Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 22 septembre 2018
Antananarivo | 20h02
 

Politique

Politique

Premier conseil des ministres pour Rivo Rakotovao

vendredi 14 septembre | Arena R.

Le premier conseil des ministres dirigé par le président de la République par intérim, Rivo Rakotovao a eu lieu au palais d’Iavoloha jeudi. Comme on s’y attendait, ce fut l’occasion pour le nouveau chef de l’Etat de mettre les points sur les « i » et de fixer ses règles de jeu en matière d’administration, de conduite des affaires de l’Etat et sans oublier de revenir sur ses attributions et ceux du gouvernement et de ses membres.

Comme les dirigeants actuels l’avaient martelé ces derniers temps, le pays, voire l’administration traverse actuellement une situation exceptionnelle, suite à la démission de Hery Rajaonarimampianina. Face à ce qu’il appelle « nouvelle configuration inédite » de l’administration, Rivo Rakotovao a alors « appelé à tout un chacun (aux membres du gouvernement, ndlr) à faire preuve de clairvoyance et d’esprit de discernement en considérant, en premier lieu, l’intérêt supérieur de la Nation et du peuple, dans la mise en œuvre du processus électoral et la poursuite des actions de développement  » du pays.

Le mot est une fois de plus ressorti : « Il faut que tout le monde comprenne que Madagascar n’est pas dans une transition ». A plusieurs reprises, depuis que la Haute Cour Constitutionnelle a désigné Rivo Rakotovao à ce poste intérimaire, il n’a cessé de le répéter comme pour répondre à ceux qui estiment qu’il allait s’accrocher à ce poste et qu’il pourrait trahir le président sortant qui se porte candidat à sa propre succession à la magistrature suprême.

Pour que tous les membres du gouvernement se préparent, Rivo Rakotovao a annoncé que « le conseil des ministres se tiendra désormais les mercredis à 10 heures afin de permettre une meilleure optimisation de l’agenda du gouvernement ».

Concernant ses attributions, il s’est référé à l’avis émis par la Haute Cour Constitutionnelle le 7 septembre dernier. Cet avis met « en avant l’impératif et l’importance de la bonne marche de la conduite des affaires de l’État », a-t-il indiqué.

51 commentaires

Vos commentaires

  • 14 septembre à 08:44 | Toutoun (#10298)

    Fahamatorana arak’asa, izay ngamba no azo ilazana sahady an-dRakotovao ! Izao ilay hoe rehefa mahiratra ny lohany dia mazava ho azy ny lalana hombana !!!

    Répondre

    • 14 septembre à 08:48 | tojo (#10300) répond à Toutoun

      Ny soa nge faka tahaka ee, mino isika fa ahavita ny andraikiny izy eo amin’’io toerana io ary mba ho anisan’ireo fitaratra ihany koa.

    • 14 septembre à 13:47 | tsirah (#10314) répond à Toutoun

      mahavita mitanatana ny firenena toa an’ Andriamatoa hery rajaonarimampianiana izy matoa napetrany teo amin’ny toerany ka tsy tokony misy ny ahiahy fa olo-mendrika izy

    • 14 septembre à 15:47 | Christianna (#10313) répond à Toutoun

      Sady i Hery Rajaonarimampianina tsy hanao antsirambona ny fiainam-pirenentsika izany na koa hoe nanolobato mafana fa matoa i Rakotovao no notendreny dia satria io no hitany fa mendrika.

  • 14 septembre à 08:44 | LOVAXEL (#10217)

    Rambo le messie
    comment trouvez-vous votre nouveau champion ?
    quelle joie de vivre !
    le sourire en bas , les yeux dans le vague
    bref rien d’accueillant
    et franchement mettre un pochette bleue pour bien montrer que le HVM contrôle le fric...
    il est Président par intérim de nous tous ou du HVM ?
    bref du grand comique et triste à en mourir

    Répondre

  • 14 septembre à 08:46 | tojo (#10300)

    Feno fahendrena no sady manan-danja ny zavatra voalazany. Tsy manana eritreritra ny hanitatra ny fitondrana amin’ny maha filoha mpisolo toerana azy izy fa hikatsaka kosa ireo izay mahasoa ny firenena ary hanao izay azony atao mba hanatanterahana ny adidy sy andraikitra. Mino isika fa tsy andiso fanantenana antsika izy

    Répondre

    • 14 septembre à 13:50 | tsirah (#10314) répond à tojo

      hanasoa sy hampivohatra ny firenena hatrany ny tarigetrany toa ny filoha hery ka hafaka matoky ny malagasy fa hirindra hatrany ny fisandratana mandritra ny fipetrahany eo amin’ny fitondrana eeee !!!

    • 14 septembre à 15:45 | Christianna (#10313) répond à tojo

      Raha i Rivo Rakotovao indray aloha azoko antoka fa voafehiny tsara io andraikitra nankinin"i Hery Rajaonarimampianina azy io eh !

  • 14 septembre à 09:36 | DanBe (#2256)

    Bonjour à tous,

    L’éditorial ci-dessus étant sans intérêt, et puisque je ne me suis pas exprimé ici depuis longtemps, je me permets un hors sujet.

    http://www.newsmada.com/2018/09/14/rajoelina-face-aux-etudiants-en-sciences-po-pari-tenu/

    Mais qu’a fait asonist ???
    Comment lui et ses réseaux ont-ils pu laisser cela se faire, malgré les annonces fracassantes… Pffff…
    Heureusement que le ridicule ne tue pas…

    Presque tout le monde ici est ultra partisan. Et on insulte les candidats à la présidentielle, on les rabaisse, on les traite de tout.
    Mais l’immense majorité des écrivains et des lecteurs de ce forum ne votent de toute façon pas. Alors ils se défoulent…

    Une chose est sûre, malgré tout, la partie ne se jouera qu’entre les gros candidats.
    Un second tour verra obligatoirement Soit Ravalo, soit Andry, soit Hery. Deux de ces trois-là seront immanquablement au second tour. Les autres ne pourrons que influencer, favoriser, se rallier au plus fort du premier tour, pour se placer après, en fonction de leur propre résultat.

    Les trois favoris ont leurs points forts, leurs points faibles, leurs réseaux, leurs soutien, qui sont indiscutables et importants.

    Répondre

    • 14 septembre à 10:00 | DanBe (#2256) répond à DanBe

      Hery a l’appareil d’état, il a mis en place beaucoup de monde, mais il n’a pas du tout un bon bilan et il a fait partie de la transition inconstitutionnelle. Il n’est pas aimé par le petit peuple et n’a pas de reconnaissance en province. Lui et ses réseaux sont les mieux placés pour tricher. Il n’a pas beaucoup de crédit à l’international.

      Ravalo à l’expérience, quelques réussites lors de sa présidence, mais de grosses casseroles aussi. Il ne respecte pas grand monde et s’est fait beaucoup d’ennemis en province, et dans le monde des affaires, suite à ses abus lors de son deuxième mandat. Il est grillé à l’international.

      Andry a pris du recul, il a contre lui sa prise de pouvoir inconstitutionnelle, une transition avec peu de réussite, mais il va essayer de diluer cette responsabilité (union nationale, transition avec tous les partis au pouvoir). Il a passé ces cinq ans à tisser des réseaux internationaux. Il bénéficie d’une certaine aura en province et dans le milieu des affaires.

      Les trois ont des moyens financiers, bien que Ravalo semble moins « à l’aise » qu’avant. Et il est stupide de penser qu’à Mada, on peut gagner sans énormes moyens…

      Roland Ratsiraka a des fiefs et y fera certainement de bons résultats, qui lui permettront d’influencer le second tour, mais pas d’y être.

      Deba a encore du crédit auprès de certains nostalgiques, quoi qu’on en pense ou dise, si si. Il pourra user d’influence, mais à son âge, son avenir est loin derrière…

      Pour les autres, ils jouent leurs avenirs en fonction de leurs résultats et de qui ils soutiennent au second tour.

      Je ne vois pas comment un autre que les trois favoris peut arriver au second tour…
      Croyez en un vieux sage, à l’écoute de son Pays...

      Bonne journée et bon défoulement à tous.

    • 14 septembre à 14:15 | Jipo (#4988) répond à DanBe

      Si le père racoutou ne roule pas pour lui moi je suis le petit jésus en culotte de velours !
      Un coup de com extramuros , on ratisse ou on peut ...
      il n’ aura convaincu que ceux qui à l’ évidence le soutiennent & à qui on a donné la parole, les autres ?
      La démocratie c ’est aussi ça VS l’ oiseau de nuit !

  • 14 septembre à 09:57 | RAMBO (#7290)

    HERY RAJAONARIMAMPIANINA 12

    Mon programme

    1 plan d’émergence
    25 millions d’habitants / 1 nation
    1 ambition collective / 4 pôles de développement sur l’île
    7 moteurs de croissance
    50 propositions pour développer Madagascar

    « Fisandratana 2030 est le moteur d’une nouvelle société Malagasy »
    Hery Rajaonarimampianina .

    UNE NOUVELLE PAGE DE L’HISTOIRE MALAGASY
    Lancée en 2016, « Fisandratana 2030 » fixe la vision de développement souhaitée pour Madagascar à l’horizon 2030 et précise les leviers qui permettront de réaliser cette ambition. Elaboré par le leadership malagasy à partir de consultations citoyennes sur l’ensemble du territoire et, en capitalisant sur les travaux réalisés par les différents départements ministériels, il marque le retour de la volonté en politique et d’une gouvernance au service des citoyens. Il invite le peuple malagasy à prendre son destin en main et à se construire un avenir meilleur, pour sa jeunesse et pour l’ensemble de ses populations.

    LES 7 MOTEURS DE CROISSANCE

    L’agriculture vivrière
    et l’élevage
    Riz, maïs, sucre, fruit, légumes et viande bovine
    Madagascar sera en 2030 le grenier de l’Océan Indien.
    La valeur ajoutée de l’agriculture et de l’élevage sera multipliée par 5 pour atteindre 30% du PIB et générer environ 1 500 000 emplois.
    Madagascar réalisera sa révolution agricole et agro-industrielle, pour une forte amélioration des revenus des agriculteurs et une réduction significative de la pauvreté.

    L’industrie
    légère
    Textile, agro-industrie, cuirs, chaussures, et industries d’assemblage
    Madagascar sera en 2030 un bassin industriel dynamique, un « Shenzhen » de l’Afrique.
    En multipliant sa valeur ajoutée par 10, la contribution du secteur au PIB passera de 4% aujourd’hui à 10% en 2030 avec 1 000 000 d’emplois. La vision 2030 affiche donc une grande ambition industrielle, avec l’objectif d’un million d’emplois industriels d’ici 2030, en s’appuyant sur ses matières premières, sa main-d’œuvre et son accès à un vaste marché régional.

    La pêche
    et l’aquaculture
    Poissons, ressources marines
    Madagascar sera en 2030 un champion de l’économie bleue.
    5% du PIB de la Grande Île, verra sa valeur ajoutée multipliée par 5 pour atteindre 8% du PIB en 2030 et 350 000 emplois.
    Le secteur de la pêche sera également mieux régulé, mieux valorisé localement et diversifiera ses marchés d’exportation, dans le respect des écosystèmes marins.

    Les produits agricoles
    et forestiers rares
    Produits alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques y compris le litchi, huiles essentielles et les épices : vanille, girofle, poivre, gingembre, curcuma, café, cacao et cannelle
    Madagascar en 2030 offrira au monde des produits rares issues de sa biodiversité.
    5% du PIB, contre 3% en 2018. Valeur ajoutée multipliée par 6.
    Madagascar valorisera pleinement les nombreuses espèces rares issues de sa biodiversité et particulièrement prisées à l’international dans l’aromathérapie, les cosmétiques ou la pharmacopée.

    Les industries extractives
    Mines industrielles et hydrocarbures
    Madagascar en 2030 deviendra un acteur important du marché mondial des mines (métaux et métaux précieux)

    En 2030, elle représentera 8% du PIB contre 2% aujourd’hui. La filière verra sa valeur ajoutée multipliée par 18 et 400 000 emplois seront générés.
    Le pays valorisera et diversifiera ses ressources minières et d’hydrocarbures, dans le cadre d’une politique de gestion durable.

    Les pierres précieuses
    et semi-précieuses
    Madagascar en 2030 deviendra un acteur mondial de la transformation des pierres précieuses.

    Madagascar deviendra un centre de référence du marché international des gemmes et pierres précieuses, et en assurera la transformation sur place. Le secteur, qui aujourd’hui représente moins de 1% du PIB, y contribuera à hauteur de 2% en 2030, créant parallèlement 350 000 emplois.

    Le tourisme
    Écotourisme, romantique/balnéaire, réunion /conférence, affaires et visite familiale
    Madagascar sera en 2030 une des destinations touristiques les plus connues et les plus prisées au monde.

    Madagascar aura un positionnement unique, fort et distinctif sur le marché touristique mondial, grâce à sa biodiversité préservée : Le tourisme rapportera 4 milliards de dollars/an, avec 1000 000 de visiteurs, représentant 10% du PIB et 500 000 emplois.

    En 2030, au-delà de la croissance et des revenus, Madagascar assurera le bien-être à sa population avec des progrès matériels et immatériels. Il fera revivre le fihavanana malagasy.

    DÉCOUVREZ FISANDRATANA 2030
    http://www.hery2018.com/fr/programme-hery-2018

    Répondre

    • 14 septembre à 10:02 | DanBe (#2256) répond à RAMBO

      Bonjour Rambo

      Bla bla bla...

      Pourquoi une seule des belles promesses de ce « FISANDRATANA 2030 » n’a-t-elle pas vu l’ombre d’un début de tentative de réalisation depuis presque cinq ans ?

    • 14 septembre à 11:18 | Eloim (#8244) répond à RAMBO

      Rambo,
      Je vous admire de votre enthousiasme de nous étaler ici régulièrement le contenu de votre fameux « fisandratana 2030 ». Pourtant, ce qui tique bon nombre d’électeurs, est-ce un PND ? ou un programme de gouvernement ? ou encore un projet de société ? ou n’importe quoi nous remplir le cerveau, des notions plus théoriques et loin d’être réalistes ? etc. Ce ne sont pas des questions-piège mais il est temps pour vous de nous rendre plus explicite ce dont vous nous voulez gouverner à l’avenir vers une vision plus appropriée pour notre si beau pays, n’est-ce pas ? Nous n’avons pas le même domaine de prédilection c’est à dire de culture politique différente.

    • 14 septembre à 13:57 | tsirah (#10314) répond à RAMBO

      numero 12 oui numero 12 . Pour la continuité des travaillent faites et le développement des malagasy et de Madagascar

    • 14 septembre à 14:17 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      Vous avez oublié la principale : les inaugurations polymorphes créatrices d’ emplois : figurants pour la photo et tenir les rubans ...

    • 17 septembre à 09:27 | tojo (#10300) répond à RAMBO

      Efa maro tokoa ireo natomboka ary na dia efa tsy filoha am-perin’asa ary izy dia mbola manohy ireo tsy vita. Mbola maro koa ireo ho avy endrasan’ny maro miaraka aminy.

  • 14 septembre à 10:02 | RAMBO (#7290)

    DANS LA PEAU DU PRESIDENT…..Il applique la leçon du Maître.
    Deuxième édition de la Foire Internationale de l’Agriculture (FIA)

    « Le développement de l’agriculture, une base de l’Émergence de Madagascar »
    « Le développement de l’agriculture, et du monde rural en général, constitue une base de l’émergence de Madagascar. Le processus, dont l’objectif est l’amélioration constante de la productivité, inclut la mise en place d’infrastructures hydroagricoles, la formation des acteurs, dont les jeunes entrepreneurs et techniciens agricoles, la modernisation des matériels et équipements, l’accès aux semences, ainsi qu’aux intrants et agricole. » Ce sont les propos du Président de la République par intérim, Rivo Rakotovao, lors de l’ouverture officielle, ce jeudi 13 septembre, de la deuxième édition de la Foire Internationale de l’Agriculture (FIA), organisée par le Ministère de l’agriculture et de l’élevage et ses partenaires. Le Président du Sénat p.i, Mananjara Andriambololona, et le Ministre de l’agriculture et de l’élevage, Harison Randriarimanana, étaient, entres autres, présents lors de l’ouverture de cette manifestation.

    Le Ministre Harison Randriarimanana a souligné que l’agriculture, et celui du sous-secteur l’élevage, sont résolument engagés sur la voie de l’Émergence ; à cet effet, la FIA 2018 est le reflet des efforts et des acquis, tout en étant orientée vers les défis du Fisandratana 2030 lancé par Hery Rajaonarimampianina, a-t-il ajouté. En 2020, Madagascar ambitionne d’être autosuffisant en riz ; à cet effet, le bilan rizicole à mi-parcours révèle une production de 4.030.000 tonnes en 2018, soit une augmentation de 30% par rapport à 2017, ce qui représente un gain de 930.000 tonnes de paddy.

    Ayant été lui-même à la tête du département de l’agriculture et de l’élevage, le Président de la République a.i, Rivo Rakotovao, a relevé l’importance de l’interaction et de la convergence entre les acteurs du secteur, et celui de l’agroalimentaire, tels que l’Etat, les producteurs, les transporteurs, les industries de transformation, et les exportateurs, réunis au sein de la FIA. « Il s’agit d’une plateforme d’échange entre tous les acteurs, orientée vers le développement du secteur. La tenue de cette seconde édition de la FIA est une grande opportunité pour le devenir de l’agriculture, car elle offre une occasion d’apprécier le chemin parcouru, les acquis, et aussi pour faire savoir ce qui est mis en œuvre pour renforcer et structurer la filière. La FIA est toute aussi importante pour les acteurs que pour les visiteurs et les consommateurs », a-t-il déclaré. Il a également mis l’accent sur la bonne gestion des ressources naturelles, telles que la terre et l’eau. Il a réitéré l’importance de l’agriculture en tant qu’un des moteurs de croissance dans la vision Fisandratana. « Madagascar sera le grenier de l’Océan Indien, et ce n’est pas une utopie. Avec ses terres arables, la valorisation de ses ressources hydrauliques, et l’amélioration de la productivité, la Grande Île assurera sa sécurité alimentaire, et, surtout, exportera. Par ailleurs, la redynamisation du secteur se traduira par une forte amélioration des revenus des agriculteurs, et du monde rural en général, et par une réduction significative de la pauvreté », a-t-il souligné.

    Par rapport aux prochaines échéances électorales, le Président de la République p.i a mis en exergue la nécessité de défendre les acquis démocratiques, et les avancées sur le plan économique. C’est dans ce sens qu’il nous faut récuser les pratiques politico-politiciennes, a-t-il dit. En terminant, il a tenu à remercier vivement les participants, non seulement nationaux, mais aussi ceux venus de l’étranger, représentant une douzaine de pays, dont la Chine, la France, l’Inde, le Vietnam, l’île Maurice, l’Afrique du Sud et le Maroc.
    http://www.presidence.gov.mg/deuxieme-edition-de-la-foire-internationale-de-l-agriculture-fia/

    Répondre

    • 14 septembre à 10:10 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Quelqu’un de VIP a dit : « Continuez mon œuvre jusqu’à mon retour »..« Un temps vous me voyez et un autre vous ne me voyez pas… mais je reviendrai » Ne vous attristez pas de mon départ, je vous enverrais un CONSOLATEUR, et je reviendrai bientôt .

      Alors qui c’est ?

    • 14 septembre à 10:30 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      PREMIERE PARTIE DU BILAN DE HERY RAJAONARIMAMPIANINA.
      UN MANDAT D’ACTIONS
      Depuis 2013, un changement de trajectoire se confirme à Madagascar.
      Des indicateurs qui vont mieux et signent le retour d’une embellie économique
      et d’un nouveau souffle pour le pays.

      Le retour de la croissance comme rempart contre la pauvreté
      D’une année sur l’autre, depuis 2013, le PIB réel est en constante augmentation :
      • +3,3% en 2014, +4,2% en 2016, projection à 5,1% en 2018 .
      • Le taux de pauvreté a, lui, reculé ces cinq dernières années de 92% à 72%.
      Les exportations de biens sont en hausse, représentant 21,6% du PIB en 2016 notamment, les produits textiles, l’agro-industrie et surtout la vanille.
      La croissance s’est accompagnée de réformes structurelles dans les différents secteurs de l’économie (agriculture, industrie, services…) afin qu’elle soit à la fois quantitative et qualitative.

      Les infrastructures de développement comme priorité
      Routes : poursuite du « Grand Tana » et lancement des travaux des rocades (Est, Nord Est et Ouest), réhabilitation de plusieurs Nationales dont la RN9 Toliara-Morondava.
      Équipements collectifs : extension du port de Toamasina et de l’aéroport international d’Ivato, poursuite de celui de Nosy Be ; de nouveaux projets dans les domaines de l’eau, des transports et de l’agriculture.
      Santé : instauration d’une Caisse Nationale de Solidarité pour la Santé à Niarovana-Caroline, nouveau siège de la Salama, des centres de soins rendus accessibles à Vangaindrano, Anosiala, Ambohidratrimo, Vohipeno…
      Écoles : multiplication par deux des dépenses pour l’éducation des établissements scolaires et des centres de formation construits dans tout le pays : Toamasina, Ambovombe, Anosy, Antananarivo Avaradrano…
      La construction, l’extension et le maintien des infrastructures est un prérequis à la croissance pour que les améliorations profitent à tous et participent pleinement au développement humain.

      L’économie Malagasy + inclusive grâce aux nombreuses réformes
      Investissements : des investissements programmés dans les secteurs
      • de la Protection sociale, avec le lancement du « filet social de sécurité » dans les Régions d’Androy et Anosy
      • de l’Éducation, qui a permis la distribution de kits scolaires aux élèves des Écoles primaires publiques (EPP) et des CEG de la région Analamanga.
      Égalité des genres : une action continue du Gouvernement en faveur de la promotion de l’égalité des sexes, qui fait de Madagascar l’un des pays les mieux notés en la matière sur le continent africain.
      Réforme du numérique : mener la bataille pour une meilleure pénétration du numérique, alors que Madagascar détient l’une des connexions Internet les plus performantes au monde.
      C’est avec l’ambition de permettre à chaque secteur économique, à chaque région, à chaque composante de notre pays, d’avoir les moyens de se développer en servant la communauté nationale malagasy qu’est amorcé le développement économique.
      A SUIVRE...

    • 14 septembre à 10:32 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Suite...
      BILAN DE HERY RAJAONARIMAMPIANINA.
      Madagascar, Île pionnière de la Transition Énergétique
      • Réforme du secteur énergétique : mise en place de la Nouvelle Politique de l’Énergie 2015-2030 pour la rendre plus abordable et performante.
      • Électricité verte : inauguration de la plus grande centrale photovoltaïque de l’Océan Indien à Ambatolampy, lancements de parcs éoliens et de barrages.
      • Énergies renouvelables : augmentation de la part de l’éolien, du solaire et de l’hydraulique dans le but d’atteindre 85% du mix énergétique.
      Développer le pays et ouvrir la voie d’une croissance inclusive suppose de poursuivre le nouveau modèle énergétique Malagasy sur le long-terme.

      Madagascar parmi les dix premières destinations touristiques mondiales
      Cette progression a généré une augmentation des emplois directs :
      • de 36 700 emplois en 2013, on est passé à 41 100 en 2016.
      • L’évolution des investissements dans le secteur a suivi cette courbe ascendante.
      • Actuellement, les recettes en devises évoluent très favorablement, de US$ 390 millions en 2013 à US$ 748 millions en 2016.
      Riche de son patrimoine naturel, reflété dans sa faune et sa flore, Madagascar reste une Île attractive. Une attractivité qui doit être préservée et encouragée par l’ensemble de nos secteurs économiques.

      Madagascar de retour dans le concert des Nations
      • Engagement des acteurs internationaux : retour des bailleurs de fonds à Madagascar et partenariats renouvelés avec le PNUD, la Banque Mondiale, le FMI, la Banque Africaine de Développement…
      • Madagascar organisatrice d’évènements mondiaux : Sommet du COMESA (Octobre 2016), Sommet International de la Francophonie (Novembre 2016), Conférence Internationale des bailleurs de fonds pour Madagascar (Décembre 2016).
      • Une approche continentale et régionale : réintégration de Madagascar au sein de l’Union Africaine, Présidence du COMESA.
      Ces quatre dernières années ont marqué le retour de Madagascar dans les relations internationales, fructueuses en termes de liens diplomatiques et de partenariats, qu’ils soient politiques, économiques ou culturels.

      Des fondamentaux institutionnels rétablis
      • Lutte contre les trafics et la corruption : mise en place d’une Chaîne spéciale contre le trafic de bois de rose, instauration de Pôles Anti-Corruption (PAC).
      • Réconciliation nationale et apaisement : promotion du dialogue politique, recherche d’intermédiation et lien renforcé avec les citoyens malagasy.
      • Indépendance de la Justice : autonomie et capacité de décision de la Haute Cour Institutionnelle, séparation du pouvoir politique avec le Bianco, rétablissement de la confiance dans les mécanismes judicaires.
      Remettre les institutions au centre de la vie politique, c’est s’assurer du respect des règles du pluralisme démocratique, de l’intégrité et de l’indépendance de notre Grande Île.
      A SUIVRE….

  • 14 septembre à 10:09 | olivier2 (#9829)

    Excellente analyse de DanBe.

     :)

    Répondre

    • 17 septembre à 10:20 | vatomena (#8391) répond à olivier2

      "Riche de son patrimoine naturel ’ récite Rambo ..! Peut etre autrefois M .Rambo mais pas aujourd’hui , au temps des Hery et autres malfaiteurs. Madagascar est un pays qui brule ,un pays brulé .Les lavaka rongent la tanety .La rizière s’envase .La rivière coule des eaux rouges .L’incendie dévore les maisons dans les villages et dans la ville . Et les pompiers sont à sec .Ils ne trouvent pas de bouche à eau. Ce n’est pas le souci des Hery et autres comparses prétendant à la fonction présidentielle . Voyez le programme et les fausses promesses...

  • 14 septembre à 10:13 | arsonist (#10169)

    Nous n’étions qu’ un tout petit nombre hier à Sciences Po Paris.

    Nous n’avions même pas pu tenter d’empêcher le lapinou d’entrer faire sa conférence.

    Quelques temps avant son arrivée quand même,
    à la sortie des étudiants qui suivaient les derniers cours de la journée,
    la rue était bouchée par ces jeunes gens qui s’étaient arrêtés,
    intrigués par la présence de la queue faite par les quelques 70-80 personnes venues pour assister ou pour apporter la contradiction au lapinou.

    Nous avions profité de ce bouchon pour expliquer à ces jeunes gens
    qu’ une conférence sur la démocratie allait se tenir dans leur établissement
    que le conférencier, dont le nom était porté à leur connaissance , était arrivé au pouvoir par un coup d’État
    qu’ensuite ce putschiste a ordonné le massacre de centaines de populations par les forces de répression dans le Sud du pays
    et que si ces étudiants voulaient savoir davantage ce que nous venions de dire ils peuvent consulter le lien
    https://www.cetim.ch/legacy/fr/interventions details print.php ?iid=363
    A cause de cet attroupement, le service de sécurité de l’établissement s’était affolé. N’oubliez pas que Vigipirate est toujours en vigueur.
    Ils ont utilisé plusieurs fois le haut-parleur pour demander de circuler et de ne pas rester devant l’établissement.
    Les vigiles nous demandaient alors de dégager le devant de la porte d’entrée.

    Quelque un quart d’heure plus tard le lapinou est arrivé.
    Son service de sécurité semble être composé de non-Gasy et non-Européens. Même les bodyguards aux bras démesurément musclés nous paraissent être plus asiates que gasy. Les autres dans d’autres véhicules nous semblent être des Africains.

    En sus d’étudiants de Sciences Po nous avons pu échanger avec des Gasy qui étaient venus pour écouter le lapinou ou pour lui apporter contradiction.
    Des étudiants d’autres établissements, des plus âgés.
    Certains d’entre eux se plaignaient à nous parce que leurs noms et leurs photos d’identité ont été mis sur liste noire par les gens du lapinou qui contrôlaient l’entrée. Et ils nous avaient montré cette liste noire sur leur smartphone. Bizarrement ils ont été presque tous accusés de rouler pour Hery. Jamais pour Ra8. Pourtant nous avions pu parler avec deux ou trois sympathisants déclarés de Ra8.

    Évidemment, nous ne sommes pas entrés pour voir ce qui allait se passer à l’intérieur.

    Répondre

    • 14 septembre à 10:16 | arsonist (#10169) répond à arsonist

    • 14 septembre à 10:27 | DanBe (#2256) répond à arsonist

      Et alors arsonist ?
      Vous espériez quoi ?
      Une masse populaire énorme ?

      Très croustillant, mais parfaitement inutile et tendancieux, les commentaire sur les « asiates » et les « Africains » du service de sécurité de Rajoelina.

      Que sont les Malgaches ? Un formidable métissage de l’Asie et de l’Afrique avec quelques touches d’Europe.

      Je le redit, heureusement que le ridicule ne tue pas.

    • 17 septembre à 09:30 | tojo (#10300) répond à arsonist

      Ra I Andry Rajoelina izany oa efa tapi-dalan-kaleha. Ny vola be fotsiny no lany taminy fitetezam-paritra fa ny vahoaka tsy hifidy olona nangalatra sy nanimba ny azy izany.

  • 14 septembre à 11:35 | LOVAXEL (#10217)

    Rambo
    combien êtes vous payé pour faire l’apologie du candidat 12
    soit vous aimez lècher ...les bottes soit mieux je n’ose y penser
    plus besoin de vaseline, cela coule tout seul
    en tout état de cause vous perdez votre lucidité
    oui le candidat 12 a un excellent bilan , en termes de détournements de fonds
    il a toujours eu au cours de son activité le chic pour tout maquiller
    demandez à ses anciens clients qui se sont apperçus qu’il était des deux côtés des parties...
    pour le reste un peu de dignité pour nous autres malgaches qui ne vivont pas de rentes à vie , de magouilles et autres

    Répondre

    • 14 septembre à 14:07 | tsirah (#10314) répond à LOVAXEL

      matoa izahay manaradia ny filoha hery rajaonarimampinian dia nahavita zavatra be dia be teto amin’ny firenena izy mety hoe tsy dia hitan’ny olona teto antananarivo izy fa ny tontolo ambanivohitra aloha no tena mahamaika azy hampiakarina dia avy eo miaraka misandratra

    • 14 septembre à 15:43 | Christianna (#10313) répond à LOVAXEL

      Fa nahoana moa ny olona rehefa mifidy an’i Rajaonarimampianina dia lazaina fa notambazana vola foana ? Fifidianana izany ange ka tsy misy forcé fa manana safidy malalaka ny olona eh ! Dia matoa zany *misy olona iray misafidy HVM na TIM na Mapar na PDS na ns.. , dia iny izany no safidiny.

    • 17 septembre à 09:40 | jayo (#10317) répond à LOVAXEL

      i rajoelina no tena manakarama olona sy mampiasa ny volany hisarihana ny olona fa tsy tsy ny filoha hery izany ka, ary ny fifidianana ihany no ahafahana manamaritra izay tena mendrika hitantana ny firenena satria ny malagasy ary na mitangorona tsy voatery hoe ifidy an’iny olona iny fa efa hainy ny hatokisany

  • 14 septembre à 13:34 | LOVAXEL (#10217)

    Rambo vous pouvez nous dire comment l’actuel bonhomme patibulaire au pouvoir
    peut oser évoquer les programme du candidat 12 en public , agricole ou pas
    qu’il continue à suver du HVM c’est son probléme, il n’a pas à s’afficher comme cela !
    et qu’il rende le pognon du riz ou le riz détournés

    Répondre

    • 14 septembre à 14:57 | tsirah (#10314) répond à LOVAXEL

      aiza ao amin’ny lalana moa no misy hoe tsy afaka manahy ny asa nataon’ny filoha teo aloha ny filoha vaoavao ry namana, izany indrindra no mahatonga ilay hoe fanohizana ny asa mbolatsy vita namana ary fanatsraana sy fikolokoina ny efa tanteraka

    • 17 septembre à 09:32 | tojo (#10300) répond à LOVAXEL

      Mino aho fa tsy hanao izany izy ary anara-dalana. Efa ohatra lehibe azo raisina sy alaina tahaka ny nataony sy ny nambarany tamin’ny famindram-pahefana ka mino isika fa tsy hivoana amin’ny lalana izy

    • 17 septembre à 09:42 | jayo (#10317) répond à LOVAXEL

      na hanaratsy sy anao inona eo ary ianao dia tsy ahasakana ninina @safidin’ny vahoaka izany raha izy no menrika sy mbola fidian’ny vahoaka maro an’isa , ary ny fifidianana ihany no ahafahana manamarina izany

  • 14 septembre à 14:25 | olivier2 (#9829)

    Juste pour (re) rire.

    Sondage effectué aupres de 76 personnes - province - échantillon non représentatif ( inutile d’insulter)

    1- quel est votre choix de candidat pour le 1er tour ? :

    Andry : 63/76 ( 82,9%)
    Ra8 : 4/76 ( 5,2%)
    Hery : 1/76 ( 1,3%)
    Ratsiraka D : 1/76 ( 1,3%)
    NSP : 7/76

    2 - Quel second tour Pronostiquez vous ?

    ANDRY/HERY : 16/76 ( 21%)
    ANDRY/Ra8 : 28/76 (36,8%)
    ANDRY/Mahiol : 7/76 ( 9,2%)
    ANDRY/Rolland : 6/76
    ANDRY/Didier : 1/76
    ANDRY au premier tour : 6/76

    3- qui voyez vous gagner la presidentielle ? :

    ANDRY : 63/76 ( 82,8%)
    Ra8 : 5/76
    Hery : 2/76

    Voilà qui est interessant pour cette petite ville de province, loin du tapage Parisien et de la propagande de MT.COM souvent nauséabonde..bien que véhiculée par des chevaux de TROIE déguisés en agneaux..

    Surprenant..

     :)

    Répondre

    • 14 septembre à 16:02 | Jipo (#4988) répond à olivier2

      je ne sais pas si cet « échantillon » est représentatif des 22millions de Malgaches, une chose est sure c ’ est que si cet eunuque passe, un méga bal poussière est à prévoir dans toutes les villes du Pays, dans certains Pays on « marche » dans d’ autres : « ah vous chantiez ? et bien maintenant dansez » ...

    • 17 septembre à 09:47 | jayo (#10317) répond à olivier2

      hahah, d’où vient cet analyse ? ce serait-il possible de penser que ce rajoelina va encore revenir sur l’histoire de notre nation ? faut pas trop exagérer, les malgaches ne sont pas vraiment si débiles

  • 14 septembre à 14:47 | diego (#531)

    Bonjour,

    Le président par intérim ne connaît visiblement pas ce qu’un président par intérim veut dire Constitutionnellement :

    - c’est pour ne pas laisser une vacance à la présidence, autrement dit, à la tête de l’État.

    Il va de soi qu’à la fin des mandats des élus, autrement dit, quand le pays entre en période électorale, les affaires courantes du pays doivent être toujours traitées :

    - le président par intérim doit retenir qu’il n’a pas été élu.

    Il ne peut, par conséquent, utiliser les prérogatives d’un élu, il y a une voix timide pour le rappeler à tout le monde. C’est important de le savoir pour éviter déjà les abus des langages que Mr Rivo utilise aujourd’hui

    Mr Rivo ne manque pas de le savoir techniquement, politiquement et constitutionnellemen que les couples Exécutif ne peuvent pas poursuive des actions de développement.

    Ce Mr parle au juste de quelles actions de développement exactement ?

    Et quels processus électoraux parle-t-il ? Et il s’aventure même de nous parler qu’il ne va pas s’accrocher au pouvoir et que Madagascar n’est pas en transition. C’est du délire.

    Le pays a eu et a à faire avec des hommes incompétents. C’est par ailleurs en constantant cette incompétence que la HCC peut se permettre de rentrer sur l’arène politique et s’approprier des prérogatives des pouvoirs Exécutif et Législatif sans rencontrer d’opposition et de contestation massive venant de tous les corps des métiers, de la Société Civile et même de l’Armée :

    - il y a bien eu un coup d’État Constitutionnel avant la fin de mandat de Mr R. Hery.

    L’objectif est tout simplement avoir les mains mise sur les élections !

    La HCC et les Institutions judiciaires se considèrent comme des partis politiques et s’arrosent les prérogatives et les pouvoirs des élus....

    Répondre

  • 14 septembre à 15:37 | Christianna (#10313)

    Mino aho fa tsy hivona firy amin’ny fomba fitantanan’i Hery Rajaonarimampianina ny fomba fitantanan’i Rivo Rakotovao.

    Répondre

  • 14 septembre à 15:38 | KARIBO (#7602)

    Il s ’agit d’ expédier les affaires courantes, maintenir un temps soit peu l’ ordre, et attendre sagement que les élections arrivent .
    Ce qui est désolant c ’est que les Malgaches sont capables de faire passer le rat zoel, les sans dents ( majoritaires & jeunes) qui votent au faciès, n’ auront que ce qu’ ils méritent finalement .
    La culture des baobabs va pouvoir reprendre enfin , pour le BDR prévoyez un délai !

    Répondre

  • 14 septembre à 16:52 | betoko (#413)

    Hier soir 8 pauvres etudiants GTTay ont essaye de perturber la conference suivie d’un debat dont l’invite etait Andry Rajoelina .Ces GTTay n’ont pas pu faire grand chose ,la conference s’est bien deroule et ces pro-Ra8 ont pu poser leurs questions les plus pertinentes et Andry Rajoelina les a remis a leur place.
    La suite....? Jeannot Ramambazafy vient de publier leur photo sur Madagate.org Cela a mis encolere les GTTay .Bien fait pour leur gueule He les mecs faut assumer vos koneries

    Répondre

    • 14 septembre à 19:15 | RAMBO (#7290) répond à betoko

      QUE PENSE PAPY ZANO A PROPOS DE HERY ? " 3X4= 12 les chiffes sacrés (Isa Masina)
      n° 3 en 2013 et 4 ans plus tard n° 12.
      Calme, courtois et bon technicien, Hery Rajaonarimapianina épate le grand public
      Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour les dire arrivent aisément. Dans le phoning, forum et les échos des médias de ce jeudi, on voit que Hery Rajaonarimampianina a épaté le public par son aisance dans les explications des détails techniques sur ses programmes socio-économiques de redressement du pays une fois élu Président de la République. Il s’exprimait avec un ton très calme et bien posé en livrant sa vision sur les différents dossiers socio-économiques du pays. Il argumentait avec des analyses économiques claires et pertinentes étayées par des chiffres. Son rival, lui, a montré ses limites dans la connaissance des grands secteurs de développement de la nation (prix du carburants, Jirama, agriculture, tourisme, éducation, etc.). Pour couvrir ses limites en matière de débats d’idées socio-économiques, le candidat de la mouvance n’a trouvé mieux que de se rabattre sur le changement en 2009 et les difficultés socio-économiques vécues au cours de la Transition. Une attaque à laquelle Hery Rajaonarimampianina a répliqué en arguant que les dirigeants de la transition, qui est d’ailleurs inclusive et consensuelle avec la mouvance Ravalomanana notammant, n’avaient pas beaucoup de marge de manœuvre en raison du gel des aides extérieures depuis l’an 2008, à l’époque même du régime Ravalomanana dont la gestion malsaine du budget de l’Etat (par exemple, l’amalgame entre les affaires de l’Etat et celles de TIKO) a provoqué la suspension des aides extérieures pour l’économie malgache déjà sous perfusion à l’époque. A cela s’ajoute le blocage diligenté de l’extérieur par les lobbies proches de Marc Ravalomanana pour mettre à genoux le peuple malgache tout au long de cette transition. Mais Jean Louis Robinson a parfois choqué par son comportement agressif qui manquait de courtoisie digne d’un homme d’Etat. Effectivement, ce qui se construit sur des mensonges ne durent jamais puisque ses mots agressifs auront vite fait de trahir son discours électoral parfois axé sur l’apaisement politique.
      Quoi qu’il en soit, Jean Louis Robinson a tourné court sur de nombreux dossiers évoqués au cours du débat. Son attaque par rapport à la santé financière de la JIRAMA aura été, par exemple, vite fait plantée par les explications techniques de Hery Rajaonarimampianina qui avançait que cela n’a rien a avoir avec le régime puisque ce sont les couts de production qui accroissent en raison de la hausse des prix des matières premières qui font tourner les machines thermiques de la JIRAMA. A sa grande surprise, Hery Rajaonarimampianana a fait savoir qu’il a déjà un programme bien ficelé pour lancer, avec des partenaires qui n’attendent que les élections, un grand projet de production d’énergies renouvelables à Madagascar. Il a ajouté qu’il va régler les problèmes de délestage dans un délai de trois mois et qu’avec cette nouvelle source d’énergie, le cout de l’énergie électrique pour les industries malgaches vont encore diminuer davantage.
      Hery Rajaonarimampianina a brillé sur d’autres sujets que son rival ne maitrise pas, comme la croissance inclusive, la maitrise des prix à la pompe des carburants, les stratégies de développement agricole, la promotion du tourisme, la relance du secteur éducatif, etc. Des sujets qui touchent tout un programme de lutte contre la pauvreté que doit maitriser un prétendant à la magistrature suprême.
      Hery Rajaonarimampianina annonce de grands chantiers pour vaincre l’insalubrité dans les bas quartiers

    • 14 septembre à 19:18 | RAMBO (#7290) répond à betoko

      HERY RAJAONARIMAMPIANINA SELON PAPY ZANO !
      Hery Rajaonarimampianina a traversé les profonds couloirs des quartiers d’Anosibe Ouest, Anosibe Mandrangobato, Ambohibarikely jusqu’à Paraky (4ème arrondissement). Il était profondément choqué par le degré d’insalubrité de ces quartiers : « Je me demande pourquoi le développement des bas quartiers n’est – il pas réalisé depuis ces temps ? Il faut le faire pour le bien de la population » s’est-il étonné. « C’est la première fois qu’un Président nous rend directement visite » ont rétorqué les habitants de ces quartiers lamentables en termes de saletés.
      Hery Rajaonarimampianiana a avancé qu’il n’est pas difficile de développer les quartiers défavorisés de la Capitale, comme ceux du 4ème arrondissement, mais les dirigeants n’ont pas convenablement pris leurs initiatives.
      Résultat des courses : Antananarivo à comparer aux villes africaines comme Lagos, Accra, Abidjan, Dakar reste aujourd’hui une capitale moyenne qui doit réussir sa salubrité en engageant des actions sincères et concrètes. Jusqu’ici, tout ce qui se fait dans ce sens n’est pas perceptible, donc en réalité rien de grand n’est fait. Les allées et couloirs sont jonchés d’excréments ou d’ordures sur lesquelles poussent des herbes sauvages. Dans les bas quartiers, il n’y a pas de système de collecte, de transport et de traitement d’épuration des eaux usées avant leur rejet.
      Quoi qu’il en soit, cette approche terrain a permis à Hery Rajaonarimampianina d’envisager avec les populations de grands chantiers d’assainissement pour vaincre l’insalubrité : « Si nous descendons au centre des bas quartiers, c’est pour être plus près de la population afin d’écouter ses diverses aspirations. Nous avons pu constater directement les réalités sur place le problème d’accès à l’eau potable et les insalubrités en tout genre. Ensemble, nous allons apporter les solutions adéquates : nous allons réaliser différentes infrastructures d’assainissement pour vous. Ils nous permettront de créer des emplois pour nos jeunes. Un Président doit tout d’abord être près du peuple et prêté attention à leurs soucis quotidiens » a-t-il conclu.

      Madagascar Hery Vaovao : Jour-J de la campagne du 2è tour de la présidentielle 2013

      Le candidat n°03, Hery Rajaonarimampianina
      C’est ce 29 novembre 2013 que débute officiellement la campagne pour le second tour de l’élection présidentielle qui sera couplée aux législatives, le 20 décembre 2013. Pour marquer le coup d’envoi, madagate.com a choisi l’interview du candidat n°03, Hery Rajaonarimampianina effectuée par Francis Rasoamaharo et Eric Andriamanantsara pour Madagascar Magazine.
      Signé : Jeannot Ramambazafy

  • 14 septembre à 17:43 | ratiarison (#10248)

    O ry Bekoto a ! hajao aloha ny sasany ok ! fa hianao io no tena TOKO feno TAY io loha-kelinao io !ok alefaso lavitra ny fisainana mahaiza manaja ! fa tsinjoko fa teana fohyt FISAINANA ialahy no kely ATI-DOHA na ny GIDRO aza mbola misaina, fa IALAHY io no ati-doha no tena TAY ary tena TAY ! MAZAVA !

    Répondre

  • 14 septembre à 18:23 | olivier2 (#9829)

    @ jipo

    J invite ceux qui sont desireux de connaitre la realite du terrain...a questionner les gens autours d eux.

    Et a partager les resultats..

    En effet, crier- insulter - manipuler - divaguer sur MT.com ou a Paris ne change rien au fait qu insulter les « FOZA DESHUMANISES », c est aussi insulter des malagasy qui representent une part NON NEGLIGEABLE de la population..

    Le camp des « gentils » sur mt.com, risque de se reveiller avec une sacree gueule de bois..

    Quand le prix nobel’de litterature LAFU me traite de tous les noms et surtout de vazah « hors sol »...ou l autre ratata d amboarazana..je rigole..

    Ce n est ni l humilite, ni l intelligence et encore moins la connaissance de leur propre pays qui caracterisent ces vulgaires partisans...eux meme plus ou moins teleguides par de fourbes
    ZD’’’.

    La cigale ayant chante tout l ete...

    On connait la suite..

    On comptera les bouses a la fin de la foire...

    😀

    Répondre

  • 14 septembre à 20:32 | Mihaino (#1437)

    Sur youtube, « Kanto malagasy » détaille en 3 parties« l’expérience démocratique », exposée par Andry à Sciences Po Paris hier . La partie III avec questions - réponses a attiré particulièrement mon attention !
    Les questions étaient très précises mais dommage que les réponses soient évasives . Du déjà vu , déjà entendu depuis le règne de la HAT en 2009 . A voir donc sur « Kanto malagasy » si vous voulez .
    Il appartient à chacun d’en tirer les conclusions au lieu de polémiquer longtemps sur Mt.com
    Juste pour rire :
    (Un débat en Anglais entre les 3 ou 4 favoris ex-Présidents , organisé en Afrique du Sud , dans un Pays anglophone en Europe ou ailleurs , serait intéressant à suivre car l’anglais demeure la langue des comm dans le monde....)
    Enfin , je salue la victoire de notre équipe nationale de pétanque qui a battu l’équipe de France dès le début du Championnat du monde au Canada du 13 au 16 Septembre . La 3è étoile reste à notre portée dans ce sport de précision , de concentration et surtout d’équipe qui serait parmi les disciplines olympiques à moyen terme car la Fédération internationale est déjà prête à soumettre un dossier bien ficelé aux membres du CIO !

    Répondre

  • 17 septembre à 07:40 | komi (#10299)

    Mariky ny fahavononana hiasa sahady izao ataony izao ary mbola betsaka ny raharaha miandry azy ka mila ny fanohanan-tsika rehetra.

    Répondre

    • 17 septembre à 09:54 | jayo (#10317) répond à komi

      mila mahay iray hina sy milamina mintsy ny malagasy mba ahatonga ny firenena handroso sy hisy fivoharana @izay satria efa mila izany tokoa isika

  • 17 septembre à 09:52 | jayo (#10317)

    ilaina foana nuy fampandehanana ny raharaha eto @firenena , ary tokony mba ho filaminana foana no hisy sy holalovan’ny firenena indrindra @izao akaiky fifidianana izao, satria zavatra sarobidy tokoa izany fitantanana ny firenena izany

    Répondre

  • 17 septembre à 15:51 | sasa (#10303)

    Na dia filoha mpisolo toerana fotsiny aza izy dia tsy nanana eritseritra hafa fa tsapany hoe adidiny izao no mampandeha ny raharaha rehetra ary dia noraisiny ny andraikitra satria fantany fa adidiny izao no mitondra ny firenena.

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 259