Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 16 novembre 2018
Antananarivo | 06h13
 

Politique

Anosy

Mosa Tahiry dérape

mardi 30 septembre 2008 | Eugène R.
JPEG - 39.2 ko
Le sénateur Mosa Tahiry.

La machine administrative de la région Anosy a été bloquée pendant la journée du vendredi dernier. Des bureaux et des écoles ont fermé leurs portes. Tous les chefs de service, conduits par le chef de région et les autorités judiciaires dirigées par le président du tribunal et le procureur de la République, ont été « contraints » de faire le déplacement à Ranopiso, à 40km de Tolagnaro. Là où le sénateur Mosa Tahiry a « arrosé » sa désignation « présidentielle » et l’élection de ses deux fils, Landry Tahiry et Paul Judickaël, respectivement en tant que maire de Ranopiso et d’Ankarera. Le fait que le sénateur Mosa Tahiry fête la réussite de sa famille ne pose problème. Mais, donner à l’événement un caractère officiel auquel les autorités sont indirectement « contraintes » d’assister ont amené les administrés de la région à s’inquiéter. Il y a eu un salut au drapeau national, une fois que le sénateur désigné par le président de la République a pris la place qui lui est réservée durant la cérémonie.

« …désignation présidentielle »

Il a été annoncé avant le Jour-J que « des représentants de la Présidence de la République allaient honorer de leur présence l’événement. » Ce qui n’a pas été le cas. C’était un « bluff ». Par contre, la vice-présidente du Sénat, non moins vice-présidente nationale (membre du bureau politique) du TIM pour l’ex-province de Toliara, Dina Jeanne a été présente durant la cérémonie. Dina Jeanne a honoré de sa présence un événement organisé pour « arroser » la victoire de deux maires qui ont battu les candidats du TIM aux dernières communales, « C’est politiquement incorrect », a réagi un député TIM de l’ex-province de Toliara. En tout cas, force est de constater que le sénateur Mosa Tahiry voulait faire comprendre qu’étant le sénateur de la région désigné par le président de la République, il bénéficie de la confiance solide de ce dernier. Il ne cache pas cette « fierté » dans l’invitation distribuée dans le cadre de l’événement par la formule introductive : « à l’occasion de sa désignation présidentielle et aux réussites des deux frères maires lors de l’élection dans les communes de Ranopiso et d’Ankarera… »

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 131