Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 21h44
 

Opinions

Pourquoi Deba et Dada doivent revenir !

vendredi 19 juin 2009 | rom1

« Les médiateurs de la crise malgache annoncent la suspension jusqu’à
nouvel ordre des négociations en terre malgache. A travers cette mesure, la
médiation internationale souhaite mettre les acteurs politiques malgaches devant
leurs responsabilités afin qu’ils réfléchissent aux risques que court Madagascar. »

L’ONU, l’UA et l’OIF suspendent leurs activités et leurs consultations et décident de mettre les mouvances politiques face à leurs responsabilités.

C’est une très bonne idée compte tenu du piétinement des négociations qui, d’ailleurs, étaient plutôt bien engagées…

Un seul point d’achoppement : le retour des « exilés » anciens et récents. Compte tenu des condamnations anciennes et récentes, seule l’amnistie peut résoudre le problème.

Mais qui dit amnistie, dit abandon de toutes poursuites, or chaque mouvance et la population associée veulent « des comptes »…

Pourquoi pas ? Mais soyons patients sur ce point, il sera toujours temps de demander « des comptes » ensuite.
S’il y a eu abus, s’il y a eu manquement, s’il y a eu « délits » vis-à-vis de la justice de la part de toutes les mouvances ; il y aura procès, défense, attaque, jugement…Bref de la démocratie…

Soyons pragmatiques, soyons soucieux de l’intérêt général…

Je comprends le bras de fer engagé, chaque camp défend ses positions, et c’est bien normal, ça s’appelle de la POLITIQUE ; mais pendant ce temps la population attend et s’inquiète…

Les hommes et les femmes politiques de Madagascar (et du monde entier d’ailleurs) ne sont jamais à quelques jours ou semaines à dire, en effet leurs situations socio professionnelles leur permettent de tenir, de manger, de payer les factures, de payer l’écolage, de voyager, de se détendre, de partir en vacances….tout ce que le peuple ne peut faire en ce moment…

Alors que faisons nous ? Avons nous les moyens de tenir encore un ou deux mois comme cela ? La grande île a-t-elle les reins assez solides pour traverser cette crise ? Faut il encore attendre ?

Une mouvance est littéralement une sphère d’influence, mais l’étymologie du mot vient de « mouvoir », bouger…

Alors faites bouger vos lignes,faites donc preuve d’action et non d’agitation…

Décrétez une trêve judiciaire.

Acceptez le retour de Marc Ravalomanana et Didier Ratsiraka (et leurs proches familiaux et politiques).

Mettez les 4 leaders autour d’une table.(je veux bien arbitrer le débat)

Faites une jolie photo destinée à rassurer la communauté internationale.

Et après, que se passera t’il ? Vous êtes des hommes intelligents, il en sortira forcément quelque chose de bon ; je ne doute pas que chacun d’entre vous aime son pays et souhaite le bonheur de ses habitants ; seules, vos méthodes divergent…

Les malgaches vous en seront reconnaissants…

Si jamais vous lisez ce texte, réfléchissez à cette proposition ! Une bonne discussion à bâtons rompus vaut toujours mieux qu’un pourrissement d’une situation attisée par la haine et les rancoeurs.

Un vazaha qui pense à vous

17 commentaires

Vos commentaires

  • 19 juin 2009 à 06:42 | Miary (#491)

    Rom1 comme tant d’autres prône l’amnistie. Lui comme moi et tant d’autres nous voulons le retour de la paix dans ce pays mais j’ajouterai pas à n’importe quel prix !!!! Ainsi installer l’impunité serait la cata. Si Deba et Dada reviennent et sont assurés de l’amnistie, cela veut dire que plus jamais ils ne seront inquiétés de leur crime et délits. C’est ce que veut dire amnistie. Point barre dirait tel forumiste.

    N’oublions pas que d’autres "malfaiteurs" "politiques" guettent l’amnistie pour qu’on enterre sous 20 mètres de terre leur méfaits et qu’ils réapparaissent blancs comme neige, lavés par les meilleurs lessives du monde.

    Nous disons : non et non et non.

    Alors qu’ils reviennent Deba et Dada mais avec une formule de "liberté provisoire" pour l’apaisement mais que eux et bien d’autres soient ensuite soumis à un "procès" et reconnaissent leur tort. Vérité et réconciliation passent d’abord par la case "vérité" sinon pas de réconciliation.

    • 19 juin 2009 à 08:39 | Bena (#494) répond à Miary

      Alors pourquoi doit-on discuter si c’est pour exclure certaines personnes ?

      Il suffit d’avoir un minimum de logique.

      Le TGV veut seulement la caution des autres entités pour continuer leur forfaits ? Alors là, qu’ils composent avec Alain Ramaroson et les anciens tolards (de droit commun svp) et ils verront que cela ne mène nulle part.

    • 19 juin 2009 à 12:39 | Ramena (#404) répond à Miary

      Tout ce qu’ils méritent c’est de rentrer et investir au pays, en résidence surveillée. C’est ce qu’ils devraient demander s’ils ont le sens de l’honneur, du pardon et de la réconciliation.
      Cela ne leur enlèvera pas leur niveau de vie, ils pourront travailler correctement. Au bout de X ans, libre à eux s’ils veulent de faire de la politique. Mais l’amnistie n’est pas la réconciliation nationale. C’est une aberration. Selon l’éducation gasy qu’on nous avait inculquée et dont on est fiers, les gens qui n’arrêtent pas de parler "amnistie" devraient en avoir honte. C’est le pardon qu’ils devraient demander.Je n’ai même pas envie de citer des exemples car le fait "d’exiger" une amnistie est déjà trop gros.

    • 21 juin 2009 à 18:43 | Tsy Vendrana (#2417) répond à Bena

      Amnistier des voleurs et des criminelles ?
      NON.

      Ces imbeciles du CCOC et GIC veulent jouer les intermediaires pour recolter les lauriers.

      Sachez Messieurs du CCOC et GIC que Ravalomanana, Ratsiraka et Zafy appartiennent au PASSE. Et ce système hérité du passé tombera complètement en ruine d’ici peu de temps.

    • 25 juin 2009 à 19:37 | Ramses (#2763) répond à Miary

      Bonjour à tous,
      j’aimerais ajouter quelques remarques à propos de notre discussion. Seule la Haute Cours de Justice a le droit de condamner un Président en exercice. Je pense que le Tribunal de première instance ne peut pas juger une telle affaire. Si on veut s’en sortir, il faut une amnistie et je soutiens l’avis de Madagascar tribune pour une rencontre entre M.Rajoelina, M.Ravalomanana, M.Ratsiraka et M.Zafy. Pas les représentants, seulement leurs conseillers respectifs s’ils veulent.Laissez les malgaches choisir leur Président, même si c’est un criminel (pendant son mandat), c’est leur choix, c’est la démocratie. Si le peuple choisit Coutiti comme Président (malgré ce qu’il a fait), laissez le travailler en tant que Président, c’est la démocratie. Qui est le Président le plus impopulaire des Etats Unis ? C’est Bush, mais il était toujours Président jusqu’à la fin de son mandat.
      Merci

  • 19 juin 2009 à 07:18 | Noue (#2427)

    Pourquoi pas si c’est la seule solution pour faire sortir Madagascar de la crise.
    Ce qu’il faut penser aussi c’est la souffrance du peuple. Nos politiciens sont d’une egoïsme qui ne pensent qu’à eux , à leurs sièges ... Pourtant s’il n’y pas de peuple , il n’y a pas de siège.

  • 19 juin 2009 à 08:06 | bema (#828)

    En France, il a fallu plus de 200ans pour instaurer la démocratie et sans pression internationale. Il y a une autorité au pays et laisser les travailler. Ratsiraka et Ravalomanana sont parmis les responsables de la situation actuelle car ils étaient aux commandes du pays au moins pendant 1 mandat. Se refugier derrière la légalité n’est qu’un prétexte pour les opposants à la HAT. Misaotra Tompoko.

  • 19 juin 2009 à 09:18 | Mihaino (#1437)

    Merci Rom1 car votre analyse mérite une profonde réfléxion...J’admets que tous nos dirigeants (anciens,récents ou actuels) ont tous commis des fautes et ils vont continuer à en commettre si le VRAI PEUPLE MALGACHE reste sans réaction aucune !...

    Par ailleurs, QUI JUGE QUI car notre justice actuelle travaille dans la précipitation avec un excès de zèle remarquable et très remarqué ??!!
    " Un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès !" dit un proverbe.On peut être POUR ou CONTRE ce dicton...

    Enfin,je suis d’accord pour le retour de DEBA et de DADA avec toutes leurs familles et tous leurs amis respectifs.
    Les ELECTIONS LEGISLATIVES rapides permettent au peuple d’EXPRIMER son VRAI CHOIX...

  • 19 juin 2009 à 09:28 | enalerte (#2720)

    Pour un pays démocratiquement constitué, la question de l’amnistie relève de l’exécutif c’est à dire du pouvoir en place. En principe , une amnistie est un effacement des peines dû à une bonne conduite ou à un mea-culpa voir une demande de pardon.
    Le cas actuel de Madagascar ne devra point déroger à ces règles si on veut une normalité dans le futur.
    Mais on doit être dubitatif sur l’intégrité de la démarche de ses deux personnes (votre Dada et votre Deba) car on murmure qu’au lieu de proposer une pacification, ils demandent le blanchiment simplement de leurs actes ainsi que de revenir au pouvoir pendant la transition : une sorte de présidence tournante le temps de dilapider totalement l’espoir.
    Une proposition par mis d’autres parle d’une amnistie à la carte en fonction des fautes et je la trouve plus juste que de faire revenir au pays des personnes qui se sont d’ailleurs définies comme le problème de Madagascar.
    Oui pour l’amnistie et pour ce faire donnons les moyens à la justice de définir le degrés de responsabilité. Oui à une amnistie à la carte avec garantis totale de respect des accords, non à une hégémonie imposée par telle ou telle personnalité politique qui n’a fait que aggraver la situation au pays.

  • 19 juin 2009 à 09:54 | Hendre (#533)

    Pourquoi la négociation ne doit pas être sous la houlette des entités malgaches, comme la FFKM, SEPAFI, etc...
    Seulement parce que lorsqu’on est noyé dedans la crise, on ne voit plus clair.
    Ou bien les membres de ces entités malgaches sont trop partisans (exemple ceux du FFKM), ou bien ils sont victimes des discours populistes diffusés par des medias partisans.

    Donc uniquement un oeil extérieur peut diligenter des critiques et des solutions objectives.

    Ce à quoi je repondrais à Romi1 que ce qu’il avance me semble d’une objectivité parfaite, c’est la solution idéale.

    Mais ce que vous ne savez pas Romi1, il ne s’agit plus de trouver une solution de la part des tenants actuels du pouvoir. Pour eux la question qui se pose : comment faire pour gagner au prochain présidentiel ? Solution : Ecarter tous les adversaires potentiels, donc pas d’aministie ni pour Ravalo, ni pour Pierrot.

    Ce qui est lamentable chez nos politiciens, le peuple on s’en sert pour detroner untel. Après on verra ce qu’on peut faire de ce peuple.L’essentiel c’est de se maintenir au pouvoir, quite à prendre en otage les 20 millions de Malgache.

  • 19 juin 2009 à 14:33 | NOFY (#2225)

    RATSIRAKA SY RA8 A TSY TOKONY ATAO MITOVY OTR ZAO.RA8 TSY NAHAVITA NY VITANY RATSIRAKA MIHITSY FA ARAKA NY TANTARA D RATSIRAKA MITSY NO NANOME BAIKO NY MIARAMILA HITIFITRA NY VAHOAKA NANKENY IAVOLOHA.RATSIRAKA 20 ANS MAHERY TEO @ FITONDRANA NY VAHOAKA NIHANAHANTRA HATRANY.T@ RAVALO HITA MBA EFA NIVOATRA KELY NY FIAINANA.NY LALANA BETSAKA NO VITA.NOHO IZANY TSY AZO ATAO ANATY ARONA IRAY REO.KA RA HOE POURQUOI DEBA ET DADA DOIVENT REVENIR !DADA NY AHY NO FANTATRO FA RA ZE DEBANAREO ANAREO ZANY.TOKONY HIVERINA IZY SATRY MBOLA MARO NY VAHOAKA MITADY AZY INDRAY HOFIDIANA @ FIFIDIANANA.

  • 19 juin 2009 à 15:44 | racynt (#1557)

    Retour de Deba et Dada ? mais est-ce que ça résoudra vraiment la crise ? si oui je suis pour mais déjà sans être sur la table de négociation , Deba et Dada ainsi que la HAT ne montre aucune conviction de vouloir trouver des compromis, je ne vois pas pourquoi une fois sur la table, ils vont pas encore vouloir plus tirer la couverture chacun de leur côté comme Patrick le dit au lieu de penser au peuple d’en bas ?

    Enfin, toute solution est toujours le bienvenue, il reste plus qu’à faire des voeux pieux comme le disait un jour Ndimby pour que cette crise se termine.

    En tout cas merci à Rom1 pour cet article et son engagement bien qu’il n’est pas malagasy.

  • 20 juin 2009 à 05:40 | diego (#531)

    rom1

    Voila le secret de sortie de crise pour le pays.

    On veut une 2em tour de l’election de 2002. Par ailleurs qui ont refusé d’aller au 2em tour ?

  • 20 juin 2009 à 09:25 | hafatra (#1895)

    Ny tena mahatsikaiky dia ireto mpangalatra mifampiampanga dia avy eo samy mitady famotsoran-keloka .
    Ary ny "fahefana" angatahina an’izany koa dia fahefana nangalarina !
    Ny dahalo sy ny tontakely sisa no tsy ampy amin’ny lisitra fiandrasan’ireo mpitady famotsoran-keloka.
    Mba manao inona ny fitsarana malagasy ? Mba misy ihany ve sa haingon-trano fotsiny ?

  • 20 juin 2009 à 11:10 | Lucie (#101)

    - 1)Que se passera-til ?

    Ils se mettront d’accord sur tous leurs manquements respectifs et s’absoudront mutuellement .Telle une réunion de parrains de la mafia où ils définiront chacun leurs territoires de prédation.

    - 2)Et pendant que l’argenterie et la porcelaine brilleront à cette table

    Les malagasy savent déjà que pendant que certains boivent à leurs « chaudes » retrouvailles,ce sont eux qui trinqueront . Que les coréens prennent donc les terres, les français : le pétrole, les saoudiens :l’eau …sans aucune contre-partie sérieuse de vrai développement durable et respectueux de leur Terre … les malagasy disent : « Boribory ny tany, ny ratsy natao miverina foana ».

    - 3)Celà restera l’exemple à citer pour les générations futures ?

    Les chiens ne font pas de chats .
    L’amnistie générale encouragera les futurs délinquants.

    - 4)Avoir le courage de créer un précédent en n’acceptant pas l’amnistie

    C’est donner enfin la chance d’exister à un vrai Etat de droit à Madagascar .
    Car, à force de palabres,de kabary et de resaka tsy ihinanan-kanina …les malagasy sont lassés et laminés par la dureté de leurs vies au quotidien, mais se préparent en silence au prochain « amok » qui sera plus meurtrier que le précédent.

  • 21 juin 2009 à 02:02 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    le Groupe International de Contact a piégé les malgaches en suggérant cette histoire de quatre mouvances politiques.Et pour quoi pas les enfants de la "PREMIERE REPUBLIQUE" ?????Bien sûr,chaque mouvance pose et posera des conditions inconciliables pour se blanchir des actes passés,ok !!!pour l’amnistie politique sans avoir le droit de se présenter à une élection régionale ou nationale sans le quitus "fiscal" pour tout mouvement du fonds publics durant son régime.L’amnistie n’est pas réservée aux "politiciens" mais à tous les malgaches.Le nouveau chef du régime fait voter une loi d’amnistie donc il faut attendre que la Haute Autorité de la Transition installe un organe législatif.La lutte menée par Monsieur Andry RAJOELINA serait tombée à l’eau à force de chercher l’impossible.La Haute Autorité (pour) de la Transition est là,il faut aller aux assises régionales,fondation de la Quatrième République.Voulez-vous effacer déjà toutes les affaires de Monsieur RAVALOMANANA et toutes (les affaires financières du régime RATSIRAKA).Le peuple ne comprendra jamais,seuls les fanatiques ,de tout bord ,seront satisfaits à l’image des Gasy Taitra Tampoka(G.T.T).Les avantages de DADA intouchables !!!!NON dit le peuple qui souffre certainement en ce moment mais avec une lueur d’espoir pour l’avenir.Jeune comme il est,Monsieur Andry RAJOELINA tiendra ses promesses malgré les obstacles à franchir.En 7 ans,presque tous les hommes et femmes libres et intelligents(es) à MADAGASCAR sont passés sous la coupe de Monsieur RAVALOMANANA,quel est-il le résultat ????
    Résultat final,il se sauve en Afrique du sud,un des pays le plus inégalitaire du Monde,en laissant ses orphelins sur le Quai.Ces derniers,avec "traîtrise" attaquent les militaires à l’ambassade de Madagascar à paris(version police française).Arrêtez ,HAT,Gouvernement de Transition,de reculer sans cesse les assises régionales,fondation de la quatrième République malgache.
    Basile RAMAHEFARISOA(2)22ramahefarisoa

    • 21 juin 2009 à 02:42 | niry (#210) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Moi je lance le slogan "une place pour Basile !!". Contrairement à d’autres qui ne font que critiquer Ra8, force est de constater que seul et contre tous, Basile est bien le seul à proposer des gardes-fous pour cette HAT.. Visiblement, ces incapables de la HAT se tirent dans les pattes mais ne vont pas à l’essentiel : les assises que le monde entier attend (waouw !) Basile doit être Ze 47ème membre tant attendu de la HAT.. Représentant exclusif de la diaspora à lui tout seul et fervent adorateur et admirateur de la jeunesse de TGV.. Basile est un incompris dans sa retraite parisienne ! Miandry anao ny firenena Rabazy an !
      Prends ton billet maintenant et dirige toi vers la lumière..c’est ta période de gloire, maintenant..
      (ne rends pas ce tablier..)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS