Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 25 juin 2019
Antananarivo | 11h17
 

Tourisme

Nouvelle stratégie de développement du tourisme

Objectif : un million de touristes en 2020

mercredi 16 juillet 2014

Le ministre du Tourisme, Benjamina Ramanantsoa Ramarcel, a présenté à l’hôtel Colbert ce mardi 15 juillet 2014 la nouvelle stratégie de développement du tourisme. Le ministère a fixé comme objectif, pour 2020, un effectif d’un million de visiteurs par an. En 2013, il y eut 256 000 touristes et l’on prévoit pour 2014 quelque 300 000 visiteurs dans le pays. Le ministre a expliqué une note de stratégie pour attirer les touristes et dont l’essentiel se résume en la mise en place de villages culturels authentiques pour mettre en valeur la diversité de la population malgache et ses richesses culturelles. Le concept découle et cadre dans le concept de tourisme durable de l’Organisation mondiale du Tourisme qui est fondé sur le respect de l’environnement, le respect de l’authenticité socio-culturelle des communautés d’accueil, et la conservation de leur patrimoine culturel bâti.

La mise en place de ces villages culturels authentiques au niveau de chaque ethnie de Madagascar sera la base de la nouvelle stratégie de développement du tourisme dans le pays, explique le ministre du tourisme. Cette présentation a noté qu’il y a quelques problèmes sur le plan des infrastructures qui sont insuffisantes et le peu de manifestations culturelles qui gênent ce développement. Le département des Arts de la Culture du ministère de l’Artisanat, de la Culture et du Patrimoine, est ainsi vivement sollicité pour la mise en œuvre de cette stratégie pour le développement du tourisme. De par ses richesses multiples, Madagascar a tous les atouts pour la destination.

Le ministre remarque que pour l’instant le budget pour ce projet n’est pas encore bouclé. Il y a évidemment le budget de l’État, mais en même temps, les acteurs du projet dans le tourisme sont en train de chercher les appuis financiers nécessaires. Car selon le ministre, le projet s’élève à près de 10 millions de dollars. À titre d’exemple, le ministre attire l’attention sur l’île Maurice qui alloue 30 millions de dollars pour la seule promotion de sa destination alors que Madagascar n’affecte que 500 000 dollars à ce volet.

Madagascar n’a pas clairement choisi quel genre de tourisme va-t-il développer et qui sont les catégories de touristes ciblées : tourisme balnéaire, tourisme d’affaires, tourisme écologique, tourisme culturel, tourisme de luxe ? En tout cas, il est difficile de croire que le touriste de luxe veuille prendre un itinéraire routier pour visiter les Tsingy et y séjourner ne serait-ce qu’une demi-journée, ou apprécier les plages de Faux-Cap.

Recueilli par Valis

35 commentaires

Vos commentaires

  • 16 juillet 2014 à 10:43 | iarivo (#5822)

    Complètement absurde et insensé !!!

    2020, c’est dans moins de 6 ans et je ne vois pas comment l’État malagasy pourrait-il en si peu de temps faire venir plus d’un millions de touristes sans dérapage ...

    Un million de touristes, ce sera un bouleversement culturel, social, politique, économique, un changement de mentalité en bien ou en mal !!!

    Avant d’envisager de faire venir des touristes à Madagascar, il y a d’autres chantiers prioritaires qui devaient être engagé préalablement.

    Tout d’abord la mise en place d’un Etat de droit et d’Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous.

    Ensuite la lutte contre la corruption et autres pôt de vin de toute nature.

    La préparation culturelle et morale de chaque malagasy pour que Madagascar ne devient pas la Thaïlande ou les Philippines du sud-ouest de l’Océan Indien.

    Le développement du tourisme, comme d’ailleurs tout autres développements, devrait être maîtrisé, contrôlé et suivi pour qu’il aboutisse à ce qui avait été préalablement décidé.

    Mais face à l’appat du gain, à l’enrichissement rapide et facile, le défi sera difficile.

  • 16 juillet 2014 à 10:58 | betoko (#413)

    faut pas trop rêver ou fumer la moquette . Déjà avec Air Mad , je parle des vols intérieurs , des touristes se sont pleins . Parait qu’il ne reste plus qu’un seul Boeing 737 opérationnel , deux Twin et un seul ATR

    • 16 juillet 2014 à 11:39 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      "Les touristes se sont plaints ..." : Pauvre Betoko ... Voila encore une preuve que vous êtes complètement loin des réalités !!! Mais que doivent dire les opérateurs économiques (dont des acteurs du toursimes d’ailleurs) de l’INCROYABLE INCONSTANCE quotidienne des vols d’AIR MADAGASCAR , à l’international avec l’annulation d’ailleurs récemment des vols au départ et en arrivée à Marseille, et des modifications de "routing" et d’horaires des vols intérieurs. Imaginez un homme d’affaire vivant dans le Sud de la France , avec un timing serré , qui a un rendez vous à Tuléar et manque sa correspondance à Tana à cause de la suppression ou du retard du vol international ? Comment pensez vous qu’un environnement propice aux affaires puisse fonctionner dans ces conditions ? Vous les avez oublié ceux là ? Les acteurs économiques locaux et étrangers ??
      La communication que ce soit les routes ; les bateaux ou les vols doivent être la priorité au développement.

    • 16 juillet 2014 à 11:59 | betoko (#413) répond à DIPLOMAT

      N’avais je pas raison quand j’ai dit que des touristes se sont plaints ? Lisez plus bas ce qu’avait écrit Rasoa . On dirait que vous m’avez mal compris

    • 16 juillet 2014 à 12:33 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Ai je dis le contraire ?

      Ce que VOUS montrez dans mon post c’est votre "vision" minimaliste de la situation , comme d’habitude.
      Vous évoquez des touristes ... et vous oubliez les opérateurs Malgaches eux mêmes qui subissent eux aussi (et par pour des vacances) les insuffisances de cette compagnie.

    • 16 juillet 2014 à 16:46 | betoko (#413) répond à DIPLOMAT

      On parle de tourisme et de touristes ici, Avec les opérateurs économiques c’est une autre affaire , S’ils ratent un avion ce matin , il peut attendre encore deux ou trois jours , mais les touristes dont tout est calculé avec un chrono en poche, faut pas qu’ils ratent leur retour vers leur pays d’origine car leur boulot attend , ce qui m’est arrivé avec air Mad deux fois

  • 16 juillet 2014 à 10:59 | RASOA (#2016)

    Voeux pieux, si on compte sur les politiciens pour s’en sortir alors rendez-vous dans 100 ans au même niveau et même galère. C’est pessimiste mais réaliste.
    Qui va amener ces touristes à Madagascar ? Air peut-être ? Avec ses personnels apathiques et endormis. Ces jours ci-j’ai essayé d’appeler le call center d’AirMad à Paris, déjà la traduction du message d’attente du malgache en français est erroné, on ne sait pas si on doit attendre en ligne (celui en malgache) ou raccrocher et rappeler ( le message en français), c’est simplement pathétique.
    Pour pouvoir utiliser les points de fidélité namako, il faut impérativement appeler à Madagascar...... Quelle modernité.

    Si Airmadagascar continue à vendre ces billets aussi élevé ( en ce moment pas moins de 1800 € A/R), les Européens préfèreront toujours aller à Maurice ( luxe), Acapulco, Saint Domingue, Maroc-tunisie avec moitié budget.

    Alors les incantations gouvernementale, n’y ferons rien. Le chantier est pharaonique et requiert de l’endurance. Vu qu’à Madagascar nous avons la particularité de faire un coup d’état ou organiser des troubles politique avec des destructions massives, avec l’assistance active de nos militaires tout les 5 ans, alors on n’est pas prêt d’y arriver. ce que nous construisons aujourd’hui, nous allons le détruire dans 5 ans ; en attendant parlons parlons ( tsars koragna).

    Notre incapacité à nous voir comme nous sommes, c’est à dire, les propres artisans de nos malheurs, notre éternel ce n’est pas de ma faute mais c’est celui de l’Etranger, notre incapacité à nous remettre en cause depuis 53 ans... nous condamnera à rester hélas un pays de mendiants et de trafiquants avec des charognes bien malgache au pouvoir, ayant comme programme : plumer les compatriotes et s’en foutre du pays..

    C’est pour cela que pour la longue carrière de ces charognards n’éduquons surtout pas les petits Malgaches, sinon un jour ils pourrons demander des comptes. En revanches les enfants de charognards sont éduqués, instruits ( école française au pays et études supérieur à l’étranger) ainsi à leur tour ils succèderont et écraseront le pays et leur compatriote comme leurs pères les faisaient.

    • 16 juillet 2014 à 11:37 | vorona (#8254) répond à RASOA

      Tout bon . Rien à rajouter.

    • 16 juillet 2014 à 11:48 | DIPLOMAT (#846) répond à RASOA

      Je partage votre avis ....

      Malheureusement ce ministre ne réalise pas ce qu’il dit .

      Calcul simple : 1 millions de touristes par an signifie : 2739 touristes /jours .
      Soit 7 boeing 747 de 400 places uniquement de touristes par jour ! !!!

      Ivato n’a déjà pas la capacité de recevoir plus de 2 gros porteurs simultanément sur son Tarmac .... vous imaginez ! (alors bien entendu , il y a bien l’aeroport de Nosy Bé, de Tamatave , les croisières MSC qui debarquent directement 600 touristes d’un coup, celà étant , il faudra bien les loger ces touristes, et là ... c’est pas gagné !!

    • 16 juillet 2014 à 12:09 | Isandra (#7070) répond à RASOA

      Déjà cette situation ne date pas d’aujourd’hui, même un chef d’état grand entrepreneur n’avait pas mis dans ses priorités la promotion de tourisme,...peut être, parce que ce n’est pas son truc...

      La transition a instauré le label "mora manarampenitra", afin que la destination Madagascar cartonne,...Nous avons la nature (faune et flore sauvage), les belles plages,...le climat qui pourraient attirer des touristes n’importe quelle catégorie, que les autres destinations n’ont pas,...

    • 16 juillet 2014 à 15:38 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Nous avons aussi des bandits, des voyous , la saleté, incompétence, la vantardise, et l’orgueil mal placé et la corruption !

    • 16 juillet 2014 à 16:55 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Malheureusement oui,...l’un d’eux a déjà été évincé, s’est enfui à la rive ouest,...avec tout l’argent qu’il a spolié,...maintenant, il cherche à tout prix à revenir au pouvoir,...mais tant que nous pourrons le faire, il y échouera,...

    • 16 juillet 2014 à 20:46 | ramaso (#7441) répond à RASOA

      Chere RASOA que dire encore de plus ! dans votre post toutes les realites et verites sont dites,c´est pas en 6 ans qu´on va emmener 1MILLION de touristes a MADA,un pays casse par des salauds de generations de politiques qui nous dirigent,c´est tres dommage qu´il n´y a pas d´alternance dans les regimes qui nous dirigent nous avons tjrs les memes noms politiques au pouvoir de pere en fils,vous avez bien raison RASOA en disant que" les enfants de ces charognards sont eduques" etudes sup.a l´etranger.RATSIRAKA a pröne la malgachisation,qui a vraiment casse la francophonie a MADA j´ai honte de voir des malgaches ou des hauts responsables parler avec difficultes le francais,alors que nos freres afriquains franco.parlent avec aisance le francais,je veux dire simplement comme RASOA que MADA est en regression dans tous les domaines,il faut d´abord mettre fin a l´insecurite pour attirer les touristes MADA est dans la liste noire du tourisme.

    • 16 juillet 2014 à 21:52 | ramaso (#7441) répond à Isandra

      Nous avons tout pour attirer les touristes ISANDRA n´oubliez pas que l´INSECURITE est un grand handicap pour le tourisme a MADA,personne ne veut risquer sa vie pour une belle plage de MADA,alors qu´a MAURICE le vol A/R depuis l´EUROPE est moins cher et la securite est garantie 100%,tant que l´INSECURITE NE SERA ne sera pas eradiquee ce tourisme de MADA est fini,quel que soit le cas d´amelioration engagee par le ministre du tourisme qui reve de 1MILLION de touristes en 2020.

    • 17 juillet 2014 à 09:17 | sarah (#4600) répond à Isandra

      en plus de Air peut-être, il ne faut pas oublier que toutes ces saletés et ordures n’embelissent pas notre pays. Comment voulez-vous que les touristes se precipitent sur nos plages qui sont de véritables WC publics dès qu’ils ne sont plus en face des grands hôtels ?
      j’ai vu de mes yeux une touriste à Anakao, qui a pris en pleine dans la gueule "une grande commission" qui flottait paisiblement dans la mer ?
      et toutes ces ordures qui sont endémiques à toutes les villes de M/car (sauf Fort-Dauphin)

  • 16 juillet 2014 à 11:40 | harmelle (#5862)

    Villages culturels ??? Des reserves ??? Forts très forts ! Celà peut marcher si les touristes sont très bien encadrés et ne peuvent sortir de leur hôtel pour aller voir les vrai gasy dans la vrai vie ! Du grand , très grand n’importe quoi .....

    • 16 juillet 2014 à 13:05 | iarivo (#5822) répond à harmelle

      Et pourquoi pas ???

      Le seul tourisme que nous devront envisager à court et moyen terme c’est celui des voyages organisés !!!

      - Voyages organisés très bien encadré, avec centre d’hébergement et circuits prédéfinis à l’avance !!!

      - Des centres culturels ou de loisirs de très hauts de gamme réservé à ces seuls touristes, et d’où ils ne pourront pas en sortir (pas de mélange avec la population autochtone, à part quelque prise de photo au-travers de bus climatisé destiné à ces voyages organisés) !!!

      - Des touristes préalablement triés pour écarter les homo, les pédo, les sacs à dos, ceux qui sont de mauvaises moralité ou mentalité, ... et ceux qui ne sont pas suffisamment riche !!!

      - Former des troupes folkloriques PROFESSIONNELLES, des artistes qui seront là pour amuser la galerie au prix fort !!!

      - Et bien sur, toute prostitution ou similitude (mariage en blanc, flirt, ...) sous n’importe quelle forme sera prohibé et sévèrement réprimé !!!

      Avec un tel programme, alors OUI, nous pourrons faire l’effort nécessaire pour en recevoir plus d’un million de tourisme au moins !!!

    • 16 juillet 2014 à 15:16 | tsimahafotsy (#6734) répond à iarivo

      Bravo Iarivo !
      Isandra devrait vous nommer ministre du tourisme quand il sera praiministra et vous pourrez appliquer cette politique qui existe dans un pays qui s’appelle la Corée du Nord ! clap ! clap ! clap !

    • 16 juillet 2014 à 18:33 | Isandra (#7070) répond à tsimahafotsy

      Je vous prendrai comme ministre de la tolérance avec Zanandralambo ministre de l’identité nationale,...

    • 16 juillet 2014 à 19:36 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Quel humour PTDR ...

  • 16 juillet 2014 à 12:43 | jansi (#6474)

    Transports aériens :
    - Établir l’open Sky seul système capable d’augmenter le nombre de vols a prix compétitifs vers Mada. Airmad pourrait toujours maintenir ses vols longs courriers malgré la compétition.
    - Airmad devrait développer ses vols régionaux et intérieurs compte tenu du développement a venir des vols internationaux via open Sky.
    - penser au hub sud-africain qui est plus performant que Maurice ou St. denis : pas de visa pour les vols venant de Joburg.

    Transports maritimes
    - une flotte de gardes côté dignes de ce nom
    - des services douaniers intelligents
    - réhabilitation des grands ports

    Infrastructures :
    - extension aéroport Ivato, Nosy BE, Tolagnaro et Toamasina.
    - investissements prives hôteliers en tous genres avec code spécifique du tourisme.
    - transports routiers sur infrastructures en bon état.

    Promotion a l’international de très haut niveau, intensive, régulière, et tous azimuts.

    Divers
    - Sécurité routière et sécurité en général
    - soutien durable au secteur de l’artisanat
    - électrification rurale

    Dans tout cela, je trouve que le folklore des villages des 18 ethnies, c’est une plaisanterie. Ce ministre est un incapable.

    • 16 juillet 2014 à 13:05 | Isandra (#7070) répond à jansi

      Adjugé...,vous serez mon ministre de tourisme,...quand Hery me nommera PM... :)

    • 16 juillet 2014 à 13:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ne vous inquiétez pas vous ne serez pas tout seul, je prendrai Basile comme ministre de population...à son coté Mme Leclerc ministre de la famille...,JLR ministre de l’eau et forêt,...

    • 16 juillet 2014 à 14:44 | elena (#3066) répond à jansi

      Oui, tout à fait d’accord, consolidons d’abord les infrastructures et ça ne sera pas seulement les touristes qui en profiteront.
      Le folklore authentique, ça existe déjà dans les villages, il suffit de l’organiser de manière intelligente et dans le respect des villageois. Bien sûr,aussi il faut que cela aide au développement des villages et que les villageois ne deviennent pas des "prestataires touristiques".

      J’ai le souvenir d’un voyage sur la tsiribihina : nous regardions de jeunes villageois danser le kalikaly, ambiance de fête et tout et puis soudain alerte au dahalo. Nous avons levé le campement et tous embarqué en 15 mn pour passer sur l’autre rive. Villageois et touristes dans la même galère.
      Le lendemain on a su que 4 dahalo avaient volé les 6 zébus du chef de village qui était venu faire la fête avec nous. C’est ça le folklore actuellement !!!
      Mais surtout pour dire que le problème de sécurité se pose toujours pour tout le monde.

    • 16 juillet 2014 à 21:50 | jansi (#6474) répond à Isandra

      Merci MR le PM. Isandra. Mais je n’ai pas les competences nécessaires pour exercer cette fonction sérieusement.je ne suis qu’un simple Forumiste avec 2 ou 3 idées de temps en temps. Je ne suis pas un érudit comme vous MR Isandra, touche a tout, homme de talent que le mpitikilo de HR dénichera grâce a l’intelligence de vos interventions sur ce forum. Vous serez sûrement PM.... Comme potimofo... Ou mieux Petit Modèle..... Lol....

    • 17 juillet 2014 à 15:35 | tsimahafotsy (#6734) répond à Isandra

      Et n’oubliez pas de nommer betoko à l’Information ... et Andry à la Kul.ture !

    • 17 juillet 2014 à 19:58 | ramaso (#7441) répond à Isandra

      Quelle composition de GVRNMT ISANDRA !il y aura vraiment un vrai debat au conseil de ministres surtout entre Mme LECLERC et Mr BASILE !ISANDRA vous connaissez vraiment tous les forumistes et leurs tendances l´humour est perfect.

  • 16 juillet 2014 à 13:41 | tsimahafotsy (#6734)

    Je me demande qui a pondu ce plan de développement du tourisme. Faut-il pour montrer qu’on travaille, annoncer des objectifs irréalisables ?
    Des villages culturels ? ou des zoos humains ?
    Les crânes d’œufs du ministère du tourisme ne craignent vraiment pas le ridicule ou bien ils ne savent pas du tout de quoi ils parlent .
    Un plan de développement du tourisme ne peut se concevoir sans la coopération active des ministères des travaux publics, de l’aménagement du territoire, de la culture , après avoir bien poser et étudier la question : Quel genre de tourisme veut-on développer à Madagascar ?
    Car quel que soit le tourisme que nous voulons développer, il y aura toujours des effets négatifs et irréversibles sur le plan socio-culturel, foncier, environnemental. Les exemples de la Thaïlande, de l’Espagne et récemment les événements de Nosy Be entre autres doivent interpeller ce ministre du tourisme qui dit et fait du n’importe quoi ! Un village culturel ! Veut-il attirer seulement les touristes anthropologues et les spécialistes des sciences sociales en mal d’exotisme ?
    Contentons-nous pour le moment des 300 milles touristes car de toute façon c’est la limite de nos capacités d’accueil et mettons en place des états généraux du développement pour savoir où nous voulons aller sans se diluer dans la mondialisation. Et retrouvons nos propres valeurs, la confiance en nous, la fierté et l’audace d’être MALAGASY et nous n’aurons pas besoin de village culturel pour attirer les touristes.

  • 16 juillet 2014 à 15:32 | Razaka (#7817)

    Bonjour
    Le Ministre projette d’attirer 20 Millions de Touristes en 2020. C’est très ambitieux pourquoi pas, mais a-t-il vraiment un Programme pour cela ?

    ## Il y a quelque chose que le Ministre du Tourisme, n’a peut-être pas tenu compte, c’est que son Ministère ne peut pas travailler tout seul sans tenir compte chaque rôle des autres Ministères avec qui il va devoir travailler directement (Intérieur - Economie & Finances – Affaires Etrangères – Ministère des Transports …) ou indirectement (Justice – Agriculture, …).
    Au niveau du Gouvernement, une convergence des Stratégies élaborées au préalable entre Ministère est absolument nécessaire, quel que soit le Secteur d’Activité économique à développer. Surtout si celui-ci devait être mis en œuvre de façon INCLUSIVE et donc notamment Décentralisée.
    Or tout ce que je venais de dire, n’est possible que s’il y avait une étude Budgétaire Sérieuse et établie au préalable. Se sont les Axes de Priorités pour de Développement qu’aura besoin Madagascar qui devaient donc définir l’ensemble du Budget (établi en amont par le PM et tout son Staff : on est bien d’accord).
    Le Président me semble très bien maîtriser ce que c’est une Ingénierie Financière (ici dans son contexte Macro-économique).
    Le Ministère du TOURISME ne peut donc être dissociée des autres Stratégies (Insécurités, Infrastructure routières et celles pour l’Accueil des Touristes, Formation convenables des Jeunes locaux pour une Gestion d’Accueil digne et EFFICACE, ….).
    °°°° Accueillir 1 Million de Touristes dans 6 ans me parait donc une Tâche Hyper Difficile compte tenu des Près Requis politico-économiques que j’énumère plus haut. °°°°

    ## Ensuite le Ministre parle de Développement Durable du Tourisme. Le développement Durable est devenu un terme à la mode, même dans les Pays du G8. Ce terme engendre des défis constants de tous les instants, car outre ses objectifs en termes d’écologie, son Cahier de Charges constitue surtout la Responsabilité Sociale de l’Etat, des Institutions et surtout celle des Acteurs Economiques (les Entreprises entre autre).
    °°° Adopter un Développement Durable du Tourisme à Madagascar est donc encre Très Loin d’être atteint. Puisque cela signifie AUSSI que le Tourisme DOIT être un Secteur d’Activité économique Favorable et Inclusif à tous les Malagasy, afin que les Pauvres puissent intégrer CERTAINS processus économique y Affèrent. Si non Celui-ci deviendrait de nouveau une vulgaire économie de comptoir où juste une minorité bénéficierait tout ce qui en découle.
    Qu’est-ce que le Gouvernement a démarché jusqu’ici pour Garantir un tel Projet ??

    ## L’Etat devrait se donner les Moyens, où je ne vois pas encore de vrais Lignes de Conduites Significatives et encore moins de vrais Projets Jalonnés dans le temps pour y arriver. Pour mettre en œuvre une telle démarche, il fallait de la Consolidation Budgétaire … bien sûr …

    ## Le Tourisme doit rester un Elément de Connaissance et de Reconnaissance de nos Valeurs pour Valoriser notre Culture.
    C’est au Niveau Local que ces Valeurs se défendront mieux et qui permettra de résoudre les Conflits entre : LOGIQUES DE VALEURS et LOGIQUES d’INTERET.

    Don’t let your Past dictate Future, ... Build our Future with Present

  • 16 juillet 2014 à 23:35 | Radepy (#7163)

    MDR (mort de rire) !

    no coment

  • 16 juillet 2014 à 23:57 | Jipo (#4988)

    Ce que ne dit pas l’ objectif : c ’est qu’ hery ne sera plus là depuis belle lurette et se sera évaporé avec le million de touristes, comme ses prédecesseurs : à l’ étranger .
    C’est bien de penser au futur, pour passer à coté du présent, il n’ y a rien de mieux ...
    Faute de s’ atteler aux immenses chantiers présents, et sous son nez, mieux vaut aller promener à l’ étranger, pour occulter les urgences et clignotants qui sonnent tous l’ alarme au Pays .
    Les Universités n’ étant qu’ un détail de l’ histoire .
    & de se morfondre dans les inaugurations et promesses, dotées de projets , d’ objectifs tous aussi prometteurs qu’ irréalisables, juste bons à duper les gogos encore à l’ écoute.
    Et de continuer à jouer l’ apprenti coiffeur avec sa capitale paire de ciseaux , pour les inaugurations toutes aussi inutiles que médiatiques , shame .

  • 17 juillet 2014 à 08:58 | vivi (#7781)

    Salama Tompoko,
    Décidément, ce ministre est complètement a coté de la plaque ! s`il ne sait toujours pas le choix de M/car sur le genre de touristes ciblés : Tourisme de découverte ( c`est la politique du Tourisme Durable qu`on essaie de mettre sur les rails depuis quelques années ).
    D`autre part, étant l`ex-Ministre du transport , il doit être conscient que le Tourisme ne pourrait JAMAIS se développer avec une compagnie aérienne comme Air Mad qui n`arrive même plus a payer ses fournisseurs et dont plus de la moitié de leur flotte est clouée au sol !! Donc, la seule solution pour faire venir ses " million de visiteurs" prônée tant par Mr Le Ministre de tutelle sera par PIROGUE. Et effectivement,c`est vraiment le blocage pour le développement de ce secteur qui est une manne financière pour l`Etat non seulement grâce aux dévises que cela rapporte mais surtout a la création d`emploi qu`il suscite.
    Si vous voulez vraiment que ce gouvernement puisse être efficace, mettez SVP "The right man in the right place" et optez pour le pragmatisme.Ce n`est plus le moment d`avancer au tâtonnement mais c`est une vraie action qu`on attend de chaque responsables ministériels.
    Croyez-moi , travaillant dans ce secteur depuis une vingtaine d`année, je sais de quoi on parle.
    Merci.

  • 17 juillet 2014 à 10:07 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Encore un qui a réussi son pari : qu’on parle de lui dans dans MT.com

  • 17 juillet 2014 à 10:52 | tanguy37 (#7699)

    Avant de parler de tourisme,n’y a t-il pas d’autres priorités..........NON ?????

  • 17 juillet 2014 à 15:15 | patrick (#2285)

    L’objectif d’un million de touristes en 2020 n’est pas une utopie, encore faut il avoir la volonté politique pour l’atteindre et je suis persuadé que Madagascar a les capacités pour le faire.
    Si le gouvernement actuel se fixait seulement comme but de faire venir 1 millions de touristes en 2020 dans le cadre d’un plan bien arrêté, Madagascar sortirait de la pauvreté actuelle, car cela engendrerait en amont le développement de tous les secteurs économiques , sociales et culturels :
    1)- sécurité de la personne et des biens car les touristes viennent dans un pays pour le dépaysement mais ils ont besoin de se sentir en sécurité comme s’ils étaient chez eux.revoir donc toute la politique sécuritaire du pays avec constitution d’une police et d’une gendarmerie dignes de ce nom.
    2)-sécurité sanitaire, c’est à dire qu’il faut éradiquer toutes les maladies endémiques susceptibles de rebuter le touriste ( paludisme,rage, choléra etc..) et réhabilitation des hôpitaux ou des cliniques aux normes minimum de prise en charge des malades.
    3)-développement des infrastructures de communication : routes, aéroports,ports .
    4)sécurité alimentaire dans le but d’une autosuffisance, donc développement de l’agriculture et de la pêche.
    5)- création de structures de formation dans le domaine hôtelier, restauration, guides etc...
    6)- sécurisation et incitation de tout investissement dans le tourisme
    7)-classement des zones touristiques en zones écologiquement protégées afin d’harmoniser les projets touristiques envisagés.
    On voit donc que le travail est colossal lorsqu’on veut développer le tourisme. Les retombées collatérales en terme de développement et de créations d"emploi sont toutes aussi importantes sans qu’on ait à faire appel aux richesses potentiels de notre sous-sol et de nos forêts.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS