Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 12 décembre 2019
Antananarivo | 13h39
 

Politique

Décentralisation

L’Exécutif défend la nomination des gouverneurs

vendredi 27 septembre | Arena R.

La ministre de la Communication et de la culture et porte-parole du gouvernement, Lalatiana Rakotondrazafy, a défendu hier la nomination des gouverneurs lors d’une porte ouverte pour les citoyens à la bibliothèque nationale à Anosy. Cette nomination ne serait pas contraire à la Constitution comme certains le véhiculent ces derniers jours, affirme Lalatiana Rakotondrazafy. Elle avance qu’il ne s’agit que d’une simple question d’appellation.

Ce qui a notamment enflammé les débats politiques et juridiques après la nomination des 11 gouverneurs de région, c’est d’abord l’inexistence du terme « gouverneur » dans la Constitution de la 4e République. L’article 154 de cette loi fondamentale dans le chapitre concernant les régions indique que «  La fonction exécutive est exercée par un organe dirigé par le Chef de Région élu au suffrage universel ». Autrement dit, les chefs de régions devraient être élus. Selon les analystes, il y aurait donc une double violation de la Constitution dans cette nomination.

Marie Michelle Sahondrarimalala, directrice des études juridiques à la Présidence, indique dans une longue explication juridique relative à cette nomination qu’« un gouverneur n’est pas un chef de région  ». Elle ajoute qu’ « un gouverneur est une nouvelle personnalité dans le pays de l’administration à Madagascar. Une explication qui ne rejoint pas la déclaration faite par la ministre de la Communication et plutôt en décalage avec le décret pris en conseil des ministres. « En application des dispositions de l’article 325 de la loi n°2014-020 du 27 septembre 2014 susvisée, la fonction exécutive de la région est exercée par un Chef de région portant le titre de « gouverneur ».

«  Il est évident que les gouverneurs ne sont ni consacrés par la Constitution ni prévus dans une disposition législative », affirme cette juriste. Tout en défendant à son tour cette nomination, elle indique que « la notion de gouverneur ne relève pas du domaine de la loi » et reste une « procédure sui generis ». « La nomination d’un gouverneur par voie règlementaire n’entre pas en contradiction avec d’autres textes en vigueur » et « n’est donc ni inconstitutionnelle ni illégale », précise-t-elle avant d’indiquer que « les matières autres que celles qui sont du domaine de la loi ont un caractère règlementaire  ».

Marie Michelle Sahondrarimalala revient également sur l’esprit du décret pris en conseil des ministres. Ce décret, souligne-t-elle, « ne consacre pas une nouvelle modalité de nomination de Chef de Région. Il crée une nouvelle personnalité qui peut être mise à la tête de l’Exécutif à titre transitoire jusqu’à la mise en place des chefs de région élus. Cette nouvelle personnalité assure les fonctions normalement dévolues aux chefs de région. »

77 commentaires

Vos commentaires

  • 27 septembre à 08:03 | elena (#3066)

    Ah, ce n’est qu’une mesure transitoire. Il y aura bientôt les élections des chefs de régions conformément à la constitution de notre flou. Ouf, on a eu peur !
    C’est juste un peu extra constitutionnel. Tiens, le transitoire ressemble à du déjà vu.
    Film efa nandeha io !

    • 27 septembre à 08:12 | I MATORIANDRO (#6033) répond à elena

      Averina ihany fa ty vevavy ty no ahafoy andro ty fitondrana ty miaraka @ hajo.

      Rehefa henoina ny filazany dia mifanohitra be ihany.

      Fahotana mahafaty mihintsy ny miteny izany hoe tetzamita ato anaty fitondrana tena izy zany.

      Mbola matoriandro tokoa ny olona fa ataovy ao ze ataonreo o.

      Kitoatoa no betsaka.

      Samia velonaina.

    • 27 septembre à 13:56 | Clair (#8931) répond à elena

      Miarahaba anareo e,
      Ny poizina ho an’ny Fitondrana iray dia ny FILAZANA FA METY HATRANY ny zavatra ataony NA DIA HITA FA FANDIKA LALANA izao aza. Mazava be io FA MIFANOHITRA @ LALANA MISY (Constitution sns) dia MBOLA HAMARININA IHANY. Raha izao no Mitohy dia TSY HO ELA dia ANY AN_KADY ny Firenena ARY HIONGANA HOAZY izao FITONDRANA izao.

      You guys, if you see that something has gone wrong with the Curent Leaders So why do you continue to say EVERYTHING is OK, Keep going !!! Is that your way of dealing with Setious Matters ??? Be serious Guys.

      Osons dire la vérité. "C’est la vérité qui nous sauve". Quand le pouvoir prend la mauvaise voie Osons hausser le ton pour le Corriger. Il ne faut pas rester bras croisés. N’imitons pas les hypocrites qui clappent toujours les mains. Merci

    • 27 septembre à 15:12 | Jo Brandon (#9919) répond à elena

      Juste un peu extra constitutionnel ?
      Elena, c’est quoi encore ce genre de connerie ? Cela n’existe pas ! Ou c’est constitutionnel ou ça ne l’est pas !

    • 27 septembre à 15:30 | elena (#3066) répond à elena

      Hey, Jo ! Ou étiez vous en 2009 ? C’est le mot clé du constitutionnaliste Norbert dit Asterix pour désigner le putsch du putschiste DJ.
      C’est extra constitutionnel. C’est pas moi qui l’ai dit, c’est un expert !
      Je ne fais que répéter la konnerie comme vous dites si bien et je suis entièrement d’accord avec vous. C’est l’origine du mal qui ronge Madagascar depuis 10 ans.

    • 27 septembre à 15:38 | elena (#3066) répond à elena

      Et donc quand je dis juste un peu extra constitutionnel , c’est juste un peu ironique !

    • 28 septembre à 07:11 | Lekivy 2 (#10161) répond à elena

      Je voudrais relever deux points qui contredisent les discours du PRM de vouloir renforcer la décentralisation :
      1) si le pouvoir central voulait vraiment appliquer la décentralisation, il aurait dû laisser les populations locales élire leurs dirigeants (éxécutif). Quoiqu’on sait ce que veut dire en réalité une élection dans le contexte actuel, par conséquent, au moins on aura épargné des dépenses superflues à l’état ;
      2) qu’est-ce qu’on décentralise exactement si l’utilisation de la subvention de l’état (construction de salle de classe, pavage des routes intercommunales, etc.) est dictée d’en haut ?
      Tout ceci ressemble encore à du cinéma monté et mis en scène par nos illustres dirigeants.

  • 27 septembre à 10:04 | Isandra (#7070)

    Le régime est obligé de procéder ainsi, faute du temps et des moyens pour la régulariser, suite aux vary mangatsiaka laissés par HVM-TIM(chef de région nommé, extra-constitutionnel), pour ne pas dire autres choses.

    • 27 septembre à 10:33 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Tsy azo hanamarinana ny kitoatoa ny maha fohy fisainana anareo lohan’angidina a.

      Tsy hoe tsy nahavita ny hafa de tsy nanao nareo ry dondrona a.

      Mbola matory hoah ireo nampiankajoana akanjo fingotra de ataovy aloha ze tinareo ao ary aza mikonainaina rehefa taitra tampoka eo reo an.

      Ngah tsy efa voasorata anaty iem ny fanaovana ny fifidianana rehetra et @ tanàna. Sa zay no tsy mamaky ???!!!

      TSY ARA-DALANA IO FANAPAHAN-KEVITRA IO. ARY FANITSAKITSAHANA NY LALAM-PANORENANA IZAY IANAREO TOTKOA NO NANAO AZY

      Samia velonaina ahita ny fifaran’naina.

    • 27 septembre à 10:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mpiesona,

      "Ngah tsy efa voasorata anaty iem ny fanaovana ny fifidianana rehetra et @ tanàna. Sa zay no tsy mamaky ???!!!"

      Ilaozanareo miesona ka aiza no hahalala izay voasotra, farany mitakitaky sy miteniteny foana.

    • 27 septembre à 10:48 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Ny olona nilaza fa rain-jazan’izany iem zany aza efa miova anarana hafa ndray koh inona no iraharahianay @zany ry lohan’nangidina !!!

      Poak’aty zany resaka iem zany.

      Milaza inandra dondrona lohan’ngidina fa ireo mpanohitra no manao fihetsiketsehana tsy ahavitana ilay tanamasoandro kanefa dia ry zareo ihany no mody mamboly ireo olona ireo satri efa fantatra fa tsy ho vita izany tetikasa izany fa fita-bitro natao handrendrehana ireo fozaorana marivo salosana fotsiny.

      Samia velon’naina ahita ny fiafaran’naina

    • 27 septembre à 11:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mpiesona,

      "Milaza inandra dondrona lohan’ngidina fa ireo mpanohitra no manao fihetsiketsehana tsy ahavitana ilay tanamasoandro kanefa dia ry zareo ihany no mody mamboly ireo olona ireo satri efa fantatra fa tsy ho vita izany tetikasa izany fa fita-bitro natao handrendrehana ireo fozaorana marivo salosana fotsiny."

      HIHIHI Tena tia vola raha izany ireto haino aman-jerin-dRavalo, fa voakarama ny mpitondra mandefa en boucle ny fanoheran’ireo tompon-tany an’ity projet be ity, izay voakaraman’ny mpitondra ihany koa arakan’ny Mpiesona. Re hihihi !

      Aiza moa no holany ny Dadany !

      Ary mba ahoana aloha ilay fanapahana ruban amina moto anankiray iny ? Sa dia tsy misy zava-bita hanapahana ruban mihintsy any hoany ?

  • 27 septembre à 10:23 | Isandra (#7070)

    Voici, l’avis de notre expert Marie Michelle :

    11 Gouverneurs ont été nommés en Conseil des Ministres hier par Décret n°2019-1867 du 25 septembre 2019 relatif au Gouverneur.

    Cette nouvelle a suscité beaucoup de questionnements tenant à sa conformité à la Constitution et à sa légalité.

    En effet, l’article 154 de la Constitution précise que « La fonction exécutive est exercée par un organe dirigé par le Chef de Région élu au suffrage universel ».

    Cet article n’est pas sans équivoque. Le Chef de Région doit passer par la voie des urnes, c’est-à-dire à l’issue des élections. La nomination des Chefs de Région par décret est de ce fait contraire à la Constitution.

    Qu’en est-il de la nomination des Gouverneurs ?

    Il est évident que les Gouverneurs ne sont ni consacrés par la Constitution ni prévus dans une disposition législative. Le Gouverneur est une nouvelle personnalité dans le paysage de l’Administration à Madagascar.

    En tout cas, il est indéniable qu’un Gouverneur n’est pas un Chef de Région.

    De ce fait, les textes en vigueur ne précisent pas les modalités de nomination d’un Gouverneur. La nomination d’un Gouverneur est une procédure sui generis. Cette nomination n’entre pas en contradiction avec d’autres textes en vigueur. La nomination d’un Gouverneur par voie réglementaire n’est donc ni inconstitutionnelle ni illégale.

    Par ailleurs, la question qui se pose est de savoir si la nomination de cette nouvelle personnalité par voie réglementaire est autorisée par la loi au sens générique ?

    En tout cas, la notion de Gouverneur ne relève pas du domaine de la loi. D’après la Constitution, les matières autres que celles qui sont du domaine de la loi ont un caractère réglementaire.

    Ce qui justifie la prise du décret n°2019-1866 du 25 septembre 2019. L’article premier dudit décret souligne que « en application des dispositions de l’article 325 de la loi n° 2014-020 du 27 septembre 2014 susvisée, la fonction exécutive de la Région est exercée par un Chef de Région portant le titre de « Gouverneur ».

    Quel est l’esprit de ce Décret ?

    Le décret ne consacre pas une nouvelle modalité de nomination de Chef de Région. Elle crée une nouvelle personnalité qui peut être mise à la tête de l’exécutif à titre transitoire jusqu’à la mise en place des Chefs de Région élus. Cette nouvelle personnalité appelée « Gouverneur » assure les fonctions normalement dévolues aux Chefs de Région.

    En ce sens, l’article 2 du décret relatif aux Gouverneurs a jugé utile d’ajouter que les dispositions de la loi organique n° 2014-018 du 12 septembre 2014, de la loi 2014-020 du 27 septembre 2014, du décret n° 2015-960 du 16 juin 2015 susvisés, ainsi que celles des textes législatifs et réglementaires spécifiques, s’appliquent au Gouverneur en ce qui concerne les Régions. Ce qui justifie le distingo entre Chef de Région et Gouverneur.

    La mise en place des Gouverneurs est justifiée par une volonté du Président de la République d’impulser un réel développement à partir des Régions qui ont d’ailleurs une vocation essentiellement économique et sociale.

    L’article 4 du même décret précise que « Le Gouverneur procède à la planification des activités se rapportant au développement de la Région par rapport à la Politique Générale de l’Etat ». L’article 7 ajoute que « Le Gouverneur est chargé de l’identification, de la programmation et de la mise en œuvre des activités de développement d’envergure régionale, conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur.

    En outre, il peut se voir confier des projets de développement ou des travaux d’investissement ». Pour ce faire, le Président de la République a autorisé le transfert de subventions d’investissement aux Régions. Chaque Région va bénéficier de 1.045.454.545 ariary au titre de l’année 2019."

    • 27 septembre à 10:41 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      tsisy idiran’n ze msel varerakka any ty ry dondrona a.

      Ny fiatraikan’ny fahatarana eo @ fampandrosoana izay ianareo mpandravatafaraitsitomponandraikitra no nampidi-kizo ty firenena ty tao aorian’ny fanonganam-panjakana nataonareo no fototry ny olana.

      - Tsy vitan’ny vola 1 miliara ariary ty reska ty ry lohan’ngidina fozaorana.
      - ny olona sasany voatendry koa mampiahiahy ny mpitazana (mba tsy hilazako hoe ny mpamatsy vola)

      Samia velonaina ahita ny fiafaran’naina.

    • 27 septembre à 11:09 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mpiesona,

      Hihihi ! Varavarana mivoha ho azy, ko nahoana no lazainao tsy misy idirany !!!?

    • 27 septembre à 15:23 | Jo Brandon (#9919) répond à Isandra

      Tena mampihomehy ianareo k’ty.
      " Il est indéniable qu’un Gouverneur n’est pas un Chef de Région ", hoy i Michelle.
      " Ce n’est qu’une question d’appellation", hoy i Lalatiana.
      " La fonction exécutive est exercée par un organe dirigé par le Chef de Région ", hoy ny Constitution nofidiana tamin’ny karinem-pokontany.
      Zavatra mifanohitra anie ireo ataonareo ireo e ! Tena mpisotro Côtes d’Isandra daholo k’ty.
      Tsy hiteny intsony ny olona hoe Ianareo Rehetra Dondrona (IRD), satria toa hoe efa niova ho IRK indray ilay izy.
      Inona no dikan’ilay " K " ?

    • 27 septembre à 15:40 | el che (#344) répond à Isandra

      Bon sang, mais c’est bien sûr !!!!!

      D’abord, l’exécutif, en la personne de la ministre de la communication, et la direction juridique de la présidence sont en contradiction....
      Ensuite, admettons que la nomination des gouverneurs soit une procédure "sui generis"
      Entendez " une situation juridique dont la singularité prévient tout classement déjà répertorié, et nécessite de créer des textes spécifiques"
      " Chuis d’accord", mais dans ce cas, pourquoi nommer des gouverneurs en lieu et en place des chefs de Région ? Pour rappel, la situation juridique du chef de région est définie par la Constitution, peut- t-on légalement la substituer sans révision de la Constitution ? Les articles 153 et 154 seraient donc optionnels ?

      Ainsi, la nomination des gouverneurs ne serait pas du domaine de la loi ? En supprimant les chefs de région, on substitue un décret à la Constitution.... Cherchez l’erreur.

      Permettez - moi de raisonner par l’absurde :
      Puisque que chefs de régions et gouverneurs sont différents, pour ne pas laisser coexister les deux "administrations ?"

    • 27 septembre à 16:16 | el che (#344) répond à Isandra

      Erreur : lire "pourquoi" ne pas laisser coexister les deux "administrations ?"

    • 27 septembre à 16:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Seuls les détracteurs qui l’interprètent contradictoire. Je dis plutôt complémentaire.

      Ce n’est que la stratégie de com, l’une Lalatiana politicienne l’explique la plus simple possible, pour que ses auditeurs comprennent facilement, et l’autre Marie Michel, parle en tant qu’experte, s’adresse aux gens ayant de niveau supérieur,...

    • 27 septembre à 16:46 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      El che,

      Le poste de chef de région prévu dans la constitution, élu au suffrage universel n’est pas supprimé, c’est sa mise en place laquelle a été poussée, mais, c’est le poste de chef de région nommé qui a été supprimé.

    • 27 septembre à 17:18 | Jipo (#4988) répond à Isandra

    • 27 septembre à 17:19 | Jipo (#4988) répond à Isandra

    • 27 septembre à 21:00 | el che (#344) répond à Isandra

      Isandra,
      Nous avons bien compris le but de la manœuvre (dilatoire ?) : limoger collectivement les anciens chefs de Régions par Décret (Non constitutionnel), pour placer d’autres, dits "gouverneurs". Et ceci pour placer des fonctionnaires acquis aux projets présidentiels.

      Et dans ce cas d’espèce, nous sommes très loin de la notion de "décentralisation" stricto sensu, qui a comme corrolaire un chef de région élu, ainsi qu’une Assemblée délibérative, le conseil régional, composés de membres également élus.

    • 27 septembre à 21:12 | el che (#344) répond à Isandra

      Isandra,
      Nous avons bien compris le but de la manœuvre : limoger les anciens chefs de Régions par Décret (Non constitutionnel), pour placer d’autres, dits "gouverneurs". Et ceci pour placer des fonctionnaires acquis aux projets présidentiels.
      Et dans ce cas d’espèce, nous sommes très loin de la notion de "décentralisation" stricto sensu, qui a comme corrolaire un chef de région élu, ainsi qu’une Assemblée délibérante, le conseil Régional, constituée de conseillers, également élus.
      Sans aller sur le fond, je dénonce ici, comme beaucoup l’entorse constitutionnelle. Il n’existe pas de mesures transitoires pouvant invalider la Constitution, à moins qu’elle aient été expressément et préalablement prévued par cette dernière.

  • 27 septembre à 11:20 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Mahagaga tokoa fa dia mifanohitra ny hevitra naposaky ny olona roa nambaran’ny lahatsoratra, izay olona tsy hafa fa samy ao anatin’izao fitondrana mijoro izao, ary ny tena mahavariana dia ny hevitra nambaran’ilay Ramatoa misahana ny fanadihadiana ny lalàna eo anivon’ny fiadidiana ny Repobilika dia mandiso tanteraka ny hevitra naposakin’ny minisitra izay mpikambana ao amin’ny Andrimpanjakana sady mpitondra tenin’ny governemanta. Mazava ny fanambaran’ilay ramatoa tale, TSY LEHIBEN’NY FARITRA VELIVELY NY GOVERINORA.

    Fampatsiahivana no entina hanombohana ny famoasaboasankevitra.

    Misy ambaratonga sy fiamboniana ny lalàna velona sy mihantra eto amin’ny Firenena.
    Ery amin’ny faratampony no misy ny lalàmpanorenana, izay nofidian’ny vahoaka, ary lalàna fototra izay hianteheran’ny lalàna rehetra eto amin’ny Firenena, ary tsy azo hiodivirana ny fampiharana azy.
    Manaraka azy eo ireo sokajin-dalàna izay nahazo ny fankatoavan’ny solombavambahoaka, lalàna velona ihany koa rehefa avoakan’ny filohampirenena ho manankery.
    Ary misy ireo didy sy fanapahana izay raisin’ny Andrimpanjakana mpanatanteraka mba hahafahany manatontosa ny asany amin’ny andavanandro, amin’ny ankapobeny dia miainga amin’ny filankevitry ny minisitra ny fandraisana ny fanapahankevitra ho fampiharana ireo didy ireo.

    Ny lalàmpanorenana dia namaritra fa vondrombahoakamparitra itsinjarampahefana ny Faritra. Nofaritany ihany koa ny olona sy sokajin’olona misahana ny fitantanana sy ny fanapahana eo amin’ny Faritra, ary napetrany mazava ny fomba hisafidianana ireo olona ireo, dia ny fifidianana izany, ary efa nofaritany mazava ihany koa ny andraikitra hosahanin’ireo olomboafidy ireo.

    Etsy andaniny dia nanendry ny olona antsoina hoe “goverinora” ny fanjakana mpanatanteraka, dia nambarany fa hisahana ny asan’ny “Lehiben’ny Faritra” io olona notendreny io. TSY MIFANANDRIFY VELIVELY amin’ny lalàmpanorenana izany, satria ny iray olomboafidy ary ny iray olomboatendry, ary ny Lehiben’ny Faritra dia miasa manatanteraka ny fanapahankevitra tapaka teo anivon’ny Filankevimparitra, izay rafitra misy olomboafidy ihany koa, ary ny tompon’ny fanapahankevitra eo anivon’ny Faritra, araky ny voalazan’ny lalàmpanorenana, dia ny Filankevimparitra. Ilay goverinora izany dia tsy afaka mihintsy hanao ny asan’ny Lehiben’ny Faritra satria TSY MISY ny Filankevimparitra izay tompony sy mandray ny fanapahankevitra rehetra. Noho izany, fitantantanandraharaha ankapobeny sy fisoloantena ny fanjakana foibe no azon’ity goverinora ity atao.
    (hotohizana)

    • 27 septembre à 11:21 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      (tohiny)

      Mifanantsahana amin’izany ny zavatra nitranga teto amin’ny Firenena vao tsy ela. Rehefa nametraka fialana ny Filohampanjakana amperinasa satria hilatsaka hofidiana ny tenany, dia nambaran’ny lalàmpanorenana fa ny Filohan’ny Antenimierandoholona no misolo vonjimaika ny toerany ary manatontosa ny asa sahaniny, saingy misy fetrany izany asa azony sahanina izany. TSY Filoha Ambony ny foloalindahy ny Filoha mpisolo toerana, TSY afaka ny manao Sonia fifanarahana iraisampirenena ny Filoha mpisolo toerana, TSY afaka nanao fifanarahana fampitrosana ny Firenena Malagasy ny Filoha mpisolo toerana, ny anton’izany dia satria izy dia TSY VOAFIDY teo amin’io andraikitra sahaniny vonjimaika io. Ary ny andraikitry ny Filohampirenena voafidy dia efa nofaritan’ny lalàmpanorenana mazava, ary misy ny andraikitra TSY azon’ny mpisolo toerana hosahanina amin’izany.

      Ny olomboafidy dia tomponandraikitra feno eo amin’ny fanatanterahana ny asany, ary ny Lehiben’ny Faritra voafidy dia tomponandraikitra sy MANAO TATITRA eo anoloan’ny Filankevimparitra mikasika ny fandaniambola sy ny fanatanterahany ny asany, ary afaka mitsipaka sy tsy mankato ny tatitra ataony ny Filankevimparitra. Tsy mba toy izany ity goverinora ity. Ny asa hotanterahan’ny Lehiben’ny Faritra dia ny Filankevimparitra no mamaritra sy mametraka azy araka izay andraikitra voafaritra tao amin’ny lalàmpanorenana.

      Raha efa nisy sy nijoro ary amperinasa ny Filankevimparitra voafidy, dia “mety” ho azon’ny fanjakana atao ihany ny nanendry olona vonjimaika hanao sy hanatanteraka ny asan’ny Lehiben’ny Faritra.

      Tsarovy fa ny olomboafidy dia misy fifanekena sy fifamatorana ary fanamby napetrany teo amin’ny vahoaka nifidy azy, ary tomponandraikitra amin’izany izy, ary izay fanamby nataony sy fifanekena izay no nifidianan’ny vahoaka azy. Tsy toy izany ity goverinora ity, ny azy dia baikompanjakana, didimpanjakana, hevitra miainga avy any amin’ny fanjakana no tanterahany, ary izy dia any amin’ny fanjakana foibe no manao tatitra ny asany sy ny fandaniambola nataony fa tsy eo amin’ny solontena izay voafidin’ny vahoaka ao anatin’ny Filankevimparitra. Noho izany, sady TSY Lehiben’ny Faritra ity goverinora ity no TSY afaka hanatontosa ny asa sy andraikitry ny Lehiben’ny Faritra.

      Asampanjakana, adidimpanjakana, raharahampanjakana, fisoloantena ny fanjakana, no ataon’ity goverinora ity fa tsy asan’ny olomboafidy, ny fanjakana eto no manapaka, izy ihany koa no mandidy. Olompanjakana izany ity Lehiben’ny Faritra ity, didimpanjakana rahateo no nanendry azy, ary TSY voafaritry ny lalàmpanorenana ny fanendrena azy satria asa amandraharaha andavanandro fanaon’ny fanjakana no nanendrena azy sy ataony, ary TSY ASAN’NY OLOMBOAFIDY eny amin’ny Faritra araka izay nofaritan’ny lalàmpanorenana.

      Ny fehiny dia ity : baiko midina avy amin’ny fitondrana foibe sy ny andrimpanjakana mpanatanteraka no hotanterahan’ity goverinora ity, andraikitra tsy nofaritan’ny lalàmpanorenana no hotanterahany, ary tsy afaka hiantsoroka andraikitra natao ho an’ny olomboafidy tokony hitantana ny Faritra izy.

      Raha ny asan’ny Lehiben’ny Faritra no ataon’ity goverinora ity dia TSY MIFANARAKA amin’ny lalàmpanorenana izany, fa raha asampanjakana amin’ny ankapobeny kosa dia tsy misy azo atao afatsy ny Mankato satria manjary lasa fikomiana manohitra fahefampanjakana izany. Izany hoe tsy asa ho fanatanterahana ny fitsinjarampahefana velively no hiandraiketan’ireto goverinora ireto.

      Na ilay anarana goverinora aza anie dia mahazendana tokoa e, Ragôva hoy ny fiantso fahiny, tsy refesina mandidy sy nampatahotra ny vahoaka anie izany Ragôva izany teo amin’ny tantara e, mampidi-doza ny hoe tsy mitovy hevitra amin’izany Ragôva izany fahiny. Ny tantara dia mbola miverina…

      Mankasitraka Tompoko

    • 27 septembre à 11:54 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Vohitra

      mankasitraka nama.

      Tsy takatry ny lohakelin-dr’inandra sy ry kelitoko fozaorana mihintsy nge io zavatra tsotra kely hazavainao lava be io fa ny anjolofo ihany no fantany e.

      Mapalahelo.

      Samia velonaina.

    • 27 septembre à 12:03 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Tena mafy loha ianao ity.

      Efa ilazana, fa tsy misy manda fa tsy fananjana ny lalam-panorenana ny tsy fanatanterahana ny fifidianana ny lehiben’ny faritra, fa saingy nohon’ny tsy fahampian’ny fotoana sy ny tsy fisian’ny enti-manana noho ireo fifidianana be dia be izay notanterahana sy mbola ho tanterahana, dia tsy afaka ny hanarina izany ity fitondrana ity ato ho ato.

      Ny olona mandinika sy misaina, mandinika tsara rehetra dia mahalala, fa tsy ho azo atao mihintsy ny hanatanterahana ny fifidianana lehiben’ny faritra io ato ho ato. Tsy azo atao amboletra izany, satria tany mena tsy mirehitra, ny vahoaka koa tsy azo vesarana fifidianana be dia be loatra.

      Kanefa, kanefa, ny raharam-pirenena tsy maintsy mandeha, dia izany no nananganana an’ity izay hanao ny asa izay tokony nataon’ireo lehiben’ny faritra ary nampiana andraikitra hafa arak’io décret nivoaka io, izay no mahatonga azy ho rafitra vaovao. Noho izany miantona izany ny fampiharana ny article 154, tahakan’ny fiantonan’ny article 157-160 ohatra.

    • 27 septembre à 12:11 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Mpiesona,

      Ny mahafinaritr’ahy amin’ireto zanak’i dada ireto, heverin-drizareo dondrona sy vendrana ny tarik’i Rajoelina, hatrany amboalohany io.

      Vokany tsy dia mikaroka tetik’ady lalina sy mahomby rizareo amin’ny ady politika ataony, satria tsy ilaina izany, fa olona dondrona no mifaninana amin’ny tena. Kanjo ! Dia io resy lava io,... :)

    • 27 septembre à 12:25 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Salama Matoriandro,

      Ireto goverinora ireto ilay antsoin’ny fitenenana hoe misolo vaika ny ankalana, raha amin’ny teny vahiny dia hoe « fusible ».

      Raha sanatria mandray fanapahankevitra ny fanjakana, ka manao sorona ny tany, omeny ny vahiny mpampiasa vola ohatra, na koa manao fitrandrahana harena izay mety misy fiantraikany mampidi-doza ho an’ny vahoaka, dia hafa mihintsy ny fisehon’ny raharaha raha toa ka olomboafidy no mandray ny fanapahankevitra hanatanteraka izany sy ny hoe olomboatendry.

      Raha ity olomboatendry ity no mandray izany fanapahankevitra izany ka manohitra ny vahoaka, dia fanoherana baikompanjakana no dikan’izany, ary raisina ho fikomiana, ary henjehin’ny lalàna izay manao izany.

      Raha olomboafidy no manao izany dia afaka maneho ny heviny ny vahoaka, ary mandray ny andraikiny ny Filankevimparitra, dia tsinjovina izay hahafahana miaro ny tombotsoan’ny be sy ny maro.

      Ity goverinora ity no sinibe natao ho fanariana ny maloto rehefa tonga ny patsa iray tsy omby vava ka tonga ny fanoherana mivaivay ny hevimpanjakana, io fotsiny no esoriny sy soloiny hafa dia vita ny raharaha.

      Ahiana tokoa eto ny fifanoheran’ny tombontsoan’ny Faritra sy ny tombontsoan’ny fanjakana na izay tombotsoan’ny mpitondra fanjakana.

      Ho hitantsika eto ny tohiny.

      Mirary soa !

    • 27 septembre à 12:32 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Isandra,

      Tsy ampy fiheverana ianao sa tratry ny fahaketrahana ara-tsaina ?

      Ahoana no ilazanao fa mihantona ny fampiharana ny andininy sasany ao amin’ny lalàmpanorenana ?

      Didy jadona anie na krizy goavana misy fifandrotehina ara-politika mitarika any amin’ny ady antrano no handraisana izany fanapahankevitra fampihantonana lalàmpanorenana izany e ?

    • 27 septembre à 14:05 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Ny olona borné, na mody ihany no milaza izany, izay tsy te hijery ny zava-misy, fa faly manankiana be fahatany, no lany andro manao procès d’intention. Olona mbola tsy mipetraka amin’ny toerany, dia efa endrkendrehana fa hivarotra tany amin’ny vahiny.

      Ny rehetra efa mahafantatra izao, fa tsy ho afaka manarina ny tsy fanajana lalam-panorenana nataon-drizareo teo aloha amin’izao fotoana izao ity fitondrana ity nohon’ny tsy fisian’ny fotoana sy ny enti-manana.

      Koa satria tsy azo atao ny manao fifidianana roa indray miaraka, dia nisafidy ny fitondrana ity, fa ny lehiben’ny faritra no ahemotra ny fifidianana azy, satria raha hahemotra ny fifidianana maire dia tsy fanajana lalampanorenana vao2 indray izany.

      .

  • 27 septembre à 11:48 | rayyol (#110)

    Il y en a qui prennent plaisir a trébucher dans les fleurs du tapis Faute de mieux

  • 27 septembre à 12:23 | lanja (#4980)

    Io lazain i isandra io no endriky ny tena zavamisy eto @ny firenentsika @ izao, lazaina ho lasa pays émergent, à grande vitesse, ho sangany aty afrika , patati patata...etsy ankilany anefa dia tsy menatra akory milaza fa tsy manambola hanaovana fifidianana chef de région ka aleo aloha tsy hajaina ny lalam-panorenana .... o re olona a, building mora sy miami aza hatsangana koa fifidianana no mampikaikaka....ho anareo sasantsasany mpomba anjambany ny fitondrana io, ianareo tsy manaiky miatrika ny tena zavamisy marina, ianareo miogaoga nofinofy tsy misy farany, azonareo ajanona ny mifoka moquette dia mba mihena ilay mirediredy fa efa lasa miseho miharihary lotra ny hadalàna

  • 27 septembre à 12:40 | Vohitra (#7654)

    "Noho izany miantona izany ny fampiharana ny article 154, tahakan’ny fiantonan’ny article 157-160 ohatra." hoy Isandra etsy ambony

    Mandehana hanontanio ny HCC raha toa ka ekeny hoe ny filankevitry ny minisitra dia afaka mampiantona ny fampiharana ny lalàmpanorenana, dia ho hitanao fa TSY AZO ATAO VELIVELY IZANY.

    Mirediredy ianao !

    • 27 septembre à 12:58 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Tsy mila décret anie ny fanantonana anio, fa tsy afaka manatanteraka fotsiny dia miantona eo aloha.

      Tsy mila anontaniana izany, fa fantatrin’ny HCC(compréhensif) ny zava-misy..., tsy bontolo saina hoatran’ny sasany, izay te hanao amboletra amin’ny zavatra tsy possible.

    • 27 septembre à 13:37 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Isandra,

      Ny teny nosoratanao eto no resahako, dia hita fa rediredy !

      tsy azo atao izany hoe mampiatona ny fampiharana ny lalàmpanorenana ny filankevitry ny minisitra.

      Samihafa tokoa ny hoe Tsy manaja lalàmpanorenana sy ny hoe Mampihantona ny fampiharana ny lalàmpanorenana. Samy ratsy sy tsy fanao izany.

      ity faharoa ity dia sarotra sy tena zava-doza tokoa

    • 27 septembre à 14:22 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Isandra,

      " HCC comprehensif" selon Isandra.

      C est tellement grave une telle affirmation.

      Et pourrait traduire beaucoup de choses...

    • 27 septembre à 15:00 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Ka rehefa tonga amin’ny tsy azo anoharana, inona no azonao atao, na ny ataon’ny HCC ?

      Ny HCC angaha sa ianao no handoa ny vola hikarakarana ny fifidianana chef de région...?

  • 27 septembre à 12:49 | Isambilo (#4541)

    Aucun texte en vigueur ne mentionne le titre de "gouverneur". Donc ceux qui viennent d’être nommés n’ont aucun pouvoir administratif, et même pas politique.
    Alors de quoi vont vivre ces gouverneurs ? Et à quoi il servent ?C’est un nom évènement.

    • 27 septembre à 13:00 | betoko (#413) répond à Isambilo

      Qu’en pense la HCC ? Rien jusqu’à maintenant Donc ce qui ne dit mot consent à moins que d’ici quelques heures voir quelques jours ils vont nous dire "c’est anti constitutionnel"

    • 27 septembre à 13:38 | Jacques (#434) répond à Isambilo

      27 septembre à 13:00 | betoko (#413) répond à Isambilo

      " Qu’en pense la HCC ? Rien jusqu’à maintenant Donc ce qui ne dit mot consent à moins que d’ici quelques heures voir quelques jours ils vont nous dire "c’est anti constitutionnel "

      Voici la réponse à votre question, le jomaka :

      Article 119 de la Constitution de babakotoland.

      La Haute Cour Constitutionnelle peut être consultée par tout Chef
      d’Institution et tout organe des Collectivités Territoriales Décentralisées pour donner son
      avis sur la constitutionnalité de tout projet d’acte ou sur l’interprétation d’une disposition
      de la présente Constitution
      .

      Commentaire : la HCC ne donnera pas d’elle-même un avis concernant cette question.

    • 27 septembre à 14:56 | Isandra (#7070) répond à Isambilo

      Isambilo,

      Si,

      Le décret n°2019-1866 du 25 septembre 2019, que le conseil de ministre vient d’adopter, qui régit la mise en place cette nouvelle structure étatique,...!

  • 27 septembre à 13:43 | ANTICASTE (#10704)

    A tous ,
    Parlons chiffres
    1 000 000 000 d’ariary par région ,cela fait 22 milliards pour l’ensemble de Madagascar !
    Rapporté au nombre d’habitants de ce pays ,cela représente 22 milliards /25 millions = 880 ariary
    C’est vraiment modeste cela ne paie même pas une bière par personne
    Mais l’histoire ne dit pas si les frais de fonctionnements sont inclus dans ces 22 milliards !
    S’il le sont (inclus) l’investissement est proche de zéro ariary pas habitant ,tu parles d’un cadeau !
    A rapprocher ,cette somme, des 1600 milliards gaspillés ,pillés par la jirama !
    Faudra faire l’inverse cela ferait plus sérieux !
    C’est ça l’IEM ????????????????
    C’est avec cela qu’il va développer ce pays ???
    Isandra ,aux secours

    • 27 septembre à 14:24 | saint-augustin (#9524) répond à ANTICASTE

      Bonjour Anticaste,
      MOINS de 1 EURO par habitant ! et là je dis NON et je ne dis pas souvent NON !

    • 27 septembre à 14:42 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Sérieux, les 1600 milliard d’ariary gaspillés (par pour tous le monde) représentent 72 fois les dotations accordées aux régions !
      Quand le peuple se réveillera t-il ,parce que comme foutage de gueule c’est dans les grandes largeur !

  • 27 septembre à 13:46 | betoko (#413)

    Cela m’étonne beaucoup Jacques car cela s’est déjà produit sans que personne ne leur (HCC) demande

  • 27 septembre à 14:29 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Quel est le sujet du débat sur le thème du jour ?
    Chef de région ou Gouverneur ? Et ensuite la Constitution maintes fois violée durant le précédent régime (non installation dans le temps de la HCJ- Empêchement devenu pacte de responsabilité, etc...).
    La désignation des gouverneurs donnera-t-elle lieu à l’empêchement du PRM en tant que violation grave et répétée de la loi fondamentale ? That is the question.

  • 27 septembre à 14:51 | olivier2 (#9829)

    "Sérieux, les 1600 milliard d’ariary gaspillés (par pour tous le monde) représentent 72 fois les dotations accordées aux régions !
    Quand le peuple se réveillera t-il ,parce que comme foutage de gueule c’est dans les grandes largeur !"

    La raison est très simple..

    le "peuple" est admiratif des voleurs...

    • 27 septembre à 19:08 | FINENGO (#7901) répond à olivier2

      @ olivier2 (#9829)
      Bonsoir Olivier2
      Je l’ai dit ici plus d’une fois, à croire que le Peuple est complice.
      Dans un Pays dit normal, l’explosion de colère du Peuple aurait vu le jour depuis très longtemps, à l’exemple de la Tunisie et de l’Algérie pour ne citer que ces eux là.

      A Babakotoland on aime se faire piétiner, et être considéré comme des moins que rien.
      C’est plus que surprenant comme attitude.

  • 27 septembre à 15:00 | ANTICASTE (#10704)

    Olivier ,
    Il y a de ça, mais il doit y avoir aussi du SM ,c’est pas possible autrement !

  • 27 septembre à 15:05 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il faut lire ce qui est écrit dans la Constitution, point.

    Et la 4e, c’est Rajoelina me semble-t-il !

    Le système politique malgache, comme la majorité des pays colonisés par la France, est démocratique. Autrement dit, d’une manière générale, ceux qui vont exercer « le pouvoir Exécutif » seraient validés par des suffrages.

    On ne nomme pas, c’est du bon sens, des gens qui auraient à exercer des prérogatives Constitutionnelles, autres que les chefs des Institutions régaliennes, par exemple.

  • 27 septembre à 15:17 | ANTICASTE (#10704)

    Parce 1600 milliards d’ariary ,cela fait ,quand même,400 millions d’euros !
    J’en connais beaucoup dans la caste qui vivent très bien (à l’européenne ,voir mieux ) sans rien faire ) !
    Ceci expliquerait cela ,sans doute

    • 27 septembre à 15:25 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Ces fortunes qui apparaissent de nul part (croirait-ont) ce ne serait pas cela aussi !
      Car bizarrement, ces apparitions d’argent ne se font pas chez les bouviers de l’Hirombe ou chez les tireurs de poussent de Sambava ou ailleurs !
      Le cercle est très restreint dans les beaux quartiers de tana !
      Est-ce de la magie ,pas du tout camarade c’est de l’escroquerie de la prévarication de la corruption,etc,etc

  • 27 septembre à 15:18 | lé kopé (#10607)

    Bonjour,
    le tripatouillage des textes de lois est devenu une spécialité récurrente dans notre pays .A croire qu’il n’y a pas que la faune et la flore qui sont endémiques. Une contagion non maîtrisée a envahi notre environnement, et cela au détriment d’une paix sociale . Cela a commencé par les exploits d’un juriste qui a validé " l’extraconstitutionnel ",qui est Professeur de droit constitutionnel lui même(sic).Peu après, on a eu connaissance du pacte de responsabilité, face à un " empeachment" qui a respecté toutes les procédures nécessaires. Quand nous avons la chance d’avoir des compatriotes qui sont passés par Harvard ,nous n’avons pas d’excuses pour gober tous ces bidouillages. A moins que tous nos éminents spécialistes soient passés du côté des gagnants.(Sakaizany mpandresy).En tout cas ,nous attendons toujours le messie qui va nous sortir de cette souffrance . Même si le Pape est passé ,avec ses recommandations, nous retombons sitôt son départ, dans la médiocrité et, on ne voit pas encore le bout du tunnel.(alea jacta est)

  • 27 septembre à 15:44 | papangue (#9623)

    Hi all,

    @ vohitra, ANTICASTE, isambilo

    Mais vous ne vous rendez pas encore compte, qu’il s’agit :
    - de recompenser les bons copains qui n’ont pu être ministres car trop faiblards au niveau du CV
    - que les copains s’enrichissent
    - que on se fout du vahoaka
    - que jamais ils (les gouverneurs) seront responsables de quoi que ce soit, comme les HAT, ou CRS ... nommés mais pas élus !
    L’argent donné aux régions sera détourné au niveau local !
    - la constitution on s’assoit dessus, depuis 2009 !
    - de détourner les attentions du fameux IEM car rien n’est engagé, que de la continuité de l’Etat !

    Un jour on se sait quand, le peuple , le vrai, pas les partisans de l’Oranze ou du TIM se reveillera, quand il n’aura vraiment plus rien à perdre, car pour l’instant , il estime qu’il a encore quelque chose à perdre... etonnant , mais ... bon

  • 27 septembre à 15:50 | Jacques (#434)

    Une ministre de la communication et une juriste du bac-3 qui n’accordent pas leur violon, chacune accouche ses propres âneries. Au-delà des âneries qu’observe-t-on ? Ni plus ni moins que l’habituelle incompétence de la cour, à l’image de celle du calife. Il n’y a rien d’inconstitutionnel, dit-on, même si, tel le nez au milieu d’une tronche, le décret en question est non conforme à la loi fondamentale. Mais à babakotoland il ne s’est rien passé et ne s’y passera rien, personne ne s’en offusque.

    Dans l’une de ses fables La Fontaine écrivait " Il n’est meilleur ami ni parent que soi-même. " Amen.

  • 27 septembre à 15:58 | Jacques (#434)

    Pour rigoler :

    " Au nom du peuple Malagasy, j’adresse mes condoléances à @EmmanuelMacron et aux Français suite au décès de Jacques Chirac. "

    Signé....

    Chapeau.

  • 27 septembre à 15:58 | olivier2 (#9829)

    "Un jour on se sait quand, le peuple , le vrai, pas les partisans de l’Oranze ou du TIM se reveillera, quand il n’aura vraiment plus rien à perdre, car pour l’instant , il estime qu’il a encore quelque chose à perdre... etonnant , mais ... bon"

    C’est juste BRILLANT !!!

    Le GENIE Papangue..l’espece de faux Francais mais surtout Vrai Faux Q...doublé d’un communiste notoire !...

    Nous explique qu’il sait mieux que les autres comment tout va se passer !

    PAPANGUE : un traitre à sa nation..et un GLANDU digne des guignols qu’il encense..

    • 27 septembre à 19:01 | papangue (#9623) répond à olivier2

      Doit-on répondre aux cnuts ? dont Olivier2

      Question toujours d’actualité, c’est pourquoi très peu d’intellectuels viennent sur les forums ouverts, on tombe sur n’importe qui, des fous de tout type, des trolls, des fanatiques d’une ancienne époque où il fallait se lever, répondre comme un seul homme à chaque fois qu’on attaque la vielle France chère à Ol2, on n’est plus au XIXè S, les blancs d’un côté les métèques de l’autre, mais Ol2 n’a jamais tourné la page.

      Celui qui vit comme un roi aux pays des aveugles, qui ne peut et ne veut quitter cette île maudite, cette populace qu’il abhorre et pourtant lui donne à manger, tant que cette populace ne demande pas trop, pas trop en salaire, pas trop de droits.

      Ignorance crasse, et ce « paternalisme d’un autre âge, que j’appelle sans détour racisme, envers les malgaches qui tourne à la haine, ce retour permanent aux idées reçues, de son éducation familiale tournée vers la dichotomie blanc en haut, les noirs en bas de l’échelle.

      Votre ignorance totale de Madagascar et des malgaches vous fait dire et écrire n’importe quoi ici sur MT, on peut retrouver très facilement, et oui, c’est ca le Net, et pas plus tard que quelques jours, sur les rugbymen tous « cotiers ». Surtout une haine féroce de ceux qui viennent des hautes terres.

      Cette ignorance crasse est dramatique et dramatiquement répandue. Elle amène l’homme à vivre reclus, hors du réel, prisonnier dans la musée imbécile de ses fantasmes et de ses illusions, de ses idéaux et des superstitions, des orgueils et de ses arrogances.

      Cette ignorance-là se vautre partout, insupportable et bruyante. Car elle ne sait pas se taire, la bougresse. Il faut qu’elle parle, qu’elle hurle, qu’elle s’expose avec tonitruance. Faut qu’elle hurle sur MT.com
      Quelque fois, je me dis vous êtes pitoyable, dans votre souffrance, et votre solitude, venir solliciter les autres sur le NET pour avoir une discussion…

      Pour vous, il ya ceux qui partagent vos idées crasseuses, et les autres, les communistes !
      Je vous laisse hélàs le communisme, je ne suis pas de ce bord-là. Évidemment, tout ce qui se trouve à votre gauche, même les gaullistes sont des coco. Pauv’plouc !

      Bof …

    • 27 septembre à 20:12 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Papangue,

      Il en a eu en pleine gueule le bourricot, chapeau l ami.

  • 27 septembre à 16:14 | Jo Brandon (#9919)

    @ Isandra :

    Tadidio mandrapahafatinao na hatrany am-pasana mihitsy aza tsy maninona e , fa tsy azonao ahato fotsiny amin’izao ny Lalam-panorenana.
    Rehefa tsy manam-bola ianao hanatanterahana ny fifidianana, dia aza atao ilay fifidianana. Fa aza manao amboletra toy ny tamin’ny 2009 ka foriporonina daholo ity antsanga tsy aman’orana ity : mihato ho azy ny artile 154 -n’ny Constitution e , tsy maninona fa tendreo aloha e, atao hoe governera ny anarany e ( toy ny tamin’andron’i Galliéni ), ...sns...
    Ny HCC moa zanaka an-tranonareo satria milaza ianao fa afaka haninona moa izy ?
    Hilaza izany ve ny HCC momba an’io resaka Governera io hoe : " TSY MITOMBINA FA AZO RAISINA ? ". Dray dray dray !

    • 27 septembre à 16:30 | ANTICASTE (#10704) répond à Jo Brandon

      Isandra,
      Pire que l’armée ,sur cette question des dotations aux régions ,vous êtes la grande muette !
      C’est tellement facile d’éluder les questions en n’en parlant pas !
      De toute les manières c’est ce que vous faites en permanence pour la plupart !

    • 27 septembre à 16:34 | Isandra (#7070) répond à Jo Brandon

      Jo Brandon,

      Aza miteniteny foana, fa Ravalo no nandika ny lalam-panorenana t@ 2009, tamin’izy namindra ny fahefana tamin’ny directoire militaire.

      Ka raha tsy fahefana avy amin’ny babanao io ko omenao an’izay olona tianao omena azy.

    • 27 septembre à 17:18 | Jo Brandon (#9919) répond à Jo Brandon

      @ Isandra :

      Tsy nandika Lalam-panorenana i Ravalomanana tamin’ny 2009 raha nampita ny fahefana tamin’ny Directoire Militaire.
      Ianareo no nanongam-panjakana, dia stratégie politque iny manoloana ny fihetsika jiolahim-boto izay nanery azy hanome ny fahefana ho an’ny Bac-3. Mazava ve ?

    • 27 septembre à 17:30 | Isandra (#7070) répond à Jo Brandon

      Jo Brandon,

      Ah bon,

      Mba omeo article tao amin’ny lalampanorenana t@ izany hoe izahay milaza fa afaka mamindra ny fahefana amin’ny directoire militaire izy.

      Mbola tsy naheno aho aloha hoe rehefa stratégie politika dia tsy fandikan-dalana. Sa any aminareo any misy an’izany.

    • 27 septembre à 17:54 | Jo Brandon (#9919) répond à Jo Brandon

      Alohan’izay , omeo andininy aho milaza fa tokony nomena an’i Bac-3 ny fahefana araka ny fitakiany tao amin’ny Episcopat.
      Tena tsy nampoiziny manko iny fivadihan-javatra iny an !
      Izany hoe, omeo hoe ry Côtes d’Isandra ny andininy milaza fa araka ny Lalam-panorenana ny fanonganam-panjakana ?

    • 27 septembre à 20:47 | Isandra (#7070) répond à Jo Brandon

      Jo-be,

      Aza avadika ilay resaka. Ny famindran’ny Ravalo t@ miaramila iny ny fahefana, izay nohamarinin’i Niels fa tsy nisy namaham-basy azy hanao an’imay Izy, iny no niandohan’ny zavatra rehetra. Ka valiio tsotra, arakan’ny lalampanorenana ilay izy sa tsia ? Fa aza miala bala.

      Raha arakan’ny lalampanorenana iny dia tena mpanongam-panjakana Rajoelina.

  • 27 septembre à 16:51 | Isandra (#7070)

    Question pour les experts constitutionnalistes : La mise en place de préfets et sous préfets est elle constitutionnelle ou pas...?

    • 27 septembre à 17:30 | Jacques (#434) répond à Isandra

      Si l’on se fie aux imbécillités de Isandra, le bac-3 a le droit de passer outre la constitution parce que ses prédécesseurs, eux aussi, l’avaient bafouée. Quel raisonnement ! Pauvre Isandra, pitoyable comme son "maître".

    • 27 septembre à 17:56 | Jo Brandon (#9919) répond à Isandra

      Isandra a ! Avelo oa ny divay rehefa tsy zaka fa aza miteniteny foana ohatra an’io rehefa voa mafy e !

    • 28 septembre à 09:43 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra
      Et les budgets alloués aux régions ,c’est du foutage de gueule ou pas ??

  • 27 septembre à 17:36 | Vohitra (#7654)

    Marary saina tokoa ve e ?

    Les Prefets et chefs de Districts (autrefois appeles Sous-prefet) sont des fonctionnaires de l Etat Malagasy.

    Apres leur nomination par voie de decret, ils prennent leur fonction.

    Ce sont des fonctionnaires comme tant d autres. Ce ne sont pas des elus exercant de mandat electif, elus dont les prerogatives sont enumerees et definies dans la Constituion.

    La nomination des hauts fonctionnaires de l Etat fait partie du domaine reglementaire.

    • 27 septembre à 21:00 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Je reformule autrement ma question, la mise en place de préfet est elle inscrite dans la constitution ?

    • 27 septembre à 22:17 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Isandra,

      La nomination des Prefets des Regions est conforme a la Constitution notamment dans son article 145 relatif a la representation de l Etat aupres des collectivites territoriales decentralisees.

      Et la loi 2014-021 regit cette representation de l Etat aupres des CTD.

      En plus de son role de representation de l Etat, le Prefet veille a la mise en oeuvre de la politique generale de l Etat (article 16).

      Ce goverinora non elu s avere etre un doublon du Prefet en matiere de PGE

  • 27 septembre à 20:24 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il ne faut compliquer les choses.

    Un Gouverneur est une personne qui détient le pouvoir politique ou militaire, ou les deux, d’une province. Selon le système politique en place, ou si ce système ne le dit pas clairement, il faut se référer à la Constitution dans laquelle, il n’y a pas d’ambiguïté et d’espace à une interprétation. Un gouverneur est nommé, ou doit être élu ? Et agir à partir de là.

    La Constitution est simple, elle ne fait pas l’objet d’une interprétation. Elle peut être amendée, ou changer ( Rajoelina le sait).

    Ce que les Malgaches assistent depuis que Rajoelina est président légitime, ce que cet homme ne semble pas content de sa propre IV République. Il challenge constamment sa propre Constitution.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS