Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 3 décembre 2020
Antananarivo | 09h35
 

Partenariat

Union Européenne

Partenaire privilégié de Madagascar

lundi 23 juillet 2007 | Lanto

L’Europe, premier débouché de Madagascar, notamment en produits agricoles et agroalimentaires. En 2001, 38% des exportations malgaches hors zone franche sont destinées au marché européen. Si l’on ajoute les exportations en zone franche, ce pourcentage est ramené à 50%. Les produits agricoles et de la pêche représentent 45% des exportations. Le montant total des exportations qui équivaut à 569,4 milliards d’ariary, s’élève à 2847 milliards de Fmg.

Par ailleurs, l’Union Européenne, demeure le premier fournisseur. Cette même année, 34% des importations malgaches hors zone franche proviennent de l’Europe. Les produits agricoles et de la pêche représentent 9% de nos importations. Il s’agit entre autres de produits laitiers, farine, forment, huile et sucre. Les importations s’élèvent à 1891 milliards d’ariary ou 378,2 milliards d’ariary.

Un partenaire du développement

L’Europe est aussi l’un de principaux partenaires financiers de Madagascar et le Fonds Européens pour le Développement (FED) sont surtout destinés au monde rural. En 2002, il constitue le second bailleur de fonds, avec un financement de 70,9 millions d’euros sur 375,15 millions d’euros. Au titre du 9ème Fonds de développement européen, une enveloppe de 327 millions d’euros a été attribuée pour la période 2002-2007, soit de 135 millions d’euros pour le transport, 60 millions pour le développement rural, 60 millions dans le cadre de l’appui macro-économique et 12 millions pour la bonne gouvernance.

Pour ces différentes raisons, l’aboutissement des négociations dans le cadre des Accords de partenariat est important. Ces APE visant l’établissement de Zones de Libre Echange entre l’Union Européenne et les pays ACP en vue de leur développement durable et leur insertion progressive dans l’économie mondiale. L’agriculture malgache présente des enjeux importants dans ces négociations, aussi les organisations paysannes parmi les premiers concernés ont besoin d’une connaissance approfondie. Dans cette optique, un atelier d’information a été organisé vendredi dernier, au Colbert, à leur intention.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS