Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 octobre 2021
Antananarivo | 13h44
 

Société

Kere dans le Sud

Migrants climatiques : l’Etat prend des mesures

jeudi 14 janvier | Mandimbisoa R.

Cette semaine, ils étaient près de 200 personnes, dans des camions et des transports en commun, à Fianarantsoa, bloquées par les forces de l’ordre parce que les voitures étaient en délit de surcharge. Fuyant la famine dans le Sud, ils prévoyaient de se rendre à la capitale pour rejoindre le Nord.

Même si ce phénomène de migration climatique n’est pas pas nouveau, il s’est toutefois accentué cette année. Selon le rapport du dernier conseil du ministre, 30% de la population de quelques communes du Sud de Madagascar ont commencé à migrer vers le Nord et l’Ouest du pays depuis 2015 à ce jour.

Malgré la mise en place récemment du Centre de commandement opérationnel Kere (CCOK), la population lasse de la récurrence de la sécheresse et de la famine tente de trouver des solutions ailleurs. Ces migrants se retrouvent actuellement dans une situation de précarité suite à leur périple, la majorité ayant souvent épuisé leur petites économies durant le voyage.

Face à ce phénomène, le gouvernement a décidé de mettre en place un comité interministériel pour soutenir les migrants. Un suivi et une assistance pour les migrants dans les endroits qu’ils ont choisi pour s’y installer, notamment dans le Nord ou dans la région de Bongolava, sont ainsi prévus.

A Tsiroanomandidy, un besoin de main-d’œuvre pour l’agriculture est constaté et ceux qui sont prêts à s’y rendre pourront bénéficier du fameux titre vert. Un projet qui consiste à octroyer des terrains à des agriculteurs et des éleveurs. Par ailleurs, le conseil des ministres a décidé d’accélérer la procédure de distribution de terrains d’une superficie de 1000 m2 par famille à Ifotaka afin de les encourager à rester dans leur région natale.

D’après une enquête menée du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC), analysant la situation d’insécurité alimentaire aigüe élevée et la malnutrition, Le nombre de la population en situation d’insécurité alimentaire aigüe élevée, ayant besoin d’action urgente pourrait passer de 1,06 millions à 1,35 million dans 13 districts du Grand Sud et du Grand Sud-est de Madagascar. Le nombre de réfugiés climatiques en quête de moyens de subsistance et d’une nouvelle vie pourrait prendre ainsi plus d’ampleur si aucune solution pérenne n’est trouvé pour faire face à la situation actuelle.

75 commentaires

Vos commentaires

  • 14 janvier à 10:54 | Shalom (#2831)

    Mampalahelo ...
    Na efa izao aza ny fahorian’ny zanaka malagasy dia mbola ho ihany ny hivetsovetso fa tena mamaha ny olana i DJ tsy ampy solaitra : vaha-olana taitai-bombina.

    Tsetsatsetsa :
    ilay hoe DJ bacc-13 dia tsotra :
    - ny kilasy 12è fahiny na "maternelle" no bacc-13
    - ilay tsy ampy solaitra tamin’ny fifidianana dia laharana faha 13

    Koa aiza ry Besorongola no tsy hisaina isa ny vahoaka mahita izao a !

    • 14 janvier à 10:59 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Fa mba inona hono no mba vahaolana natolotr’ireto olona tena tapi-pahaizana ireto, akoatran’ny déserte nataony.

      Raha haotran’ireto daholo ny olona nofanina, dia tsy nisy n’inona vita teto.

    • 14 janvier à 14:04 | ravalitera (#10915) répond à Shalom

      @Isandra
      ny vahaolana betsara ry Isandra fa io DJ io mihitsy no tsy hanao
      ohatra fotsiny hoe ny olona any amin’ny roa arivo taona be taloha tany ary mahavita mitarika rano amina kilometatra an-jatony (Romanina io fa soa dia hoe mamorona izaho). Tsy nila mpamatsy vola avy any ivelany fa tonga dia tanana ary izany.

      Enao bacc-13 indray ve no tsy hahavita ? resin’ny bacc-2000 ve ny bacc-13 ?

    • 14 janvier à 20:01 | Krista Kristiaoe (#10737) répond à Shalom

      Ny tena marina dia

      Mahafantatra tsara ny tokony hatao ny mpitondra fa saingy indrisy tia tena tsy mba manana izay fitiavantanindrazana velively.

      Tsy mivaky loha amin’ ny izay mahasoa ny fiainan’ ny Malagasy fa maika hanao mafia amin’ ny vahiny mpanambola mba hanangonan-karena.

      Dia tsindraindray mba miseho manao zavatra kely kanefa tsy izay laharam-pahamehana mahasoa ny vahoaka no atao fa fanorenana mamirapiratra ivelany fotsiny hisehosehoana.

      Ka rehefa tonga ny voina tahaka izao vokatry ny tandrevaka hatramizay vao mikorapaka manao takomaso sy mamono afo.

      Indrisy !

  • 14 janvier à 10:54 | Isandra (#7070)

    A chaque fois, la prompte réaction de ce régime qui épate, toute de suite des mesures adéquates.

    Voici des solutions pérennes :

    Le conseil de ministre propose l’application de "Titre vert" pour ces gens du sud.

    Et en même temps, les différents grands projets pour cette région :

    Midi : Effectivement on parle de pipelines dans le Sud. Quels investissements et quels résultats pourrait-on espérer de cette idée ?

    MEAH. Nous avons de l’eau à exploiter et de nouvelles technologies de traitement d’eau. Nous avons bien des projets de construction de pipelines pour approvisionner le Sud en eau suffisante. Le premier concerne le dédoublement du pipeline Ampotaka – Tsihombe. 90 Km sur 145 Km sont déjà achevés, avec un financement de 8 millions USD. Les travaux se poursuivront cette année. Le deuxième réseau est sur l’axe Mandrare – Sampoina, avec un financement de 1 million USD. Les travaux débuteront cette année. Le troisième est le pipeline Mandrare – Sampoina approvisionné par une rivière souterraine. Le projet nécessite 46 millions USD et nous sommes à la recherche de bailleurs. Ce pipeline permettra d’approvisionner en eau, 120.000 habitants bénéficiaires et d’irriguer 200.000 ha de surface cultivable sur la plaine d’Ambovombe. Le quatrième pipeline est celui d’Efaho – Ambovombe, dont la première phase nécessite 160 millions USD pour irriguer 24.000 ha de surface cultivable. Ce pipeline mesurera 80 Km et desservira 60 villages dont Amboasary, jusqu’à Ambovombe. Ces projets sauveront des vies, car ils permettront aux bénéficiaires d’entreprendre des activités productives permettant d’améliorer leur résilience, leur nutrition et leur développement socio-économique. En tout, plus de 320 Km de pipelines restent encore à faire. Plusieurs initiatives sont également menées avec les autres départements ministériels, à l’exemple du système économique d’irrigation ou le système goutte à goutte, pour l’agriculture. L’objectif principal est d’améliorer la qualité de vie de la population."

    • 14 janvier à 11:15 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Et à quand de l’eau dans tous les robinets de Tananarive ? demain peut etre

    • 14 janvier à 11:29 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      "A Antananarivo, plus de 120 citernes de 10m3 chacune sont mises en place dans les zones en difficulté. Il s’agit de mesures d’urgence, mais des mesures à long terme sont également mises en œuvre, pour accroître la capacité de production d’eau potable et améliorer les infrastructures d’acheminement de ces ressources. " Dit la Ministre.

    • 14 janvier à 11:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      "Pour le cas de la grande ville d’Antananarivo, qui plus est la capitale de Madagascar, un projet de réhabilitation de toutes les infrastructures d’eau est mis en œuvre par le ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène en partenariat avec l’Union européenne et la Banque Européenne d’Investissement. « Ce sont des infrastructures très vétustes qui ont été construites dans les années 50. Le projet comporte, entre autres, le remplacement des conduites d’eau et la réhabilitation des bassins de traitement d’eau. En revanche, les points communs de tous les projets qui sont en cours d’exécution sont, notamment, l’amélioration du captage d’eau, la réhabilitation ou la construction des bassins de traitement d’eau et des réservoirs ainsi que le renouvellement des conduites de distribution d’eau potable »,

    • 14 janvier à 11:44 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Le projet sur papier , et les maquettes y afférentes sont alléchantes et mirobolantes .Mais pour quels résultats . Et si par bonheur (je l’espère), si ces projets arrivent à terme , a-t-on la volonté ou le budget nécessaire pour les entretenir . Le laitier a construit des routes sur toute l’étendue du territoire , mais des esprits mal intentionnés ont tout fait pour ne pas les entretenir en supprimant le Fond d’Entretien Routier (FER). Pourquoi ? pour convaincre les naïfs que ce personnage qui a eu l’initiative ,et la perspicacité de croire sur l’importance des routes , n’est qu’un malfrat , et il fallait effacer ,et réduire à néant tout son travail( tous les Magro du Pays).Le Sud a reçu depuis des décennies des aides substantielles (micro Hydrauliques ,ayant entraîné la mort d’un jeune Ingénieur Betsileo) , mais ce ne sont que des Eléphants blancs (projets avortés), alors qu’une grande partie de ces devises s’envolent sur les comptes Off Shore des décideurs de tous les régimes successifs . Le moment est venu de payer la note et le Boomerang qu’ils ont snobé depuis ce temps là , est en train de leur retomber sur la figure .
      Apparemment ( le conditionnel est de rigueur), un haut Fonctionnaire de l’INTERPOL est arrivé en Afrique du Sud ,et s’intéresse sur tout le mécanisme engendré par tous les trafics des Pays pauvres .Vu que nous n’avons plus que le Sud Soudan (Pays en Guerre) derrière nous , il est temps de prendre les taureaux par les cornes ,et songer à redresser ce Pays qui est maintenant le dernier des Mohicans .Ces migrants du Sud , sont le reflet d’un Etat en faillite (Failed State), mais certains insistent encore à croire que l’on est dans un monde de Bisounours .

    • 14 janvier à 18:22 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra _S’il s’agit de projets à long terme ,tres tres long terme (60 ans par exemple ) on pourrait y croire . TGV ne serait plus TGV !!

  • 14 janvier à 10:55 | ANTICASTE (#10704)

    Comme d’habitude ,la grande caste des zintelligents issus d’une minorité ethnique des hauts plateaux est dans la réaction et non dans l’action !
    Certain critiquent même ces migrants d’un nouveau genre !
    Ben oui ,peuvent pas rester dans le sud et mourrir sans nous déranger !
    Des antandroy ,des mahafaly en plus ,peuvent pas rester chez eux !
    Ah le grand civisme et la grande charité chrétienne de ces gens d’en haut se sent dans toute leurs inactions !

    • 14 janvier à 11:40 | vatomena (#8391) répond à ANTICASTE

      lu dans la presse algérienne —ça nous ressemble :
      " faut aller jusqu’au bout dans vos petites analyses. fini le temps des anciens algériens qui ont émigré dans les années 70 ou 80, qui venaient juste de se libérer du joug colonial mais dont ils ont hérité une certaine formation a l’emploi ou à de la recherche.Ces algériens qui avaient été formés soit à l’étranger soit des algériens eux meme heritiers du savoir issu des colons. C’est aussi le resultat de l’arabisation aveugle. bientot nos diplomes ne seront plus reconnus et pas qu’à Montréall.Voila la verite qui blesse et qu’on ne veut pas admettre .Réveillez vous, l’occident ne travaille pas avec la langue arabe, alors formez vos étudiants en anglais ou au moins en francais si vous voulez qu’ils soient acceptés en’ occident apres, à moins que vous vouliez les prédestiner au golfe ’’

    • 14 janvier à 21:06 | saint-augustin (#9524) répond à ANTICASTE

      Anticaste,mieux :les intelligents ont écrit ici que les antandroy devraient quitter leur terre natale pour aller dans des endroits où il y a de la pluie .Qui a écrit ça ici ?Ne levez pas tous la main ! Bande d’irresponsables.Et quand ils le font personne ne veut.
      Ils sont pauvres car les pierres précieuses, l’or qui peuvent participer à leur dévéloppement sont détournés depuis belle lurette.
      L’impunité !
      Vous savez que les antandroy sont des peuples migrants .Ils sont présents jusqu’ à Diego même du temps de Mr TSIRANANA

    • 14 janvier à 21:19 | Rainingory (#11012) répond à ANTICASTE

      ça ne peut être que Betoko

  • 14 janvier à 11:33 | Vohitra (#7654)

    Zavamisy tsy azo odiana tsy hita…

    • Ireto hita amin’ny sary fanehoana dia ireo efa tonga mitoby ao Fianarantsoa, fa ao amin’ny Faritra Ihorombe koa ankehitriny dia efa misy anjatony vao tonga ihany koa niala avy any Atsimo efa ianjadian’ny mosary ankehitriny

    • Nisy ireo mpandraharaha ara-bary izay nanome vary ny fanjakana mpitondra mba hahafahany manao ny fizarana ny « vatsy tsinjo » nandritry ny vanimpotoana fihibohana, nefa mandraka androany, mbola tsy naloan’ny tomponandraikitra ny vola vidin’izany vary izany…ankehitriny koa dia, re ihany koa fa lasa ilay sambo lehibe nitondra ny vary nafaran’ny fanjakana mba hiatrehana ny maintso ahitra sy ny tsy fahampian’ny voka-bary eto amin’ny Firenena, ny antony dia, tsy manambola andoavana ny vidin’izany vary nafarana izany ihany koa ny fanjakana ankehitriny…

    Etsy andaniny, nandany fotoana tamin’ny fanaovana fotodrafitrasa lazaina fa manarapenitra tsy mamokatra ho fialamboly sy fanatanjahantena ity fitondrana ity, isika nefa izao efa misasaka ny volana janoary, izay midika fa efa dify ary tsy azo antoka intsony raha hanao fambolena sakafo fototra sahaza ny maha olona sy mendrika ny Malagasy, ka na hanome tany fambolena izany ianao lazaina fa « titre vert », dia tsy vahaolana mifanentana amin’ny vanimpotoana intsony izany ankehitriny, ary tsy hahafahana mitazona aina ho fahavelomana vokatry ny tsy fahampiana sy sty fisian’ny sakafo…

    Ary izao no tadidio, ireto olona marobe antapitrisany traboina ireto anie ka efa tena tapa-porohana sisa tsy may, miala tsiny amin’ny fitenenana, olona efa vato kiboribory tsy misy hoenti-manana intsony mihintsy, maro amin’izy ireo anie na vilany aza efa tsy misy eo aminy intsony, na fitaovana hafa ilaina amin’ny fiainana…ka rehefa tsy misy ny rano, ny orana, ny fitaovana, ny masomboly…inona moa no handrasana amin’izany « titre vert » izany ?

    Fehiny : rehefa votsa, tsy mahay, tsy manana fandaminana, tsy ampy fahalalana, tsy misy traikefa…sitrany miala, sitrany mipetraka mikisaka…fa mamono vahoaka sy manimba ny Firenena fotsiny

    Tsy misy afatsy hevitra poaka’aty, hevitra taingina, tetika mitongilana sy tailana, izany foana no mivoaka amin’ity fitondrana ity, izy rehetra samy votsa sy sagnana no mifamorivory mamolavola hevitra ao, ka inona moa no mba hisy zavatra hanjary sy ho vanona eto amin’ny Firenena ?

    • 14 janvier à 11:57 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      O ra Vohitrin’ny Nosy,

      Izay le mahasamy hafa ny fomba fijery, zatra mipetraka any anaty amphi manao théorie be fotsiny sy ny tsy mahita eny an-toerana.

      Olona tena noana izany tsy manam-bola handehanana fiara, na afaka handeha tongotra maherin’ny 500 km izany.

      Ny zava-misy amin’izao, dia efa misy manenika ny commune rehetra any amin’ny faritra tratran’ny kere ny foibe misahana ny kere izay iarahan’ny FNDR sy ny miaramila misalahy, mizara sakafo sy fanafody hoan’ireo tsy manan-kohanina sy sahirana mafy, ary fitaovana mihitsy entina miavotra. Ary izany no tsy isian’ny maty tato ho ato.

      Aoka hazava, tsy miteny aho hoe resy tanteraka ny kere. Tanjon’ny fanjakana tsy hisy kere intsony aorian’ny faran’ny volana febroary.

      Ny tetik’asa maharitra ihany koa efa mandeha, arakan’ny notanisaiko etsy ambony ireo.

    • 14 janvier à 12:12 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Inona no mba vahaolana mbola handrasana amin’ireto miaramila mpanery vahoaka ho lasa « sodomita » ireto, nefa ny olana goavana dia resaka sakafo sy rano sotroina e ?

      Fa angaha adala ireto vahoaka manavotra aina mitsoaka ireto raha misy sakafo ampy zaraina omena azy ireo any ?

      Izao no olona handeha hiala handao ny tanin’ny Razany raha misy sakafo sy rano hosotroiny any ?

      Satria ilay werawera sy fisehosehoana nandritry ny andro sy herinandro vitsy no niseho tany, ilay sarimihetsika sy « théâtre » fanaon’ny calife mila doka sy mitady hoby, dia nahatoky ireto olona tamin’izany…kinanjo, tsy nitohy sy tsy naharitra ilay fanampiana, ary nanjavona tampoka, dia lasa ny vahoaka nitsoaka nanavotra aina…

      Izao no atao hoe manavotra aina, mikiry mafy mba ho isan’ny velona, mihezaka farany mba hitazona ny aina…dia lasa mitsoaka mandositra…

    • 14 janvier à 13:11 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Ra-Vohitrin’ny Nofy,

      Izao no olona handeha hiala handao ny tanin’ny Razany raha misy sakafo sy rano hosotroiny any ?

      Ireto andafy mitsoaka any Ivelany ireto izany ahoana, noana sy mangetaheta ?

      Aza mba be théorie loatra hoa, ka lasa tsy mahita ny zavatra mivaingana.

    • 14 janvier à 13:31 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Efa tena kaondrana tsy misy fiheverana tanteraka mihintsy ity isandra ity...

      Ny Malagasy sy ny toetsaina Malagasy no resahana eto, ary Malagasy fadiranovana manavotra ny ainy ireto resahana ireto...

      Ireo any andafy mpitsoamponenana indray re iray olona no resahany e !

      Ireo any andafy anie ka ny ankamaroany dia ny ady antrano sy ny herisetra misy any aminy no mahatonga azy mitsoaka mandositra, fa ny eto mosary sy tsy fisiana rano...ary ny havendranana sy tsy fandraisan ny mpitondra andraikitra e !

      Efa tsy avotra intsony ity sagnana be ity e !

  • 14 janvier à 11:36 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra le travelo ,
    T’est dans la béatitude ,tu te paluches devant la photo de tazoel et consort alors que ce pays est dans un état catastrophique !
    T’est malade complètement endoctriné par les criminels sectaires du pouvoir !
    Vos attitudes de prédateurs dévoyés seront condamnées !
    Regarde ton copain Trump ,il va finir en taule ce connard !

    • 14 janvier à 11:45 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      Anticaste,

      Voulez-vous que je me lamente comme ces prophètes de malheur qui ne font que citez les malheurs des autres sans apporter aucun solution ?

      Le gouvernement constate, aussitôt apporte des solutions. C’est ça la différence entre nous et ces aboyeurs.

    • 14 janvier à 13:08 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      le travavelo Isandra,
      Que peut contenir une tête extrêmement mal faite comme la tienne ?
      J’y vois une ambition démesurée pour l’enrichissement personnel ,une soif d’argent sans limite en se subornant sans concession a un gourou de passage relativement nul !
      Subordination à des clans qui font le malheur de mada depuis des décénies sans aucune philosophie sur un avenir en commun !
      Seul pour les gens comme toi compte le clan mené par un petit dictateur d’opérette !
      Que du mal soit fait en permanence contre tout un peuple ne te dérange pas ,les sans dents n’ont qu’a obéir aux diktats que vous leur imposez !
      En fait humainement t’est une grosse merde

    • 14 janvier à 14:59 | observateur (#3486) répond à ANTICASTE

      @Isandra,
      Mais c’est le job du gouvernement d’apporter des solutions, il est payé grassement pour ça. Le peuple observe et critique ce qui ne va pas et n’est pas obligé d’applaudir quelqu’un qui ne fait que son travail

  • 14 janvier à 12:03 | Vohitra (#7654)

    Vao nanomboka ny fanitsiana ny tetibola tao anatin’ny LFI 2020, dia efa niteny ny tenanay teto ny amin’ireo tokony horafetina ho laharampahamehana haingana mba hitsinjovana ny maha olona sy ho fanavotana ny Firenena…inona fa tsy ny « plan Marshall » indray no navoakany tao amin’ny LFR 2020…

    Natao indray ny fitsikerana ny LFI 2021 mba hametrahana haingana izay hahafahana manavotra ny ain’ny Malagasy, inona moa fa tsy ny « fly over », sy ny tanamasoandro, sy fialamboly eny amorondranomasina indray no nataony…efa nilaza ny tenanay fa loza efa manambana manerantany ny krizy ara-tsakafo ka io no tokony iompanana haingana, inona indray fa tsy ny dobo filomanosana olympique sy ny kianja fanaovana fanatanjahantena indray no nataony…

    Efa sagnana sy votsa ary be marenina mihintsy e !

    Betsaka ny efa tokony azo natao tany amin’ny volana jolay 2020 tany ka nentina niady tamin’ny tsy fanjariantsakafo sy mosary, ary misy ny toerana nahafahana nanao izany mba hampitomboana haingana ny sakafo azo hohanina eto amin’ny Firenena…fa dia eeeehhhhh ! sendra izay donto sy jambena sy efa ditsoka tanteraka e !

    Efa tsy mahay mbola faingan-tànana ihany…efa votsa mbola tia voninahitra ihany…efa tsy misy afitsoka mbola mandroba harena iombonana ihany…efa tsy manana traikefa mbola tia misaringotra mihazona fahefana ihany aminkery…

    Mialà mora amin’izay fa sao hiharan’ny hatezeram-bahoaka eo ianareo sun above !

    • 14 janvier à 12:13 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Isandra - Rajoel 1er est un curieux prestidijateur. Certes il amuse la galerie .mais il ne fait rien d’utile..Il reçoit de l’extérieur des millions de dollars mais l’eau ne coule plus aux fontaines. Disparition—

    • 14 janvier à 15:29 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Isandra ,
      Je réponds à votre Post en parlant des Andafy et je ne parlerai que de mon cas personnel ,car je ne peux pas parler au nom de tous les émigrés , malgré les similitudes qui peuvent apparaître. Ayant terminé mes études Universitaires à Ankatso , j’ai vivoté avant de trouver du travail , balloté dans tous les sens , car n’ayant ni relations hauts placés , ni une connotation Ethnique correspondante aux Diktats des dirigeants de l’époque . A la première occasion , j’ai pris la poudre d’escampette à mes propres frais , et avec quelques économies, pour un aller simple(c’était encore possible) en dehors de nos frontières .D’autres ont suivi , avec des difficultés différentes , mais les dernières en date sont les Médecins (ancien Ministre de la Santé , et l’ancien Doyen de la Faculté de Toamasina ) , ainsi que l’ancienne Ministre de l’Education Nationale qui est retournée au Pays des Dollars .Quand j’ai demandé le Visa pour partir à l’Etranger , on m’a rétorqué que l’on avait besoin des cadres(sic) pour développer le Pays , et qu’il est souhaitable que je reste tranquillement ici , avec mon salaire de misère .J’ai eu des copains qui ont reçu des bourses sans difficultés pour "formation des cadres", et qui ont eu les plus hautts emplois de l’Etat, car ils avaient le Pedigree correspondant au profil dicté par les décideurs . Il ee est de même pour le Gardien de but de l’Equipe Nationale , que l’on a empêché de faire une carrière à l’Etranger . Ce dernier est décédé la semaine dernière , et faute de moyens financiers (car il est venu à Bordeaux en fin de carrière), tous ceux qui l’ont apprécié à Madagascar et en France se cotisent pour rapatrier sa dépouille . Voilà des exemples réels de ceux qui ont quitté le Pays , et pour terminer , alors que je faisais des œuvres humanitaires dans ma région , on m’a carrément demandé si je voulais prendre la place du Sénateur dans cette circonscription .Telles sont les réactions de nos compatriotes , et comment voulez vous que ceux qui peuvent s’en sortir s’adaptent à cette manipulation .Et maintenant , la faute est adressée à nos frères du Sud , car ils ne peuvent plus subvenir à leurs besoins . Est ce grave Docteur ???

    • 14 janvier à 15:33 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Réponse à Isandra qui ne répondra pas ...et non à mon Ami Vohitra que je salue en passant .
      Erratum :il en est de même ...

  • 14 janvier à 12:13 | Turping (#1235)

    L’exode rural ne fait qu’amplifier les misères qui existent déjà à Antananarivo et dans les grandes agglomérations .La 4mi -sation du système ,la paupérisation de la population ne fait que s’aggraver tous les jours .
    - L ’urgence dans le sud se repose sur l’adduction en eau des zones arides afin que les autochtones puissent cultiver et pratiquer les agricultures vivrières .L’entassement dans les zones saturées où la situation démographique explose n’est qu’une fuite en avant pouvant même inciter les migrants à la délinquance .Cette situation catastrophique on l’a réitéré à plusieurs reprises .Isandra and Co devaient s’en rendre compte afin de transmettre le message à Radomelina .La distribution des vivres : quelques kilos de riz dans l’attente de l’action des ONG ne sont que de solutions de très courte durée .
    - Quand on ne comprend pas qu’un pays sous -développé où la famine et les malnutritions frappent encore la majorité de la population comme la peste au moyen âge en Europe qui avaient fait des millions de victimes ,sans vraiment essayer de trouver de solution pour pallier à ce danger qui menace les êtres humains c’est qu’on est vraiment dépourvu de la moindre intelligence .
    - Par exemple ,avec les 73,5kg d’or trafiqués d’une valeur estimative de 4,5 millions de dollars ; combien de kilomètres de travaux devraient -ils faits pour concrétiser les travaux de pipeline ? Que de l’enfumage pourvu que la corruption et les trafics de tout genre perdurent !
    Les constructions des stades manara penitra ne suffisent pas à endiguer ce problème .

    • 14 janvier à 13:06 | Isandra (#7070) répond à Turping

      Turping,

      Je devais me fâcher contre vous à cause de votre ignorance sur les actions de ce gouvernement.

      J’ai posté ici haut, les projets à faire pour résoudre ces problèmes dans le sud, je vous invite à les lire.

      Quant aux trafics des nos richesses, cela ne date pas aujourd’hui, c’est déjà depuis des années, ils y sont racinés, contre lesquels, c’est un combat de longue haleine.

      Ce n’est pas même combat contre les dahalos, dans lequel vous pouvez envoyer des militaires pour les chasser, mais, là, ce sont des gens invisibles, et bien organisés qui utilisent des moyens colossaux. Pour y faire face, il faut des gros moyens, des gens bien formés, des enquêtes en amonts et en aval,...Ce sont des chaînes d’actions complexes pour que ça réussisse.

      C’est à peu près même situation que les combats contre les évasions fiscales qui se chiffre à 427 Milliards d’Euros et contre les trafics de drogue, en France.

    • 14 janvier à 13:55 | Turping (#1235) répond à Turping

      Isandra
      Dans l’état actuel des choses aucun de ces travaux précités n’a été réalisé ?
      - Peut -être dans l’attente à ce que la population du Sud disparaisse et ceux qui survivent ont la petite force d’émigrer ?
      - Quant au contenu des travaux réalisés ,on ne peut pas y croire tant qu’il n’y a pas de vraie preuve tangible .
      - Sachez ,ce qui est important c’est d’en avoir réalisé un des travaux bien fait et fonctionnel ,au moins pour stopper ce fléau d’immigration due à la famine que d’espérer réaliser des travaux non réalisés dans 20 ans peut-être ?.C’est sûr ce problème ne date pas d’hier et relève du laxisme des dirigeants qui se sont succédé.
      Concernant le problème d’assainissement en eau potable même dans les zones où même les pluies diluviennes provoquent des inondations comme tel est le cas à Antananarivo ,l’eau qui coule du robine est souvent non potable (couleur jaunâtre) .Pour ce faire on est obligé de le faire bouillir ou acheter de l’eau vive qui coûte très chère aux populations .Le saviez-vous qu’une bouteille d’eau vive coûte 2 à 3 fois moins chère en France qu’à France .Trouvez-vous l’erreur !

    • 14 janvier à 13:57 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : robinet mais non "robine ".

    • 14 janvier à 13:59 | Turping (#1235) répond à Turping

      La bouteille d’eau vive coûte 2 à 3 fois moins chère en France qu’à Madagascar.
      Désolé ,mihinam-bary aza misy latsaka.

    • 14 janvier à 14:19 | Isandra (#7070) répond à Turping

      Turping,

      "La bouteille d’eau vive coûte 2 à 3 fois moins chère en France qu’à Madagascar"

      C’est pour ça que je réitère ici tous les temps que vous les andafy, vous êtes loin de la réalité.

      C’est normal, si la bouteille d’eau vive coûte chère ici, parce que ce produit est considéré comme luxe ici à Mada, presque réservé aux mana-katao, la plupart de gens boivent les eaux des robinets, des sources, de puits avec les ziga, etc, contrairement en France.

    • 14 janvier à 14:56 | Turping (#1235) répond à Turping

      Isandra
      Ayez le bon raisonnement de discuter en admettant la réalité .
      Je vous ai dit ,même l’eau du robinet n’est pas potable à MADAGASCAR sans la faire bouillir dans la plupart du temps . Cette expérience ,je l’ai vécu même de passage là -bas . Disons "l’eau potable " même est une denrée rare inaccessible à tout le monde .La problématique est là .
      - S’ajoute à cela le prix excessif de l’eau mise en vente "eau vive " et sachez que l’eau vive malagasy n’est pas un produit d’importation mais de source locale inaccessible à 80% des citoyens lambda sa consommation quotidienne .J’avoue que durant mes séjours là -bas tous les ans sauf en 2020 à cause du Covid ,je ne buvais pas du l’eau de robinet non bouillie ,de préférence de l’eau vive en bouteille .Pour les cuissons ,l’eau du robinet n’est pas dangereuse pas si elle n’est pas boueuse du moment que les bactéries et les agents pathogènes soient détruites à la chaleur de 70 à 90° à l’ébullition .
      Conclusion : Ne pas confondre le besoin de l’eau en agriculture qui n’a pas besoin forcément d’être traitée si les trafiquants de l’or ne polluent pas les rivières et les nappes phréatiques à l’eau potable qui n’est pas accessible encore à tout le monde et aux malagasy . Beaucoup de gens utilisent les filtres .Donc ,l’eau du robinet à Madagascar n’est pas forcément potable mais à géométrie variable car les traitements réguliers ,stricts sont quasi absents.
      Ce qui n’est pas normal ,c’est d’avoir constaté que le prix de l’eau traitée est très chère à Madagascar y compris l’eau en provenance des ressources malagasy .
      Pourtant l’eau n’est pas forcément réservée aux riches .

    • 14 janvier à 15:01 | Turping (#1235) répond à Turping

      Isandra
      Et je rajoute ,l’eau du robinet en France est buvable .Après ,il y a plusieurs choix du fait que les eaux en bouteilles sont sont encore meilleures et ça dépend aussi de leurs. compositions minéralogiques (pas cher).

    • 14 janvier à 15:30 | Isandra (#7070) répond à Turping

      Turping,

      La jirama atteste aussi que leur l’eau de robinet est potable. Bien sur, pour les andafyu Non, parce que ça dépend aussi de la propreté du récipient utilisé.

      Quant au prix, le m3 ici Mada coûte environ 400 à 1100 Ariary équivalent de 0.8 ctms à 22 ctms en Euros, alors qu’en France, 3.5 Euros.

    • 14 janvier à 15:44 | Besorongola (#10635) répond à Turping

      MISY FAHATAPAHAN DRANO GOAVANA AMIN’IZAO FOTOANA IZAO , KA TOY IZAO NY VAOVAO

      🔴 En raison du remplacement du débitmètre électromagnétique dans la station de Mandroseza I, l’approvisionnement en eau sera suspendu, demain 14 janvier de 8h à 14h, dans plusieurs quartiers d’Antananarivo :

      🔹 Andohan’i Mandroseza , Andohamandry, Campus, Ankatso, Cité Ankatso II , Ambolokandrina, Ambohipo, Antsobolo,

      🔹 Ambatoroka, Tsiadana ,Ambanidia Faliarivo, Miandrarivo, Manakambahiny, Ankazotokana, Ambavahadimitafo,

      🔹 Andohalo Ambohimitsimbina, Ankadilalana,

      🔹 Ankorahotra, Antsahabe, Antsakaviro, Ampasanimalo, Antanimora, Ampahibe, Ambaranjana, Betongolo, Ambohitrakely, Ambatokaranana,

      🔹 Ambohidempona, Antsahameva, Fort Duchesne, Antsahamamy, Andraisoro, Ampanotokana, Tsarahonenana, Ambatomaro,

      🔹 Ampandrana, Ankadivato, Andravoahangy, Ambodivona, Mahavoky, Besarety,

      🔹 Avaradoha, Ampasampito, Ambohimirary, Nanisana Iadiambola, Nanisana, Ambohidahy Ankadindramamy, Ankadindramamy,

      🔹 Soavinandriana, Anjanahary, Manjakaray, Ambatomainty, Amboditsiry,

      🔹 Faravohitra, Mandrosoa, Ambohijatovo, Ambatonakanga, Ambohitsirohotra, Antaninarenina, Ambatovinaky, Ambohidahy, Amparibe, Tsimialonjafy,

      🔹 Ambodifilao, Ambondrona, Andohanan’Analakely, Analakely, Soarano, Tsaralalàna, Petite vitesse, Ampasamadinika ,Amboasarikely, Antsahavola, Isoraka , Ambatonilita, Ampatsakana, FIATA, Cité RNCFM,

      🔹 Antaninandro, Tsiazotafo, Behoririka, Ankaditapaka, Ambatomitsangana,

      Après les travaux, l’alimentation en eau dans les quartiers concernés reprendra le rythme auquel les clients sont habitués, informe la Jirama.

      📷 Jirama Ofisialy

      SOURCE : orange ACTU

    • 14 janvier à 18:29 | Shalom (#2831) répond à Turping

      Besorongola,

      Izany kosa hoy aho ve dia mba tiako ô !
      Saingy izany no zava-misy : rano tapaka sy maloto, jiro tapaka mandava-taona.
      Izany aza ry nama tsy vita koa dia tramway a ! Téléphérique oe !
      Tena toe-tsaina Bacc-13 tokoa marina moa !

  • 14 janvier à 12:32 | Yakara (#10487)

  • 14 janvier à 12:57 | kartell (#8302)

    Un pouvoir qui n’avait cessé de fonctionner sur le déni depuis son élection se voit, depuis quelques jours, rattraper par la réalité qui lui explose en pleine figure et conscience ...
    De quoi, s’agit-il ?...
    A l’entendre, hier, ou plutôt à tenter de croire sa com, l’émergence se serait aussi « simple qu’un coup de fil ! », les projets rêvés du président seront réalisés grâce à la bienveillance financière chinoise et à sa main d’œuvre expérimentée dans un contexte de route de la soie en fanfare ...
    Le reste avait été balayé d’un revers de la main condescendant : l’insécurité ne devait plus être qu’un mauvais souvenir, les dalaho seront terrorisés, le kere, juste une question de pipeline, la pandémie devait être ridiculisée par le cvo....
    Et puis, patatras, la filandreuse affaire de Johannesburg rappelle à son bon souvenir un pouvoir qui n’a cessé de pousser ce qu’il ne voulait pas voir à la une internationale interloquée !...
    La piqûre de rappel est douloureuse mais elle ne s’arrête pas à ce seul premier épisode car aujourd’hui, l’exode rural est devenu une réalité qui va poser de sérieux problèmes à une société qui peinait déjà à supporter des bidonvilles de plus en plus insalubres et insécuritaires !...
    Désormais, ce pouvoir prompte à faire rêver se voit confronter à un de ses premiers effets du changement climatique dans un pays classé parmi les plus vulnérables de la planète !..
    L’effet de foule risque à termes de provoquer une exode massive de ces populations démunies, délaissées et qui voient dans cette émigration interne leur seule chance de survie....
    Ce pouvoir qui hier, expulsait les quelques migrants qui avaient osé poser le pied sur l’ile se voit désormais confronter à ce problème qu’il avait feint d’assumer mais qui pointe, désormais, son nez à grande échelle en interne, cette fois...
    Le premier réflexe du pouvoir en stoppant fébrilement cette exode est une réaction qui démontre son incapacité présente d’aborder les choses avec rationalité, sang-froid et surtout à convaincre ses populations pas crédules de ses intentions en trompe-l’œil !...
    Certains diront qu’il est dépassé par un problème récurrent qui n’avait jamais été pris en considération depuis des décennies mais qui avec ce changement climatique prend des allures de « sauve qui peut » inquiétant pour la stabilité déjà pourtant fragile de villes aux structures chaotiques ( accès à l’eau, électricité, assainissement, sécurité ..).
    En réalité, cette exode rurale porte un coup sérieux voir fatal à une émergence trop belle pour être vraie et à un pouvoir qui n’avait cessé de faire croire qu’il ferait date dans l’histoire du pays, loin s’en faut !...

    • 14 janvier à 13:01 | kartell (#8302) répond à kartell

      Oups !
      Cet exode rural, bien sûr !...

  • 14 janvier à 13:32 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Et nous ne sommes que le 14 janvier, l’actualité madagougouesque est trépidante, plus que l’américaine :

    https://www.actutana.com/et-nous-ne-sommes-que-le-14-janvier/

    No comment.

    Cordialement
    YaR

    • 14 janvier à 14:10 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Si on s’amuse que à citer tout ce qui est mauvais, et ignore ce qui marche !

    • 14 janvier à 14:28 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra,

      Dites moi une chose vraiment fondamentale à la vie de la population complètement fonctionnelle, bien entretenue et pérenne réalisée par votre DJ.

      Votre DJ Dr en coup d’état est un cupide incapable doublé de roublardise. Un dangereux parasite au pouvoir comme tout les adeptes de coup d’état.

      Les malgaches devraient lui ouvrir la porte de sortie comme le font les américains pour Trump et au besoin lui donner des coups de pied au popotin.

    • 14 janvier à 14:48 | observateur (#3486) répond à Yet another Rabe

      @Isandra,
      et ne nous parlez pas de projets "sur le point de commencer" ou prévus d’ici peu" mais de ce qui sont déjà réalisés, et n’oubliez pas : des réalisations "fondamentales" (exit donc le coliseum)

    • 14 janvier à 15:04 | Besorongola (#10635) répond à Yet another Rabe

      Coronavirus : à Madagascar, la pandémie provoque d’abord une crise sociale

      Publié le : 13/01/2021 - 06:58

      Vendeur de chips à Antananarivo. Le secteur informel a subi les impacts négatifs de cette crise à travers la baisse d’heures travaillées, qui a engendré une baisse des revenus. Une situation qui fragilise davantage encore des individus déjà confrontés à des conditions de travail précaires.
      Vendeur de chips à Antananarivo. Le secteur informel a subi les impacts négatifs de cette crise à travers la baisse d’heures travaillées, qui a engendré une baisse des revenus. Une situation qui fragilise davantage encore des individus déjà confrontés à des conditions de travail précaires. © RFI/Sarah Tétaud
      Texte par :
      RFI

      Jusqu’à présent, à Madagascar, la pandémie du coronavirus a entraîné une crise beaucoup plus sociale et économique, que sanitaire. C’est ce qui ressort de l’enquête concernant les impacts du Covid-19 sur le marché du travail malgache. Une étude menée par l’Instat - l’Institut National de la Statistiques - en collaboration avec l’OIT, l’Organisation Internationale du travail et révélée hier, mardi 12 janvier, au public.

      Avec notre correspondante à Madagascar, Sarah Tétaud

      Accroupie sur un trottoir de la capitale, cette vendeuse de citrons hèle le client, en vain. « Vous voyez, aujourd’hui j’ai vendu à peine 30 citrons quand avant j’en vendais 100. C’est comme ça depuis la crise du Covid. Les gens n’ont plus d’argent … »

      Pour les besoins de l’enquête « Emploi et Covid-19 à Madagascar »,près de 5000 individus ont été interrogés entre août et novembre. A l’exception du secteur primaire (agriculture-élevage et pêche), l’ensemble des branches d’activités du pays a subi des pertes d’emploi. Un ménage sur deux en août, et un sur trois en novembre, ont constaté une diminution de leurs revenus.

      Le secteur formel plus touché
      Le secteur informel a été victime d’une inactivité généralisée. Conséquence directe, ses travailleurs ont subi une baisse importante de revenus. Toutefois, c’est le secteur formel, plus enclin à suivre les mesures édictées par l’état d’urgence, qui aurait été le plus impacté, notamment en termes de perte d’emploi. D’après les résultats révélés hier, ce sont bien les salariés du tourisme, de l’hôtellerie-restauration, des loisirs et des arts qui comptabilisent le plus fort taux de perte d’emploi (30 à 40% de ces derniers ont été licenciés).

    • 14 janvier à 15:05 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Il suffit d’écouter le Président et Rinah R, ils nous ont cité quelques unes :

      En effet, pour l’oeil andafy, ce ne sont pas transcendantes, mais, pour nous qui ont l’oeil local, c’est déjà beaucoup, en tenant compte les circonstances et le contexte.

    • 14 janvier à 15:17 | observateur (#3486) répond à Yet another Rabe

      @Isandra,
      Toujours à opposer andafy et local : un oeil est toujours pareil, andafy ou pas, mais vous avez conditionné les locaux à se satisfaire de peu, à ne pas être ambitieux pour que les réalisations faméliques passent pour des exploits. Bravo alors, vous avez réussi sur ce point !

    • 14 janvier à 15:37 | Besorongola (#10635) répond à Yet another Rabe

      ►RFI

      Pour Zefania Romalahy, le directeur général de l’Instat, l’étude révèle un dénominateur commun aux secteurs formel et informel. « C’est l’impact sur le revenu des ménages qui a été le plus marquant. Pas seulement à cause d’une perte d’emploi. Même après la crise, en novembre, on a encore constaté que cette diminution du revenu des ménages a continué et ça n’a fait qu’accentuer une précarité déjà existante en matière de conditions de vie des ménages. »

      Une nécessaire protection sociale
      Pour Coffi Agossou, le directeur pays de l’Organisation Internationale du Travail, la pandémie a violemment rappelé la nécessité d’un véritable dialogue social. « Certaines mesures ont été prises sans consultation des travailleurs ni des employeurs. La crise a révélé que l’assurance chômage, la sécurité sociale est importante ; lorsqu’il s’agissait d’appuyer les travailleurs, le gouvernement n’a pas dégagé de fonds. Et puisqu’on risque de voir une deuxième vague du coronavirus, nous invitons les responsables à prévoir des mesures centrées sur l’humain. C’est essentiel. »

      Dans le pays, plus de 9 travailleurs sur 10 ne jouissent pas des régimes de protection sociale au sein de leur emploi.

    • 14 janvier à 15:44 | Vohitra (#7654) répond à Yet another Rabe

      Ils ne font que parler de choses que personne ne demande ou bien de realisations qui ne servent pas du tout de solutions adequates aux problemes majeurs vecus par la population...ou d actions qualifiees de saupoudrage qui ne servent pas la majorite et parfois exclusives...

    • 14 janvier à 16:23 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      Besorongola,

      C’est logique, s’il a des pertes d’emploi, il a aussi par suite perte de revenu, d’autant plus, le système des assurances chômages est inexistant à Mada(C’est à cause de Rajoelina ?,...).

      Ce régime offre des solutions, en promouvant des investissements qui permettront de créer des emplois, après avoir distribué des aides sur des aides,...rien que auprès des industries, plus de 78.000 emplois ont été créées, Stade de Barea, plus de 1.000, sans parler de Rova, des écoles, stades, etc, des petits projets, mais, créateurs d’emplois.

    • 14 janvier à 19:02 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra,

      C’est à vous que j’ai posé la question.

      Ce n’est pas pour écouter un DJ Dr en coup d’état, un 2béciles (pluriel de im) qui n’est pas capable de faire une hiérarchie sur les réalisations à mener entre ce qui est prioritaire, urgent, important, accessoire et futile.

      Vous auriez répondu que votre DJ a contribué à la résolution de façon pérenne le problème d’accès à l’eau pour la population du Sud, de la Capitale et dans tout le pays.
      Alors là oui, j’aurais applaudi, car là c’est prioritaire, l’eau c’est la vie.

      DJ 1-er n’est qu’un nocif roublard, un noceur parasite qui vit sur le dos de son pays.
      Comme on dit qui se ressemble s’assemble, vous êtes de la même veine que votre président trémousseur des fesses la nocivité en moins car heureusement vous ne dirigez pas le pays.

  • 14 janvier à 16:30 | Isandra (#7070)

    Encore et encore, ça ne s’arrête pas ?

    "16,4 millions d’euros supplémentaires ont été décaissés par la banque européenne de développement en octobre la reconstruction des liaisons routières et ferroviaires à Antananarivo."

    Peut on penser que les bailleurs financent aveuglement ce gouvernement que les détracteurs accusent incompétents, voleurs, etc ?

    • 14 janvier à 16:32 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      C’est rien diraient les andafy, en voyant les 120 Milliards de dettes COVID de la France.

      Ils auraient raison.

    • 14 janvier à 17:26 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Le demeuré sagnana isandra ne jure maintenant que par les concours financiers des bailleurs de fonds traditionnels, en feignant de ne pas aborder les monumentaux mensonges assenés durant la propagande de 2018, disant que les financements des promesses présidentielles sont déjà prêts et disponibles, c’était en 2018, deux années avant l’apparition de la pandémie au pays… isandra n’est pas amnésique mais c’est tout juste un lâche et une maison, ou une cathédrale, de mensonge…

      Et qu’est-ce qu’il avait fait le calife pensant les années 2019 et 2020 ?

      Endetter le pays…disons surendetter le pays !

      Depuis son arrivée au pouvoir, la dette publique du pays avait passé de 4.9 milliards de dollar à 6.4 milliards de dollar actuellement auprès de nos PTF, donc une hausse d’environ 1.55 milliards de dollar pour les deux années de règne, avec plus de 673 millions de dollars rien que pour la période depuis mars 2020 jusqu’à maintenant, en ce mi-janvier 2021…

      Et qu’est-ce qu’il en avait fait de ces 673 millions de dollar en 10 mois alors ?

      Et pourtant, la famine progresse, l’insécurité progresse, le chômage explose, la production agricole recule, aucune infrastructure productive avec des retombées économiques à base élargie n’est construite, le tissus économique ne cesse de se détériorer et peine lourdement à se relever du désastre et beaucoup parmi ses constituants ont fermé définitivement…

      Et le pays se rapproche progressivement du seuil d’un surendettement élevé avec un taux se rapprochant de 50 % du PIB…alors qu’en supposant qu’il n’y aura pas de deuxième vague de l’épidémie dans le pays, la projection de croissance du PIB ne sera que de…2 % en cette année de 2021 avec une croissance démographique annuelle de plus de 3.8 %... c’est-à-dire tout simplement, le pays est en train de dilapider et consommer son capital productif…et avec cette famine, c’est le capital humain qui passe en premier pour se détériorer dangereusement sans que le calife arrive à comprendre…ni la cause ni la solution…

      Rien que des projets délirants et des actions tape à l’œil...

      Et de l’off-shore bien entendu...

    • 14 janvier à 17:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ra-Vohitrin’ny Nofy,

      Selon votre imagination débordante, les bailleurs envoient aveuglement leur argent, sans regarder d’abord comment le gouvernement avait utilisé ce qu’ils ont déjà et leur projets à réaliser.

      Il faut être Ingahindriana conspirationniste pour avoir cette pareille imagination.

    • 14 janvier à 18:35 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Justement, les PTF sont en train de demander actuellement la transparence de l’utilisation des ressources…

      Ils ne sont pas aveugles du tout, ils commencent à traîner leurs regards sur les réalités après les décaissements effectués…en invitant la société civile à s’y pencher sérieusement…

      Des doutes persistants dans ce sens sont déjà formulés de manière diplomatique partout…

      Avec la forte suspicion qui pèse sur un grand argentier…qui, dirait-on dans les coulisses, venait d’acquérir un…jet privé…

    • 14 janvier à 19:30 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Andeha isika mba hanao kajy tsotsotra fotsiny…

      Raha mba nampiasaina tamin’ny zavatra hafa mantsy ny vola, mba mety nisy vokany tsara raha toa ka tany amin’ny fampiroboroboana ny fambolena sy ny fiompiana, na koa nametrahana tetikasa iombonana ho an’ny Fokonolona…

      673 tapitrisa dolara tao anatin’ny 10 volana no vola nindramina…

      Izany hoe, eo amin’ny 67.3 tapitrisa dolara isambolana eo no fandaniana…

      Izany hoe, eo amin’ny 2.2 tapitrisa dolara isanandro eo ho eo…

      Izany hoe, eo amin’ny 6.600.000.000 Ariary isanandro eo ho eo…

      Raha izany no nentina namokatra efa tsy mosarena toy izao ny Malagasy ! volana vitsy dia efa hita ny vokatry ny asa !

      Izao ny Firenena bokan’ny trosa, ny zava-bita tsy nitondra afatsy mosary sy hanoanana !

      Mbola tsy resahana aza amin’io vola ion y vola fanampiana nomena tsy natao ho trosa !

      Loza ity fa sendra izay faingan-tànana e !

    • 14 janvier à 23:02 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à Isandra

      "C’est rien diraient les andafy, en voyant les 120 Milliards de dettes COVID de la France.
      Ils auraient raison."
      Cessez donc de comparer la situation de Madagascar à celle de la France. Vous êtes ridicule. Les ménages français ont épargné, de janvier à septembre 2020, 90 milliards d’€ DE PLUS que pendant l’année 2019 ; soit 243 milliards d’€.
      Fin 2018, l’épargne totale des français était supérieure à 5100 milliards d’€. Fin 2020, elle atteignait presque 5500 milliards. Pourquoi croyez vous que l’état français emprunte avec des taux négatifs ? En premier, parce que c’est en France que le recouvrement de l’impôt est le plus efficace. En deuxième, parce que l’épargne des français est 2 fois supérieure à la dette de la France.
      Pour les raisons que je viens d’exposer, ne comparez pas l’incomparable.

  • 14 janvier à 16:40 | Besorongola (#10635)

    ‼️FILAZANA FAMPITANDREMA SY FANAIRANA‼️

    Mironagtra izay tsy izy ny #FANENDAHANA Ety #Antohomadinika entre Arrêt Mahitsy hatreo @ Lalam-by !!
    Ko mampilaza anareo izay handeha na tsy maintsy ho ety dia mba mailo fa betsaka no tratra ISAN’ANDRO entre 10h à 12h eo matetika.
    Na ireo mandeha BUS na ireo mandeha tongotra !!!
    🛑MANAITRA IREO MPITANDRO NY FILAMINANA MBA HIJERY AKAIKY AZY ITY FA MISY TAMBAZOTRA MIFAMPIARO ETY Mody iray iray no maka dia sasany miandry ny sasany vehivavy manafina mpangalatra !!!
    Misy milaza fa misy milaza mody Dôkera nefa MANENDAKA GAIGY LAHY !!!

    TENA KIVY IZAHAY SATRIA MATAHOTRA NY LAKO TAMPOKA ARY EFA NANENJIKA FA MISY MANARA-MASO MANDRAHONA...KA MBA JEREO AKAIKY RE TOMPOKO !!!!!
    ‼️‼️‼️SAMIA MAILO FOANA REHEFA ETO ANTANANARIVO FA MIRONGATRA NY FANENDAHANA !!!!

    • 14 janvier à 17:27 | Marika (#9389) répond à Besorongola

      Miarahaba Besorongola,

      Misaotra amin’ny fampilazàna , zava-dehibe ho an’ny olona mandalo amin’iny làlana iny no mahafantatra izany fisin-javatra ratsy izany. Mitandrema isika fa ny tampoka tsy maha lehilahy. Na izany aza anefa dia tsy azo atao ny mitandrevaka loatra amin’ny toerana maro samihafa, satria tsy eo ihany no misy ny fanendàhana.
      Tsy nahazo vaovao firy angamba i isandra momba ny fahatapahan-drano eto an-tànana ry Beso ka tsy de be resaka mikasika izay, lavitra loatra mantsy any frantsa ka taraiky ny pasoka.
      Mamono tena éry ny anao miaro sy manasoa ny fitondràna faikamboto, ny olona no lazaina fa tsy mijery sy tsy mihaino fa mafy hatoka, kanefa firifiry izay toro-hevitra sy tari-dàlana nomen’ny namana am-polony maro teto izay fa éeeé...Ny tenin’ny baiboly tsy masina lavitra noho ny lainga be n’i lejoely, izay mitsikera an’i lejoely dia fahavalo avokoa. Maro ireo namana tsy miteny intsony satria tsy misy tokoa antony handaniana fotoana hifamaliana amin’ny olona tsy misy saina intsony lasam-borona , mandady tanteraka eo anatrehan’ny filou joely ka aleon’ny namana mangina dia mitsakaraka izay mampety ny fiainam-pianakaviany.

  • 14 janvier à 18:10 | Besorongola (#10635)

    S’IL A LA CAPACITÉ, RAJOELINA DOIT TROUVER DES PARTENAIRES FINANCIERS POUR REDÉMARRER KRAOMA AU LIEU D’ATTENDRE L’ARGENT QUI TOMBE DU CIEL AU CHAUD À IAVOLOHA !

    Le collectif du personnel de Kraoma monte au créneau. Se sentant trahis par l’actuel ministre des Mines et des ressources stratégiques qu’ils accusent d’être de mèche avec « les russes », les employés interpellent directement le président Andry Rajoelina.

    Lors de la campagne électorale du second tour de la présidentielle, Andry Rajoelina s’est rendu sur le site de la Kraomita Malagasy à Brieville. Les employés lui ont donc rappelé sa promesse selon laquelle il traiterait les problèmes de la société en priorité s’il est élu.

    Dès le premier jour de la prise de poste du ministre des Mines et des ressources stratégiques, les représentants des employés de cette compagnie se seraient précipités à son bureau à Ampandrianomby, pour lui informer de la situation qui sévit à Brieville. Ils accusent quelques personnalités de l’ancien régime de conspiration avec la société russe pour procéder à la vente déguisée de la société.

    Depuis, les employés n’ont pas cessé d’interpeller le ministère sur la dégradation des conditions de vie des employés suite aux impayés de salaires. Ils auraient même proposé une solution pour redémarrer l’activité de la société en dehors de la coopération avec les russes.

    Le ministre aurait proposé aux représentants des employés la reprise des activités et la renégociation avec la société Ferrum Mining. Un décision inadmissible pour les employés qui accusent la société russe d’avoir participé au processus de mise en faillite de la Kraomita Malagasy.

    Ne sachant plus à quel saint se vouer, les employés ont pris acte de la proposition du ministre en signant un procès-verbal de la rencontre. Mais, la question est de savoir si cette proposition reflète-t-elle vraiment l’orientation politique stratégique du Président de la République ou s’agit-il d’une initiative personnelle dépourvue d’intérêt général ? Ainsi, ils se demandent si Andry Rajoelina est un homme de parole tout en rappelant que si le candidat n°13 a obtenu en moyenne 99,8% des voix dans tous les bureaux de vote de la localité, c’était grâce à la déclaration qu’il a faite lors de la campagne électorale.

    Vu que le ministère de tutelle leur a tourné le dos en leur tendant la patate chaude, les employés se tournent actuellement vers le Président de la République et attendent désespérément une solution rapide et objective.

    • 14 janvier à 18:20 | Marika (#9389) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Je vous ai bien dit Bonjour non ?
      N’oubliez pas, la moindre politesse , c’est de...
      Merci Beso.....bo.

    • 14 janvier à 19:01 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Bonjour Marika !
      Ne soyez pas si susceptible ! Remarquez que je n’ai pas répondu à vous particulièrement mais c’est un sujet général.
      Vous me remerciez pour la publication sur les insecurities à Tana et je vous en prie pardonner pour ce manquement.
      Merci pour votre interpellarion car la vie est une éternelle apprentissage

  • 14 janvier à 18:48 | Jacques (#434)

    Comment ne pas s’émouvoir devant des scènes pareilles, ces "damnés de leur propre terre" à qui, pourtant, on avait demandé de glisser dans l’urne un bulletin orange lors des dernières élections présidentielles et voilà qu’en réponse à leur acceptation on leur impose une mort lente, la bouche grande ouverte. Quelle "gratitude" de la part d’un pouvoir présomptueux, celui d’un autocrate ignare qui, face à une telle calamité, n’a pas hésité d’afficher éhontément le fruit de ses rapines à travers le coût extravagant de la scolarité de sa progéniture. Oui, mon aversion est immense à l’égard de cet individu sans scrupules et à ses encenseurs qui me reprochent de critiquer systématiquement au lieu d’avancer des solutions de développement pour le bled je leur réponds que cela ne relève pas de mon ressort, d’autres forumistes le font déjà très bien et c’est à ce voleur-pilleur de s’en inspirer si tant est qu’il lui reste un brin d’intelligence.

    Pas moins de 5 ministres dont celui des affaires étrangères bousculés dans une affaire classique de droit commun, tout un remue-ménage inutile parce que le maffioso en chef craint que son nom n’y soit cité. Extradition des pieds-nickelés arrêtés en AFS et ainsi que rapatriement des lingots d’or, rien que ça ! Risible, pitoyable. Que l’on sache si je ne m’abuse, les immenses quantités de BDR qu’il a fait sortir du bled n’ont jamais été rapatriées. J’ai cru savoir aussi que dans ce pays les douaniers bénéficient de prérogatives accordées par la loi, une sorte d’immunité donc, et ils ne peuvent être poursuivis tant que cette immunité ne soit levée.

    Un brin de bonheur, les malgaches n’en connaitront jamais tant que cet olibrius reste au pouvoir.

    Ps. Pour les amoureux de la 4L, elle va renaître :

    https://www.liberation.fr/france/2021/01/13/retour-de-flamme-electrique-pour-la-4l_1817241

    • 14 janvier à 21:30 | Besorongola (#10635) répond à Jacques

      Shalom bonsoir.
      Alors là Tatandraza et Maihol n’ont qu’à se faire tout petit...Merci pour les infos.

      J’aimerais vous connaître personnellement car il me semble que vous êtes un bon élément dans cette lutte ainsi que votre compère Vohitra. Dès que j’ai la possibilité, je descends au pays et on se donnera Rdv.
      Attention aux faux docteurs et prophètes dit la Bible Tout ce qui vient de Dieu n’echoue jamais car le plan de Dieu vise le bonheur de l’humanité mais pas son malheur !
      Atsipy ny tady eny antandroky ny omby ary ny teny am-pon’ny mahalala !

  • 14 janvier à 18:54 | Besorongola (#10635)

    Isandra dit :

    Ce régime offre des solutions, en promouvant des investissements qui permettront de créer des emplois, après avoir distribué des aides sur des aides,...rien que auprès des industries, plus de 78.000 emplois ont été créées, Stade de Barea, plus de 1.000, sans parler de Rova, des écoles, stades, etc, des petits projets, mais, créateurs d’emplois.
    …............
    Les constructions des Bâtiments et Travaux Publiques donnent du boulot le temps des constructions mais pas d’une façon durable . Après qu’est-ce qu’ils vont faire ces ouvriers malgaches employés par les chinois à Mahamasina ? ....pareil pour les écoles, certes ils travaillent quelques mois mais une fois les écoles construites qu’est ce qu’ils vont devenir...
    Rajoelina doit apprendre que la priorité c’est d’investir et d’encourager les créations d’entreprises, véritables créatrices de richesses Ouvrir tout grand le robinet des crédits aux PME avec la garantie de l’Etat. Beaucoup de Malgaches ont de très bons projets mais bloqués par le manque de financement. Rajoelina à obtenu 150 000 € pour démarrer son business, pareil pour Ravalomanana alors faites pareil pour les autres et ce pays va vraiment s’en sortir. Aider les entrepreneurs locaux à trouver des débouchées pour leurs produits. Financer leurs déplacements pour assister à des Foires internationales pour exposer leurs produits . Insitez les malgaches à acheter en priorité des produits locaux ... Les constructions des routes, des ponts et des réseaux d’électricité et d’eau sont prioritaires par rapport à tous ces bétons.steriles .. Le Rova et la Colisée sont construits et après ? Qu’est ce qu’ils rapportent aux Malgaches affamés ? Les Stades manaram-penitra sont bâtis mais après ? Comment ces stades pourraient-ils faire rentrer de l’argent aux misérables des quartiers bas ? Au contraire ce sont eux qui vont payer de leurs poches les tickets pour assister aux matchs... Si Tanamasoandro voit le jour, combien de personnes y trouvent sont compte à part les fonctionnaires et les nantis commerçants qui y seront installés. Tanamasoandro va encore amplifier les frustrations des misérables car c’est une structure qui brille sur la terre des misérables comme la City d’ Ivandry ou les centres commerciaux Jumbo ou autres Akoor... Les services publiques n’ont pas pour but de créer des richesses mais de rendre service aux citoyens. C’est à but non lucratif que les bâtiments des ministères sont bâtis contrairement à des entreprises.. ’Les commerces de luxe vont vendre quoi et à qui ? Des Rolex, des Audi, des 4x4,fes vêtements Adidas, Nike, Cartier ? .. O leretsy a !
    Avant de proposer un projet, Rajoelina doit toujours se poser la question "Comment ce projet pourrait rapporter de l’argent à long terme..’

    • 14 janvier à 20:46 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      J’ai entendu dire que certaines personnes ont tenté de raisonner DJ tsy ampy solaitre sur la priorisation des projets, qu’est ce qu’il a répondu le vilain ?
      "Inutile de discuter car mes décisions sont d’inspirations divines".
      Je ne plaisante pas. Vous pouvez demander confirmation de ces dires à Lemizo (toute personne fréquentant ce pouvoir sait qui est Lemizo).

    • 14 janvier à 21:16 | Rainingory (#11012) répond à Besorongola

      ça doit être le double effet Tom-mikorozaroza

    • 14 janvier à 21:33 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Shalom bonsoir.
      Alors là Tatandraza et Maihol n’ont qu’à se faire tout petit...Merci pour les infos.

      J’aimerais vous connaître personnellement car il me semble que vous êtes un bon élément dans cette lutte ainsi que votre compère Vohitra. Dès que j’ai la possibilité, je descends au pays et on se donnera Rdv.
      Attention aux faux docteurs et prophètes dit la Bible Tout ce qui vient de Dieu n’echoue jamais car le plan de Dieu vise le bonheur de l’humanité mais pas son malheur !
      Atsipy ny tady eny antandroky ny omby ary ny teny am-pon’ny mahalala !

  • 14 janvier à 21:38 | Besorongola (#10635)

    Vue dans FB
    Tapaka jiro tapaka rano d in tsony zany ?????

  • 14 janvier à 21:51 | Isambilo (#4541)

    La migration périodique des Antandroy vers le nord-ouest, y compris Nosy Be, pour travailler dans les champs de canne ne date pas d’aujourd’hui. Mais cela concerne surtout les hommes. Certains y restent définitivement d’ailleurs.
    Ce qui est suspect, c’est que ce soit carrément des familles qui migrent. Et là, c’est une question fondamentalement politique avec un but de déstabilisation générale.
    Les petits cons qui s’amusent à ce jeu méritent d’être dénoncés et sanctionnés.

    • 14 janvier à 22:23 | Rainingory (#11012) répond à Isambilo

      13 janvier à 00:44 | Rainingory (#11012)

      EXODE : efa tafakatra ao Fianarantsoa, Ambositra ny maro amin’ireo mpifindra monina avy any Atsimo nohon’ny mosary.

      Fa aiza lay Fanjakana mahatonga izao ?
      Voalohany teo amin’ny tantaran’i Madagasikara izao zavatra izao, taiza no mbola nisy fifindramonina toy izao nohon’ny kere ?

      Andao atao toy ny ahidratsy avadika dia alevina anaty tany ho tototra tsy himpongatra mandrakizay intsony ireo tsy valahara ireo !

  • 14 janvier à 23:59 | Shalom (#2831)

    Ny omaly tsy miova.

    Tamin’ny andron’ny tetezamita no nipaopaoka ery ny mpanongam-panjakana tamin’ny fitokanana ireny hopitaly manara-penitra hono.
    Lasa ny mpanongana, toa zara raha nisy nilan’azy ireny hopitaly ireny.
    Tamin’ny taona 2020 dia be vava ny mpomba sy mpisolelaka fa soa hono fa nisy ny hopitaly manara-penitra fa raha tsy izany dia tsy voafehy iny rantsan’ny valan’aretina iny.
    Amin’izao fotoana anefa, ahoana ny toetran’ireny hopitaly ireny ?
    Asa na nisy nahita ilay seho nataon’i RFI momba izany.
    Mampalahelo.
    Ny tena loza anefa dia ity mbola kingakinga manaonao foana manorona etsy sy eroa ihany kanefa manao izany tsy am-piheverana.
    Tsy misy mihitsy hevitra milaza ny fikarakarana ireny avy teo (entretien).
    Mampiseho izany fa fitondrana tsy ampy solaitra ka tsy misy antenaina ny amin’ny zavatra tomombana mihitsy.
    Jereo ny fambolen-kazo, mamboly dia misehoseho, mamboly dia toa izay foana, fa misy fikarakarana sy fanaraha-maso ireny voly natao ireny ?

    Tsy mahagaga fa fitondran’olona tsy ampy solaitra.

  • 15 janvier à 08:05 | lemama (#5841)

    À moins que je me trompe, aucune inauguration n’a été prévue pour le Sud ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS