Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 septembre 2020
Antananarivo | 00h24
 

Société

Délestage

Plusieurs quartiers d’Antananarivo dans le noir

mercredi 16 septembre | Fano Rasolo

Hier, vers la soirée, Antananarivo était dans le noir. Plusieurs quartiers de la Capitale ont subi des coupures d’électricité d’une durée de plus d’une heure. Les habitants d’Anosy, des 67 Ha, d’Andohatapenaka, d’Itaosy, de Talatamaty, d’Ankorondrano, de Manakambahiny, de Tanjombato, d’Andoharanofotsy, et de beaucoup d’autres quartiers, ont vécu dans l’obscurité. « Chez nous, l’électricité a été coupée vers 19 heures et 15 minutes pour ne revenir qu’à 20 heures et 22 minutes. Nous avons été obligés de débrancher tous les appareils électriques et les ustensiles ménagers afin d’éviter qu’ils soient abîmés au retour du courant. En outre, nous avions aussi peur d’être attaqués à cause de l’insécurité qui règne dans notre quartier depuis le confinement », a témoigné une mère de famille habitant à Tanjombato.

De nombreux usagers de la Jirama se sont plaints de cette coupure de courant et ont exprimé leurs craintes face à l’insécurité latente.

Par ailleurs, la JIRAMA a présenté des excuses dans sa page Facebook officielle, arguant que lesdites coupures ont été dues à des anomalies sur les réseaux de distribution d’électricité.

La JIRAMA a noté que « les coupures ont eu des répercussions sur l’alimentation en eau à cause de la dépendance en électricité des suppresseurs ».

Elle a aussi indiqué que pour les quartiers d’Ambohidraresika, d’Ambohimiandra et de Mahazoarivo, l’intervention pourrait prendre un certain temps à cause d’un poteau électrique renversé par une voiture.

Buzz

Le délestage de l’électricité et les coupures d’eau ne sont pas encore résolus dans le pays. Plusieurs villes de Madagascar, et de nombreux quartiers de la Capitale souffrent toujours de ces problèmes.

Par ailleurs, dans la matinée d’hier, un homme qu’on a dit atteint de troubles mentaux a escaladé un pylône de haute tension à Anosizato, et s’y est accroché, provoquant vite un buzz dans les réseaux sociaux. Pour prévenir sa mort par électrocution, la JIRAMA a dû couper tout le réseau électrique alimentant les quartiers entiers d’Ampitatafika, d’Itaosy, d’Ambohidrapeto, de la Digue, jusqu’à Andranoro, à Ambohibao, à Andraharo, aux 67 Ha, à Isotry, etc.

Des badauds se sont précipités en grand nombre à Anosizato pour regarder l’homme accroché sur le pylône.

Cette situation insolite rassemblant une foule de gens a tôt fait de causer un embouteillage monstre au niveau d’Anosizato et des quartiers environnants.

Une équipe de secouristes est parvenue à faire descendre cet individu qui est sain et sauf grâce à cette intervention.

La JIRAMA a informé sur cette absence de dommages corporels lors de l’opération de secours à Anosizato.

L’électricité n’a pu être rétablie, hier, dans les localités sus mentionnées qu’à partir de midi.

58 commentaires

Vos commentaires

  • 16 septembre à 09:11 | Shalom (#2831)

    Ntsoooo !
    Tanamasoandro, Tramway, stade manara-penitra …

    Répondre

    • 16 septembre à 13:52 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Shalom

      Salama NAMA a.

      Ligne féerique, bal mboalavo parain’andro....

      hoy le olona iray zay alina hoe : ".... NY ADALA MANESIKA IHANY"

      Samia velonaina.

    • 17 septembre à 19:08 | andriaharimanana (#9331) répond à Shalom

      za kosa aloha tsy very fanantenana : raha sendra déléstage, de taritin’ny omby ny tramway ! ny métro, oadray, be ny sandry afaka manosika ! manakory i miami ao zao ....? mandroso ny travaux ?

  • 16 septembre à 10:39 | Vohitra (#7654)

    " Izahay aloha izao no eto, izahay no manao izay hitanay fa mety aminay, tamin’ny fomba demokratika no nametrahana anay teto...".

    Koa satria tsy nahomby tamin’ny famahana io olana momba ny jiro io ny fitondrana HVM teo aloha, dia izahay koa manana zo mba tsy hahomby sy tsy hahatontosa ny andraikitray...

    Ny anay izao dia io fety amin’ny 14 oktobra 2020 io no mahamaika anay, mihevitra izao izahay fa atao ho fetimpanjakana indray koa ny fanaovana arendrina eto amin’ny Firenena...

    Ny mampifaly ny vahoaka noana sy fadiranovana io no tena isany manavanana anay, fantatray fa io no isany antony nahalany anay tamin’ny fomba demokratika, dia io no ataonay laharampahamehana izao, toy ny fanaovana kianja etsy sy eroa...fety, fety ihany, fety hatrany...

    Sa ahoana ?

    Répondre

  • 16 septembre à 10:42 | dominique (#9242)

    tout va très bien a Madagascar il y a encore des bougies a vendre dans les boutiques aucune inquiétude a avoir ..

    Répondre

    • 16 septembre à 10:47 | Vohitra (#7654) répond à dominique

      L’année dernière, des élèves avaient pu passer leurs examens du bac sous la lumière d’une bougie, avec en prime la fuite de sujets...pour produire des bacheliers révolutionnaires mora...

    • 16 septembre à 11:02 | Isandra (#7070) répond à dominique

    • 16 septembre à 11:02 | dominique (#9242) répond à dominique

      M.VOHITRA .. A Sambava c’est TOUS les jours ou presque les coupures d’électricité voir même des jours entiers ; j’ai connu plusieurs fois cinq jours sans électricité mais pendant ce temps la les jerrican de 25 L couraient très vite dans les réservoirs des voitures plutôt que dans les groupes ; je l’ai connu et vu .....croyez moi bien .. ce n’est pas pour rien que deux directeurs ont été virés après X plaintes des commerçants et petites entreprises ...

    • 16 septembre à 12:01 | kartell (#8302) répond à dominique

      @ Isandra

      Effectivement le courant coupé de 21 heures 26 à 23 heures, cela méritait votre attention !...
      Cela doit vous faire rêver compte-tenu de ce qui se passe ici !.....🕯

    • 16 septembre à 12:58 | lé kopé (#10607) répond à dominique

      Les besoins fondamentaux ne sont pas assouvis à Madagascar . C’est la première étape des cinq stades que préconise la pyramide de Maslow .Cette première marche englobe le minimum vital pour survivre ( nourriture , Santé , Habitat , vêtements , amour ...)La deuxième étape , qui est le besoin de sécurité, et de propriété laissent à désirer , car que ce soit dans la rue , ou dans son propre foyer , nos compatriotes ne peuvent plus jouir d’aucune tranquillité , donc d’apaisement (cause du décès de plusieurs personnes ,victimes de maladies cardio-vasculaires)..La troisième phase , qui consiste à s’identifier à une communauté , n’existe plus , pour cause de rupture sociale .Si dans les années 60 ,ou 70 ,une classe moyenne existait (il y avait des familles qui pouvaient envoyer leurs enfants poursuivre des études à l’Etranger), maintenant , la plupart des ménages ne peuvent plus inscrire leurs enfants à l’école ,où l’on doit débourser 25000AR avant d’y accéder, malgré les promesses d’ivrogne de votre Calife(sic).Du coup , l’estime de soi ,qui est la 4ème phase du processus ,est en berne , car ne serait ce que physiquement , on n’ose plus se regarder dans la glace ,à cause des visages émaciés par la faim, et les dents qui se sont en allées. Et ne parlons pas du dernier palier ,qui est la réalisation de soi , à part quelques privilégiés , toujours les mêmes qui se pavanent en 4 4 , habitent dans de belles villas , envoient leurs progénitures en Métropole , et prennent l’avion ,quand d’autres marchent à pieds ,où prennent le bus . Alors , quand vous parlez de délestage , ou de manque d’eau potable , je crois que c’est trop demander .Car la plus belle fille du monde , ne peut donner plus que ce qu’elle a ...

    • 16 septembre à 13:30 | Vohitra (#7654) répond à dominique

      Bonjour Le kope et Dominique,

      Pour le Roi et ses hordes de caids, le principal objectif est de s enrichir le plus vite que possible par voie de pillage et la cession de patrimoines faisant partie des biens communs...et si jamais une menace se fera sentir, alors, il suffira pour eux de partir migrer ailleurs...en attendant le prochain retour triomphal...

      Mais avant de deguerpir, ils vont instaurer le chaos...souvenez-vous des tactiques du flibustier autrefois...en manipulant les ethnies pour s opposer les unes aux autres...et la creation de milices pour semer la terreur partout...du genre Kobesy, Rahitso, Coutiti...sans parler des ragova...

      Et croyez-vous qu ils vont se soucier de developpement par palier pour un peuple qu ils considerent deja comme des sujets et esclaves pour la satisfaction de leurs caprices ?

      Pour se liberer du joug du Marechal Lon Nol et de ses crapules, comment ils avaient procede les Viets ?

    • 16 septembre à 14:41 | Isandra (#7070) répond à dominique

      Vohitra,

      Ingahindriana revient avec son sport favori : le fantasme, l’imagination,

      Derrières toutes ces réalisations : les Routes, les usines, les stades, Rova, les écoles, les buildings, etc ne sont que pour les intérêts personnels de nos dirigeants, les Malagasy tsy "hisitraka" amin’ireo.

    • 16 septembre à 21:00 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à dominique

      Isandra
      Les incidents arrivent partout, même au pays nucléaire, en effet. New York a connu ce problème en son temps. Mais ces incidents sont très rares ; tellement rares que ça justifie un article dans un journal régional. Ils sont souvent dû à des conditions climatiques exceptionnelles.
      Depuis 2007 que je vais à Nosy Bé, je ne compte plus les délestages ; pas 1 heure, mais des jours entiers, voire 3 jours. Heureusement depuis 3 ans, la situation s’est arrangée avec la nouvelle centrale de Dar-es-Salam. Cela n’empêche pas les délestages, qui ne durent pas longtemps, moins d’une heure en général.
      Comme je l’ai constaté et souligné dans un post précédent, vous semblez avoir un gros problème avec la France. Vous a-t-on refusé un visa ou est-ce autre chose ? Comparaison n’est pas raison !

    • 17 septembre à 00:22 | kunto (#7668) répond à dominique

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

      - Isandra !!!
      - Ne compare pas des patates et des haricots .
      - En 2018 Le Président Rajoelina a promis la fin des délestages pour 2019 .

      - Tramway à Tana début 2021 j’attends de voir - j’attends de voir - j’attends de voir ....

  • 16 septembre à 10:58 | Isandra (#7070)

    Ca se fait sentir que la Jirama fait des efforts pour que la distribution se normalise, le délestage de l’époque de Rajao est déjà loin. Les Malagasy ne s’en habituent plus, moindre coupure, ils se plaignent. C’est normal.

    Exemple de ces efforts :

    "12 000 BRANCHEMENTS : LA JIRAMA S’EST DOTÉE DE NOUVEAUX MATÉRIAUX DE FABRICATION DE TRANSFORMATEUR📣
    📌ANALAMAHITSY
    🆕️La JIRAMA s’est dotée de nouveaux matériaux de fabrication d’un Transformateur
    🔝L’acquisition de ces outils permettra d’accélérer la réalisation des 12000 branchements en vue jusqu’à la fin de cette année
    🔛Facilitera également la mise en oeuvre du projet "Une semaine=Un quartier" pour l’amélioration de l’alimentation en électricité dans les quartiers rouges écarlate en terme de coupures
    ✅Ces nouveaux matériaux sont accompagnés de l’arrivée d’une vingtaine de camions grues qui servira au transport et à l’installation des supports de branchement."

    Répondre

    • 16 septembre à 11:20 | arsonist (#10169) répond à Isandra

    • 16 septembre à 11:45 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-joany,

      Efa misy ny anti an’ireny. Canon à eau tena raitra. Na lacry.

      https://www.youtube.com/watch?v=gvHQueA5ifE

    • 16 septembre à 11:58 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      QUE SONT DEVENUS LES EFFORTS COLOSSAUX EN MATIERE D’ENERGIE ?
      Ce n’était pas la perfection mais les efforts sont palpables pour endiguer les délestages .
      Il existe des réalisations qu’on n’en parle plus ou qu’on évite de parler car c’est l’autre qui les a fait .
      Les Malgaches aveuglés par le populisme et les tapes à l’oeil sont passés à côté d’un avenir plus radieux ! La preuve :
      Une puissance supplémentaire de 60 MW pour Antananarivo
      mercredi 8 novembre 2017 | Yvan Andriamanga
      La nouvelle centrale thermique d’Ambohimanambola de la société turque Aksaf Power vient d’être inaugurée hier par tout l’Exécutif conduit par le Chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina. D’une puissance de 60 mégawatts, cette nouvelle centrale va permettre à la Jirama d’augmenter la production d’électricité dans le réseau interconnecté d’Antananarivo. On pourra donc espérer la fin du calvaire pour les usagers de la Jirama.

      La société turque a investi 90 millions de dollars dans cette centrale fonctionnant à l’huile lourde. La capacité de la centrale représente 14% de la capacité totale à Madagascar et 24% de l’énergie consommée à Madagascar selon les représentants de la société turque.

      Le président de la République note que l’inauguration de cette centrale thermique ne veut pas dire qu’on a abandonné la politique de l’énergie verte. Elle entre plutôt dans le cadre de la transition énergétique. D’ailleurs le fuel lourd utilisé par la centrale est à moitié moins cher que le gasoil. « En décembre de l’année dernière et au mois de janvier de cette année, nous avons tous constaté la limite de l’hydroélectricité. Les barrages ont été taris. C’est une des conséquences du changement climatique. Nous sommes ainsi confortés par cette réalisation » rappelle le Chef de l’Etat. Ce dernier lance un appel à l’endroit des investisseurs locaux et internationaux pour saisir les opportunités d’affaires. Le ministre de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures Lantoniaina Rasoloelison lance aussi un appel aux investisseurs dont les établissements de microfinance, les institutions bancaires et les opérateurs de téléphonie mobile, pour apporter leur contribution au développement du secteur. Des mesures fiscales incitatives sont en place et l’adoption du nouveau Code de l’électricité et du texte portant sur la réforme du Fonds national de l’électricité entre également dans ce cadre.


      Energie

      Ambatolampy

      Madagascar se dote de la plus grande centrale solaire de l’Océan Indien
      lundi 25 juin 2018 | Ny Aina Rahaga
      A Ambatolampy, sur une surface de 33 hectares, 73 008 panneaux solaires composent la plus grande ferme photovoltaïque sur le sol malgache. Elle a été inaugurée samedi dernier par le Président Hery Rajaonarimampianina. Cette centrale solaire d’Ambohipihaonana dans le district d’Ambatolampy est la plus grande centrale photovoltaïque de la région Océan Indien. Avec une puissance de 20 Mégawatts, cette centrale solaire permettra de couvrir les besoins annuels en électricité de près de 50 000 ménages à Antananarivo et à Antsirabe. Elle permettra aussi de répondre à la demande croissante d’énergie liée au développement économique et industriel de la région de Vakinankaratra.

      La mise en place de cette centrale photovoltaïque s’inscrit dans la ligne de la politique énergétique malgache et fait partie des objectifs fixés lors de la COP 21 à Paris. Madagascar économisera ainsi jusqu’à 25 000 tonnes de gaz carbonique par an. Le projet a vu le jour grâce à la coopération de l’entreprise Green Yellow et l’Etat malgache et a nécessité un investissement de 25 millions d’Euros.

      Selon les explications du président de la République, 30% de la production de cette centrale solaire fournira en électricité la région Vakinankaratra et ses industries. Les 70% restant approvisionneront notamment à Antananarivo et arriveront même dans la région Itasy et même Moramanga. Les infrastructures nécessaires étant déjà en place.

    • 17 septembre à 00:27 | kunto (#7668) répond à Isandra

      - je voudrai bien la fin des délestages car pas de développement sans électricité ....

  • 16 septembre à 11:05 | Vohitra (#7654)

    Il parait qu’il y avait eu révision des contrats avec les prestataires fournisseurs d’électricité de la société nationale Jirama, et les contenus de cette révision ne sont pas mis à la connaissance du public jusqu’à maintenant...Pourquoi alors ? La démocratie peut elle se passer de l’obligation de transparence dans le service public alors ?

    Répondre

  • 16 septembre à 11:07 | Isandra (#7070)

    Je me répète encore l’une des solutions des problèmes énergétiques, c’est le nucléaire, ce n’est pas Le Professeur Raoelina Andriambololona, qui me contredirait :

    Voici je recolle/recopie l’extrait de son entretien avec le journaliste de MT en 2007 :

    Vous avez dit que le nucléaire est l’avenir du pays, pourriez-vous nous parler de l’état des lieux du nucléaire à Madagascar ?

    - « Ce n’est pas l’accident de Tchernobyl qui allait freiner le développement du nucléaire. Nous avons négligé jusqu’au novembre 2006, l’option énergie nucléaire dans la programmation énergétique de notre pays. Ce qui fait que nous nous trouvons dans cet état où nous subissons les délestages ».

    • Est-ce que vous pouvez recenser toutes les potentialités qu’a Madagascar, que ce soit en matière de ressources humaines, des matières premières… ?

    - « Nous avons besoin du nucléaire. La solution des problèmes énergétiques ne se trouve pas dans les énergies nouvelles et renouvelables. Si nous voulons développer l’industrie en particulier, si nous avons besoin d’énergie concentrée, il n’y a pas d’autre solution que l’énergie nucléaire. Nous avons la matière première à savoir l’uranium même pas en profondeur. C’est pour cela que nous avons à peu près une dizaine de compagnies étrangères en prospection à Madagascar dont les principales sont canadiennes et australiennes ».

    Répondre

    • 16 septembre à 11:20 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra —Nous avons la matière première :L’Uranium mais ce sont les autres qui ont l’énergie nucléaire . Comment expliquez vous cette anomalie ?

    • 16 septembre à 11:33 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Raoelina était un physicien théoricien .
      Il n’était pas ingénieur en quoi que ce soit .
      De la théorie à la pratique il y n’y a pas qu’un pas à franchir .
      Il y en a bien d’autres .

      Mais les foza pour leur com ’ tente de récupérer tout et son contraire .

      Entre Raoelina et les foza il y a un gouffre plus large et plus profond encore
      que celui qui existe entre
      un cancre presque de niveau d’une classe de 3e de collège
      et un ancien chercheur membre de l’institut du nucléaire à Saclay .

      Par contre voici quelque chose qui va servir à tout le monde au moment voulu
      https://mtlcounterinfo.org/how-to-make-molotovs/

    • 16 septembre à 14:23 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Apprends déjà à compter avant de pouvoir rêver du Nucléaire.

    • 17 septembre à 00:31 | kunto (#7668) répond à Isandra

      - Avons nous la technologie nécessaire ?????

      - Avons nous des personnes qualifiés dans le nucléaire ????? arrêtez vos blablablas SVP

    • 17 septembre à 00:34 | kunto (#7668) répond à Isandra

      - Oublions le nucléaire car avec notre sérieux ça risque de nous pété à la gueule , kkkkkkkkkk

  • 16 septembre à 11:47 | rakoto-neutre (#8588)

    Un super- puissant tranformateur de 60 MW est arrivé et un autre d’ici, Rajoelina va résoudre vos problème

    Répondre

  • 16 septembre à 12:00 | betoko (#413)

    Isandra
    Je suis contre l’installation de la production de l’énergie électrique par le nucléaire chez nous
    Il y a plusieurs raisons si La France et l’Allemagne vont arrêter la production de l’énergie électrique par le nucléaire chez eux
    Chez nous Andekaleka ne suffit plus et deux autres nouveaux barrages pour augmenter la puissance électrique sont en construction

    Répondre

    • 16 septembre à 21:13 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à betoko

      L’Allemagne a arrêté la production d’électricité d’origine nucléaire, mais pour le moment il n’en est pas question pour la France. Développer les énergies renouvelables ne veut pas dire arrêter le nucléaire. Quand tout le monde pleure sur le réchauffement climatique et la pollution, ce n’est pas le moment du bruler plus de fioul lourd ou de lignite.

  • 16 septembre à 12:03 | arsonist (#10169)

    << 16 septembre à 11:45 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
    << Efa misy ny anti an’ireny. Canon à eau tena raitra. Na lacry.

    Mahatadidy tsara ny momba azy ity i Dolin tamin’ny coup d’état .
    Inona no heriny ?

    Extrait wikipedia
    Début
    [Lancé contre un char, le dispositif éclate à l’impact répandant du liquide inflammable dans le bloc moteur au travers des grilles d’aération rendant le blindé inutilisable par destruction des tuyaux en caoutchouc, inflammation du réservoir de carburant et privation de l’alimentation en oxygène du moteur.
    L’armée finlandaise qui est mal équipée en armes antichars et largement dépassée en nombre contre les chars d’assaut de l’Armée rouge, emprunte ce dispositif incendiaire facile à réaliser et transporter.
    Cette arme étant essentiellement une arme défensive, l’Armée Rouge mais aussi les partisans soviétiques vont l’utiliser à grande échelle principalement contre les chars, les véhicules blindés ou non. Ces cocktails seront également utilisés lors de nombreuses batailles menés par les résistants comme au ghetto de Varsovie, les soulèvements de Paris, de Varsovie, etc. Le Volkssturm utilisera également cette arme lors des combats dans les villes allemandes.]
    Fin .

    Video
    https://mtlcounterinfo.org/how-to-make-molotovs/

    Tsy ho hita eo ve izay fandehany rehefa tonga ny fotoana e !

    Répondre

    • 16 septembre à 14:08 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      Rehefa samy hanao loham-boto ihany ve, on pourrait utiliser la méthode Russe ou Chinoise.

    • 16 septembre à 16:23 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Est-ce que la lutte pour la libération d’un pays et de ses populations du joug d’une colonisation attardée est du "loham-boto" ?

      Le DJ n’est qu’une marionette choisie par une frange de la droite colonialiste incarnée par Sarko-Guéant-Fillon et dont David Douillet était le représentant au Grand Palais aux Champs lors du premier meeting du DJ bac-3 pour les Présidentielles gasy .

      La lutte pour abattre le DJ et son régime foza n’est qu’une étape dans la lutte pour libérer définitivement ce pays et ses populations du joug du colonialisme attardé .

      Pour diverses raisons on ne peut pas mener de façon continue une guerre populaire prolongée .
      Pour l’instant cette "guerre de libération" ne se fait que par à coups , malheureusement .

      Mais ce que les foza appellent du "loham-boto" est une guerre de libération . Et cette guerre a été commencée depuis plusieurs générations déjà . Les aînés n’ont pas su gérer leurs victoires . C’est la raison pour laquelle cette guerre n’est pas encore terminée .

    • 16 septembre à 16:53 | Vohitra (#7654) répond à arsonist

      Arsonist,

      Ce que vous annoncez est en partie vraie, mais vous avez oublié un autre paramètre : les rescapés et les nouvelles générations de la bande au flibustier sont aussi à bord actuellement, et pour eux, la motivation principale est de profiter du moment pour réaliser une revanche sur l’histoire, celle de 1991 et de 2002…en somme capturer et prendre d’assaut la ville d’Antananarivo qui, à deux reprises, l’avait descendu de son piédestal…

      Jamais au cours de son histoire et évolution, Antananarivo n’avait pu enregistrer la réalité de la présence d’une forte densité de crapules de la République s’agglutinant ici que maintenant afin de faire d’une pierre deux coups : s’emparer de la ville des milles et de la dénaturer de son passé, et y créer un bastion servant de citadelle et fort pour les caïds et truands de tous les bords…et de gérer à partir de là le pays entier en utilisant comme paravent le calife Bokassa 13…

      Il faudra quelqu’un de la trempe d’un Giap...et reprendre le baton...de pelerin

    • 16 septembre à 17:23 | Vohitra (#7654) répond à arsonist

      En voici une question que personne jusqu’ici n’est arrivée à donner une réponse plausible voire acceptable :

      « Pourquoi le Président du Sénat en 2009 avait quitté le pays avant même la chute du régime du laitier, alors que c’était un de ses fidèles hommes de confiance ? »

    • 16 septembre à 18:57 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      A posteriori critiquer les choses est plus facile .
      Mais compte tenu de plusieurs événements "annonciateurs" on pouvait prévoir le coup d’état .
      1. Au bout des disons 2 premières années après son accession au pouvoir , Ra8 n’écoutait plus personne et n’en faisait plus qu’à sa tête . Il lui arrivait souvent de prendre des décisions dans la seconde qui suit une intuition , sur un coup de tête . Comme la nommination immédiate comme ministre au gouvernement de ce Karana beau parleur qui avait impressionné Ra8 après quelques minutes de baratin en langue gasy .
      2. Ra8 se croyait tout puissant . Par voie de conséquence il avait baissé la garde .
      3. L’incroyable et très humiliante attitude de Ra8 à l’égard du nouvel ambassadeur nommé par le gouvernement Sarko-Fillon-Guéant était très imprudente compte tenu du caractère très rancunier de Sarko.
      4. Le protecteur Bush de Ra8 venait juste d’être remplacé à la Maison Blanche par le nouveau venu Obama .
      5. Au lieu de s’occuper des affaires courantes de l’État gasy , Ra8 faisait le tour du pays pour montrer son nouveau joujou Force One au peuple .

      Conclusion : ceux qui étaient fines mouches avaient pu sentir l’odeur du roussi bien avant l’heure et avaient abandonné prudemment le bateau qui allait couler .

    • 16 septembre à 19:21 | Vohitra (#7654) répond à arsonist

      6- la récupération à bord de quelques têtes brûlées formatées du temps du flibustier

      7- il aurait dû nommer dès 2003 le Général Soja comme Premier Ministre et ministre de l’intérieur…et s’abstenir d’un deuxième mandat

    • 16 septembre à 19:49 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ces dites "têtes brûlées" étaient les premiers à lâcher Ra8 .
      Ils n’étaient même pas des traîtres .
      Ils étaient des "infiltrés" .
      Ra8 manquait de clairvoyance .

      Mettre Soja à la Primature [et à l’intérieur ?] aurait pu très probablement nous éviter de perdre plus de 20 dans notre lutte pour libérer notre pays et ses populations , comme ce qui se passe actuellement .

      Un doute persiste , à mon avis . Mais il se peut que je me trompe .
      Ra8 veut-il vraiment réellement libérer notre pays et ses populations ?
      J’ai ce doute car globalement je trouve que l’attitude et les actes politiques de Ra8 ne vont guère dans ce sens .

  • 16 septembre à 12:14 | betoko (#413)

    Besorongola
    Le nouveau central électrique d’Ambohimanambola va fonctionner avec de l’huile lourde ? Il s’est fait avoir Hery Rajaonarimampianina par le président Turc
    Rien n’est plus rentable que l’utilisation hydroélectrique en construisant des barrages
    L’eau avec la quelle les turbines fonctionnent est gratuite et elle est intarissable , par contre l’huile lourde ...... même si elle est produite chez nous , à besoin d’être raffiné et N’en parlons pas des coûts de l’entretien des groupes électrogènes

    Répondre

    • 16 septembre à 12:31 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      RAJAOELINA CHERCHE A SEDUIRE ANTANANARIVO PAR TOUS LES MOYENS MAIS AILLEURS LES GENS SOUFFRENT DE MANQUE CRUEL D’ENERGIE !

      Électrification rurale

      La région Betsiboka s’engage dans la transition énergétique
      mardi 12 août 2014

      Le barrage sur la rivière Mamokomita
      Les communes rurales d’Andriba et de Mahatsinjo dans le district de Maevatanàna sont désormais desservies en électricité grâce au projet de microcentrale hydroélectrique d’Anjiajia mis en œuvre avec la Coopération allemande (GIZ), l’ADER et la Société d’électrification rurale de Madagascar (SERMAD). Le projet consiste à desservir en électricité les deux communes rurales à partir du site de 2X80 kW sur la rivière Mamokomita. Pour le moment, la puissance de la centrale est de 80kW, avec la possibilité d’être doublée suivant l’évolution de la demande en énergie des clients.


      vendredi 14 novembre 2014 | Léa Ratsiazo

      Le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, et sa suite ont déposé la première pierre d’une centrale hydroélectrique à Farahantsana Mahitsy Ambohidratrimo ce 13 novembre. Il s’agit d’un investissement du groupe Edelec et dont les travaux dureront un an. En principe donc, d’ici le début de l’année 2016, cette centrale hydroélectrique devrait être opérationnelle et déchargera un peu la Jirama. Le président de la République a profité de cette occasion pour rappeler que pour résoudre la grande crise énergétique de la Jirama et de la population toute entière par la même occasion, il faut investir dans les énergies renouvelables.

    • 16 septembre à 14:29 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Besorongola,

      Rajoelina n’a plus besoin de séduire Antananarivo, juste il doit garder son avantage.

      Les travaux sont dans toute île actuellement, non seulement à Antananarivo.

  • 16 septembre à 12:26 | Vohitra (#7654)

    Autrefois, un peuple n avait besoin que de baton, de pierre, ou de l usage du feu, pour abattre un regime sanguinaire et despotique..

    Mais venir a bout d une monarchie au sein...d une Republique ne sera pas chose facile, surtout que les menamaso et tandapa sont constitues par des caids et dangeureux mafiosi...

    Dis, la derniere fois que ce peuple s etait livre a une guerre de liberation remonte a quand ?

    Répondre

    • 16 septembre à 13:18 | arsonist (#10169) répond à Vohitra

      @ Vohitra

      Lors du coup d’état en 2009 , vous savez sans doute que des jeunes Antananariviens avaient utilisé des cocktails molotov contre les putschistes .

      Dolin (que vous connaissez sans doute) était pris de panique [oui ! oui !] devant les quelques dégâts que cela avait causés dans les rangs de ses troupes .

      Mais deux faits majeurs avaient contribué à cesser ces attaques avec des molotov .
      1. Dolin avait déclaré publiquement que les attaques avec des molotov devaient cesser .
      En contrepartie il avait promis que la pression exercée par ses troupes sur la population antananarivienne allait alors cesser .
      Et Dolin avait ajouté que si ces attaques par molotov ne cessaient pas alors il accroîtrait la pression de ses troupes sur la popualtion de la capitale et ceux qui étaient soupçonnés d’être des lanceurs de molotov seraient victimes d’impitoyables rétorsions .
      2. Il n’existait pas de véritable(s) chef(s) pour "commander" ces lanceurs de molotov et "coordonner" leurs actes .
      Donc aucune véritable consigne à laquelle ces lanceurs devraient obéir n’avait été donnée .
      Et pourquoi cette absence de chef(s) ?
      Tout simplement parce que
      .d’abord , le coup d’état avait surpris les Antananariviens ; donc ils n’avaient pas eu le temps de préparer leur résistance
      .ensuite , Ra8 quoique filoha en exercice avait manqué à ses devoirs , même les plus basiques : assurer la sécurité du peuple et la défense du pays ; vous savez certainement que des membres du "fokonolona" étaient présents au palais de Mavoloha [c’est le nom historique de ce lieu] pour "défendre" Ra8 ; celui-ci avait même fait abattre un zébut pour les nourrir ; mais il avait renvoyé ces membres du "fokonolona" chez eux , prétextant que sa garde pourrait le défendre ; et un matin tout ce monde était consterné lorsque courrait la rumeur de la fuite de Ra8 ; et ce ridicule message vocal qu’il avait laissé à ses "fidèles" disant qu’il allait les aider , les protéger et continuer la lutte !
      SUR-REA-LISTE !

    • 16 septembre à 13:50 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Arsonist,

      Ce roublard et froussard de laitier aurait du abandonner la barque depuis le 26 janvier 2009...comme l expert prestidigitateur en juin 2018...abandonnes et trahis par les bidasses...

      A la difference que pour le second, il s etait lui meme laisse empoisonner par le nouveau conducteur d engin et le machin soi disant independant...

      Depuis le moment ou il n avait pas reussi a capturer Al Capone, et a la place, c etait Calamity Jane qui avait ete embarque, il aurait du savoir que en etait fini pour lui...

  • 16 septembre à 12:39 | Besorongola (#10635)

    Dominique .

    # 16 septembre à 11:02 | dominique (#9242) répond à dominique ^

    M.VOHITRA .. A Sambava c’est TOUS les jours ou presque les coupures d’électricité voir même des jours entiers ; j’ai connu plusieurs fois cinq jours sans électricité mais pendant ce temps la les jerrican de 25 L couraient très vite dans les réservoirs des voitures plutôt que dans les groupes ; je l’ai connu et vu .....croyez moi bien .. ce n’est pas pour rien que deux directeurs ont été virés après X plaintes des commerçants et petites entreprises ...

    Virer à tour de bras les directeurs n’est pas la meilleure solution . Rajelina a beau rempalcé les directeurs toutes les semaines mais qui vous garantit que celui qui remplace ne fera pas pareil ou pire ?
    Sambava n’est pas la priorité de Rajoelina , merci à vous quand même de l’avoir voté en tant que côtier !!!. Rajoelina est à fond dans la séduction d’Antananarivo et vous pouvez peut-être un jour ramasser les miettes .

    Répondre

    • 16 septembre à 15:10 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Arsonist ,
      Apparemment vous connaissez bien le Général Dolin , car vous l’appelez par son prénom . Ayant habité à côté de sa famille , et étant de la même génération que mes aînés (le Général) , je ne me permettrai pas de m’adonner à ces familiarités . Bien que je ne sois pas d’accord avec sa position en 2009, en amenant des dizaines d’individus à la mort (avec le complet bleu), je me conforme à l’éducation que l’on m’a donnée , et je lui confère le droit d’aînesse .Pour la décision du laitier à ne pas faire intervenir l’armée durant cette période , son objectif principal était de ne pas tomber dans le piège de la provocation ,mais surtout d’éviter les bavures pouvant entraîner des victimes collatérales . Quand au bouclier humain posté à Iavoloha , il a adopté le même principe , c’est à dire , préserver des vies humaines . Mais , les Putschistes ont assouvi leur soif de sang , en poussant des pauvres naïfs... à l’abattoir .

    • 16 septembre à 16:36 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      @ lé kopé

      Dolin ? Non !
      De plus , je ne suis pas un militaire .
      Par contre , pendant deux années scolaires j’étais dans la même classe au lycée que le futur général CEMGM Sylvain Razaf... , un des premiers à être formés à l’ACMIL . Si mes souvenirs sont exacts c’était la toute première promotion de l’ACMIL .
      Une preuve de cela ? Sylvain a une façon toute particulière pour lire . Vraiment particulière et très surprenante . Si vous connaissez cela , alors il y a de fortes chances que vous croyez que Sylvain et moi étions dans la même classe . Encore que je ne vous décris pas sa façon de sauter en saut en hauteur .

    • 16 septembre à 16:49 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Sylvain était CEMGAM (une lettre A, omise ci-dessus)

    • 16 septembre à 17:00 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Dans la vie civile, il aime les nœuds papillon, n’est-ce pas ?

  • 16 septembre à 12:54 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    C’est l’imprévu et l’inattention (singam-bolo mandavo ny vositra) qui font tomber un régime n’est-ce pas ? Attention danger !

    Répondre

    • 16 septembre à 13:50 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      N’oublions pas que ce sont les fruits mûrs qui tombent et ce n’est qu’en étant au sommet que tomber fait plus mal n’est-ce pas ?
      Le régime de feu Philibert Tsiranana réélu à 99% et une seule parole (Tsakitsaky...) l’avait fait chavirer n’est-ce pas ?
      Le régime de Didier Ratsiraka avec un taux de croissance jamais atteint auparavant donc à son apogée et une seule parole ( le mur de Jéricho) lui était fatal n’est-ce pas ?
      Le régime de Ravalomanana qui disposait de toutes les majorités (AN-Sénat) et en même temps détenteur de tous les pouvoirs (économique etc...), une seule parole ( testez vos forces...) et l’empire s’était brisé en mille morceaux n’est-ce pas ?
      N’en déplaise à ses soutiens sur ce faux-rhum d’Akama et dans la vie, le régime actuel avec la pandémie du covid-19 est le plus mal en point par rapport à tous ces prédécesseurs n’est-ce pas ? Qui vivra verra !

    • 16 septembre à 14:02 | Vohitra (#7654) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD,

      Au pays du Gondwana en situation de plein deconfinement version tropicalisee, a quoi pourrait servir une situation d urgence nationale avec une loi ayant servi autrefois a la repression politique a deux semaines du carnage de Mavoloha ?

      1- promouvoir le gre a gre avec les copains et coquins

      2- reprimer dans le sang comme autrefois les refractaires a la mode de pensee unique

      3- faciliter l istauration du chaos en cas de besoin pour la maitrise de la situation

    • 16 septembre à 22:36 | Rainingory (#11012) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD,
      Mitovy hevitra @nao, veloma ny aina aleo ny ampitso ho tonga dia iharaha mahita eo, tsy hay izay ho avoakany, aleo koa sondrena @ mahafinaritra azy eo anio fa satria mbola azy mantsy ny anio dia ho voaketoka tampoka eo rehefa taitra ny vahoaka voageja.

  • 16 septembre à 14:33 | Jipo (#4988)

    Un peu de 🕯 dans cette « sombritude » pour les lobotomisés du conspirationnisme, vous pouvez aller à la pêche , pour rester korrekt 😱 ! ! !
    https://www.youtube.com/watch?v=3efYwOQay8Y&feature=youtu.be

    Répondre

  • Répondre

  • 16 septembre à 22:11 | lysnorine (#9752)

    Re Isandra 16 septembre à 14:29 répond à betoko ^
    « Besorongola,
    « Rajoelina n’a plus besoin de séduire Antananarivo, juste il doit garder son avantage.
    LES TRAVAUX SONT DANS TOUTE ÎLE actuellement, non seulement à Antananarivo.

    Des « travaux » qui ne servent EN RIEN à l’ACCROISSEMENT de la PRODUCTION RÉELLE NATIONALE – et plus particulièrement de la PRODUCTION VITALE DE RIZ permettant ainsi de stopper définitivement les importations « KARANA » et les sorties inutiles de DEVISES – ou à un RALENTISSEMENT de la PAUPÉRISATION PERPÉTUELLE de la masse du peuple Malagasy.

    Ils ENGRAISSENT simplement les ENTREPRISES ÉTRANGÈRES et CONSULTANTS bénéficiaires desdits marchés, ACCROISSENT L’ENDETTEMENT du pays et sa DÉPENDANCE vis-à-vis de la pseudo-charité de l’« EXTÉRIEUR » et ouvrent, bien entendu, des opportunités de « POURBOIRES » pour les autorités Malagasy qui les « gèrent ».

    À titre d’illustration, voici quelques exemples d’appels d’offres qui s’y rapportent !

    Tender Notice Type : TENDER NOTICE Country : Madagascar
    Tender Category : INFRASTRUCTURE AND CONSTRUCTION
    Description : EMERGENCY WORK In Rns 34 Divided Into Two Lots : Lot 1 : Treatment Of The Breach At Pk 27 + 900 ; Lot2 : Breccia Filling And Restoration From The Roadway On The Rns34 To Pk180 + 490 After Cyclone Belna Ha
    Action Deadline : 15 Sep 2020

    Tender Notice Type : TENDER NOTICE Country : Madagascar
    Tender Category : INFRASTRUCTURE - ROADS AND HIGHWAYS
    Description : Rn23 REHABILITATION WORKS CONNECTING MAHANORO - MAROLAMBO (132 Km)
    Action Deadline : 15 Sep 2020

    Tender Notice Type : TENDER NOTICE Country : Madagascar
    Tender Category : INFRASTRUCTURE - BRIDGES
    Description : EMERGENCY CONSTRUCTION WORKS Of A 150x150 Frame Box Culvert And ROADWAY REPAIR At Pk 760 + 200 Of The RNP7
    Action Deadline : 18 Sep 2020

    Tender Notice Type : TENDER NOTICE Country : Madagascar
    Tender Category : Infrastructure - Building
    Description : REHABILITATION WORKS Of The ANAMAKIA Perimeter, CR ANTSIRANANA I, District Antsiranana, Region Diana
    Action Deadline : 18 Sep 2020

    Tender Notice Type : TENDER NOTICE Country : Madagascar
    Tender Category : INFRASTRUCTURE - ROADS AND HIGHWAYS
    Description : ROAD REHABILITATION WORKS VOHILAVA - MANANJARY
    Action Deadline : 22 Sep 2020

    Tender Notice Type : PREQUALIFICATION Country : Madagascar
    Tender Category : INFRASTRUCTURE - BUILDING , CONSULTANCY - Engineering
    Description : CONTROL AND SUPERVISION OF THE CONSTRUCTION WORKS Of The Agribusiness Center, CR AKILIBAO, Manja District, Menabe Region.
    Action Deadline : 22 Sep 2020

    Tender Notice Type : TENDER NOTICE Country : Madagascar
    Tender Category : INFRASTRUCTURE - ROADS AND HIGHWAYS
    Description : Tenders Are Invited For REPAIR WORKS On Works On The Rnt
    14 At Pk 40 + 456, At Pk 41 + 000, At Pk 87 + 200 And Pk
    89 + 120
    Action Deadline : 23 Sep 2020

    Tender Notice Type : TENDER NOTICE Country : Madagascar
    Tender Category : INFRASTRUCTURE - BUILDING
    Description : CONSTRUCTION WORKS OF A STORAGE SHED And A Sanitary
    Block In THE AGRIBUSINESS CENTER OF ANKILIABO, Manja
    District, Menabe Region
    Action Deadline : 23 Sep 2020

    Tender Notice Type : PREQUALIFICATION Country : Madagascar
    Tender Category : INFRASTRUCTURE AND CONSTRUCTION, Water and Sanitation ,Agriculture and Related Services
    Description : CONSULTANCY : Registration Of Ngos / Associations, Firms
    And Consulting Firms In The Register Of Padap Providers
    Action Deadline : 28 Sep 2020

    Tender Notice Type : TENDER NOTICE Country : Madagascar
    Tender Category : INFRASTRUCTURE - ROADS AND HIGHWAYS
    Description : MAINTENANCE WORK ON NATIONAL ROADS, 2018-2019 CAMPAIGN
    Action Deadline : 29 Sep 2020

    Tender Notice Type : TENDER NOTICE Country : Madagascar
    Tender Category : INFRASTRUCTURE AND CONSTRUCTION, Transportation - Railways
    Description : RNT 14 LINKING IFANADIANA - IKONGO - VOHIPENO "constituting A Single And Indivisible Lot.
    Action Deadline : 12 Oct 2020
    etc..., etc...

    Répondre

    • 17 septembre à 00:38 | kunto (#7668) répond à lysnorine

      - On a besoin un peu de traduction cher ami ......

    • 17 septembre à 08:30 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @kunto 17septembre à 00:38 répond à lysnorine
      « besoin de traduction »
      Isandra est certainement tout indiquée pour présenter en français et avec plus de détail les travaux et besoins de consultants relatifs à ces projets et appels d’offre en cours ou à venir, ainsi que leur financement respectif et leurs heureux adjudicataires, ce qui devrait permettre aux intéressés de mieux analyser leur impact économique et politique tant sur un plan local que national. En effet, elle s’est fait, ici même, à p ;lusieurs reprises, l’écho des projets du régime.

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS