Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2022
Antananarivo | 22h15
 

Environnement

Feux de forêt

Réserve d’Ambohitantely : Plus de 600 bénévoles mobilisés pour éteindre le feu

vendredi 14 octobre | Mandimbisoa R.

Depuis deux jours, les feux dans la réserve spéciale d’Ambohitantely à Ankazobe ne sont pas encore éteints. Ce matin, dès 5 heures 30, des gendarmes, des policiers, des bénévoles se sont rassemblés devant la Bibliothèque nationale à Anosy. Ils seront près de 600 personnes à se rendre à Ankazobe pour prêter main forte à la communauté villageoise.

Les autorités locales à Ankazobe indiquent que les pompiers venus à la rescousse et les communautés villageoises peinent à venir à bout des feux. Des difficultés ont été signalées par rapport au feu qui couve dans les forêts. L’accès dans ces endroits et l’étendue très vaste des surfaces incendiées posent autant de problèmes que le manque de moyens. La mobilisation de ces bénévoles a ainsi été initiée par les ministères de l’Environnement et du Développement durable et le ministère de la Communication et de la Culture.

Hier, le conseil des ministres s’est penché sur les incendies qui ravagent les aires protégés et les parcs nationaux depuis des semaines. Andry Rajoeina comme la ministre de l’environnement prônent une tolérance zéro envers les pyromanes pourtant jusqu’ici sur les milliers de départs de feu répertoriés, seule une interpellation a été annoncée. Avant-hier, 3640 foyers de feux ont encore été signalés.

Depuis dimanche dernier, une cellule de crise interministérielle a été mise en place pour lutter contre les innombrables points de feu enregistrés dans le pays. Comme lors de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, un centre de commandement opérationnel a été installé à Ivato ces derniers jours.

Bien que les incendies se déclarent en dehors de la capitale, les Tananariviens sont actuellement témoins de l’épaisse couche de fumée qui pèse dans l’atmosphère. Il y a six jours, le taux de particules très fines PM2,5 (les plus dangereuses pour la santé) a atteint 389 μg/m3, soit 26 fois la norme de l’OMS.

14 commentaires

Vos commentaires

  • 14 octobre à 10:52 | Albatros (#234)

    Mais ou, est donc..........l’hélicoptère pour la lutte contre les incendies ????!.

    ref : https://www.madagascar-tribune.com/Le-1er-RFI-renomme-Bataillon-parachutiste.html

    • 14 octobre à 10:57 | elena (#3066) répond à Albatros

      Il attend qu’on remplisse les bidons jaunes à transporter : pas de chance, y a plus d’eau à partir d’aujourd’hui jusqu’à mardi a dit Jirama, à cause d’andekaleka.

  • 14 octobre à 11:19 | arsonist (#10169)

    Izaho aloha dia tena mivanàka mihitsy amin’ny tondro marika faran’izay tena kendry marina mihitsy ataon’ny fozaorana e !
    Fatratra ka !
    Zahao anie e !

    (i) Ce matin, dès 5 heures 30, des gendarmes, des policiers, des bénévoles se sont rassemblés devant la Bibliothèque nationale à Anosy. Ils seront près de 600 personnes à se rendre à Ankazobe pour prêter main forte à la communauté villageoise.

    Comments :
    5 heures 30 fa tsy "5 heures 29" na "5 heures 31" akory an !
    600 personnes fa tsy "599" na ’’601" akory an !

    (ii) Avant-hier, 3640 foyers de feux ont encore été signalés.

    Comments :
    Raha nihevitra i toi fa hilaza aho hoe
    3640 fa tsy "3639" na "3641" , dia diso tanteraka i toi !
    Satria ny saika ho lazaiko dia hoe :
    Avant-hier fa tsy "depuis hier" na "hier" !

    • 14 octobre à 11:35 | Ibalitakely (#9342) répond à arsonist

      Tena marina tokoa satria tsy mba nampiasaina akory ny tahaka ny hoe "à peu près" na ny "envirion" fa dia "chiffres exactes". Mahalasa saina an ??

  • 14 octobre à 11:42 | lé kopé (#10607)

    Dans son Editorial du 20Mai 2011, le journaliste Patrick A , comme NDimby A , qui ont depuis déserté le site de Madagascar Tribune, a soutenu les déclarations du Président de l’Alliance Voary Gasy ,qui défend avec 27 autres associations le cadre Environnemental de notre Pays . Cette personnalité s’est distinguée en 2009 ,en dénonçant les trafics de bois de rose vers la Chine, avec la complicité des fossoyeurs de La République . Après cette recrudescence de l’incendie dans les zones protégées , les réserves naturelles , ou les Parcs Nationaux , Ndranto Razakamanarina , puisqu’il faut le nommer , a réitéré son aversion envers le pouvoir en place , et a carrément confirmé que des individus malintentionnés sont derrière les derniers "embrasements " de la Grande île . Travaillant avec le WWF , mais aussi avec le Global WItneess, il n’est pas du tout démesuré de prendre au sérieux ses déclarations . Car selon l’auteur de ces propos , cette recrudescence des incendies dans des endroits bien ciblés , est le fruit d’une machination qui a pour seul objectif de récolter des aides substantielles pour le compte Off Shore de certains privilégiés. En tout cas , selon l’adage , il n’y a pas de fumée sans feu ,et pas de petit profit , et le contexte de mendicité actuelle ,s’accorde parfaitement avec notre situation . Nous attendons des preuves , avant de confirmer ou non les dires de ce Monsieur , qui a l’habitude de fréquenter les pontes de ce Pays.
    Salut les Copains .

    • 14 octobre à 11:44 | lé kopé (#10607) répond à lé kopé

      Cette Personnalité a dénoncé...

  • 14 octobre à 11:47 | MALIBUC (#9345)

    Pourquoi voulez vous que ça change ?
    Avant-hier, 3640 foyers de feux ont encore été signalés !
    Depuis la nuit des temps les Malgaches pratiquent la culture sur brulis et c’est d’ailleurs une des causes de la disparition de 95% de la forêt primaire. (avec le charbon de bois et le vol de bois précieux)
    Il faudra encore beaucoup de temps pour changer les mentalités et cela ne s’arrêtera que quand il n’y aura plus rien à brûler, c’est à dire très bientôt !

    • 14 octobre à 14:44 | Jipo (#4988) répond à MALIBUC

      Ce que vous dites serait une des raisons de la disparition des Polynésiens qui vivaient à l’ Ile de Pâques ?
      La bétise humaine due à son ignorance le pousse jusqu’ à son extinction ou disparition , ce serait une des explications donnée en plus de cannibalisme, n’ ayant plus rien à manger, de bois pour cuire et construire des pirogues pour aller pêcher, les hommes auraient commencé par s’ entre tuer pour les dernières ressources, avant de disparaitre,.
      Mais nous ne sommes plus à la meme époque, et croyez-vous que les Malgaches vont aller jusqu’ à cette extinction et voie sans retour ?
      Seront-ils aussi primitifs et dénués de bon sens si ce n’ est sagesse ?
      Ou sont passés les fomba des anciens ???
      chez certains c ‘est le devoir de mémoire mais à dago qu’ en ont-ils fait ???
      Je n’ arrive pas à m’ y résoudre, la sagesse des anciens ne peut s’ etre volatilisée sans laisser quelques traces, génétiques ancrées dans l’ ADN de leurs successeurs , tsy mety zallah !

  • 14 octobre à 11:58 | MALIBUC (#9345)

    La vérité sur la location/vente des maisons manara pénitra.
    Requis pour être sur la liste d’attente :
    - Etre en CDI.
    - Gagner au moins 650 000Ary par mois.
    - Etre marié avec au moins 1 enfant.
    - Avoir entre 28 et 42 ans.
    Ensuite, être bien pistonné.
    Alors les "MAHANTRA" allez vous rhabiller ! hihihihihi

    • 14 octobre à 18:36 | vatolahy (#11348) répond à MALIBUC

      jipo -aux premiers temps l’ancetre pratiquait la manducation. il mangeait le corps mort de la famille

  • 14 octobre à 18:18 | Albatros (#234)

    Trouvé sur le NET !.

    Citation :

    " 🇲🇬Je m’appelle Madagascar 🇲🇬
    Bonjour, je me présente
    Je m’apelle Madagascar
    Autrefois je m’habillais en vert,
    j’étais belle, j’étais fière.
    Solitaire, j’adorais nager dans mon coin.
    Je me plais bien dans l’Océan Indien.
    Extraordinaire : je possède des choses que les autres îles n’ont pas, mais ce sont vos gestes ordinaires qui tuent mon extra.
    Aujourd’hui, j’ai pris mon courage à deux mains
    Ce n’est pas parce que j’ai la forme d’un pied qu’il faut me marcher dessus.
    Dans ces vers j’aimerais que vous sachiez comme je suis déçue,
    Déçue de tout ces déchets qui arpentent mes rues
    Déçue, de tout ces arbres que vous arrachez.
    De mes habits, vous m’arrachez.
    Déçue, Ce que je vous offre gratuitement vous les revendez à bon marché.
    Déçue, De la mer que vous polluez à cause de vous, je n’aime plus nager.
    Déçue, Vous avez la même nationalité mais votre nation est divisée
    Mon drapeau est blanc rouge vert
    mais mes couleurs sont diversifiées.
    Je suis tellement déçue... Je me sens déchue et si les villes sont inondées c’est par ce que je n’ai cessé de pleurer.
    La faune s’éteint...la flore s’éteint j’ai peur que mon avenir, notre avenir soit incertain.
    La pauvreté s’étend et pourtant je suis riche et j’ai fait de vous des héritiers.
    Je vous aime mais je n’ai pas l’impression d’être aimée
    Je suis solitaire mais je croyais que mon peuple était solidaire
    Je ne sais pas comment vous faites pour supporter de respirer cet air.
    Je ne sais pas comment vous pouvez avoir la conscience tranquille en détruisant vos terres.
    Vous êtes mes enfants et je suis votre mère.
    Protégez moi car je suis devenue trop faible pour le faire
    Ou peut être que j’aurai mieux fait de me taire.
    Je m’appelle Madagascar.
    Mais je porte tous vos noms.
    Je m’apelle Madagascar
    j’ai vu passer vos arrières arrières arrières grands parents.
    Laissez-moi voir vos futurs enfants.
    © AMIRA"

    Fin de citation.

    • 14 octobre à 18:31 | vatolahy (#11348) répond à Albatros

      rouge,rouge est ma terre !

    • 15 octobre à 08:44 | Jipo (#4988) répond à Albatros

      👏🏼 🙌🏼 🙏🏻 👍

    • 15 octobre à 08:47 | Jipo (#4988) répond à Albatros

      👏🏼 🙌🏼 🙏🏻 👍
      Ce Poeme pourrait s’ appliquer à Gaïa !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS