Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 30 juin 2022
Antananarivo | 02h44
 

Politique

Affaires nationales

Nouveau gouvernement, nouveaux limogeages

vendredi 2 novembre 2007 | Eugène R.

Nouveau patron, nouveaux collaborateurs. Le principe s’applique quelques jours après la formation de le nouvelle équipe gouvernementale.

Le nouveau gouvernement étant formé, les nouveaux ministres procèdent actuellement à la constitution de leur équipe, et ce n’est pas uniquement au niveau des cabinets. En effet, ces « remplacements » n’épargnent pas les hauts responsables qui occupent des postes techniques au niveau des ministères. Le dernier conseil des ministres de ce jeudi a déclenché la série de limogeages qui ne constitue qu’un début. Les plus remarquables de ces limogeages sont ceux du secrétaire général, du directeur administratif et financier et du directeur des Ressources Humaines du ministère de l’Education nationale. Au sein du ministère des Sports, le limogeage de l’actuel sécrétaire général et du directeur général de TAFITA a suscité l’intêret des observateurs. Par ailleurs, plus d’un s’attendaient au limogeage de l’actuel chef de région de Vatovavy-Fitovinany après son échec à Vohipeno, lors des Législatives du 23 septembre dernier. Philibert Andriamitsirinarivo vient de connaître le même sort que Harifidy Ramilison, un vice ministre battu à Fort-Dauphin qui a été ensuite limogé du gouvernement. Au sein du ministère auprès de la Présidence chargé de la Décentralisation, Abdou Salame succède à l’ancien secrétaire général, Ranaivo José Martial, élu député.

Cyclone au sein du ministère de la Santé

Par ailleurs, un « cyclone » vient de faire des ravages au sein du ministère de la Santé et du Planning Familial du ministre « reconduit » Jean Louis Robinson. En effet, ce dernier a procédé au limogeage du directeur de la Promotion de la santé, du Planning familial et de la Protection sociale, du directeur des Urgences et de la lutte contre les maladies transmissibles, du directeur des Ressources Humaines, du directeur des affaires administratives et Financières, du directeur du Partenariat, du directeur régional de la région Atsimo Andrefana, du directeur régional de la région Vakinakaratra, du directeur régional de la région Betsiboka, du directeur régional de la région Alaotra Mangoro, du directeur régional de la région Amoron’i Mania, du directeur régional de la région Menabe et du directeur régional de la région Anosy. On est en droit de s’interroger sur les motifs de cette série de limogeages alors que le patron de cet important département ministèriel a été confirmé à sa place à l’issue du récent remaniement. Quoi qu’il en soit, ce n’est là que le début. Certainement, les Manorohanta Cécile de la Défense nationale, Hajanirina Razafinjatovo des Finances et du Budget et autre Ivohasina Razafimahefa de l’Economie vont remanier selon leur propre vision l’équipe technique de leur ministère. Par ailleurs, ce « remaniement » s’impose au sein du ministère de l’Environnement et celui des Mines suite à l’affaire de bois de rose ainsi qu’à celle d’émeraude qui ont défrayé la chronique ces derniers temps.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS