Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 16 avril 2024
Antananarivo | 11h11
 

Politique

Conjoncture politique

Marc Ravalomanana inquiet pour sa sécurité ?

vendredi 20 octobre 2023 | Mandimbisoa R.

Une horde de partisans du candidat Marc Ravalomanana, ancien président de la République, est venue aux environs de sa maison à Faravohitra, hier à son appel. Dans l’après-midi d’hier, Marc Ravalomanana a lancé une alerte sur les réseaux sociaux. Il a appelé ses partisans pour procéder à sa protection contre un éventuel assaut des forces de répression.

Vers 17h hier, ses sympathisant et les députés du parti Tiako i Madagasikara (TIM) se sont dépêchés à Faravohitra. Arrivés sur les lieux, ils se sont retrouvés nez-à-nez avec les hommes en treillis qui leur somment aussitôt de quitter les lieux, sous prétexte qu’ils entravent la circulation. Les partisans de l’ancien président ont répondu par le négatif aux forces de l’ordre. « C’est vous-même qui bloquent actuellement la circulation dans le secteur », a martelé Fetra Ralambozafimbololona, député du 5è arrondissement de la capitale. « Nous nous trouvons sur le bord de la route, et nous avons bien le droit d’être là, nous ne gênons pas la circulation, contrairement à vous », a-t-il lancé à l’endroit des militaires.

La véritable raison de la présence en grand nombre des forces de l’ordre, principalement des éléments de la gendarmerie, reste pour l’heure non précisée. Pour les proches de Marc Ravalomanana, il s’agit d’une intimidation, voire une tentative d’arrestation. Avant-hier, Des partisans du président sortant l’accuse d’avoir été à l’origine du décès d’une dame à la suite d’un affrontement entre les manifestants qui soutiennent le collectif des 11 candidats et les militants pro-Rajoelina. La voiture de l’ex-président l’aurait violemment heurtée, une accusation reprise par le Préfet d’Antananarivo lui-même dans son courrier adressé au Collectif des candidats hier.

-----

8 commentaires

Vos commentaires

  • 20 octobre 2023 à 11:25 | MALIBUC (#9345)

    Ca va péter !

    • 20 octobre 2023 à 15:50 | IzAGI (#11539) répond à MALIBUC

      Dommage peut pas venir suis encore en prison. Ah cette HELENA ...

      Bon si cela doit pêter, que cela pête une bonne fois pour toute. On verra ce qu’on verra. De toute façon ici une majorité des intervenants poussent à la révolution (enfin surtout ceux qui sont loin de l’île).

  • 20 octobre 2023 à 11:41 | RAVELO (#802)

    Mandimbisoa ignore certainement le sens du mot « horde »,et c’est dommage pour la presse
    mais bon ! peut-être qu’il veut faire plaisir à qlq’un,c’est son droit.
    Comment qualifiera-t’il ces gros bras téléguidés par betaintsofina mivady,qui paradent
    sans la moindre vergogne,devant les cameras,et qu’il a surement vus ?
    Betsaka loatra ny tsy mety eto MADAGOUGOU ka mila ahakivy indraindray.

  • 20 octobre 2023 à 15:11 | lé kopé (#10607)

    Quand les partisans du Calife viennent provoquer le défilé des onze candidats , sous les yeux des forces de l’ordre , en cassant la voiture du Laitier , aucune arrestation n’est engagée . Quand ces mêmes personnes entravent la circulation des biens et des personnes , aucune réponse des Autorités Compétentes . Alors que quand les candidats et leurs soutiens se font « canarder » par des bombes lacrymogènes , entraînant la blessure de quelques uns dont Ra8, et Andry Raobelina , évacué à l’île Maurice pour une intervention chirurgicale, ainsi que d’une femme à Toliary, tout va très bien Mme La Marquise. Cette tentative d’arrestation du Capitaine d’Industrie du Tiko , est l’insulte suprême à la population miséreuse , et si cela s’avérait confirmée , nous ne pourrons pas éviter cette explosion sociale , que nous avions tant espéré éviter . Mais les fossoyeurs de La République ont fait leurs choix , s’engager dans une lutte de clans , dont personne n’en saura l’issue, si ce n’est la ruine du Pays .Le député Rossy a déclaré qu’il a été exilé deux fois , et qu’on a brûlé sa maison et poursuivi sa famille . Il a ensuite confirmé qu’il avait un point de chute au cas où cela pète (Pety), mais que bon nombre des flagorneurs du régime seront à la merci de la vindicte populaire . C’est le triste sort que nous réserve cette bande d’inconscients .Avis aux amateurs !!!

    • 20 octobre 2023 à 16:02 | vatolahy (#11348) répond à lé kopé

      "le sang appelle le sang ’’-réflechir avant de lancer l’operation rotaka ou molotov

  • 20 octobre 2023 à 15:40 | Saint-Jo (#8511)

    Personne ne croit que le très catholique authentique vrai français betsileo de Sahamadio DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto parle anglais !

    On savait que ce 6e d’âne hi-han de cas raté taré ne parle pas correctement le gasy officiel. De plus , par moments , il tente d’imiter avec snobisme un accent d’un Étranger s’exprimant en gache . Ridicule !

    Mais en ce qui concerne le français , pfiiiouuu ! on avait deviné très distinctement depuis longtemps déjà qu’il ne le parle pas correctement ! il éprouve d’incroyables difficultés ! même en lisant simplement un texte écrit en français !
    Mais toudiou ! cette interview que ce nouveau français authentique et vrai a risqué de donner chez RFI !
    Quelles lamentables lacunes !
    Quand j’ai visionné ça , j’en étais littéralement bouche bée !
    À tel point que ma voisine a dû remonter mon menton afin que ma bouche bée se ferme enfin !
    C’est dire !

    Inutile de rire ! Ce n’est pas marrant du tout !

    • 20 octobre 2023 à 16:08 | vatolahy (#11348) répond à Saint-Jo

      Est ce que parler ou écrire un français académique est le propre d’un malgache bien enraciné dans sa civilisation

  • 21 octobre 2023 à 15:58 | Lucile (#11487)

    LE COURAGE D’AFFIRMER ET D’EXERCER SA LIBERTÉ
    « Fetra Ralambozafimbololona, député du 5è arrondissement de la capitale. « Nous nous trouvons sur le bord de la route, et nous avons bien le droit d’être là, nous ne gênons pas la circulation, contrairement à vous », a-t-il lancé à l’endroit des militaires. »


    Il faut saluer le courage de tous ceux qui s’opposent à un régime dont les pratiques d’intimidations et de menaces sont multiples et documentées et qui se croit tout permis car du bon côté du fusil .
    Emprisonner Ravalomanana ? Pire : attenter à ses jours ? Quels que soient les plans de ce régime : tout celà est contre-productif car ce régime a décidé de lui-même d’aller dans l’impasse .
    Cette répression organisée au plus haut niveau d’un État déliquescent , rappelle les pires régimes totalitaires du défunt 20ème siècle.
    Mais peut-être effectivement ,sommes-nous encore restés au 20ème siècle...?
    Dans la progression de notre pays , plusieurs périodes historiques se télescopent :
    - le défunt royaume Merina qui a uni toutes les tribus et permis de former nation commune , avec ce que celà comporte de tiraillements et de rancune encore parfois ,
    - la colonisation et la période néocoloniale post indépendance immédiate : dont les effets délétères affleurent toujours ci et là car une lecture conjointe des faits historiques n’a jamais été faite (ex : la rébellion de 1947 écrasée avec la plus extrême violence dans le sang et la terreur),
    - les républiques suivantes (1-2-3 etc...) entre aventures « marxistes révolutionnaires », Directoire militaire etc...
    - et maintenant une république qui a du mal à trouver sa place dans le monde globalisé du 21eme siècle, mais qui n’en a assimilé que les préceptes les plus durs, les plus brutaux et les plus déshumanisés...

    Il est peut-être temps de trouver LA JUSTE PLACE DE NOTRE PAYS en retrouvant nos propres repères de développement avec nos propres racines et notre propre histoire .

    Aujourd’hui comme hier et demain , les malagasy n’ont jamais manqué de courage pour prendre leur destin en main .

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS