Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 20 octobre 2020
Antananarivo | 23h42
 

Politique

Toliara

Regain de tension

mercredi 9 mai 2007 | Eugène R.

Les opposants tuléarois attendent de pied ferme le déférement des deux parlementaires dont le sénateur Robert Razaka et le député Dimby Benaria, prévu ce matin.

Le sénateur Robert Razaka et le député Dimby Benaria ainsi que les 25 étudiants arrêtés dans le cadre de leur manifestation contre le délestage et la pénurie de charbon à Toliara seront déférés au Parquet ce matin. Du côté des opposants locaux et des parents de ces étudiants, c’est la détermination à aller jusqu’au bout de leur lutte. Ils programment ce matin un rassemblement devant le tribunal de première instance de Toliara. Les opposants tuléarois revendiquent la libération sans condition de ces deux parlementaires car « ils ont été arrêtés pour des raisons politiques et non parce qu’ils ont incité les manifestants aux pillages durant les manifestations ». Pour les parents des étudiants, c’est simple : ce ne sont pas leurs enfants qui ont commis des actes de vandalisme lors de ces manifestations, mais des mercenaires engagés par les gens du régime pour salir leur mouvement.

Affrontements à craindre

Il faut reconnaître que l’arrestation du sénateur Robert Razaka et du député Dimby Benaria est devenue une affaire nationale bien qu’ils ne portent plus depuis l’adoption de la Constitution révisée le titre de sénateur de Madagascar et de député de Madagascar. Autrement dit, le « Toko Be Telo » et les membres de leur famille ne sont pas seuls dans le combat pour la libération de ces deux parlementaires du Sud. Des parlementaires d’autres régions de l’île ont déjà fait entendre leurs réactions, pour ne citer que Kolo Roland Eugène (Menabe), Vaovao Benjamin (Diana) et Reboza Julien (Anosy). Par ailleurs, le président de l’Assemblée nationale Mahafaritsy Samuël Razakanirina a déjà interpellé, d’après ce qu’il a déclaré lors de sa dernière conférence de presse à Tsimbazaza, le ministre de la Justice sur le cas du député Dimby Benaria. Faravohitra n’aurait pas jusqu’à présent donné suite à cette interpellation. Du côté du Sénat, on a appris également que des actions ont été déjà entreprises par le bureau permanent de cette Institution sur le cas du sénateur Robert Razaka.

En tout cas, de nouveaux affrontements et de nouvelles arrestations sont à craindre ce jour dans la Cité du Soleil après un calme apparent.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS