Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 28 février 2021
Antananarivo | 10h03
 

Développement

Mise en œuvre de la « Révolution verte »

Subventions en engrais pour les paysans

jeudi 7 juin 2007 | Nivo T. A.

« La FAO s’engage à appuyer Madagascar dans ses objectifs du MAP pour la mise en œuvre de la révolution verte », c’est ce qu’a déclaré Amadou Moustapha Kamara, nouveau représentant de la FAO pour l’Océan Indien (Madagascar, Maurice, Comores, Seychelles), au cours de sa visite de courtoisie chez le ministre de l’Agriculture, Marius Ratolojanahary et son vice-ministre, Harifidy Ramilison, hier, à Anosy.

Arrivé à Madagascar, samedi dernier, ce nouveau représentant de la FAO, succédant Martin Smith, a remis sa lettre d’accréditation au ministre des Affaires Etrangères, puis s’est rendu au MAEP, pour réaffirmer sa détermination de poursuivre ses appuis dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation. Amadou Kamara était représentant de la FAO à Côte d’Ivoire puis à Haïti avant d’être affecté dans la Grande île.

La FAO, premier partenaire

Le ministre M. Ratolojanahary a signalé que la FAO est le premier partenaire de MAEP dans la mise en œuvre de la révolution verte. Et le ministre de mettre en relief le fait que l’approvisionnement en engrais et semences améliorés pour les paysans constitue un pilier pour concrétiser la révolution verte et augmenter deux fois plus la productivité agricole. Pour ce faire, le MAEP va subventionner les paysans en engrais à partir de la prochaine campagne agricole, en réduisant le prix sur le marché pour que cela soit à la portée des producteurs. En ce qui concerne les semences, le ministre Ratolojanahary a annoncé que des études sont en cours pour résoudre les problèmes d’approvisionnement.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS