Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 25 septembre 2020
Antananarivo | 20h58
 

Santé

Coronavirus

Rebond de contamination, l’angoisse des tananariviens grandit

mercredi 24 juin | Mandimbisoa R.

Antananarivo est depuis quelques jours le premier foyer de l’épidémie dans le pays. Alors qu’une large frange de la population semble continuer à vivre normalement et à ignorer les risques dans leurs activités quotidiennes, dans certains quartiers de la capitale, l’angoisse grandit.

Vers 13h, certaines rues commencent à être désertes bien que les activités soient autorisées jusqu’à 17h. Une décision jugée par beaucoup comme à l’origine de la recrudescence de la maladie dans la capitale.

Épiceries et étals ferment même avant 13h. « Il faut s’armer de prudence », explique un épicier du côté d’Ivandry. Une vendeuse de légumes du côté d’Ambanidia explique pour sa part qu’ « il n’y a plus de clients après 13h, surtout du fait de détection des cas positifs dans ce quartier, il y a quelques jours. Les gens se méfient et prennent des mesures pour enfin se protéger ». « Ni le président, ni les autorités ne vous protégeront pas. Ils sont préoccupés par leurs propres affaires. Si on doit les attendre, nous allons tous y passer », ajoute-t-elle.

Contrairement, une circulation assez dense est observée dans les rues à partir de 17h. Les embouteillages refont surface comme auparavant. « C’est à cause des travailleurs qui regagnent leurs foyers après le travail », explique un chauffeur de bus reliant le centre-ville à Ambohibao.

La plupart des entreprises qui ont décidé de rouvrir leurs portes ont quand même pris des mesures pour éviter la contamination. A part, l’obligation du port du masque, le lavage des mains et des chaussures à l’entrée, la prise des températures et le respect de la distanciation physique sont requis. « Dès que votre température n’est pas normale, les responsables n’hésitent à vous renvoyer chez vous », nous confie un travailleur sur un chantier de bâtiments et travaux publics. « C’est mon cas aujourd’hui », a-t-il indiqué, tout en précisant qu’il ne serait pas malade, mais a dû se rendre à pied sur son lieu de travail, faute de bus et par crainte d’être arrivé en retard.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 24 juin à 09:41 | Besorongola (#10635)

    Nanota fady marina ve izy sa ahoana e ? Mais pourquoi tant de maux ?

  • 24 juin à 09:53 | Besorongola (#10635)

    Nanantena sy nanomana 26 juin tapolaka glady kanefa indrisy ! Les mauvais sorts s’acharnent. Mais pourquoi ?

    • 24 juin à 12:50 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Miarahaba Besorongola,

      Misy ny fadintany, ary misy ny fadin’olona...tsy foana amin’ny rafitra repobilikanina velively akory izany...

      Hilaza aminao zavamisy mahazatra fotsiny aho :

      - Mbola mandingana afo ny olona rehefa hody antrano ka avy niditra tamim-paty...
      - Fady ary tsy azo atao no miditra amin’ny efitra misy akoho mikotrika raha avy niditra amimpaty satria tsy misy foy ny atody nakotrika avy eo, betsaka tokoa no lasa lamokany...
      - Raha miompy landy ianao, dia fady ny mitondra paraky na koa mifoka sigara ao amin’ny toerana fiompiana...maty daholo ny landy ompiana raha mandika izany ianao

      Betsaka no azo ambara mikasika ny fomba eto ankibon’Imerina, saingy sarotra ny manambara azy eto, mbola averiko ihany fa efa vesaran-tody sy mibaby ozona izy...ary efa nisy nanitsaka ny alony...noho izy nanota fady sy ratsy fitondrantena...

      Manankasina ny tany...ary mbola mahery ny Hazomanga...

  • 24 juin à 13:03 | nez_gros (#10715)

    La Democratie Socialiste et L’Artmesia, auraient pu sauver Madagascar.
    Malheureusement, tombées aux mains de 2 Abrutis, la 1ere en 1975, la 2è en 2020, ces 2 remedes miracles declenchent de moqueries et sarcasmes de la part de noss ennemis... les Ennemis d’Afriques et de Madagascar....

    • 24 juin à 13:34 | betoko (#413) répond à nez_gros

      D’accord en ce qui concerne le premier mais pas pour le second .Normal diriez vous ?
      Non monsieur car j’ai pu constater de visu ceux qui étaient guéri avec de covid organics à l’hôpital de Befelatanana

  • 25 juin à 08:00 | Ra-Jao (#282)

    L’artemisia contre covid19 vient d’etre validé par un laboratoire allemand - institut Max Planck- Un test clinique dans les hôpitaux allemands sera mené dans les hôpitaux allemands à partir de juillet 2020, et des tests sur les américains à partir de septembre.
    Ce laboratoire projette de fabriquer des médicaments dans quelques mois. Est ce le début de la reconnaissance internationale de l’IMRA et de l’entetement de Prezida ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS