Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 13 avril 2021
Antananarivo | 15h14
 

Société

Lutte contre le « tavy »

Objectif atteint pour l’USAid

mercredi 17 octobre 2007 | Felana

L’USAid a apporté une contribution s’élevant à 125 millions de dollar pour la protection de la biodiversité à Madagascar : 50% pour le développement rural et 50% pour l’environnement.

Effectivement, plus de 80% de la biodiversité malgache ne se trouvent nulle part ailleurs dans le monde et donc méritent une protection.

Cependant, la majorité de la population rurale s’adonne au « tavy » ou à la culture sur brûlis.

« On ne peut pas leur exiger de cesser ces pratiques à moins que leur sécurité alimentaire ne soit assurée » explique Lisa Gaylord, présidente de l’équipe de l’Environnement et du Développement Rural de l’USAid, hier au Centre Culturel Américain.

Par conséquent, l’USAid a agi pour un changement de comportement de paysan depuis 1991. 17 ans se sont écoulés et l’objectif est atteint, selon encore la présidente « 230 980 familles jouissent actuellement d’une sécurité alimentaire. En effet, la production rizicole a connu une hausse de 2 tonnes par hectare. Ainsi, elle atteint les 3,5 tonnes par hectare, contre 1,5 auparavant, dans les zones où nous intervenons. En plus 1,7 million d’hectares de milieu de biodiversité sont maintenant gérés par l’Angap, 8,8 millions d’hectares de l’écosystème forestier sont préservés. Quant à la surface consumée par le feu , elle est réduite de 20% à Toamasina et dans l’ Anosy, si ce taux est de 70% à Fianarantsoa ».

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS