Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 juin 2019
Antananarivo | 06h18
 

Mercure

Mercure

lundi 22 décembre 2008

- En hausse

P. Pedro Opeka : Le Père des pauvres caracole toujours en tête des personnalités du pays. Probablement, il est le Malgache le plus connu à l’étranger. D’un coup et en moins d’un mois, le père Pedro Opeka reçoit deux prix honorifiques. L’un du Vatican et l’autre d’un organisme qui repère les gens qui font œuvre utile à la communauté. Cela grâce à son combat pour la réinsertion des plus démunis dans la société par le travail manuel et par l’éducation pour les enfants et les jeunes. En fait, on peut dire que le Père Pedro est à Andralanitra ce que Mère Tereza est à Calcula. Ce sont des individus qui méritent d’entrer vivants au Ciel même si c’est plutôt ici bas qu’on a le plus besoin d’eux.

- En baisse

Andriamanjato Richard : Beaucoup voient dans la débandade de Andry Rajoelina la main du pasteur Andriamanjato Richard. Dont le fils est devenu depuis trois semaines le bras droit du maire d’Antananarivo. Cette histoire de rumeur d’arrestation ne grandit pas en tout cas le jeune édile. Car il a lui-même contribué à l’alimenter sans pour autant être certain ni de ses sources ni les conséquences d’un tel acte. En effet, personne, jusqu’à maintenant, n’a vu la copie de ce mandat d’arrêt tant colporté. Elle jette en tout cas définitivement le doute sur les vraies motivations de son entourage puisqu’en croisant le fer trop tôt au pouvoir central, il se laisse découvrir trop précipitamment sa stratégie dans un combat de longue haleine.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS