Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 3 décembre 2020
Antananarivo | 09h44
 

Sport

Sport auto • Rallye Dzama club Sport

Présence massive de l’ASACM

vendredi 30 mai 2008 | Rata

On n’est mieux servi que par soi-même. Le club ASACM a fait de ce dicton son leitmotv pour la 2e manche du championnat de Madagascar dont l’organisation lui incombe en partenariat avec le Dzama Club Sport. Pour ce rallye qui débute ce jour, 32 sur les 74 concurrents engagés viennent du club organisateur, soit en formant un équipage unique, soit en équipage mixte. Une présence massive non seulement en nombre mais également en qualité. Quelques compétiteurs de l’ASACM sont effectivement placés par les observateurs avertis dans la catégorie des présumés favoris, au même rang que Laza Randriamifidimanana, vainqueur de l’édition 2007 du rallye Dzama. Nashemy- Solohery sur Toyota Celica, par sa régularité sans faille, se trouve à la tête de l’armada de l’ASACM où il est considéré à raison comme son fer de lance. A cause de leur performance, l’équi-page Cri et Mami, à bord d’une des six Subaru en compétition à ce rallye, est également qualifié de sérieux prétendant à la victoire finale. Une présomption confortée par le bon résultat de Cri lors du dernier rallye Dzama, à la 2e place. Mais la surprise dans ce clan de l’ASACM pourrait venir de Toavina Rakotomalala alias « Toto la glisse ». Celui-ci en héritant la puissante Saxo T4 de Louvel Gérard et en s’associant avec l’un des meilleurs co-pilotes de la Grande île, David Rakoto, a entre ses mains tous les atouts, en sus de sa qualité de pilotage, de faire un coup de maître à son premier rallye malgache.

Tout un beau monde qui aura en face une clique d’adversaires composée par les grands noms de la compétition automobile locale. il s’agit, entre autres, de Ice Man (Nissan), Mathieu Andrianjafy (P.205), Sitraka (Subaru), Mickaël (Toyota Celica), Rila (Subaru) et...Dani (Clio). Leader au classement du championnat national 2008, ce dernier part en pôle position à la première étape, avec tous les inconvénients et avantages qui en découlent. Un ordre de départ qui sera établi demain en fonction des résultats de la veille des compétiteurs.

Sans conteste, les amateurs de la vitesse vibreront, jusqu’à dimanche, au rythme de ce rallye plein de suspense.

========================
- Interview

Toavina Rakotomalala, compétiteur résident en Europe, est l’un des derniers arrivés dans le milieu du rallye malgache. Pour sa première compétition automobile dans son pays natal, Toavina nous donne ses impressions.

Madagascar Tribune : Arrivé au pays dimanche, les quatre jours de reconnaissance sont-ils suffisants ?

- Toavina Rakotomalala :
« Oui dans la mesure où mon co-pilote (David Rakoto) a déja effectué le travail en amont. On a ensuite fait un parcours complet pour parfaire les prises de notes et le tour est joué. L’expérience européenne où les concurrents n’ont droit qu’à deux passages, m’a facilité les tâches ».

Comment voyez-vous le tracé de ce rallye Dzama ?

- « Un bon parcours avec des bonnes pistes, je suis persuadé que tout le monde va bien s’amuser ».

Et pour vous ?

- « L’essentiel est d’abord de participer et de faire le maximum après. Mais le principal objectif est de me situer par rapport aux compétiteurs de mon pays. C’est une découverte en somme ».

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS