Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 septembre 2019
Antananarivo | 10h44
 

Mercure

Mercure

lundi 19 janvier 2009

- En hausse.

Fenosoa Ratsimanetrimanana : L’ancien secrétaire exécutif du programme de lutte contre le Sida rebondit de manière inattendue. Car après avoir quitté, une semaine plutôt le projet le plus juteux du pays, il refait surface à la présidence de la République en qualité de secrétaire général. Il remplace à ce poste Hanitra Rajaonah, récemment nommée présidente du comité de pilotage de l’Université d’Antananarivo. Pour en revenir à Fenosoa Ratsimanetrimanana, il récolte à travers cette promotion le fruit d’un travail toujours vanté par le chef de l’Etat ces cinq dernières années. Ce qui lui vaut aujourd’hui d’entrer dans le saint des saints puisqu’en tant que SGP, il figure parmi les rares personnalités à avoir un accès direct au président de la République, de jour comme de nuit. Et à tenir la haute main sur tous les dossiers de la République.

- En baisse

Jean Louis Robinson : Pour avoir défendu l’indéfendable, le ministre du sport a du affronter la semaine passée un envoyé spécial du Comité international olympique. Jean Louis Robinson a donc du expliquer au général Palenfo, émissaire spécial du CIO, les raisons de l’entêtement du gouvernement malgache à s’ingérer dans les élections des membres des fédérations sportives nationales voire dans les affaires propres aux fédérations. Il a perdu la partie. Mais même si au nom du fair-play, les trois protagonistes ont tenu à sauver la face du ministère, il est évident aujourd’hui que le gouvernement doit revoir sa copie avec obligation de se conformer aux normes en vigueur dans le monde sportif d’ici et d’ailleurs. De toutes manières, c’est à prendre ou à laisser.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS