Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 août 2019
Antananarivo | 08h58
 

Commerce

Échanges commerciaux Madagascar – Inde

Régime de préférences commerciales en franchise de droits encore méconnu

samedi 17 août 2013

Selon les statistiques obtenues auprès de l’INSTAT, le volume d’exportation à destination de l’Inde a augmenté durant les quatre dernières années. En 2012, la valeur d’exportation atteignait environ 149 milliards d’ariary contre 40 milliards d’ariary en 2008. Par ailleurs, l’importation a baissé de 2009 à 2010 puis a connu une certaine hausse durant les deux dernières années. Pourtant, la balance commerciale est toujours déficitaire étant donné que Madagascar importe plus qu’il n’exporte vers l’Inde. Les opérateurs malgaches sont donc encouragés à tirer profit du régime de préférences commerciales mis en place par le gouvernement indien et se lancer beaucoup plus dans l’exportation vers ce pays pour stabiliser la balance commerciale. (voir tableaux des échanges commerciaux ci-dessous)

Pour améliorer l’accès aux marchés et favoriser les exportations vers l’Inde, l’ambassade de ce pays émergent a annoncé ce 15 août 2013 lors de la fête de célébration de son indépendance, le régime spécial en faveur des pays les moins avancés. Il s’agit du régime de préférences commerciales en franchise de droits, dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Ce régime est entré en vigueur depuis le mois d’août 2008, avec une réduction de tarif s’étalant sur 5 ans, pour des produits d’exportation vers l’Inde.

Ce régime tarifaire accorde l’accès en franchise de droits de douanes pour 85% des lignes tarifaires (produits exportables). L’accès préférentiel de 9% des lignes tarifaires est également concerné par ce régime. L’accès aux marchés préférentiels est appliqué selon une marge de préférence allant de 10 a 100% qui est disponible sur 9% des lignes tarifaires concernant 458 produits inclus dans la liste positive de ce régime tarifaire, dont entre autres, les légumineuses, les produits agro-alimentaires, les sacs en plastiques, les fibres synthétiques, les tissus et vêtements, etc.

La dernière réduction de tarif a été appliquée en 2012. Par conséquent, les produits d’exportation inclus dans la liste positive de ce régime sont totalement exemptés de taxes. Ce tarif zéro est par exemple aujourd’hui appliqué pour les produits tels que grains secs (lentilles, pois chics, haricots blancs), fibres synthétiques, matériels textiles, légumineuses, quelques produits de mer (poissons, crevettes, etc). Cette exemption de taxes constitue un avantage absolu pour les opérateurs malgaches mais il s’avère que ces derniers ne l’utilisent pas encore jusqu’à maintenant.

Il est à noter que l’exemption de taxes et la liste positive couvre environ 92,5% des exportations mondiales des pays les moins avancés. Les produits qui intéressent beaucoup les pays africains dont Madagascar, comme coton, minerais de l’aluminium, minerais de cuivre, noix de cajou, vêtements prêt-à-porter, filets de poissons, diamants non-industriels sont couverts par ce régime d’accès aux marchés préférentiels.

Le régime exclut par exemple les produits laitiers, les fruits et légumes et fruits frais, paddy, farine, céréales, noix, le café, le thé, le maïs et les produits du tabac. Les deux pays, Madagascar et Inde, bénéficient davantage du régime de préférences commerciales en franchise de droits. Cela favorisera ainsi les échanges commerciaux entre les deux pays.

Volume d’échanges commerciaux entre Inde et Madagascar

Madagascar : importation totale origine Inde
Année Valeur CAF en ariary Poids net en kg
2007129 821 856 88189 700 153
2008308 794 496 305196 240 707
2009243 767 755 301124 564 838
2010125 345 436 213136 166 225
2011240 413 006 869142 277 965
2012272 767 188 627174 700 640
Madagascar : exportation totale vers l’Inde
Année Valeur FOB en ariary Poids net en kg
200733 028 760 75039 133 441
200818 151 824 59124 882 312
200940 750 851 01427 888 181
201095 676 197 69851 840 812
2011128 627 669 78973 350 370
2012148 811 388 98051 790 411

Source : DGINSTAT/DSE/SSES/COMEXT/

Recueilli par Valis

2 commentaires

Vos commentaires

  • 17 août 2013 à 16:11 | Turping (#1235)

    Clé de l’équilibre de la balance commerciale : l’exportation devrait excéder l’importation.
    On ne dépense pas plus que ce ce l’on gagne.C’est une règle simple !
    Déjà si tout l’argent récolté entre dans la caisse de l’état ,c’est déjà pas mal avec les aides reçues à gauche et à droite .Au final,le pays ne connait pas de réel progrès car les vraies règles ne s’appliquent avec transparence avec les corruptions à côté !

  • 18 août 2013 à 03:01 | Radepy (#7163)

    Ce qui est important de savoir c’est l’exclusion de certains produits ... Evidemment ce qu’il faut apprendre ... pour l’intérêt de nos producteurs.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS