Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 28 février 2021
Antananarivo | 01h29
 

Divers

Election CCI Toamasina

Révélation de forces montantes

vendredi 7 mars 2008 | Gilbert R.

L’élection des membres titulaires de la Chambre du Commerce, d’Industrie et de Services (CCI) de Toamasina a pu avoir lieu comme prévu le mercredi 5 mars 2008 après quatre ajournements successifs. A défaut de remontées des informations des bureaux de vote autres que celui de Toamasina I et II effectué au siège de la CCI, rue du Commerce, à Ampasimazava, nos commentaires seront très limités.

D’après nos sources, les taux de participation n’ont pas été les mêmes dans les trois collèges : 67% dans le collège Commerce, 81% dans le collège Services et 62% dans le collège Industrie.

C’est donc la JCI qui a remporté le plus de suffrages dans le bureau de vote de Toamasina avec 35 voix dont 26 dans le collège Commerce qu’il domine très largement et 9 voix dans le collège Services. Le GEPAT n’est cependant pas loin avec 31 voix dont 15 dans le collège Commerce, 16 dans le collège Services et 6 dans le collège Industrie. Le GEPTOA semble bien être le jeune qui n’a pas attendu le nombre des années pour faire un feu d’artifice à Toamasina avec 25 voix dont 15 dans le collège Services qu’il domine, 8 dans le collège Commerce et 2 dans le collège Industrie. Le « TSIRY » a obtenu 14 voix dont 13 du collège Services et 1 du collège Commerce.

Dans le bureau d’Ambatondrazaka, c’est le TSIRY qui règne en grand maître de la zone Alaotra. Tous les électeurs ayant voté (100% de participation), le « TSIRY » a obtenu 21 voix sur 23 dans le collège Commerce, contre 2 au GEPTOA, la totalité des 10 voix dans le collège Industrie et 11 voix sur 13 dans le collège Services contre 2 pour le GEPTOA. Dans ce dernier collège, seulement 95% des électeurs inscrits ont voté.

De la même source, certains stigmates sont signalés : d’une part la réduction du nombre des électeurs après révision à 396 dans l’ensemble des 11 bureaux de vote contre plus de 800 dans la liste du 13 février 2008, l’explication la plus probable est l’élimination des électeurs qui n’auront pas satisfait à la règle des trois mois d’existence au minimum avant l’élection, les 395 électeurs validés se répartissent à 226 dans le collège Commerce, 127 dans le collège Services et 43 dans le collège Industrie. D’autre part, certaines contradictions assez flagrantes telles que l’absence du nom de certains membres du comité ad hoc de la liste électorale, ou l’absence pure et simple des noms de certains opérateurs dans ces listes.

De ces remarques, nos interlocuteurs en sont venus à réclamer pour l’avenir un code électoral pour CCI.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS