Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 24 septembre 2020
Antananarivo | 19h24
 

Culturel

Jeux des Iles de l’Océan Indien

Quand va commencer la campagne de l’hymne ?

mardi 3 juillet 2007 | Daddy R.

Plus que quelques semaines et l’événement de l’année pour le pays arrivera : les jeux des îles de l’Océan Indien. A part les disciplines sportives qui vont faire de ces jeux l’événement le plus suivi pendant près de dix jours, il y aura également le volet culturel qui seront l’ouverture et la fermeture des jeux ainsi que les festivités annexes.

Le plus important est sûrement l’hymne. Depuis quelques semaines, la composition de Raharisoa Njakatiana interprétée par de nombreux artistes a été déjà livrée en bonne et due forme au COJI, mais on l’entend rarement sur les ondes. L’hymne qui va être fredonné durant toutes les manifestations des jeux.

Loin du fameux « matraquages », même les paroles ne font pas du tout état de campagne de promotion. Quid des stations ou du COJI ? Où ce n’est pas encore le moment. N’est-il pas intéressant de produire un Cd ou autre support qui va aider les gens à se familiariser avec l’hymne. Histoire de rendre l’événement encore plus populaire et plus proche de la population. Sans parler de l’effet que ça va donner afin d’inciter cette dernière à être fière d’accueillir ces 7e Jeux des îles et fière d’être en possession d’un tel bijou.

Peut-être que chaque chose en son temps

Qui sait si le projet est déjà en cours et n’attendraient que les dernières minutes afin que tout le monde sache par cœur les paroles de cet hymne après la tenue des jeux. Et bien sûr, un mois après que les jeux soient finis, l’hymne va couvrir presque toutes les stations de la place et repris en chœur dans tous les foyers.

C’est vrai que ce n’est pas aujourd’hui qu’on va commencer à inciter les gens à être fiers de leur nationalité ou de leur identité mais un tel projet aide quand même la population à prendre part à ce grand événement.

De plus, on dirait que les gens n’y fassent même pas allusion, à part ceux qui sont concernés directement. Et quand on sait qu’on a une occasion de provoquer la fierté nationale !

Normalement, lors des jeux des îles, on peut refléter la culture de chaque île participante. Et comme on est le pays hôte, on doit être à la hauteur et le modèle de toutes les invités. Mais on est loin d’être un modèle si l’organisation continue dans ce sens.

On sait que tout se joue maintenant contre le temps, mais ce n’est pas une excuse si on veut avoir un bon résultat sauf si on tend vers la médiocrité ce qui ne fait que ternir de jours en jours l’image de Madagascar. Ce pays qui est tant reconnu internationalement par son accueil si chaleureux. Un pays qui sait bien faire la fête et sait comment s’y prendre face à ses hôtes. Ou est-on encore à l’heure du « moramora » ?

Dans ce cas, faisons les choses ainsi et on verra le résultat.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS