Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 juin 2024
Antananarivo | 01h09
 

Politique

Politique

Région Analanjirofo : Andry Rajoelina en précampagne

lundi 5 juin 2023 |  2926 visites  | Mandimbisoa R.

A quelques mois de la fin de son mandat, Andry Rajoelina enchaîne avec les inaugurations et les lancement des travaux d’infrastructures. Un programme bien chargé pour le futur candidat, à sa propre réélection.

En déplacement dans la région Analanjirofo, le président, accompagné de son épouse, a débuté par le lancement des travaux de construction du stade Manarapenitra de la commune rurale d’Anjahana, dans le district de Maroantsetra. Selon lui, les travaux débuteront immédiatement et seront achevés dans un délai de six mois. Il a promis également la réhabilitation des barrages et canaux d’irrigation pour promouvoir la riziculture ainsi que la distribution de kits solaires à la population.

A Maroantsetra, il a commencé sa visite par l’inauguration d’un CSB II, pour ensuite enchainer avec le chantier des travaux de construction de l’hôpital manarapenitra de Maroantsetra. « Les hôpitaux manarapenitra que nous avions construits durant la Transition nous ont valu beaucoup de critiques. Pourtant, durant la pandémie de Covid19, ces mêmes hôpitaux nous ont permis de sauver des vies humaines » , a-t-il affirmé lors de son discours.

-----

A Mananara Nord, le Chef de l’Etat a lancé le lancement des travaux d’installation du pont Bailey à Saharamy qui devra durer trois mois. Ce pont, ravagé par le passage du cyclone Giovana au mois de février 2012 n’a jamais été reconstruit. Ce point bailey permettra de rétablir et d’accélérer la circulation et les échanges économiques entre plusieurs communes environnantes.

42 commentaires

Vos commentaires

  • 5 juin 2023 à 10:04 | Besorongola (#10635)

    Les BADO veulent juste voir de près le 6 ème d’âne !

    • 5 juin 2023 à 10:20 | rawera (#10329) répond à Besorongola

      Zahay aloha tsy te hiteny ratsy e fa aminay, rehefa mandeha etsy sy eroa ianao, dia renao ombieny ombieny fa aloan’ny vahoaka izy e ! Tena leo, tofoka ny olona ary saika tsy hino ihany aho fa ty aferana delestage ity vao tena niaiky fa mpandainga raindahiny, lainga tena marivo fototra. Fampanantenana (velirano fahafiry moa zany) hoe/ TSY HISY INTSONY NY DELESTAGE HAFA TSY AMIN’NY 01 ORA TOLAK’ANDRO KA HATRAMIN’NY SIVY ORA ALINA DIA MIFANDIMBY. Tsy misy io ! Ary izy aloha aminay tsy sahy hisehoseho eto antanana fa lanin’ny olona eto e. Dia any amin’ny sisintsisiny izy no miseho deba. Sodoka amin’ny zavatra bitika tsy mari pototra no atolony (Hopitaly tsy misy fanafody, tsy misy dokotera - sekoly tsy misy mpampianatra - ny vidin’entana manakadanitra...) Prezida ô, aleo tsy mitsaotsaona e. Gezainareo anie ny vahoaka dia tsy miteny dia mihevitra ianareo fa manana ny rariny e ! Tsia ! Tsia ! Diso ianao. Andriamanitra no atahory ry nam’j a ary aza sodoka amin’ireto vahoaka be manaraka ireto satria angaha tsy hainao ilay hoe : ls occasions font les larrons ?

    • 5 juin 2023 à 10:51 | Ibalitakely (#9342) répond à Besorongola

      « A quelques mois de la fin de son mandat, Andry Rajoelina enchaîne avec les inaugurations et les lancement des travaux d’infrastructures. Un programme bien chargé pour le futur candidat, à sa propre réélection. »
      - Donc il ne va jamais comprendre que ce n’est pas quelques infrastructures que le peuple a besoin dans l’immédiat [que demande le peuple ??] mais les plus importants/urgents càd priorités des priorités ce sont la sécurité, le travail pour les jeunes chômeurs, le pouvoir d’étudier sans le moindre soucis que ce soit des parents ou des étudiants (toutes catégories confondues), le pouvoir de produire dans les campagnes sans aucun blocage ni contrainte, ... Alors les gens d’Analanjirofo & ailleurs ont-ils besoin de terrains manaraka penitra ou autres choses ??
      * lors de son passage à Andoharanofotsy pour innaugurer une EPP manaraka penitra Andry tgv a dit « je vais vous dire une chose, mes grands parents de par ma mère viennent de Merimanjaka qui est juste à côté dans l’Antsimondrano », mais ce qu’il a oublié de dire c’est que dans ce fokontany de Merimanjaka il n’y a pas d’EPP & les enfants de ce FKT doivent aller travailler dans autres FKT comme Ambohijanaka ou Andoharanofotsy. Merci m’sé lé prezidà zafikelin’ny bebeny !!

    • 5 juin 2023 à 17:10 | VVSII (#7949) répond à Besorongola

      1/
      Faut-il être fou pour toujours répéter les mêmes actes en espérant un dénouement différent ? Déjà fanatique, tu défendais il y a 5 ans Rajaonarimampianina comme tu critiques aujourd’hui Rajoelina. C’est peine perdue. Le résultat des élections sera le même : Les morts iront voter. Siteny finira au trou ou en cavale tel son compère du foot. Porté disparu pendant 5 ans, Rajao fera 2%. Parce qu’il n’aime pas les généraux, sergent Garcia-Ravalomanana sera au second tour crédité de 30%. Et Père Zoël « triomphalement » réélu laissant au soin des observateurs internationaux sensés accréditer cette mascarade élective de cacher la poussière sous le tapis. La realpolitik préfère un autocrate que l’on sait pouvoir contrôler, même si c’est à coup de fric dans le derche, à un fantasque protestant ou plutôt grossier protestataire.

      Rappelle toi mars 2022. Madagascar affirmait son hypocrite neutralité dans le conflit russo-ukrainien. Rajoelina fut alors reçu en grande pompe à la Maison Blanche ainsi qu’à l’Elysée et depuis, divers financements arrivent massivement, favorisant en période pré-électorale l’image du président sortant. Qui ose parler d’ingérence ? Conséquence immédiate, en février 2023 nos représentants à l’ONU votaient... pour le retrait des troupes russes d’Ukraine. Syndrome de la girouette ? Non. Il est clair que l’Occident a rapidement « rééduqué » son champion démontrant au passage que Wagner à Mada c’est du pur fake.

      Pour autant la gémellité Lechero/TGV va encore s’accentuer : A n’en pas douter, Rajoelina sera au cours de son second mandat viré manu militari. Si ce n’est au son du canon, à coup de baïonnette dans le f.ion. Vu le niveau actuel de faillite collective et les sombres perspectives économiques, il ne saurait en être autrement. La colère aujourd’hui canalisée par l’attente des prochaines élections atteindra alors un seuil explosif.

      L’histoire est bel et bien un éternel recommencement. Et nous porterons au pouvoir via une énième transition un quelconque joufflu dont le premier acte consistera à envoyer sa femme se prosterner devant el Papa... espérant que le Vatican n’organise pas de coup d’état à son encontre.

    • 5 juin 2023 à 17:12 | VVSII (#7949) répond à Besorongola

      2/
      Tu parles d’une offre politique... Mais nous la méritons, les prétendants actuels n’étant que produits avariés enfantés du système sociétal mis en place à notre indépendance et toujours cautionné. Les différentes constitutions n’y ont rien changé. Nous sommes tous devenus ces morpions qui tentent désespérément de vivre sur les ouilles de la bête étatique, au demeurant rachitiques, titeteub si tu préfères, alors que nous n’avons aucune aptitude à l’état social hérité de l’ex-colon. Opportunistes pour 3 francs 6 sous, nous vivotons entre malversation et corruption, incompétence et vile appétence, passant de l’argent reçu pour aller voter, à la connexion piratée au réseau électrique, branchée à 18 heures, défaite à 6...

      Il est un principe immuable en toute société. Le peuple est toujours responsable. Ou de faire, ou de laisser faire. A Madagascar, il serait bien temps de plaider coupable. Tous autant que nous sommes. Elections piège à c.ons disait l’autre. Assurément. Avant et pour un choix démocratique sincère, il est un travail à enfin réaliser. Structurel et... structurant. A savoir redéfinir en tout point le rôle du citoyen malagasy, essence de la nation. Sans pour autant passer par la case BBQ en bord de mer ou dans un supermarché. Ce serait trop facile, donc inefficace.

      En attendant et comme nombreux de mes concitoyens, je n’irai pas voter. Encore. Tant pis si ca favorise le sortant. De toute façon, le tout-sauf-Rajoelina n’est en aucun cas un programme politique porteur d’espoir, garantissant à mes mioches un avenir meilleur. A ce stade l’un ou l’autre c’est du pareil au même. Et la dérive îlienne de continuer...

  • 5 juin 2023 à 10:11 | Isandra (#7070)

    . « Les hôpitaux manarapenitra que nous avions construits durant la Transition nous ont valu beaucoup de critiques. Pourtant, durant la pandémie de Covid19, ces mêmes hôpitaux nous ont permis de sauver des vies humaines » , a-t-il affirmé lors de son discours.

    C’est simple, Mr le Président, ils ne comprendront que demain.

    - 

    • 5 juin 2023 à 10:18 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      #7070 les abrutis,

      Vous devez regarder les photos de ces CSB et Hôpitaux manarapenitra, je viens de voir celles de Manara, Maroantsetra et OH surprise il n’y a même pas une prise de courant dans les chambres et une seule dans le bureau !
      D’ailleurs pas de médecin, pas d’infirmière et le matériel sera démonté demain.
      C’est bien pour ça qu’on les appelle les « Manarapenitra » hihihihihihi

    • 5 juin 2023 à 10:24 | Ibalitakely (#9342) répond à Isandra

      à (#7070),
      Oui belle Isanja, on a compris très tard que par exemple le Service Oncologie [cancer] de l’HJRA que vous aviez voulu faire déménager à votre hôpital d’Andohatapenaka, durant votre tAtezamihitatra, est retourné à l’HJRA même.

    • 5 juin 2023 à 21:07 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      N’aviez vous pas des membres de votre famille , tués par le covid ? En tout cas , toutes les familles ont été endeuillées , à part les vôtres . Les cercueils vendus sur les trottoirs de la Capitale sont des fake news ...

  • 5 juin 2023 à 10:13 | MALIBUC (#9345)

    « Nous devons défendre le planteurs de Vanille ! » dixit ANDRY RAJOELINA !!!
    Du foutage de gueule...

    https://lexpress.mg/05/06/2023/andry-rajoelina-nous-devons-defendre-les-planteurs-de-vanille/?fbclid=IwAR0F6ZpS6uq7IWO0Tv6UOie69A4JXYEdKzWBP66w7MMcZUXmXwNEBhl5Rzc

  • 5 juin 2023 à 10:19 | Besorongola (#10635)

    LE CONTRASTE EST SAISISSANT !

    MR HO pense vraiment avoir réussi à gâcher la visite de Ravalomanana à Mahajanga mais sait-il que les Gasy voit en cette stratégie à l’avantage de son éternel ennemi ? Les Gasy se moquent bien de ce que seul Mr Ho peut réunir des gens sur des terrains vagues alors que les autres doivent passer à travers les barrages militaires !

    https://fb.watch/kZh3CeKwXH/

    • 5 juin 2023 à 10:27 | vatolahy (#11348) répond à Besorongola

      Pourquoi MR Ho ? Dites plutot MR Sans Eau à la fontaine

  • 5 juin 2023 à 10:38 | Besorongola (#10635)

    CE N’EST PAS DANS LES VISITES PRÉSIDENTIELLES QUE L’ON VOIT LE QUOTIDIEN DES GASY.

    À CHAQUE DÉPLACEMENT DE MR HO, LES BADO VIENNENT POUR LES PETITS CADEAUX !

    C’est une tendance pessimiste qui se dessine sur le plan économique et il ne faut pas se leurrer car le pays est en train de s’enfoncer dans la récession. La pression inflationniste va augmenter et la population va voir ses conditions de vie se détériorer plus vite encore. Dans ces circonstances, c’est vers les dirigeants que les yeux de tous se tournent. Mais on s’aperçoit que leur capacité à trouver des solutions est limitée et qu’il faut compter sur ses propres ressources qui sont pourtant limitées pour arriver à s’en sortir.

    L’appel de détresse de la population
    Les Malgaches ressentent dans leur vie quotidienne ce qu’est la notion de privation. Le rythme de vie des plus pauvres n’a pas changé. Ils ont l’habitude de « chercher leur pitance d’hier aujourd’hui » comme ils le disent familièrement, mais la ration qu’ils consomment a nettement diminué. Mais ils commencent à être rejoints dans leur quête par les membres des couches les plus favorisées dont les revenus ne suffisent plus à couvrir leurs besoins. De nombreux salariés voient leur rentrée d’argent mensuel fondre comme neige au soleil lorsqu’ils répartissent leur argent pour payer toutes les dettes qu’ils ont contractées. C’est le désespoir qui les gagne quand ils ont tout dépensé. Les aides sociales qui avaient été distribuées durant l’épidémie de Covid-19 ne semblent pas être renouvelées. L’État ne semble pas se départir d’une attitude qui peut se comparer à de l’indifférence même si ses représentants répètent qu’ils cherchent tous les moyens pour amoindrir les effets de la crise sur la population. On sait que les problèmes qu’il faut résoudre sont particulièrement complexes, mais les citoyens n’en ont cure et ils savent ce qu’ils ressentent dans leur vie quotidienne. La réaction des usagers de la JIRAMA à Itaosy après les longues heures de délestage est symptomatique. C’est un appel de détresse qu’ils lui adressent car ils sont en train de s’enfoncer dans la misère.

    ITAOSY N’ACCEPTE PLUS LES DÉLESTAGES ! ET LES HABITANTS LE MONTRE À LEUR MANIÈRE.
    Ce n’est pas la première fois que les habitants d’Itaosy sortent la nuit pour manifester leur colère contre MR HO. À chaque black-out dans le quartier.

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=pfbid0FuZUMm2qT3rC82ZrveoYViQridJN28dxaEB5ySAXLa8XvHmqiVAcBAxYex4V3eifl&id=100064535687688&sfnsn=scwspmo

    • 5 juin 2023 à 13:47 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Le montrent évidemment..

  • 5 juin 2023 à 10:38 | Isandra (#7070)

    Comme avant les élections 2018, les détracteurs de Rajoelina avaient déclaré qu’il est politiquement mort et effacé par HVM, ce dernier temps encore, ils font croire encore que ce Président est affaibli impopulaire, mas, comme en 2018, ils se trompent encore et encore, leur fantasme reste fantasme, la réalité est tout autre. Ce Président est toujours adoré par son peuple, sa visite dans les régions provoque toujours des engouements, sa popularité est loin d’être affaiblie.

    Changez tactique les détracteurs, elle n’est pas du tout efficace, le dénigrement, le mépris, etc ne font qu’augmenter sa popularité.

    • 5 juin 2023 à 21:13 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Misy jiro sy rano ve ? Mandry fahalemana ve ny tany ? Tsara ve ny lalana ifamoivoizana ? MIANATRA VE NY ANKIZY ? Afaka mitsabo tena ve ny vahoaka ? Misy Fanjakana ve eto ? Sy ny sisa tsy ary voatanisa . Mbola tsy nisy fanjakany Baroa sahala amin’izao hatramizay .

  • 5 juin 2023 à 10:41 | Besorongola (#10635)

    MR HO PENSE VRAIMENT QU’IL EST LE SEUL MAÎTRE DES RÉUNIONS PUBLIQUES !

    Ravalomanana, RAJAONARIMAMPIANINA, Siteny Randrianasoloniaiko sont des adversaires certains de Mr Ho et à chaque événement ou déplacement de l’un de ces 3 candidats, Mr Ho envoie des militaires pour les empêcher. Pourquoi ? Beaucoup disent dans les commentaires que c’est un aveu de faiblesse de Mr Ho d’utiliser la force pour empêcher ses adversaires de s’exprimer.
    Barrages de route, blocages des sympathisants, bombes lacrymogène, Ravalomanana a été victime 2 fois en jours à Analavory Itasy et à Mahajanga.

    TSIPAKY NY MIALA AINA !
    Même les militaires impuissants devant l’élan populaire cèdent au mouvement des gens qui accompagnent Ravalomanana et préfèrent finalement les escorter. Visiblement, ces militaires commencent à constater que cet homme est vraiment aimé du peuple. Sans tombola, ni T-shirt, ni concert, ni distribution de billet de banque, les gens viennent spontanément dès qu’ils étendent le passage du cortège.
    MR HO demande l’indulgence en prenant comme excuse le Covid-19 et la guerre en Ukraine mais visiblement, les Gasy ne l’entendent pas de cette oreille. Par contre, quand on regarde l’enthousiasme des gens pour accueillir Ravalomanana, sans aucun doute ils lui pardonnent de ses maladresses du passé. Tout est possible pour le retour au pouvoir de ce monsieur quand nous avons déjà vécu le retour triomphale de Ratsiraka en 1995. Certes Ravalomanana a commis des maladresses mais la mémoire collective du peuple malgache se souvient de l’amélioration de leur ’niveau de vie entre 2002 et 2008.

    https://fb.watch/kUJObucFUD/

    • 5 juin 2023 à 11:09 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      « Certes Ravalomanana a commis des maladresses mais la mémoire collective du peuple malgache se souvient de l’amélioration de leur ’niveau de vie entre 2002 et 2008. »

      Sauf, une personne plus de 70 ans ne peut plus changer, il reviendra vite à ses mauvaises habitudes.

      Eh ! Seul Andry Rajoelina qui peut barrer la route de ce chef ZANA-DAMBO,...

    • 5 juin 2023 à 11:27 | Ibalitakely (#9342) répond à Besorongola

      à (#7070),
      Mba fantatrao ve ikala Isanjan’ny foko hoe firy taona i Nelson Mandela no nitondra an’Afrika Asimo, & tsy izy irery fa maro no filoha tahaka azy, raha tsy hiresaka an’i Joe Biden itsika ??
      Sa aleho ihany olona 50 taona manao sain-jaza fony izy mbola mpanao baby foot tena Besarety !!

    • 5 juin 2023 à 11:30 | Ibalitakely (#9342) répond à Besorongola

      ... teny Besarety & mpanao « pointe » rehefa @ alina heran’Antananarivo ??

    • 5 juin 2023 à 11:49 | Ibalitakely (#9342) répond à Besorongola

      Ianao aza hita be mihintsy hoe tara be aminy (izaho koa mihezaka mafy mba ho tara be amiko ianao), ka tsy miresaka an-dry ZAFY na RATSIRAKA na RAJAONARIMAMPIANINA ianao fa izy foana. Bonne journée akia Isanja !!

  • 5 juin 2023 à 10:48 | Besorongola (#10635)

    MR HO VEUT À TOUT PRIX GARDER LA MAIN SUR LA FILIÈRE VANILLE.

    Vanille : le commando de Rajoelina pour mettre le secteur sous tutelle

    La gazette de la grande île
    03/06/2023

    En plaçant des membres du gouvernement au sein du nouveau Comité de la vanille de Madagascar, Andry Rajoelina veut reprendre la main sur un secteur dans la tourmente depuis plusieurs mois. Africa Intelligence en révèle la composition confidentielle.
    Par la création du Comité de la vanille de Madagascar (CVM), le président Andry Rajoelina, peu de temps après avoir décidé la levée du prix plancher du kilo de vanille préparée à 250 $, marque sa volonté de reprendre la main sur la filière. Il affronte aussi ouvertement son ministre du commerce Edgard Razafindravahy, qui dirige le Conseil national de la vanille (CNV) créé en juin 2020. Sur ce dernier plane également l’ombre de Mamy Ravatomanga, qui est aussi exportateur depuis peu et a de gros intérêts dans la filière (AI du 03/04/23).
    Selon l’arrêt de nomination en date du 23 mai qu’Africa Intelligence s’est procuré, sept des huit membres que compte le CVM font partie du gouvernement ou sont des proches du chef de l’Etat. Ils ne sont pas rémunérés pour leur fonction. Confidentielle, la composition du CVM, dont l’une des attributions est de s’assurer du redressement de la filière, diffère de celle du CNV où le secteur privé était représenté en majorité, et témoigne de cette volonté de mise sous tutelle présidentielle.

    La directrice de cabinet en première ligne

    A la tête de cette supra-organisation, on trouve Romy Voos Andrianarisoa, directrice de cabinet d’Andry Rajoelina depuis quelques mois. Elle avait déjà conseillé le président par le passé. Valérie Zafindravaka, secrétaire exécutive du programme national Fihariana pour aider les entrepreneurs, représente aussi le président au sein de l’institution. Très proche de la première dame Mialy Rajoelina, elle a longtemps officié au sein de son association Fitia.
    Sandrino Magnani, directeur administratif et financier (DAF) de la primature, est la voix du premier ministre Christian Ntsay au sein du CVM. Il était auparavant le DAF de Hachmann Madagascar Export, une société exportatrice de vanille.
    Antsa Mirindra Andrianirina, magistrate auprès de la direction des opérations financières du Trésor, représente le ministère des finances, dirigé par Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison. Isidore Razanakoto et « M. Rolland » (il est commun à Madagascar de n’avoir qu’un prénom pour patronyme) sont les porte-paroles respectifs du ministère du commerce et de l’industrialisation et de celui de la décentralisation. Le seul membre du CVM issu du secteur privé est Jean-Luc Dama, de la société Trimeta. Il représentait déjà les exportateurs de vanille au sein du CNV.

    • 5 juin 2023 à 10:49 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      ... Priorité sur les demandes d’agrément d’exportation

      Le Comité de la vanille de Madagascar a désormais davantage de pouvoir que le Conseil national de la vanille. Seules les demandes d’agrément d’exportation au préalable approuvées par le CVM pourront recevoir les précieux sésames du ministère de l’industrialisation et du commerce, et ce, dans un délai de 48 heures. Ses membres sont aussi chargés de répondre aux plaintes des exportateurs – certaines sociétés sont en attente du traitement de leur dossier depuis trois ans.
      Cette reprise en main présidentielle du secteur laisse toutefois sceptiques les barons de la vanille, d’autant plus que les stocks ne trouvent pas preneur (AI du 26/05/23). Pour le député de Toamasina et exportateur de litchis Roland Ratsiraka, très connecté au milieu, il s’agit ni plus ni moins de l’aboutissement de la nationalisation de la filière.

      Africa Intelligence
      Publié le 29/05/2023

    • 5 juin 2023 à 11:04 | MALIBUC (#9345) répond à Besorongola

      Ici à la campagne de la Sava la saison de la vanille a déjà commencé avec des ventes de vanille verte à 5000 Ary le kg.
      A cause des vols et du stock de 2022/2023 (2000 Tonnes) les producteurs vendent à perte.
      A quand le juste prix pour ces cultivateurs qui sont en train de mourir ?
      C’en est fini de la Vanille de Madagascar !
      La vanille a eue raison de la Grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf !

  • 5 juin 2023 à 10:56 | Besorongola (#10635)

    CONGRÈS NATIONAL DU PARTI TIM PRÉVU LE 1ER JUILLET PROCHAIN. . LA QUESTION QUI SE POSE C’EST « OÙ ? »

    Après les jets de bombes lacrymogènes à Mahajanga, jeudi dernier, deux jours après, Marc Ravalomanana a finalement pu tenir son congrès régional dans la Cité des fleurs. Lors de son allocution, le fondateur de l’empire Tiko de rappeler ce qui s’est passé le 1er juin à Mahajanga. À lui de déplorer les gestes qu’il a jugés mal placés des forces de l’ordre dans cette ville. Pour étayer sa thèse, il a tenu à souligner que la circulation des biens et des personnes et la liberté d’expression figurent dans la Charte des Nations-Unies. Malgré tout, il a invité l’assistance à ne pas se laisser faire. Par ailleurs, ce mois de juin n’est pas de tout repos pour le parti. En effet, après la région Boeny, le parti TIM se rendra tour à tour à Fitovinany, Atsimo Atsinanana, Vatovavy, Amoron’i Mania et Alaotra Mangoro. Et pour couronner le tout, ce parti tiendra son congrès national le 1er juillet prochain.

    Recueillis par Dominique . Midi Madagasikara.

    • 5 juin 2023 à 11:26 | vatolahy (#11348) répond à Besorongola

      Rappel : qui a introduit la vanille à Madagascar ? Le colon,le créole

  • 5 juin 2023 à 11:27 | kartell (#8302)

    Ce régime joue dans le seul domaine où il excelle, celui de la propaganda, du promettre, demain, tandis qu’après quatre années de « gestion du pays », la majorité peine à y trouver son compte…
    Organiser des déplacements, version Père Noël, reste l’unique objectif du régime qui multiplie ses tournées en province pour se rassurer et pour monopoliser un terrain qu’il considère, comme son jardin personnel !..
    Tout cela n’apporte pas grand’chose à une campagne électorale réduite à une distribution de cadeaux qui ne vont pas changer le sens des choses, à l’échelon national en proie à des difficultés récurrentes, sans solution viable…
    Pire, relayer cet ième déplacement, c’est, surtout, donner à ces raouts, populistes, une importance qu’ils ne méritent pas, tant la banalité et l’insignifiance du discours sont pesants, tout en leur offrant une place de choix dans une revue de presse, visiblement contrainte à amplifier les faits et gestes du prince, en exercice et en déplacement !..
    Tout ça, pour ça !, c’est un peu le sentiment du lecteur, indigné par la servilité, excessive, des médias qui ne font pas leur job, troquant leurs cartes de journalistes pour celle du petit télégraphiste, d’un régime, qui n’existe qu’au travers de leurs comptes rendus dont l’objectivité restera aux abonnés absents, durant ces élections !..

    • 5 juin 2023 à 12:21 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Ce régime joue dans le seul domaine où il excelle, celui de la propaganda, du promettre, demain, tandis qu’après quatre années de « gestion du pays », la majorité peine à y trouver son compte…Organiser des déplacements, version Père Noël, reste l’unique objectif du régime qui multiplie ses tournées en province pour se rassurer et pour monopoliser un terrain qu’il considère, comme son jardin personnel !..?

      Heureusement, ce régime sait faire la propagande, sinon, avec les campagnes désinformations et le dénie de la réalité(l’existence de crise) de détracteurs, les choses se seraient présenté autrement.

      Autre réalité que la propagande :

      Inutile de vous citer ici, les 4.000 salles de classe construite, le 119 CSBII, ainsi que les 39 centrales solaire, ainsi que RN44, RN5A, etc :

      "La croissance économique a atteint 5,7 % en 2021 malgré la pandémie de COVID-19 et les multiples chocs climatiques qui ont exacerbé la fragilité de Madagascar.

      Au début de 2023, deux violentes tempêtes tropicales ont frappé Madagascar, submergeant de nombreuses routes, inondant et détruisant des écoles et des centres de santé. En outre, des données récentes indiquent que les cyclones répétés ont augmenté de 27 % le taux de pauvreté parmi les ménages touchés. La croissance du PIB réel devrait s’améliorer pour atteindre 4,2 % en 2023 et s’accélérer pour atteindre environ 5 % en 2024-25, principalement grâce à la reprise de l’industrie minière et à la réouverture progressive du trafic aérien, en particulier avec l’Afrique du Sud.« Banque mondiale. »La population malgache serait encore chanceuse actuellement d’être épargnée d’une inflation significative, confie la ministre de l’Economie et des finances (MEF), Rindra Rabarinirinarison à l’Agence Ecofin, en marge des Assemblées annuelle de la Banque africaine de développement (BAD) en Egypte. Alors que certains pays ont enregistré des taux d’inflation pouvant atteindre jusqu’à 76%, l’inflation « reste modérée » pour Madagascar, comprise entre 10,2% et 10,7%, estime-t-elle.

      « L’inflation des prix domestiques devrait en tout cas commencer à diminuer et à s’acheminer vers ont niveau souhaitable à moyen terme à durant le second semestre de cette année, selon les prévisions de la Banque centrale. L’autorité monétaire estime que le taux d’inflation en glissement annuel de fin de période est prévu se décélérer de 8,0 % en 2023 et à moins de 5,0 % à moyen terme. »

    • 5 juin 2023 à 12:40 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Bien sur, selon les détracteurs, tout cela n’a aucun impact sur l’économie de Madagascar :

      "La perturbation des échanges commerciaux et des transports au niveau global a eu de graves répercussions sur des secteurs auparavant très performants à Madagascar. Les recettes d’exportations ont ainsi connu une forte contraction, notamment dans les secteurs du textile, de l’exploitation minière et du tourisme, qui étaient des sources importantes de croissance et de création d’emplois avant la crise.

      L’impact d’un arrêt brutal de l’activité sur les entreprises et les ménages a été important. En moyenne, 97 % des entreprises interrogées ont signalé une baisse de la demande de leurs produits et services au cours du premier semestre, tandis que 64 % des ménages ont fait état d’une perte de revenus depuis le début de la crise.« Malgré cela, »Le taux de pauvreté devraient retrouver une tendance à la baisse à partir de 2022 grâce à une reprise économique progressive. À moyen terme, le rythme de la réduction de la pauvreté dépendra en grande partie de la capacité du pays à améliorer la productivité agricole, à faciliter la création d’emplois formels dans le secteur non agricole et à accroître la résilience aux chocs climatiques et économiques.«  »La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national est passée de 72,5 % en 2012 à 75,2 % en 2022." (Source banque mondiale)

      Notez bien en 2020, 81%.

  • 5 juin 2023 à 13:00 | Isandra (#7070)

    IRETO IZAO MIANDRY FOTOANA AKAIKY FIFIDIANANA FOTSINY NY FITOKANANA AZY, TAHAKAN’NY RN 44, NY AMPAHAN’NY RN 6 SY NY RN 13-13, SNS

    ASA MITOHY IO FA TSY PROPAGADY FOTSINY.

    https://www.facebook.com/SEnouvellesvillesethabitat/posts/237898742205212

  • 5 juin 2023 à 13:02 | vatolahy (#11348)

    pour avoir une idée saine comparez le taux d’inflation à Madagascar et celui de la Turquie Vous serez surpris

  • 5 juin 2023 à 13:08 | vatolahy (#11348)

    Pour 2022 le taux d’inflation en Turquie a été calculé à 72 %

  • 5 juin 2023 à 15:07 | Saint-Jo (#8511)

    5 juin à 10:11 , Isandra (7070)
    « Les hôpitaux manarapenitra que nous avions construits durant la Transition nous ont valu beaucoup de critiques. Pourtant, durant la pandémie de Covid19, ces mêmes hôpitaux nous ont permis de sauver des vies humaines » , a-t-il affirmé lors de son discours.

    C’est simple, Mr le Président, ils ne comprendront que demain.

    Comments :
    Ces hôpitaux manara-penitra sont comme le 6e d’âne de cas raté du DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto : son mawashi perso est celui dans le vent d’un bourricot !
    Les vies gasy sauvées de la covid sont matérialisées par ces cercueils montés à même les trottoirs et vendus comme des petits pains à même ces mêmes trottoirs !

    Les ratons foza et leurs ratons collabo bouffent trop , boivent trop , rêvent trop et « mampirevy » trop ,
    à tel point
    qu’ils sont plus gros que les rats géants de MA ville Paris,
    plus gras que les rats géants de MA ville Paris !

    À la grande satisfaction des be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra !

    • 5 juin 2023 à 17:42 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Molotov,

      « Les vies gasy sauvées de la covid sont matérialisées par ces cercueils montés à même les trottoirs et vendus comme des petits pains à même ces mêmes trottoirs ! ».

      Post misavaombaona mérite une réponse mivaona.

      Comme si Molotov voulait dire que le grand remplacement de la population de Paris, est matérialisé par le nombre des rats, 2 rats par habitant.

      Ce genre de statistiques, il ne connaît pas. 1.424 décès/29 millions. Combien de sauvés ?

      https://fr.statista.com/statistiques/1101324/morts-coronavirus-monde/

  • 5 juin 2023 à 20:22 | Saint-Jo (#8511)

    5 juin à 17:42 , Isandra (7070) répond à Saint-Jo

    Molotov,

    « Les vies gasy sauvées de la covid sont matérialisées par ces cercueils montés à même les trottoirs et vendus comme des petits pains à même ces mêmes trottoirs ! ».
    Post misavaombaona mérite une réponse mivaona.
    Comme si Molotov voulait dire que le grand remplacement de la population de Paris, est matérialisé par le nombre des rats, 2 rats par habitant.
    Ce genre de statistiques, il ne connaît pas. 1.424 décès/29 millions. Combien de sauvés ?

    Comments :
    Exact ! Les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra ont raison sur toute la ligne !

    Le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto, le grand chef foza, n’est pas seulement un 6e d’âne de cas raté !

    Il est aussi un prof’ désagrégé en stat’ .
    Conseillé par des low-Real de la may-day des eaux-limpides-add des mâts-et-mats-hics ! [phonétique]

    Ce mauvais génie, conseillé par des diplômés fozaesques , a montré en plusieurs occaz’ combien il foudroie mortellement les calculs que les tireurs de pousse-pousse , eux , font de tête !

    Le niveau des diplômés fozaesques est sidéral à tel qu’ils comptent avec un génie remarquable les cercueils montés en toute hâte sur les trottoirs et vendus en toute hâte comme petits sur les mêmes trottoirs pour ensevelir vite fait les morts de la covid !

    Les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra n’ont-elles pas soutenu mordicus sur ce forum que , dans les très brillantes universités fozaesques , les diplômes s’obtiennent en couchant avec le jury qui octroie lesdits diplômes .

    Et ce phénomène d’octroi de diplômes , selon les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra , est en phase de croissance 100 fois exponentielle , selon toujours les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra !

    Certainement ! Et selon la loi sans foi exponentielle des stat’ , svp !

    • 5 juin 2023 à 21:01 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Oh ! Tôt-hall ,
      hâtons vent-dû
      + de serre-cueil
      queue
      deux ramanonaka
      sûr les trop-tout-art gâche
      pan-dans là cow-vide
      ah ! Ma-dague-ou-goût ?

      Je vous ai dit que je sais juste ric-rac lire et écrire !

  • 5 juin 2023 à 22:05 | Albatros (#234)

    @ VVSII (posts de 17:10 et 17:12)

    Sans être d’accord avec la totalité de votre argumentation, je suis d’accord avec une majorité de votre analyse !.
    Et je pense, comme vous, qu’en cas (plus que probable de réélection !), Andry Rajoelina va s’exposer à une éjection violente de son « Char » d’empereur Malagasy !.

  • 5 juin 2023 à 22:30 | Yet another Rabe (#4812)

    5 juin à 17:10 | VVSII (#7949) répond à Besorongola ^

    Miharahaba VVSII (Vy Vato Sakelika ?)

    Misy fehezanteny notsongaiko tao anatin’ ny nosoratanao.

      • « Faut-il être fou pour toujours répéter les mêmes actes en espérant un dénouement différent ? »

    Ny valiny dia tsotra « La folie c’ est de faire toujours la même chose et de s’ attendre à un résultat différent » hoy Einstein

      • « La realpolitik préfère un autocrate que l’on sait pouvoir contrôler, même si c’est à coup de fric dans le derche, à un fantasque protestant ou plutôt grossier protestataire. »

    Io dia tena marina, ho an’ ny vahiny (mpitondra fanjakana, Vondrombe Iraisampirenena toa ny FMI, BM....) sy ireo malagasy mpangeza ny malagasy toa izy, izay manapaka sy mandika @ fanjakana malagasy ny rafim-pitantanana ny firenena.

    Ary ho an’ ireo vahiny sy malagasy mpanjanaka ny malagasy toa izy ireto, ny zavatra voalohany katsahany any Madagasikara dia ny tombon-tsoa ho azy eo @ lafiny politika sy ekonomika.

      • « Il est un principe immuable en toute société. Le peuple est toujours responsable. Ou de faire, ou de laisser faire. A Madagascar, il serait bien temps de plaider coupable. »

    « Responsable » : Io no tena olàna lehibe indrindra @ malagasy, ny tsy fahatongavan’ ny sain’ ny malagasy @ ny fahatsapany fa ny toe-tsainy tsy mahatakatra fa izy no tompon’ andraikitra voalohany @ fampandrosoana na fanabotriana ny rafim-piainany.

    Tao anatin’ ny https://www.madagascar-tribune.com/Andry-Rajoelina-Le-prix-de-la-vanille-verte-sera-fixe-a-75-000-ariary-le-kilo.html#forum486169 dia hoy aho hoe « Mora ny miteny fa sarotra ny miady @ toe-tsaina efa ela voafantoka ao anatin’ny tsy firahirahina (laissez aller et laissez faire), ary raha misy zavatra ho potehina sy harenina dia io toe-tsaina io. »

      • « Nous sommes tous devenus ces morpions qui tentent désespérément de vivre sur les ouilles de la bête étatique, au demeurant rachitiques »

    Mbola tsy ampy fahamatorana ny toe-tsain’ ny malagasy, toa ny toe-tsain’ ankizy mifikitra @ ny ray aman-dreny satria mbola tsy mahaleotena : https://www.madagascar-tribune.com/Andry-Rajoelina-Le-prix-de-la-vanille-verte-sera-fixe-a-75-000-ariary-le-kilo.html#forum486252 ary io no tena olàna lehibe indrindra ho azy

      • « titeteub si tu préfères, alors que nous n’avons aucune aptitude à l’état social hérité de l’ex-colon. »

    Farany, satria ity ilay lesoka be eo @ firenana malagasy.
    Nosintonina t@ :
    https://www.madagascar-tribune.com/Conference-APOGENIIES-Madagascar-faire-nation-De-l-avant-hier-a-l-apres-demain.html

      • « Il manque à Madagascar de faire nation. Le pays ne dispose pas d’un récit, d’un roman national partagé par tous pour un bien-vivre ensemble. »

    Am-bava omana, ho ny saina miheritreritra fa tsy ny fo.

    Mankasitraka

    • 5 juin 2023 à 22:45 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Fanitsina :

      « Am-bava omana, ho ny saina miheritreritra fa tsy ny fo, ho an’ ny tanàna miasa manatanteraka » fa tsy « Am-bava omana, ho ny saina miheritreritra fa tsy ny fo »

    • 5 juin 2023 à 22:54 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Fanitsina :
      « tanana » fa tsy « tanàna »

    • 6 juin 2023 à 12:20 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Re-,

      Ho ahy dia aleho tsy manaraka intsony ny lalàna fahitan’ ny kisoa, izay efa hita ny naharatsy azy fa mitondra any @ antsàna foana.

      Hoy Einstein hoe « La folie c’ est de faire toujours la même chose et de s’ attendre à un résultat différent ».

      Diniho tsara ireto :

      - https://www.apogeniies.org/category/actus/

      - https://www.apogeniies.org/casser-la-spirale/

      - https://www.apogeniies.org/acception/

      « Am-bava omana, ho an’ ny saina miheritreritra fa tsy ny fo, ho an’ ny tanana miasa mba manatanteraka zavatra tsara »

  • 6 juin 2023 à 10:30 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Il m’ arrive de lire l’ Express de Madagascar, et cet article m’ a plutôt plu, car le chroniqueur VANF a fait des constats, et nous fait poser des questions sur la personnalité du malagasy :

    - https://lexpress.mg/05/06/2023/president-de-la-pauvrete/

    Mais d’ abord une appréciation personnelle sur le chroniqueur :

    VANF dispose de franchise et d’ une liberté de ton que j’ aime, même s’ il ne s’autorise pas certaines expressions directes.

    J’ aurais aimé qu’ il dise « Avant le coup d’ État de 2009 » au lieu de l’ expression édulcorée de « Avant la crise politique de 2009 », celà aurait le mérite d’être plus factuel et précis.

    Mais bon, VANF travaille pour l’ Express de Madagascar appartenant à Edgard Razafindravaha, un ministre de SAR DJ Lapin Crétinissime.

    Comme on dit, il faut bien vivre, et donc ceci explique celà.

    J’ en tire quelques extraits pertinents de la chronique précitée :

      • « c’ est un tableau poignant : en même temps qu’ ils occupent le trottoir, ces milliers d’ anonymes s’ occupent à exister »

    D’ autant plus poignant, que très certainement dans ces milliers d’ anonymes :

    - certains sont des sans papiers dans leur propre pays, sans existence légale, dont beaucoup proviennent de l’ exode rural.

    - pour leurs dirigeants, manifester leurs existences consistent à se goinfrer au sens propre et figuré, au détriment de leur peuple.

      • vendre pour vivre ou vivre pour faire mine de vendre ? Tenir un étal et s’ établir un certificat d’ existence sociale.

    La formule « Tenir un étal et s’ établir un certificat d’ existence sociale » est au sens propre manifestement inappropriée, car ces milliers d’ anonymes vendeurs de rue ne vendent plus que par terre pour la plupart.

    Mais dans le sens figuré, cette formule démontre surtout la déchéance rapide d’ une part très importante de la population malagasy, cette dernière qui ne vit plus que d’ expédients.

    Un développement excessif du petit commerce de rue est un indicateur très significatif pour un pays, que ce dernier est en paupérisation graduelle et constante.

      • Au delà d’ un mot à la mode comme résilience, comment plus véritablement font ils ? Il s’ agit tout de même de survivre au jour le jour.

    Quelles peuvent être les réponses concernant la mentalité des malagasy, ces derniers sont ils des paresseux « laisse faire les autres », des passifs « se laisse faire par les autres », des contemplatifs passéistes très peu portés sur la réflexion et ensuite l’ action ?

    Telles sont les questions.

    Cordialement

Annonces

Fisaorana

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS