissés et que le 500.000 visiteurs seront atteints,
    - La stabilité économique se renforce, les opposants se disloquent et s’affaiblissent pour vaciller ce régime, etc

    • 27 avril à 10:43 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra
      Voici la liste des 5 pays africains qui, malgré le Covid et la guerre en Ukraine , affichent plus de 6% de croissance économique en 2020 et 2021
      Rajoelina n’a plus d’excuse devant son échec car Les Seychelles a et le Mozambique qui se trouvent à 400 km de Madagascar en font partie.

      https://m.le360.ma/afrique/senegal-autres-pays/economie/2022/01/16/36711-afrique-voici-les-5-champions-de-la-croissance-en-2022-et-2023-selon-les-projections

    • 27 avril à 10:45 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Rendez vous donc en 2060 car visiblement, Rajoelina compte sur les Bailleurs de fonds.

    • 27 avril à 11:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      En général, les pays touristiques, tels île Maurice, Seychelles, la France, Madagascar, etc ont connu des pertes considérables, suite aux mesures sanitaires, par contre, les pays agricoles s’en sortaient mieux,...

      Madagascar selon FMI : "La croissance devrait rebondir plus vigoureusement à 5,4 % en 2022."

      https://www.imf.org/fr/News/Articles/2022/03/07/pr2266-madagascar-imf-executive-board-completes-first-review-ecf-arrangement-approves-disbursement#:~:text=La%20croissance%20devrait%20rebondir%20plus,%C3%A0%20des%20catastrophes%20naturelles%20s%C3%A9v%C3%A8res.

      En attendant le compte national 2021de l’Instat, estimé très haut cette année, 7% minimum (?)

      PS : Le taux qui se publie ici et là, n’est que de l’estimation.

    • 27 avril à 11:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Ce régime ne se contente seulement pas des financements de bailleurs de fonds traditionnels, par ex : Téléphérique financé par SG France, l’Autoroute par le chinois, etc.

    • 27 avril à 11:18 | Solovazaha (#11331) répond à Isandra

      Isandra , 500000 visiteurs ? Il n y a que vous pour y croire !! Pour devenir un pays touristique , il faut de l eau courante et potable , de l électricité , des routes praticables , de la sécurité , des structures sanitaires aux normes et surtout un billet d avion a un tarif concurrentiel . On en est très très loin ...

    • 27 avril à 11:23 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Vous vivez certainement dans un monde à part, tout capitonné d’orange. Il n’y a pas d’autres explications.

      2022 une année d’abondance ? Expliquez-nous par quels moyens ?

      Votre régime n’a jusque ici fait autre chose que vendre des rêves velirano. Mais les rêves ne remplissent pas les ventres.

      C’est pourquoi, face à la grande vulnérabilité de la POPULATION, les bailleurs de fonds ont décidé de prendre leur responsabilité en faisant fonctionner la noria des aides et prêts concessionnels dans des projets qu’ils ont EUX-MÊMES définis. C’est l’IDA du groupe de la Banque Mondiale qui a défini et finance le projet de "Connecting Madagascar for Inclusive Growth" pour la remise en état des axes routiers principaux et des routes d’évacuation de produits agricoles. Ce n’est pas le Velirano.

      En effet, le velirano n’est qu’une liste de promesses électorales donc non finançable par les bailleurs. Quant au PEM supposé décliner les velirano en plans d’action, il n’est toujours pas prêt, malgré "cinq années de préparation" du grand visionnaire avant 2019 + 4 années de pouvoir. C’est probablement le temps nécessaire pour la gestation des éléphants...blancs ?

      Concernant les "bonnes notes" que Madagascar auraient obtenues, vous essayez d’embobiner qui avec ça ? Il s’agit de "credit rating" qui s’adresse aux créanciers institutionnels et tant que le premier dollar n’a pas aterri à la Banque Centrale, il ne veut absolument rien dire.

      Les investisseurs vont réfléchir à trois fois avant d’investir dans un pays noté B en voyant ce qui se passe maintenant au Sri Lanka, noté également B par S&P. Ce pays, dirigée par une autre kleptocratie insulaire indo-océanique, la famille Rajapaska, se retrouve avec 51 milliards USD de dettes et un défaut de paiement sur les bras et n’a plus d’autres choix que d’appeller à l’aide le FMI.

    • 27 avril à 11:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Tsisdinika,

      2022 une année d’abondance ? Expliquez-nous par quels moyens ?

      C’est simple, en mettant en exécution le PEM, et tous les velirano.

      L’argent arrive, 949+500+450, si je ne cite que ça.

      Sans parler de l’écosystème économique favorable.

    • 27 avril à 11:49 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Tsidinika
      rien d’étonnant
      ce gouvernement :
      1) n’a que faire de l’avenir du pays , ni de la misère dans laquelle il a plongé le peuple
      2) depuis 2009 , période Rajaonarimampianina compris (son MEDVEDEV) , la clique de Rajoelina (Ravatomanga, Hiridjee, Andrantsitoaina etc) n’a d’autre souci que l’ENRICHISSEMENT PERSONNEL , au maximum et le plus vite possible !!!!!
      Et après moi le déluge : ils placent leur argent ailleurs , à l’étranger.
      Comme tous les autocrates corrompus africains....
      Ravalomanana , lui , avait TOUT INVESTI SUR PLACE quels que soient les griefs ( justifiés ou non ) que l’ont puissent émettre à son égard ...
      le reste es discussion sans fin....inaudible et en boucle

    • 27 avril à 12:20 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Bekily,

      "Ravatomanga, Hiridjee, Andrantsitoaina etc n’ont d’autre souci que l’ENRICHISSEMENT PERSONNEL".

      Vous êtes totalement à coté de la plaque, l’apanage de gauchiste, c’est normal, un opérateur économique a vocation d’enrichir sa société, il ne l’est plus s’il a comme l’objectif le contraire.

      Et les enrichissements de ces opérateurs qui provoquent nos richesses et la création d’emploi.

      C’est comme ça que fonctionne le libéralisme économique,...

    • 27 avril à 18:38 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Vary amin’anana :

      Je rêve ? J’ai bien lu ceci dans le post juste ci-dessu :

      "... C’est comme ça que fonctionne le libéralisme économique,..."

      Ah bon ! quelqu’un se souvient-il qu’un kaondrana mpisolelaka mpilelaka tsy ampy solaitra comme DJ kilasy T9 écrire sur ce site que la politique de DJ est le "Social-Liberalisme".

      Mpanao resake-fotsiny fa tsss !!
      Marina ny an’i arsonist hoe : "adinony ny soratra nataony hoe jesosy mamonjy hono izy", fa sady kaondrana poak’ati-doha no tsy misy tadidy sy eritreritra

  • 27 avril à 10:10 | Albatros (#234)

    Encore une fois l’annonce de la reprise du trafic aérien entre Madagascar et le "reste" du Monde est une bonne chose..... mais, mais, mais, mais (comme dit Dutronc dans une de ses chansons !), méfiez-vous....., de l’emballement d’auto-satisfaction !.
    N’oubliez pas, par exemple, qu’Emirates compte mettre 2 (deux !), vols quotidiens en A380 !, sur Maurice pour l’Eté 2022.
    Cela fait une sérieuse différence d’apport de touristes !. Mais ça reste un bon début.
    Espérons qu’il en sera de même pour la remise en état des infrastructures routières qui manquent cruellement actuellement à ces touristes pour découvrir les beautés de Madagascar.

    • 27 avril à 13:17 | lé kopé (#10607) répond à Albatros

      Isandra ,
      Pendant que l’Afrique se réveille , malgré la crise sanitaire qui a freiné son décollage économique , Madagascar reste dans sa léthargie , et trouve comme excuse la changement climatique (déforestation), le COVID , dont nous ne sommes pas les seules victimes , et la Guerre en Ukraine , dont les effets n’ont pas encore atteint notre économie . Car malgré toutes vos considérations , c’est avant toutes ces circonstances , aggravantes bien sûr , que notre Pays a sombré dans la misère. Et cela depuis le coup d’Etat de 2009 , reconnu par tous les Etats de la planète , car cela a abouti à l’éloignement des bailleurs de fonds traditionnels . Longtemps décrié par le Calife , cette manne financière est maintenant la bienvenue , et l’on ne compte plus le nombre de voyages du chef suprême des Armées...à l’Etranger , pour quémander de l’aide .
      L’intervenant précédent a mentionné les cinq Pays Africains figurant dans le TOP 5 de l’Emergence , à savoir le Niger avec ses ressources pétrolières , l’Uranium , et l’Agriculture qui contribue à lui faire percevoir 42% de son PIB , malgré la sécheresse , mais aussi le Ghana "boosté" par l’ancien Président Jerry Rawlings, le Sénégal de Macky Sall,, le RWANDA de Paul Kagamé,, le Mozambique , les Seychelles , l’Île Maurice ,et la liste n’est pas exhaustive . Malheureusement , Madagascar figure dans le TOP5 des Pays les plus pauvres du Monde , avec la Somalie , le Soudan de Sud et bien d’autres Nations en dérive, et cela sans aucune espérance d’amélioration . N’avons nous pas des ressources minières dans nos sous sols , des terres arables (4M d’HA), une biodiversité exceptionnelle , une réserve sous marine non négligeable , une population qui ne demande qu’ à exploiter toutes ses richesses , bref , nous n’avons aucune excuse pour justifier notre classement Mondial. Il n’y a que la formation d’une opposition forte et ...,unie , qui pourra changer la donne , et avec la sortie prochaine du statut du MODEL, un Parti considéré comme la troisième voie pour aider ce Pays à surmonter ses difficultés , nous espérons un réveil et un sursaut d’orgueil par tous nos compatriotes ,qui sont avides de progrès.
      Salut les Copains .

  • 27 avril à 10:42 | vatomena (#8391)

    Curieux __ Quand Madagascar était boisé ,entretenu , sécure,aimable quand Madagascar était carrossable il y avait peu de touristes ..Ce que nous offrons aujourd’hui à voir c’est notre déchéance ,notre misère ,notre retard

    • 27 avril à 11:40 | Solovazaha (#11331) répond à vatomena

      Vatomena , je suis triste comme vous de faire le même constat , Madagascar depuis trente ans a bien changé ; je suis nostalgique de ce pays ou il faisait bon vivre , certes la misère était présente mais les gasy avait tout de même le sourire . Le monde a évolué très vite et les exigences des touristes aussi . Hors Madagascar a pris , comme vous le dites si bien un retard abyssal dans tous les domaines ... Prions les Dieux que cela s améliore dans le futur !!!!

  • 27 avril à 10:55 | arsonist (#10169)

    Moi , arsonist , j’ai discuté plusieurs fois en échanges spontanés sur ce forum avec "Dadabe" .

    "Dadabe" est très certainement un Français , originaire de la Bretagne qu’il connaît fort bien .

    "Dadabe" connaît aussi , bien mieux que moi , [en-dehors de ma région ancestrale] de nombreuses régions de Mada ainsi que les natifs respectifs et les cultures propres à ces régions.
    Et je reconnais honnêtement que "Dadabe" m’a appris quantité de choses intéressantes sur ces régions et leurs habitants que je ne connaissais pas , ou même que je croyais connaître mais insuffisamment ou même à tort .

    J’ai été surpris par l’intérêt que "Dadabe" avait porté sur mes posts concernant l’ Histoire , la culture , les us et coutumes merina .
    Par exemple , la riziculture combinée avec cette sorte de "pisciculture" que nous autres , les Merina , pratiquons avec passion au coeur de notre région ancestrale.
    En particulier , il y a un poisson nain que nous appelons "pirina"et qui vit en bande dans nos petits cours d’eau et nos rizières . La présence ou l’absence de ce poisson dans les eaux des canaux d’irrigation de nos rizières nous servent de révélateur sur la bonne ou la mauvaise qualité de l’eau.
    Quand "Dadabe" a lu mon post concernant ce poisson , cet esprit curieux et avide de connaissances m’avait "bombardé" de questions pour avoir plus de précisions concernant ces "pirina" .
    Surpris par tant de saine curiosité j’avais fait tout mon possible pour donner plus de précisions .

    D’ailleurs , en général les honorables et honnêtes visiteurs de ce forum constatent que "Dadabe" a un très haut niveau d’instruction qui sert un esprit très fin et un intellect très pointu , doté d’une plume d’une adresse peu commune , faisant très clairement voir , en plus , le grand sens de l’humanisme du bonhomme !

    Alors , il n’est guère étonnant que tout cela fasse des jaloux , voire des envieux .
    "Voire" , parce que la jalousie ne fait pas partie des sept péchés capitaux .
    Mais l’envie , si !

    • 27 avril à 11:15 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

      Merci pour ces détails arsonist !
      Ce qui m’étonne fortement sur ce site, c’est que les post-eurs (que les "envieux" ne digèrent pas), écrivent très bien le français. Est-ce pour cela que ce péché capital traîne ses savates sur ce forum ?
      Mais comme écrivait un forum-iste : ils n’ont qu’à zapper ces posts, une attitude logique et simple.
      Au pays dans le temps passé, lors des rencontres sportives (lé kopé en connait bien), on chantait toujours en chœur pour démoraliser l’adversaire "Marary fo amin’izany eo !".

    • 27 avril à 11:21 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      Et aussi :

      "Mikatokatok’izy ... Ouuuh ! Mikatokatok’izy ... Ouuuh !

    • 27 avril à 11:32 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Soyez sérieux Arso .Dadabe n’est ni Chateaubriand ni Alphonse Daudet .Son écriture n’est pas sublime : c’est simplement celle d’un homme qui a été instruit et éduqué comme autrefois ;En analyste ,en verve ,en étude ,votre Dadabe ne vaut pas tripette face à votre cauchemar ,le Juif Sepharade

    • 27 avril à 11:43 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Nisy niantso angaha ity kiringy "vatomena",
      1.mpisolelaka ny mpanjanaka
      2.sy mpanohana tsy misy fepetra ireo mena sofina mihevi-tena tompon’ny fahamboniana ireo,
      angaha ???

    • 27 avril à 13:50 | tsimahafotsy (#6734) répond à arsonist

      " D’ailleurs , en général les honorables et honnêtes visiteurs de ce forum constatent que "Dadabe" a un très haut niveau d’instruction qui sert un esprit très fin et un intellect très pointu , doté d’une plume d’une adresse peu commune , faisant très clairement voir , en plus , le grand sens de l’humanisme du bonhomme !"

      Je souscris totalement à ce que vient d’écrire Arsonist.

      Dadabe fait parti de ces gens comme Zanadralambo, Menalahy, Liliquilit, Elena, Caro, et j’en oublie surement quelques-uns qui ont déserté le forum, ( mes sincères excuses pour eux) mais qui ont un très haut degré de culture, d’ouverture d’esprit et d’un immense amour pour Madagascar.
      En dehors de ce forum, certains sont devenus des amis, pas des amis virtuels mais de vrais amis avec qui on échange par d’autres voies.
      A une époque où ces personnes fréquentaient encore ce forum, il m’était agréable de venir les lire et d’échanger avec eux.
      Aujourd’hui force est de constater que le niveau est au niveau des caniveaux.
      Quel intérêt de lire ou d’échanger avec un Isandra, ou Vatomena, ou Anticaste ou Olivier et compagnie ?
      Ils représentent le degré zéro de l’humanité et la preuve que la vieillesse est un naufrage.

    • 27 avril à 17:02 | Jacques (#434) répond à arsonist

      Bonjour Arsonist,

      " Alors , il n’est guère étonnant que tout cela fasse des jaloux , voire des envieux .
      "Voire" , parce que la jalousie ne fait pas partie des sept péchés capitaux .
      Mais l’envie , si
       ! "

      L’être humain est ainsi fait, Arsonist, complexe. Pour peu qu’il se convainc de ne pas être au même niveau du tiers en face, le v’là qui - tel un cheval qui mâche le mors - se renfrogne parce que impuissant. Alors il s’agrippe à la seule arme (le clavier) à sa disposition pour cracher son dédain, tel le post ci-dessus qui dénigre Dadabe que je salue au passage. Ainsi être cultivé ou avoir une grande érudition peut vous coûter cher, heureusement que tout est virtuel ici. Mais que Dadabe se rassure, il n’y a pas que ces envieux ici au forum.

      Toujours dans le cadre du hors sujet, me voilà donc revenu ici au forum et ce après un séjour de quelques semaines à Madagougou. Eh oui il le fallait, mon dernier passage dans ce pays qui m’a vu naître remonte à 2018, quatre (4) ans donc. Comme j’ai eu à le dire ici j’y allais une fois l’an, non pour le tourisme mais pour les modestes biens que j’y possède. Cocasse comme voyage qu’est celui-ci. Parti début mars, vacciné puis testé 48h avant départ me revoilà retesté à ma descente à Ivato, ensuite contraint de patienter 2 jours dans un hôtel "agrée fanjakana" quant au résultat du test qui s’est avéré...positif, oui vous me lisez bien, positif au covid-19. Synonyme d’obligation de quarantaine d’une semaine de plus alors que je devais rejoindre Diego le lendemain. En mon fort intérieur je savais bien que je n’étais nullement positif au covid, ça sentait fort l’arnaque. Mes justificatifs n’y ont rien fait, le mec en face de moi n’a rien voulu entendre, ou plutôt si...il a entendu la petite allusion à un "arrangement". Qu’auriez-vous fait à ma place sinon demander au mec de vous refiler le "bon" document, ce qui a été fait ! Alors me diriez-vous qu’en pareille circonstance j’étais complice d’un kolikoly, peu m’importait car je n’ai pas prévu de rester plus de temps qu’il me fallait à Tana. Invraisemblable !

      Je m’arrête là pour cette anecdote, j’espère avoir une nouvelle occasion pour conter ici la suite de cette burlesque pérégrination.

  • 27 avril à 11:03 | Besorongola (#10635)

    Isandra
    Le PIB par habitant de Madagascar demeure l’un des plus faibles au monde (521 USD en 2021, contre 502 USD en 2020), la croissance économique étant largement absorbée par la croissance démographique. Jamais on n’entend Rajoelina parler de planing familial.

    Le FMI table sur une augmentation de l’inflation à 5,4% en 2021, plus prononcée qu’en 2020 (4,2%), en raison de la reprise de l’activité économique. Elle augmenterait légèrement à 5,7% en 2022 En 2021, la dette publique malgache rapportée au PIB devrait atteindre 46,9% du PIB, dont 34,7% de dette extérieure et 12,2% de dette domestique. Tous ces chiffres n’augurent pas le bout du tunnel car les endettements vont s’amplifier jusqu’à un niveau intenable.

    • 27 avril à 11:39 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      PFFFFFFFFFFFF
      ce gouvernement corrompu et pourri n’a que faire que le peuple ne vive et ne raisonne plus que dans une LOGIQUE D’ECONOMIE DE SURVIE
      Il n’est même plus pauvre , mais MISERABLE !!!!
      les paroles ne suffisent plus pour éjecter cette bande de mafieux !!!!

    • 27 avril à 11:56 | Observateurlucide (#11307) répond à Besorongola

      Bekily,
      Pourtant tous ces gens qui mis en coupe réglée ce pays ,vous les connaissez pratiquement tous !
      Pourquoi ne pas les dénoncez nommément ?
      Nous pourrions alors jugés de la franchise de vos "engagements démocratiques"
      Oui c’est vrai, le comportement sectaire des suprémacistes mérina vous en empêche ,dommage !

    • 27 avril à 18:57 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Tsimahafotsy , ? C’est la meme graine que dadabe. ! Se passionner pour les aventures de la maison Dadabe ,c’est avoir l’esprit creux ,un peu vide.Je vous croyais plus profond..Il ne me viendrait pas à l’idée d’annoncer au public quel thé me réconforte. Dadabe ,c’est ça. Il manque d’envergure .Il n’est pas un Lysorine ou un Besorongolo

    • 27 avril à 19:07 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Chateaubriand Dadabé , il faut saluer ce dernier fleuron de la pensée ,de la littérature française. Saluez saluons Saluez

  • 27 avril à 11:12 | Besorongola (#10635)

    AVEC TOUTES CES DETTES CUMULÉES, RAJOELINA CONDUIT MADAGASCAR DROIT AU MUR !
    Comme partout dans le monde l, es conséquences des sanctions contre la Russie se font durement sentir à Madagascar en ce moment malgré le blocage de prix depuis juin 2019 mais cette situation ne peut pas durer eternellemnt . Selon Rajoelina, les malgaches vont subir une explosion du prix des carburants car le cadeau est fini. Cette décision de maintenir le prix du carburant au même niveau ne sera plus tenable à partir du mois de juin. . Jusqu’à présent, l’Etat jouait le rôle d’amortisseur mais cela ne va pas durer.
    De 147 dollars le baril au mois de mars, il est aujourd’hui à 101 dollars, ce qui soulage les importateurs de pétrole.

    Dans le même temps, selon La Réunion 1ère, la valeur de la monnaie malgache face au dollar ne cesse de chuter. Le dollar est sur le point d’atteindre pour la première fois 4000 ariary. Autrement dit : Madagascar a de moins en moins d’argent, pour acheter une énergie de plus en plus chère.

    La subvention que l’Etat assure depuis des années n’est plus tenable. Le prix du litre d’essence actuellement est de 4 100 ariary, soit 93 centimes d’euros, le diesel est à 77 centimes. Cela n’a pas bougé depuis l’année dernière.

    Le ministre de l’énergie et des hydrocarbures Andry Ramaroson a deux semaines pour présenter plan en conseil des ministres. Il va falloir préparer les esprits. Soutenir le pouvoir d’achat des automobilistes ne serait plus l’option prioritaire, et cela va faire très mal.

    Ceux qui possèdent une voiture ne sont pas les plus pauvres, mais les prix des transports en commun vont augmenter aussi ; alors que dans le même temps les produits de première nécessité ne cessent de grimper.
    Selon l’économiste Hugues Rajohnson, la question qui se pose c’est de savoir comment l’Etat pourrait honorer toutes ses dette carburant. Les pétroliers malgaches travaillent souvent pour le compte des riches négociants étrangers et il est fort possible que ces hommes d’affaires étrangers se sont plaints auprès des Bailleurs de fonds pour que Madagascar puisse avoir des aides afin d’éponger ses dettes carburants et dès son retour de Washington, Rajoelina, dans son discours prépare psychologiquement les Malgaches à cette hausse inévitable au mois de juin.
    Mais comment se cumulent les dettes publiques contractées par l’Etat d’année en année jusqu’à ce la situation devient intenable. Comme Madagascar crée très peu de richesse alors l’Etat fait recours à des emprunts chez les Bailleurs de fonds qu’on appelle couramment par euphémisme "aides extérieures".
    Regardez la vidéo ci-dessous pour mieux comprendre l’endettement de l’Etat et ses conséquences.

    • 27 avril à 11:36 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      "AVEC TOUTES CES DETTES CUMULÉES, RAJOELINA CONDUIT MADAGASCAR DROIT AU MUR !"

      Il faut poser les bonnes questions :

      Pourquoi nous devons nous endetter ? Parce que nos ressources ne sont pas assez pour financer nos projets. Sans financements extérieurs, nous ne pouvons pas avancer, la plupart de nos projets seraient au garage. En quelque sorte, nous sommes obligé de chercher des financements ailleurs. C’est aussi simple que ça.

      Toutes les dettes sont elles mauvaises ? Ca dépend de l’utilisation de l’argent. Si l’argent reçu est bien utilisé pour améliorer les conditions de vie des Malagasy et en même temps, permet notre pays de se développer, de sortir dans ses pauvretés. Ce sont des bonnes dettes,...

      C’est pourquoi, on peut compter avec les doigts, les pays au monde, qui ne s’endettent pas.

    • 27 avril à 12:29 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra.
      Il faut se poser aussi la question :Pourquoi Madagascar de Rajoelina ne s’en sort pas alors que le sous-sol malgache regorge de richesses minières considérables ? La réponse est simple c’est que Rajoelina est pris en otage par les riches hommes d’affaire qui ont financé sa campagne électorale. Les tonnes d’or et de pierre précieuses sortis à bord de jet privé que seule la minorité proche du pouvoir ait la possibilité d’opérer. Les sites miniers officiels comme Ambatovy ne rapportent pas grand chose à l’économie locale
      Les Seychelles sont un petit pays devant Madagascar en superficie mais grâce au tourisme, ce pays fait partie du top 5 des pays en forte croissance. C’était la tergiversation de Rajoelina pour ouvrir la frontière de Madagascar qui a mis à terre le tourisme malgache qui représente 8% du PIB.
      En ce moment, vous chantez un avenir optimiste mais comme vous dites, cela dépend de l’utilisation de ces endettements sans fin.. Ce sera certainement pour les werawera parce que c’est dans l’ADN de Rajoelina et il ne pourra pas s’en empêcher. AMPIREVEO NY POKONA !

    • 27 avril à 12:47 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      En fait, vous les détracteurs, vous comportez comme rafozandoza, quand Rajoelina avait reculé une semaine la fermeture des frontières au mois de mars 2020, vous l’avez accusé de responsable de l’entrée de virus, ici, maintenant, par prudence, il a retardé l’ouverture des nos cieux, vous le critiquez encore. Mais, s’il les avait ouvert avant, vous trouveriez toujours de mots désagréables contre lui.

      En tout cas, Rajoelina a pris ces décisions, en étant responsable, après avoir bien mesuré le pour et le contre, en tenant compte, les enseignements sur l’ouverture à Anosy be entre première et deuxième vague.

      C’est plutôt la tergiversation de Rajao, pour ne pas dire aucune politique crédible pour ameliorer le secteur minier, pendant son mandat(aucune crise majeure) qui n’a pas permis à Rajoelina d’exploiter convenablement nos richesses.

      Rajoelina a été contraint de mettre en priorité, par dessus tout, la lutte contre cette pandémie presque pendant 2/3 années de son mandat, de ce fait, c’est maintenant seulement qu’il peut reprendre normalement sa mission principale, réaliser tranquillement son programme.

  • 27 avril à 11:48 | Observateurlucide (#11307)

    Ah le vote utile de mélenchon, je ne sais s’il l’a fait exprès ce coup là ,mais cela donne des effets désatreux pour ces "amis" de gauche !
    Non seulement cela a grossit artificielemnt son score au premier tour mais en plus cela désarmes en grande partie le PS et les écolos dans les négociations de la fameuse union populaire !
    En effet comment résister au 22 % de LFI quand on revendique ,2.5 % POUR LE PS et 4.5% pour EELV !
    Même la maire de Paris a été incapable de faire comprendre a son fils que voter Mélenchon au premier tour des présidentielles était un hara-kiri politique pour le PS !
    Jacques Brel avait raison "les bourgeois plus cela devient vieux plus cela devient cons "
    Cette tirade me fait penser à votre cher dadabèèèèèèèèèèè qui rentre bien dans cette catégorie ,malgré ses connaissances en pisciculture dans les rizières des hauts plateaux Malgaches ,
    cette bourgeoisie bobo, issue de mai 1968 démontre actuellement toute son inintelligence malgré toutes cette éducation de haut niveau financée par le peuple Français !
    Tiens cela me fait pensé, aussi, a un autre pays du sud ouest de l’océan indien ,qui souffre des mêmes maux que la France !
    Et oui ,le système communo-soviétique lui aussi a produit une pseudo élite de ce genre, incapable de conduire les peuples vers un véritable développement !
    Les Chinois eux ont en partie résolut le problème par un encadrement de fer ,et oui ces gens là ne peuvent être laissé seuls a gouverner des pays modernes !
    Faillite en France ,en Russie, à Madagascar ,au Mali, en Algérie en centre Afrique, à Cuba ,en Corée du nord ,la liste est longue de ces pays détruits par cet ersatz d’élite !
    gageons que la chute de Poutine permettra ,enfin ,d’éliminer ces utopistes dangereux !

    • 27 avril à 12:03 | arsonist (#10169) répond à Observateurlucide

      ’Zao ataon’ity "Observateurlucide" ’ty izao ’zany no mba fikaozy vozongo milay be sy fanoratra tena raitran’ny mena sofina eee !

      Tsy kobony fa lavitrin’ny afo ny kitay e !

    • 28 avril à 13:01 | Albatros (#234) répond à Observateurlucide

      Bonjour Observateurlucide !.

      Dites moi si je me trompe mais vous critiquez beaucoup le "communisme" !, n’est ce pas un "Parti Communiste" qui a tout les pouvoirs en Chine ?!. Pays qui semble avoir vos faveurs !.

  • 27 avril à 11:54 | Isandra (#7070)

    La stabilité politique favorise l’arrivée des investisseurs. Avec Rajoelina, c’est assuré.

    Les chamailleries finissent toujours par se résoudre, tant que le personnage central est sur place. C’est valable aussi pour le TIM, j’espère.

    "Adapter le programme de l’Etat aux demandes et desiderata de la population du District d’Ikongo, tel fut l’un des sujets au centre des discussions lors de la rencontre entre le député et non moins vice – président de l’Assemblée nationale représentant l’ex – chef - lieu de Province de Fianarantsoa, Jean Brunelle Razafitsiandraofa et le conseiller spécial à la Présidence en charge de des affaires politiques, Soja Jean André dit Kaleta à Ambohitsorohitra, hier. Il a également été question de la possibilité d’accélérer les projets de développement au profit de cette localité. Le parlementaire a adressé ses remerciements à l’endroit du Président Andry Rajoelina pour la nomination de deux nouveaux conseillers spéciaux : l’ancien sénateur Soja Jean André et le Général Ravalomanana Richard, en l’occurrence. Deux personnalités dotées d’expériences dans les affaires nationales et surtout dans le domaine politique.
    La nomination de ces conseillers a également permis de réduire l’écart qui sépare les parlementaires, porte – paroles de la population et le Président de la République, patron de l’Exécutif. Le député élu à Ikongo ne manque pas de relever l’existence d’une certaine distance entre le Gouvernement et les membres de l’Assemblée nationale.
    Fidèle au parti TGV
    Outre la question liée au développement, les échanges entre les deux hommes ont également porté sur des sujets politiques. Le député d’Ikongo a pu effectuer un compte- rendu relatif aux nombreuses doléances des communautés locales. Ce fut également l’occasion pour ce membre de l’Assemblée d’apporter des éclaircissements concernant ses relations avec le Chef de l’Etat. « Je n’ai aucun problème avec le Président », a – t – il indiqué en marge de la rencontre avant d’ajouter qu’il est également en bons termes avec le parti TGV (Tanora malagasy vonona). Selon lui, il est du devoir du bureau politique de recadrer, d’apporter un conseil ou de faire un rappel à l’ordre en cas de constat d’une déclaration qu’il juge contraire à la ligne ou à la discipline de parti.
    Pour rappel, ce parlementaire avait fait quelques déclarations virulentes pointant du doigt certains projets de l’Etat qui, selon lui, allaient à l’encontre des priorités dans certaines Régions de l’île. Des déclarations qui lui ont valu un rappel à l’ordre de ses homologues parlementaires élus sous la bannière Orange. Le député affirme avoir « reçu et pris en considération » les consignes du bureau politique et respecter les règles qui régissent la formation politique. Il réitère son appartenance au parti TGV et œuvre en faveur de ce groupement politique." Laverité

    • 27 avril à 11:59 | bekily (#9403) répond à Isandra

      stabilité politique ou stabilité de façade entretenue par LA FORCE (armée et police !!!) d’un gouvernement autocratique quasi dictatorial ????
      Isandra
      vous n’êtes pas un foudre de guerre d’éloquence , mais de grace épargnez nous de vos insanités !!!!

    • 27 avril à 12:00 | bekily (#9403) répond à Isandra

      stabilité politique ou stabilité de façade entretenue par LA FORCE (armée et police !!!) d’un gouvernement autocratique quasi dictatorial ????
      Isandra
      vous n’êtes pas un foudre de guerre d’éloquence , mais de grace épargnez nous de vos insanités !!!!

    • 27 avril à 12:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Bekily,

      Soyez à la page de notre histoire, apparemment, vous êtes toujours à coté sur toutes les lignes,...Dommage !

      Les forces de l’ordre n’ont jamais été garant de la stabilité politique, sinon, nous n’aurions jamais toutes ces crises politiques, aussi dévastatrice que les guerres civiles.

    • 27 avril à 16:49 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Isandra, vous êtes impayable !

      "La stabilité politique favorise l’arrivée des investisseurs. Avec Rajoelina, c’est assuré."

      Bekily a raison. Avec le retour du fameux Richard Baomba, certainement comme conseiller au "maintien de l’ordre", la stabilité politique sera assurée !

      Sachez une chose Isandra : les investisseurs se parlent entre eux. Ils ne se fient pas à quelque sondage ou classement ou prospectus de propagande pour venir investir dans un pays. Ceux qui viennent en prospection s’informent systématiquement auprès de ceux qui sont déjà là pour savoir comment sont-ils traités et si leurs investissements sont en sécurité par rapport au cadre juridique et fiscal. Je vous laisse deviner leur réponse !

  • 27 avril à 11:59 | Isandra (#7070)

    Macroéconomique :

    L’ariary se stabilise par rapport au dollar, alors qu’elle prend la force ces derniers temps par rapport à l’Euros.

    Bonne nouvelle pour l’inflation.

    Taux d’inflation : 6.3% contre 8% en 2018, et 19% en 2005.

    • 27 avril à 12:51 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      AU DELÀ DES CHIFFRES, POURQUOI MADAGASCAR DE RAJOELINA NE S’EN SORT PAS ?

      Madagascar : la société civile dénonce une gestion opaque du secteur.

      Une dizaine d’organisations de la plateforme de la société civile dénoncent l’opacité avec laquelle est gérée le secteur extractif.
      Une dizaine d’organisations de la plateforme de la société civile dénoncent l’opacité avec laquelle est gérée le secteur extractif. © RFI/Laetitia Bezain
      Texte par :
      RFI

      Le secteur minier représente 30% des exportations totales de Madagascar et 4% du PIB (rapport ETIE). Mais le sous-sol de la Grande Île, riche d’or et de pierres précieuses, émeraudes, rubis, saphirs, est encore loin de contribuer au développement du pays et ne profite pas à l’amélioration des conditions de vie des Malgaches.

      Une dizaine d’organisations de la plateforme de la société civile dénoncent l’opacité avec laquelle est gérée le secteur extractif. Parmi leurs préoccupations, la filière aurifère, abonnée aux trafics de grande ampleur, s’alarme-t-elle. Des trafics en recrudescence depuis trois ans. « Nous avons constaté que les trafics d’or sont partout : à Maurice, en Afrique du Sud, à Dubaï, explique Clément Rabenandrasana, secrétaire exécutif de l’organisation de la société civile sur les industries extractives (OSCIE). Des kilos d’or interceptés dans ces lieux...
      Le secteur minier représente 30% des exportations totales de Madagascar et 4% du PIB (rapport ETIE). Mais le sous-sol de la Grande Île, riche d’or et de pierres précieuses, émeraudes, rubis, saphirs, est encore loin de contribuer au développement du pays et ne profite pas à l’amélioration des conditions de vie des Malgaches

      Les autorités avaient décidé de suspendre l’exportation de l’or pour pouvoir assainir la filière, sans succès pour l’heure. En janvier, 73 kilos d’or en provenance de Madagascar ont été interceptés en Afrique du Sud....

      Voici l’intégralité de l’article :
      https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211027-madagascar-la-soci%C3%A9t%C3%A9-civile-d%C3%A9nonce-une-gestion-opaque-du-secteur-minier

    • 27 avril à 13:09 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      WERAWERA VEUT DIRE :"LES MISÉREUX DANSENT SUR DES FORTUNES"

      Les principales raisons de cette situation de blocage de Madagascar dans le secteur minier sont connues. Les producteurs qui exploitent majoritairement pierres précieuses et semi-précieuses manquent d’accès aux financements. Quant aux futurs grands projets miniers, ils pâtissent de l’instabilité du climat des affaires et de la non-application du cadre légal. C’est notamment le cas du projet d’ilménite de Base Toliara, suspendu depuis novembre 2019 alors que la décision d’investir près de 600 millions de dollars allait être prise.
      Les Malgaches attachent plus d’importance au sol visible qu’au sous-sol invisible et pourtant c’est sous la terre qu’il y a les vraies richesses qui pourraient aider à sortir de la misère actuelle.
      C’est l’équipe de Rajoelina qui a bloqué le projet Tulear Sand sous Rajao pour une simple raison c’est de destabiliser le régime de l’époque. Maintenant il est au pouvoir Rajoelina, il est confronté aussi à cette réalité d’attachement des Gasy au sol.

    • 27 avril à 13:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Parce qu’il a hérité les gabegies de HVM, il n’avait pas eu le temps pour tout améliorer, avant que cette pandémie arrive nous foutre les troubles.

      Malgré la pandémie, "LE SECTEUR MINIER SE PORTE BIEN"

      "Notant que le secteur minier semble avoir déjà renoué avec la reprise, il a signalé qu’environ 90% des objectifs fixés seraient atteints, dont notamment le renforcement de l’approvisionnement en or de la Banque centrale."

      https://mapecology.ma/actualites/203602/

      Cependant, cela n’a pas encore suffit pour qu’on ait l’auto-financement confortable.

    • 27 avril à 17:33 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Isandra,

      "Le secteur minier se porte bien."

      Ce secteur ne comprend plus qu’une poignée d’opérateurs légaux vu que la plupart n’ont plus de permis pour travailler depuis une dizaine d’année, merci à Andry Rajoelina. Ces trafics d’or et pierres en tout genre sont le résultat de la mise hors-jeu des acteurs sérieux en faveur de hors-la-loi en cheville avec les autorités.

      Un secteur, ce n’est pas 2 ou 3 entreprises, sauf chez Ravatomanga.

  • 27 avril à 12:25 | Observateurlucide (#11307)

    arsonist,
    Les électeurs souchien Français de Mélenchon ont la gueule de bois aujourd’hui !
    Ils ont compris qu’ils ont associés leur voix (sans doute sincère) a un véritable vote communautaire qui rejette la culture Française !
    En effet ce ne sont qu’islamo-gauchistes radicalisés, dé coloniaux et indigénistes qui sont les véritables chevilles ouvrières du vote LFI !
    Le premier tour des législatives pour Mélenchon ,après le dégonflement du soufflé "vote utile" et le rejet du vote communautaire, risque d’être un retour a la réalité douloureux !
    Je sais vous vous en foutez royalement ,seul ce qui divise les Français vous intéresse !
    Mais vos enfants eux sont Français, seulement Français ,vous y pensez ?

    • 27 avril à 13:02 | vatomena (#8391) répond à Observateurlucide

      Observateur — Vous avez oublié ceux qui se font nommer "" les racisés"" véritable poison pour la France

    • 27 avril à 13:23 | vatomena (#8391) répond à Observateurlucide

      O temps ancien ! Autrefois c’était la terre qui nourrissait l’homme malgache .Demain ,ce serait donc le sous sol . Besorongola ?

  • 27 avril à 12:32 | Observateurlucide (#11307)

    Arsonist,
    Une réaction saine ?
    https://www.francebleu.fr/infos/societe/c-est-du-racisme-des-marseillais-denoncent-l-ecart-entre-l-accueil-des-ukrainiens-et-des-autres-1649003439#xtor=CS3-801-[Desktop]-[%22C%27est+du+racisme%22+%3A+des+Marseillais+d%C3%A9noncent+l%27%C3%A9cart+entre+l%27accueil]-[FR_Le+Monde+%28Soci%C3%A9t%C3%A9+%C3%A9ditrice+du+Monde%29]&dicbo=v1-45098deca4c9fc7a10d6b01278029188-00e864aa08609d4eff3601e3ede84beae6-me3gkzrumu4deljwgm2tcljumqzdaljzmq3tqljqgyzginlggfsgimrugu

    • 27 avril à 13:17 | vatomena (#8391) répond à Observateurlucide

      Les immigrés, clandestins ou pas, reprochent donc aux Blancs de trop bien accueillir leurs frères de race ,de culture ,de religion ;. Tout ça ,c’est de la famille pourtant
      NB les Ukrainiens demandent un abri temporaire .Ils sont bien décidés à retourner chez eux le plus vite possible.Quand les migrants ,eux , ils veulent s’incruster et faire venir la famille africaine . Voyez le mérino Arsoniste

  • 27 avril à 13:16 | Besorongola (#10635)

    RAJOELINA A FIXÉ LE PRIX PLAFOND SANS COMPENSATION POUR LE MANQUE À GAGNER DES COMMERÇANTS, C’EST UNE ABERRATION !

    Le plafonnement des prix des produits de première nécessité (PPN) « imposé » par le ministère du Commerce et de la consommation n’est pas respecté. Au cours de cette semaine, le ministère a effectué des descentes sur les marchés de la capitale. Sans surprise, les prix affichés respectaient les prix plafonds. Le ministère s’applaudit même que certains commerçants appli-

    quent des prix largement au-dessous des prix plafonds. Mais la réalité en est tout autre. Sur les marchés, notamment à Tanjombato, les détaillants appliquent des prix au-dessus du plafonnement.

    Si le prix du riz importé est limité à 2 200 ariary le kilo, certains détaillants le vendent à 2 400 ariary. « 2 200 ariary, c’est le prix auprès des grossistes. Avec les transports et autres charges, les bénéfices arrivent à peine à 150 ariary le kilo », explique Mirana.

    Le riz n’est pas la seule denrée touchée par ce non-respect des prix plafonds. A titre d’exemple, l’Etat a fixé le prix de l’huile de palme à 7 600 ariary le litre, mais certains commerçants en ville affichent un prix jusqu’à 8 500 ariary. L’huile de soja quant à elle se vend jusqu’à 10 000 ariary le litre si le prix plafond est fixé entre 9 100 et 9 500 ariary.

    Pire, le prix plafond imposé par l’Etat peut être largement au-dessus des prix auprès des grossistes. C’est le cas du sucre Ambilobe dont le prix ne devrait pas dépasser 2 600 ariary le kilo auprès des détaillants si l’on se réfère au plafonnement des prix. Par ailleurs, ce prix peut atteindre les 3 500 ariary parce qu’acheter auprès des grossistes à 3 300 ariary. De qui se moque-t-on ?

    Annie N. La Gazette de la Grande île.

  • 27 avril à 13:23 | Besorongola (#10635)

    MADAGASCAR : LE SECTEUR MINIER SE PORTE BIEN MALGRÉ LA PANDÉMIE (MINISTRE).
    MAIS C’EST UN MINISTRE QUI L’ANNONCE DONC C’EST UNE PROPAGANDE DE PLUS.

    Antananarivo – Le secteur minier à Madagascar se porte bien malgré la pandémie de la Covid-19 qui constitue un événement véritablement perturbateur pour l’ensemble des secteurs d’activités, a affirmé lundi le ministre des Mines et des Ressources stratégiques, Fidiniavo Ravokatra.

    « Malgré la crise sanitaire qui a frappé le pays depuis l’année dernière, nous avons atteint la majorité des objectifs prévus dans la politique générale du gouvernement », a déclaré M. Ravokatra lors de la présentation du bilan des réalisations de son département pour l’année 2020.
    Mais de qui se moque-t-on ?

  • 27 avril à 14:19 | Besorongola (#10635)

    FAUT-IL REFERMER LA FRONTIÈRE MALGACHE AUX AVIONS EN PROVENCE DE LA RÉUNION ?

    Selon Réunion 1ère, la préfecture et l’ARS de la Réunion annoncent, ce mardi 26 avril, 7 décès et 12 889 nouveaux cas à La Réunion, du 16 au 22 avril. L’épidémie est en légère baisse, comme le nombre d’hospitalisations en service de réanimation.
    GB • Publié le 26 avril 2022 à 17h23, mis à jour le 26 avril 2022 à 17h27
    La circulation virale reste stable cette semaine à La Réunion. Au 22 avril, le nombre de cas hebdomadaires s’établit à 12 889 contre 14 083 la semaine précédente, correspondant à un taux d’incidence de 1 506 contre 1 645 la semaine dernière.

    La baisse relative de ces deux indicateurs s’explique principalement par la diminution du nombre de tests effectués la semaine dernière en raison du lundi de Pâques (41 342 test contre 46 665 la semaine précédente). Il convient de noter que le taux de positivité reste élevé à 40,3% (contre 38,5% la semaine précédente) et que le taux d’incidence de ces derniers jours est de nouveau en hausse pour atteindre celui enregistré avant Pâques.

    Pour autant, depuis plusieurs semaines, le nombre d’hospitalisations en service de réanimation reste stable à un niveau bas. Le 26 avril, 5 lits de réanimation sont occupés par des patients Covid et 48 par des patients atteints d’autres pathologies (soit 53 lits occupés sur les 76 lits disponibles). La circulation virale ne génère donc toujours pas, à ce stade de pression hospitalière.

  • 27 avril à 14:49 | Isandra (#7070)

    Diplomatie tous azimut innovante du régime Rajoelinesque :

    Après les rencontres avec de nos partenaires à Washington, voilà notre ministre des affaires étrangers est en Inde :

    "La coopération entre #Madagascar et l’Inde continue de se renforcer. Elevée au rang de partenariat stratégique avec les pays riverains de l’Océan Indien, la coopération s’étend dans les domaines des services aériens, applications geo-informatiques pour le développement rural, et en matière de défense nationale. La 7ème édition du #Raisina Dialogue a pour thème "Terranova", organisée à New Delhi du 25 au 27 avril 2022.
    Invité par le Gouvernement indien, Madagascar participe pour la première fois à ce dialogue de haut niveau réunissant 13 ministres et plus de 2000 participants. Le projet d’un grand espace Indopacifique fait partie des discussions entre les pays riverains avec des préoccupations communes pour faire face aux défis du changement climatique et les questions d’intégration économique.
    Avec une vision large, l’espace #indopacifique sera une des plus importantes régions du globe où 60% de l’économie mondiale s’opèrent. Madagascar joue un rôle important dans la région ouest indian-océanique.
    Au cours de cette visite, Richard Randriamandrato a été reçu par Narendra Modi, Premier Ministre de l’Inde au palais d’Etat, avec les ministres invités à ce dialogue. Un petit dejeuner de travail avec le ministre des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar est prévu pour faire avancer les dossiers en suspens dans les domaines de la santé, de l’environnement et du commerce."

    • 27 avril à 15:05 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      IL Y AVAIT MIEUX DEPUIS 60 ANS, AU TEMPS DE RAJAO C’EST LE PRÉSIDENT INDIEN LUI-MÊME QUI DÉBARQUE À MADAGASCAR !

      Ce n’est pas un exploit qu’un ministre de Rajoelina déjeune avec un PM indien.

      Relation Inde - Madagascar

      Le président de l’Inde veut consolider
      jeudi 15 mars 2018 | Ny Aina Rahaga
      Le président de la République de l’Inde Ram Nath Kovind est arrivé hier à l’aéroport d’Ivato, une visite qui a été annoncé il y a quelques temps déjà par l’équipe de communication de la présidence de la République malgache. Ce dernier a été accompagné par une forte délégation comprenant son épouse ainsi que d’autres membres de sa famille, le ministre d’Etat indien de la santé et du bien-être familial, de quatre (04) parlementaires et quelques hommes d’affaires et responsables étatiques indiens. Il est à noter que c’est la première fois qu’un président de l’Inde effectue une visite dans la Grande ile. Après son arrivée, Ram Nath Kovind a été reçu par le président de la République Hery Rajaonarimampianina au Palais d’Etat d’Iavoloha.

      Selon les informations émanant de la présidence, les deux dirigeants se sont félicités des relations qui existent entre Madagascar et l’Inde et ont tous deux exprimé leurs volonté de renforcer cette coopération, dans le domaine économique, commercial, technique, éducatif, scientifique et culturel. Ram Nath Kovind s’est également vu décerner la Grande-croix de l’ordre National malgache. En parallèle, les épouses respectives des deux présidents à savoir Savita Kovind et Voahangy Rajaonarimampianina ont effectué une visite au centre de formation professionnelle pour les femmes à Tsimbazaza. L’épouse du président de l’Inde Savita Kovind a alors signé un chèque de 32 millions d’Ariary en guise de contribution au renforcement et à l’extension des activités du centre.

      Mémorandum d’accord
      Après le premier entretien, Hery Rajaonarimampianina et Ram Nath Kovind ont poursuivi par une réunion bilatérale. A la suite de quoi deux mémorandums d’accords ont été signés dont le premier a trait à la défense et le second sur les services aériens. Selon les explications, cette visite entre réellement dans le cadre du renforcement de l’amitié entre les deux pays. Le président indien Ram Nath Kovind a d’ailleurs souligné qu’en aucune façon il ne s’agit de trouver un privilège à la communauté d’origine indienne à Madagascar. Ceci alors que beaucoup persistent à dire que cette visite ne sert que les intérêts « karana » au pays. Il faut savoir qu’en termes de coopération, l’Inde et Madagascar échangent énormément. Bon nombre de produits finis des industries indiennes débarquent et sont utilisés à Madagascar. Un nombre conséquent d’étudiants malgache vont aussi en Inde pour poursuivre leurs études et d’autres échanges en matière de médecine ou en agriculture et dans bien d’autres secteurs sont faits entre les deux pays.

  • 27 avril à 15:01 | purgatoire (#11152)

    En tous cas toujours pas de vol Réunion/Tamatave moi qui pensais allez réceptionner ma GASYCAR ...

  • 27 avril à 15:17 | Observateurlucide (#11307)

    | tsimahafotsy
    Oui un niveau qui baisse de plus en plus et une conscience politique qui grandit avec le nombre d’habitants ,qui eux ,plus que leur ancêtres ne supportent plus la prison qu’est devenu ce pays !
    Oui à part arsonist ,depuis Paris, on ne parle plus des petits cotés sympa de mada ,parce que tous simplement il n’y en a plus ,la répression des prédateurs s’étend partout ,même ici !
    La faute a qui ?
    Sans doute à ces générations bénies par la colonisation et qui n’ont rien fait pour que sans les Français ,le miracle se poursuive !
    Faut penser a t’acheter un miroir !
    ne passe pas le bonjour à Dadabèèèè ,pas la peine ,il sucre déjà les fraises !

  • 27 avril à 16:23 | Observateurlucide (#11307)

    Arsonist,

    Pour toi aussi cadeau !

    magie vazaha !!!

  • 27 avril à 16:37 | Besorongola (#10635)

    Zao zany le werawera tsy mahintsy mande ? Zany ny fofona mbola manentoento ato andapa eeeeee !!!! 2023 kay vao mivoaka ny ampahany voalohany eeee

    https://www.facebook.com/groups/364311374939562/permalink/739558510748178/

  • 27 avril à 16:44 | Besorongola (#10635)

    LES CROQUE-MORT SONT AU POUVOIR À MADAGASCAR ! 💀💀💀💀💀💀👽👽
    Tsy marina velively ny filazana fa tsy ny TGV no nitondra an’iny cercueil iny teny @ 13 Mai..

    Pro ANR ,TGV ,Cs ANR , MAPAR , IRD mitovy ihany ireo,
    Ry zareo mitondra ankehitriny .

    Aleo atao hoe Olona hafa indrai izany ilay assistante amin izao ,dia tsy Olonareo indrai izan ireto nilanja vara-paty ireo Mr Odon ..?

    Araho ny Sary ..

    https://www.facebook.com/groups/364311374939562/permalink/738603494177013/

  • 27 avril à 16:48 | Besorongola (#10635)

    LOZA !
    Efa be loatra ny lasa gaigy nohon’ny hamafin’ny fiainana ka nanapaka hevitra ny fiangonana FJKM fa hanoratra hopitaly psikiatrika !

  • 27 avril à 16:54 | Besorongola (#10635)

    ISAN’NY MAMPIKATSO NY RAHARAHAN’I MADAGASIKARA NY MPAMPIRAFY AN’ANDRIAMANITRA AMIN’NY SAMPY !

    Aza manompo sampy !
    Raran’ny tenin’Andriamanitra ao @ Baiboly ny fanompoan-tsampy.
    Ny fanompoan-tsampy de fampirafesana an’Andriamanitra amina zavatra hafa.
    "Aza miankohoka eo anatrehan’ireny sampy ireny ianao ary aza manompo azy !" (cf. Deoteronomy 5.9)
    Aza manaraka ny fanaon’ny olona sy ny fombafomba fanompoan-tsampy ; fa miovà @ fanavaozana ny saina ! (cf. Romana 12.2)
    Raha nahery ny sampy no tompoina teto, de tsy resin’ny vazaha mpanjana-tany, ny firenena malagasy.
    Vokatry ny tsy fanarahana ny tenin’Andriamanitra ao @ Baiboly, no mahatonga ny firenena eto, ho voaozona. (cf. Deoteronomy 28)
    #fampianarana
    #baiboly
    https://www.facebook.com/groups/364311374939562/permalink/736795141024515/

  • 27 avril à 17:04 | Besorongola (#10635)

    Dossier sur l’Autonomie des universités : Le SECES durcit le ton, Universités et CNR « morts » à partir du 28 avril

    Les activités cesseront dans les espaces universitaires à partir de lundi prochain.
    (Photo d’archives)
    Une semaine après les deux jours d’université morte, les 11 et 12 avril 2022, le tension monte d’un cran du côté du SECES section Antananarivo.

    Après avoir tenu deux jours d’université morte la semaine dernière, le Syndicat des enseignants chercheurs et des chercheurs enseignants de l’Enseignement Supérieur (SECES) section Antananarivo, estime avoir été snobé par les hauts responsables étatiques. N’ayant obtenu aucun retour, le SECES estime ainsi que l’on n’a pas fait grand cas de ses revendications, lesquelles portent essentiellement sur l’autonomie des universités.

    Pour rappeler les faits, le SECES dénonce l’existence de deux décisions de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) qu’ils estiment contradictoires, concernant l’autonomie des universités. La première étant la décision n°10-HCC/D3 du 3 juillet 2020, et la deuxième, la décision n°03-HCC/D3 du 9 février 2022 concernant la loi n° 2021-028 sur l’autonomie des Universités et des Etablissements Publics d’Enseignement Supérieur et de Recherche Scientifique. A noter que dans cette décision, la HCC indique que ladite loi n’est pas conforme à la Constitution et ne peut être promulguée.

    Durée indéterminée. Les deux jours d’universités mortes la semaine dernière, première phase de leur démarche de contestation, étaient menés en guise d’avertissement. S’estimant ignoré par les instances supérieures auxquelles il s’est adressé, le SECES enclenche la seconde en annonçant la tenue d’une opération « universités et centres nationaux de recherches morts » à partir du lundi 28 avril 2022, à durée indéterminée. Réunis en assemblée générale extraordinaire, hier, à l’Amphithéâtre de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, à Ankatso les membres du SECES section Antananarivo ont annoncé la nouvelle, tout en affirmant qu’un signal fort venant des hauts responsables étatiques telle une rencontre avec le chef de l’Etat – chose que le SECES a demandé à plusieurs reprises mais restée lettre morte – pourrait faire interrompre le mouvement et faire reprendre le cours normal des activités dans les universités et centres de recherches.

    Hanitra R.

    https://midi-madagasikara.mg/2022/04/21/dossier-autonomie-des-universites-le-seces-durcit-le-ton-universites-et-cnr-morts-a-partir-du-28-avril/

  • 27 avril à 17:11 | Observateurlucide (#11307)

    Jacques ,
    Je ne suis point envieux de quelqu’un qui a des idées politiques qui sentent la merde de l’élitisme le plus rétrograde !
    Ne vous en déplaise !
    Même constat pour pour tous ceux qui portent cette tare atavique en eux !
    Si vous vous sentez visé ,ce n’est pas mon problème ,mais le votre !

    • 27 avril à 17:19 | Jacques (#434) répond à Observateurlucide

      Vous sentez-vous morveux, l’anticaste ? Je ne vous ai pas sonné, que je sache, non ? Ne cherchez donc pas de problèmes là où il n’y en a pas.

  • 27 avril à 17:19 | Besorongola (#10635)

    FINI LES CADEAUX EMPOISONNÉS, LA RÉALITÉ RATTRAPE RAJOELINA !

    Carburants : Hausse probable des prix ce week-end

    L’Etat a misé sur l’importation du riz pour maîtriser son prix sur le marché.
    La hausse des prix des carburants est incontournable selon le président de la République, lundi dernier, à Iavoloha. Cette hausse des prix à la pompe, crainte par beaucoup, ne sera pas sans conséquence pour le pays. Mais le chef de l’Etat a voulu regarder les choses en face. La crise en Ukraine, selon Andry Rajoelina, va influencer les cours des denrées et des carburants sur le plan international auxquels Madagascar ne peut échapper. Un rapport de la Banque mondiale, publié ce mardi 26 avril, a affirmé que « la guerre en Ukraine a provoqué un choc majeur sur les marchés des produits de base et modifié la physionomie des échanges, de la production et de la consommation dans le monde ». Dans le pays, les consommateurs devraient alors s’attendre à une hausse significative des prix affichés à la pompe des carburants dans les semaines qui viennent.

    30 mars. L’annonce du président de la République après son voyage à Washington durant lequel, notons-le, il a eu des séances de travail avec les dirigeants de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, anticipe la réalité d’une hausse qui peut se précipiter. Ces institutions de Bretton Woods ont toujours exigé que le gouvernement malgache ait recours à la vérité des prix à la pompe et réduise d’une manière conséquente les subventions octroyées à la Jirama. Si l’on s’en tient, en effet, aux conditionnalités de ces partenaires et le contexte mondial animé par la crise ukrainienne soutenu par le chef de l’Etat, les dispositions prises par le gouvernement en matière de fixation des prix des carburants pourraient être perturbées par cette donne. Le 30 mars dernier, un décret fixant les prix maxima affichés à la pompe a été pris en conseil de gouvernement afin de juguler une probable hausse. Actuellement, cette hausse sera imminente, a laissé entendre le chef de l’Etat, et peut intervenir avant les deux mois de stabilité promise par le ministre de l’énergie et des hydrocarbures, Andry Ramaroson. L’actuelle structure des prix sera maintenue d’ici à juin, a annoncé ce membre du gouvernement la semaine dernière à la presse.

    Stocks et plafonnement des prix. La hausse des prix des carburants pourraient, toutefois, provoquer un effet domino sur d’autres structures de prix des autres denrées. L’augmentation des prix du transport public est aussi crainte par les consommateurs. Les transporteurs publics dans la Capitale ont déjà brandi la menace d’une hausse des frais dans la ville. Les produits de première nécessité, quant à eux, peuvent aussi être affectés par la hausse. Mais le ministère de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation, dirigé par Edgard Razafindravahy, est déjà au four et au moulin pour endiguer la hausse. Les stocks des denrées ont été renforcés et le plafonnement des prix a été convenu par le secteur privé pour certains produits comme le riz ou l’huile alimentaire. Les agents du ministère sont déployés dans le pays pour contrôler les prix affichés sur les marchés.

    Rija R.
    https://midi-madagasikara.mg/2022/04/27/carburants-hausse-probable-des-prix-ce-week-end/

  • 27 avril à 17:26 | Besorongola (#10635)

    Velirano faha-7 : Mihisatra toy ny dian-tsokatra

    Publié le 20 avril 2022
    La Gazette de la Grande île.

    Eo amin’ny laharana faha-7 amin’ny velirano nataon’ny filoha am-perinasa tamin’ny fampielezan-kevitra ny fampiroboroboana ny indostria eto Madagasikara, fanohanana ny mpandraharaha malagasy, ary ny fanomezana vahana ny fampiasam-bola eo amin’ny sehatra indostrialy. Hiarahan’ny rehetra mahalala fa tsy misy mihintsy ny firenena hisandratra na handroso raha tsy miroborobo ny sehatry ny indostria. Matoa tonga amin’ny toerany misy azy ankehitriny ireo firenen-dehibe dia satria maro sy matanjaka ny indostria ao aminy izay mampiroborobo ny toekareny.

    Tao anatin’izay telo taona sy telo volana nijoroan’ity fitondrana ity, dia azo ambara fa mihisatra toy ny dian-tsokatra ny fanatanterahana ny velirano faha-7 napetraky ny filoha am-perinasa, izany hoe ny fampiroboroboana ny sehatry ny indostria eto amin’ny firenena. Hatramin’izao mantsy, zara raha misy roa na telo no indostria natsangan’ny Fanjakana eran’ny Nosy. Ny fantatra aloha hatreto dia ny indostria mpamokatra fanafody Pharmalagasy eny Tanjombato, ary ny SDM (Sucrerie et dérivée de Madagascar) any Morondava izay hisokatra, atsy ho atsy. Raha tahaka izao ny hafainganam-pandehan’ny famokarana indostria eto amintsika, dia tsy ho lasa firenena misandratra mihintsy ity Madagasikara ity na afaka 50 taona aza.

    Azo ambara fa tsy laharampamehan’ny fitondrana mijoro ankehitriny mihintsy ny indostria kanefa ny fampiroboroboana io sehatra io no vahaolana mahomby indrindra raha tena hiady amin’ny fahantrana, ny fidangan’ny vidim-piainana sy ny tsy fananan’asa izay tsy mitsaha-mitombo eto amin’ny firenena. Misy ihany vola tsy toko tsy forohina laniana amin’ny fanamboarana Kianja manara-penitra amin’ny distrika maro eto amin’ny firenena, maninona raha hananganana indostria manodina ny vokatry ny tantsaha ohatra, sady manome asa ny tanora no mampiroborobo ny toakarena. Tetikasan’ny minisitra Edgard Razafindravahy moa ny hanganana indostria miisa 60 eran’ny Nosy, tafiditra ao anatin’ilay fandaharan’asa antsoina hoe « Taninketsa indsotrialy », saingy sarotra ny inoana fa ho tanteraka izany satria ny vola entina hanaovana izany aza mbola tadiavina any amin’ireo mpamatsy vola mahazatra.

    F.Tsihiavonana

  • 27 avril à 17:57 | Besorongola (#10635)

    TÉMOIGNAGE D’UNE VACANCIÈRE D’ANDAFY !

    LA RN2 TANÀ TOAMASINA 349 km, A ETE FAIT EN AU MOINS 10 HEURES.

    Il est rassurant pour les usagers de la route nationale 2 de voir des tas de pierres par-ci par-là mais le début des travaux attendent pour combien de temps encore ?
    Mais faut dire que il a deja la moyenne de 10 heures sur 20 Rajoelina d’autant plus I peut faire mieux avec une mention Assez Bien (12heures /20) quand on roule la nuit.
    Mieux encore, Rajoelina pourrait avoir une mentionner Bien ou même Très Bien et excellent... c’est très possible quand on attend des heures à la queue avec des gros camions qui stationnement en file ou des camions qui se garent à travers la route... Bref, je suis impatiente de rouler sur la première Autoroute de Madagascar si ce n’est encore qu’une promesse en l’air comme on a l’habitude avec Rajoelina. Mais est-ce qu’il sait au moins le principe des Mentions aux examens ? TSY AMPY SOLAITRA MOA IZY IZAY ?

    • 27 avril à 18:03 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      UNIVERSITÉS MORTES À MADAGASCAR À PARTIR DE JEUDI !

      ENSEIGNEMENT SUPERIEUR – Le Seces section Antananarivo relance son mouvement « Université et de centres de recherche morts » à partir du 25 Avril et jusqu’à satisfaction des revendications

      Antananarivo, 21 Avril, 12h40 – Une grève à durée indéterminée. La section tananarivienne du Syndicat des enseignants-chercheurs et chercheurs enseignants (Seces) revient à la charge par rapport au rejet de la loi sur l’autonomie des Universités par la Haute cour constitutionnelle (HCC). Le syndicat lance à nouveau son mouvement « Université et centres de recherche (CNR) morts » à partir du lundi 25 Avril.

      ⭕️Selon une source auprès de ce syndicat, les activités pédagogiques au sein de l’Université seront suspendues et ne reprendront que lorsque le président Andry Rajoelina considère leurs revendications. Cette nouvelle mesure a été annoncée après une réunion des membres du Seces Antananarivo qui s’est tenue, mercredi, à l’amphithéâtre de la faculté des Lettres et sciences humaines à Ankatso.

      ⭕️Le Seces avait déjà consacré les 11 et 12 Avril derniers journées mortes au sein des Universités publiques et des centres nationaux de recherche. Les enseignants-chercheurs et les chercheurs-enseignants regrettent que la HCC ait déclaré la loi sur l’autonomie des Universités non conforme à la Constitution et ne pouvant ainsi être promulguée.
      www.2424.mg

    • 27 avril à 19:01 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Cela ne m’étonnera pas venant des andafy.

      "La réhabilitation partielle de la RN2 (Antananarivo-Toamasina) a repris après une brève interruption due au passage des cyclones. Une délégation du ministère des Travaux publics s’est rendue sur place pour constater cette reprise et de marteler aux entreprises adjudicatrices des marchés le respect des cahiers de charge notamment la qualité. Deux sociétés opèrent sur cette route nationale dont l’état fait jaser plus d’un à savoir CGC qui assure la réhabilitation du PK 140 au PK304 repris par l’entreprise Fanomezana jusqu’au PK 352."

      Un couple vazaha m’ont dit que nous constatons les changements ici, la dernière fois que je suis venu ici, c’était en 2019.

  • 27 avril à 18:08 | Besorongola (#10635)

    C’EST DÉJÀ LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE ?

    Guerre en Ukraine : sur la base américaine de Ramstein, en Allemagne, la démonstration de force des Etats-Unis
    Près de quarante Etats étaient présents, mardi, pour une réunion inédite, avec à la fois de nombreux membres de l’OTAN, mais aussi des pays d’Asie et du Moyen-Orient. L’objectif était d’évaluer collectivement les besoins militaires de l’Ukraine.

    • 27 avril à 18:25 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Le président russe Vladimir Poutine et son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov mettent en garde sur le risque d’une troisième guerre mondiale, l’ONU alerte !
      MIS À JOUR LE 26/04/22 À 08H06
      « 20 Minutes »

      Moscou négocie tout en envisageant le risque d’une 3e guerre mondiale
      Sergueï Lavrov continue de jouer avec les pires craintes de la communauté internationale. Le chef de la diplomatie russe a en effet assuré lundi que Moscou va poursuivre les négociations de paix avec Kiev, tout en mettant en garde contre le risque d’une troisième guerre mondiale. « La bonne volonté a ses limites. Et si elle n’est pas réciproque, cela ne contribue pas au processus de négociation », a-t-il estimé, cité par l’agence de presse russe Interfax. Dans ce contexte de tensions sans précédent entre la Russie et les Occidentaux en raison de la guerre en Ukraine, Sergueï Lavrov a donc surtout mis en garde contre le danger « réel » d’une troisième guerre mondiale. « Le danger est grave, il est réel, on ne peut pas le sous-estimer. »
      Les Nations unies tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme sur les conséquences du changement climatique. Et comme toujours, les mots, mais aussi les arguments, sont chocs et montrent l’urgence à laquelle fait face l’humanité. L’action de l’homme contribue à un nombre croissant de catastrophes dans le monde, met en effet en garde ce mardi l’ONU, appelant à enrayer cette « spirale d’autodestruction ». Dans un rapport, le Bureau des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophes souligne que ces dernières se multiplient rapidement dans le monde. Episodes de sécheresse, températures extrêmes, inondations… elles devraient s’élever à 560 par an – soit 1,5 par jour – d’ici à 2030 (contre 400 en 2015), et mettre en danger des millions de vies.

    • 27 avril à 19:15 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      MILLE FOIS PLUS RAPIDE QUE LE TGV, DES "HVM"😀 👍SONT LIVRÉS À L’UKRAINE PAR LE ROYAUME UNI.

      Mise en service depuis 1997 dans l’armée britannique, le Starstreak est un « High-Velocity Missile » (HVM) : son projectile peut atteindre, dit-on, plusieurs fois la vitesse du son, et produire des dégâts létaux à des appareils, avions ou hélicoptères, volant à basse ou à plus haute altitude.

  • 27 avril à 18:22 | tsimahafotsy (#6734)

    Comme le disait Michel Audiard : je ne parle pas aux cons, çà les instruit !
    Quand je prends le temps de réagir à un post , c’est parce que je considère que ce qui est écrit est bien et trouve un écho dans mes valeurs propres.
    Et comme j’ai un immense défaut qui me cause beaucoup d’inimitié , je ne peux pas causer une minute avec un 1 bécile sans lui faire comprendre qu’il est un 1 bécile.
    Je préfère donc m’abstenir ;

    • 27 avril à 18:32 | Observateurlucide (#11307) répond à tsimahafotsy

      ben oui,cépamafote dit-il benoitement ,comme tous les autres !
      Minus habens !

  • 27 avril à 19:15 | vatomena (#8391)

    Tsimahafotsy ’’ je ne peux pas parler 1 minute avec un imbécile " Les imbéciles trouvent toujours que ce sont les autres qui sont imbéciles. Lao Tseu

    • 27 avril à 20:22 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Izay ve no mahatonga an’ity mpanompon’ny mpanjanaka "vatomena" ’ty hilaza hoe
      "imbéciles" daholo ireo tsy mitovy hevitra aminy ka mifanasa vangy aminy ireo ?

  • 27 avril à 19:30 | Besorongola (#10635)

    Filazana avy amin’ny SECES Sampana
    Antananarivo

    Tsy tanteraka ny voalazan’ny lalàm-panorenana momba ny fizakan-tenan’ny Oniversite.

    « Oniversite sy Foibem-pikarohana nasionaly miankina amin’ny Fanjakana maty » hoy ny avy amin’ny SECES Sampana Antananarivo manomboka rahampitso.

    https://www.facebook.com/1909690405921155/posts/3311966199026895/

  • 27 avril à 19:39 | Besorongola (#10635)

    LE FMI RECHIGNE D’INJECTER DE L’ARGENT À AIR MADAGASIKARA.

    TRANSPORT AERIEN - Un besoin de financement d’au moins 69 millions de dollars pour Air Madagascar

    Antananarivo, 27 Avril, 14h55 - Air Madagascar doit trouver pas moins de 69 millions de dollars pour financer son redécollage. Le besoin, basé sur des « premières estimations », est inscrit dans les notes transmises par les autorités malgaches au staff du Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre de la première revue de l’accord soutenu par Facilité élargie de crédit (FEC), publié au mois de Mars.

    ⭕« Air Madagascar a été durement touchée par la pandémie, aggravant ses difficultés financières préexistantes, et est devenue un risque budgétaire majeur que le gouvernement est déterminé à contrôler », soutiennent les autorités malgaches dans le Mémorandum de politiques économiques et financières (MPEF) relatif au programme FEC du FMI. L’Etat et la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnaps), les deux principaux actionnaires d’Air Madagascar, travaillent sur ce volet financement.

    ⭕Selon les rapports du FMI, l’Etat s’est engagé à consulter son staff avant tout financement public de la compagnie. Frédéric Lambert, le chef de mission du FMI avait d’ailleurs été clair sur le sujet. « L’injection d’argent public dans Air Madagascar sera strictement limitée jusqu’à ce qu’un plan d’affaires viable soit finalisé et approuvé », a-t-il lancé.

    ⭕Dans son rapport, le FMI indique qu’un plan de restructuration a été élaboré par une société d’audit comprenant des annulations de dettes et la création d’une nouvelle société. Ce plan est en attente de validation par le Conseil des ministres. Pour les dettes de la compagnie, la procédure collective d’apurement de ses passifs avait été déposée le 14 octobre 2021. L’Etat avait fait part d’un déficit opérationnel et perte cumulée s’élevant à 80 millions de dollars, et avait accordé à l’époque deux mois aux créanciers pour se manifester. Air Madagascar devrait ensuite fusionner avec sa filiale Tsaradia pour devenir Madagascar Airlines. www.2424.mg

  • 27 avril à 19:49 | Albatros (#234)

    @ Jacques (#434)

    Bonjour Jacques !.

    Votre post de 17:02 n’était pas hors sujet en ce qui concerne votre "mésaventure", puisque que le sujet du jour était l’ouverture du transport international par voies aériennes, des touristes.
    Il était donc intéressant de voir, une fois de plus, l’impact de la corruption à Madagascar, sur ces "touristes" tant réclamés notamment par les tour-opérators (de Nosy Be ou d’ailleurs), qui se gardent bien de faire de la publicité sur cette corruption dans leur programme !.

    Il serait intéressant de communiquer aux "petites mains" de ce forum, votre date d’arrivée, le numéro de votre vol et l’heure, le lieu et la date de votre mésaventure !.
    Je suis sûr que les "petites mains" du (#7070) ont des contacts pour ce genre d’enquête !.

    Cordialement.

    • 27 avril à 20:08 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      # Albatros

      Perso , je ne donnerais aucune info aux foza "isandra" (#7070) !

      Surtout que ces info risquent d’être utilisées par la machine répressive foza pour causer des torts à notre pote "Jacques" .

      En ce qui concerne la sécurité perso et collective de nos populations et de nos potes , plus les foza sont dans le brouillard , mieux c’est .

  • 27 avril à 19:51 | Besorongola (#10635)

    📣MUSIQUE – Oboy, l’enfant terrible du rap français attendu sur sa terre natale, Madagascar, le temps d’un concert

    Antananarivo, 27 Avril, 9h00 – Bientôt en tournée dans l’Océan Indien, Oboy donnera un concert unique dans la capitale malgache vers fin Mai. Ce sera l’occasion pour ce rappeur français d’origine malgache, aux disques d’or et de platine, de fouler sa terre natale et d’être en contact avec ses fans de Madagascar.

    ⭕Oboy, Mihaja Ramiarinarivo à l’état-civil, a quitté Madagascar à l’âge de 6 ans. Il a vécu dans le Val-de-Marne, en France, où il a évolué, plus tard, dans le rap sous le nom de Oboy. Il s’est fait une place dans cet univers en imposant son style de « mumble rap » et rencontre le succès.

    ⭕Son featuring avec Aya Nakamura et Dopebwoy dans « Je m’en tape » a obtenu un disque d’or en 2020, tandis que « Cabeza » et « Avec toi » sont singles d’or. « No crari », pour sa part, caracole en tête des ventes durant l’été 2021.

    ⭕« Après sa tournée en France, Oboy entamera celle de l’Océan Indien durant laquelle il ne manquera pas de passer dans son pays natal, même si ce sera le temps d’un concert », explique Fidy Rakotondramasy, chef du projet. Les détails de cette visite éclair devraient être dévoilés lors d’une rencontre avec la presse ce jeudi 28 Avril.

    Photo d’Oboy :
    https://images.app.goo.gl/LE52F9ZZ8LR7ec3M7

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1661592900883139&id=602569476785492

    Clip Oboy :

    • 27 avril à 23:52 | Albatros (#234) répond à Besorongola

      Je comprend que ce type de vidéo et d’ "artiste" doit être apprécié par le "calife" de Madagascar et les amoureux des boites de nuit de Nosy Be !.
      A quand une représentation au Colisée du Rova ?!.

      J’ai d’autres souvenirs de la musique et des artistes malgaches !.

      Désolé mais c’est vraiment pas ma tasse de thé (de Samhambavy comme dirait Dadabe !).

  • 27 avril à 21:32 | Observateurlucide (#11307)

    Arsonist,
    Nous faire croire qu’il y aurait une sorte d’opposition forte au régime de Rajoel,me fait bien sourire !
    Personne ne condamne personne !
    Quelques invectives et puis ...rien ,comme d’habitude depuis les années 70 !
    One change pas une équipe qui perd depuis 50 ans !

  • 27 avril à 22:09 | Albatros (#234)

    @ Arsonist en réponse à votre post de 20:08

    Bonsoir Arsonist !.

    Ce que je voulais "démontrer" aux "petites mains", c’est qu’il était toujours possible d’enquêter sur la corruption, contre laquelle le pouvoir actuel semble très laxiste, quand elle "touchait" une population que ce même pouvoir entend attirer à Madagascar !.

    En ce qui concerne la "sécurité", on est loin de l’implantation de "puce RFID" sur les zébus !.
    Un contrôle aléatoire des "fonctionnaires" à Ivato me semble plus facile à mettre en place !.

  • 27 avril à 22:30 | vatomena (#8391)

    +Le seul vrai révolutionnaire s"appelle Merinonoiraud .IL peut tout changer ,tout révolutionner mais pour l’instant il est occupé. il a des comptes à rendre aux suprémacistes blancs de Paris mais il est sur qu" il sera au premier rang le jour de la révolution avec ses molotov .Le Mérino ,il est grand, il est politique

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS