Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 20 juillet 2019
Antananarivo | 08h29
 

Société

Michèle Rakotoson

« Mettre en place une politique des livres »

jeudi 13 novembre 2008 | Herimanda R.
JPEG - 35.1 ko
« Il faut répondre aux besoins des lecteurs » (Photo : Herimanda)

Une sonnette d’alarme. Michèle Rakotoson estime qu’il faut penser à mettre en place une politique des livres, une politique de la lecture des livres. Elle nous l’a déclaré dans une interview à l’issue d’une conférence-débat sur le livre qui a eu lieu hier à Ambohitsaina.
Cette femme est une figure bien connue dans le domaine de la littérature. Michèle Rakotoson est écrivain, romancière et dramaturge. Il y a eu un moment où elle a travaillé au sein de Radio France Internationale et France Culture et à la télévision (RFO) en tant que journaliste et responsable des manifestations littéraires.

Même si cet écrivain ne l’a pas affirmé expressément, force est de dire que, nous, à Madagascar, n’avons pas encore une politique ou une structure bien définie, en matière de livres pour inciter les gens à lire.

Le facteur « prix »

Pour Michèle Rakotoson, tout un chacun devrait réfléchir sur ce sujet. « Moi personnellement, je pense à la coopérativisation des éditions, coopérativisation des diffusions de livres. Je suis pour l’appui à un collectif de tous ceux qui oeuvrent dans l’édition des livres ».
Selon toujours cette femme littéraire, les livres et les contenus doivent aussi répondre aux attentes et aux besoins des lecteurs.
Concernant les coûts de livres, elle a avoué qu’ils constituent un des facteurs majeurs empêchant les Malagasy de lire. Dans ce cas, elle a lancé une idée d’une micro-édition numérique pour les ouvrages qui ne nécessitent pas une grande publication.

En fait, plusieurs raisons sont à l’origine de cette perte du goût à la lecture chez les Malagasy. Il faut trouver une solution, et surtout de l’appliquer. La conférence-débat qui a eu lieu hier s’inscrit dans cette perspective. Elle a été organisée dans le cadre des « Journées des livres » et a pour objectif de relancer la lecture et l’édition des livres.
La séance a vu la participation des enseignants-chercheurs, des libraires et des étudiants à l’Université.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS