Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2022
Antananarivo | 01h37
 

Météorologie

Météo

Tempête Jasmine : un décès, cinq blessés et des portés disparus à Toliara

mercredi 27 avril | Mandimbisoa R.

La tempête tropicale Jasmine n’a pas épargné la partie sud de la Grande île. Ayant touché la terre ferme au niveau de Toliara, hier, vers 17h, le système a laissé d’importants dégâts sur son passage, notamment dans la capitale de la région Atsimo Andrefana. Le premier bilan fait état d’un décès, de deux portés disparus et au moins cinq blessés. Les dégâts matériels sont également importants, selon les journalistes locaux, joints par téléphone.

Lors de son entrée à Toliara, la tempête a apporté des rafales de plus de 100 km/h. Peu de temps avant 17h, le vent soufflait déjà très fort, faisant tomber des toits, des poteaux électriques et des arbres. « La ville de Toliara est pratiquement décoiffée », rapporte Faraelle, une journaliste de la chaîne de la télévision nationale.

Des maisons se sont effondrés causant le décès d’une personne. Les portés disparus sont des personnes parties en mer, si elles étaient quatre au départ dans la matinée seuls deux d’entre eux sont revenus dans l’après-midi.

La situation est particulièrement désolante dans la ville de Toliara après le passage de cette tempête tropicale sur cette ville. Elle l’est moins dans les autres grandes villes de la région Atsimo Andrefana comme Betioky ou Betroka. En effet, le système s’est petit à petit affaibli, à 1h du matin, il n’a apporté que des rafales de moins de 60km/h selon le rapport de Météo Madagascar.

Les différentes cyclones qui ont frappé Madagascar ces quatre derniers mois dont Batsirai et Emnati ont fait plus de 200 décès. La tempête Jasmine est considérée comme la dernière tempête qui pourrait se former dans la zone de l’océan Indien pour la saison cyclonique.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 27 avril à 11:20 | arsonist (#10169)

    Ouuuaouuuh !
    Elle est un peu tardive cette tempête !
    Car , hors changement climatique , nous sommes déjà début du "fararano" .

    Mais mes anciens prof’ de géo nous avaient dit que les pluies cycloniques peuvent survenir partout et à n’importe quel moment .
    Et quand on parle de pluies cycloniques , il doit bien y avoir cyclone [vents violents, entre autres] quelque part .
    C’est-à-dire tempête , quoi !
    Même à Toliara , la ville du soleil !

  • 28 avril à 07:55 | zorey974 (#7033)

    C’est dramatique pour ceux qui ont tout perdu et les morts mais c’est une aubaine sur le long terme car cette tempête a apporté la pluie nécessaire à la recharge des nappes phréatiques de la zone durement sollicitées ces dernières années. Un malheur pour un bien....

    • 28 avril à 07:59 | Stomato (#3476) répond à zorey974

      Très souvent ce genre de pluies ruissellent sur le sol latéritique et ne rechargent pas les nappes phréatiques.
      Au contraire, elles emportent les couches de terre superficielles vers la mer !

  • 28 avril à 07:56 | Stomato (#3476)

    Un tout petit hors sujet !
    Lu cette annonce publicitaire !
    >>Il y a plusieurs sortes de riz :
    Makalioka 1er choix 118500ar sacs 27.68 €
    Makalioka 2ème choix 115500ar sacs 26,98 €
    RUO (riz rouge) 113500ar le sac 26,51 €<<

    Notez qu’il n’est pas mentionné le poids de ces sacs.
    J’ai récemment acheté du riz en sac de 20Kg pour 35 € mais ici c’est un plat festif, pas la base de notre alimentation !
    Continuez bien avec votre petit génie, qui manie avec art la politique des promesses.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS