Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 25 juin 2022
Antananarivo | 09h24
 

Politique

Association « Otrikafo »

« Ravalomanana, dans de beaux draps ! »

jeudi 25 octobre 2007

« La loi d’annexion n’est-elle pas abolie pour que le président fondateur du parti TIM cède encore à la France la présidence de l’Assemblée nationale à Me. Jacques Sylla ? La France doit-elle toujours être présente dans les instances dirigeantes de l’Etat ?En tout cas, le président Ravalomanana est dans de beaux draps car bien que reléguée à la quatrième place, l’Assemblée nationale est une institution stratégique et joue un rôle politique capitale ». Telles sont les réactions du président de l’association « Otrikafo » par rapport aux événements de ces derniers jours.

« Il leur permet sinon de s’ingérer... »

« À regarder le cours de l’actualité depuis 2004, remarque notre interlocuteur, M. Ravalomanana n’a pu se défaire de Me. Jacques Sylla ni échapper à la nouvelle forme de colonisation française. S’il n’était qu’un simple citoyen, cela ne peut être un problème mais en tant que chef d’Etat, une telle erreur est grave de conséquences pour la nation, souligne-t-il »
Et notre homme de poursuivre que la posture adoptée par le président Ravalomanana est suicidaire. Il évoque aussi les engagements envers la Banque mondiale et les Etats-Unis.

Le président malgache ne peut que s’en prendre à lui-même déplore-t-il car il sait très bien qu’en empruntant auprès de ces pays et organismes, il leur permet sinon de s’ingérer dans les affaires intérieures de l’Etat malgache, du moins d’avoir un œil sur tous les rouages et les stratégies qui ne peuvent être que souveraines.

Bref, selon Otrikafo, « le président Marc Ravalomanana est aujourd’hui pris dans l’engrenage : ny an-tratra tsy lavo, antsoy koa ranilahibe ! »

NDLR : Maître Jacques Sylla nous a certifié pourtant lors de notre première rencontre à Mahazoarivo, qu’il n’a pas de nationalité autre que Malgache.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS