Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 17 février 2020
Antananarivo | 17h53
 

Culturel

Festival Donia 14

Mission accomplie pour tout le monde !

mardi 29 mai 2007

Le rideau est tombé sur la 14e édition du festival de l’Océan Indien. A l’heure actuelle où nous mettons sous presse, la route qui nous mène vers la capitale sera encore longue. Des bons souvenirs restent et tout le monde espère pouvoir se retrouver déjà pour la 15è édition.

Quelques topos de l’avant dernier jour.

Comment oublier facilement ces bons moments ?

Comme tous les soirs, tout le monde se retrouve au stade pour revivre un autre moment de délire. Une première occasion pour les Réunionnais de faire découvrir leur talent lors de cette 14è édition.

« Benjam » va représenter l’île sœur, ce soir-là

Du Maloya fusionné avec du rap ainsi que du rythme similaire au « salegy », ce groupe composé par des bons musiciens et ayant un « leader » très charismatique va faire danser tout Nosy-be. Leur musique est très énergique et leur prestation va confirmer le « sérieux », qui est sûrement le plus important, pour avoir ce résultat. Quoi qu’il en soit, Benjam a su s’imposer et il a réussi sa mission de faire découvrir une autre facette de la réunion.

Dah’mama ou Vaiavy Chila ?

Cette 14e édition a vu la participation de deux grandes dames de la nouvelle génération de la musique tropicale. Le public a eu tendance à comparer les deux chanteuses, ce qui n’a fait qu’encourager Dah’Mama et Chila à faire mieux pour garder leur image. Si Chila a déjà l’habitude de se faire attendre, une situation qui se répare très vite avec tout le spectacle qu’elle crée en se changeant de costumes à chaque morceau, Dah’Mama, quant à elle, donne cette impression de « classique ». Même dans sa façon de s’habiller ou encore dans la manière de se présenter sur scène, elle a cette attitude bien posée et plutôt calme, loin de ces « danses de fesses ». Si l‘année dernière, on a découvert une Dah’Mama, timide et pas très sûre d’elle, cette année, sa prestation a été bien à la hauteur. Que ce soit côté musical que côté spectacle.

Justement, le seul ombre au tableau, les danseurs ont fait trop en se positionnant comme s’ils allaient vraiment passer à l’acte sur scène. Le sexe est la chose qui intéresse le plus le public mais pas de cette manière, si on veut vraiment se démarquer des autres.

Sinon, « Théo du Nord », un jeune plein de talent et a tout pour s’imposer dans le milieu, sera sûrement la révélation de cette 14e édition.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS