Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 novembre 2019
Antananarivo | 22h52
 

Politique

Décentralisation

Onze gouverneurs de région nommés

jeudi 26 septembre | Arena R.

Onze gouverneurs, ceux qui remplaceront les chefs de région par intérim ont été nommés en conseil des ministres hier au palais d’Etat d’Iavoloha. Des personnalités connues et proche du régime figurent dans la liste, à savoir les Hery Rasomaromaka, secrétaire nationale du Mapar, le Colonel Lylison, sénateur et ancien Directeur de la FIS (Force d’Intervention Spéciale) lors de la Transition.

Liste des 11 nouveaux gouverneurs

  • Région SAVA : Justin Tokely
  • Région Menabe : Mon Wai Tune Randriantsoa
  • Région Anosy  : Jerry Hatrefindrazana
  • Région Androy  : Lahimaro Tsimandilatse Soja
  • Région Atsimo Andrefana : Tovondrainy Noëlson Edally Andriantsitohaina
  • Région Alaotra Mangoro : Richard Ramandehamanana
  • Région Analamanga  : Hery Rasoamaromaka
  • Région Itasy : Solofonirina Maherizo Andriamanana
  • Région Matsiatra Ambony : Lova Narivelo Razafindrafito
  • Région Atsimo Atsinanana : Justin Mahafaky
  • Région Sofia : René de Rolland Urbain Lylison

Cette nomination fait suite à l’adoption d’un décret définissant et organisant les responsabilités d’un gouverneur de région d’après la proposition faite par le ministère de l’Intérieur et de la décentralisation lors de ce conseil des ministres. L’article premier de ce décret indique que le chef de région appelé "Gouverneur" s’occupera désormais du pouvoir exécutif au niveau de chaque région qui constitue la collectivité décentralisée. Ceci dit qu’il n’est plus nécessaire de procéder à une révision de la Constitution pour la mise en place des gouverneurs.

Puisque Madagascar compte pour l’instant 22 régions - la subdivision de la région Vatovavy Fitovinany en deux pour qu’on en arrive aux 23 régions promues par le président de la République devrait encore attendre une révision constitutionnelle -, l’Etat devra alors nommer onze autres gouverneurs. Leur nomination ne devrait pas ainsi tarder. Le conseil des ministres a également décidé d’allouer un budget d’un milliard d’ariary à chaque région dès la nomination de tous les gouverneurs. Cette enveloppe leur permettra de réaliser dans les trois mois à venir des travaux d’urgence tels que la construction des routes en pavé, la construction de marchés ou d’autres infrastructures dont la population aura besoin au quotidien.

Il a également été indiqué que conformément à l’article 58 de la loi N°2014-020 relative aux ressources des collectivités territoriales décentralisées, c’est le chef de région appelé désormais Gouverneur qui « prépare et propose un plan régional ou des projets régionaux de développement à intégrer dans le programme d’investissement public de l’Etat  », cela sur la base du schéma d’aménagement de la région.

Le décret d’abrogation des 22 chefs de région était pris en conseil des ministres le 20 février, juste après l’accession au pouvoir de Andry Rajoelina. Deux semaines après, le 4 mars, le ministère de l’Intérieur et de la décentralisation avait nommé des chefs de région par intérim à la tête des 22 régions en attendant cette nomination des gouverneurs tant attendue et tant annoncée par le régime actuel et ses dirigeants.

64 commentaires

Vos commentaires

  • 26 septembre à 08:59 | Isandra (#7070)

    Félicitation camarade Lylison !

    La qualité de Andry, il n’oublie jamais ses camarades fidèles.

    Voilà, plus en plus la décentralisation. Le pouvoir central délègue progressivement aux autorités décentralisées les responsabilités, afin que les décisions soient rapides et efficaces.

    • 26 septembre à 10:23 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,

      Fa nahoana no ireo faritra ireo ihany no voatendry, mbola inona ny fepetra ilainareo hanendrena ny @ faritra sasany ?
      Mbola afaka miandry ve zany ny fampandrosoana any @ reo faritra hafa ?
      Ahona kay ny fomba naminavinanareo ny vola entin’ireo Ragova vaovao ireo hanao ireo asa maika voatanisa ireo, mino ve ianareo fa ampy anaovana izany ny 1 milliard ar ?

    • 26 septembre à 10:39 | elena (#3066) répond à Isandra

      Lylison, le beau frère de Claudine. Une famille sans reproche !

    • 26 septembre à 10:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Elena,

      Hihihi ! Izay ialy tsy misara mianankavy !

      Ah ! Vous êtes maintenant la spécialiste de tetiarana !

      Elena belle soeur de qui ?

    • 26 septembre à 11:06 | elena (#3066) répond à Isandra

      Il y a quelque chose de faux dans ce que j’ai écrit ?
      Vous avez la mémoire courte, ou la mémoire qui arrange,bien accommodante.
      Et vos répliques toujours aussi intelligentes !

    • 26 septembre à 12:33 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra (#7070)
      26 septembre à 08:59 | Isandra (#7070)
      Félicitation camarade Lylison !
      La qualité de Andry, il n’oublie jamais ses camarades fidèles.
      Voilà, plus en plus la décentralisation. Le pouvoir central délègue progressivement aux autorités décentralisées les responsabilités, afin que les décisions soient rapides et efficaces.
      ....................................................................................................................................

      Félicitation camarade Lylison, dis-tu !!!
      Quant à moi je dirais BRAVO au Camp des POURRIS.

      J’ai une toute petite question à te poser Dame Isandra.
      Vu les 1600 Milliards d’ariary de dette de la JIRAMA qui est une entreprise d’Etat me semble t’il jusqu’à preuve du contraire.

      Vu la nomination des 11 nouveaux gouverneurs de régions, et le 1 milliard d’ariary de budget alloué à chaque région, ceci nous fait une somme rondelette de 11 milliards d’ariary.

      Vu ce qui s’est passé encore une fois de plus dans le sud, il y a de ça un peu moins de deux semaines, où des gendarmes se sont encore une fois de plus érigés en justicier en tuant un homme de 76 ans, en accusant tout un village de vol de zébus, en embarquant plus de 300 têtes de zébus sans se demander si ces zébus appartenaient au villageois ou pas.

      Vu les Promesses Présidentielles, de son Velirano qui est au nombre de 13.
      Dont voici quelques-uns unes :
      La Cité du Soleil, le fameux Tanamasoandro, qui vaut tout de même son pesant d’or.
      La Transformation des Plages de Tamatave en Miami Beach, qui pèse aussi sur la balance,
      et les 11 autres qui attendent eux aussi à être réaliser.

      Vu les difficultés de l’Etat à résoudre avec sérieux ce qui se passe à Base Toliary, car des vies Humaines sont en jeu, et des dégradations irréversibles de l’environnement sont à prévoir, sachant d’autant plus que les Caisses de l’Etat sont vides et je dirais mieux, en faillites, je me pose la question de savoir si le Bac-7 aurait l’intention de Payer les factures de toutes ses Promesses de sa propre fortune, qui ne serait que justice rendue, car il ne fera que rendre à la Nation tout ce qu’il lui avait impunément volé.

      Ou peut-être que le Bac-7 attend les investisseurs ou peut-être qu’il attend les retombées de Base Toliary, et que c’est pour ça, que l’Etat défend ce projet, malgré que ça pourrisse la vie de la Population du coin, sans compter les impacts désastreux sur l’environnement.
      Eh oui !!250 millions d’euros de retombée par an n’est pas négligeable, mais la vie n’a pas de prix, ni l’environnement non plus.

      Et pour terminer l’histoire des 11 Gouverneurs de régions, avec la promesse d’extension à 23, n’est autre chose que diviser pour mieux régner.

      Un Etat en faillite qui cherche par tous les moyens à duper le peuple par des manipulations, qui s’apparentent plus à des leurres, qu’à des réalités viables.

      Un Etat Corrompu, un Etat Magouilleur, un Etat en faillite aussi bien pécuniaire que morale.
      Un Etat Babakoto.
      Eh oui !! C’est Babakotoland Dame Isandra.

    • 26 septembre à 12:48 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Isandra

      Au temps de Radama II, les Menamaso, amis fidèles du roi n’ont jamais été "oubliés" malgré leurs écarts de conduite vis à vis du "bien commun" !

      - Les "Menamaso" du 21ème siècle auront-ils toujours le vent en poupe quoi qu’ils fassent ?

    • 26 septembre à 15:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Finengo le sénile, aboyeur déconnecté.

      Ne vous contentez pas de ce que les gens et les journaux des opposants vous racontent. Je vous invite à venir ici, voir et constater vous-même les réalités. Ils vous racontent des bobards. Et pire, vous les gobez.

  • 26 septembre à 09:07 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ha3 ! f’angah leiretsy de tsy misy olona afaka manitsy ny fandraisana fanapahan-kevitra mihintsy aoa a ???!!!

    Gaga be aho sy ny fahaizako !!!

    Azo soloina fotsiny @ zao hoe chef de las gov.

    Ho3 !!!

    Rehefa nohotsakitsahina ihany io lalam_panorenana kitoatoa napetrakareo io de aleo ary ovaina ambony ambany e.

    Ambara ihany fa raha izao fomba fiasa zao dia vao maika ho tara ny fampandrosoana ny vahoaka madinika fa dia ny fanangonan-karenan’ireo olon-tsy vanona efa zatra mpanao ambizo no hisy eto.

    Raha atao tsoan-kevitra na inona na inona hanamarinan-tena @ fandraisana ity fanapahan-kevitra ity dia sady tsy ara-dalàna io no tsy mitombina.

    Tsy hazavaiko eto ny antony satria marobe ireo manapahaizana (mody atao an’zany) manodidina ny olona napetraky ny hcc.

    Hangina @ zao toe-javatra izao ve ireo olona nianantra sy ny mpanohitra ???!!!
    Samia velonaina.

    • 26 septembre à 09:39 | bi69 (#10490) répond à I MATORIANDRO

      Miombon-kevitra tanteraka aminao aho.
      Fa ny fanontaniana dia hoe : Iza amin’ireo "manampahaizana momba ny lalàna" no ho "sahy" anao saisine ny HCC (izay mbola antenaina ve ny neutralité-ny ? je reste dubitatif) ny amin’ny maha anticonstitutionnelle izao zava-misy izao.
      Toa heverin’izy ireo fa badraodra kosa ngamba ra- Malagasy ka dia itsakitsahina ity Lalampanorenana.

    • 26 septembre à 09:54 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Mpiesona Atandro,

      Ianareo ve no nanoratra anio sa izahay, no toa miseho mahalala alohan’ny tompony ?

      Raha ny tena marina ny chef de région izy rehefa fidin’ny vahoaka article 154. Koa satria tendrena izy, dia antsoina hoe Gouverneur(mandram-panovana ny lalam-panorenana).

      Tahakan’ny Ravalo tamin’ny 2002, novany Délégation spéciale ny Gouverneur, satria notendreny, fa itsy farany kosa tokony olona voafidy.

    • 26 septembre à 10:42 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      @ inandra

      Nnnnnddddrrrryyyy !!!!!

      Ndeha zatsy izy.

      Samia velonaina ahita ny fiafaran’naina.

  • 26 septembre à 11:23 | nez_gros (#10715)

    Bilan : nomination, vente de terrains, marché public sans appel d’offre ; On est en train de se partager Madagascar (ou plutôt ce qui reste de la dépouille de la bête)

    A part cela, aucun zavabita, commencement du commencement sur

    • 26 septembre à 12:26 | betoko (#413) répond à nez_gros

      Est ce que vous pourriez nous donner des exemples concrèts sur la vente des terrains et du marché public sans appel d’offre ?

    • 26 septembre à 12:31 | Beandroy (#3943) répond à nez_gros

      Nez_gros

      Eh toi là Gros nez. C’est quoi ton game gros ? Mboe tsy treao o raha maro vita ty fanjakagne toy ? Natory v’iheo kahy depuis 9 mois ?
      T’as capté ou pas ?

  • 26 septembre à 11:29 | Hery Rak (#10294)

    Ny fampandrosoana tsy iandrasana ny tsy hanao, Ny sasany tsy misy zavatra hainy hafa tsy ny manohatra ny fampandrosoana sy ny manakiana fotsiny. Mazavatra tsara ilay hoe "chef de region antsoina hoe Governora". Efa natao fitsapan-kevibahoaka ny nekenareo fa izao ilay izy vao mody hoe nga.....?????? Ny fitondrana dia efa miezaka ny hanaparitaka ny fahefana mba ahatongavana eo amin’ny fampandrosoana ifotony. Ry very toerana indray no be vava sy manakihana.

    • 26 septembre à 11:40 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Hery Rak

      mangina ry lohan’angindina rehefa tsy misy ambara a !!!

      - Fa na inona na inona hetaheta ny rano mangotraka tsy mba fisotro hoy ilay fatsora zay !!!
      - tsy fitsinjaram-pahefana velively izao atao zao ry dondrona fa fangoronam-pahefana aty @ fanjakana foibe.

      ATAOVY NGEZANGEZA ALOHA NY LOHA VAO MISOLANTSOLANA ATY.

      Samia velonaina.

  • 26 septembre à 12:04 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Aleo avy hatrany aloha dia hotsorina eto ampiandohan’ny famoaboasankevitra aroso fa « tsy mifanandrify mihintsy amin’ny lalàmpanorenana izay lalàna fototra eto amin’ny tany sy ny fanjakana ary ny Firenena ity fanapahankevitra noraisina ity ».

    Ny zava-mitranga dia izao : koa satria i Ravalomanana Marc tsy nanaja fa nanosihosy ny lalàmpanorenan’ny Repobilika fahatelo, dia mihevitra ny fitondrana politika mijoro ankehitriny fa manana zo sy fahefana ihany ko izy ireo hanao toy izany. Ary io fomba fijery sy fisainana io no tena loza amin’antambo mampidi-kizo ny raharaham-pirenena eto.

    Ravalomanana Marc dia nandritry ny vanimpotoana nizakany ny fahefana teto amin’ny tany sy ny fanjakana dia tsy nanatontosa mihintsy fifidianana izay lehiben’ny Faritra fa nanendry fotsiny eny fa na dia voasoratra mazava tao anatin’ny lalàmpanorenan’ny Repobilika fahatelo aza ny tokony hanaovana izany, ary tamin’izany vanimpotoana izany dia maro ireo Lehiben’ny Faritra olomboatendry no sady miandraikitra ihany koa ny asan’ny Mpandrindramparitry ny antoko TIM teo amin’ny fitondrana. Dia izao tazantsika rehetra izao indray koa ny ataon’ny fitondrana Mapar/Ir deo amin’ny fitondrana, manendry olona hisahana ny asan’ny olomboafidy, ary mpanao politika mitovy firehana politika amin’ny fitondrana ny ankamaroany.

    Mbola manaporofo sy mampibaribary izao zavamisy izao fa samy tsy misy vonona ary nivonona hametraka ny tena fitsinjarampahefana izy roalahy ireto, ary izy roalahy ireto dia lasa olana goavana sy mampidi-doza eo amin’ny fizotry ny raharaham-pirenena. Hoy aho tamin’ny fanehoankevitro tany aloha hoe « ilaina sady mety ary fanirian’ny fitondrana Mapar/Ird ny mbola hijoroan’i Ravalomanana Marc eo amin’ny sehatra politika satria raha tsy eo intsony i Ravalomanana dia tsy misy hevitra azony haroso hanehoana ny antony hizirizirian’izy ireo amin’ny heviny, mihevitra mihintsy izy ireo fa azony atao ary zony ny manao izay rehetra nataon’i Ravalomanana, izany hoe raha tsorina dia fahavalo politika ho an’ny fitondrana i Ravalomanana, noho izany raha mbola eo Ravalomanana dia vonona izy ireo hitazona sy hangeja ny fahefana amin’ny fomba rehetra, na ara-dalàna na tsia, ary mihevitra izy fa zony feno sy tanteraka izany, dia izao levona sy rotika ary tratry ny fahalovana izao ny raharampanjakana sy ny Firenena ary ny vahoaka, tratry ny sambobelona noho ny ambopo politika diso toerana.

    (hotohizana)

    • 26 septembre à 12:08 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      (tohiny)

      Ireto no heveriko fa antony lehibe hilazana fa tsy mifanandrify mihintsy amin’ny lalàmpanorenan’ny Repobilika fahefatra ity fanapahankevitra ity :

      1- Tsy misy mihintsy andininy ao milaza ny fisian’izany tomponandraikitra mitondra ny anarana hoe « Governora » izany na eo amin’ny fiadidiana ny lafintany na eo amin’ny vondrombahoaka itsinjarampahefana mahefa.

      2- Ny vondrombahoaka itsijarampahefana mahefa eto amin’ny tanin’ny Repobilika dia ny Kaominina, ny Faritra ary ny Faritany, ary tsy misy « Gouvernorat » izany voasoratra ao

      3- Efa misy ireo solontenampanjakana miasa eny anivon’ny Faritra, dia ny « Préfet des Régions », ary ireo Préfet ireo dia ny fanjakana foibe no manendry azy ireo, izao izany dia solontena roa no tendren’ny fanjakana hisahana ny raharaha eny amin’ny Faritra, izay tsy voafaritry ny lalàna velona

      4- Solontenampanjakana izany ity notendrena ity fa tsy olomboafidy (andininy 155) satria mbola tsy nisy ny fifidianana natao mikasika izany, noho izany tsy afaka ny hanatanteraka asan’ny olomboafidy voarakitry ny lalàmpanorenana izy, ary izy rahateo akory tsy misolo toerana velively olomboafidy Lehiben’ny Faritra izay efa nisahana andraikitra teo alohany, noho izany tsy afaka ny hanao afatsy ny fisoloantena ny fitondrana foibe izy

      5- Ny andininy faha 145 ao amin’ny lalàmpanorenana dia mazava ary milaza fa ny fisoloantena ny fanjakana eo anivon’ny vondrombahoakam-paritra itsinjarampahefana dia fehezin’ny lalàna, eto izany izao dia olona roa samihafa no solontenam-panjakana, ary voasokajy ao anatin’io izany ny fanapahankevitra noraisin’ny fanjakana foibe

      6- Araka ny andininy 154 dia ny asan’ny mpanatanteraka (fonction exécutive) dia sahanin’ny rantsa-mangaika tarihin’ny Lehiben’ny Faritra izay olomboafidy, ary izy no tomponandraikitra voalohany amin’ny tetika sy ny fanatanterahana ny asa rehetra mikasika ny fampandrosoana ara-toekarena sy ara-tsosialy, ary izy no Lehiben’ny Fitondran-draharahampanjakana eo amin’ny Faritra. Mazava eto izany fa izay olomboafidy no afaka hisahana ireo andraikitra ireo, fa raha olomboatendry kosa dia fisoloantena ara-panjakana fotsiny no andraikiny

      7- Ny andininy 155 dia manambara fa ny asa fanapahankevitra rehetra (fonction délibérative) mikasika ny andraikitra sahanin’ny Faritra dia ny Filankeviparitra no manatanteraka izany. Ary ny mpikambana ao amin’ny Filankevimparitra dia olomboafidy ihany koa, noho izany, mazava fa tsy mitovy mihintsy ny fanapahankevitra azon’ny solontenampanjakana notendrena raisina sy ny olomboafidy misahana ny andraikiny.

      8- Ny andininy 139 dia mamaritra fa misy ny fananana (patrimoine) izay eo amin’ny Faritra izay ampiasainy ho amin’ny tombotsoam-bahoaka, ary misy ny fananany manokana, ary ireo dia lalàna no mamaritra azy. Noho izany, ny solontenampanjakana voatendry dia tsy hanana velively ny fahefana eo ampelantànan’ny olomboafidy mihintsy hivarotra na hanome na hanova ny fananan’ny Faritra, nefa raha vao hisahana ny toekaren’ny Faritra, araky ny didimpanjakana noraisin’ny fitondrana io, izany ny olomboatendry dia mandika ny lalàna velona.

      9- Ny andininy 141 dia mamaritra fa ny vondrombahoakamparitra itsinjarampahefana, ampian’ny fanjakana, no mitandro indrindra ny filaminambahoaka, ny fiarovana ny fiarahamonina, ny fitantanandraharaha, ny fanajariana ny tany, ny fampandrosoana ara-toekarena, ny fiarovana ny tontolo iainana ary ny fanatsarana ny faripiainana. Mazava ary eo fa ny olomboafidy no tomponandraikitra ary manampy ny fanjakana, ary ny lalàna no mamaritra ny fitsinjarana ny fari-pahefana mba hitsinjovana ny tombotsoan’ny Faritra. Eto dia tsy misy mihintsy ny lalàna milaza hoe inona amin’ireo andraikitra ireo, indrindra ny ara-toekarena sy sosialy, no mamaritra ny azon’ny fanjakana tanterahana nohon’ny tsy fisian’ny olomboafidy ka tsy hifanipaka amin’ny tombotsoan’ny Faritra.

      10- Ny andininy 165 ao amin’ny lalàmpanorenana dia milaza mazava fa ny rijan-tenin-dalàna mikasika ireo Andrimpanjakana sy ireo rantsa-mangaika ary koa ny lalàna fampiharana voalazan’ny lalàmpanorenana dia raisina amin’ny alalan’ny hitsivolana (par voie d’ordonnance), eto nefa dia toa didy (décret) no nandraisana ny fanapahankevitra, ary ny fepetra tetezamita voasoratra ao amin’ny lalàmpanorenana mandrapahatongan’ny vanimpotoana hipetrahan’ireo rafitra samihafa dia tsy voafaritra ny mikasika ny olomboafidy sy ny vondrombahoaka itsinjarampahefana.

      Eo amin’ny fijery ankapobeny izany izao dia mipetraka ny fanontaniana : « nahoana no avela ho ny minisitera misahana ny atitany no hamaritra ny andraikitra sy fahefana efa voasoratra mazava ao amin’ny lalàmpanorenana fa sahanin’ny olomboafidy eny amin’ny Faritra ? »

      Saropady tokoa izany zavamisy izany, ary mety hiteraka zava-doza satria misy amin’ireto olomboatendry ireto no mpanao politika matihanina, izay inoana fa natao hijery sy hiaro ny tombontsoan’ny vondrona politika misy azy eo amin’ny fanapahana izay raisiny. Tsy tomponandraikitra imasombahoaka velively izy ireo amin’izay fanapahana raisiny eo.
      Ny fanjakana no tsy manatanteraka ny fifidianana koa nahoana ary ny fitsinjarampahefana eken’ny lalàmpanorenana no lasa fanapahana miainga amin’ny baikompanjakana sy solontenampanjakana ?

      Fehiny, mitohy hatrany ny fanosihosena ny lalàna velona eto amin’ny Firenena, ary lasa sambobelona ny vahoaka sy ny fampandrosoana isamparitra, ary manaporofo miharihary ny zava-mitranga fa tsy vonona hametraka ny fampandrosoana miainga avy eny ifotony mihintsy ny fanjakana mijoro, ny baiko politika midina avy any ambony ihany no ataony laharampahamehana.

      Tonga ary ity ny goverinoramparitra, dia iza izany no teratany Malagasy misahana ny goverinora jeneraly toy ny tamin’ny andro fahiny ?

      Mankasitraka Tompoko

    • 26 septembre à 12:24 | Beandroy (#3943) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra.

      Si j’ai bien compris, Ravalomanana devrait abandonner la vie politique, "ici et maintenant" (rire jaune)

    • 26 septembre à 12:35 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Beandroy,

      est-ce que les dérives du régime Ravalomanana justifient la légitimité des dérives commises par le régime actuel ?

      il a le droit d’exercer ses droits civils et libertés politiques mais personnellement, je n’apprécie plus qu’il exerce un mandat eléctif

    • 26 septembre à 12:44 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Tena mpanao hitsin-dalana be mihintsy izany, fijerinao ny raharaham-pirenena izany.

      Ampahatsiahivina, fa mbola 8 volana izao no nitondran’ity fitondrana ity, ny HVM sy ny TIM no nitondra teo alohany nandritran’ny efatra taona mahery . Rizareo ireo izany no tsy nanaja ny lalam-panorenana, tamin’ny fametrahana ny chef de région. Tsy misy fanazavana hoe nahoana no tsy nizotra tamin’io fifidianana io rizareo.

      Koa satria ny zava-misy tsy mamela an’ity fitondrana ity hanarenana izany fahadisoana nataon-drizareo izany, dia voatery tsy maintsy mandray ny andraikiny mifanentana amin’ny zava-misy aloha, ka izany no nametrahana ireto Ragôv ireto izay olomboatendry aloha, fa tsy Chef de région izay tokony olomboafidy arakan’ny lalam-panorenana, mba tsy hikatsoan’ny raharaham-pirenena.

      Tsy tokony hitondra olana izany anarana izany. Tsy voalazan’ny lalam-panorenana fa Président par intérim ohatra no iantsoana ny filohan’ny Sénat rehefa misolo ny filoha amperin’asa milatsaka hofidina, kanefa dia izay no niantsoana azy.

    • 26 septembre à 13:23 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      isandra,

      Tsy misy masoandro miposaka eto ka hoe tsy ahitana ny rediredy asesikao !

      Fa iza no manery anareo eto tsy hanara-dalàna ?

      Eo aminao ny fahefana sy fanapahana, efa io ny lalàmpanorenana, dia adidinao no mitondra ny Firenena any amin’ny hoe tany tandalàna.

      Na poritra ianao na maika, dia ny lalàna no nifanekena, ary io no mampitovy ny olompirenena.

      Averiko indray, raha tsy nanaraka ny lalàna ny fitondrana politika nifandimby teo alohanareo, ka tsy voasazy tamin’izany izy, TSY MILAZA VELIVELY IZANY fa tokony TSY hanaraka sy TSY hanaja ny lalàna ihany koa ianareo.

      Hita mibaribary fa tena miroso any amin’ny fanaovana barofo ianareo.

    • 26 septembre à 14:08 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Isandra,

      Mbola azo lazaina ho milamina sy vory saina ve ianao ity e ?

      Jereo ny andininy faha 46 ao amin ny lalampanorenana, izay milaza mazava fa ny Filohan ny Antenimierandoholona no misahana ny anjara raharahan ny Filohan ny Repobilika raha mametraka ny fialany vokatry ny filatsahany hofidiana ity Filoha ity.

      Mpisolo toerana izany iry voalohany.

      Fa aiza no misy lalana manambara fa raha tsy eo ny Lehiben ny Faritra izay nofidian ny vahoaka, dia ny goverinora no misolo azy ?

    • 26 septembre à 14:51 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Mba diniho amin’ny saina tsy miangatra, fa aza variana amin’ny fanankianana be fahantany. Tsy azo tere-komasaka hoatran’ny voalobo-jaza izy ity. Vao teo izao no nikarakara fifidianana députés, izao hiditra amin’ny fifidianana benintanana sy ny mpanolontsaina, satria efa tapitra daholo ny fepotoana hiasan’ireo. Dia aiza amin’izany no fotoana sy vola ary fitaovana ahafahana mikarakara fifidianana chef de région sy ny mpanao lalam-paritra ?.

      Koa satria tsy mbola azo tanterahana izany amin’izao, dia io aloha ny fanapaha-kevitra noraisina, fanendrena ireo olona hisolo toerana fonjy maika ny chef de région izay mitondra ny anarana hoe Gouverneur, mandra-panarina ny tsy nety nataon’ireo teo aloha. Ny raharaham-pirenena tsy maintsy mandeha.

    • 26 septembre à 16:27 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Isandra,

      Fa maninona no tsy ampiasaina hanao ny asa tianareo hatao ireo Prefet ireo ?

      Ny Prefet dia eo anivon ny Faritra anie no miasa e, ary izy ireo dia solontenampanjakana sy mpiasampanjakana, toy ny chef de District.

      Sa Firenena manankarena ny Malagasy ka atao roa ny solontenampanjakana miandraikitra ny Faritra ?

      Vonona ny TSY HANARA-DALANA ianareo satria ireo olomboatendry vaovao mpanao politika ireo dia alefanareo hanao propagandy any amin ny Faritra hanohana ny kandida ben ny tanana narotsakareo.

      Tsy mahatoky ny Prefet ianareo izay mety tsy ho azonareo terena hanohana ny kandida Mapar/Ird.

      Tsotrabe be anie raha par voie de decret fotsiny no nanendrenareo ny Prefet hisolo toerana vonjimaika noho ny tsy fisian ny Lehiben ny Faritra e.

      Saingy ianareo efa zatra loatra amin ity tsy manara-dalana ity. Sady tsy mahay miasa ambanin ny lalana.

    • 26 septembre à 16:41 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Ity fitondrana ity, dia nampidirina tsinahy tao anatin’ny tsy fanarahan-dalana, nohon’ny tsy handalan’ireo teo aloha, fa tsy hoe sitrapon-drizareo no tsy te hanaran-dalana.

      Tsy afaka ny hanarina izany izao dia izao izy nohon’ny tsy fahampian’ny fotoana sy ny enti-manana, satria tena taona ny fifidianana ity 2009 ity,...

      Ny préfet dia natao hanara-maso ny fomba fiasan’ireo fitsinjaram-pahefana (un rôle de contrôle sur les actes des collectivités locales), ka raha hotendrena chef de région izy, dia lasa juge et partie.

    • 26 septembre à 17:20 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      « …Ity fitondrana ity, dia nampidirina tsinahy tao anatin’ny tsy fanarahan-dalana, nohon’ny tsy handalan’ireo teo aloha, fa tsy hoe sitrapon-drizareo no tsy te hanaran-dalana… »hoy Isandra.

      Nampidirina tsy nahy ahoana e ?

      Fa angaha nisy nanery anao hilatsaka ho fidiana teo ?

      Efa hitanao izao fa maloto ve, sady tsy hainao ny manadio dia nirobohanao indray koa ilay maloto ?

      Raha hanarina ny Firenena dia tsy maintsy ny fanarahan-dalàna aloha no imasoana voalohany.

      Tsy misy fandrosoana izany eto raha tsy miverina aloha ny tany tan-dalàna (état de droit)
      .

    • 26 septembre à 17:29 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Vao tamin’ny herinandro ambony izao ilay Directeur des doléances tao amin’i prezida nandeha tany amin’ny Faritra SAVA tany, dia namporisika ny olona tsy hanaiky ny didy navoakan’ny fitsarana, saiky zava-doza tokoa no nitranga.

      Soa ihany fa nandalo namita iraka tany Andriamatoa minisitry ny Fitsarana (ity rangahy iray ity kosa aloha dia mba mendrika tsy toy ny hafa e), ka niteny mafy ilay rangahy talen’I prezida, ary avy hatrany dia nanome baiko hentitra ny fampanoavana hanatanteraka ny didimpitsarana, kepoka teo iay tale mitady hanao hitsindalana.

  • 26 septembre à 12:47 | olivier2 (#9829)

    "il a le droit d’exercer ses droits civils et libertés politiques mais personnellement, je n’apprécie plus qu’il exerce un mandat eléctif"

    Ou comment justifier l’injustifiable tout en s’exonérant de tous reproches..

    quelle surprise par TOUTATIS !

    MDR

    • 26 septembre à 13:04 | betoko (#413) répond à olivier2

      En tout cas ce qui m’étonne que les Ra8 pourquoi ni Lalao ni Marc ne se sont pas déclarés comme candidats à l’élection municipale ? Si ANR était à leur place , les critiques, dénigrements, insultes auraient rempli tous les réseaux sociaux .
      Avez vous remarqué qu’aucun ZD n’avait pipé mot ?

  • 26 septembre à 12:49 | betoko (#413)

    Vohitra
    Est ce que vous pourriez nous expliquer ce qu’est la légitimité des derives ?

  • 26 septembre à 13:34 | Vohitra (#7654)

    Jereo tsara ny vokatry ny tsy fahaizana sy tsy fandinihina !

    Novaina tampoka tsy nifampierana tamin’ireo mpiara-miombona antoka ny sata mifehy ny ARM sy ny FER, dia taitra ny vondrona eoropeanina izay miara-dàlana amin’ny fanjakana amin’ny fanomezana tsy nindramina ny vola hoentina manatanteraka ny fotodrafitrasa eo amin’ny sehatry ny fitanterana, dia ion y zava-mitranga.

    Nangataka ny fampiantoana ny fampiharana izany ny vondrona eoropeanina amin’ny alalan’ny taratasy nosoniavin’ny masoivoho eto antoerana sy ny tale misahana ny fotodrafitrasa avy any Bruxelles, dia tampina eo ny raharaha.

    Nilaza mazava ireto tomponandraikitra ireto amin’ny taratasy izay ataony fa ny fifanarahana rehetra teo aloha izay hampiasana ny vola amin’izao fotoana izao dia mifampiankina amin’ny sata teo aloha mifehy ireo rafitra ireo, koa noho izany dia misy fiantrainkany amin’ny fiaraha-miasa ankehitriny izany fanovana rafitra ankamehana izany.

    Dia ho hita eo indray ny tohiny e !

    Aleo mba manontany ihany rehefa tsy ampy traikefa sy tsy mahafehy ny raharaha toy izay manaonao foana ka manala Baraka ny Firenena !

    • 26 septembre à 15:35 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Bonjour à tous,
      Avec le changement de statut qui régit l’octroi des aides pour l’ARM et le FER , l’Union Européenne a suspendu de( facto, 6 mois) ,les démarches et opérationnalisations des infrastructures routières en cours .Tout cela , pour une mise en conformité des contrats signés auparavant, avec la nouvelle dénomination . Quelle manque de professionnalisme et quelle preuve d’incompétence notoires !!!.Quand on connaît l’importance de l’impact des voies de communication dans notre pays, et que le régime précédent a réussi (malgré ces errements) à négocier ce virage, pourquoi entraver la continuité de l’Etat ? A moins que des idées farfelues germent dans l’esprit de certains pour essayer de soutirer quelques dollars de plus ? Mais ce n’est qu’une supputation et des imaginations des détracteurs de ce régime…(mpanangana fa tsy mpandrava )

    • 26 septembre à 16:26 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Voilà, l’interprétation biaisée !

      En fait, l’union Européenne souhaite juste un délai de mise en vigueur de ce changement des statuts, suffisamment long pour éviter de bloquer le décaissement de fonds. Mais, il ne s’agit pas du tout de suspension.

      http://www.midi-madagasikara.mg/a-la-une/2019/09/24/nouveaux-statuts-du-fer-et-de-larm-delai-de-mise-en-vigueur-de-6-mois-sollicite-par-lunion-europeenne/

    • 26 septembre à 16:36 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Isandra,

      Fantatrao ve ny dikan izany hoe suspension de mise en vigueur izany ao anatin ny engagement contractuel aloha e ?

      Mba fantatrao ve fa convention de don ireo resahana ireo ?

      Hitanao mazava izao fa ny Fonds d Entretien Routier novainy fotsiny ho Fonds ?

      Nanontaniana izay heviny mikasika ity taratasy ity ilay tomponandraikitra sady Mapar/Ird, tezitra ny lehilahy, anontanio any amin izay nanoratra azy hoy izy.

      Ianareo ange ny tena olana sady efa "zefa" no mbola tsy manana fanetrentena mihintsy e !

    • 26 septembre à 16:47 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Tsy misy suspension io, satria ny processus momban’ilay fanovana mandeha ihany eo anivon’ny Union européenne, fa ireo contrat efa voasonia t@ FER no tsy ovaina fa tazomina amin’io.

      Marina aloha fa io fomba fiasan’ny UE io no mampimenomenona ny vahoaka firenena mpikambana ao aminy, be formalité loatra.

    • 26 septembre à 16:49 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Tsy izahay no zefa, fa ianareo no mihevi-tena ho tampi-pahaizana loatra. Kanefa tsy dia hita hoe mankaiza.

    • 26 septembre à 17:01 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Hitan’ny vazaha tao ny finiavana hangarompaosy...

      Vola efa omena fa tsy notrosaina dia mbola mitady hirika ihany ...

    • 26 septembre à 17:09 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Io fa tena efa mahazatra anareo fotsiny ity mamahan-tena amin’ny vinavina(supposition) sy ny procès d’intention ity.

      Resaka formalité sy procédure rano ray io, fa tsy manda ny fanovana rizareo.

  • 26 septembre à 15:49 | diego (#531)

    Bonjour,

    Madagascar est devenu un des pays les plus pauvres au monde, occupe exactement une des 5 dernières place. En un mot, un pays dont les dirigeants et les élus ne sont pas pris au sérieux. Ce qui signifie, ce type de pays n’est plus, mécaniquement, un pays souverain.

    Une fois qu’on a dit et compris cette situation, il faut oser regarder avec une certaine lucidité les dirigeants et les élus que le pays a élu, et dans quelles conditions les processus électoraux sont organisées et comment se déroulent-elles et sont-elles financées ?

    Ce qui est amusant à Madagascar ce que les hommes politiques et les dirigeants ont des projets économiques que même les pays qui ont tous les structures politiques, économiques et juridiques solides, fiables, économiquement riches, militairement puissants, et juridiquement fonctionnels, n’osent même pas avancer des tels projets :

    - car ce sont des projets qu’aucun État, même très riche, ne peut financer.

    Nomination ici et là, Ambassadeurs, Gouverneurs, etc....c’est sans doute nécessaire, mais il y a aussi la faillite de la Jirama. Et les Bailleurs des Fonds exigent une augmentation des tarifs pour garantir, je suppose, l’aides, la Jirama est une entreprise d’Etat, elle est incontournable.

    Bref, à mon sens, les problèmes de Madagascar sont trop lourds, trop nombreux et trop complexes pour Rajoelina et Ntsay et le gouvernement.

    Visuellement, je peux bien sûr me tromper, il n’y a pas assez de compétence dans le gouvernement.

    Les projets économiques de Rajoelina, pour être poli, n’ont pas des financements. Ou alors, de son propre chef, il ne décide de vendre les terres Gasy aux entreprises étrangères, fiancées par leurs États respectifs, en échange des 10km d’autoroute ici et là.

    A noter, il n’y a pas un seul pays africain qui a vendu ses terres aux étrangers, dans lequel, l’Etat s’est enrichi et le niveau de vie de la population aurait augmenté. Bien au contraire, majoritairement, les richesses africaines engendrent de l’instabilité politique, crise Constitutionnelle et les guerres civiles.

    • 26 septembre à 17:28 | Besorongola (#10635) répond à diego

      Jaques Chirac est mort Ratsiraka est toujours là !

      Jacques Chirac est mort. Sa famille l’a annoncé, jeudi 26 septembre, à l’AFP. "Le président Jacques Chirac s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement", a déclaré son gendre Frédéric Salat-Baroux, époux de Claude Chirac. Sa santé s’était dégradée depuis son départ de l’Elysée en 2007, conséquence notamment d’un accident vasculaire cérébral survenu en 2005, durant son second mandat de président de la République. En septembre 2016, il avait dû rentrer en urgence du Maroc, où il était en villégiature avec son épouse Bernadette, afin d’être hospitalisé à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris pour une infection pulmonaire. Il y avait séjourné pendant près d’un mois, avant de pouvoir regagner son domicile parisien.

  • 26 septembre à 15:50 | Jacques (#434)

    Fascinant babakotoland ! On y fait ce qu’on veut quand on a le pouvoir et, bien sûr, le bac-3 ne s’en prive pas. Et d’ailleurs pourquoi s’en priverait-il alors que tous ses prédécesseurs ont aussi commis des actes illicites.

    Je n’ai pas grand’chose à dire sur ce sujet du jour, Vohitra (#7654) ci-dessus a déjà bien exposé une explication on ne peut plus pertinente et j’ose espérer que lysnorine (#9752) et Kartell (#8302) ne manqueront pas, eux aussi (si ce n’est déjà fait), d’apporter leur point de vue respectif.

    J’observe toutefois le cynisme et l’indécence du bac-3 vis-à-vis du vahoaka. Parce que Ra8, Rajao et les autres n’ont pas respecté la Constitution il devait donc, lui aussi, en faire autant. Mieux encore ce doigt d’honneur à ses détracteurs : le choix Lylison. Bien enfoncé ce doigt.

    Pauvre pays !

    • 26 septembre à 17:13 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      Jacques,

      Ce régime est obligé de procéder ainsi, faute de temps et le moyen, à cause de défaillance du régime précédent HVM-TIM, qui n’a pas respecté la constitution,...

  • 26 septembre à 16:02 | SNUTILE (#1543)

    Gouverneur de région :
    Quel est la définition de ses fonctions administratives ( paperasserie, culturelle (éducation, agriculture, etc.), d’autorité de prévention (militaire, police, justice etc.), et coordination de la collecte des données auprès des préfets (districts, mairie, fokontany) donc la hiérarchisation des tâches détaillées qui est le partage en petites parties de la fonction administrative (bilan national).
    C’est une fonction comme adjoint du président de la république et du premier ministre.
    Le gouverneur doit déjà freiner les dépenses de déplacement journalier, hebdomadaire, mensuel du président de la république (économie financière).
    Les gouverneurs réunis doivent s’assurer de ne pas faire la même erreur de production dans leur région. Comme trop de taxis, badjas inutiles dépense en carburant sans passager suffisant pour être rentable. C’est très important ce côté voiture.
    Les vendeurs de friperies trop c’est trop en importation de vêtement d’occasion qui dégrade la mentalité " d’être meilleur du malgache" etc.
    J’ai toute une liste, je m’arrête là pour aujourd’hui.

  • 26 septembre à 17:25 | Turping (#1235)

    Hommage à Jacques Chirac décédé ce jour 26/09/19 0 à l’âge de 86 ans .
    Condoléances à sa famille et ses proches .
    C’était l’un des grands dirigeants français après de Gaulle ,Georges Pompidou , ;....de son côté humaniste à la droite française où la politique avait avait encore sa valeur comme au temps de Mitterrand .

  • 26 septembre à 17:25 | Turping (#1235)

    Hommage à Jacques Chirac décédé ce jour 26/09/19 0 à l’âge de 86 ans .
    Condoléances à sa famille et ses proches .
    C’était l’un des grands dirigeants français après de Gaulle ,Georges Pompidou , ;....de son côté humaniste à la droite française où la politique avait avait encore sa valeur comme au temps de Mitterrand .

    • 26 septembre à 17:33 | Besorongola (#10635) répond à Turping

      Quel Président a dit :" Bonjour mon ami lors de la visite officielle de Jacques Chirac àMadagascar ?
      Madagascar : Chirac-Ravalomanana : confiance mutuelle et réciproque

      2 Mai 2003
      Midi Madagasikara (Antananarivo)
      Par Val A.
      Mercredi 30 avril 2003. 12h45. Le président de la République de Madagascar, Marc Ravalomanana, à bord d’une Peugeot 607, couleur bleu nuit, entre dans la grande cour du palais de l’Elysée. Le piquet d’honneur de la Garde républicaine française dont les éléments sont vêtus de leurs costumes traditionnels, sobres et élégants, accueillaient la revue. Puis, le président de la République française, Jacques Chirac, enjambant quelques marches du perron du palais de l’Elysée, vient accueillir son homologue malgache. Une image historique, très significative d’un nouvel élan qu’on avait difficilement cherché l’année dernière.

      A la sortie du palais, les deux hommes, souriants, ont manifesté aux journalistes leur entente. « Une compréhension mutuelle, et un respect mutuel », selon Jacques Chirac, « une confiance réciproque pour le même chemin », selon Marc Ravalomanana. Visiblement ravis, les deux hommes entament une nouvelle vision, une nouvelle ère. Le président de la République de Madagascar a révélé aux journalistes malgaches, après cette rencontre, qu’il a posé la question de savoir qui était vraiment le responsable de la pauvreté de la Grande Ile de l’après 1960. Et selon lui, Jacques Chirac a répondu que la France respecte la souveraineté d’un pays et ne s’immisce jamais dans les affaires internes de ce pays. Une position bien compréhensible mais qui en dit long sur la manière dont Madagascar a été dirigé depuis.

    • 26 septembre à 17:37 | Vohitra (#7654) répond à Turping

      Condoléances à sa famille !

      On se souvient que c’est grâce à Mr Chirac que Madagascar avait pu obtenir un effacement conséquent de sa dette au niveau du Club de Paris durant le premier quinquennat de Ravalomanana

  • 26 septembre à 17:51 | Besorongola (#10635)

    Vohotra.
    Jacques Chirac a répondu que la France respecte la souveraineté d’un pays et ne s’immisce jamais dans les affaires internes de ce pays.
    Mais son successeur Nicolas Sarkozy a fait le contraire et a eu la tête de Ravalo !

    • 26 septembre à 18:09 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Chirac est une personnalité très respectable, aucune comparaison avec l’autre voyou, d’ailleurs Chirac n’a jamais caché son désaccord avec son ministre de l’intérieur, plus tard il avait préféré soutenir François Hollande...

    • 26 septembre à 18:53 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      Nicolas Sarkozy était comme Judas Iscarus ,l’ancien compagnon avait soutenu Edouard Balladur à l’élection présidentielle de 1995 alors que Chirac élu l’avait nommé encore Ministre de l’intérieur puis son ascension avant d’être président à son tour en 2007 ….. Vohitra a raison d’avoir dit que Chirac avait soutenu François Hollande en 2012 après avoir constaté la trahison de Sarkozy à son égard.

  • 26 septembre à 17:59 | betoko (#413)

    Besorongola etVohitra
    Sincère condoléance à la famille de Jacques Chirac , qu’il repose en paix
    Qu’est ce que vous nous racontez là à propos de la visite de Marc Ravalomanana au président Chirac , avez vous oublié comment Ra8 l’avait accueilli à Madagascar ? Que disait Ra8 à propos des événements de 1947 quand Chirac était venu ici à Madagascar ? Ra8 disait 1947 cela ne lui disait rien car il n’était pas encore né , Ra8 aurait dû s’en excuser , et nous avions su après que cela avait sidéré le président français selon son entourage .
    Bien sûr qu’aucun pays ne va pas s’initier sur les affaires d’un autre pays cela ne se fait pas , et quel chef d’Etat oserait donner des leçons à un homologue , même si un chef d’Etat est aussi sanguinaire tel que Kadafy , Bokassa , HAfez Alassad ou Mouboutou Sésésékou etc ..?

    • 26 septembre à 19:33 | nez_gros (#10715) répond à betoko

      Vous parlez la mort de Chirac, et vous n’aviez rien dit sur Mugabe, pourquoi ?

  • 26 septembre à 19:31 | Jipo (#4988)

    Bonsoir .
    @ TOUS les zamoureux de l’ UE, je leurs dis 🖕
    GOPÉ (Grandes Orientations Politiques Economiques) : Les ORDRES annuels des lois de l’UE à la France : doivent être exécutés dans les 3 ans, sous peine de sanctions financières !.

    - Augmenter la TVA et la CSG.
    - Privatisation des Services Publics.
    - Possibilité de geler les comptes bancaires en cas de crise financière.
    - Continuer les dé-remboursements des médicaments.
    - Promouvoir les mutuelles privées.
    - Diminuer la durée de validité des chèques.
    - Généraliser le contrat de chantier en créant un contrat de projet.
    - Alléger le Code du Travail.
    - Gel du SMIC et des Allocations chômage et réduction de la durée d’indemnisation.
    - Baisse de la dotation aux Collectivités Locales.
    - Mettre en concurrence les professions réglementées.
    - Baisse des Retraites(5Milliards d’économie).
    - La retraite à 67ans.
    - Alléger le monopole Syndical de la représentation des salariés.
    - Baisse de la Prime de précarité.
    - Suppression des 35 heures.
    - Suppression de l’ISF.
    - Baisser l’Impôt sur les sociétés.
    - Suppression des Départements.
    - Baisse des subventions versées aux agriculteurs.
    - Plafonner les Indemnités Prud’homales.
    - Instaurer des dispositifs €uropéens de surveillance de données.
    - Encourager et faciliter les mesures de suppression ou de blocage des sites Internet.
    - Plafonner les dommages et intérêts.
    - Baisser le nombre des jours fériés.
    - Faciliter les licenciements Economiques.
    - Baisser le numerus clausus (santé).
    - Diminuer les effectifs de la fonction Publique.
    - Regroupement du Bas-Rhin et du Haut-Rhin en Collectivité Européenne d’Alsace.
    - Ratifier La Charte €uropéenne des langues régionales et minoritaires.
    - Généraliser les cartes bleues équipées du "sans contact".
    - L’abandon du changement d’heure.
    
_ Les lois de l’UE (Traités ; GOPÉ) IRRÉFORMABLES sont au dessus des lois des Pays qui composent l’UE. Si désobéissance : Sanctions Financières !!.
_ Pour changer une loi de l’UE (Traités, GOPÉ) tout les Pays (qui défendent leurs intérêts) doivent voter à l’unanimité, tous pareils : c’est IMPOSSIBLE ! !.

    Le Parlement de l’UE c’est : 35 lobbyistes par député soit 30.000 Lobbyistes !
    la Commission de l’UE (non élue) IMPOSE ses lois.

    L’UE a été faite pour démanteler les Nations, on a séparé le vote de notre pouvoir législatif.

    Traités de l’UE =>
    Traités de l’UE :

    _ Santé subordonnée au profit (articles 168 et 169 du TFUE).
    _ Destruction du Service Public (art 106 TFUE).
    _ Privatisation et liquidation du Patrimoine (art 106 TFUE + GOPÉ).
    _ Désindustrialisation accélérée (art 32 & 63 TFUE) Interdit : d’interdire la délocalisation.
    _ Des dizaines de milliards en fraude fiscale favorisées par l’article 63 du TFUE .
    _ Soumission totale au lois IRRÉFORMABLES de l’UE (art 2 à 6 TFUE & art 48 TUE)*
    _ Obligation aux etats d’empreinter sur les marchés privés (art 123 TFUE).
    _ Agriculteurs et pêcheurs condamnés (art 38 & 39 TFUE).
    _ Diplomatie soumise à Washington et à l’OTAN ( art 42 TFUE).
    _ Destruction programmée de la Protection sociale prescrite par les GOPÉ(art 121 TFUE)
    _ Immigration (TFUE) :
    art 67 : décident des entrées et sorties du territoire.
    art 77 : du regroupement familial.
    art 78 : du droit d’asile.
    art 79 : des expulsions du territoire.

    •l’article 123 du TFUE, retire à la Banque de France son Pouvoir Régalien de financement des Collectivités Publiques .
    •l’article 282 du TFUE, nous impose une politique monétaire unique et déflationniste inadaptée à notre situation economique .

    * Pour changer une loi de l’UE (Traités, GOPÉ) tout les Pays (qui défendent leurs intérêts) doivent voter à l’unanimité, tous pareils : c’est IMPOSSIBLE ! ! !

    * Les lois de l’UE (Traités ; GOPÉ) IRRÉFORMABLES sont au dessus des lois des Pays qui la composent. Si désobéissance : sanctions Financières ! ! !

    90% des lois votées au parlement français sont des transpositions de directives €uropéennes Imposées en droit national.

    Cerise sur le Gateau :
    Confédération Européenne des Syndicats (C.E.S) : Le contre pouvoir inexistant !
    Ont adhérés : CGT, CFDT, FO, UNSA .
    La Confédération Européenne des Syndicats les finance en parti en échange de promouvoir les reformes de structure (Traité, GOPÉ) commandées par la Commission €uropéene .
    Les Syndicats félons ne vont jamais jusqu’au bout de la grève mais préfèrent négocier : éliminant de fait tout contre pouvoir .

    « L’UE est une prison dont il faut absolument sortir !, car on ne décide plus de rien : ayant perdu toute notre souveraineté dans l’UE » EC.

    Liste des articles non exhaustive …
    MAIS SURTOUT : ÉCOUTEZ-LA BIEN !!!

    • 26 septembre à 19:38 | nez_gros (#10715) répond à Jipo

      Un grand patron coté en bourse comme moi, c’est en effet un problème.
      Je vais surveiller les courbes de la bourse ce soir(pas ma bourse, car j’en ai déjà gros entendons nous bien).
      t’as capté ou pas gros ?

  • 26 septembre à 19:51 | Jacques (#434)

    Le ridicule ne tue pas, il rend plus fort, c’est du moins c’est ce pense le bac-3.

    En 2009, alors président d’une Transition prévue ne durer que 15 mois, il soumet au vahoaka qui n’a rien demandé un projet de constitution dite de la 4ème république, texte conçu spécifiquement à son image. En parcourant les lignes de ce "chiffon" j’ai relevé ceci entre autres :

    Article 154.

    La fonction exécutive est exercée par un organe dirigé par le chef de Région élu au suffrage universel.
    Le chef de Région est le premier responsable de la stratégie et de la mise en oeuvre de toutes les actions de développement économique et social de sa région.
    Il est le chef de l’administration de sa région
    .

    Aujourd’hui, de cet article il en fait fi. Alors, qu’en sera-t-il maintenant de cet article qui ne sera plus d’une quelconque utilité ? J’aimerais bien savoir les points de vue des férus de Droit du forum.

    Le 4è pouvoir, lui, oserait-il interpeller la HCC quant à ce forcing du bac-3 ? Ce sera intéressant en effet d’avoir la position de cette institution.

    • 27 septembre à 00:09 | FINENGO (#7901) répond à Jacques

      @ Jacques (#434)
      Bonsoir Jacques.
      Rien d’étonnant, que ce gouvernement passe outre la constitution.
      Aucun Gouvernement depuis plus de 4 décennies, n’aurait respecté la constitution, soit en la modifiant à leur guise, comme bon leur semble, dire que l’opposition ne s’en émeut pas, c’est trop mesquin, car l’opposition l’a eu fait de son temps.

      Quant au Peuple qui s’en contre fiche, c’est le résultat de la lassitude et des habitudes de voir tout partir en éclat, les a blazer depuis plusieurs générations, qu’il n’y prête plus attention.
      Il y a trois jours j’ai dis ici que la HCC est le premier complice des Dirigeants dans ce Pays de la honte.

      Alors certaine personne s’en offusque et monte sur ses Grands Chevaux, et vous fait la morale, quand vous dites que ce Pays des Babakoto, n’est autre Babakotoland.
      Mais Purée appelons les Choses par leurs noms, et arrêtons l’hypocrisie.

      Comme certains qui veulent encore vous faire croire à l’existence du FIHAVANANA.
      Oui le mot FIHAVANANA existe toujours dans le dictionnaire, mais malheureusement au jour d’aujourd’hui ce mot est vide de sens, et ça date de quelques décennies également.

      Misérable Nation dirigée par des CRAPULES démunis de compassion et de sentiment humain.
      Au même titre que la dame Isandra et le Jomaka d’Ambatomanga, les deux misérables parasites du Pouvoir.

  • 26 septembre à 21:33 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)
    26 septembre à 15:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
    Finengo le sénile, aboyeur déconnecté.
    Ne vous contentez pas de ce que les gens et les journaux des opposants vous racontent. Je vous invite à venir ici, voir et constater vous-même les réalités. Ils vous racontent des bobards. Et pire, vous les gobez.
    ..................................................................................................
    Oui Dame Isandra la K.O.N.N.A.S.S.E Menteuse comme elle respire.
    Il y a deux semaineS on parlait des insalubrités qui règnent dans toutes les villes de Madagascar.
    J’ai parlé du front de mer de Tamatave en partant de la Mosquée en face du Port jusqu’à Mangarivotra les plages ne sont que des taudis.

    J’ai aussi parlé de l’île Sainte Marie, les plages ou les gens défèquent au grand air et les femmes qui utilisent les embouchures comme des bidets à ciel ouvert pour leur toilette intime.

    Les taudis de paillotes qui jonchent la rue parallèle à celle du front de mer à Ambodifotatra jusqu’au niveau du lieu dit Igossa en allant à Agnalambany.
    Tu me disais exactement ce que tu me dis ci-dessus et d’autant plus que tu y étais une semaine avant, et que je raconte n’importe quoi.

    Mais Manque de peau pour toi ma Grosse KONNE.
    Ma Sœur y est en vacances depuis plus d’un mois et m’a envoyé des photos de ces lieux.
    Des vidéos de déféquage à la plage et les toilettes intimes des femmes à la plage.
    Puisque tu affirmes le contraire, je vais pousser le Vice à les Publier sur YouTube et on verra qui dit vrai. Toi ou moi.
    Misérable Dame Isandra, la honte des Bétsileo.

    • 27 septembre à 17:33 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      @ Isandra (#7070)
      Alors la Grosse Konne !!!
      On n’ose pas répondre à mon Post ?????
      Ai-je raconté trop de vérités ????
      Contrairement à toi la Bétsileo, je ne raconte pas de bobards pour sucer les boules comme tu en as l’habitude.
      Ici je ni dis que la vérité quitte à blesser et choquer certains.
      Toutes vérités ne sont pas bonnes à dire parait-il !!
      Je laisse aux hypocrites de se l’appliquer, mais moi, non.

  • 27 septembre à 12:21 | lysnorine (#9752)

    @ Jacques 26 septembre 2019 à 19:51

    « Le 4è pouvoir, lui, oserait-il interpeller la HCC quant à ce forcing [VIOLATION DE LA CONSTITUTION !] du bac-3 ? Ce sera intéressant en effet d’avoir la position de cette institution. »
    Finengo [27 septembre à 00:09] a déjà donné une réponse : « la HCC est le premier complice des Dirigeants dans ce Pays de la honte »

    Il n’y a certainement pas lieu de ratiociner longuement sur ce « sujet du jour » puisqu’à part quelques irréductibles, tous les participants, unanimement, ont immédiatement relevé LA VIOLATION GROSSIÈRE DE LA CONSTITUTION dans la nomination par un « DIDIM-PANJAKANA » du chef de région rebaptisé « gouverneur » en vertu de ce que l’on ne sait quelle LOI et rappelé l’article 154 de la Constitution :

    Article 154.- La fonction exécutive est exercée par un organe dirigé par le CHEF DE RÉGION ÉLU AU SUFFRAGE UNIVERSEL.

    [Andininy 154.- Ny asan’ny mpanatanteraka dia sahanin’ny rantsa-mangaika tarihin’ny
    LEHIBEN’NY FARITRA IZAY OLO-BOAFIDY TAMIN’NY ALALAN’NY LATSABATO ANDRAISAN’NY REHETRA ANJARA.]

    Il faudrait également y associer l’article 145 qui dispose :
    « Article 145.- LA REPRÉSENTATION DE L’ETAT AUPRÈS DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DÉCENTRALISÉES EST RÉGIE PAR LA LOI. » [et non pas par des « décrets » ! ]

    Andininy 145.- NY FISOLOANTENA NY FANJAKANA eo anivon’ny Vondrombahoakam-paritra Itsinjaram-pahefana DIA FEHEZIN’NY LALÀNA. [fa tsy « didimpanjakana » tsy akory]

    Ainsi, koolsaina rappelle pertinemment que « Normalement, il aurait donc fallu une RÉVISION CONSTITUTIONNELLE avant de pouvoir prendre [légalement] une telle décision »
    « Le gouvernement PASSE OUTRE la CONSTITUTION et NOMME onze gouverneurs de région », https://www.koolsaina.com/gouvernement-malgache-passe-outre-la-constitution-et-nomme-11-gouverneurs-de-region/

    Le texte du conseil des ministres publié par le gouvernement appelle une observation significative :

    Il n’y a pas de version en français. Le « didim-panjakana » dont il fait état est usuellement la traduction de « décret », et le texte exact dudit décret n’est malheureusement pas rapporté .

    cf https://www.presidence.gov.mg/actualites/conseil-des-ministres/436-tatitry-ny-filankevitry-ny-minisitra-lapam-panjakana-ambohitsorohitra-alarobia-25-septambra-2019.html
    « Tatitry ny filankevitry ny minisitra lapam-panjakana Ambohitsorohitra - Alarobia 25 Septambra 2019
    « Fiadidiana ny Repoblika
    « II- Fandaniana DIDIM-PANJAKANA :

    « Araky ny VOLAVOLAN-KEVITRA naroson’ny MINISITRY NY ATI-TANY SY NY FITSINJIRAM-PAHEFANA. »

    Il faudra donc attendre la parution (?) dudit « didim-panjakana » dans le Journal Officiel pour savoir à quoi s’en tenir exactement sur les « Vu » qui soutiendraient sa « légalité »...ou plus exactement justitifieraient son ILLÉGALITÉ CONSTITUTIONNELLE.

    Que des ayants droit de saisine de la HCC en fassent usage pour soulever l’ « ANTICONSTITUTIONNALITÉ » de ce « didim-panjakana » n’aboutirait certainement qu’aux acrobaties devenues traditionnelles auxquelles excellent son président et les conseillers associés, mais demeure néanmoins souhaitable.
    (à suivre)

    • 27 septembre à 12:26 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ | Jacques 26 septembre 2019 à 19:51
      « Le 4è pouvoir, lui, oserait-il interpeller la HCC quant à ce forcing [VIOLATION DE LA CONSTITUTION !] ... »
      (suite et fin)

      En tout état de cause, la conclusion immédiate pour tous les partisans d’une DÉMOCRATIE AUTHENTIQUE et d’un VÉRITABLE « ÉTAT DE DROIT » est claire et simple et n’appelle aucune discussion : l’application des dispositions de la Constitution telles qu’elles ressortent des articles suivants :

      TITRE III
      DE L’ORGANISATION DE L’ETAT

      SOUS-TITRE IV
      DU JURIDICTIONNEL

      CHAPITRE IV
      DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE
      Article 131.- Le Président de la République n’est RESPONSABLE des actes accomplis liés à l’exercice de ses fonctions qu’ EN CAS de haute trahison, de VIOLATION GRAVE, ou de violations répétées DE LA CONSTITUTION, de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat.
      Il ne peut être MIS EN ACCUSATION QUE PAR L’ASSEMBLÉE NATIONALE AU SCRUTIN PUBLIC ET À LA MAJORITÉ DES DEUX TIERS DE SES MEMBRES.
      Il est JUTICIABLE devant la Haute Cour de Justice. La mise en accusation peut aboutir à la déchéance de son mandat.

      Article 133.- Les Présidents des Assemblées parlementaires, le PREMIER MINISTRE, LES AUTRES MEMBRES DU GOUVERNEMENT ET LE PRÉSIDENT DE LA HAUTE COUR CONSTITUTIONNELLE sont PÉNALEMENT RESPONSABLES, devant la Haute Cour de Justice, des actes accomplis liés à l’exercice de leurs fonctions des actes qualifiés de crimes ou délits au moment où ils ont été commis.
      Ils peuvent être MIS EN ACCUSATION PAR L’ASSEMBLÉE NATIONALE STATUANT AU SCRUTIN PUBLIC À LA MAJORITÉ ABSOLUE DE SES MEMBRES.
      L’INITIATIVE [!! ??] DE LA POURSUITE émane du Procureur Général de la Cour Suprême.

      LOHATENY III
      NY AMIN’NY FANDAMINANA NY FANJAKANA

      ZANA-DOHATENY IV
      NY AMIN’NY FITSARANA

      TOKO IV
      NY AMIN’NY FITSARANA AVO
      Andininy 131.- Ny Filohan’ny Repoblika dia tsy tompon’andraikitra noho ny zava-natao teo amin’ny asany na teo am-panaovana ny raharahany AFA-TSY ny amin’ny famadihana Tanindrazana, ny FANDIKANA BEVAVA na ny fandikana miverimberina NY LALÀMPANORENANA, na koa ny fanaovana antsirambina ny andraikiny ka hita miharihary fa tsy mifanaraka amin’ny fisahanana ny asa maha-filoha.
      NY ANTENIMIERAMPIRENENA NO AFAKA MIAMPANGA AZY amin’ny ALÀLAN’NY LATSABATO ATAO AMPAHIBEMASO ary LANIAN’NY ROA AMPAHATELON’NY MPIKAMBANA ao aminy.
      Azo tsaraina eo anoloan’ny Fitsarana Avo Izy. Ny fiampangana dia mety hiafara amin’ny fanalàna azy amin’ny toerany.

      Andininy 133- Ny Filohan’Antenimiera, NY PRAIMINISITRA, NY MPIKAMBANA HAFA AO AMIN’NY GOVERNEMANTA ARY NY FILOHAN’NY FITSARANA AVO MOMBA NY LALÀMPANORENANA dia tompon’andraikitra ITATAOVAM-PAMAIZANA noho NY ZAVA-NATAO teo amin’ny asany ka VOATONDRO HO HELOKA bevava na heloka tsotra tamin’ny fotoana nanaovana izany, ka ny Fitsarana Avo no mitsara azy.
      NY ANTENIMIERAMPIRENENA NO AFAKA MIAMPANGA AZY IREO amin’ny amin’ny alàlan’ny latsabato atao ampahibemaso lanian’ny antsasa-manilan’ny mpikambana.
      Ny TONIA VOALOHANY MPAMPANOA ao amin’ny Fitsarana Tampony NO MANAO [!! ??] NY FANENJEHANA

      Pour en terminer, les observateurs diligents ne manqueront pas de noter qu’une procédure comparable - mutatis mutandi - est actuellement mise en marche par la Chambre de Représentants aux États-Unis en vue du déclenchement de l’impeachment du président Donald Trump.
      voir par exemple :
      - "‘I would like you to do us a favour though’ : The one sentence that could bring Trump down"
      https://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-politics/trump-ukraine-summary-impeachment-phone-call-transcript-zelensky-a9120521.html

      - « Trump menacé de destitution : ce que l’on sait de l’affaire ukrainienne »
      http://www.leparisien.fr/international/trump-menace-de-destitution-ce-que-l-on-sait-de-l-affaire-ukrainienne-25-09-2019-8159160.php

      On pourrait certainement considérer de « mineure » la faute reprochée à Trump comparée à la VIOLATION DE LA CONSTITUTION perpétrée par le président de Madagascar à laquelle on ne doit pas manquer d’ajouter l’ABSENCE depuis le mois de juin dernier de la constitution d’une commission d’enquête réellement impartiale pour mettre au jour les tenants et aboutissants de la lourde intervention de la gendarmerie contre les habitants de SOAHAZO, fokontany d’Ivahona district de Betroka :
      cf.lysnorine répond à Isandra, 23 septembre à 21:46 ; 24 septembre à 01:29 ; 24 septembre à 19:08 & 25 septembre à 19:21 et 21:12, dans « Eliminatoires CHAN : Les Barea trouvent le fond des filets à la dernière minute
      lundi 23 septembre 2019 »
      https://www.madagascar-tribune.com/CHAN-Les-Barea-trouvent-le-fond-des-filets-a-la-derniere-minute.html#comment406692

      PS Je viens juste de prendre connaissance
      (1) des références du « décret » (et non pas du texte exact) en question : « Décret n°2019-1867 du 25 septembre 2019 relatif au Gouverneur », Isandra 27 septembre 2019 à 10:23 dans « L’Exécutif défend la nomination des gouverneurs » vendredi 27 septembre 2019, https://www.madagascar-tribune.com/L-Executif-defend-la-nomination-des-gouverneurs.html#comment406985
      Comme souligné plus haut, on ne voit pas à part le « fait du prince » de justification LÉGALE de l’instauration et de la DÉSIGNATION de « gouverneur » de région à la place des « chefs de régions » ÉLUS suivant la Constitution.

      (2) des inepties débitées dans le site cité - https://jadisoa.wixsite.com/regulachronique/post-unique/2019/09/26/DES-GOUVERNEURS-PAS-DES-CHEFS-DE-REGION-1?fbclid=IwAR3zUii_kQaHCmZNdJ9CMAG4YJMAhqN7BwGJj_Me_bLmdweXDduhYy3yoz0
      en reprenant les références juridiques hors sujet mentionnées dans ledit Décret n°2019-1867 - dont j’attends toujours la publication intégrale - pour essayer de justifier son inconstitutionnalité et son illégalité.

    • 1er octobre à 10:24 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « Saisine de la HCC – Rivo Rakotovao s’en remet au Bureau permanent du Sénat »
      30 septembre 2019
      https://lexpress.mg/30/09/2019/saisine-de-la-hcc-rivo-rakotovao-sen-remet-au-bureau-permanent-du-senat/

      « Le président du Sénat Rivo Rakotovao est habilité à saisir la Haute cour constitutionnelle sur la légalité de la récente mise en place des gouverneurs. IL ATTEND la décision du BUREAU permanent de la Chambre haute...

      « “Je choisis de me taire quand c’est un sujet à POLÉMIQUE comme cela” , s’excuse le sénateur Honoré Rakotomanana »

      Ces propos du sénateur Rakotomanana, un professionnel du Droit à divers titres, dénotent qu’il n’arrive toujours pas à se départir de cette mentalité propre à ceux que les journaux anti-colonialistes de l’époque coloniale désignaient par « lèche-culistes », c’est à dire les auxiliaires Malagasy qui se courbaient servilement devant leurs maîtres colonialistes et « plus royalistes que le roi » menaient à la cravache leurs compatriotes« indigènes » sous tous les prétextes, tout en les exploitant abusivement.

      Rappelons que le sénateur Rakotomanana, avant le retour de l’indépendance servait, en effet, dans l’administration coloniale comme écrivain-interprète de 2e classe. Le président de la République étant un citoyen français, le sénateur Rakotomanana s’est peut-être senti obligé de ne pas exprimer ouvertement ce que n’importe quel juriste en herbe reconnaît d’emblée comme une violation grossière de la constitution dans le décret instaurant arbitrairement des gouvernorats et des gouverneurs désignés par le gouvernement en lieu et place des « régions » et des « chefs de région » élus.

      « le vice-président du Sénat Olivier Rakoto¬vazaha [d’ailleurs] n’est pas allé sur quatre chemins, selon l’article. La nomination des gouverneurs “n’est pas conforme à la Constitution”. »

      Il n’y a nulle matière à POLÉMIQUE à ce sujet et les représentants du peuple ont le DEVOIR au nom même du RESPECT de la DÉMOCRATIE et de l’ÉTAT de DROIT d’appliquer au ministre de l’Intérieur, au premier ministre et au président de la République les dispositions de la Constitution pour les traduire devant la Haute Cour de Justice que nous avons rappelées ci-dessus. Bien entendu, le président de la HCC ferait partie du lot si, saisi par des ayants droits, il décide que le décret n’est ni anticonstitutionnel ni illégal. Les raisons qui ont poussé les autorités supérieures à agir aussi précipitamment, sans hésiter à VIOLER - inutilement (?) la Constitution soulèvent des questions. En effet, les objectifs d’investissements (?) annoncés pour justifier une urgence sont quelque peu amusants, d’une part, et , comme le souligne le président du Sénat, d’autre part, : « Ce n’est pas de la décentralisation. Il y a une redondance car IL Y A DÉJÀ LES PRÉFETS [et les sous-préfets ou chefs de district] . Les CHEFS DE RÉGION DOIVENT ÊTRE ÉLUS » ainsi que l’institution décentralisée SEULE COMPÉTENTE pour les projets et décisions d’INVESTISSEMENT à l’échelle locale et régionale.
      L’ANNULATION DU DÉCRET par le président de la République nous parait la solution la plus simple et la plus raisonnable pour éviter tout conflit inutile mais qui ne pourra pas et ne devra pas être occulté s’il s’y refuse. Une Constitution n’est pas un chiffon de papier et les élus du PEUPLE ont l’obligation d’honorer toutes les charges et fonctions qu’il lui a confiées.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS