Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2022
Antananarivo | 23h32
 

Politique

Andry Rajoelina

Schémas institutionnels de sortie de crise

vendredi 5 février 2010 | Rakotoarilala Ninaivo

On a désormais une idée assez précise de la réponse que la mouvance Rajoelina va faire aux propositions de compromis avancées par le Président de la Commission de l’Union Africaine, Jean Ping. En effet, cette réponse doit, comme l’a réaffirmé le dernier sommet de l’Union Africaine, être formulée au plus tard ce Vendredi 5 février.

Avant la tenue des élections législatives, qui se tiendront dans 2 à 3 mois, Andry Rajoelina propose deux schémas institutionnels devant les parlementaires français ce lundi 2 février 2010. D’une part, le maintien en fonction de l’organe exécutif actuel et de ses membres en respectant deux conditions. Premièrement, les pouvoirs du gouvernement sont limités à la gestion des missions des pouvoirs publics et au fonctionnement quotidien de la machine administrative jusqu’à la mise en place du gouvernement d’union nationale issu des élections législatives. Interdiction de faire des investissements qui ne requièrent pas une urgence absolue ou de prendre des engagements concernant des projets à long terme. Deuxièmement, il y a des restrictions imposées aux membres de l’exécutif. Les membres du gouvernement qui se portent candidats aux élections législatives seront systématiquement relevés de leurs fonctions dès l’acceptation de leur candidature. Le Président de la Haute Autorité de la Transition et les autres membres du gouvernement ne peuvent en aucune manière participer à la campagne électorale pour soutenir un candidat.

D’autre part, il y a la mise en place d’un Conseil Supérieur de Contrôle de la Transition (C.S.C.T) qui sera le contre-pouvoir de l’exécutif pendant la période préélectorale. Son Président et ses deux Vice-présidents seront proposés par la « Mouvance Madagascar », c’est-à-dire l’opposition, qui détiendra également la majorité des sièges. Ce Conseil Supérieur de Contrôle de la Transition aura une double attribution. Elle a une attribution législative, à savoir la ratification des ordonnances adoptées par le Conseil des ministres. Elle a aussi un rôle de contrôle des activités du gouvernement, de la CENI, et de l’Administration en général.

Esprit de Maputo

« Nous estimons qu’avec un tel schéma, l’esprit de la Charte de Maputo sera sauvegardé, à savoir l’exercice consensuel et inclusif du pouvoir ». Tel est l’avis du président de la HAT Andry Rajoelina qui signale qu’en 50 ans, le peuple malgache s’est soulevé quatre fois. « Nous sommes décidés à extirper les racines du mal politique malgache. Nous nous sommes engagés à apporter tous les changements nécessaires sur le plan institutionnel ou sur le plan des règles du jeu politique ».

C’est ainsi que Andry Rajoelina a martelé son discours tout en précisant que c’est dans cette optique qu’il veut fonder une nouvelle République. Il affirme vouloir rendre au peuple malgache, sa liberté et sa fierté. « C’est à cette nouvelle vision de la vie politique malgache, c’est à cette juste et noble entreprise, que nous vous demandons d’apporter votre soutien et votre appui, en tant que représentants d’un peuple qui a combattu à diverses époques pour sa liberté, et dont Madagascar partage pleinement les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité ». C’est ainsi que Andry Rajoelina a conclu son discours devant les parlementaires français.

Il reste à savoir si ces propositions pourraient retenir l’attention de la SADC et de l’Union Africaine qui, avec les autres mouvances, auront à juger si un organe législatif encore imprécis pourrait être une alternative au partage d’un pouvoir exécutif que la HAT entend donc se réserver pour l’instant.

14 commentaires

Vos commentaires

  • 5 février 2010 à 09:10 | Ndray (#3695)

    Andry rajoelina propose deux schémas.... aux parlementaire français" !

    Mba menatra ry Andry rajoelina a, ny parlemanta frantsay no androsoana soso-kevitra ny hitondranao ny firenenao efa nahaleo tena nadritra ny 50 taona, tena very aho ry "HASIN’NY TANINDRAZAKO". Asakasak’ireo izay mbola azo arebireby ihany é !
    Vive TGV, Vive La France, aleo tonga dia DOM-TOM marina moa !
    Matesa izay ho faty, fa i France tsy maintsy tompoina ! Veloma lava ry AV7 : maty ho an’i France tamin’ny 2009 !

    "Afaka isika e, rava ny monopole, democrratie e !
    Aty Frrance izaho izao mangataka ny hevitry ny Frrantsay izay hitondrana anarrreo fa aza matahotra fa tombotsoa ho an’i Madagascarrr tanindrrazantsila izao ataon’ny frantsay izao"

    Tsy maintsy mandatsa fa izao no tadiavina !

    • 5 février 2010 à 10:08 | allo (#3313) répond à Ndray

      tgv no olona sahaza ny malagasy e satria tsika tsy vonona handroso , tsy vonona hitondra tena fa raha anontanianao ny gasy de tsara ihany tsika hoentin’ny vazaha fa raha samy tsika de manao valala akarona sy mifampialona ary mifamotika ampitoerana fontsiny eto

      tgv no sahaza @ gasy satria tsika tsy mba manaja zay safidintsika sy tsy mba misy discipline zany izay ao anaty bordele saromana @ le oe mahantra de ao

      tgv le olona tsy manaja ny teniny sahala ny vahoaka malagasy ihany, anio mifidy de rampitso aongano ka raha vao terena de oe dictature

      solution ha antsika gasy @ sisa, mila mahay manaja ny safidintsika isika ary sarotiny @ zany raha tiany gasy no hanajany mpano politika antsika . zany oe tsika rehetra mila manaja tenasy discipliné : politisiana, media, fonctionera, maramila

      tgv antsika zao miandry ny decision ny UA vao mody , raha sanction ho ho azy de mijanona any izy fatsy afaka mody tsony fa raha hafa de mody izy manohy ny ataony

    • 5 février 2010 à 11:05 | Zama (#3497) répond à Ndray

      Tsy mahatoky intsony izahay !!! Da mavandy avao io ngahy io !! yaba ny shada io !!!

    • 5 février 2010 à 14:53 | niry (#210) répond à allo

      TGV devant les parlementaires français ET NON AU SOMMET DE L’UA POUR PLAIDER SA CAUSE !!!!?????!!!!
      Quels poids, ils ont ces parlementaires, rencontrés dans l’antichambre du palais Bourbon ?? A mon avis, même le discours du TGV était écrit par Claude guéant, le nègre de l’Elysée..

    • 5 février 2010 à 18:34 | diego (#531) répond à Ndray

      Oui Ndray,

      Même pas honte le bonhomme !!! Je croyais qu’on est independant depuis pret de 50 ANS. Où sont nos INDEPENDANTISTES, on ne les entend pas crier aux toits ????

      Schémas de sortie de crise devant les parlementaire Français ???? Je rêve et jusqu’à cette seconde, cela me fait grouiller le vendre....ne serait ce qu’entendre cela ne fait plus bondir nos hommes politique, en tout cas ceux qui se vantent TIA TANINDRAZANA ENCORE.....

      Un pays indédpendant a ses institutions, parfaits ou pas, nous les Malgaches, nous avions nos institutions. Qu’est ce qu’il y était pas parfaits ???? IZY REHETRA VE ???? Pourquoi que le pays fonctionne tant bien que mal même en pleine crise ???? Grâce à nos institutions, malmenées, humiliées, sacagées, vendalisées, IPETRAHANA NY LOHANY, mais débout quand même, même DECAPITEES.

      Alors on va voir ces palementaires Français pour leur exposer une sortie de crise chez nous ???? LES PARLEMENTAIRES Français representent la FRANCE POLITIQUEMENT ET ECONOMIQUEMENT SURTOUT....ils vont vous defendre ? Ils defendent les INTERETS DE LA FRANCE, PAS DE MADAGASCAR.....NOUS REVONS CHER AMIS ES....ils vont vous ecraser, humilier et ne se géneraient pas de vous dire.....HE APRES 50 ANS D’INDEPENDANCE.....NE SERAIT-IL PAS MIEUX CHEZ NY RENY MALALA ????

      IRRESPECTUEUX ENVERS CHEZ QUI SONT MORTS POUR NOTRE INDEPENDANE....

  • 5 février 2010 à 10:09 | mpitily (#1212)

    A défaut de référendum sur la présidence de la transition + application de la feuille de route de la HCC, je trouve ces schémas réalistes et applicables. Seulement j’ai bien peur que les trois autres mouvances, trop avides de postes ministériels, de pouvoir et de magouilles, ne vont pas l’accepter.

  • 5 février 2010 à 10:16 | ramanavy (#3555)

    C’est quand même pas difficile Mr Rajoelina de respecter les accords signés partout, s’i tu veux encore des histoires, t’en auras, tout le monde en a marre, efa hita fa tsy aninona tsy aninona, sady tsy mety no tsy mahavita azy dia mbola forsena ihany. Efa hoe union nationale et élection organisée ensemble par les 4 mouvances plus la CI, maivan-doha loatra ka. Izao no atao hoe mitady t..

  • 5 février 2010 à 11:17 | PLUS QU’HIER ET MOINS QUE DEMAIN (#1532)

    Si PING nous demande la réponse avant le 5 février, on trouve ça normal mais si TGV s’exprime devant les parlementaires Français, les réactions fusent.Il faut analyser la place de Jean Ping, du SADC et de la FRANCE en matière de contribution ou d’aide, d’histoire, d’investissement, etc...pour notre pays avant de juger sur quoi que ce soit.En tant que Président de la transition, il a fait ce qu’il fallait faire c’est-à-dire rassurer et en primauté le plus grand contributeur du pays.Il ne faut pas s’étonner si le pays n’avance pas avec ces mentalités de "TSY TIAKO BIKA TSY TIAKO TAREHY".Il faut régarder l’essentiel d’abord avant tout autre considération "NY MAHASOA ALOHA VAO NY MAHAFINARITRA".

  • 5 février 2010 à 12:47 | râleur (#3702)

    la question clé de tout schéma de sortie de crise c’est le poste même de Rajoelina. Il ne peut rester à son poste pour préparer sa propre élection. Alors le schéma qu’il propose, je veux bien mais il faut qu’il rajoute :’’ je ne serai pas candidat’’
    Tous les prétendants aux postex de la Transition ne seront pas autorisés à être candida ni à faire campagne pour un candidat. Cela évitera de se servir des moyens plublics pour son propre compte.

    Il n’y pas d’autre alternative crédible. Il faut que Rajoelina comprenne que cela fait plus d’un an qu’il est ’’à la tête de l’Etat’’, sans aucune élection, même pas à íntérieur des auteurs du putsch (vous avez vu un vote, vous ?), et en plus il ne dit même pas combien de temps cela va durer.

    Moi je dis, ça suffit. Il faut qu’il arrête de s’imposer comme seul messie capable de diriger cette transition.

  • 5 février 2010 à 13:02 | Mihaino (#1437)

    Je me demande si notre SOUVERAINETE NATIONALE réclamée récemment dans bien des discours officiels dépend de la FRANCE ??!!

    Bientôt 400 jours se sont écoulés et MADAGASCAR n’est pas monté HAUT depuis l’utilisation excessive du mot HAUT :

    Haute Autorité de Transition

    Haute Cour Constitutionnelle

    Haut les mains : Que personne ne bouge, ne parle, ne manifeste sinon ARRESTATIONS ....

    et du mot FORT :

    L’homme fort à Mcar véhiculé par certains journalistes ??!!

    Force du changement

    Force d’intervention etc ...

    Croyez-moi que PERSONNE N’EST invincible et que LA FORCE S’USE lorsque l’on S’ EN SERT TROP....

    Si tous nos hommes politiques restent HUMBLES et MODESTES, notre PAYS AVANCERA ....

  • 5 février 2010 à 13:42 | Albatros (#234)

    "Andry Rajoelina propose deux schémas institutionnels devant les parlementaires français ce lundi 2 février 2010."

    Ah bon !!!. Ce n’est plus une crise malgacho-malgache qui doit être résolue par les malgaches entre eux (dixit : Basile, Rabri et les autres).

    SEM "propose" aux parlementaires français ( combien étaient-ils ces parlementaires ?. Pas d’info dans les médias), et il agira en fonction des décisions de ces fameux parlementaires français.

    Madagascar n’a pas besoin d’élection ni de parlementaire. Il suffit de "proposer" les lois malgaches à quelques parlementaires français pour que la vie redémarre sur la Grande Ile.

    Elle est pas belle la vie !!!.

  • 5 février 2010 à 14:37 | da fily (#2745)

    Il récite sa leçon devant ses maîtres ou je rêve ? Il attend que ces parlementaires lui donnent leur accord, pourquoi faire ? Pourquoi ne pas s’être adressé au peuple malagasy ? Il tente de rassurer qui là ?

    Andry, décidément tu ne sais vraiment pas t’y prendre, lache l’affaire, tu n’y gagneras peut-être rien, mais tu feras du bien au pays. Il ne se passe rien, à part les gesticulations de Nadine ou de Mialy, et j’en passe... Tana est une ville-poubelle, je suis persuadé que tu ne l’aime pas. Reste là-bas avec les parlementaires qui doivent bien se marrer...

  • 5 février 2010 à 18:25 | Mandimbisoa (#2104)

    Ampanga diso an’Andringitra ianao ratgv o:erin-taona ngarangidina ka tovo-tanana ihany(tsy hita izay vita fa miheboebo eo fotsiny),ianao no ataon’ny Ntaolo hoe:Akofa,tsy menatra ny hiakandrefana !

  • 6 février 2010 à 01:55 | el che (#344)

    Cette proposition de TGV représente une grosse lacunes :
    Il n’y a pas de consensus au niveau des mouvances politiques.

    Le contreseing des décisions prises en conseil de ministres, par les membres de l’opposition, n’est pas applicable, car bon nombres de décisions cruciales peuvent être prises en dehors de du conseil de ministres.

    - L’organe qui est censé faire un contre-pouvoir à la HAT, ne peut qu’être factice : beaucoup de (mpitady seza sont à l’affût, et on se demande vraiment de quelles armes ils diposeraient pour contrer les décisions abusives de la HAT.

    - Enfin, si l’on veut sortir de 50 ans de crises institutionnelles, il va bien falloir procéder dans l’ordre :

    1° le peuple élit (référendum constituant) les personnes devant diriger la transition : le présidents, les vice-présidents issus de l’opposition, disposant d’attributions réeles attributions réelles,

    2° Le peuple élit (2ème référendum) l’assemblée Constituante, chargée de préparer la 4ème république

    3° Le peuple valide la constitution et élit le pt de la république, et l’assemblée nationale.

    Avantages :

    - Des institutions provisoires et légitimes sont mises en place, en attendant la nouvelle constitution, qui élaborée sans précipitation, en toute sérénité, et par de mûres réflexions.

    - Une chance certaine d’obtenir la reconnaissance internationale, obtention d’aide pour les différents processus électoraux

    - Rester dans l’esprit des accords de Maputo

    - Vouloir réellement entériner une reconciliation nationale

    - Pour la 1ère fois de l’histoire de M*car, nous aurions une constitution bien à nous.

    El che

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS