Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 septembre 2019
Antananarivo | 21h41
 

Enseignement

Vie universitaire

Souci financier et politique

lundi 17 mars 2014

Le ministre des Finances, Lantoniaina Rasoloelison, a rapidement réagi par rapport aux menaces des étudiants de l’université d’Antananarivo de descendre dans la rue s’ils ne perçoivent pas leurs bourses d’études dans les prochains jours. D’après ces étudiants, leurs bourses devaient compléter les droits d’inscriptions qui ont presque doublé cette année universitaire, allant de 27 000 ariary à 52 000 ariary. Dès ce lundi 16 mars 2014, les arriérés de bourses des étudiants pour le compte de l’année universitaire 2013-2014 seront payés. Les étudiants des universités de Fianarantsoa et d’Antananarivo percevront l’équivalent de deux mois de bourses et d’un mois pour l’université de Toamasina. Quant aux arriérés de bourses pour le compte de l’année universitaire 2012-2013, ils seront payés au plus tard au début du mois d’avril s’ils ne sont réglés à la fin du mois courant.

En tout cas, dans certaines facultés on enregistre très peu d’étudiants qui ont effectué leur inscription administrative à une quinzaine de jours de la clôture des inscriptions.

Le flou à Mahajanga

Les informations recueillies sur TvPlus démentent le calme et la reprise à 80% des activités pédagogiques véhiculées par le ministère de l’Enseignement supérieur. D’après TvPlus, qui rapporte les témoignages d’étudiants depuis l’université de Mahajanga, les activités pédagogiques n’ont pas du tout repris au campus universitaire de Mahajanga et le calme ne serait que d’apparence. Ces témoignages font état d’incendie de logements de deux professeurs et de menace identique contre le domicile du ministre de l’Enseignement supérieur à Mahajanga. Deux étudiants ont été appréhendés et mis en garde à vue. Mais des voix émanant des étudiants, des parents et des professeurs s’élèvent pour leur libération.

Les mêmes sources indiquent que seuls des cours payants sont dispensés dans des locaux sis en ville.

Recueilli par Valis

10 commentaires

Vos commentaires

  • 17 mars 2014 à 09:25 | manga (#6995)

    Le gouvernement a du pain sur la planche, à commencer par les conditions de vie estudiantine, dont l’ensemble représente une force non négligeable en terme d’apaisement social, ; le fait d’interpréter la bonne cause pour une guerre d’ethnie est l’ultime arme des politiciens sans scrupule . Mais espérons toutefois que le paiement ne provienne encore du manara-penitra.

  • 17 mars 2014 à 09:38 | valoha (#7124)

    Ny firenena manao ambanin-javatra ny fanabeazana, fampianarana, dia firenena ratsy tantana sy fositra. Ireo no ho avin’ity tany ity ! Ireo no hitondra ny firenena rahampitso ! Ireo no hanao fikarohana sy fampandrosoana ny siansa sy teknolojia vaovao Malagasy ! Maninona no mijaly, na ampijaliana lava, @ na resaka vatsim-bola, trano hipetrahana, fotaovana, rotaka lava ? Hisy mangirana ve eto Gasikara raha tsy mianatra ny kilonga ? Raha ferana ny toerana azo hanoizana ny fianarana ? Raha tsy homena vatsim-pianarana sy tapahana lava satria tsy misy ny vola ? Tampoka teo anefa be ny vola nanaovana fampielezan-kevitra, vola nomena etsy sy eroa, sns...Sa kosa, atao hatrany izay hahabado ny Malgasy mba hahamora ny fandrebirebebana azy ireo, sy hahamaora kokoa ny fitsifana ny solika Malgasy, ny gazy Malagasy, ny volamena, sns...ny harem-pirenena ? Na ihany koa, ny hitsoahan’ny ati-doha Malagasy any ivelany mba hanompo azy ireo moa sy matsilo ! Toa ny zanaky ny vitsy an’isa, mpanam-bola sy manam-pahefana Malagasy no hita fa afa-manohy ny fianaran’izy ireo any ivelany ! Toa ny vitsy mijery ny tenany sy ny "izaho" hatrany no afaka mampianatra ny zanany miala @ izao safota sy korontana lava eny @ ny anjerimanontolo Malagasy izao ? Raha izao no tsy hahitana vaha-olana haingana sy maharitra dia ho potika tanteraka ity Nisy ity ! Ary hitondra hatrany ny solon-tenan’ny kapitaly(vola) Malgasy saribakoly !

  • 17 mars 2014 à 09:51 | valoha (#7124)

    Raha ireo anjerimanontonlo eto Gasikara rehetra ireo no tsara tetika sy paika, mba hanana saina sy kolo mendrika ny tany, dia tsy ho ela dia hiala @ izao fahantrana izao isika ! Misy ny teti-bola enti-manana ny @ zany raha te-hanao ny fitondrana ! Resaka be ny "budget" tsy misy lava ! Tsara ny hananan’ny fitondrana tetik’asa mahomby, hanomezana andraikitra ny mpianatra nahavita rehetra midina sy miara-mizara avy hatrany ny fahalalan’izy ireny eo anivon’ny Fokontany manerana ny Nisy ! Na ny hiadiana @ abadoana fotsiny aza izany ! Eny anivon’ny Fokonolona sy ny rafitra ambany indrindra no tokony hizaran’izy ireo avy hatrany ny fahalalana novoizin’izy ireo ! Ary atao laharapahamehana mihitsy ny fanabeazana sy fanandratana ny kolon-tsaina Malagasy manoloana izao krizy, fanapotehana ara-tsaina, ara-panahy, ara-batana ny Malagasy izao ! Fitaovana mahomby tokoa ny fanabeazana ny mponina, miala any ambanivolo rehetra any, mba hialana @ ny fandrebirebena ny saina, fampiadiana an-trano ny samy Malagasy(miala @ anjerimanontonlo io mazana), fanavahana, tsy fisian’ny mangarahara eo @ fitondrana sy ny lalana velona, ny tsy fandriam-pahalemana, ny fanarenana ny toe-karena ! Raha mahay sy hendry ny mponina sy ny mpitondra dia tsy maintsy handroso malaky isika rehetra ! Tsy afaka ny hifanambaka isika samy isika, hifanome tanana sy hizara ny harena hampandrosoana ny fiarahamonina eto Gasikara !!

  • 17 mars 2014 à 11:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "L’intégration de la jeunesse Malgache sur le Marché du travail est, sans nul doute,==la priorité==du nouveau Pouvoir,à Madagascar".
    Il faut nationaliser certains posts de secteurs éconmiques et industriels qui étaient jusqu’ici confiés ,de préférence,à des étrangers.
    ="Revoir le système d’enseignement,à Madagascar"=
    C’est bien beau ==LMD==mais pour quels acteurs économiques et sociaux ?
    MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE.
    ="Réconciliation Nationale=Grand Pardon= Amnistie Générale"=

    ++"REMETTRE LA PENDULE MALGACHE A ZERO"++

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarsoa@gmail.com

    • 17 mars 2014 à 18:03 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Quelles sont les entreprises à nationaliser ? Didier Ratsiraka votre maître l’avait fait avec les banques , il était obligé de faire marche arrière à cause de la pression internationale . Air Mad et Jirama sont nationalisés et qu’est ce qui se passe depuis des années ? au contraire faudrait les privatiser , Vous voulez nationaliser COTONA ou le QMM et y compris Ambatovy , ? toujours à côté de la plaque Basile le c.o.n

    • 17 mars 2014 à 20:02 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Remettre la pendule Malgache à zéro ? Mais il y a longtemps qu’elle a été empruntée par un super homme politique !

      Ensuite que nationaliser ? Tout a déjà été nationalisé par l’amiral aux mains rouges, privatisé par la suite à cause du besoin d’argent.
      Re-nationaliser ? pour prouver une fois de plus que l’état est un très mauvais gestionnaire !

      Le système LMD est indispensable pour que les étudiants Malgaches puissent continuer et terminer des études en Europe, et y rester une fois le diplôme obtenu car les matières étudiées à Madagascar ne permettent que de conduire des taxi-brousse ou des grillades sur le trottoir ! Quand ce n’est pas le faire le trottoir !!!

      Ne vaudrait-il pas mieux faire accepter qu’un pays qui n’a que des docteurs en tout et des ingénieurs en rien ,ne peut rien faire s’il n’y a pas d’exécutants de qualité, sachant lire, écrire, calculer et lire des plans ?

    • 17 mars 2014 à 20:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Il y a un petit mal-entendu sur la question de "NATIONALISER".
      Nationaliser,dans mon esprit,c’est de réserver des "EMPLOIS" aux nationaux,jusque là confiés à des étrangers,mêmes dans les sociétés privées.
      - "PRIORITE AUX MALGACHES POUR TOUS LES POSTES EXISTANTS" ou à créer"..à l’exception de PDG pour les sociétés privées et étrangères.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 mars 2014 à 07:56 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ah oui, vous inventez la signification du mot "nationaliser" pour qu’il vous convienne...
      Un peu comme une ministre de la justice du pays que vous squattez qui donne au mot mensonge la même signification que se tromper de date !

      Et dans la même veine que votre post, que diriez vous si un parti en France décrétait la priorité aux Français pour le versement de subsides aux étrangers ?
      Par exemple on verse un capital et bye bye retour au pays d’origine ?

  • 17 mars 2014 à 18:38 | harmelle (#5862)

    Il me semble que les soucis financiers sont communs aux étudiants du monde entier sauf pour les fils a papa ! A mada la situation est exacerbée parla pauvreté , le je je-m’en-foutisme des pouvoirs publiques et l ’expatriation des fils à papa dans les universités occidentales : il n’y a pas de contre pouvoir influent des parents d’élèves ....
    Respect pour les étudiants qui arrivent a décrocher leur diplôme !

    • 17 mars 2014 à 20:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à harmelle

      Tous ces fils à Papa ou Filles à Papa,rentrent à Madagascar si les emplois sont garantis.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS