Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 29 mai 2022
Antananarivo | 11h44
 

Société

Commune de Boanamary - Mahajanga

Remise des matériels aux pêcheurs

jeudi 5 juillet 2007 | Nivo T. A.

Pour la deuxième fois, l’Etat par le biais du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a remis des matériels de pêche aux pêcheurs de la commune rurale de Boanamary, dans le district de Mahajanga II. Lundi dernier, après le lancement officiel de la « révolution verte » dans le fokontany de Bepako-Marovoay, le ministre Marius Ratolojanahary s’est rendu à Boanamary, à quelque 30km de la Ville des Fleurs, pour remettre 50 filets , 304 bobines de fils pour fabriquer des filets et 304 hameçons aux associations de pêcheurs de cette commune.

Après la fermeture de la cimenterie d’Amboanio qui a entraîné la perte d’un millier d’emplois dans cette commune rurale, la population s’est penchée sur la pêche traditionnelle. Faute de matériels de pêche, les activités des pêcheurs sont insuffisantes et la production est limitée. Vu cette situation, le ministère a accepté de porter secours aux quatre associations de pêcheurs regroupant près de 200 personnes en les fournissant des matériels de pêche. Ces pêcheurs ont également bénéficié d’une formation pour qu’ils deviennent des professionnels en la matière afin d’assurer la gestion rationnelle de ressources.

Une production de 100 kg par semaine

Selon le président de l’Association des pêcheurs de Boanamary, les crevettes et les tridents sont les plus exploités dans leur localité. Un pêcheur gagne environ 100kg de produits de pêche par semaine. Le prix du kilo varie entre Ar. 1 200 et Ar. 3 400 selon la qualité des produits. Ces produits sont écoulés vers les communes environnantes ou le marché de Mahajanga.

Les pêcheurs de Boanamary ont aussi demandé au ministère une pirogue hors-bord pour effectuer de sauvetage en mer.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS