Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 mai 2020
Antananarivo | 15h59
 

Santé

Coronavirus

Ruée des personnes grippées et fiévreuses dans les centres de santé

mardi 10 mars | Fano Rasolo

Plusieurs patients atteints par la grippe et craignant le virus Covid-19 consultent les médecins pour se faire soigner.

« Depuis la mi-février, nous constatons une hausse de consultation des personnes grippées ou fébriles. Ils craignent en effet une contamination par le coronavirus. Actuellement, nous sommes dans la période de faible activité de la grippe pourtant le taux de fréquentation des centres de santé connaît une hausse perceptible. D’habitude, le nombre de patients que je reçois pour des symptômes comme la fièvre ou la grippe en une journée est de douze (12) à quinze (15) personnes. Cet effectif a plus que doublé car nous recevons plus d’une trentaine de cas de grippe en une seule journée », selon un médecin dans un cabinet libre de Tanjombato.

Un autre médecin d’un centre médical privé d’Ankadifotsy a expliqué que les personnes atteintes de grippe se ruent dans son centre en quête d’information concernant le coronavirus. « Nous avons avons connu une hausse du nombre de consultation même en l’absence de syndrome grippal suspect. Les Malgaches ne fréquentent pas souvent les centres de santé pour cause de grippe ou de fièvre sauf en cas de complication mais depuis la crise du coronavirus qui sévit, ils viennent pour se rassurer », affirme-t-il.

Grippe saisonnière

« Nos consultations d’une journée s’élèvent à 45 dont les deux cinquièmes sont des cas de grippe bénigne. Nous sommes dans une période grippale normale, sans complication mais certaines personnes craignent le Covid-19. Le pays devrait posséder un stock important de médicaments en prévision de cette maladie afin que tous les malades puissent jouir d’une prise en charge correcte », suggère le Dr Domoina Soa Kanto Rakotonoely, médecin à Ambondrona.

Le ministère de la Santé a indiqué qu’il n’y a aucune épidémie de grippe dans l’ensemble du pays mais on recense une augmentation du nombre de consultations dans les centres de santé.

« Pendant les semaines huit et neuf (S8, S9), le chiffre a connu une hausse avec 25 cas de grippe enregistrés sur 100 000 habitants par rapport au début de l’année qui a vu 20 à 22 cas recensés sur 100 000 habitants. Ce chiffre ne dépasse pas la moyenne attendue car en 2019 dans les mêmes semaines (S8, S9), plus de 30 cas sur 100 000 habitants étaient recensés dans tous les Centres de santé de base », selon le Dr Solofoniaina Armand Rafalimanantsoa, directeur de la Veille sanitaire et de la surveillance épidémiologique et de la riposte (DVSSER) auprès du ministère de la Santé publique.

Il a indiqué que c’est la grippe B et AH1N1 qui touche le pays mais il n’y a aucune complication enregistrée. « La grippe de type AH1N1 dégénère en grippe saisonnière même si elle a fait des ravages dans le monde en 2009, car l’organisme de l’homme s’adapte au virus et supporte la maladie », selon toujours le DVSSER.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS