Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 14 avril 2024
Antananarivo | 22h16
 

Politique

Présidentielle 2023

Siteny Randrianasoloniaiko annonce officiellement sa candidature

vendredi 1er septembre 2023

Après avoir sillonné la Grande Île pendant plusieurs mois dans une tournée nationale appelée Mihava tour, le député Siteny Randrianasoloniaiko a officialisé sa candidature à la présidentielle hier dans son district natal à Tuléar.

Siteny Randrianasoloniaiko, député de Toliara I, élu sous la bannière de l’IRD, est devenu récemment secrétaire national du PSD. Il sera ainsi investi par ce parti politique fondé par le premier président de la république, Philibert Tsiranana pour la présidentielle du 9 novembre, une attestation d’investiture par un parti politique légalement constitué étant nécessaire pour tout prétendant à la magistrature suprême, Siteny s’est rallié au PSD et succède ainsi à Eliane Bezaza, candidate du PSD lors de la présidentielle de 2018.

Lors de son discours hier, Siteny a dénoncé les tentatives du pouvoir en place pour l’empêcher d’aller à la rencontre de la population durant sa tournée Mihava tour. « Avec son arsenal anti-démocratique, le gouvernement a tenté de me mettre des bâtons dans les roues en entravant mes meetings. Mais cela ne m’empêche pas d’aller de l’avant et de proposer des solutions concrètes aux problèmes que rencontrent au quotidien les Malgaches. » affirme-t-il.

Avec 7 autres candidats, Siteny a signé une déclaration demandant l’éviction de Andry Rajoelina à la prochaine présidentielle. Dans un interview donné au journal le Tribune de l’Afrique au début du mois de juin, Siteny a affirmé qu’en cas de second tour, l’opposition fera front commun contre le candidat de la majorité.

Soutenu par quelques parlementaires, cet élu IRD, plateforme qui soutenait Andry Rajoelina lors des dernières législatives, bénéficie en tout cas de moyens financiers conséquents pour soutenir sa campagne électorale si on en juge à sa tournée nationale Mihava Tour. Siteny a démenti avoir un soutien politico-financier russe il y a quelques mois mais les moyens déployés suscitent quand même des interrogations de la part des observateurs politiques. Si l’élection se remporte à coup d’argent, Siteny sera en tout cas un des favoris.

-----

23 commentaires

Vos commentaires

  • 1er septembre 2023 à 11:24 | Albatros (#234)

    A quand celle de Mami Ravatomanga ?!.

  • 1er septembre 2023 à 11:56 | Isandra (#7070)

    C’est la preuve que la démocratie marche bien à Madagascar.

    En même temps :

    Le collectif de parlementaires composé de 𝟭𝟭𝟭 𝗗é𝗽𝘂𝘁é𝘀 𝗲𝘁 𝟭𝟲 𝘀é𝗻𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 a 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐮𝐧𝐞 𝐝é𝐜𝐥𝐚𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐚𝐮𝐣𝐨𝐮𝐫𝐝’𝐡𝐮𝐢, 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐚𝐩𝐩𝐞𝐥𝐥𝐞𝐫 𝐥𝐞 𝐏𝐫é𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐭 𝐀𝐧𝐝𝐫𝐲 𝐍𝐢𝐫𝐢𝐧𝐚 𝐑𝐚𝐣𝐨𝐞𝐥𝐢𝐧𝐚 à 𝐬𝐞 𝐩𝐫é𝐬𝐞𝐧𝐭𝐞𝐫 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐬𝐚 𝐬𝐮𝐜𝐜𝐞𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧, 𝐚𝐟𝐢𝐧 𝐪𝐮’𝐢𝐥 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐢𝐧𝐮𝐞 𝐬𝐚 𝐩𝐨𝐥𝐢𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐝𝐞 𝐥’é𝐦𝐞𝐫𝐠𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐝𝐞 𝐧𝐨𝐭𝐫𝐞 𝐩𝐚𝐲s.

    Ces parlementaires ont opté 𝐥𝐚 𝐬𝐭𝐚𝐛𝐢𝐥𝐢𝐭é 𝐞𝐭 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐢𝐧𝐮𝐢𝐭é, pour que la croissance économique soit soutenue et notre pays atterrisse enfin à la piste de vraie émergence.

    • 1er septembre 2023 à 13:13 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      1er septembre à 11:56 , Isandra (7070)
      C’est la preuve que la démocratie marche bien à Madagascar.

      Comments :
      Tiens donc !

      Et la misère ,
      dont l’étendue , la profondeur et la sévérité n’ont jamais été vues auparavant dans ce pays , et dans laquelle
      le très catholique authentique vrai français DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas taré ... heu ... raté
      a plongé et maintenu
      des dizaines de millions de populations madagougouesques ,
      elle est la preuve de quoi ,
      cette misère connue par le monde entier ?

    • 1er septembre 2023 à 15:15 | BAOVOLA (#11523) répond à Isandra

      Ces élus sont des inconscients ou des traitres à la Nation.
      Un président de la République de nationalité française veut dire que Madagascar devient un TOM (Territoire d’Outre Mer) et Madagascar ne serait qu’une des îles éparses : « ici c’est la France ».
      Ces élus font fi des sacrifices des Menalamba et des patriotes en 1947.
      Aza hamidy amin’ny ro tsaramaso ny Hasin’ny Tanindrazana

    • 1er septembre 2023 à 15:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Baovola,

      C’est le discours de has been, des anciennes générations, cette génération de mondialisation a un autre paradigme, est consciente que ce n’est pas le papier qui change la façon dont vous aimez votre pays.

      Ravalo n’avait pas besoin de nationalité française pour trouver un accord avec Chirac pour bloquer le dossier les îles éparses pendant 14 ans, et ni nationalité coréenne pour vendre des terrains 1.3 millions ha, même superficie que la Belgique.

  • 1er septembre 2023 à 13:14 | lé kopé (#10607)

    Le soutien du Député d’Ampanihy Est , un des plus grands juristes du Pays (quand il n’est pas soumis aux injonctions du Leader Bien Aimé, et Dirigeant la Haute Cour de Justice à l’Assemblée Nationale ,a encore ...fissuré la plateforme IRD . Car avec la défection de Roland Ratsiraka , de Brunelle Razafintsiandraofa , de Hajo Andrianainarivelo , de J.J. Rabenirina , de Voninahitsy J. Eugène ,et la liste est illimitée , qui sont tous des poids lourds dans leurs circonscriptions , le régime en place a de quoi s’inquiéter . De plus , ils ont spécifié qu’en cas de second tour , l’opposition va faire un front commun . En tout cas , je réitère ma conviction que j’ai évoquée hier , qu’en voulant faire cavalier seul , l’Opposition ne pourra jamais battre le Calife qui détient tous les arcanes du pouvoir , pour s’imposer illégalement , comme il l’a fait depuis 2009. De toutes façons , dans tous les cas de figure , le pouvoir en place est mal parti , et on n’espère qu’il n’emploiera pas les grands moyens pour détourner le vote du peuple . Car l’épée de Damoclès qui rôde sur le procès de Roomy... Schneider , risque de peser lourd sur la balance . Bonne journée .

  • 1er septembre 2023 à 13:26 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Isandra, vous avez octroyé des 4x4 au chef district et des motos au maire et rien du tout pour les députés n’est-ce-pas ? Maintenant vous vous vantez disposer de 111« dépités » girouettes pour la candidature de votre gourou, l’ingrat au match aller n’est-ce-pas ? Qui du match retour, ne va-t-il pas sur des « dépités » branches pourries ? Izy fo hendry fa olo-jiaby foka/adala.

    • 1er septembre 2023 à 13:49 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire : ...Quid du match... ne va-t-il pas compter... Depiote vava-kisoa ...C’est le jugement dernier pour le gourou au sommet de l’État n’est-ce-pas ? Le peuple va le juger sur le prix de la vanille, l’état des routes, la Jirama, le pouvoir d’achat etc...mais pas sur le nombre des grands électeurs ( députés-senateurs-maires et éventuellement chef district) n’est-ce-pas ?

  • 1er septembre 2023 à 13:44 | Besorongola (#10635)

    CONTRAIREMENT À HERY RAJAONARIMAMPIANINA EN 2018, NOUS SOMMES DEVANT UN HORS-LA-LOI MÉGALOMANE.

    Selon lgi la question de la candidature d’Andry Rajoelina aux prochaines élections présidentielles à Madagascar suscite actuellement des débats animés. Outre le fait qu’en vertu de la loi, il n’est pas autorisé à présenter sa candidature, plusieurs prétendants aux élections à venir se sont réunis pour demander l’interdiction d’Andry Rajoelina de se présenter.

    Même si l’on passe sous silence le fait qu’Andry Rajoelina a délibérément enfreint la loi en dissimulant la perte de sa nationalité en 2014, c’est la population malgache elle-même qui ne veut plus de lui. Même s’il réussissait une fois de plus à contourner la loi et à se porter candidat, sa réélection ne serait rien d’autre qu’une fraude. Peu de gens voteront pour lui, à l’exception de quelques individus qui agissent comme ses acolytes.

    Certains suggèrent même qu’il faudrait le laisser se présenter afin de lui montrer à travers les élections que son temps est révolu. On pourrait le reléguer de la manière la plus humiliante possible en le faisant subir une défaite écrasante aux élections.

    L’idée serait bonne, si ce n’était qu’Andry Rajoelina est capable de truquer les élections pour sortir victorieux. Sa très mauvaise cote de popularité est évidente dans la vie quotidienne des Malgaches. D’ailleurs, selon un anthropologue de l’Université d’Antananarivo, il est devenu la personnalité la plus détestée à Madagascar.

    Il est tout de même honteux qu’un prétendu Président de la République encore vivant doive transformer sa maison d’enfance en musée pour attirer l’attention. Chacune de ses actions attise le ressentiment. Si des élections transparentes avaient lieu à Madagascar, Andry Rajoelina n’obtiendrait même pas 0,0001 % des voix.

    • 1er septembre 2023 à 14:56 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      Hello, Besorongola ,

      Mais, il y a un chapitre important qui n’a pas été évoqué, c’est sa faculté de nuisance qui lui avait permis de prendre en otage le pays sous le prétexte, fallacieux, de transition, qui, au final, et, avec le recul, d’aujourd’hui, n’aura été qu’une ième descente aux enfers !..
      Avec, la complicité d’une communauté internationale qui a feint de lui octroyer un laisser-faire et un hexagone, complice et comparse !..
      Il n’est pas besoin de faire de dessin pour illustrer mon propos, c’est une évidence qu’il ne faut écarter, mais, tenter, de contrer, avant qu’il ne soit trop tarder !..
      Sa seule issue est l’armée qu’il cajole comme on prend soin d’un plus fort que soi, surtout en politique, et nous verrons dans les moins prochains, qu’une série de mesures en sa faveur seront prises …
      Sauf, que, cela ne fonctionne pas, à chaque fois, car, l’armée n’est pas une identité unie, mais un patchwork d’égos, surtout, chez celles qui restent cantonnées dans leurs casernes, avec les plus audacieux qui mènent le tempo !..
      Mais, il devient de plus en plus évident qu’en multipliant les choses incongrues ( musée de papa) notre homme tend de se fondre dans l’histoire nationale avec un souvenir familier, banal, où même, Bruce Lee aurait eu sa place !…
      Nous sommes en plein, n’importe quoi, parce que son auteur ne sait plus, quoi faire, ou, inaugurer, pour monopoliser les médias, cela promet dans une campagne où la politique laissera la place aux coups, bas, aux entraves de réunions pour l’opposition et où « l’ex-président », utilisera tous les moyens de l’état pour faire campagne, à l’oeil !..
      La démocratie est en danger et il serait temps que ceux qui le peuvent, encore, alertent, une communauté internationale, aujourd’hui, complice et qui demain, dénoncera, mais, toujours avec un train de retard !..
      Le mode d’emploi gabonais devient plus que jamais, une source de réflexion et un bon espoir pour court-circuiter un suffrage universel, faisandé et « une présidence à la Bongo » !..

    • 1er septembre 2023 à 15:24 | Saint-Jo (#8511) répond à Besorongola

      La communauté internationale n’est pas seulement complice : elle est partie prenante !
      Au moins des gens qui œuvrent au nom de ces innombrables organismes internationaux !

      Ces centaines de millions de $ versés au très catholique authentique vrai français DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas taré et qui ont disparu on ne sait où , ne sont pas tous détournés dans des comptes off shore du DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto et de ses complices madagougouesques quand même ! Des Étrangers y ont certainement bénéficié aussi !

    • 1er septembre 2023 à 15:28 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Outre le fait qu’en vertu de la loi, il n’est pas autorisé à présenter sa candidature, plusieurs prétendants aux élections à venir se sont réunis pour demander l’interdiction d’Andry Rajoelina de se présenter.

      Rajoelina bafouerait la loi, si seulement, sa candidature était validée, alors qu’il n’avait pas pu obtenir le certificat de la nationalité pour prouver qu’il est Malagasy, mais, au contraire, il l’a, son dossier est complet, il n’attend que le congrès de TGV lequel se déroulera 4 et 5 septembre, approuve sa candidature pour déposer son dossier.

    • 1er septembre 2023 à 15:30 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Ce sont les opposants qui sont hors la loi.

      "Marc Ravalomanana, Siteny Randrianasoloniaiko, Hery Rajaonarimampianina, Masy Goulamaly, Tahina Razafinjoelina, Andry Raobelina, Hajo Andrianainarivelo et Paraina Auguste, tous candidats à la prochaine élection ont signé le 29 août 2023 une déclaration commune par laquelle ils contestent la candidature du Président Andry Rajoelina et appellent la population au soulèvement. Ont-ils mesuré les conséquences de leur action qui contient plusieurs atteintes à la loi, en plus d’anéantir leurs engagements pris dans la charte de bonne conduite des acteurs politiques ?

      Tout d’abord, leur démarche qui consiste à exclure le Président Andry Rajoelina du scrutin présidentiel relève de la discrimination. Elle viole l’article 6 alinéa 2 de la Constitution. Ensuite, les huit candidats sont passibles de poursuites judiciaires en raison de manœuvres et actes de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves, à provoquer la haine du Gouvernement malgache et à enfreindre les lois du pays. Ce sont des infractions prévues et réprimées par l’article 91 alinéa 2 du code pénal.

      Ces huit candidats hors-la-loi ne peuvent pas s’ériger en juges de la nationalité, ni encore moins s’autoproclamer censeurs des dossiers de candidature pour l’élection présidentielle. Au-delà de leurs agissements répréhensibles, leur action porte en elle les germes de troubles pré-électoraux et d’une crise post-électorale, dont personne ne veut.

      Nos compatriotes redoutent une dégradation du climat politique car ils savent qu’ils seront les premières victimes des dommages collatéraux. Ils ont suffisamment souffert. La controverse autour de la nationalité du Chef de l’Etat est loin de leurs préoccupations quotidiennes. Pour eux, le Président Andry Rajoelina est un Malgache portant un nom malgache, s’exprimant en malgache et défendant les valeurs et les intérêts malgaches. Par-dessus tout, nos concitoyens retiennent qu’il a distribué des repas et du riz aux pauvres, en plus de bâtir des stades, des routes, des écoles, des collèges, des lycées, des universités, des barrages, des centrales solaires, des tribunaux, des prisons, des églises, des usines, des hôpitaux et des centres de santé de base.

      Faut-il par ailleurs rappeler à ces prétendants à Iavoloha l’existence de l’article 208 de la loi organique du 11 mai 2018 relative au régime général des élections et des référendums (LORGER) qui dispose que : « Toute personne exerçant une haute fonction ou un haut emploi civil et militaire de l’Etat, candidate à une élection n’ayant pas démissionné, conformément à l’article 6 de la présente Loi organique, encourt la disqualification. Il en est de même pour tout candidat à une élection qui fait des déclarations publiques tendant à jeter le discrédit sur l’administration électorale ou les institutions judiciaires, ou tendant à exercer une pression sur elles avant qu’elles ne statuent ».

  • 1er septembre 2023 à 15:45 | Besorongola (#10635)

    Selon l’Association pour le droit et le développement de Madagascar Mr Ho a dissimulé en 2014 /2018 sa nationalité française, acquise en 2014, et enfreint la loi en se présentant à la présidentielle de 2018. Point barre.

  • 1er septembre 2023 à 16:06 | Besorongola (#10635)

    COMMENT MR HO BAFOUE OUVERTEMENT LA LOI ?

    Une motion de censure aurait dû être soumise au vote, vendredi 9 décembre 2022 mais, coup de tonnerre, après un violent rappel à l’ordre des députés de la majorité par Mr Ho en personne, la présidente de la Chambre basse annonçait, jeudi 8 décembre 2022 , que la motion de censure était irrecevable.

    Toute la journée du vendredi, entre les murs de l’Assemblée nationale, les tractations se sont succédées pour finalement arriver à un accord unanime : les députés refusent la tenue des habituelles « questions au gouvernement ».

    Mamy Rabenirina, troisième questeur à l’Assemblée nationale et député du TIM, parti de Marc Ravalomanana, n’en démord pas : « Pour nous, députés, le gouvernement n’est plus légitime. […] Si le vote avait eu lieu ce vendredi, à l’heure qu’il est, le gouvernement aurait été obligé de déposer sa démission, conformément au texte. Je pense que tout le monde était conscient de cela et c’est la raison pour laquelle l’exécutif a essayé, par tous les moyens, de bloquer la motion. »

    La présidente de l’Assemblée violemment prise à parti
    Hors des micros, les députés de l’IRD, parti du président Andry Rajoelina, racontent en effet comment le mercredi soir, ils ont été convoqués par le chef de l’État en personne pour les pousser à revenir sur leur décision de destituer le gouvernement. Au cours de cette réunion à huis clos, la présidente de l’Assemblée nationale aurait été très violemment prise à parti par Rajoelina, devant la soixantaine de députés du parti, médusés.

    « Notre présidente Christine Razanamahasoa a été humiliée et ça, on ne le tolère pas. […] Elle nous a fait part de ses intentions de démissionner mais nous venons de décider, au sein du bureau permanent, que nous lui accordions notre confiance et que nous refusions qu’elle démissionne », raconte l’un des membres du bureau permanent, élu sous la bannière IRD.

    La cheffe de l’Assemblée nationale n’a pas démissionné mais la motion de censure, elle, a bien été déboutée, au motif, peut-on lire dans un communiqué publié à l’issue de la réunion à huis clos, « qu’elle ne respecte pas les dispositions constitutionnelles en vigueur ».

    « Fracture »
    Qu’à cela ne tienne. Pour contre-attaquer, les députés ont décidé à l’unanimité d’annuler les questions au gouvernement prévues la semaine prochaine, explique Eléonore Johasy, députée indépendante : « Ce refus du « face-à-face » est le reflet d’une fracture entre deux institutions, le gouvernement qui est le pouvoir exécutif et le Parlement qui est le pouvoir législatif. Oui c’est légal. C’est une manière de marquer cette séparation des pouvoirs. Nous sommes maîtres à bord dans la conduite des affaires de l’Assemblée nationale. »

  • 1er septembre 2023 à 16:37 | Saint-Jo (#8511)

    1er septembre à 15:30 Isandra (7070) répond à Besorongola ^

    (i) Ce sont les opposants qui sont hors la loi.
    ils contestent la candidature du Président Andry Rajoelina et appellent la population au soulèvement.

    Comments :
    Personne n’a obligé le très catholique authentique vrai français DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas taré à demander la nationalité française !
    Il l’a fait de son plein gré pour avoir le beurre , l’argent du beurre et le q de la fermière !
    Les Gasy ont bien le droit de manifester leur volonté de ne plus être gouvernés par un ressortissant de l’ancien pays colonisateur ! Les Gouverneurs Généraux ont fait leurs temps !
    Les Gasy ont le droit d’être gouvernés par un 100 % Gasy et non par un individu qui a son Président personnel à lui au-delà des mers , sur le territoire de leur ancien colonisateur !
    Est-ce que les Français accepteraient d’être gouvernés par un individu qui a la nationalité états-unienne ?
    Évidemment non !
    Hé ! Ben ! C’est pareil pour les Gasy !

    (ii) leur démarche qui consiste à exclure le Président Andry Rajoelina du scrutin présidentiel relève de la discrimination.

    Comments :
    Et pourquoi pas alors des candidats états-unien , allemand , russe , chinois , comorien , mauricien , sud-africain , sénégalais , japonais ... et que sais-je encore pour être Président de Madagougou ?

    • 1er septembre 2023 à 16:49 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Le très catholique authentique vrai français DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 7e d’âne de cas taré et ses lèche-q
      ne comprennent pas que Madagougou n’est pas l’île de la Réunion ni Mayotte

      Madagougou ne doit pas être gouverné par un authentique vrai français !
      Le temps des colonies est révolu !

    • 1er septembre 2023 à 17:08 | vatolahy (#11348) répond à Saint-Jo

      et vous Saint jojo etes vous un vrai français ou un vrai malgache ? Tout comme un Rajooelina vous avez un nom malgache ,vous parlez malgache, vous avez une culture malgache , vous avez des ancetres malgaches. Lui ,il vit et gouverne à Madagascar tandis que vous trainez dans les rues de Paris ,votre ville .Par honneteté arretez de tambouriner !

  • 1er septembre 2023 à 16:55 | Saint-Jo (#8511)

    Le Président Macron , ce vendredi 1er septembre 2023 :
    "La France condamne tout coup d’état militaire !

    Ah ! Les temps ont bien changé alors !
    Nous ne sommes plus en 2009 !

    • 1er septembre 2023 à 17:15 | vatolahy (#11348) répond à Saint-Jo

      Je devine déjà votre répons saintjujo . Ce sera : Français un jour mais Malgache toujours. Et ce sera bien

    • 1er septembre 2023 à 17:28 | canal baobab (#11489) répond à Saint-Jo

      😊il doit penser que Madagascar est un territoire d outre mer...enfin il réagit agit comme si Madagascar était un territoire d outre mer et quand il va apprendre que les malgaches parlent encore d indépendance il va...il peut dire et faire des conneries manu😊il peut....
      En 2009 sarko interpellé par un ministre tchèque sur le coup d état en cours à mada et la responsabilité de paris..ben faut la voir et revoir la video de joe dalton à la belle époque avec d entrée en bon baveu voyou « il y aurait beaucoup à dire sur mr ravalomanana »
      Sacré escroc ce sarko même si c est que la face cachée de l iceberg cet étron de l empire...

  • 1er septembre 2023 à 17:11 | Saint-Jo (#8511)

    Toujours du Président Macron , ce vendredi 1er septembre 2023 :
    ’’Nous soutenons tout Président démocratiquement élu !"

    Oui ! En 2009 le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto n’était pas démocratiquement élu !

    Et en 2018 : le très catholique authentique vrai français DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas taré , tenant au grand secret sa nationalité française, a déposé sa candidature pour être Président d’une ancienne colonie française et a été élu !

  • 1er septembre 2023 à 17:35 | Saint-Jo (#8511)

    Ces be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra confondent les Français avec les racistes vils colonialistes attardés autoproclamés ’’fransés’’ addicts à ce forum !
    Ces auto proclamés "fransés’’-là sont racistes , oui !
    Mais il faut ne pas connaître la France et les Français ,
    comme les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra ne les connaissent pas , elles ,
    pour oser dire que les Français ne reconnaissent pas la nationalité française octroyée au très catholique authentique vrai français DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas taré !

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS