Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 17 novembre 2018
Antananarivo | 05h00
 

Politique

Noël Rakotondramboa

Président du Sénat...

lundi 28 avril 2008

Comme il fallait s’y attendre, le président Marc Ravalomanana a designé sénateur son secrétaire général Noël Rakotomdramboa. Cette désignation chamboule toutes les hypothèses sur le futur président de la Chambre Haute. Désormais, la course à la présidence du Sénat ne se jouera pas uniquement entre le président national du TIM Yvan Randriasandratriniony, qui ne cache plus son ambition, et le président sortant Rajemison Rakotomaharo. Noël Rakotondramboa figure parmi ces hommes de Palais et ces rares hommes de confiance de Marc Ravalomanana. Diplomate (1er conseiller d’ambassade de Madagascar à New York de 1982 à 1991) et Magistrat de classe exceptionnelle, Noël Rakotondramboa a succédé à l’administrateur civil Adolphe Rakotoarisoa au poste de secrétaire général de la Présidence (SGP). Actuellement, il cumule cette fonction avec celle de Grand Chancelier et de président du Conseil d’Administration (PCA) de la SECREN.

  • Homme à tout faire

Mais, ce n’est pas tout. Le président de la République l’a désigné coordonateur de l’organisation du Sommet de l’Union Africaine à Madagascar en 2009. Tout ceci pour dire que Noël Rakotondramboa, bien qu’il fut à l’époque le brillant conseiller juridique de l’amiral Didier Ratsiraka, est bien placé pour accéder à la présidence du Sénat. C’est l’homme à tout faire du chef de l’Etat qui compte ainsi le récompenser pour services rendus. D’ailleurs, avec un candidat de ce calibre, Rajemison Rakotomaharo et Yvan Randriasandratriniony ne peuvent que s’écraser. Toutefois, il n’y a pas que Yvan Randriasandratriniony, Rajemison Rakotomaharo et Noël Rakotondramboa. Il y a également le général Charles Sylvain Rabotoarison au nom de l’équilibre régional et l’outsider Roland Ravatomanga en guise d’ouverture à la société civile. Bref, les jeux sont ouverts.

==========================
- Quelques réactions

Tovonanahary Rabetsitonta : « Il m’est difficile de dire que je ne m’attendais jamais à cette nomination. Pourtant, ça m’a un peu surpris. Je peux cependant affirmer que c’est un appel de Dieu au service du pays. Le parti Grad Iloafo et moi, sommes prêts à contribuer au développement de Madagascar ».

Moxe Ramandimbilahatra : « Cette nomination est un signe de confiance que le président Marc Ravalomanana a envers moi et le TEZA. Franchement, je ne m’y attendais pas. Le président Marc Ravalomanana m’a convoqué vendredi soir pour me consulter sur cette nomination. Je n’ai pas refusé. J’en profite pour féliciter le président Marc Ravalomanana pour sa politique d’ouverture ».

Naike Eliane : « Cela a été une surprise pour moi. Je remercie le président de la République pour avoir renouvelé sa confiance envers moi qui m’étais battue en 2002 pour son accession au pouvoir. Je suis prête à travailler bien et à travailler dur pour le pays tout entier, en général, et pour la région de Menabe, en particulier ».

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 116