Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 8 février 2023
Antananarivo | 20h21
 

Scanner

Quatre jours !

samedi 23 juin 2007 | RaJean

47 ans ! Age de la maturité, dit-on, mais un peu dépassé pour un adulte. Madagascar commémorera pourtant cet anniversaire de son indépendance, ce lundi 26 juin.

Malgré tout, la polémique reste... En effet, après l’indépendance en 1960 et les Républiques successives, -(on en est à la troisième bis !)-, il y a eu les main-mises idéologiques telles le néo-colonialisme, l’impérialisme, le socialo-communisme etc... qui n’ont eu de cesse de remettre en question cette indépendance malgache. Et même maintenant, les confusions persistent toujours entre la notion d’Etat indépendant et Etat souverain ; entre coopération et partenariat ; entre auto-suffisance et autarcie ! D’autant plus que cette mondialisation contestée par les « alter-mondialistes » ne fait qu’embrouiller le contexte.

Quoi qu’il en soit, pour le commun des Malgaches, un anniversaire national, cela se fête... Quatre jours de festivités, hasard du calendrier agrémenté d’« un pont officiel » le lundi. Que demande le peuple ? Il n’y a pas à se plaindre. A plus forte raison que la plupart des réjouissances sont gratuites. Qui fête... dîne alors, se demanderont certains ? Question pertinente peut-être. Toutefois pour la majorité, on a quatre jours pour oublier un peu plus la politique « politicienne » tiraillée entre le patriotisme et chauvinisme ; le dialogue et les bras de fer ; écartelée par les réconciliations et les schismes et autres imbroglios dont la méfiance et le doute, sans parler des « je t’aime, moi non plus » !(...)

Quatre jours de communion donc, dans la joie et la liesse de tout un peuple qui devait se souvenir que Madagascar, son île, était « libre » avant... toutes ces « idiologies » !

Quatre jours, enfin pour réfléchir sur ce que sera... demain !

Joyeux long week-end à tous !

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS