Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 25 février 2020
Antananarivo | 19h06
 

Sport

Athlétisme • Meeting de Laguna Phuket

Trop onéreux, Clarisse n’y sera pas

jeudi 12 juin 2008 | Ax’s

A défaut de Thailand, on se contente de la Suisse. Changement de dernière minute, la marathonienne Clarisse Rasoarizay ne participera pas au Marathon international de Thaïland prévue le 15 de ce mois. Cette troisième édition de Laguna Phuket dans le sud du Thailand était en fait un meeting décisif pour Clarisse étant donné qu’il constitue un ticket pour sa participation aux Jeux Olympiques de Beijing. Cette non-participation vient du fait que le coût du déplacement à Thailand est exhorbitant, le problème d’hébergement d’une part a constitué une vrai problématique. Quoique ce meeting est tout à fait à la portée de cette dernière et même si l’enjeu est de taille, la fédération Malgache d’Athlétisme ainsi que son entraîneur national Mahatana Jean de La Croix a décidé de décliner cette manifestation. Si un athlète participe à ce genre de manifestation ce n’est pas juste pour sa cause, il porte la couleur nationale et représente son pays, la gloire en revient s’il remporte le titre. A se demander toutefois comment les autorités peuvent croiser les doigts et rester dans un silence cathédrale face à cette situation, déjà que les athlètes qui vont représenter la Grande île aux Jeux Olympiques se comptent sur les doigts de la main.

Plusieurs courses internationales attendent encore nos athlètes avant les JO. D’ailleurs, à la place du meeting au Laguna Phuket, Clarisse Rasoarizay s’envolera pour la Suisse, où elle disputera un titre au Zermatt marathon le 5 juillet prochain. Bien que l’enjeu soit de taille, Clarisse aura encore une chance de réaliser le minima requis pour Beijing (2h 42min). Plus d’une quarantaine de pays y est attendue avec plus de 5000 participants dont près de 2000 coureurs.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS