Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 17 avril 2021
Antananarivo | 20h49
 

Economie

JIRAMA

Prix de l’éléctricité : le tarif Optima reporté mais pas abandonné

mercredi 24 février | Mandimbisoa R.

Le nouveau système tarifaire, le fameux tarif Optima, de la Jirama sera bel et bien appliqué à Madagascar. La déclaration du ministre de l’Économie et des Finances, Richard Randriamandranto, lors de la signature d’un protocole d’accord avec la Banque centrale à Antaninarenina, mardi, va dans ce sens. Le membre du gouvernement a toutefois précisé qu’il ne sera pas appliqué dans l’immédiat, pour ne pas sanctionner les ménages. Tout cela, en dépit de la pression des partenaires techniques financiers, à l’instar de la Banque mondiale, qui exige sa mise œuvre pour assurer le redressement de cette société d’État malgache d’eau et d’électricité.

Le pays sort d’une période difficile, argumente le Grand Argentier malgache. L’application de ce nouveau système tarifaire dans l’immédiat risquerait de handicaper les ménages, puisqu’avec celui-ci, le prix du kilowattheure augmente sur la deuxième tranche de consommation, notamment pour la catégorie des ménages gros consommateurs. Le nouveau système pourrait pourtant être bénéfique pour une certaine catégorie des ménages. Le tarif étant échelonné en fonction de la puissance souscrite et de la consommation des abonnés.

Le nouveau système de tarification Optima tient compte de la situation des ménages les plus démunis mais l’éventuelle hausse par rapport à la qualité de services offerts a notamment fait marche arrière les dirigeants malgaches. Le gouvernement a ainsi sommé la Jirama à suspendre l’application de ce nouveau système, jugeant intolérable les multiples coupures dues aux problèmes techniques divers et face notamment à la difficulté économique traversée par la population depuis la crise.

Avec l’institution financière mondiale, le problème aurait déjà été réglé. Le ministre de l’Économie et des Finances affirme avoir eu une discussion avec le représentant de la Banque mondiale à Madagascar. Il aurait manifesté la bonne volonté des dirigeants malgaches dans le redressement de la Jirama et avancé entre autres, la crise sanitaire qui a lourdement affecté chaque ménage et la baisse du pouvoir d’achat pour justifier la décision du gouvernement. « Tout s’est arrangé avec la Banque mondiale », rassure-t-il.

La semaine dernière, la Banque mondiale avait interpellé le gouvernement sur la position des dirigeants par rapport à la mise en œuvre de ce nouveau système tarifaire. Avec la suspension de son application sur ordre du chef de l’État, l’institution de Bretton Woods craint notamment un retour en arrière sur la politique tarifaire, d’autant plus que le nouveau système tarifaire a déjà été adopté dans le cadre des conditions sine qua non d’une aide budgétaire.

41 commentaires

Vos commentaires

  • 24 février à 08:31 | Rainingory (#11012)

    Une mère indignée par Razakandisa sur Internet,

    début de citation :

    Madame La Première Dame,

    La dignité de votre famille a été bafouée et vous êtes sortie de votre silence ?
    Etant la Première Dame, n’êtes-vous pas la mère de tout le peuple Malagasy ?
    - Que faites-vous pour défendre les enfants autistes, handicapés qui sont victimes d’harcelement tous les jours ?
    - Que faites-vous pour défendre le droit des étudiants qui réclament ce qui leur est dû ?
    - Que faites-vous pour le long terme pour protéger les enfants victimes de Kere dans le Sud ?
    - Que faites-vous pour défendre les personnes emprisonnées injustement, des innocents ?
    Et j’en passe.

    Votre message merite-t-il tant d’éloges ? Pourquoi ne pas vous adresser directement à Fanirisoa Ernaivo ? Vous pretendez que ce message n’a rien de politique ? Permettez-moi d’en douter.

    N’est-ce pas encore un moyen de diversion pour détourner l’attention du peuple des vrais problèmes ?

    Vous dites NON A LA VIOLENCE ? Violence morale uniquement dans ce cas.
    Qu’en-est il de cette violence dont le gouvernement de votre mari fait preuve face aux differentes manifestations recemment ?

    Vous ne supportez pas les calomnies mensongères ? Parlons alors de ces mensonges dont vous et votre mari sont responsables :
    - où sont les ordinateurs par Fokontany dont on a parlé durant le confinement ?
    - où sont ces 50.000 logements promis durant la campagne
    - où est donc cette Usine d’Ethanol à Ambilobe ?
    ... dois-je continuer ?

    En passant, dites à votre époux que l’affaire des 73.5kg d’or n’est pas encore résolue, que le prix du riz-de l’huile et des PPN n’ont pas encore baissé.

    Remettez les pieds sur terre. Vos enfants encaisseront. Ils vont même très bien.

    En attendant, vous avez du boulot à faire, des promesses à tenir. Pas la peine de pleurnicher, vous n’êtes ni la première ni la dernière Première Dame à être victime de propos haineux. Encaissez, passez outre, faites pas votre petite victime.

    :fin de citation

    • 24 février à 08:33 | Rainingory (#11012) répond à Rainingory

      Yet another Rabe (#4812)

      En complément de ce que vous nous avez transmis cet édito d’ Elman d’ Actutana :

      https://www.actutana.com/12-ans-que-la-violence-sest-installee-a-madagascar/

      Tout est dit.

    • 24 février à 09:25 | Stomato (#3476) répond à Rainingory

      Il est curieux de voir à quel point personne ne s’indigne des dégâts de la double nationalité Franco-Malgache ou Malgacho-Française...
      Après en avoir souffert plusieurs fois les concitoyens malagasy recommencent a voter pour des personnes qui bafouent la constitution et les lois de Madagascar !
      Pourquoi s’étonner alors que le pays parte en sucette ?
      Ces binationaux qui réduisent le pays à feu et à sang, puis qui s’enfuient en France et y attendent que ça se calme.

    • 24 février à 09:26 | Isandra (#7070) répond à Rainingory

      Avant tout, Mialy Rajoelina est une mère, elle a tout le droit d’agir en tant que telle comme toutes les mères, et les autres mères auraient réagi la même, si elles étaient à sa place.

      Qui êtes vous pour empêcher une reny d’exprimer son indignation ?

      Qui êtes vous pour empêcher une reny de dénoncer l’injustice contre ses enfants ?

      Qui êtes vous pour empêcher une reny de défendre la dignité de ses enfants ?

      Qui êtes vous pour empêcher une reny de protéger ses enfants ?

      Qui êtes vous pour empêcher une reny de mettre en priorité sa famille ?

      Qui êtes vous pour empêcher une reny d’aimer sa famille ?

    • 24 février à 09:41 | Isandra (#7070) répond à Rainingory

      En plus, c’est un faux procès.

      Mialy Rajoelina n’est ni le Président, ni une députée comme Hanitra, elle n’est qu’une femme du président. Elle n’a aucun engagement ni responsabilité sur les points que vous lui avez interpellé.

    • 24 février à 12:30 | Yet another Rabe (#4812) répond à Rainingory

      @ Stomato,

      Bonjour,

      Stricto sensu la loi malgache de 1960 est exclusive et ne reconnaît qu’une seule la nationalité (malgache ou étrangère) à une personne, la constitution je ne sais pas car on est déjà à la quatrième.

      La binationalité est :

      - un avantage indéniable pour une personne ne serait ce qu’une plus grande facilité à voyager.

      - mais devrait être légalement rédhibitoire à toute personne qui occupe la charge de fonctionnaire d’Etat et à fortiori les plus hautes charges ou fonctions dans un des pays dont elle jouit de la nationalité.

      Car à mon sens dans la position où serait cette personne, elle pourrait être soumis à des conflits d’intérêts entre États.

      Et uniquement dans ce cas d’occupation d’une charge ou fonction publique, j’estime que la personne devrait s’engager sur l’honneur à certifier ne disposer que d’une seule et unique nationalité quitte à en récuser une ou plusieurs autres.

      Dans le Privé par contre aucune restriction légale ne devrait être faite sur le plan de la binationalité.

      A contrario, le cas Manuel Valls, Premier Ministre Français, binational franco-espagnol n’a pas été un cas de conscience pour la gouvernance du Président François Hollande.

      Cordialement
      YaR

    • 24 février à 14:35 | purgatoire (#11152) répond à Rainingory

      Bravo madame on ne peut que vous féliciter d’un tel commentaire en espérant que des milliers de femme comme vous oserons dire et haut ce que vous venez d’écrire !!! Que pensez vous du salaire de l’entraîneur des barea qui pointe à plus de 7.000€ par mois plus tous les avantages en nature qu’il a alors que des enfants meurent de faim et tout cela pour du foot

    • 24 février à 14:56 | spliff (#5871) répond à Rainingory

      Ces enfants n’ont pas demandé à être là ou ils sont. Ils ne sont en rien responsables des frasques de leurs parents.
      Si cette mère « indignée » se permet de minimiser les effets de la violence morale sur des enfants exposés, elle est ignorante et on ne peut que souhaiter que cela n’arrive pas aux siens.

      Un des problèmes de la couche des semi-instruits arrivistes de ce pays est de tout mélanger par manque de discernement, ce qui a pour conséquence - entre autres - de confiner leurs raisonnements et comportements à celui de chiffonniers, stade qu’ils sont incapables de dépasser par manque d’éducation. Cette « juriste » expatriée n’en est qu’un exemple parmi d’autres. Résultat : on a le pays que l’on a... car tous les camps et factions sont concernées. Le niveau est au ras des pâquerettes. Apparaissent ponctuellement des Zafy ou des Ratsimandrava pour ramener un parfum de dignité, mais ils sont rares.
      À ce stade, être incapables de s’extirper de la mélasse des invectives partisanes sur un tel « non-sujet » témoigne d’une ignorance surréaliste. On se demande si c’est une blague...

      Nombre des plus démunis de nos campagnes où les fondements du « maha olona » sont encore transmis ne se vautrent eux-mêmes pas dans ce genre de bassesses... noblesse authentique oblige. On peut être démunis à l’extrême tout en ayant un comportement digne, car comprenant ce qui se doit d’être respecté. On est alors respectable. Meme les plus demunis ne ramenent pas tout a l’argent

    • 24 février à 15:38 | Mahitsy (#11156) répond à Rainingory

      Tokony malalaka daholo ny olona haneo indignation , malalaka tahaka izany koa i Mialy. hay ve ka marary ihany e ! Vava ange no nataon’i Faniry e ! fa misy video be de be mandeha any misy ny zanak’i Mialy an ! Tsy misehoseho ohatran’ireny, ireny zaza ireny raha tsy toa izany koa ny ray amandreniny e !
      Tokony tsy hamono zanak’olona ny vadin’i Mialy fa maharary koa ny renimpianakaviana sasany e dia mbola sahy milaza ihany hoe tifidanitra, le aza !

  • 24 février à 09:20 | Stomato (#3476)

    Ce 24 février à 08:33 | Rainingory (#11012) répond à Yet another Rabe (#4812)

    >>En complément de ce que vous nous avez transmis cet édito d’ Elman d’ Actutana :
    https://www.actutana.com/12-ans-que-la-violence-sest-installee-a-madagascar/<<

    Si seulement il n’y avait QUE 12 ans que la violence c’est installée à Madagascar !
    Ah la mémoire courte des gens...

    • 24 février à 09:52 | Yet another Rabe (#4812) répond à Stomato

      Re-,

      Pas que 12 ans depuis Stomato, mais dans l’échelle Richter de la violence celle de SAR DJ 1-er est en train de surpasser et de loin celle qui a débuté il y a 45 ans par la grâce de l’amiral aux mains rouges de sang.

      Comme un train peut en cacher un autre, une violence actuelle plus forte peut en cacher une autre plus ancienne mais dont la latence est toujours prégnante.

      Cordialement
      YaR

    • 24 février à 10:01 | Yet another Rabe (#4812) répond à Stomato

      Errata :

      "Pas que depuis 12 ans" au lieu de "Pas que 12 ans depuis"

    • 24 février à 11:15 | Isandra (#7070) répond à Stomato

      Stomato,

      En fait, les violences politiques se multiplient et s’amplifient depuis 2002, et les biens et les familles deviennent cibles systématiquement. Razanamasy, Josekely, Tsaranazy, etc ont été victimes, dont la seule faute non TIM, même Rinah Rakotomanga, voici ce qu’elle raconte en Malagasy :

      « Tamin’ny taona 2002 dia natao antso avo manerana ny radio ny anaranay sy ny fianakavianay fa mila atao hazalambo hono ary dia nandeha ny famakiana sy fandrobana ary famonoana isankarazany. Natao nifanesy mihitsy izahay mianakavy voatonona anarana sy voapetadrindrina manemitra an’Antananarivo ny anaranay sy ny adiresinay fa hoe Mila atao hazalambo hono. Mila vonoina sy hanaovana fitsarambahoaka...ny mpomba an’Atoa Marc Ravalomanana no nanao izany anay. May, very fananana, namoy ny ainy, notsoaponenana, namoy Havana amantsakaiza izahay...
      19 taona aty aoriana, indrisy mamerina izany indray izy ireo anio 19 Febroary 2021 ary manonona ny anaranay sy ny adiresinay sy ny momba anay anaty haino amanjery MBS, AZ Radio, Radio Mada, Soa Radio ao anatin’ilay fandaharana Miara-manonja...fa Mila atao hazalambo indray...
      Eny ary ity aho, ary mbola hijoro aho, ary tsy hanaiky izany aho raha mbola velonaina Koa.
      Ampy izay ny lynchage public, ny incitation à la haine nataonareo anay ary mbola haverinareo ankehitriny. Ianareo rehetra no raisiko ho vavolombelon’ny tantara. Tany misy làlana ity ary ampahatsiahiviko anareo fa voarara ary afaka ampiharina tsara ny Maha heloka bevava izany araka ny ao anaty fehezandalana famaizana... Eto isika mahita izy...Izay mihatra aminay rehetra manomboka eto dia tendreko ho tompon’Andraikitra voalohany amin’izany ingahy Marc Ravalomanana sy ireo mpanentana rehetra ao amin’ireo onjapeo ireo sy ny tompon’ireo onjapeo ireo. »

  • 24 février à 09:38 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Dura lex sed lex.

    Dure est la loi, mais c’est la loi et c’est celle de la BM (pas la nôtre🤖, mais celle de la finance internationale)

    https://www.actutana.com/une-ingerence-cavalierement-peu-diplomatique/

    Quelle souveraineté a-t-on quand le gouvernement est obligé :
    - de courber son dos devant la BM
    - et de se dédire face à son peuple ?

    Tarif Optima, à la JIro sy RAno MAimbo aussi, on est très fort pour inventer des mots.

    Mais la conséquence est que la classe moyenne malgache (existe t-elle encore d’ailleurs ?) l’aura optimum bien profond dans le cul.

    Feue la classe moyenne, il faudra vous éclairer à la bougie à défaut de lampes Petromax d’antan.

    Quel malheur pour le Peuple Malagasy que d’être dirigés par une voyoucratie mafieuse !

    Cordialement
    YaR

  • 24 février à 10:28 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Misy rafitra anankiroa mifanatrika eto, ary samy manana tombontsoa arovana mifanandrify amin’ny andraikiny :

    • Etsy andaniny ny goverinemanta Malagasy manana adidy amin’ny vahoaka sy natao hiaro ny fiandrianampirenena

    • Etsy ankilany ny mpampindrana vola (tsy mitombina loatra ilay hoe mpamatsy vola), izay manana tombontsoa arovana amin’ny fampiroboroboana ny fanalalahana ny toekarena sy fivezivezen’ny petrabola tsy miankina

    Tsy azo torahambato akory ny goverinementa raha toa ka miaro ny fahefa-mividy ambany sy tena mihotsaka eo amin’ny vahoaka mpanjifa Malagasy, ary manana fahasahiana maneho izany fomba fijery izany manoloana ny rafitra mpampindrana vola iraisampirenena.

    Ny mpampindrana vola indray, dia efa mikatsaka sy mivoy sahady ny fanosehana ny fidiran’ny mpanambola tsy miankina eo anivon’ny orinasampanjakana Jirama, ka miaro mafy ny tsy tokony hampitomboana intsony ny fampidirambola ataon’ny fanjakana eo anivon’ny Jirama, ka efa mametraka sahady ny fitsipika sy lalànan’ny tsena mba hamaritra ny saran’ny fahafahana manjifa ny herinaratra omen’ny Jirama…

    Ny fanontaniana mipetraka ary manomboka eto dia ny hoe :

    -  Hatraiza no fahafahan’ny goverinemanta Malagasy miaro ny fahafahan’ny vahoaka sahirana manjifa ny herinaratra, moa ve ny saran’ny fanjifana sahaza ny fidirambola eo amin’ny vahoaka dia hahafahan’ny fanjakana Malagasy miantoka tanteraka ny kalitao sy ny fanolorana herinaratra mahafapo ho an’ny mpanjifa ?

    -  Inona no tsindry sy fepetra apetraky ny mpampindrana vola eo amin’ny fiarahana miasa aminy manoloana ny fanapahankevitra noraisin’ny goverinemanta Malagasy ?

    Ny famaliana izany fanontaniana miteraka ahiahy sy tebiteby izany no tokony hilofosan’ny goverinemanta Malagasy ao anaty mangarahara tanteraka tokoa, ary tsy tokony atao tompontrano mihono mihintsy ny vahoaka…

    Eto izany ny olana fototra dia miompana any amin’ny tolotra sy dinam-piarahamonina nataon’ny fitondrana mijoro ankehitriny, nanomboka tany amin’ny fampielezankevitra tamin’ny 2018 ka mitohy hatrany amin’ny vina IEM ary mbola hiandrasana ny drafitra fanatanterahana PEM mifanitsy amin’izany ankehitriny…

    Ny fitondrana ankehitriny dia nanambara mazava fa manana loharanombola efa vonona hanatanterahana ny famadihana ny pejin’ny tantara hanadinoana sy hanafoanana ny fahantrana eto, ary nilaza mazava fa tsy afaka hiandry sy hiantehatra intsony fotsiny amin’ny fiarahana miasa amin’ny mpampindrana vola mahazatra…

    Ny zavamisy ankehitriny nefa dia, samy tsy hita sy samy tsy misy, na ilay loharanombola nambara telo taona lasa na ilay fampindramana vola mitobaka izay noheverina fa hisy fiantraikany amin’ny fihariana isampianakaviana Malagasy…

    Izany hoe raha fehezina, ny nantenaina tsy hita, ary ny nomena tsy azo…

  • 24 février à 10:45 | betoko (#413)

    Isandra
    Je ne suis pas si madame Fanirisoa Ernaivo possède la double nationalité ou non , mais quoiqu’il en soit, elle va payer très cher ses diffamations sur face book et surtout si elle est nationalité étrangère vivant en France et si elle aurait demandé l’asile politique

    • 24 février à 10:46 | betoko (#413) répond à betoko

      Erratum
      Je ne sais pas au lieu de je ne suis pas

    • 24 février à 11:00 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      Selon un journal, une procédure judiciaire serait engagée contre elle. On verra la suite.

      Je ne sais pas si elle aura assez d’argent pour engager des avocats, mais, elle pourrait être embêtée et bien dérangée par des procès.

    • 24 février à 11:06 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      Cette dame s’est permis de menacer tout le monde, les gendarmes, les juges, on ne parle plus la famille Rajoelina, comme si elle avait déjà le pouvoir. Elle ne s’est pas rendu compte que la manifestation de ses amis est avortée, ils ont complètement disparu et s’enterrent comme des rats qui voient des aigles.

    • 24 février à 11:20 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      Voici un extrait de l’article de la vérité :

      « Vers des poursuites pénales. La publication de la Première Dame Mialy Rajoelina suite à la vidéo calomnieuse de Fanirisoa Ernaivo fait le tour des réseaux sociaux depuis lundi soir. Cette ancienne magistrate expatriée a proféré des attaques personnelles et des menaces envers les enfants et la famille du Président Andry Rajoelina en les traitant entre autres de drogués. Bien que l’épouse du Chef de l’Etat n’ait pas évoqué des poursuites envers l’auteur de ces insultes et diffamations envers ses enfants, une source digne de foi a confié que « des mesures seront prises incessamment ». Les injures et diffamations publiques sont passibles de sanctions pénales jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et des amendes jusqu’à 100 millions d’ariary, selon l’article 20 de la loi sur la cybercriminalité. Le Code pénal souligne également des peines conséquentes. »

  • 24 février à 10:55 | Isandra (#7070)

    Revenons à nos moutons,

    « Avec l’institution financière mondiale, le problème aurait déjà été réglé. Le ministre de l’Économie et des Finances affirme avoir eu une discussion avec le représentant de la Banque mondiale à Madagascar. Il aurait manifesté la bonne volonté des dirigeants malgaches dans le redressement de la Jirama et avancé entre autres, la crise sanitaire qui a lourdement affecté chaque ménage et la baisse du pouvoir d’achat pour justifier la décision du gouvernement. « Tout s’est arrangé avec la Banque mondiale », rassure-t-il. »

    Plus d’intox que de mal,

    Toutefois, la question se pose, la BM est elle raisonnable et réaliste d’exiger au gouvernement la révision de tarifs de l’électricité dans tels contexte et atmosphère ?

    On comprend pourquoi gens critiquent leurs techniciens qui appliquent bêtement les théories complexes et les consignes qu’ils avaient apprises à l’école et avant de venir ici, sans regarder les réalités sur place.

    Économiquement, les Malagasy sont pauvres, mais, psychologiquement, ils ne sont pas miséreux.

    • 24 février à 14:10 | RAVELO (#802) répond à Isandra

      Pour isandra et les foza en général,les malgaches sont pauvres ;ça,elle en est convaincue,mais pas miséreux.
      Il y a encore de la marge isandra,allez-y,n’arrêtez que lorsque le peuple devient miséreux.
      Tout va pour le mieux,les foza maîtrisent !!!!tout.
      Ceux qui reprochent la moindre dérive se trompent(je ne dis pas "opposition" car ce
      statut n’existe pas à Madagoudou)

    • 24 février à 14:12 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isandra

      Bonjour,

      La Jirama est avant tout une entreprise n’est-ce pas ? Donc elle doit équilibrer ses comptes si elle ne veut pas dépendre des subventions d’état n’est-ce pas ?
      De toute façon la mauvaise gestion au sein des sociétés d’état et de la Jirama en particulier ne peut pas disparaitre par un simple toilettage n’est-ce pas ? C’est nécessaire l’optimisation des tarifs mais pas suffisante n’est-ce pas ?

    • 24 février à 15:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ravalo,

      Le principal objectif de ce régime avec l’IEM est de sortir Madagascar dans la pauvreté, et tout va dans ce sens.

      Notre situation est la même que celle de 2009(rapport de la banque mondiale), parce que Madagascar aussi est frappé par cette crise sanitaire comme les restes du monde, malheureusement, on n’est pas épargné.

      Et les opposants, c’est de la bonne guerre, profitent de cette situation, plus de cette histoire d’or, pour vaciller le régime. Heureusement, la population n’est pas aussi stupide pour comprendre quelles sont les causes de leurs souffrances et voient ce que ce régime entreprend pour les atténuer,...

      Et dans cette histoire d’or, il n’y a pas de grandes révélations qui accablent l’implication du Président. Toutes les affirmations restent jusqu’à ici, gratuites sans preuves.

    • 24 février à 16:02 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Isandra,

      Vous cherchez à vous rassurez là.

      Vous parlez d’intox. Quel intox ? La lettre de la BM qui a fuité, c’est de l’intox ? Le rétropédalage anté (ou rétro-volte-face ah la la) sur la tarification Optima annoncé dans cet article prouve que cette lettre n’est pas juste une correspondance ordinaire. Un mauvais élève qui est rappelé sévèrement à l’ordre par un proviseur ne peut pas affirmer que c’est un échange banal et normal dans la relation élève-éducateur. Ceux qui n’ont pas été à l’école, physiquement ou figurativement, pourraient peut-être gober cela.

      Quoi qu’il en soit, ce gouvernement est coinçé. Il ne fait que retarder l’inéluctable. Il est (et nous avec) en train de payer cher le siphonage des fonds de la Jirama entamé en 2009 et les vols quasi-systématiques de gasoil pour les groupes thermiques (pudiquement qualifiés de "pertes sur livraison") sans parler de contrats fictifs (https://blogs.mediapart.fr/la-voix-du-sud/blog/031019/madagascar-affaires-jirama).

  • 24 février à 11:54 | betoko (#413)

    Isandra
    Et si jamais Fanirisoa Ernaivo serait condamnée par la justice française car elle habite en France, les opposants nous diront que c’est illégale et que c’est de la dictateur

    • 24 février à 15:15 | Mahitsy (#11156) répond à betoko

      tsy mbola nisy voaheloka izany fa nanao face book any frantsa any ry betoko a, raha marary ny fon’i Mialy teneno ny zanany tsy hi-geste andrangitra olona fa vao tsy ela ny rainy no namono tanora an. Betsaka ny video mande any an , misy ireo zanany ireo. 150000€ ny écolage an 14000ar ny bourse iray volana. Bourse zo io satria rehefa nangataka izy dia hita fa mahantra dia mahazo an’io ,fa aiza ny vola ?

  • 24 février à 14:31 | PERICLES (#10337)

    Et si on parlait du sujet ? J’avoue ne pas bien comprendre pourquoi tous ces "commentaires" (voire délires) sur des sujets qui n’ont strictement rien à voir avec le sujet de l’article sous lequel ils apparaissent... N’y aurait-il pas un problème de modération de ce forum si on veut qu’il soit un jour utile au débat (un vrai débat, pas un salon de psychanalyse pour déverser toutes les rancoeurs et colères des uns et des autres) ?

    Bon, concernant la JIRAMA : il est tout de même désespérant (je n’ai surtout pas écrit "surprenant" car malheureusement rien de surprenant là-dedans) de voir qu’une fois de plus on en reste au statu quo et qu’une solution tarifaire qui semble de bon sens (construite sur un mix tarifaire entre puissance et énergie) et plutôt bien équilibrée (entre clients aisés par exemple disposant d’une climatisation donc fortement consommateurs et clients à la situation beaucoup plus difficile dont la consommation est essentiellement de l’éclairage et du petit équipement) est écartée. Le motif qui voudrait que la "qualité de service" soit d’abord au niveau attendu par les clients avant de justifier toute évolution tarifaire... c’est encore et toujours l’histoire de la poule et de l’oeuf. Pour hisser le niveau de qualité d’une entreprise il faut évidemment que le personnel agisse de manière rigoureuse compétente et professionnelle, mais il faut aussi que les ressources financières dont dispose l’entreprise lui permettent de réaliser les investissements dans les nouveaux équipements nécessaires et les dépenses d’exploitation dans l’entretien des installations, or si les recettes ne sont pas à la hauteur, notamment parce que les clients - en particulier les plus aisés - ne paient pas, et aussi parce que d’autres utilisateurs - souvent ceux vivant dans les conditions les plus difficiles dans le l’habitat informel, mais aussi de petites entreprises astucieuses et en fait voleuses - ne paient tout simplement pas leurs factures, alors l’équation est insoluble. Pas d’encaissement des factures d’électricité ==> pas de capacité à entretenir le réseau et les installations de production ==> donc pas d’amélioration possible du service. Les milliards d’ariarys injectés depuis des décennies par les bailleurs de fonds (comme la BM) n’y changeront rien si la corruption interne et externe demeure, et si les clients ne paient pas.
    Le seul moyen il me semble de progresser sur le sujet serait de la part de la JIRAMA de prendre un engagement de TRANSPARENCE, avec la mise en place d’une sorte de "comité des clients" (dans lequel la compagnie rendrait publiquement - en publiant sur internet- des comptes de ses performances de qualité du service avec les indicateurs internationaux habituels, mais aussi de la statisfaction des clients avec le traitement des réclamations, et bien sûr des réalités économiques avec la part de factures non réglées) ou ce que dans de grandes entreprises on appelle aussi "comité des parties prenantes" (qui serait alors sur un périmètre plus large incluant la gouvernance mais d’une manière autre que la seule tutelle de l’actionnaire...donc du politique, avec une ouverture à la société civile et aux acteurs économiques). Mais je rêve car le chemin semble encore bien long pour y parvenir un jour peut-être, par delà les passions et les intérêts personnels.

  • 24 février à 16:25 | Shalom (#2831)

    Hors sujet ary momba ilay resaka reny :

    1- Tsy nisy mihitsy izao zavatra izao raha tsy nisehoseho ny zanak’i D(idy) J(adona) tsy ampy solaitra, endriky ny tsy nahazoan’izy ireo fitaizana matotra

    2- Vokatr’izany ? Tezao tsara aloha ny zanakareo ?

    3- Mba reny koa ny renin’ilay mpianatra maty voatifitry ny miaramila tany Toamasina. Mafy noho ny an’io reny io ve ny mahazo ny vadin’i D(idy) J(adona) tsy ampy solaitra ?
    Tsy mino aho.

    4- Resaka momba ahy manokana :
    Tamin’ny 2009 dia nosamborin’ny EMOREG tao an-tranonay ny zandriko vavy roa sy ny reniko ary nentiny andro maro teny amin’ny "Criminelle" teny Fiadanana.
    Fa naninona ireo vehivavy telo ireo no natao toa izany ?
    Avadiko ny fijery fa raha maharary ny vadin’i D(idy) J(adona) ny lazaina fa hoe hendrikendrika atao amin’ny zanany, meteza iray segondra izy eo amin’ny toeran’ny reniko voalaza etsy ambony.

    Maro ireo nandembilemby ahy indrindra ny foza tamin’ny hoe : ialahy no te-hanao politika.
    Eny, tsy olana izany ary izay indrindra no hitenenako hoe, tsy hitako ny tokony anasiana sira izay fijalian’ny zanaka vavin-dRazakandisa eto amin’ny fiainam-pirenena.

    Mbola ho be ny ho sisa ary mahatantesa valin-kitsaka hoy ny renin’ilay mpianatra maty tany Toamasina saingy tsy mba afaka naneho izany toa ny manankatao izy..

  • 24 février à 16:33 | lancaster (#10636)

    Le cas de la Jirama n’est pas unique. La BM impose ses conditionna
    lites dans beaucoup d’autres secteurs, étant sûre que le gouvernement malagasy s’y pliera. C’est vrai maintenant, mais le sera-t-il toujours ?

    Lisez.
    Analyse du Professeur d’Etudes Strategiques A Montreal, Charles-Philippe David.

    « Cela fait maintenant plus de 25 ans que j’enseigne la stratégie... Je suis obligé de confesser que le malheur de l’Afrique, et de plusieurs nations prospères dans le monde, vient de sa rencontre avec l’occident.

    L’Afrique était en pleine construction au 15e siècle. Mais tout cela a été sciemment effacé de la mémoire des africains.

    Mais aujourd’hui, à une allure extraordinaire, l’Afrique se reconstruit. Le problème c’est que les gens ne le savent pas.

    L’Afrique fait peur au monde qui fait face à trois enjeux principaux : l’énergie,
    la défense stratégique et la mondialisation.

    L’Afrique est au carrefour de tout ça !

    ENERGIE :
    Toutes les ressources énergétiques stratégiques les plus rares du monde sont en Afrique. Même si nos pays de l’ouest se sont vulgairement servis, personne ne peut parler d’une extinction des réserves car chaque jour, on en découvre de nouveaux.... On préfère détourner les regards des africains et du monde vers les guerres et la pauvreté. C’est de L’ARNAQUE.. .
    Vous a t-on jamais parlé de la ressource extraordinaire que constitue le vaste désert du Sahara ? Constatons l’immensité des ressources en eau douce du sous-sol africain ?

    Conscients de cette richesse phénoménale de l’Afrique, des pays comme les USA, la France, la Chine, le Royaume Uni, etc. sont décidés à la maintenir dans une position de réservoir et déversoir mondial.

    Que peut l’Afrique ? L’Afrique, c’est 54 minuscules états écartelés entre la banque mondiale, le fmi, le club de Paris, le club de Londres, les vendeurs d’armes, les mercenaires, les médias occidentaux, etc. Ces États n’ont même pas eu le temps de reconstituer leur histoire, qu’ils tombent dans la mondialisation. Que peuvent faire les présidents de ces États ? Soit ils obéissent, soit ils sont écartés. La marge de manoeuvre existe, mais très faible. L’occident a su mettre en place un vaste système pour gouverner le monde. Et jusqu’à présent, aucun pays n’est arrivé à tenir, excepté la Chine.
    Que pensez-vous des pays arabes ? Aucun n’est réellement indépendant, même l’Arabie Saoudite.

    Ensuite, la défense stratégique : L’état de déliquescence des armées est organisé à dessein. On ne colonise pas une région en y laissant une armée forte. Les armées africaines ont donc été transformées en armées de répression intérieure que de guerre ou de défense intelligente.

    Pourquoi ? Parce que nos nations ont besoin que vos armées se retournent contre vos peuples pour nous garantir l’accès aux richesses. Les États ne peuvent non plus avoir accès au financement militaire.

    Il n’y a quasiment aucun pays qui possède un système de
    défense équipé de missiles anti-aériens modernes. L’accès a été extrêmement verrouillé. Ce qui laisse le champ libre aux avions de reconnaissance occidentaux pour pénétrer les territoires africains en toute quiétude. Et aucun pays n’a accès à des satellites capables de le renseigner sur les mouvements de personnes ou d’aéronefs
    suspects dans son espace aérien sans l’aide de forces étrangères.

    Aujourd’hui, des pays comme les Etats-Unis, la France ou le Royaume-Uni peuvent détruire, en une journée, toutes les
    structures d’une armée africaine sans envoyer un seul soldat au sol... Mais Les africains commencent par comprendre les enjeux.

    Si les pays africains se mettent ensemble, et que chacun accepte de donner seulement 10 % de son budget militaire à un centre
    continental de recherche et d’application sur les systèmes
    de défense, le continent peut faire un pas de géant. Il y a en
    Russie, en Ukraine, en Chine, en Inde, des centaines de
    scientifiques de très haut niveau qui accepteraient de travailler pour 3000 dollars US par mois afin de vous livrer des armes sophistiquées fabriquées sur le continent et servant à votre défense

    Si la survie de l’Occident passe par une re-colonisation de l’Afrique et la mainmise sur ses ressources naturelles vitales, cela se fera sans état d’âme. Ne croyez pas trop au
    droit international et aux principes de paix, ce sont toujours les faibles qui s’accrochent à ces chimères.

    Enfin, la mondialisation : si vous comprenez que vous êtes en guerre, vous avez tout compris. Ne faites pas attention à tout ce qui se raconte dans les médias occidentaux. A savoir, l’aide aux pays sous-développés, aider les pays pauvres à faire face à la mondialisation, etc. Quel intérêt avons nos pays à vous voir développés ? Aucun.

    La mondialisation est juste la forme
    moderne de perpétuation de l’inégalité économique : garder certains pays comme sources d’approvisionnement en biens et ressources qui permettraient à d’autres de conserver leur niveau de vie.
    Certains petits pays sont gardés pour être un réservoir de consommation où seront déversés tous les produits fabriqués dans le monde.

    L’indépendance signifie d’abord un certain degré d’autonomie. Mais, quand des pays importent quasiment 45 % de leur propre nourriture de l’étranger, vous comprendrez qu’un simple embargo militaire sur les livraisons de biens et services suffirait à les anéantir. Sans oublier l’indépendance militaire et monétaire.

    L’Histoire nous démontre que la coexistence
    entre peuples a toujours été et sera toujours un rapport de
    force. Le jour où vous aurez votre arme nucléaire comme la Chine et l’Inde, vous pourrez vous consacrer tranquillement à votre développement....

    Fin de citation.

  • 24 février à 19:07 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra :

    Fa tsy tamin’ny 19 febroary moa ilay fitsarana ilay resaka volamena 73,5kg tatsy Afrika Atsimo ?
    Efa faha 23 febroary isika izao, sa izao no voan’ny tamberin-daty ?
    Aiza ilay hoe fitakiana ny hampodiana ireo olona telo voampanga ireo eto an-tanindrazana ?
    Ary f’angaha moa tsy hoe volamenan’ny fanjakana malagasy izy iny no toa tsy misy resaka intsony ?

    Mikasik’in resaka iny ihnay, ary ilay lehiben’ny STA natao EVASAN ? Ny fitondrana no namela azy handeha, toa tsy misy tohiny koa iny resaka iny ?

    Efa manana ireo "gros bras" tetsy Analakely ny fitondrana, fa nahoana re no tsy irahina ireny haka ny Nosy Eparses izay antsika fa bodon’ny frantsay !

    Farany : ny kisendrasendra tsy misy fa mifandray avokoa ny zava-drehetra.
    Raha toa izao ny soratra ataoko, inona no ao an-tsain’ny olona mandinika : fraNTSAY ?

  • 24 février à 19:10 | Shalom (#2831)

    Aoka tsy ho adino ny tsiahy mahazatra sy zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena :

    TRAGEDIE DU ROI CHRISTOPHE (DJ TSY AMPY SOLAITRA)

    IZA AMIN’IRETO ARY NO TANTERAK’I DJ Roi Christophe ?

    Valin-teny tsotra no angatahina : vita, tsy vita na mbola tsy vita.
    Mijanona ity lalao ity rehefa miala eo amin’ny toerany io fitondrana fopla io.

    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 24 février à 19:10 | Shalom (#2831)

    Aoka tsy ho adino ny tsiahy mahazatra sy zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena :

    Ireto ny toe-javatra tsy mbola mazava ka handrasana ny tohiny :

    - Kianjan’ny Demokrasia
    - 26 janoary 2009
    - 07 febroary 2009
    - Bonbon sisety
    - Resaka doublon
    - Gadra tany Farfangana
    - Fitaovam-piadiana naiditra antsokosoko
    - Ireo gros bras vahiny (mercenaires)
    - Ilay fiara Escalade naiditra an-tsokosoko
    - Miaramila tany Amparafaravola
    - Ecrans plats (MinInter)
    - Resaka Rolly Maercia
    - Volamena tatsy Morisy
    - Volamena tatsy Comores
    - Satro-boninahitra Ranavalona
    - Volamena 73,5 kilao
    - Fanodinkodinana ny fanampiana COVID-19
    - Ny vidin-tsolika
    - Ny delestazy
    - Ny rano maloto
    - Orinasa madinika mpanao làlana tsy voaloan’ny fitondrana ny volany
    - Tifitra ny 18 febroary, mpianatra maty tatsy Toamasina
    - Varotra ny Nosy Mitsio
    - Fifanekena amin’ny sinoa
    - Vy any Soalala
    - Tsy fandoavana ny vatsimpianarana 4 volana miampy fitaovana ho an’ny mpianatry ny anjerimanontolo Toamasina
    - Tsy fandoavana ny karama 4 volana an’ny mpiasan’ny anjerimanontolo Toamasina
    - Ny GRAPHITE tsy hita izay mba nahasoa ny vahoaka malagasy
    - Ny Hazan-dranomasina lasan’ny vahiny ka mivanaka ny mpanjono malagasy

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 24 février à 20:35 | purgatoire (#11152)

    « 19:00 - FENOARIVO ATSINANANA
    Le maire de la commune de Mahambo, dans le district de Fenoarivo Atsinanana, a effectué une descente à l’école primaire d’Antanambazaha, ce 24 février, pour constater le quotidien des écoliers sans table bancs de cet établissement. Le maire a promis de faire le nécessaire pour que ces élèves puissent disposer des infrastructures nécessaires pour mieux étudier. »
    LA HONTE pour MADAGASCAR alors que l’on injecte des millions de dollars pour des stades de foot et
    Que pensez vous d’un entraîneur de foot qui touchait le smic en France et bénéficie d’un salaire mensuel de plus de 7.000,00€ plus tous les avantages en nature que l’on peut chiffrer à l’équivalent du salaire alors que des gamins ne peuvent même pas étudier et que d’autres crèvent de faim ...

    • 24 février à 21:13 | Shalom (#2831) répond à purgatoire

      @ purgatoire (#11152)

      Ils ne comprendront jamais de telle situation, fournir de bons équipements pour les écoles ne rapporte pas de commission et en plus ça n’intéresse pas leurs AMIS fournisseurs !

  • 24 février à 21:03 | dirk_cab (#6503)

    "Le nouveau système tarifaire, le fameux tarif Optima, de la Jirama sera bel et bien appliqué à Madagascar".
    "L’application de ce nouveau système tarifaire dans l’immédiat risquerait de handicaper les ménages"
    "Le nouveau système pourrait pourtant être bénéfique pour une certaine catégorie des ménages".

    J’ai eu du mal à comprendre ?

    Mais bravo et merci au gouvernement de Rajoelina , il a bien défendu les droits des "pauvres" ...

    Continuez à voter pour ces pourris ...

    Et encore si la qualité était acquise ...La gasy va être "douché" proprement , "coupure et délestage" en vue ?

    Quand le gouvernement s’amuse, voyons !

    • 24 février à 21:32 | Turping (#1235) répond à dirk_cab

      dirk_cab

      Les rapports entre la Banque mondiale et Madagascar se sont tendus. Le gouvernement refuse d’augmenter le prix de l’électricité. L’exécutif a annoncé qu’il n’appliquerait pas le tarif Optima imposé à la Jirama. En réponse, la banque menace de ne plus verser une aide de 75 millions de $.

      https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/les-relations-entre-la-banque-mondiale-et-madagascar-se-tendent-939064.html

      D’une part votre question trouve sa réponse sur ce lien .
      Paradoxalement ,face à l’irresponsabilité des gouvernants ,les bailleurs mettent le couteau dans la plaie déjà ouverte .
      - S’ajoute à tout cela la décroissance économique suivie des inflations galopantes .

  • 24 février à 21:10 | Rainingory (#11012)

    misy ihomehezana telopolo sekondra :
    https://www.facebook.com/watch/?v=4040978155923908

    • 24 février à 21:26 | Vohitra (#7654) répond à Rainingory

      Aoka re Ramatoa...

      Maman i Lita !

  • 24 février à 22:18 | Rainingory (#11012)

    Izao ka ezaka ataon’ireto mpianatra izay mendrika tehafina ary mila fanohanana,

    INITIATIVES – Lycée Andrianampoinimerina cherche déchets organiques à transformer en biogaz
    3:03
    Pour alimenter en énergie deux salles de classe et la cuisine du réfcetoire des enseignants, le lycée Andrianampoinimerina aura besoin de 170 kilos de déchets organiques. Outre les déchets produits par le lycée, une collecte des ordures organiques auprès des fokontany environnants est prévue. Le biodigesteur de l’établissement, l’installation qui permet la production de biogaz, a été inauguré ce mercredi.

  • 25 février à 00:15 | arsonist (#10169)

    Aleo hazava tsara ny fipetrakin’ny vatom-panorona eo ambonin’ny akalana politika eo anivon’ny Nosy amin’izao fanjakana entin’i Bokassa gasy sy ny foza izao !
    Maro loatra manko ireo olona be tetika maizina manafi-kiho mba tsy aha-rakatra ny zava-dozabe tadiaviny hitohy sy ny hafa koa tiany ho tanterahana .

    Ireto roa ireto izao no isan’ny zava-dehibe indindra tsy azo afenina fa miharihary toy ny kary anefitra !

    1. Difotra tanteraka anatin’ny fahoriana sy ny fahantrana faran’izay mangidy indrindra ny Gasy.
    2. Bokassa gasy izay tompon’andraikitra voalohany indrindra amin’izao voina tsy roa aman-tany mihatra amin’ny Gasy izao dia mikendry ny hipetrahany fotoana faran’izay maharitra indrindra eo amin’io toerana io . Ka ny dingana voalohany ny amin’izany dia ny fahatratrarany ny fifidianana manaraka amin’ny taona 2023 aloha , sy ny aha-voafidy azy indray amin’izay ! Mazava tsara fa izay izao no imasoan’ireto foza rehetra ireto ho tratrarina .

    Tsy adala akory ny Gasy ka hoe tsy te hiala tanatin’izao fahoriana sy fahantrana faran’izay mangitsokitsoka mihatra aminy izao .
    Ary misy Gasy maro milaza tena fa mikendry ny hanesotra an’i Bokassa gasy teo amin’io toerany izao io , fa izay no heveriny fa dingana tsy maintsy lalovana mba hamonjena ny Gasy .
    Mazava izany fa mifanohitra amin’i Bokassa gasy sy ny foza ry zareo ireo .

    Eo amin’izay indrindra no mitatao ny olana tena goavana izao , ka tokony ho tandremana tsara mihitsy !
    Misy olona manko milaza tena fa manohitra an’i Bokassa gasy sy ny foza hono izy . Kanefa koa sady milaza mazava zavatra roa loha tena mampieritreritra izy : 1. miandry ny fifidianana amin’ny taona 2023 hono izy handresena an’i Bokassa gasy ; 2. dia toheriny hono ireo tsy miandry ny taona 2023 fa miezaka ny hanesotra an’i Bokassa gasy alohan’io taona 2023 io .
    AZO AHIAHIANA HO FOZA MIDITRA ANDAHARAN’NY FANOHERANA IRENY OLONA IRENY , MBA HANAKORONTANA DIA TSY AMPAHOMBY NY MPANOHITRA !

    Satria tsy rariny raha avela hiharitra izao fahoriana sy fahantrana faran’izay mangidy mianjady aminy izao hatramin’ny taona 2023 ny Gasy . Izay olona mihevitra sy mikendry hahita tombon-tsoa amin’izao fahoriana sy fahantran’ny Gasy izao no tsy te hikendry ny hanesotra haingana dia haingana tsy misy atak’andro an’i Bokassa gasy !
    Satria raha olona voan’ny aretina amin’izao fotoana andro izao , ohatra , dia tsy hilaza mihitsy amin’ny mpitsabo azy hoe : "Aza atao izay aha-sitrana ny aretiko alohan’ny taona 2023 ! "

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS