Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2022
Antananarivo | 01h37
 

Météorologie

Intempéries

Tempête tropicale Gombe : 2 décès, un disparu et 935 sinistrés enregistrés dans le Nord du pays

jeudi 10 mars | Mandimbisoa R.

La tempête tropicale modérée Gombe qui a touché furtivement la partie nord de Madagascar, le mardi 8 mars, a fait des victimes. Selon le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), 1 décès a été constaté dans la commune rurale d’Antsahabe, district d’Antsohihy et un disparu dans la commune rurale d’Antombanana, district d’Antalaha. Le maire de la commune rurale d’Andrahana, district de Maroantsetra a également signalé le décès d’une personne dans son fief.

Le BNGRC fait également état de 935 personnes sinistrées, issues de 248 ménages dans les trois régions à savoir Analanjirofo, Sava et Sofia. A cela s’ajoutent 36 cases détruites, 178 cases inondées et 30 cases endommagées.

Même si le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes ne fait état du moindre déplacement des personnes touchées par la tempête, des sources auprès des districts concernés indiquent que « 90% de la population dans les bas quartiers d’Antalaha » ont dû être déplacées à cause de Gombe. A Ambanitelo, district de Maroantsetra, 321 personnes issues de 105 ménages ont dû être déplacées. Elles ont été victimes de l’inondation, durant le passage du cyclone Gombe dans cette partie nord de la région Analanjirofo.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 10 mars à 11:33 | Albatros (#234)

    Heureusement que ce n’était que "furtivement" !.

  • 10 mars à 11:34 | lé kopé (#10607)

    Un ancien Diplomate a affirmé sur une TV privée , que la cause de toutes ces catastrophes qui minent notre Pays ,est due aux erreurs, et aux profanations de nos us et coutumes par nos Dirigeants . En effet , aucune circonscription n’est épargnée , du Nord au Sud , et d’Est en Ouest . Une des plus grosses bourdes de ces Décideurs est d’endetter le Pays pour 150 millions Euros , pour un Téléphérique qui ne concerne que trois arrondissements (Ville haute , Ankatso, Ambatobe),de la Capitale, qui ne souffrent pas d’embouteillage , alors que celles d’Itaosy, Atsimondrano , et des 67 ha , vivent l’enfer quotidiennement , et que les communes de tout le territoire National ne sont pas desservies , pour une meilleure circulation des biens (économie), et des personnes (sécurité...).En tout cas , il n’est pas légitime de faire payer les dettes impactées par ce projet à toute la population , alors qu’elle ne bénéficiera d’aucune retombée économique, ou sociale .

    • 10 mars à 11:45 | Observateurlucide (#11307) répond à lé kopé

      lé kopé ?
      Ne vous fatiguez pas ,seule une intervention extérieure, ans doute du a des changements géopolitiques mondiaux profonds ,déboulonnera le soviétisme a la sauce Malgache !
      Et même dans ce cas les principaux responsables ne de la faillite de de ce pays ne seront pas inquiétés !
      D’aucun ,fossoyeur ,liquidateur de ce pays, à même droit a un mausolée au centre de la capitale ,c’est pour dire !

    • 10 mars à 15:04 | Albatros (#234) répond à lé kopé

      Bonjour Lé Kopé !.

      Entièrement d’accord avec votre remarque sur les utilisateurs, éventuels !, de l’hypothétique futur téléphérique !.😤

  • 10 mars à 12:04 | lé kopé (#10607)

    Vous ne croyez pas si bien dire , car tous les régimes successifs qui ont dirigé ce Pays , ont été diligentés par des puissances étrangères , en l’occurrence , la mère Patrie . A chaque changement de pouvoir , les Dirigeants qui sont "désignés" doivent passer par la Métropole , recevoir les instructions adéquates , avant de prendre les responsabilités. Ces recommandations concernent surtout les intérêts de cette grande puissance , qu’il ne faut surtout pas ...toucher . Le laitier en a fait l’expérience , et nous en connaissons tous le résultat . En tout cas , actuellement , il semblerait que d’autres prétendants au trône sont en pourparlers avec ces mêmes "prédateurs", surtout que l’ actuel élu du peuple n’est plus en odeur de sainteté auprès d’eux ,après ses bourdes lors de son abstention au vote sur la guerre en Ukraine . La flambée du prix du pétrole ne sera que la goutte d’eau qui fera déborder le vase .

    • 10 mars à 13:54 | saint-augustin (#9524) répond à lé kopé

      Bonjour lé kopé,vous avez peut-être raison mais à la différence tous les dirigeants de la France se soucient des problèmes des français,alors que les dirigeants malgaches se préoccupent de leur entre-soi .Les dirigeants malgaches où la population a de l’espoir d’ameliorer leur vie ne voit que du feu, du vent ,de la pauvreté extrême .Du temps de Ravalomanana le journal Midi Madagascar titrait:Mr TOJO le fils de Ravalomanana fête son premier milliard,sans peur,sans honte alors que la population malgache surtout le Sud broute de l’herbe, meurt de constipation par le racketa .Si au moins nos dirigeants calquent ce que la les dirigeants français font à leur peuple,tous les malgaches seraient heureux.Et ça s’empire Comme si les dirigeants malgaches font un concours :qui fait plus que l’autre dans la spoliation de la richesse du pays.Et pourtant on a tout sauf de la neige.Quant on voit le dévéloppement du Sénegal (que je connais) qui est 10 fois moins riche que MCar:on a le coeur triste .Mais nos dirigeants et leurs famille s’en foutent.

  • 10 mars à 12:12 | olivier3 (#9833)

    Vision typiquement victimaire , qui oublie au passage la période 2002-2009, durant laquelle Ra8 n’a pas été empêché par Qui que soit --- y compris la Franchoullie — de faire ce qu’il voulait faire, avec de grasses Subventions et autres aides Européennes..qui ont coulé sur MAdagougou comme jamais auparavant, ni maintenant..

    DECIDEMENT..

    L’histoire est toujours un peu bidouillée à la sauce endémique..sauce citron, orange ou pamplemousse..

    Mais ne blâmons personne..

  • 10 mars à 14:21 | lé kopé (#10607)

    N’en déplaise a ces détracteurs qui ont subi les assauts du laitier durant son règne , à tort ou à raison , c’était la seule période où nos compatriotes mangeaient à leur faim (sauf dans le Sud), où les routes sur tout le territoire National ont été entretenues , où la population pouvait se soigner à moindre prix dans les CSBII, où les élèves bénéficiaient des kits et cantines scolaires, où la sécurité était une réalité ,où le tourisme a atteint son apogée (400mille par an), bref , la liste n’est pas exhaustive .Par contre , nous ne nions pas les dérives sectaires de ce régime , qui a surtout "saigné" les opérateurs économiques qui rivalisaient avec ses entreprises . De plus , les Tiko Boys régnaient en maître dans leurs domaines respectifs, et nous snobaient à chacune de leur apparition. En prenant connaissance de toutes ces données , une troisième voie se profile , avec la complaisance de nos bailleurs de fonds , qui ne font plus confiance aux bras cassés qui ne cessent d’entraîner le Pays dans une abysse .Seront ils à la hauteur des attentes de la population ? L’avenir proche nous le dira .

    • 10 mars à 15:15 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Lékopé,

      La situation économique à l’époque de Ravalo :

      Notez bien que Ravalomanana bénéficiait des aides et des financements plus de 5 Milliards $, contre environ 1 Milliards de Rajoelina, alors que la variation de PIB entre 2001 et 2008 n’est qu’environ 5 Milliards $ seulement. A nous de déduire si la politique de développement mise en place était efficace.

      L’Ariary a connu une dépréciation à partir de décembre 2003 (1 476 Ar pour 1 €), sa parité la plus faible a été atteinte en juin 2004 (2 777 Ar), 88% de dépréciation.

      En 2005, taux d’inflation:19%, record.

      2003-2005, le prix du riz est en hausse de 600 ariary à 1.200 ariary, 100% d’augmentation.

      En 2007, même si pendant huit ans dans le sud a connu des moments de répit, au niveau de climat, la situation n’était pas aussi dramatique qu’en 2020, le régime de l’époque n’a pas réussi à endiguer le kere, faute de politique crédible.

      https://www.liberation.fr/terre/2007/01/19/sud-de-madagascar-toujours-la-faim-et-jamais-la-pluie_82408/

      Pour résumer, laissons Herizo Razafimahaleo expliquer comment était la vie pendant les mandats de Ravalo :

  • 10 mars à 14:30 | olivier3 (#9833)

    Pourquoi serait-ce ENCORE ET ENCORE aux "bailleurs" de prendre leurs responsabilités à votre place ?

    Les bailleurs en sont actuellement à vouloir sauver des vies, pour pallier à (..).

    La planche à billet UE va se tarir..

    Qu’est ce qui empêche les malgaches qui vivent à madagougou de :

    1- travailler plus et mieux ?
    2- faire moins d’enfants ?
    3- sanctionner les ordures qui les entourent ( policier, gendarmes, ministres, SG de ministères, pénitentiaires, juges, douaniers, fonctionnaires parasites...) ?
    4- repartir les terrains domaniaux équitablement
    5- punir les employés corrompus de la Jirama
    6- arrêter d’aller mettre des fleurs sur la tombe de Ratsiraka ?
    7- acceptez les traffic de BDR et de pierres

    Sarkozy ?

    La blague va perdurer...

    • 10 mars à 15:27 | arsonist (#10169) répond à olivier3

      Très impressionnantes ces scènes de violence , de pillage et de destructions , vues à la TV ce midi !

      Le pouvoir incendiaire et destructeur des cocktails molotov !

      Non ! Pas en Ukraine ! Non !
      Mais en ... Corse !
      Oui ! En Corse !

  • 10 mars à 14:51 | arsonist (#10169)

    Il semble qu’avant leur réunion qui se tiendra en Turquie , les Russes et les Ukrainiens seraient sur le point de réviser un chouïa leurs positions respectives.
    Mais arrêter la guerre ne sera pas facile.

    La crise en Ukraine durera quelques années ,
    avant de se diluer dans une solution de compromis ,
    qui au départ , ne satisfera pas totalement l’un ni l’autre camp ,
    mais qui au fil du temps finira peut-être bien par habituer les deux camps à supporter la présence de l’un , comme réciproquement supporter la présence de l’autre !
    Bien sûr !

    Avant qu’un nouveau "Putin" ou un nouveau parti de type conquérant et dominateur (comme l’ancien parti communiste des Soviets) prennent de nouveau le contrôle de cette redoutable armée rouge .
    Et alors , en avant pour un nouveau remake.

    La crise à l’Est de l’Europe durera donc le temps qu’il faudra.
    Puis une solution de compromis pour la paix sera acceptée par les belligérants.
    Mais cela prendra du temps .
    Peut-être beaucoup de temps .

    Mais certainement bien moins d’années que les problèmes gasy .
    Bien évidemment !

    • 10 mars à 16:28 | Jipo (#4988) répond à arsonist

      Les corses n’ utilisent pas des cocktails molotov, mais de la dynamite, des grenades et des bombes !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS