Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 15 novembre 2019
Antananarivo | 02h13
 

Politique

Tiako i Madagasikara

Marc Ravalomanana se veut chef de file de l’opposition

lundi 29 juillet | Arena R.

Marc Ravalomanana s’est officiellement prononcé par rapport au statut opposant de son parti. Hier, lors d’une conférence de presse tenue à Bel Air, le président national de Tiako i Madagasikara (TIM) a manifesté son souhait de diriger l’opposition. Un poste qui lui revient de droit selon ses partisans vu qu’il a terminé deuxième aux élections présidentielles et que le parti est deuxième à avoir disposé d’un certain nombre de parlementaires à l’Assemblée nationale.

Sur le plan juridique, c’est le Tim qui s’est constitué légalement opposant auprès du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation conformément à la loi en vigueur. Cela n’empêche pas l’ancien président de la République de faire appel à tous les autres partis politiques qui partagent ses visions de l’opposition, constitués légalement et disposant des projets de société.

Concernant le projet de l’Etat de procéder à une modification de la loi en vigueur concernant le statut de l’opposition dans une nouvelle proposition de loi qui va être soumise au parlement à partir du 12 août et dans lequel le mis à l’écart du chef de l’opposition de la chambre basse n’est pas exclu s’il n’est pas député est plus que probable, Marc Ravalomanana a déclaré qu’il n’a pas besoin de siéger à Tsimbazaza. Il veut tout simplement qu’on respecte la loi en vigueur et qu’on valorise la démocratie dans le pays.

74 commentaires

Vos commentaires

  • 29 juillet à 09:06 | rayyol (#110)

    Partout ailleurs sur la planète du moins en general si vous n etes pas deputes vous ne pouvez pas sieger et surtout representer l opposition
    Il aurait du y penser avant
    Ce n est qu un opportuniste qui cherche toujours la meilleure solution non pour le pays mais pour lui meme
    Car il est imbu de lui meme

    • 29 juillet à 10:01 | Einstein (#3390) répond à rayyol

      C’est le meilleur homme politique de notre île.

    • 29 juillet à 10:11 | Isandra (#7070) répond à rayyol

      Si un roublard et truand est un meilleur politicien,...!

      Chacun a vraiment sa notion du meilleur,...

    • 29 juillet à 10:31 | Sabrina (#4247) répond à rayyol

      C’est ça la liberté Madame. Chacun a sa notion, son opinion...

      Cela vous étonne ? Cela vous choque ?

    • 29 juillet à 12:31 | Shalom (#2831) répond à rayyol

      M ou Mme rayyol, il est facile de tirer au jugé quand on n’a pas la bonne analyse et il est facile de dénigrer quand on déteste quelqu’un. Vous étiez-vous posé la question "qui a écrit cette constitution" ?
      Quand vous aurez la réponse, vociférez tant que vous voulez.
      Aussi vous faites référence aux autres pays, malheureusement dans beaucoup de pays, le chef de l’opposition n’est pas forcément un député. C’est pour cela que Ravalomanana a bien précisé qu’il n’est pas forcément nécessaire que le chef de l’opposition siège à l’Assemblée.
      Vous l’avez bien lu ou vous ne l’avez pas compris comme ça ?
      Enfin, en le traitant d’opportuniste, est-ce plutôt parce que vous avez peur de lui, d’où cette précipitation à changer la loi. C’est triste car là on voit qu’on est dans un pays de Bourbaki dirigé par des faux intellectuels et faux démocrates, on change la loi comme on veut pour l’adapter à leurs profits personnels, et comme vous le dites bien "opportuniste qui cherche toujours la meilleure solution non pour le pays mais pour lui meme ", c’est plutôt à l’IRD qu’il faut l’appliquer ! Ravalomanana est un des politiciens actuels qui peut parler de la politique réelle à Madagascar. Avez-vous vu son dernier voyage à Bruxelles ? S’il ne vaut rien, ces leaders européen perdront-ils leur temps à le recevoir ?
      Coucouc IRD ! Faut pas trembler, maintenant nous parlons vraiment de démocratie.

    • 29 juillet à 13:54 | rayyol (#110) répond à rayyol

      L equation est faussees des le depart comment espérer arriver a un résultat valable Soudainement l homme s est mue en modele impeccable Ou est ce que le serpent a changer de peau Mais demeure toujours un serpent Il est malin il sait qu il est au sol il ne bouge pas car il ne veut pas etre mis a mort il espere une erreur de son adversaire
      Sous d autres cieux n importe lequel politicien aurait accepte l état des choses et passerait justement a autre chose Pourquoi cet acharnement contre quelque chose qui lui échappe sans cesse il n a pas encore comprit Qu il n a pas de place dans le décor son temps est révolu qu il passe a autre chose Il fait déjà parti des antiquités que fait t il ici Les dernières elections aurait du lui faire comprendre son temps est passe c est fini cela ne reviendra pas Mais connaissant l homme il ne guette que l occasion de redevenir nuisible il espère recréer ce momentum Il guette la moindre faiblesse chez son adversaire Pas qu il veuille aider le peuple Malgache Pour lui celui ci n a toujours été qu un instrument pour satisfaire ses ambitions Puisque il y tient a son parti pourquoi ne se trouve t il pas un remplaçant
      Mais il n a confiance en personne d autre que lui meme. Croyez vous que son ennemi va lui laisser la moindre chance de relever la tète pour mordre encore Si oui c est qu il est complètement idiot
      Ce qui va se passer facile a voir on degage tout ce qui lui ressemble du municipal et on l empeche de devenir opposant politique
      Pas que cela me fasse un seul pli je m en contrefiche mais ainsi va la politique a Madagascar Ce que je vous demontre que vous aimiez ou pas c est ce qui aura lieu Je n y suis pour rien je vous lit tout simplement son horoscope

    • 29 juillet à 14:02 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Je ne vous parle pas de son ennemi Andry cela se fera en temps et lieu inutile de devancer l attelage On ne peut accélérer le temps
      Ses bons coup ou erreur sont a venir et il sera juger en temps et lieu
      Vous êtes un fanatique de Ra8 moi je ne le suis pas et de personne j observe tout simplement et emet ce que je constate depuis 11 ans Deja

    • 29 juillet à 14:07 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Bruxelles et meme si c etait la Chine Je voyage moi aussi et puis Énormément de gens voyagent et pour de multiple raison Est ce que cela nous rend plus intelligent Vous acheter un billet et vous partez et voila N importe lequel individu peut voyager Paris, Bruxelle, Canada, Chine, Mongolie ,

    • 30 juillet à 18:47 | Besorongola (#10635) répond à rayyol

      Je ne suis pas pro Ravalo loin de là mais dans ce cas c’est Rajoelina qui a instauré cette Constitution donc cette Loi. C’est compliqué pour la Majorité parce que c’était pareil pour l’Article 54 sous Rajao . Les pro Rajoelina n’ont pas lâché Rajao jusqu’à son départ. Rajoelina doit faire attention de changer la Constitution à sa taille sinon cela peut se retourner contre lui. Il va perdre en crédibilité. Ravalo est intouchable à mon avis parce que Tanà et la diaspora sont en majorité pro Ravalo. Ils cherchent toujours à en découdre avec Rajoelina pour venger 2009. Si Rajoelina s’aventure à mettre Ravalo en prison , ce dernier deviendra un martyr et les Malagasy ont toujours pitié des martyrs.

      Là nous sommes dans une politique à 100% , nous verrons l’habilité de Rajoelina ou sa faiblesse pour contourner cette affaire.

      Si j’ai des conseils à donner à Rjoelina, je ne toucherais pas à la loi, j’observe la loi telle quelle est et je laisseais cette place à Ravalo mais je travaillerais bien pour couper les herbes sous les pieds des Ravalo and Co.

  • 29 juillet à 09:13 | betoko (#413)

    Il disait "qu’on respecté la loi" MDR

  • 29 juillet à 10:05 | Isandra (#7070)

    Moi, je ne trouve pas pourquoi ce poste on ne lui attribue pas s’il remplit tous les critères,...

    Cependant, ce qui est déplorable leur manière, ils réclament qu’on respecte les lois, comme si ce régime ne respectait pas les lois concernant ce point, mais, en quoi, ce régime a t il bafoué les lois si le chef de l’opposition n’est pas encore nommé jusqu’à ce jour ? Mais, pourquoi, Ravalomanana n’avait il pas réclamé l’application de cet article à l’époque de Rajao ? Ou l’application de lois est-elle réclamée seulement quand il s’agit de lui ?

    • 29 juillet à 10:16 | betoko (#413) répond à Isandra

      Paraît que cette loi a été déjà votée du temps de Rajao,mais il n’avait jamais signé le décret d’application
      Selon. la gazette et news Mada ,Ra8 ne pouvait pas être le chef de l’opposition si on se réfère à la constitution ,donc à la HCC de valider ou non la nouvelle loi

    • 29 juillet à 10:56 | manga (#6995) répond à Isandra

      Betoko&Isandra,
      Le parti TIM et quelque soit le nombre, est représenté au sein de la chambre basse.
      - Il a constitué son groupe parlementaire et,
      - Il a le plein droit de se positionner là où il veut mais c’est le terme "opposition" qui vous met dans pareille circonstance ; en cherchant par tous les moyens de le dénigrer.
      - Quant à son président, il vous l’a signalé depuis que son parti a bel et bien pris sa position par rapport à la situation.
      Les candidats ont été élus et ont nommé le président, les représentants, les questeurs ainsi d’autres membres permanents, et ont même reçu l’aval de l’état pour une prochaine session extraordinaire.
      Jusqu’à la minute où nous discutons sur ce forum, le parti TIM n’a reçu, et sauf, qu’un récépissé de dépôt de déclaration de la part de la Préfecture.
      En d’autres termes, aucune pièce certifie que ce parti a obtenu gain de cause, et devrait être reconnu officiellement pour siéger au sein du parlement comme étant.
      Pour vous Isandra, comment voulez-vous encore négocier avec quelqu’un qui ose encore mentir et emprisonner des innocents de l’aviation civile pour des faits aussi flagrants que tels ?
      Et s’il ne l’avait pas fait avec RAJAO, qu’est ce qui empêche au nouveau président de l’entériner, avec mention sur J.O., au lieu de proposer un autre article de Loi visant à mettre en porte-à-faux celui qui voudrait se prononcer en tant que tel.
      La question à laquelle je me pose est toute simple : c’est quoi ce vacarme ?

    • 29 juillet à 12:36 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Isandra et Betoko,
      décidément , vous ne pouvez pas contrôler vos hystéries dès que le nom de cette personne s’affiche, Mais les IRD sont majoritaires, qu’est ce qui les empêche de voter une loi , voire plusieurs lois contre cette personne ? mais oui, c’est dur d’ être frustrés à cause de ses propres lâchetés, hein, et je ne parle pas de la difficulté à appliquer la constitution orange ..... eh , on se rend compte maintenant que l’opposition ne doit pas être méprisé... que le sénat est budgétivore etc....
      Ravalo n ’est pas sans défaut, mais il n’ a pas trahis la nation.....se retrancher dans une ambassade étrangère est très grave, c’est engager le pays dans une dette qui ne dit pas son nom.

  • 29 juillet à 10:27 | rebey (#9809)

    Ravalomanana est un mauvais politicien, mais c’est le moins pire jusqu’à maintenant, car il fait fructifier son argent à Madagascar, c’est ce qui donne beaucoup de travail aux petits-malgache

    En cela , s’il a commis des injustice, fiscale ou autre, on aura le temps et le moyen de le corriger, car les biens sont sur le sol Malgache .

    Maintenant, si Ravalo veut gagner, il faut qu’il se réconcilies avec les côtiers (en se débarrassant des anciens leader côtiers pourris qui était avec lui avant, car ceux là ont de mauvaises reputations).

    Quant au chef de file de l’opposition, je ne sais pas qui a inventé ce MACHIN-BIDULE,... c’est surement un truc à la FMI,

    cela veut dire donc, qu’on n’a pas le droit de parler, si on ’est pas dans ce genre de cadre , c’est carrément contraire à la démocratie .

    Etre leader de l’opposition, c’est s’emparer des sujets brûlants, et de bien convaincre l’opinion, ici au MT.com comme ailleurs,
    Le Pen , Trump, Poutine sont devenus populaires, sans avoir été chef de file de l’opposition dans leurs pays respectifs

    les opposants respectifs à l’epoque c’etait Waquiez ET Mélenchon en france, (c’etait Mc Cain aux states , et c’etait Routskoi en Russie.

    • 29 juillet à 11:00 | Vohitra (#7654) répond à rebey

      L’usage des supposées et fausses allégations de différends entre Ravalomanana et ceux que vous êtes en train de désigner sous le terme subjectif de " Côtiers "est le leitmotiv avancé par les partisans du calife lors de la dernière campagne afin d’induire en erreur la population des zones littorales du pays.

      Êtes-vous parmi ceux qui avaient été piégé dans cette machination politique de bas étage ?

    • 29 juillet à 11:17 | rebey (#9809) répond à rebey

      mon cher Vohitra, je ne suis pas justicier, et encore moins un moraliste, cette histoire de Côtier fondée ou pas, ...., a marché pour les adversaires de Ravalo, et a causé la défaite de Ravalo.

      Et cela risque d’être encore re-utiliser,

      Je peux m^me vous dire que TGV n’est pas plus côtier-phile que l’on croit, il suffit de voir son entourage , mais ça c’est un autre problème

      En politique il faut regarder les choses tels qu’ils sont , mais pas tels que vous le souhaitiez ou pensiez,

      Le jugement de valeur sur la véracité, ou le bien fondé d’un phénomène appartient aux philosophes, et aux pasteurs, sociologues etc...

    • 29 juillet à 11:23 | betoko (#413) répond à rebey

      Fructifier son ARGENT à Madagascar dites vous ? Une grosse partie de cet argent vient du FMI et de la Banque Mondiale et il l’avait reconnu en public qu’effectivelent il avait mélangé la caisse de sa société avec la caisse de l’État
      2 Savez vous qu’il possède une entreprise en Afrique du Sud et c’est sa fille qui la gère ,car selon des indiscrétions ,il n’ose plus y mettre les pays car il a fui ce pays d’une façon pas trop claire comme un voleur

    • 29 juillet à 11:53 | Vohitra (#7654) répond à rebey

      Rebey,

      A vous lire, on voit aisément que vous êtes un partisan de la restauration de la pratique révolutionnaire de quota ethnique dans les nominations et autres prises de responsabilité dans l’échiquier politique du pays, heureusement que Ntsay Christian n’est pas tombé dans le piège déployé par Bekasy...

      La population de Madagasikara est composée de plusieurs ethnies, une diversité due à l’histoire de peuplement du pays, et cette différence est une richesse culturelle à gérer pour le bien des futures générations à venir, une diversité englobée dans un ensemble qu’est le Malagasy du 21ème siècle...

      Le terme côtier désigne l’ensemble des habitants vivants dans les 1.500 kms de zones littorales du pays, y compris les étrangers et les indo-pakistanais...et les Merinas et autres ethnies bien entendu...

      Si on veut parler du développement régional, parlons-en tout en laissant de côté la différence ethnique. Mahitsy et Tsiroanomandidy, deux Communes connus pour la prospérité de leurs marchés de zébus, et localisées dans les régions Analamanga et Bongolava, des éthnies peuplant les Régions du Sud du pays y sont bien implantées et bien intégrées à ce que je sache...et ça ne les empêchent pas d’avoir voté en faveur de Ravalomanana lors du dernier scrutin présidentiel...

  • 29 juillet à 10:41 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Pourquoi vouloir toujours créer une confusion et autre diversion quant il s’agit du contexte politique dans ce pays ?

    Aucun doute ne devrait plus subsister quant au positionnement du parti TIM en tant que première structure politique s’érigeant au rang de parti d’opposition à la coalition de partis politique MAPAR actuellement au régime.

    C’est le parti qui est passé au deuxième tour du dernier scrutin présidentiel en véhiculant son opposition ouverte aux pratiques, aux idées, et propositions de changement formulées par le MAPAR.

    Le débat actuel, si on peut encore appeler ça un débat, tourne autour de la place et rôles de l’opposition au sein du parlement en l’occurrence l’ Assemblée Nationale, une Institution dotée du pouvoir législatif, et composée d’élus.

    Dans le contexte du moment, c’est le TIM qui est le premier parti politique d’opposition ayant un groupe parlementaire et disposant le plus de nombre d’élus issus de l’opposition au sein de la chambre basse.

    Normalement, c’est un ÉLU issu du groupe parlementaire TIM qui devrait prendre et occuper la place du chef de file de l’opposition au sein de l’Assemblée.

    Ravalomanana Marc devrait se cantonner dorénavant à la gestion courante du parti TIM, et participer à la formulation et promotion de l’idéologie et principes méthodologiques matérialisant la marche du parti vers les prochaines échéances électorales à venir, et préparer progressivement la relève au sein du parti TIM.

    Le parti TIM aurait beaucoup à gagner dans le futur sur l’échiquier politique s’il s’écarte progressivement des séquelles de la crise de 2009, et se concentrer dorénavant sur son rôle d’opposition en démontrant l’innéfficience et les lacunes notoires, ainsi que les manques de pragmatisme dans la PGE et dénoncer vigoureusement les défaillances du régime en matière de gouvernance, et oui, rien qu’au bout de six mois de pratique du pouvoir, le MAPAR est en train de crouler sous le poids de l’incompétence, la mauvaise pratique, et les querelles intestines mais surtout les défaillances notoires en matière de gestion des finances publiques.

    Et ces rôles d’opposition dans le cadre institutionnel devraient être dotés de cohérence et de visibilité en se délestant progressivement de l’irruption intempestive d’un humeur déplacé et d’un ego surdimensionné...

    • 29 juillet à 11:10 | rayyol (#110) répond à Vohitra

      Son parti peut former l opposition mais de la a devenir chef et se presenter comme tel qu il se fasse elire si il le peut Mais avant tout qu il se débarrasse de ce dossier de malfaiteur qui lui colle a la peau
      IL a déjà été condamne a plusieurs reprises que fait t il donc en politique qu il s occupe de ses affaires encore heureux de ne pas croupir en prison.C est le problème de Madagascar
      Pays sans règle ni loi donc pas pour demain le changement
      Le message est clair Faites ce que vous voulez avec de l argent tout s achète Et Andry espère changer le pays
      Faut être d une naivete incroyable pour croire qu il puisse changer quoique ce soit On le tient par la barbichette il n est pas libre de ses mouvements et il pretend gouverner Que du rêve en couleur

  • 29 juillet à 10:46 | triker (#9502)

    Salut ,
    JE ME REJOINS A DDA POUR L’OPPOSITION MÊME SI POUR MOI DADA et un peu zinzin.
    il en a qui me dises que je me crois intouchable sur mon clavier et tout.
    c’est normal ,c’est mon travail à la différence que moi je peux vous toucher.Je conduit aussi des gros camions SPL en France. http://ujnkg4uirpaiqejr.onion/doku.php

  • 29 juillet à 10:48 | triker (#9502)

    Salut ,
    JE ME REJOINS A DDA POUR L’OPPOSITION MÊME SI POUR MOI DADA et un peu zinzin.
    il en a qui me disent que je me crois intouchable sur mon clavier et tout.
    c’est normal ,c’est mon travail à la différence que moi je peux vous toucher.Je conduit aussi des gros camions SPL en France. http://ujnkg4uirpaiqejr.onion/doku.php

  • 29 juillet à 11:10 | kartell (#8302)

    Si ce n’était pas lui, qui cela pourrait être d’autre ?...
    Mais, ce terme opposition a-t-il la même signification que dans un pays normal autrement dit démocratique ?....
    De toute évidence, Ravalomanonana se devait d’endosser ce rôle officiel pour se donner une épaisseur politique en attendant des jours meilleurs très hypothétiques !..
    Inutile d’ajouter que cet emploi intérimaire sera loin d’être celui d’un politique avisé
    mais celui d’un épicier qui a assisté impuissant à la prise de son commerce par plus malin que lui !...
    Ce qui n’empêche pas ce perdant milliardaire de tenter de nouer des contacts extérieurs pour faire valoriser son nouveau job en se présentant comme un éventuel recours au tsunami orange en passe de devenir une simple vaguelette, à la suite de l’immersion du caïman alfa dans le marigot !...
    L’apprentissage risque d’être long et pénible d’autant que le maître des lieux ne lui fera aucun cadeau surtout si son quinquennat vire du vin de messe à une affreuse piquette ..
    Étonnant de l’entendre dire vouloir tout simplement qu’on respecte la loi en vigueur et qu’on valorise la démocratie dans le pays.de la part d’un politique dont le passé a été tout sauf cela !..
    Il serait grand temps que le pays opte pour un renouvellement de sa classe politique imbue pour se donner une première chance de se sortir de cet bourbier qui conduira nulle part ..
    La majorité comme l’opposition n’auront de réelle signification que lorsque l’on mettra un terme à une abstention record et que l’on cessera de parler à tort et à travers des valeurs qui n’ont plus aucun sens dans des discours politiques virant au vulgaire sermon dominical !.....
    On en est là aujourd’hui et ce n’est pas avec cet archétype symbolisant la république bananière que cette soi-disante démocratie risque d’avancer d’un petit pas étant en fauteuil roulant depuis bien longtemps !...

  • 29 juillet à 11:53 | papangue (#9623)

    Salama e !

    Akory lahaly, akory lihe , mbola tsara,

    Il y a quelque chose détonnant dans cette démocratie vacillante en ce qui concerne « le statut » de l’opposition, ne serait-ce que la demande à faire auprès du ministère de l’intérieur pour se déclarer de l’opposition, c’est débile !

    L’AN n’a rien à voir avec l’exécutif, les partis ne devraient jamais, une fois l’AN aller quémander un aval d’un ministère.

    C’est assez étonnant ce débat sur le chef de l’opposition, dans les démocraties établies et reconnues, il y a un chef de file de l’opposition qui est le chef d’un parti, et celui qui est chef de groupe dans l’AN qui peut être une autre personne…

    Mais à M/car, est ce qu’on peut dire que c’est une démocratie, dans la mesure où le taux de participation aux élections législatives était ridiculement bas et même les élections présidentielles étaient boudées par le peuple, en dehors des fraudes massives que tout le monde a accepté : CI, HCC, CENI sauf les organisations comme SEFAFI, CNOE, Safidy …

    Le Malagasy ont baissé les bras, ils ne participent plus ou peu aux activités politiques, c’est un vrai danger car ne pas voter donne des élus dangereux pour le pays et surtout aux Malagasy eux-mêmes.

    Les politiques malagasy sont parmi les plus pourris, les plus nuls de la planète, aujourd’hui, le comportement du TIM est assez symptomatique, pourquoi voter 100% Christine R ? Pourquoi ne pas voter blanc ou contre, et parait -il il y a des partis indépendants, ceux-ci aussi ont voté Christine…

    Dans une vraie démocratie, l’opposition aurait proposé un candidat !

    Ces bégaiements montrent aussi, depuis les manifestations « gagnées » par le MAPAR et le TIM de l’année dernière les limites des « stratèges » du TIM, il est grand temps de trouver un vrai second pour Ra8.

    Il est temps de changer vers les vrais débats d’idées et non des partis centrés uniquement sur des personnes, sans idéologies, les personnes créent des partis uniquement pour avoir de postes, se faire connaitre, le mieux est d’être " artiste", « chanteur » pour l’instant.

    • 29 juillet à 12:34 | Isandra (#7070) répond à papangue

      Papangue,

      "il est grand temps de trouver un vrai second pour Ra8."

      Hanitra R était l’une des leaders du mouvement députés 73, je m’attendait qu’elle aura une place très importante dans la campagne de Ra8 et au sein du TIM, elle ferait une bonne seconde et une bonne alternative pour lui, mais, non, Ravalo n’aime pas qu’il y a quelqu’un qui lui fait de l’ombre, lui vole la vedette, Hanitra R était plus ou moins mise sur la touche,...

      Pareil pour Guy R, pourtant, ces gens-là sont des fidèles à lui,...

    • 29 juillet à 12:34 | betoko (#413) répond à papangue

      Vous avez raison sur certains points ,si vous avez lu la constitution de la IV ème république ,une constitution pas très claire ,l’opposition doit être représentée à l’Assemblée nationale car depuis le première république cette opposition n’avait jamais eu un statut au seins de la chambre basse ,maintenant on essaie de tout manipuler chacun à sa façon et de mauvaise foi
      Winston Churchill disait ,il n’y a pas pire que le régime dit démocratique ,mais jusqu’à maintenant aucun régime n’est en mesure de la remplacer

  • 29 juillet à 12:21 | Isandra (#7070)

    Dans ce parti ho TIKO i Madagascar, il n’y a qu’un nom Ravalomanana,...!

    • 29 juillet à 12:34 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Ny tena misy aloha dia ny hoe Miaraka Amin’i Prezida Andry R.

    • 29 juillet à 12:51 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Ianareo anie tsy manana fototra hanorenana ny fitondrana afatsy ny fankahalana sy ny fanoherana an’i Ravalomanana e !

      Zaranareo aza misy sy mbola eo i Ravalomanana !

    • 29 juillet à 12:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Mais, Rajoelina n’est pas partout, à la mairie que le nom Ravalomanana, chef d’opposition, Ravalomanana, etc,...

  • 29 juillet à 13:11 | Isandra (#7070)

    Le régime devrait faire attention, car cette pression de Ravalo pourrait être un piège, car si Rajoelina désigne Ravalo comme son chef d’opposition sans accord entre tous les opposants, cela pourrait être interprétée que celui qui impose le clivage politique, si vous n’êtes pas pro-Rajoelina, vous êtes automatiquement ZD, et en cas d’échec de Rajoelina, ce sera l’autre qui accédera au pouvoir, il n’y aura pas d’autre alternative. Alors là, les malveillants pourraient allumer le feu de la cause ethnique,...!

    Il faudrait attendre que tous ce qui ont l’orientation dans l’opposition se réunissent et désignent leur chef,...Ce ne doit ni ce régime, ni TIKO I Madagsikara, qui en décide.

    • 29 juillet à 13:15 | benantsa (#10178) répond à Isandra

      Enfin une proposition crédible et pleine de bon sens. C’est d’une évidence fondamentale !

    • 29 juillet à 13:47 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Lequel parmi ceux qui se targuent faire partie de l’opposition, en dehors du TIM, avaient participé à la dernière élection présidentielle au juste ?

      La réalité est que le régime a peur du TIM qui se positionne dans l’opposition, et qui à l’avenir risque de fédérer tous ceux qui ne sont pas partisan du régime en place ; le régime prévoit déjà ce qui pourrait arriver en cas d’échec de leur gouvernance, et là actuellement, cet échec n’est plus dans le domaine de la probabilité...

      Et pour y pallier, le régime veut créer et anticiper l’avènement d’une opposition fantoche, malléable à souhait...

    • 29 juillet à 14:23 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Et que croyez vous qu il fait dans le moment le regime On l evince de Tana en nommant un Pds pas d election municipale cette annee si vous savez lire On l évince de l opposition c est déjà en marche Que reste t il de lui Comme on dit réduit a sa plus simple expression
      Ravalo tout ce qu il peut faire c est se trouver un remplaçant pour le Tim
      Et de l au delà car comme nous tous il ne vivra pas éternellement, observer ce qui se passera dans 50 ans

    • 29 juillet à 15:26 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      "La réalité est que le régime a peur du TIM"

      C’est vrai, Rajoelina ne va pas commettre la même erreur que Ravalo, sous-estimer son adversaire, sinon, celui-ci n’aurait pas dit "Tsapao aloha ny herinareo", mais, jusqu’à ne pas dormir à cause de la peur de TIM, je trouve c’est un peu exagérée de votre part.

  • 29 juillet à 13:28 | reviv (#9830)

    ok tout ça est intéressant et ça donne du consistant aux échanges.

    à rappeler tout de même que dans la genèse de la chose, j’observe que dès le début tout est faussé et faire de la politique à Madagascar est une question de pur opportunisme.

    croyez-vous vraiment que l’on fait de la politique à Madagascar ?
    au fait, c’est quoi la politique ?
    à quoi sert-elle ? ce sont en général des questions posées aux collégiens et lycéens.

    pour avoir une idée claire cf les deux chambres et les institutions existantes.

    si les politiciens faisaient de la politique, le ressenti de ses apports par la population aurait été positif et signifiant et le pays ne serait peut-être pas classé 3e pays à partir du bout de l’échelle.

    en ce sens, dans le contexte bien local, basé sur le faux principe de ...ne cherchant qu’à consolider leur confort, il était difficile pour le perdant de se déclarer dans l’opposition par peur de perdre la face et surtout surtout par souci d’échapper au partage du gâteau, rien que ça .....
    cela se traduit bien souvent par le :
    " miara-mintanana " lequel à fait surgir le mapar1 2 3, etc.. et du Tim multivisage pour obtenir des places au soleil et se faire représenté ...quel que soit le gvrt sorti des urnes et ceci au détriment de toute une population aux yeux écarquillés par l’étonnement mais aussi eplorés.

    qd on observe que faire de la politique équivaut avant tout ... à migrer vers le cercle du plus fort et du gagnant du moment pour des raisons bassement mercantile pour un enrichissement rapide et non une conviction forte à faire valoir par respect des électeurs et la noblesse de la politique pour le bien commun, alors il n’est surprenant de voir la non adhésion de la population à des partis politiques.
    et son rejet des politiques se traduisant par une forte abstention record à toutes les élections doivent bcp faire réfléchir.....pour aboutir à des vraies réformes.

    • 29 juillet à 14:26 | rayyol (#110) répond à reviv

      Comme l equation est fausse Quelle sorte de calcul espérer vous

    • 29 juillet à 15:08 | rayyol (#110) répond à reviv

      La veille du fameux jour de la mise a sac J avait prit rendez vous avec un officiel du FMI a qui j avait poser quelque question concernant Ravalo Comme nous etions au restaurant il m a dit pas ici trop dangereux on se donne rendez vous pour boire un pot et je vais te dire ce qui se passe Rendez vous qui n a jamais eu lieu car le bal a commencer des le lendemain Et le FMI a quitter Madagascar

  • 29 juillet à 13:29 | lé kopé (#10607)

    Bonjour à tous , pour Isandra et Betoko , vous êtes deux à ne pas répondre à une question qui engage vos "crédibilités " sur ce forum .Que pensez vous du reportage de France 24 :"chronique d’une prise de pouvoir à Madagascar en 2009 " où les intervenants sont tous devenus Ministres et , décideurs au cours de la transition .C’est une Télévision reconnue au niveau Mondial, au lieu de vous référer à un journaleux , habitué à adouber le pouvoir en place et faire des flagorneries avec une presse servile. Vous avez toujours esquivé la réponse ,mais selon l’adage ,"qui ne dit mot ,Con...sent . Même Sarkozy a reconnu le coup de ...pouce et le coup d’Etat .

    • 29 juillet à 14:40 | rayyol (#110) répond à lé kopé

      Vous aussi vous partez d une base totalement fausse et espérer arriver a la bonne réponse Mais vous êtes dans l erreur Ce n etait pas parti au debut pour être un coup d état Je le sait pertinemment et cela a 100% sur Ce devait être une mise de cote tout simplement
      Tassé Ravalo lui enlever certains pouvoir mais pas le démettre car la est l erreur qui nous a mener ou nous sommes présentement personne ne voulait cela Mais Ravalo n a pas reagi tel que prévu Il a démissionner et a foutu le camp
      Et maintenant que fait t on personne pour le remplacer Alors a la surprise générale de pas intéresse du tout Andry n avait plus le choix il a prit le pouvoir abandonne c etait le seul choix immédiat Ce qui etait contre son intention au depart il n en voulait pas Pas question Et voila ou nous ensommes maintenant

    • 29 juillet à 14:45 | rayyol (#110) répond à lé kopé

      Sarkosy Et oui mais il s est gourre la aussi tout comme avec Khadafi sa n a pas tourne tel que prévu et voila Et depuis ce temps j en entend des vertes et des pas mures Incroyable l imagination humaine Et dire que sa la debute d une facon si stupide et regardez ou nous en sommes

    • 29 juillet à 14:47 | rayyol (#110) répond à lé kopé

      Et le plus idiot dans tout cela c est Ravalo Voila ou sa mène quand l on veut tout contrôler tout seul Et le pire il n a pas changer pas du tout

    • 29 juillet à 14:54 | rayyol (#110) répond à lé kopé

      Ravalo si sont pouvoir avait été assis sur une base le moindrement consistante il serait sans doute encore la
      Mais il n écoutait personne Je connait certaine personne qui etait tres influente a ce moment au niveau international et qui se disait ami de Ravalo Eux meme ont dit que Ravalo n écoutait personne et qu il etait l artisan de son propre échec

    • 29 juillet à 15:04 | betoko (#413) répond à lé kopé

      Je n’esquive pas du tout à votre question Je n’ai pas eu l’occasion de regarder ce reportage de France 24, chacun interprète à sa façon quand cela l’arrange
      L’année dernière une journaliste avait posé cette question à Ra8 lors de la FIM à Tanjombato
      Mr le président pour quoi vous avez démissionné de votre poste de président de la république en ,2009
      Réponse ; Ne me reposez plus jamais cette question
      2- Lors de leur tête à tête sur TVM pour le second tour pour l’élection présidentielle Ra8 disait qu’il était victime d’un coup d’État en 2009 et Andry Rajoelina lui répondit Pas du tout ,j’ai lu votre ordonnance de démission et vous avez n’étiez pas oblige
      Ra8..... Je disais à ceux à qui j’avais transmis le pouvoir que c’est juste pour un temps Fou rire dans la salle de la TVM
      Est ce que la parole de Sarkozy a une importance quelconque ? Est ce qu’il était présent ?
      Allez sur RFI et demandez à écouter le reportage de feu GISLAINE DUPONT quand le vice amiral Hyppolite avait remis le plein pouvoir à Andry Rajoelina ,mais avant de l’accepter ce dernier avait demandé l’avis de la HCC ,la quelle avait accepter
      En 2002 ,Ra8 était arrivé au pouvoir par un coup d’etat ,vrai ou faux ?

    • 29 juillet à 15:11 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      lé kopé,

      Qu’est ce que j’en pense ? Je pense que France 24 ne faisait qu’essayer de justifier la bourde de Sarko,...disant c’est un coup d’Etat.

      Cet’événement est similaire à ce qui s’est passé en Egypte, en Tunisie, pendant le printemps Arabe et dernièrement au Burkina Faso, pour déloger Blaise C, c’est une révolution populaire suivie de ralliement de leur armée.

      Les actions du Venezuelien Juan Guaid autoproclamé Président ne sont pas qualifiées coup d’Etat, dans la mesure où il est soutenu par la CI, en particulier, les Etats unis, qui compteraient y envoyer des marines,...

      N’oubliez pas, non plus que Ravalo a pris des ministères et le palais de Mahazoarivo en force, et rallié par des militaires dirigés par Mamizara Jules, alors que Ratsiraka était encore au pouvoir, pourtant, ni son forcing électoral, ni son accession au pouvoir, n’a pas été qualifié coup d’Etat,...

      La seule faute de Rajoelina, il n’est pas pro-Américain. Ainsi va la vie de notre monde injuste,

    • 29 juillet à 15:22 | lé kopé (#10607) répond à lé kopé

      Rayol ,merci pour la réponse ,les deux autres se sont défilés à cours d’arguments .Votre scénario est crédible ,cela prouve que vous faisiez partie des gens qui ont essayé de rectifier le tir à Ravalo.(j’en conviens).Mais vous savez que dans ce genre de "réajustement " ,il y a des impondérables que l’on ne maîtrise pas, et surtout des malintentionnés qui n’attendent qu’à se servir (la preuve).Que ce soit du côté de Ra8 ou du côté adverse ,il y a eu des couacs .Comme les Barea nous ont montré le chemin, enterrons nos querelles inutiles et travaillons ensemble pour le bien de notre chère patrie . Je suis convaincu qu’il y a des gens valables et compétents dans les deux camps .MAESTRO était comme vous dans le secret des Dieux , li connaît parfaitement les causes de la démission de Ra8 .

    • 29 juillet à 19:36 | lysnorine (#9752) répond à lé kopé

      @lé kopé 29 juillet 2019 à 13:29

      « [...] Même Sarkozy a reconnu le coup de ...pouce et le coup d’Etat ... »

      Mahavariana fa misy foana ny Malagasy mihevitra fa « Babakoto » daholo ny tompon-tany Malagasy rehetra ka azo vokisana FASITARA tsy misy farany !
      Aoka hotsarovana sy hotadidina tsara ny efa voasoratra tamin’ireny fotoana ireny :

      - 20/03/2009 15:48:09 - AFP -
      Sarkozy qualifie de coup d’Etat la prise de pouvoir d’Andry Rajoelina © AFP
      http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20090320T140251Z/-France-politique-UE-Madagascar-Sarkozy-qualifie-de-coup-d-Etat-la-prise-de-pouvoir-d-Andry-Rajoelina-.html

      Le président français Nicolas Sarkozy a qualifié vendredi de "coup d’Etat" les conditions de l’arrivée au pouvoir à Madagascar d’Andry Rajoelina et réclamé la tenue d’élections démocratiques "le plus rapidement possible".

      "BIEN SÛR C’EST ÇA, UN COUP D’ÉTAT", a-t-il déclaré lors d’une CONFÉRENCE DE PRESSE à Bruxelles à l’issue d’un SOMMET européen. Il était INTERROGÉ sur le point de savoir S’IL PARTAGEAIT les VUES DE LA PRÉSIDENCE TCHÈQUEde l’UE pour qualifier les évènements sur l’île de coup d’Etat....

      - 6 mai 2009
      PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE [du Parlement européen sur la situation à Madagascar]

      http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=MOTION&reference=P6-RC-2009-0271&language=FR

      Résolution du Parlement européen sur la situation à Madagascar

      Le Parlement européen,

      – vu les déclarations faites les 17 et 20 mars 2009 au nom de l’UE par la présidence du Conseil,

      – vu la prise du pouvoir par les militaires, en Mauritanie et en Guinée-Conakry, ainsi que les sanctions infligées à la suite de celle-ci par la communauté internationale,

      – vu la réunion inaugurale du groupe de contact international sur Madagascar qui a eu lieu le 30 avril 2009 à Addis-Abeba,

      – vu l’article 115, paragraphe 5, de son règlement,

      A. considérant qu’au terme de deux mois d’un âpre combat, M. Andry RAJOELINA , ancien maire de Madagascar A RÉALISÉ , AVEC LE SOUTIEN DE L’ARMÉE , UN COUP D’ÉTAT à Madagascar le 17 MARS 2009,

      B. considérant que la Haute Autorité de transition,AUTOPROCLAMÉE, présidée par M. Rajoelina, a SUSPENDU L’ASEMBLÉE NATIONALE ET LE SÉNAT et que, SOUS LA PRESSION DES REBELLES , le PRÉSIDENT ÉLU DÉMOCRATIQUEMENT , M. Marc RAVALOMANANA , A ÉTÉ CONTRAINT DE QUITTER MADAGASCAR ,

      [...]

      E. considérant que ce CHANGEMENT DE RÉGIME CONTRAIRE À LA CONSTITUTION constitue un nouveau revers préoccupant pour le processus de démocratisation en cours sur le continent...

      F. eu égard à l’ARRESTATION ARBITRAIRE DU PREMIER MINISTRE Manadofi-Rakotonirina, NOMMÉ PAR LE PRÉSIDENT ÉLU, ainsi que d’un autre membre de son gouvernement,

      G. considérant que le Conseil de sécurité des Nations unies et les organisations internationales dont Madagascar fait partie ne reconnaissent pas le régime qui s’est établi de fait et APPELLENT AU RÉTABLISSEMENT DU RÉGIME CONSTITUTIONNEL,

      H. considérant que Madagascar est suspendu des groupements régionaux – Union africaine, SADC (Communauté de développement d’Afrique australe) – ainsi que de l’Organisation internationale des pays francophones et de l’Union interparlementaire, et que l’Union européenne, les États-Unis d’Amérique, la Norvège et la France ont condamné la VIOLATION DE L’ÉTAT DE DROIT ET DE L’ORDRE CONSTITUTIONNEL et suspendu leur assistance,

      [...]
      J. considérant que le jour où M. Rajoelina s’est installé à la tête de l’État, des MANIFESTATIONS PACIFIQUES regroupant des dizaines de milliers de personnes SE SONT POURSUIVIES DANS LA CAPITALE MAIS ONT ÉTÉ RÉPRIMÉES DANS LA VIOLENCE PAR LES FORCES MILITAIRES,

      [...]

      * 1. CONDAMNE ÉNERGIQUEMENT LE COUP D’ÉTAT ET TOUTES LES TENTATIVES VISANT À S’EMPARER DU POUVOIR PAR DES VOIES NON DÉMOCRATIQUES ;

      * 2. DEMANDE LE RÉTABLISSEMENT DE L’ORDRE LÉGAL ET CONSTITUTIONNEL dans le pays et invite les parties en présence à Madagascar à RESPECTER SANS RÉSERVE LES DISPOSITIONS DE LA CONSTITUTION DE MADAGASCAR dans la résolution de la crise ;

      * 3. REGRETTE la SUSPENSION de l’ASSEMBLÉE NATIONALE et du SÉNAT et demande leur RÉTABLISSEMENT RAPIDE , et insiste pour que les mandats et les immunités des parlementaires soient respectés, dans l’attente de nouvelles [prochaines] élections parlementaires démocratiques.

      * 4. invite la communauté internationale à redoubler d’efforts pour METTRE FIN AUX VIOLENCES POLITIQUES à Madagascar ;

      [...]

    • 29 juillet à 22:07 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Lysnorine,

      Ces pays ne sont plus crédibles pour définir quel accès au pouvoir est un coup d’Etat et lequel ne l’est pas, les deux poids deux mesures se caractérise leur décision,...! C’est vraiment la loi de la jungle,...

  • 29 juillet à 15:07 | diego (#531)

    Bonjour,

    Madagascar est un pays dans lequel plus que la majorité des politiciens et la majorité des leaders politiques, à commencer par ceux qui se sont succédés à la tête du pays depuis 15-16 ans sont juridiquement « ignorants ».

    Tenez, dans quelle République vous êtes aujourd’hui ? Et définissez ce qu’un « coup d’Etat » et quels sont les conséquences ?

    Tout le monde parle et répète bêtement ici et là, démocratie, démocratie, économie, économie, développement, développement, lutter contre la pauvreté, et élection, élection :

    - sans comprendre ce que tout cela signifie !

    Si bien que depuis 15 ans, ce sont la Ci et ses fonctionnaires et les pays étrangers qui pensent, organisent les processus électoraux et financent les élections.

    Dans un tel pays, la souveraineté est perdue. Les élus, les Parlementaires n’ont plus aucun pouvoirs des décisions :

    - Parler des statuts des opposants ?

    Les opposants n’existent plus après 2002 !

    Il faut tout reprendre, à commencer par s’approprier ses élections.

    Il faut commencer par là.

  • 29 juillet à 15:17 | reviv (#9830)

    Vohitra " La réalité est que le régime a peur du TIM qui se positionne dans l’opposition, et qui à l’avenir risque de fédérer tous ceux qui ne sont pas partisan du régime en place ; le régime prévoit déjà ce qui pourrait arriver en cas d’échec de leur gouvernance, et là actuellement, cet échec n’est plus dans le domaine de la probabilité..." fin de citation....

    eh ben,. cela corrobore à fortiori ce que je viens de souligner comme remarque ci-dessus Vohitra.
    à savoir, ils guettent les opportunités et en trouvant ils se rangent du côté du plus fort et du gagnant sans se soucier du reste.
    et vous croyez à l’histoire des indépendants qui ne le sont que pdt un certain temps en attendant de trouver une bonne opportunité à saisir.

    est-ce cela faire de la politique ?

    • 29 juillet à 16:26 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Bonjour reviv,

      A la question " est ce cela faire de la politique ", en toute humilite, la reponse est evidemment NON.

      Voyons le contexte du moment.

      Le regime en place est en proie a un doute sans precedent : la disponibilte des ressources pour le financement de la PGE basee sur le velirano.

      Au fil des mois, le Banque Mondiale et le FMI n ont cesse de se manifester et de rappeler aux tenants du regime leurs visions et appreciations de ladite PGE, d une maniere claire, ces gendarmes financiers leur avaient conseille de maniere prononcee de se tourner beaucoup plus en direction du secteur prive.

      Et quand le marche financier accepte d intervenir, c est quand le profit soit au rendez-vous. Et ce profit signifie contrepartie avantageuse pour le prive, mais pas necessairement pour l Etat, et le probleme, c est le foncier et les reglementations a operer.

      L ombre de Radama II et le spectre des projets avec les Sud Coreens se profilent a l horizon.

      Et le velirano est compose de gigantesques projets couvrant l ensemble de l ile.

      Et ces politiciens en dehors du Mapar/Ird ne cessent d humer l air du changement tant clame, et des que la putrefaction se fasse sentir, l union au sein d une opposition elargie se fera spontannement, et le leader naturel serait celui d un parti qui a reussi a faire vaciller le regime dans le cadre institutionnel, et la foule serait deja dehors accueillant avec acclamation ce leader et ainsi de suite...

      Ce n est pas la politique, mais c est et sera toujours la realite a Madagascar tant qu on persistera a maintenir ce systeme politique a Etat unitaire. Les crapules de la Republique s accrocheront a ce systeme pour defendre leurs privileges.

  • 29 juillet à 15:32 | reviv (#9830)

    Rayyol : Comme l equation est fausse Quelle sorte de calcul espérer vous "

    je n’espère rien car il n’y a rien à calculer rayyol,

    sauf que :
    si l’équation est fausse comme vous l’affirmez
    soit l’énoncé est flou, mal rédigé, truffé d’erreur chose fréquente.
    soit une question mal posée
    soit encore, l’apprenant n’a pas saisi le fond auquel cas on le guide en lui donnant un tuyau ou un coup de main pour l’extraire de l’impasse.

    mais j’ose croire que ce n’est pas dans les habitudes du milieu ça, d’où votre questionnement.

  • 29 juillet à 15:53 | rebey (#9809)

    titre Marc Ravalomanana SE VEUT ! c’est un bon titre , car VOULOIR c’est une chose, POUVOIR c’en est une autre.

    certes il faut le vouloir,
    après il faut le savoir,
    puis il faut y croire
    et puis vous aurez le pouvoir

    Est ce que Ravalomanana les ont ces qualités :
    le vouloir : il l’a Marc
    - le croire : il dit toujours minoa fotsiny ihany

    Mais LE SAVOIR ??? car savoir c’est SE REVOIR, et Marc n’a jamais fait son auto-critique, dommage pour lui.

  • 29 juillet à 16:25 | reviv (#9830)

    Rayyol : " La veille du fameux jour de la mise a sac J avait prit rendez vous avec un officiel du FMI a qui j avait poser quelque question concernant Ravalo Comme nous etions au restaurant il m a dit pas ici trop dangereux on se donne rendez..... "

    pour faire simple, vous aussi, vous faites partie des habitués et initiés du pouvoir, des princes qui gouvernent ce pays appauvri.

    le témoignage dont vous faites l’objet le prouve.
    le prêt à tout pour gravir les échelons du pouvoir et se tailler une jolie carrière est de " rigueur " même si les " vahoaka " rampe, rien à foutre....quoiqu’il arrive n’est-ce-pas ?

    • 29 juillet à 17:35 | rayyol (#110) répond à reviv

      C est incroyable comme vous êtes perspicace Ah Ah

  • 29 juillet à 16:48 | reviv (#9830)

    diego : " Les opposants n’existent plus après 2002 ! "

    non diego, votre bon sens risque de partir en vau-l’eau si vous persistez.
    car je ne peux pas me permettre de dire que vous êtes né après 2002 pour occulter ce qui se passait avant 2002.

    si opposant il y avait avant 2002 c’est une forme d’opposition fantoche, montée pour la forme pour masquer la politique de représailles régnant et à l’oeil du dgid avec privation de liberté de pouvoir dire son opinion et s’accompagnant de toute fome de répression, les gens avaient peur.....

    ne soyons pas amnésique à ce point,
    efforçons nous à être objectif..

  • 29 juillet à 17:07 | triker (#9502)

    quoi qu’il en soit ,il faut cet apposition, ça fait partie de se nébuleuse mascarade Politique.
    Qui mieux que dada mérite cette place de de l’opposition.

  • 29 juillet à 17:16 | I MATORIANDRO (#6033)

    Mamaky reto mpanoratra aho indrindra indrindra ny an’inandra la woman.i.a sy kelitoko fozaorana mpihinana taimboraka de hoy aho hoe :

    NNNNddddrrrryyyy !!!

    Ry fatahorana o aiza moa ny herinao.

    Mifori-drabo ilay 3 mipetraka 1 mandeha !!!

    de hoe :

    velona ary nifindra aty gasikara ndray hono i bohaka bonaparte.

    de hoe :

    izay tiany hono no atao !!!

    de hoe :

    mpandravatafaraitsitomponandraikitra @ zay mety hitranga hono !!!

    de hoe :

    ahemotra hono ny fifidianana ben’ny tanana !!! LLLLOOOOZZZZAAAA.
    ....

    Tsotra fotsiny aminay ny resaka :

    - tsy ahomby zany mihintsy ny fanjakana loham-boto hoy ny hiran’ny Mahaleo.
    - tsy adala sy tsy ampy saina akory Andriamatoa Filoha hajaina Marc RAVALOMAANANA ka hanaiky handefitra ao anaty hala-bato.

    Samia velonaina.

  • 29 juillet à 18:18 | reviv (#9830)

    Vohitra, re_ " .........Et ce profit signifie contrepartie avantageuse pour le prive, mais pas necessairement pour l Etat, et le probleme, c est le foncier et les reglementations a operer...."

    ok Vohitra, vaste prg car vous parliez de la finance, de contre partie avantageuse réclamée et obtenue par des institutions de fonds privés, du foncier et des lois afférentes.

    toutes ces choses relèvent d’une bonne gouvernance générée par un État fort, doté de clairvoyance et non partisan sachant mettre en avant l’intérêt général et assisté par des opposants crédibles allant dans le sens des intérêts du pays.

    est-ce le cas ?
    sinon pourquoi ?

    l’opposition à un rôle prépondérant à jouer pour se faire entendre en dénonçant l’exploitation des ressources minières et halieutiques ne profitent pas à la population locale sauf aux corrompus au pouvoir.

    la gabegie sous toutes ses formes encore pratiquée par le pouvoir actuel par des achats de 4×4 très polluants pour grossir les parcs automobiles des différents ministères sont absurdes a l’exception bien sûr.des véhicules ambulanciers et pompiers lesquels sont utiles.

    • 29 juillet à 18:54 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Reviv,

      Hier, ils se sont positionnés dans l’opposition, aujourd’hui ils sont en quête de consensus et de l’onction populaire, et demain une fois au pouvoir, ils refont et reproduisent dans une échelle beaucoup plus vaste les erreurs du régime qu’ils ont abattu et chassé du pouvoir, et la roue de l’hypocrisie politique continue de rouler....

      Et pourquoi alors ? parce que les crapules de la République ont déjà investi les domaines politiques, et avec leurs pouvoirs économiques, même en l’absence d’une idéologie claire et d’un projet de société en faveur du grand nombre, ils arrivent toujours à s’imposer car ils savent manipuler les lois électorales et orienter les rôles des institutions de la République en faveur de leur funeste destin et objectif inavoué. Et c’est pour cette raison qu’aucune élection crédible et transparente n’a jamais eu lieu dans ce pays.

      Et cette situation reste favorable à l’irruption dans la sphère économique du pays de pseudo investisseurs toujours en quête de profits colossaux en un temps limité et de repartir après vers des paradis fiscaux en attendant que des proies se présentent.

      La solution c’est d’arrêter la roue de tourner d’abord, et d’immobiliser ces crapules de la République qui avaient et ont réussi de traverser de République en République. Nous ne pourrions jamais y arriver tant que ce système à Etat unitaire reste en place, la démocratie directe au niveau des Régions Autonomes est la seule issue pour la génération future...

    • 29 juillet à 19:09 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Reviv,

      Vous croyez qu’un régime qui veut instaurer un régime présidentialiste fort aura comme souci et priorité la mise en place d’une décentralisation effective dans le pays ? déjà les élections pour élire les élus des collectivités décentralisées sont repoussées aux calendes grecques ?

  • 29 juillet à 18:19 | lanja (#4980)

    Ravalomanana n’est pas du tout doué en politique, mais si les tenants du pouvoir actuel a la trouille , c’est tout simplement par ce qu’ils n ’ont pas la conscience tranquille , ils se rendent compte tardivement que les délires sur les velirano et sur l’émergence rapide (dans 5 ans) n’étaient pas même pas nécessaires, et donc, même si Ravalomanana ne fera rien , la déception sera lourde

    • 29 juillet à 19:20 | Vohitra (#7654) répond à lanja

      Bonsoir Lanja,

      Terrains, rizières, ressources halieutiques et minières, ressources forestières vont passer à la trappe, et à la place, quelques infrastructures en béton vont s’ériger , et comme héritage laissé aux générations futures, des dettes colossales !

      Et oui, car les crapules seront les actionnaires dans les investissements réalisés tout en raflant des commissions pour assurer la sécurité dans le cas où des soubresauts politiques non maîtrisés aient lieu.

  • 29 juillet à 18:20 | Anton (#8594)

    Avec seulement 16 députés Ra-8 s’autoproclame déjà chef de l’opposition au seul motif que le TIM s’est constitué légalement opposant auprès du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation conformément à la loi en vigueur. Ce qui pour autant -sauf erreur- n’exclut pas qu’un autre groupe, comprenant plus de députés que le groupuscule du TIM se constitue et revendique ce titre (en excluant pas, cela va de soi, qu’il sera dans une opposition constructive) ...conformément à la loi !
    Un petit remake de 2002 ...ou, sans attendre le second tour et en bafouant les accords de Dakar, il s’est déjà autoproclamé alors qu’il suffisait pour lui d’attendre le second tour et d’être élu en toute légalité [ce qui aurait évité le chaos, six mois de guerre civile, de destructions, de nombreux morts, pillages viols et violences, etc. etc.]

    • 29 juillet à 19:19 | dahalo (#8794) répond à Anton

      La conséquence de 2009 a été pire.
      Il n’y aura pas d’autres groupes qui revendiqueront le rôle d’opposants, les indépendants ont dejà annoncé la couleur ils vont soutenir l’IEM donc le pouvoir en place. Il n’y aura que le TIM qui osera prendre ce rôle. A la place de ravalo, je laisserai boakely gouverner sans opposition durant son mandat et je ferais le bilan de son quinquenat à la fin de celui ci. Ce bilan risque d’être catastrophique au vu de ce qui s’est passé jusqu’à maintenant et là il gagnera en popularité.

  • 29 juillet à 20:21 | reviv (#9830)

    Vohitra re_
    " Nous ne pourrions jamais y arriver tant que ce système à Etat unitaire reste en place, la démocratie directe au niveau des Régions Autonomes est la seule issue pour la génération future..."

    ok Vohitra, je vous comprends.
    nous avons eu il y a qq temps de celà un échange courtois à ce propos et s’agissant j’avoue que je n’ai pas changé de position.

    je disais que ce n’est pas l’Etat unitaire qui pose problème mais c’est surtout la non effectivité de la décentralisation pour arriver à rendre les régions autonome.
    si il y a transfert de ressources tant financières que humaines : des vrais humains pas des prédateurs.
    cette autonomie des régions pourraient être bénéfique pour le pays mais en faisant en sorte que dame corruption soit bien maîtrisée car celle-ci n’est pas l’apanage du pouvoir central mais existe réellement dans les régions.
    le contrôle de l’exécutif et parlementaire local par les citoyens des faritra non initiés aux affaires pose de gros problème compte-tenu de leur caractère craintif et leur docilité face à l’Etat.
    et si contestations il y a, à cause de leur ras-le-bol du pouvoir, cela se dégénère très rapidement en révolte populaire incontrôlable et vous le savez Vohitra.

    bref, c’est la raison pour laquelle j’insiste à dire, éduquer et scolariser les jeunes et moins jeunes des faritra avant toute chose en leur donnant les moyens d’y parvenir et qd ils deviendront citoyens responsables, tout peut devenir positif pour le pays si on le fait bien.

    j’ajoute qu’il ne faut pas voir en mal la discrimination positive de ceux issus des " tany lavitra andriana " car c’est un mal nécessaire pour ceux qui sont exclus de tout et c’est un gâchis pour pays.

    ne voyez pas du mal à l’allusion faite par Rebey.
    il a soulevé un vrai pb et son évocation n’est pas stupide.

    creusez ......

    • 29 juillet à 20:45 | rebey (#9809) répond à reviv

      La solution vient de vous REVIV ou VOHITRA, vos analyses sont assez pertinents .
      le souci, c’est que vous ne croyez pas suffisamment capable ou prêt pour être leader d’opinion ou pourquoi pas president ....

      Or l’histoire a montré que être president c’est à la portée de n’importrte qui... or vous , vous n’^tes pas n’importe qui...

    • 29 juillet à 21:33 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Reviv,

      Quand vous abordez le transfert de ressources, humaines et financieres, dans les Regions, c est la deconcentration de l Etat qui est l enjeu.

      C est dangeureux cette deconcentration sans une DEPOLITISATION PREALABLE du personnel de l administration, autrement les voyous politiciens fonctionnaires aguerris au racket et corruption, et oppression, en tout genre qui vont etablir office dans les Regions.

      Quant a la decentralisation, elle ne sera jamais effective tant que les elus des collectivites territoriales ne sont que des courroies de transmission des politiques et decisions formulees dans le sommet du pouvoir et cantonnes a des roles d executants dociles.

      Et la mise en oeuvre du velirano, quand les ressources existent, aurait besoin d un Gouverneur soumis et redevable au Calife, capable d assurer sa reelection en 2023.

  • 29 juillet à 20:35 | rebey (#9809)

    c’est quoi exactement ce machin CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION ? je ne comprends rien ;

    C’est à dire REVIV, VOHITRA, DIEGO, MATORIANDRO, etc...ne peuvent plus l’ouvrir, parce qu’on n’a pas le statut d’ opposition.

    C’est surement les bailleurs de fonds qui nous ont imposé ce truc pour mieux surveiller tout le monde ;

    ce genre de démocratie importé , on ne l’aime pas du tout,

    nous voulons une démocratie à la malgache, c’est à dire :
    tout le monde l’ouvre, on n’a pas besoin de statut d’opposant pour l’ouvrir, on balance l’info aux journalistes d’investigation, le journalistes balance aux deputés ou à la police s’il y a matiere à enquêter, l’opinion public fais la pression , le juge enquete, puis blanchit ou punit, puis c’est tout !

    Je ne crois pas que c’est une question d’argent, car Ravalo en a suffisamment , par rapport à ce qu’il va gagner en étant chef de l’opposition

    • 29 juillet à 21:13 | Vohitra (#7654) répond à rebey

      Rebey,

      J espere que vous ne tenez pas rigueur de nos echanges ci-dessus.

      L esprit des legislateurs dans l elaboration de cette loi, bien entendu la main du pouvoir etait derriere, c est de pouvoir contenir et limiter les actions et contestations des opposants dans le cadre formel d une Institution de la Republique, el l occurence le Parlement, et d eviter a ce que ces actions puissent deborder et s epancher dans les rues, et provoquant par la suite des mouvements populaires.

      Rebey, vous rappelez-vous, qui a cree la place de la democratie d Ambohijatovo ?

      Et qui etait si prompt a l interdire aux politiciens et autres manifestations politiques durant la transition ?

      Alors que c etait a Ambohijatovo que lui et son compere Alain Ramaroson avaient debute leurs actions de contestation en vue de destabiliser le regime Ravalomanana.

  • 29 juillet à 23:25 | Vohitra (#7654)

    Une opposition politique qui agira dans le cadre du Parlement, ou une opposition politique extra-parlementaire qui agira en maniant la pression populaire et sachant canaliser la revolte par le pouvoir de la masse ?

    Devoir de memoire

    Ils etaient deux des 2008 a s exprimer dans les medias leur opposition ouverte a la gouvernance de Ravalomanana.

    Une fois le regime en place deboute, les deux avaient apporte leur soutien au regime de la transition, toujours par la voix des medias.

    Deux annees plus tard, le pays toujours dirige par un pouvoir de transition, les deux avaient bascule ouvertement en opposants declares au regime, et avaient canalise et dirige leurs actions politiques d opposition dans la rue avec une foule de partisans, et dispersees sans menagement par les troupes du General Bomba, puis les deux etaient devenus clandestins et s etaient caches car pourchasses et devenus fugitifs.

    Actuellement, les deux ont chacun pris et choisis deux voies diametralement opposees : l un au sein du pouvoir avec celui dont elle etait une farouche opposante, l autre un parlementaire issus de l opposition actuelle qui est un parti qu il avait vilipinde et honni autrefois avec vehemence.

    Est ce le parcours typique des politiciens Gasy ?

    Tantot allies et tantot adversaires, hier ayant reagi dans la rue en compagnie d une foule en colere et demain appelant a agir democratiquement au sein d une institution ?

    Sacres Lalatiana et Fidele !

  • 30 juillet à 07:30 | diego (#531)

    Bonjour reviv,

    Si vous m’expliquiez un peu plus ce que vous avez envie de me dire, je comprendrais.

    Visiblement, vous n’êtes pas d’accord sur quelque chose, mais laquelle :

    - sur la politique, j’en fais pas, l’économie, à quel sujet, juridique, est-ce la crise Constitutionnelle ?

    Si vous êtes en crise politique et Constitutionnelle, par définition, il n’y a pas d’opposants, Madagascar n’est vraiment plus un pays souverain, il y a de facto, une crise de regime, qui va durer, si l’État et les Institutions continuent à s’affaibllir.

    Une raison pour laquelle, je ne parle que des fondamentaux. Des sujets sur lesquels, si on sait ce que les fondamentaux, les discussions sont uniquement sur les priorités, et seraient axées sur la Souveraineté du pays, cela va de soi.

  • 30 juillet à 20:45 | ANTICASTE (#10704)

    Je me souviens d’un passé proche ou pas un des hommes politiques Malgache n’osaient se déclarer dans l’opposition ,de peur, sans doute, de perdre la seza ou tout au moins de ne pas participer au partage du gâteau des pauvres !
    Oui ,parenthèse pour expliquer que l’argent de l’état appartient au peuple et non à une minorité aussi diplômée et riche soit-elle ,ce qui est parfaitement compris par la caste dirigeante ,mais complètement ignoré dans les faits !
    Et pour Ra 8,cela démontre ,malgré ses lacunes ,qu’il en a une grosse paire ,ce qui n’est pas le cas de beaucoup, dans la basse cour tananarivienne !
    Donc bravo au futur PRM !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS