Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 11h38
 

Société

Jirama

Primes exceptionnelles exorbitantes : les dirigeants apportent leurs explications

jeudi 4 novembre | Mandimbisoa R.

La Jirama est à niveau au cœur d’un nouveau scandale. Une liste sous forme de tableau qui mentionnent des primes exceptionnels octroyés aux dirigeants de la compagnie d’eau et électricité circulent sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Selon ces documents, les bénéficiaires recevraient des primes entre 40 millions d’ariary et 180 millions d’ariary. Une information vite démentie par le directeur général par intérim de la société, Rivo Radanielina qui déclare que ce sont des faux documents créés de toutes pièces.

L’objectif dans la publication de ces faux documents est de semer le trouble au sein de cette société d’État, martèle-t-il, avant d’annoncer l’ouverture d’une enquête pour découvrir ceux qui sont derrière la publication et la propagation de ces fausses informations. Lors d’une conférence de presse tenue hier, ce successeur de Vonjy Andriamanga n’a pas nié l’octroi de primes exceptionnelles dans cette compagnie qui fait pourtant face à d’énormes difficultés financières. Il a affirmé toutefois que l’attribution de ses primes obéit à des règles sans pour autant dévoilé le montant exact de ces primes, suscitant ainsi davantage les critiques et commentaires des uns et des autres, notamment dans une situation où cette société d’État traverse une crise qui a des impacts sur la qualité de ses services.

Rivo Radanielina a également annoncé lors de la conférence de presse que le rétablissement de l’approvisionnement en électricité dans la capitale et ses environs ne serait qu’une question de temps. La Jirama attendrait l’arrivée de nouveaux groupes électrogènes pour remplacer ceux qui sont défectueux. Le problème de production d’électricité d’Andekaleka pourrait ainsi être résolu selon lui. Il a d’ailleurs fait part d’une réduction de la durée des coupures d’environ 30 minutes contre environ une heure ces derniers temps.

42 commentaires

Vos commentaires

  • 4 novembre à 10:15 | citoyendumonde (#4292)

    La Jirama qui augmente le prix du kWh avec des titres ronflants et des services qui se dégradent de jour en jour. Mais quelle bande de clowns.

  • 4 novembre à 10:25 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    La gestion opaque de nos sociétés d’état est à l’origine de tous les abus n’est-ce pas ? Contrairement aux sociétés anonymes qui sont tenues de publier annuellement états financiers et de se faire auditer leurs comptes par des commissaires aux comptes dignes ce nom. Il n’en est rien pour les sociétés d’état qui se moquent des contribuables dans tous les domaines (aucun droit de regard sur leurs gestions ni sur leur résultat annuel tout en payant leurs déboires avec les subventions à ne plus en finir et le paiement des différents primes bon an mal an). Nous sommes simplement le dindon de la farce n’est-ce pas ?

  • 4 novembre à 10:42 | kartell (#8302)

    Il est clair que nous sommes en présence d’un système mafieux, par excellence, qui, non seulement dure, mais, qui poursuit son enracinement au sein d’une société vérolée par une concussion qui trouve dans une émergence frelatée un terreau fertile pour prendre une importance indécente !..
    Une entreprise publique, en état de faillite permanente, qui peine à assurer son service minima à une population contrainte à des coupures répétitives, voit ainsi ses dirigeants se comporter comme ceux du privé en s’auto-attribuant de scandaleuses primes démontre le pourrissement avancé d’une caste de parasites au cœur d’un état aujourd’hui livré à lui-même dans une corruption addictive !…
    Mais, au-delà de ce carjacking financier, de l’indignation qu’elle soulève, se pose la question du comment cela a pu être possible sans complicité au niveau du sommet de l’état où tout le monde se sucre avec rapacité et gourmandise ?.
    Ces nouvelles révélations, qui ne sont en réalité que la confirmation de ce que nous soupçonnions, donnent à l’émergence, claironnée, un goût d’escroquerie prononcée qui confère à son Excellence le titre peu enviable de chef d’orchestre d’une carambouille d’état au mépris de toute considération face à ces millions de gens qui crèvent de faim et de misère !…
    « Épicétout ! »

    • 4 novembre à 11:53 | RASOLOBE (#9411) répond à kartell

      Encore un scandale financier au sein d une société d état à l agonie . Air Mad, Sinpa, Sirama, Secren ... Ce sont des vaches à lait des hyènes sans scrupules, des vautours politiques sans vergogne. Toutes les recettes et les fonds de caisse sont phagocytées par des mafieux. Tout le monde y participe, du simple releveur de compteur jusqu’au DG , CA etc... Une anecdote pendant la gouvernance de l amiral rouge, un général s ecroulait tout seul pendant le défilé militaire au stade mahamasina, mort subite, mais derrière cet incident cache une sale affaire au sein de la Jirama . Des milliards détournés par ce bidasse étoilé qui a mis l amiral dans un état furax, la suite c est la mort subite sans suite. Une histoire sans fin encore et encore !

    • 4 novembre à 13:45 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Rasolobe,

      Vous savez lire ou pas ? Le scandale ici, c’est la propagation de faux documents.

    • 4 novembre à 14:17 | Zora (#10982) répond à kartell

      Propagation de faux documents dans la veine des fozas !

  • 4 novembre à 11:00 | Alonzo (#11259)

    100 M pour 5 M très bon ratio

  • 4 novembre à 11:06 | Isandra (#7070)

    MALHEUR A CELUI PAR QUI LE SCANDALE ARRIVE !

    Ils diffusent des fausses nouvelles, après quand les autorités appliquent les lois, ils crient aux scandales.

    J’invite les autorités à être ferme sur certaines choses, ce n’est pas grave, s’ils aboieront que la dictature s’applique à Madagascar.

    • 4 novembre à 14:58 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Est ce que l’interpellation de votre Calife par le Député de Sambava est une... fausse nouvelle . Cet élu , du nom de Mamangy Norbert , alias Jack l’éventreur, a rappelé à votre idole ses promesses non tenues , à savoir tripler le prix de la vanille , en mentionnant le jour (un jeudi) , l’heure , 17h 12Minutes , sa tenue , une chemise blanche , et un pantalon orange , et ses chaussures pointures 39/40 . Devant la stupéfaction des caciques du régime , le bien aimé du peuple (mamimbahoaka) n’a fait qu’écarquiller les yeux , et riait ...jaune .Voilà , un vrai patriote qui défend les intérêts du peuple , et qui ose affronter en public , " l’homme omnipotent" du Pays. Tous les élus de chaque District devrait se comporter de la même façon, et dénoncer les abus des autorités. Je n’oserais pas croire que vous allez encore déclarer, que cette personnalité a été envoyée par l’opposition, ou par la Diaspora .Le Député d’ Ikongo , IRD , mais aussi celui de Tuléar I ont déjà démontré leur désapprobation , face aux dérives de ce régime, et ils ne sont pas les seuls . A la moindre étincelle , tout le monde va rejoindre le nouveau régime , et jurer qu’ils n’ont jamais mangé la même soupe que ceux qui ont été débarqués (Sakaizany mpandresy). En attendant , on vit dans l’obscurité , et dans l’obscurantisme .

    • 4 novembre à 18:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      Parce que selon vous, c’est la même chose ce que ce député a fait et cette propagation de faux documents ?

      Moi aussi, j’encourage qu’on fait comme ce député, afin que ce régime puisse expliquer pourquoi certaines promesse ne sont pas encore réalisées, et que nous ne sommes pas encore à la fin du mandat pour pouvoir dresser le bilan "droit d’inventaire".

      A mon avis, quelqu’un qui doit faire le droit d’inventaire, c’est Rajao, mais, il n’a pas fait jusqu’à maintenant.

    • 4 novembre à 18:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      Vous êtes très loin de la réalité, et ne lisez que ce que les détracteurs publient ici et là.

      Plusieurs députés et des politiciens opposants commencent à se réveiller et pourraient opter à l’avenir une attitude un peu plus raisonnable envers ce régime, parce qu’ils constatent que ce régime travaille et fait tout pour que les choses avancent, plusieurs projets sont en cours un peu partout dans tout Mada.

      Le cas de Rina A IV n’est pas un cas isolé.

      Certes, il y avait de moment dure où le vent a failli souffler ailleurs, même quelques membres d’IRD avaient déjà commencé à contacter l’autre rive, mais, c’est l’opposition qui n’a pas su en profiter. La stratégie de ce régime aussi a fonctionné.

      Actuellement, la situation change, ce régime reprend plus en plus sa force, et s’enracine un peu partout. On ne compte plus les ralliements déguisés, etc. Comme dit PR Mihaino, Wait and see.

    • 5 novembre à 07:30 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Votre réaction n’étonne personne, c’est classique des partisans de ce régime.
      Comme la vérité est gênante, il faut trouver autre chose... dictature et quoi aussi ?
      C’est trop facile de parler de faux document , mais le vrai document est ou ? secret d’état ?
      Ce nouveau DG fonctionne comme tous les foza , au lieu de s’attaquer à la gagébie , il perd son temps et montre ses muscles contre le sois disant faux document, son résultat est prévisible, ce ne sera pas nul, ce sera négatif

  • 4 novembre à 11:09 | Vohitra (#7654)

    « L’objectif dans la publication de ces faux documents est de semer le trouble au sein de cette société d’État, martèle-t-il…la propagation de ces fausses informations…n’a pas nié l’octroi de primes exceptionnelles dans cette compagnie…affirmé toutefois que l’attribution de ses primes obéit à des règles sans pour autant dévoilé le montant exact de ces primes… »

    Mais de qui se moque-t-on ici ?

    Voila une illustration parfaite des contradictions propres aux « foza » !

    Ils ne peuvent plus se passer de mensonges et de désinformations à outrance face à un déficit abyssal de notoriété et une perte phénoménale de crédibilité !

    S’il était encore vivant actuellement, Goebbels aurait pu se couvrir de honte et d’ignominie !

    Mais il me semble que ces primes exceptionnelles étaient déjà perçues du temps du gars ancien de l’EDF (Ezaka ho an’ny Devoly Fiaina)…et la maîtresse attitrée aurait pu s’octroyer une prime exceptionnelle de 30 millions d’Ariary ! La vague montante, rano man-Onja !

    En somme, un morceau de viande déjà aux mains des félins et félines… hena antanan-tsaka comme disait les Malagasy…

    Le peuple entier doit impérativement comprendre que cette situation lamentable et odieuse habitude sont la règle et la procédure normale chez les « foza » de toutes les espèces !

    La seule solution viable et possible pour y mettre fin, c’est la capture et l’isolement ainsi que la mise hors d’état de nuire de façon définitive de ces espèces de nuisibles…en faisant usage de tous les moyens possibles, que ce soit physique ou chimique ou de manière intégrée ! Retroussons nos manches ! Il faudra les chasser partout où elles se trouvent…

    Il ne faut plus perdre le temps pour s’y atteler, ces espèces nuisibles sont tellement prolifiques !

    • 4 novembre à 11:46 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Les uns détracteurs répandent sans cesse des fausses informations, tandis que les autres comme cet Ingahindriana, ne cessent de poster des théories de complot.

      Heureusement, le peuple Malagasy commence à murir, ils savent distinguer les ivraies et les bons grains. C’est la raison pour laquelle ils sont venu nombreux à chaque visite pour accueillir leur Président, que certains essaient de salir.

      TOUTE ARME FORGEE CONTRE VOUS SERA SANS EFFET.

    • 4 novembre à 11:49 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      les frantsay disent : :""tant va la cruche à eau qu’elle à la fin elle se casse"" __peut etre pas à madagascar

    • 4 novembre à 12:15 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      et tout ce monde de nécrophages abandonnant tombeau familial,terre ancestrale pour venir se délecter de la chute d’une grande civilisation qui leur avait tout appris

    • 4 novembre à 12:54 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Depuis l’accession du Flibustier au pouvoir , nos sociétés d’Etat ont toujours été la vache à lait de nos dirigeants successifs. En effet , la misse sous tutelle de ces entreprises ,par les pouvoirs centraux, qui se succédaient ,avec à leurs têtes des pseudo-techniciens, choisis par leurs origines ethniques , ou leurs liens familiaux , que par leurs compétences, a emporté ce qui restait de patrimoine de la Nation , vers l’abîme sans fond qui nous englobe actuellement .Les intervenants précédents les ont citées , à savoir La Jirama , Air Mad , Secren , Sirama , et la liste n’est pas exhaustive . Les fossoyeurs de La République , qui se perpétuent avec les différents régimes , ont installé comme modèle de gestion , l’opacité et surtout l’accaparement de toutes nos richesses . Si la population , la majorité silencieuse restent complice de cette gabegie , en baissant la tête , et en courbant l’échine devant une quelconque autorité , nous serons toujours victime de cette injustice . Mais comment voulez vous qu’une population affamée puisse revendiquer quoique ce soit ? En tout , l’objectif des décideurs est atteint , dans la mesure où 80% de la population vit sous le seuil de la pauvreté , et que ces derniers sont friands de bal populaire ,et de feu d’artifice . Salut les Copains .

  • 4 novembre à 12:15 | Vohitra (#7654)

    Encore des élucubrations…

    Dans un ministère, on venait de créer une nouvelle direction, qu’on appelle « Unité d’Appui aux Projets Présidentiels »…pour dire que les projets et actions du ministère selon le cadre programmatique usuel sont différents des premières pierres posées par « m’se le prezda » !

    Et dans un autre, on a crée une autre direction « Gender Mainstreaming »…quel nom pompeux à la fin, alors qu’il suffit de dire en Malagasy « Miralenta »…encore du poerapoera et du werawera à gogo, accompagné de kilalaky, surtout que la troupe est dirigée par une ancienne danseuse !

    On ne cesse de creuser alors qu’on est déjà au fond…

    D’ici peu, la route tracée par le fils de Paul Kagame sera la norme et trajectoire…un fils administrateur du fonds d’investissement du Rwanda…et qui venait de s’octroyer une bâtisse d’une valeur de 6.9 millions de dollar aux Etats-Unis…vous disiez « fonds souverain » déjà ?

    • 4 novembre à 16:24 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      arsonist — quant à abandonner madagascar aux chinois si le vil juif sépharde raciste zemmour est élu ce sera un bien pour tous

  • 4 novembre à 12:33 | Besorongola (#10635)

    Vonjy ANDRIAMANGA 180 MILLIONS ET RIVO RADANIELINA 140 MILLIONS.
    SI CES CHIFFRES SONT FAUX DONNEZ-NOUS VOS CHIFFRES !

    https://www.facebook.com/groups/829318293812788/permalink/4490654394345808/

    • 4 novembre à 13:00 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Si 20 000 ou 25 000 français et assimilés à Madagazcar sont passibles d’un barbecue ,c’est 120 000 mille malgaches qui le sont enFrance. Qui allumera le premier feu ?

    • 4 novembre à 13:15 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Arsoniste -Tenez compte que les dames du glacier se sacrifient pour nourrir des familles malgaches. ce n’est pas du vice ,c’est du sacrifice __ Avez vous oublié ce qu"est la misère au pays .Manger d"abord ,cela passe avant tout !

    • 4 novembre à 13:29 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Souteneur na proxénète indray angaha hono ’ty vatomena ’ty lehiretsy e ?

      Ry l’ Anticaste sy ry vodin’oliva izay samy
      fanahy-anaty-vodin’omby-vavy ve
      dia mety ho isan’ny kil n’ity vatomena ’ty ?

    • 4 novembre à 14:32 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Votre raisonnement est ridicule et Le ridicule ne tue pas ;

      Le vrai nom de Besorongola n’est que Rabary Njaka, il habite à 28, rue des martyrs Marseille...Je vous retourne donc votre demande, si ces données sont fausses, donnez nous ici les bonnes.

  • 4 novembre à 12:51 | Besorongola (#10635)

    Isandra.
    EST CE QUE’ON EST SORTI DES TÉNÈBRES ? OÙ EN EST-ELLE DE LA GRANDE MARCHE DE LA LUMIÈRE ?

    # 13 janvier 2017 à 09:24 | jack (#8654)

    à Ambanja le délestage est préoccupent depuis presque deux mois il est de 10h à 16h par jour.
    le 10 janvier 18h de coupures, le 11 janvier 19h, le 12 janvier 24h de coupures aujourd’hui nous en somment à 8h de coupure et la journée n’est pas terminée.
    De la bouche du directeur d’Ambanja il y aurait 30% de vol et branchements illicites et il ne fait rien !
    Ce directeur devrait être licencie et poursuivi pour vol et complicité avec ses agents.

    # 13 janvier 2017 à 11:40 | Isandra (#7070) répond à jack ^

    Merci Jack de nous avoir rapporté ici la réalité de votre Village,...

    En fait, votre cas n’est pas isolé, presque dans tout Madagascar vit la même chose, par exemple, à foulpointe,...Le pire, les Malagasy commencent à croire qu’il s’agit de fatalité et de chose normal,... surtout, les gens qui n’ont jamais quitté Madagascar,...du fait que où ils vont, c’est la même galère,...ils entendent le même mot célèbre qui se répète souvent "Délestage".Aucun endroit de Madagascar n’a été épargné, sauf, peut être,...Iavoloha,...

    Nous(tous les Malagasy dans tout Madagascar)devrions faire une grande marche pour "LA LUMIERE",..."FAHAZAVANA",(au sens propre et figuré)...pour montrer à ces dirigeants que nous sommes dans les ténèbres,...

  • 4 novembre à 14:04 | pisokely (#9950)

    manao ahoana daholo..
    izaho efa tsy te hamaly an isandra intsony.. hita fa dia olona tsy ampy fahalalana akampobeny (connaissance general).. Asa.. t aiza angamba ry zareo no nianatra fa dia tsy lasa mihintsy.. anefa dia midioka ampiseho fahaizana aminay.. asa i rajoelina raha mba mamaky an itony lahatsoratra itony, fa dia mampalahelo i lery.. voambakany mpanolo tsaina... mba mamakia boky re ry isandra vao mamaly fa dia tsy lasa, mahamenatr olona ny rediredinareo.. izahay anie tsy mihambo hoe mahay e.. fa misy fetra mba tsy maintsy mba takatra, tsy ny antsipiriany akory fa farafahakeliny na ny lalana misy, na ny toe karena. connaissances generales no filaza azy.. izahay dia manovo fahalalana ary mianatra isan andro satria mandroso faingana ny teknologia sy ny fiainana eran zaovtontolo zao.. zany no mahatonga anay avy hatrany dia mahita misy tsy mety ny jirama ohatra... efa ho faty ilay orinasa dia bola maka vola ao ry zalahy.. dia tsy sahy milaza ny marina fa lazaina hoe tsaho ny zavatra hita.. hadinonareo fa ny vaovao anie ka haingampandeha noho ny tambazotra internet e... tsy hisy olona azonareo ambaikaina eo

    • 4 novembre à 18:49 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Ny fahalalana tsy azo tere-komasaka, rehefa hoe nanao médicine fito taona ianao, dia afaka miteny hoe mahay ny zavatra rehetra. Diso be izany, amin’io resaka io ihany no voafehinao, fa mety ny hafa mafahefy zavatra hafa noho ianao.Raha any amin’ny spécialité-nao ianao no manindry anay, dia miala moramora izahay, na io aza indraindray mbola misy lesoka ihany izay lazainao eto.

      Fa ny mbe hambo angaha moa manaiky an’izany.

    • 5 novembre à 07:59 | lanja (#4980) répond à pisokely

      Mety mitovy niveau @ Isandra ity ny ankamaroany mpanolo tsaina an’ io prezda io , ijereo ny fitondrana ilay firenena, ohatra vitsy, lazainy aloha fa tsy hiantehatra @ mpamatsy vola mahazatra izy, rehefa tena jerena anefa dia ny eo ihany no eo, 3P eh, ZES eh sns... zava-doza aza fa atao mibaby trosa hafahafa sy tsy mazava ilay firenena ... Dia jereo ny rediredy hanavotra an izao tontolo izao @ CVO , dia tsy lasa io fa jeren ny olona fotsiny, dia miogaoga amin ny ethanol indray... Ny ady amin ny kolikoly sy ny insécurité izany dia tsy lazaina intsony, sahy manapoka kalach hatramin ny sivily .....ity resaka JIRAMA ity dia tsy mahagaga, mihorakoraka faux document no andaniana andro, ny marina amin io afenina mafy ery, dia handroso hono ny orin asa amin izany .

  • 4 novembre à 14:22 | Jipo (#4988)

    Bonjour,
    Petit vaccin de conspirateur, tout ceci n’ est qu’ affabulation, du grand n’ importe quoi ...🤪

    « Nouvel ordre mondial » n’est finalement qu’une simple organisation mafieuse composée de banques et de multinationales.
    L’énorme pouvoir des banquiers est lié à la gestion exclusive qu’ils ont de l’économie via le contrôle des monnaies. Ils ont, peu à peu, établi un système de prédation capitalistique qui, à son tour, leur a permis de prendre le contrôle du phénomène politique, par la corruption ou l’intimidation, organisant en conséquence un système législatif qui leur soit de plus en plus favorable. L’exemple de la BRI (Banque des Règlements Internationaux) qui est une institution financière dotée de la totalité des prérogatives diplomatiques d’un État, bénéficie de tout les privilèges, notamment en matière d’immunité de ses membres, et ne rend de compte à personne. La BRI a été créée au tout début des années 1920 par une initiative de Haljmar Schacht (qui était alors un fonctionnaire subalterne auprès de l’autorité bancaire allemande créée par les alliés à l’issue de la 1ère guerre mondiale), Norman Montagu (gouverneur de la banque centrale d’Angleterre), J-P Morgan et leur intermédiaire commun John Foster Dulles. Concrètement, sans la BRI, l’Allemagne nazie n’aurait jamais pu financer ses préparatifs de guerre. La BRI a ainsi été la principale machine ouvrière de la 2ème guerre mondiale. Faire disparaître la prétendue indépendance et intégrité de la BRI, ainsi que de tous les paradis fiscaux de la planète, serait simple à mettre en œuvre : il suffirait qu’un ou plusieurs États envoient des corps militaires à l’assaut de cette forteresse financière pour qu’il n’en reste rien. Nous sommes aujourd’hui arrivés, avec l’avènement des institutions dites européennes, au point culminant qui consiste en l’institutionnalisation du « phénomène économique » en lieu et place du « phénomène politique ». La mise en concurence économique et juridique des États est en réalité une façon judicieuse d’imposer aux États l’intérêt, bien compris, des multinationales. La concurrence est, en réalité, le moyen technique d’imposer la loi du plus fort. En l’occurence, il s’agit du plus fort sous le prisme économique et capitalistique, ce plus fort étant chapeauté par l’anonymat. Peu importe que ce plus fort soit un terroriste, un assassin, un voleur et un menteur, car il est, de toute façon, anonyme. L’histoire démontre largement que les différentes « qualités » que sont l’aptitude au mensonge, l’absence d’état d’âme, l’absence de toute empathie et bienveillance vis-à-vis de la vie, la volonté hégémonique de prédation... sont précisément celles qui définissent le « plus fort économiquement ». Ce que les banquiers oublient vraisemblablement est une autre loi intangible de l’humanité : la loi du talion. Rien ne leur assure, à priori, que les souffrances qu’ils auront infligées aux peuples au travers des âges ne se retourneront pas contre eux, le jour où lesdits peuples les auront identifiés comme leur seul « ennemi » réel. Il n’existe pas de moyen, pour les plus gros détenteurs de capitaux, de s’assurer à l’aide d’un quelconque produit dérivé, contre un éventuel retour de « FLAMMES » que leur outrecuidance et leur violence auront provoqué.

    • 4 novembre à 14:24 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Du meme conspirateur : si si ...

      Le pouvoir politique tel qu’il apparaît aujourd’hui est en réalité un artefact de pouvoir, il est entièrement dévoué au véritable pouvoir, le pouvoir économique.
      Nous sommes ici, avec le principe du « mandat représentatif » en pleine tartufferie institutionnelle !
      Dans le contexte du mandat représentatif, le véritable pouvoir échoit de façon opaque, anonyme, à ceux qui financent les partis politiques. En effet, le parti qui gagne les élections, et plus généralement « les partis dits de pouvoir » détiennent en réalité les rênes du pouvoir législatif et du pouvoir exécutif, le pouvoir de l’ordre judiciaire étant marginal car largement dépendant du pouvoir exécutif. Il en résulte que la séparation des pouvoirs est, structurellement, une apparence contraire à la réalité : alors que l’apparence prévoit des pouvoirs séparés, la réalité donne tous les pouvoirs, sans aucun contrepouvoir institutionnel, aux seuls « fournisseurs de capitaux », c’est-à-dire aux entités qui financent les partis politiques lors de perpétuelles et incessantes élections. Élections auxquelles on vous encourage toujours vivement de participer, et qui légitiment, grâce au leurre du « suffrage universel », toutes les actions à venir de ceux qui les gagnent ; actions qui vont systématiquement, et de manière assez évidente, surtout aujourd’hui, contre les intérêts du pays et donc celui de son peuple. Le « suffrage universel », rappelons-le, c’est l’opinion de la majorité qui est supposée faire la loi ; mais ce dont on ne s’aperçoit pas, c’est que l’opinion est quelque chose que l’on peut très facilement diriger et modifier ; on peut toujours, à l’aide de suggestions appropriées (sondages, attentats, pandémies, etc.) y provoquer des courants allant dans tel ou tel sens déterminé. Et l’information de masses et souvent subventionnée pour ça, aidant grandement à la besogne
      C’est pour cela qu’on a pu dire que « l’opinion, c’est l’erreur du plus grand nombre ».
      Ceci permet de comprendre également pourquoi le pouvoir politique se fonde volontiers sur l’ignorance du peuple et s’accroît d’autant que les esprits sont faibles, les gens incultes.
      La séparation des pouvoirs telle qu’institutionnellement comprise, alliée au mandat représentatif est, en réalité, une stratégie utilisée par les « banquiers-commerçants » pour prendre le pouvoir politique à l’intérieur des pays. C’est cette prise de contrôle institutionnelle, à l’intérieur des États européens, qui a permis l’avènement de l’Union Européenne en tant qu’institution. Les institutions européennes ont été, historiquement, faites par et pour les multinationales ; non pour le commerce en général, mais plus précisément pour le commerce des multinationales.

    • 4 novembre à 14:32 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Jirama innove 😂 🕯
      Ils feraient mieux d’ assainir, ce serait la meilleure innovation faite depuis 50 ans qu’ elle se cramponne comme une sangsue à ses méthodes innovantes : vita gasy ...

    • 4 novembre à 16:37 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      jipo —lire et relire : les raisins de la colère (steinbeck)

  • 4 novembre à 14:58 | Shalom (#2831)

    Commentaire :

    "Rivo Radanielina a également annoncé lors de la conférence de presse que le rétablissement de l’approvisionnement en électricité dans la capitale et ses environs ne serait qu’une question de temps."


    Si ce n’est pas une question de "temps", ce serait une question de quoi ?
    Il n’y a que les foza qui gobent telles affirmations !

  • 4 novembre à 17:42 | Jipo (#4988)

    ils sont bien ces gens là !
    https://crowdbunker.com/v/jpFvxzjI72

  • 4 novembre à 19:34 | pisokely (#9950)

    ny connaissance generale ry isandra dia specialite fa fahaiza mihaina.. ny olona tsotra dia tokony manana fahaizana mihaina aminy andavanandro... tsy midika izany fa specialista.. tokony mahafantatra ny lalana ianao, mahafantatra no fitsipika aminy fiarahamonina.. tsy mila diplaoma velively zany.. saingy mila fahaizana mamaky teny, ary mba kaompy ny zavatra voasoratra ao...fa ny anao, mamaky ny teny sy lahatsoratra ianao nefa toa tsy azonao akory zay vinakinao ao dia mirediredy.. zany ve no olona manolo tsaina ny filoha ??? tsy mahagaga raha rendrika ny firenena.. tsy fantatrao akory fa amoron tevana ny gasy.. raha tsy efa latsaka anaty lavaka mihintsy aza

  • 4 novembre à 19:36 | pisokely (#9950)

    tsy fantatrao akory fa ny medecine anie ka tsy fito taona zany e.. jereo.. tsy fantatrao akory.. ny mpamafa lalana aza mahanfatatra fa tsy fito taona ny medecine

  • 4 novembre à 19:37 | pisokely (#9950)

    variana mandihy loatra ianao

  • 5 novembre à 08:20 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Une réflexion édifiante sur la république et les valeurs qu’ elle véhicule à Madagasikara :

    http://www.lagazette-dgi.com/?p=65329

    Corruptibilité,Vénalité, Mercantilisme sont les nouvelles valeurs, la devise de cette république madagougouesque de l’argent roi.

    Et tout ceci déteint sur l’ état d’esprit de tout un peuple :

    - Tout s’achète, tout se vend, tout se négocie y compris les âmes et les consciences.

    Les Ntaolo (les Anciens), ceux qui avaient éduqué leur peuple dans le "Fanahy no maha olona" doivent se retourner dans leurs tombes.

    Cordialement

    • 5 novembre à 09:59 | Jipo (#4988) répond à Yet another Rabe

      Bonjour .
      Ce que vous dénoncez n’ est pas l’ exclusivité des Malgaches, mais à l’ échelle planétaire voir mondiale, à quelques exceptions prêt ?
      "L’ insoutenable légèreté de l’ etre "...

    • 5 novembre à 10:09 | Jipo (#4988) répond à Yet another Rabe

      Voir post plus haut :
      La concurrence est, en réalité, le moyen technique d’imposer la loi du plus fort. En l’occurence, il s’agit du plus fort sous le prisme économique et capitalistique, ce plus fort étant chapeauté par l’anonymat. Peu importe que ce plus fort soit un terroriste, un assassin, un voleur et un menteur, car il est, de toute façon, anonyme. L’histoire démontre largement que les différentes « qualités » que sont l’aptitude au mensonge, l’absence d’état d’âme, l’absence de toute empathie et bienveillance vis-à-vis de la vie, la volonté hégémonique de prédation... sont précisément celles qui définissent le « plus fort économiquement ». 🤪

    • 5 novembre à 10:11 | Jipo (#4988) répond à Yet another Rabe

      « Donnez moi la possibilité de frapper monnaie et je me fiche de qui gouverne « ça vous dit quelquechose ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS