Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 17 septembre 2021
Antananarivo | 20h20
 

Divers

Exposition de photos

Rétrocession de Hong-Kong à la Chine

lundi 11 juin 2007 | Oliva R.

« Exposition de photos, 10ème anniversaire de la rétrocession de Hong-Kong à la mère patrie », telle est la version française de l’écriture idéogramme chinoise sur notre photo.

Cession à perpète et bail emphytéotique Dix ans déjà, Hong-Kong a été rétrocédée à la mère patrie qu’est la Chine, comme se plaisent à dire les Chinois. L’île de Hong-Kong, en mandarin Xianggang qui signifie « Port parfumé », a été cédée à perpétuité à la Couronne britannique en 1842 suivant le traité de Nankin. Plus tard en 1861, l’agglomération de Kowloon qui se trouve sur la partie continentale et les New Territories (1898) sont aussi occupées par les Britanniques pour un bail de 99 ans (convention de Pékin).

Aux multiples couleurs de la Chine

Organisée conjointement par l’Ambassade de Chine, la Congrégation chinoise d’Antananarivo et les Opérateurs économiques Hongkongais, cette exposition de photos aux différentes facettes de la Chine se tient au Cercle chinois Behoririka du 9 au 11 juin 2007. Le vernissage s’est tenu Samedi après-midi avec la présence de Li Shuli, Ambassadeur de la République Populaire de Chine à Madagascar. Après 3 allocutions, l’assistance a eu droit à une projection du film sur la cérémonie de rétrocession de Hong-Kong à la mère patrie le 1er juillet 1997.

Faire aussi de Madagascar un petit dragon

L’Ambassadeur Li Shuli a invité les ressortissants chinois à respecter les lois et règlementations en vigueur à Madagascar. Il a aussi exhorté ses compatriotes à s’intégrer dans la société malgache, de promouvoir l’amitié entre les 2 peuples, et de collaborer d’un cœur droit et en toute bonne foi comme ils ont fait pour donner naissance au Dragon du Sud-est asiatique. Parmi les nombreuses personnalités présentes, notons la présence de Fong Pothune Président de la Congrégation chinoise d’Antananarivo et de M. Raoelfils Royal, ancien Ambassadeur de Madagascar en Chine, ancien Ministre des Travaux Publics.

L’Ambassadeur de Chine nous a soufflé que dans le domaine académique, la création de l’Institut Confucius de Madagascar sera pour bientôt.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS