Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 5 mars 2021
Antananarivo | 12h17
 

Développement

Formation des Chefs de fokontany

Plus axée sur la production et l’investissement

jeudi 23 août 2007 | Volana R.

Confiance et nouvelle vision, des mots d’ordre lancés par le Président de la République, lors de l’ouverture de la troisième vague de formation des Chefs de fokontany (CFKT), hier, à Iavoloha.

Une confiance entre lui et les CFKT. Mais aussi une nouvelle vision que les CFKT doivent développer pour gérer leurs circonscriptions. Des formateurs du NLIM et de l’ENAM, au nombre de 86, prennent, en effet, en main, la formation de trois jours.

La meilleure récompense

Le Président a souligné que le développement de Madagascar revient aux acteurs. « Les CFKT représentent les premiers sur la ligne de départ. Aussi, la meilleure récompense que j’attends n’est autre que l’amélioration des conditions de vie de la population. L’eau potable, l’électrification de chaque village, la santé, les routes, le smarchés... Autant d’activités et d’infrastructures à mettre en place à partir des programmes d’action que vous allez élaborer avec la participation de la population ».

Multiplier la production

Trois fois plus ! A la dernière réunion de la SADC, à Lusaka, Marc Ravalomanana avait annoncé que Madagascar va exporter des produits locaux, alors même que l’autosuffisance alimentaire est déjà établie. « Un esprit créatif ! Vous, les CFKT, allez mobiliser surtout les femmes et les jeunes. Leur contribution, au sein d’organisations, vous sera des plus précieuses ». Le ministre auprès de la Présidence chargé de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire, Yvan Andriasandratriniony, a expliqué que la politique de la « Révolution verte » prend source au niveau des fokontany. « L’agriculture, l’élevage, la pêche, la production d’énergie, la préservation de l’environnement, la santé de la famille… Les CFKT sont investis de pouvoirs auxquels ils ont à faire face, mais le pouvoir central a également le devoir de les soutenir en matériels de fonctionnement. La formation actuelle n’est que le prélude d’un long processus vers le développement ».

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS