Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 mai 2024
Antananarivo | 15h13
 

Editorial

« Mitsangana ry tanora » : une lecture politique

vendredi 15 mars |  2127 visites  | Ikala Paingotra

Les jeunes à l’origine de la chanson polémique « Mitsangana ry tanora » ont eu la dignité de prendre la mesure de l’impact de leurs manipulations « avant-gardistes » sur l’hymne du MDRM, et ont présenté leurs excuses.
Ces jeunes ont fait montre de sagesse et d’intelligence, là où d’autres auraient certainement fait montre d’arrogance et de sourde oreille devant une opinion publique défavorable. Tahiana Bradley et Didà ont montré de réelles valeurs malgré un contexte culturel de plus en plus orienté vers la recherche du buzz à tout prix. Qu’ils oublient l’erreur, et retiennent la leçon.

Résumons ce qui leur était reproché : changement du titre et des paroles, inclusion de paroles en français, insertion de paroles évangéliques, et adoption d’un rythme moderne pour séduire les jeunes. Tout ceci a été considéré à juste raison comme sacrilège envers un hymne symbolisant une partie des combats nationalistes du pays. Toutefois, on peut aussi essayer de comprendre leur motivation sur le fond du projet, même si on ne peut souscrire à la forme : éveiller la fibre patriotique chez les jeunes, et encourager leur foi. A priori, il n’y a donc rien de véritablement scandaleux dans ces objectifs, si ce n’était que ça concernait un chant portant une charge émotionnelle et symbolique pour beaucoup de générations de Malgaches.

Une lecture politique

Toutefois, à part cet aspect de non-respect d’une œuvre devenue institution dans la mémoire collective, ces jeunes ont certainement payé pour leur proximité supposée, à tort ou à raison, avec Andry Rajoelina. Tout comme Didier Ratsiraka à l’époque, le président actuel accorde beaucoup d’intérêt envers les « nouvelles églises », considérées par leurs détracteurs comme des sectes. Reste à savoir si c’est par conviction religieuse ou calcul politique afin de contrecarrer le FFKM. Toujours est-il que les mouvements évangéliques de jeunes ont le vent en poupe sous le pouvoir actuel, et bénéficient de largesses financières qui leur permet de produire des événements comme les antsam-piderana au stade Barea, ainsi que des clips qui coûtent cher. Bien entendu, l’inclusion de paroles évangéliques au côté des paroles originales a réjoui les grenouilles de bénitier, toujours heureuses de voir Dieu et Jésus mis à toutes les sauces au nom d’une mission d’évangélisation du monde qu’elles se donnent. Mais qu’une chose soit claire : tous les Malgaches ne sont pas chrétiens, et voir un mouvement religieux s’approprier ainsi un symbole du nationalisme qui appartient à tous a été logiquement ressenti comme une transgression inacceptable.

Il y a donc eu dès le départ une lecture politique du clip « Mitsangana ry tanora » produit par Unity, groupe soupçonné à tort ou à raison d’être soutenu par Andry Rajoelina, ce qui a catalysé les rancœurs contre lui. Celles des personnes qui ont un regard perplexe sur ses tentatives d’user de maquettes de comportement pour apparaître pieux et vertueux, malgré ses actes fort critiquables depuis son coup d’État de 2009 jusqu’à aujourd’hui. Celles des personnes pour lesquelles « Madagascar tanindrazanay » est un symbole du nationalisme, dans un contexte où la citoyenneté française de Rajoelina reste ressentie par beaucoup comme une trahison. Et surtout, celles des citoyens qui considèrent que Rajoelina a une forte responsabilité dans la déliquescence du respect des valeurs et des normes, dont « Mitsangana ry tanora » est devenu un exemple, à l’image du Colisée dans le Rova d’Antananarivo.

Finalement, le combat contre ce clip est donc devenu un mode d’expression politique pour les opposants. Clouer au pilori ce clip afin de contrarier Rajoelina et ses partisans est donc une stratégie de bonne guerre, à défaut de pouvoir manifester et exprimer librement ses opinions. Car à Madagascar, on connait la chanson : la moindre fausse note peut faire de son auteur un centre d’intérêt des forces de répression.

-----

8 commentaires

Vos commentaires

  • 15 mars à 10:47 | Saint-Jo (#8511)

    [Extrait] les mouvements évangéliques de jeunes ont le vent en poupe sous le pouvoir actuel, et bénéficient de largesses financières qui leur permet de produire des événements comme les antsam-piderana au stade Barea, ainsi que des clips qui coûtent cher. Bien entendu, l’inclusion de paroles évangéliques au côté des paroles originales a réjoui les grenouilles de bénitier, toujours heureuses de voir Dieu et Jésus mis à toutes les sauces au nom d’une mission d’évangélisation du monde qu’elles se donnent.

    Comments.
    Mais bien sûr !
    La vie sur la terre n’a aucune valeur !
    Le bien-être et le bonheur attendent dans l’au-delà , après la mort physique , les madagougouesques qui savent souffrir le martyr sur cette terre !
    Alors les jeunes madagougouesques doivent avoir cette vérité indiscutable là ancrée dans leur esprit et dans leur tête !
    Le traître Cédric bac-3 et ses lèche q ainsi que les adeptes des sectes de tout genre sont là pour encourager tous les jeunes et tous les moins jeunes madagougouesques à avoir la foi au bonheur éternel dans l’au-delà et à accepter avec foi leurs très lourdes souffrances sur cette terre .
    Les concerts évangéliques géants et les spectacles de foire chez le montreur de foires Pedro sont là pour le leitmotiv
    Ampireveo ny vahoaka !

    • 15 mars à 10:55 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      À cause des criants manques de tous les nécessaires de base pour survivre ,
      le monde entier voit en effet combien souffrent pour de vrai sur cette terre
      .le traître Cédric bac-3 et ses lèche q
      .les créateurs et dirigeants de sectes
      .le montreur de foires Pedro
      .les organisateurs des concerts évangéliques géants !

      Oh ! My God ! Que ces gens-là souffrent pour de vrai !

    • 15 mars à 13:43 | bekily (#9403) répond à Saint-Jo

      MANIPULATIONS et PROPAGANDE sont des outils classiques de tout dictateur ,,,,

      MENTIR pour pouvoir continuer à voler et détourner à volonté

  • 15 mars à 11:54 | lé kopé (#10607)

    A force de mêler la religion avec la fibre patriotique , les « mécréants » finissent par payer leurs forfaits . Ce n’est qu’une question de temps . Mais apparemment le temps est compté , ainsi que le compte à rebours...

    • 15 mars à 13:48 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      Me problème est que Babakoto est jeune et son parrain mafieux , Ravatomanga , ne fait l’ objet d’aucune vindicte populaire à ce jour

  • 16 mars à 09:40 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour Ikala Pandora,

    Face à votre lecture politique, je proposerai une lecture psychologique, celle de la mentalité du Malagasy :

    https://www.madagascar-tribune.com/Le-President-Rajoelina-interpelle-les-maires-de-Toamasina-I-et-II.html#forum564275

    Cordialement

    • 16 mars à 09:44 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Correction :

      « Paingotra » au lieu de « Pandora » bien sûr

  • 17 mars à 10:19 | Saint-Jo (#8511)

    Conformément à sa culture de mendicité due aux caractères des gènes dont il a hérités ,
    et selon ses convictions perso inculquées en lui par les éducateurs qu’il a eus ,
    le traître Cédric bac-3 a expliqué qu’une des principales raisons de sa demande d’avoir la nationalité française est
    de bénéficier des avantages du confort matériel , social et culturel que cela procure à lui-même , à son épouse et à leurs rejetons !
    Le traître Cédric bac-3 a révélé cela très clairement en plusieurs occasions dans ses réponses aux questions posées sur les raisons qui l’ont poussé à demander la nationalité française !

    Le traître Cédric bac-3 ignore sans doute le rappel fait et répété plusieurs fois depuis un certain temps par de bons et braves Français , disant que
    être de nationalité française confère des droits , certes , mais aussi des devoirs à remplir !

    La guerre est présente depuis deux ans sur le continent européen.
    Le Président de la République Française en exercice a fait savoir qu’il faut se préparer à toutes les éventualités .
    Il n’a pas exclu l’éventualité d’un affrontement des armées du pays dont il est le responsable suprême de la sécurité contre les armées de ’’Putler" !

    Si cette éventualité se concrétise , alors le traître Cédric bac-3 ,
    qui jouit avec son épouse et leurs enfants du confort matériel , social et culturel dû à leur citoyenneté française ,
    1) remplira-t-il ses devoirs de citoyen français ?
    2) s’il remplit ses devoirs sacrés de citoyen français, comment conciliera-t-il cela avec ses responsabilités de filoha de madagougou ?

    Ne pas oublier que le bac-3 Cédric est un traître !

    https://www.madagascar-tribune.com/Les-resultats-pourraient-etre-annonces-avant-le-26-juin.html#forum564658

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS