Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 22 mai 2019
Antananarivo | 08h53
 

Société

Le MFM en deuil

Manandafy Rakotonirina s’est éteint à l’âge de 81 ans

samedi 16 mars | Arena R.

Manandafy Rakotonirina, ce grand politicien malgache au béret basque, s’en est allé. Président national du mouvement pour le développement de Madagascar (MFM) est décédé hier matin, à l’Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) à Ampefiloha, a annoncé son fils, Maherilanto Manandafy sur les réseaux sociaux. Agé de 81 ans, cet ancien professeur de sociologie à l’université d’Antananarivo a été affaibli par le poids de son âge. Ces dernières années, son état de santé s’est nettement dégradé et cette fois-ci, la maladie a fini par avoir raison de lui. 
 
Né à Fandriana le 30 octobre 1938, Manandafy Rakotonirina passe son enfance et sa jeunesse à Ambositra et à Antsirabe où il effectue ses études primaires et secondaires. C’est à l’université d’Antananarivo qu’il a poursuivi ses études supérieures avant de décrocher un poste d’enseignant au sein de cet établissement public. C’est également dans le milieu universitaire qu’il a fait son entrée en politique en intégrant la fraction intellectuelle du Monima de Monja Jaona au début des années 70. 
 
Le parti « Mpitolona ho an’ny Fanjakan’ny Manjinika » (mouvement pour le pouvoir prolétarien de Madagascar) est né au mois de décembre 1972, quelques mois après l’éclatement du mouvement populaire de mai de cette même année. Un véritable frondeur doté d’un franc-parler hors pair et d’une perspicacité inégalée, Manandafy Rakotonirina avait essuyé de nombreuses persécutions de la part des régimes de l’époque. L’Amiral Didier Ratsiraka alors président de la République l’avait même placé en résidence surveillée entre 1976 et 1977. 
 
Faisant partie des acteurs principaux des mouvements politiques ayant conduit à la chute de Didier Ratsiraka en 1991, Manandafy Rakotonirina faisait partie des membres du Conseil national des forces vives de la nation avec les Albert Zafy, Richard Andriamanjato, Jean Rakotoarisoa alias Voaibe qui ne sont plus de ce monde. Loin de se lasser de l’environnement politique malgache, il a également participé et a particulièrement soutenu Marc Ravalomanana dans les crises politiques de 2009. Ce qui lui a valu, une fois de plus, une arrestation musclée par des forces militaires de la transition. 
 
La dernière sortie politique en public de Manandafy Rakotonirina remonte d’ailleurs au mois de décembre 2018 où sur un fauteuil roulant il se rendait au QG du candidat Marc Ravalomanana à Ampandrana pour lui manifester son soutien indéfectible lors du second tour de l’élection présidentielle. Malgré une collaboration presque éphémère avec le régime Rajaonarimampianina, il restait un allié fidèle au fondateur de l’empire Tiko. 
 
Malgré la présence quasi-permanente de Manandafy Rakotonirina sur l’échiquier politique national malgache, ni lui, ni les membres de son parti MFM n’ont eu beaucoup de temps pour démontrer leur savoir-faire et talent en matière de développement. Certes, le président national du MFM s’est présenté par deux fois à l’élection présidentielle mais son meilleur classement reste au deuxième rang, derrière Didier Ratsiraka en décembre 1989. 
 
Manandafy Rakotonirina s’est également proposé au poste de Premier ministre au sein du parlement sous le régime d’Albert Zafy mais Ravony l’avait devancé de loin en remportant 55 voix contre 32 pour lui. C’est en tant que candidat député de Manandriana qu’il savoure son premier titre d’élu entre 1993 et 1998. Quoi qu’il en soit, le politicien qu’il était reste un grand homme sympa, engagé, responsable et très respecté dans le microcosme politique national. Paix à son âme.

96 commentaires

Vos commentaires

  • 16 mars à 08:48 | elena (#3066)

    Un des derniers grands hommes politiques qui ont fait l’histoire de Madagascar.
    Remarquable hommage d’Eliana Bezaza, Secrétaire Générale du PSD.
    Respects

    • 16 mars à 08:52 | elena (#3066) répond à elena

      Pardon : "Secrétaire Nationale du PSD"

    • 17 mars à 23:10 | dominique desjeux (#10609) répond à elena

      Je suis très touché par le décès de Manandafy qui était un grand ami.
      Dominique Desjeux, anthropologue, professeur émérite à la Sorbonne (université Paris Descartes)

  • 16 mars à 08:52 | vazaha (#9399)

    Voilà un homme politique qui a été plusieurs fois prisonnier politique sans avoir été accusé de corruption. Qui voulait un nom ?

  • 16 mars à 09:10 | Einstein (#3390)

    J’ai encore en tête sa photo en bas du Carlton encore en pyjama traîné comme un chien par la milice de Rajoelina un matin de 2009 pour avoir osé dénoncer un coup d’État brutal et sanglant.

    Adieu et merci Monsieur. Votre nom restera dans l’Histoire de cette île.

  • 16 mars à 09:22 | Sabrina (#4247)

    Rajoelina aura-t-il un petit mot de compassion, de sympathie, de condoléances (hypocrite) pour ce Monsieur qu’il a traîné dans la boue en public ?

    La honte a-t-il un nom ?

    • 16 mars à 10:38 | betoko (#413) répond à Sabrina

      Est ce que Ra8 avait présenté des excuses envers de ceux qui étaient victime des Azalambo dont nombreux étaient emprisonnés sans mofil et certains y sont morts ou assassinés en 2002 et 2009 ?

    • 16 mars à 10:49 | Sabrina (#4247) répond à Sabrina

      sans mofil ?

      Sans fil tu veux dire ? Wifi ?

      Allo ? Allo ?

    • 16 mars à 10:51 | Einstein (#3390) répond à Sabrina

      non mais... allo quoi...?

    • 16 mars à 20:31 | lanja (#4980) répond à Sabrina

      Betoko,

      Vous défendez ceux qui ont dynamité de ponts et ériger de barrages pour assiéger Tana,
      ceux qui ont cherché le adimpoko en 2002,
      c’est votre choix,
      pas celui de RAVALOMANANA,

  • 16 mars à 09:34 | betoko (#413)

    Pour beaucoup de malagasy Manandafy Rakotonirina a été un des fossoyeur de Madagascar avec sa malgachisation à outrance de l’enseignement et aussi un grand manipulateur avec son slogan "enjeo ny pangorokarena " Pourchasser ceux qui se sont enrichis
    Je n’ai aucune compassion envers ce monsieur

    • 16 mars à 09:52 | Liberty (#3679) répond à betoko

      Il n’a pas besoin de ta compassion.

      Il a marqué l’Histoire de cette île et ça lui suffit.

    • 16 mars à 10:01 | Beandroy (#3943) répond à betoko

      Salama rehe ragnitse.
      Ko mialy amim-paty kahe Betoko.
      Sincèrement, j’ai toujours eu de l’affection pour Manandafy et certains de ses partisans dont Josvah et Ralaikoa à qui j’adresse particulièrement toute ma sympathie s’ils me lisent.
      Que l’âme de ce grand homme repose en paix.

    • 16 mars à 10:05 | poiuyt (#584) répond à betoko

      Vrai, Liberty.
      A la question : Qui de Manandafy et d’ andré est patriote ? on n’a qu’à regarder le devenir des Iles éparses. Cette question sera le marqueur M, la couleur C, de la qualité d’andré, président installé par l’étranger.

    • 16 mars à 10:30 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      C est tellement execrable et immonde de ta part d assener de telles affirmations Betoko, sache que sans les actions et activisme politique de Manandafy, il n y a jamais eu de liberte d expression dans ce pays.

    • 16 mars à 11:04 | Beandroy (#3943) répond à betoko

      Poiyut,
      Le lèche-bottes de Ndimby, toujours fidèle à lui-même : "fabam loco cerebri"

    • 16 mars à 11:08 | Jacques (#434) répond à betoko

      " Pour beaucoup de malagasy Manandafy Rakotonirina a été un des fossoyeur de Madagascar avec sa malgachisation à outrance de l’enseignement "

      Vous n’êtes qu’un menteur, jomaka d’ambatomanga. Revoyez vos cahiers d’histoire.

      De votre compassion, feu Manandafy n’en a aucunement besoin, il est parti avec les éloges de beaucoup d’autres intervenants ici.

      Vous n’êtes qu’un gros crétin.

    • 16 mars à 11:26 | poiuyt (#584) répond à betoko

      Pour Arena : il n’y a que le MFM qui soit en deuil : " Le MFM en deuil. "
      C’est toute la nation qui perd un grand homme, Madame, en Manandafy on ne voit pas un prostitué de la politique, pas de bois de rose, pas de patrons peau rouge, pas de building nulle part, pas de sang sur les mains, rien.
      La droiture : son défaut.
      Un autre défaut : pas de livre d’histoire.

    • 16 mars à 14:19 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)
      Pauvre plouc que tu es Betoko.
      Oui je me répète : Tu n’es qu’un Misérable PLOUC.
      Première remarque, des erreurs de syntaxe tu en fais à chaque ligne. Donc dispense-toi d’en faire la remarque à d’autres. En étant Binational ceci ne te fait pas honneur, à croire que tu as été élevé sous la Malgachisation de l’enseignement.

      Entre autre, misérable d’esprit que tu es : Manandafy Rakotonirina, n’a jamais été le père de la Malgachisation. Le Père de la Malgachisation est Didier RATSIRAKA.
      L’ensemble de la Population le sait sauf l’ignare de Bêta de Betoko.
      Tu n’es qu’une Mauvaise langue, un inventeur d’histoire truffée de haine, qui invente des histoires à dormir debout.

      Oui, il a bien dit " enjeho ny pangorona harena " Dont ta traduction est éronnée. Car la vraie Traduction est ceci : Pourchasser ceux qui s’enrichissent sur le dos du Peuple.
      Car vois-tu Betoko à cette époque là ceux qui s’enrichissaient sur le Dos du Peuple et de la Nation dépassaient toute attente à Madagscar et ceux qui s’enrichissaient par leur Travail, donc avec honnêteté étaient insignifiants, pour ne pas dire inexistant.

      Ce que ton Rajoelina a fait à cet Homme, lui reviendra en boomerang tôt ou tard.
      Oui le Rajoelina aura le revers de la Médaille.
      Comme dirait un proverbe : Ny tody tsy misy, fa ny atao no miverina.

      Enfin une recommandation Betoko : Apprends à écrire le Malgache qui est ta langue Maternelle.
      Car : "enjeo ny pangorokarena" ne s’écrit pas de cette manière mais comme ceci Betoko :
      " enjeho ny pangorona harena " et par la même occasion apprends également ta langue d’adoption qui est la langue Française car tu es un Bi-national. A moins que tu adoptes ce que le dicton Malgache dit : Tsy andrano, tsy andakana. " L’indécis".

      C’est de ton droit d’haïre ce Monsieur.
      Mais personne n’aurait demandé ton avis le concernant.
      La décence veut que ta haine tu te la gardes, quitte à crever avec, car on s’en tape de ta haine Betoko.
      En conclusion, tu n’es qu’une Pourriture avec un Grand "P" Monsieur Betoko.

    • 16 mars à 14:40 | poiuyt (#584) répond à betoko

      Le betoko illettré 2 fois ? et mauvais ré scribe de l’histoire ?

      Finengo, pitié pour le betoko, pitié ; c’est un des plus gros clicks de ce site, assurance vie pour ce salon, sentinelle en ces temps de terroristes dormants. Pitié.

    • 16 mars à 20:59 | lanja (#4980) répond à betoko

      Toa tsy fanatrao akory hoe inona no fahefana teo aminy, nahavita inona ? ianao dia efa zatra manenjika olona @ resaka henonao eny andalambe ... afaka mba miandry kely anie ianao raha te haneho fankahalana azy eh, sa maika be.... angamba tsy fotoanany izao, tsy fantatrao ny isan ny Malagasy tsy mitovy hevitra aminao , ory ny akaiky azy ary malahelo ny mpomba azy, hajao ny hafa, mba mahalalà menatra .. RIP Manandafy

    • 17 mars à 18:20 | Rakoto (#9043) répond à betoko

      Cher Monsieur,
      Je pense que vous ne représentez personne, et que les lecteurs français le lisent bien, vous n’êtes pas malgache. Les malgaches respectent les défunts.

      Dont acte pour mémoire de votre message d’aujourd’hui.

    • 18 mars à 07:59 | Jo Brandon (#9919) répond à betoko

      Betoko >>>> Vous n’avez rien compris de la malgachisation. Celle-ci doit d’ailleurs être poursuivie pour assurer un développement réel du pays. Regardez le Japon, la Chine, les autres pays asiatiques. Seuls certains africains raisonnent comme Betoko.

  • 16 mars à 09:39 | Vohitra (#7654)

    Mirary fihononana feno ho an ny fianakavian i Manandafy Rakotonirina ary manantena ihany koa mba tsy ho lavo fa hisinkiponitra hitraka ny antoko MFM.

    Lasa nandao avokoa ireo mpanorina ny antoko politika lehibe izay nandrafitra ny tantaran i Madagasikara.

    Amiko, telo ihany no tena antoko politika nanana fotokevitra ideolijika mazava ary na dia tsy nanapaka ny fahefana faratampony teto amin ny Firenena aza, dia nahavita nametraka rafitra na teny antanandehibe na teny ambanivohitra : teo ny Monima/kamioviombio, teo ny Akfm/Kdrsm, ary ny MFM/MFT.

    Nahavita nanokatra ny fisainana sy fandinihin ireo mpianatra nandranto fahalalana teny amin ny anjerimanontolo izy ireo ny taona 70 sy 80, ary nandrafitra ny adihevitra mikasika ny lalana sy safidy nentina nampandrosoina ny Firenena.

    Lasa i Koto, nizotra amin ny lalana nomban i Lynx, mandria ampiadanana. Any ankoatra any angamba no mety ho tanteraka ny fitoviantsaranga.

  • 16 mars à 10:21 | Vohitra (#7654)

    Ny taona 1989 no tafiditra voalohany tao amin ny Antenimierampirenena Entimbahoaka fahizay ny solimbavambahoaka mpanohitra voalohany taorian ny fiverenan ny fahaleovantena Malagasy. Avy ao amin ny antoko MFM avokoa izy telolahy ireto dia :

    - Rakotonirainy Germain
    - Razafindrakoto Jules
    - Andriamihaja Solonavalona

    Ny taona 1986 ny antoko MFM no nanomboka nilaza fa diso lalana ny revolisiona sosialisita notsrihin i Didier Rstsiraka, Manandafy tamin izany 1986 izany mbola mpanolotsaina faratampon ny tolompiavotana, i Lynx no nitarika ny fanoherana fahizay, nanampy azy tao i Raveloson Constant, ny fitodihana any amin ny fanalalahana ara-toekarena sy ny fitakiana ny fahalalahana ara-politika ary ny fanehoana ny zo sy sata fototra isambatan olona no fotokevidehibe nanetsika.

    Tsy mora ny fanehoankevitra fahizay, mafy sy henjana ny famoretana avy amin ny antoko AREMA teo amin ny fitondrana.

    Nanomboka tamin izany vanimpotoana izany no nanorenana ny ho avin ny toekarena misokatra amin ny fampiadambola tsy miankina : i Manandafy Rakotonirina sy i Rakotovao Razakaboana no nanampy ary nanosika sy nanohana mafy mba hivelaran ny famokarana sy varotra ataon ny mpandraharaha Malagasy iray dia i Ravalomanana Marc sy ny orinasa Tiko.

    • 16 mars à 10:49 | betoko (#413) répond à Vohitra

      Sans les actions de Manandy il n’y a jamais eu de liberté d’expression
      à Madagascar ? C’est une blague j’espère
      Votre liberté d’expression c’est d’enseigner la langue malgache à outrance dans toutes les écoles et bânir la langue française A cette époque les enfants des malgaches aisés et ceux ministres et CSR envoient leurs enfants étudier en France ,par contre ceux qui n’ont pas le moyen ils subissent

    • 16 mars à 21:01 | Turping (#1235) répond à Vohitra

      Vohitra ,
      I Tompokolahy Rakotovao Razakaboana ,ministry ny teti-bola t@ andron-dRatsiraka , dia fianakaviana akaiky avy @ reniko(son cousin akaiky ) ....Izy koa moa niditra t@ antoko AREMA sy CSR avy eo na dia tsy voatery nitovy hevitra daholo aza ny rehetra .
      Indrisy koa fa efa ela ihany no nahafatesany (T@ 1994 tany ho any ,62 taona ) voan’ny cancer de prostate .
      Ny lehilahy zany manomboka ny cinquantaine dia efa mila mailo @ resaka HBP (hypertrophie de la prostate ) izay azo sorohina tsara @ resaka phytothérapie .

    • 16 mars à 22:17 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Turping,

      Rakotovao Razakaboana etait un Professeur d economie monetaire a Ankatso, il faisait partie de la delegation Malagasy qui avait negocie la revision des accord de cooperation avec la France.

      Turping, son pere venait d Anosimanjaka, du cote du prince Ramanetaka, et sa mere d Ambohidrano

    • 17 mars à 18:59 | Turping (#1235) répond à Vohitra

      Vohitra ,
      Désolé ,c’est maintenant que je peux vous répondre (occupé par le travail).
      - Vous êtes un érudit.
      Oui ,le feu Razakaboana était l’un des éminents ,maillon fort de Ratsiraka pendant son 1er septennat.
      - Il était docteur en économie ... enseignant à l’Université de Madagascar comme vous l’aviez décrit.
      Quant à son origine noble ,il n’y a pas photo.
      Merci pour les informations !

    • 18 mars à 08:09 | lysnorine (#9752) répond à Vohitra

      16 mars à 10:21 | Vohitra (#7654)
      Re : Vohitra 16 mars (2019) à 10:21
      « Ny taona 1989 no TAFIDITRA VOALOHANY tao amin ny Antenimierampirenena Entimbahoaka fahizay ny solimbavambahoaka MPANOHITRA voalohany TAORIAN ny FIVERENAN’ ny FAHALEOVANTENA Malagasy. (1960) »

      FANDISOANA BE VAVA NY TANTARAM-PIRENENA izany :

      Niantomboka tamin’ny fifidianana solombavam-bahoaka voalohany indrindra taorianan’ny fiverenan’ny fahaleovantena, natao tamin’ ny 4 Septambra 1960, dia tsy tapaka voafidy depioten’Antananarivo -Renivohitra Itpkl pasitera Andriamanjato Richard, MPANOHITRA ny fitondrana PSD. Itpkl Dr RASETA, loha-lisitra sy Ipkl JAOZANDRY no niara-voafidy taminy tamin’io fifidianana voalohany io. Tsy ampy herin-taona avy eo akory, anefa, dia nodakan’izy sy ny AKFM Itpkl. Dr RASETA rehefa avy nampiadiany tamin’Itpkl. Dr RAVOAHANGY, izay nahatafiditra depiote roa tamin’io fifidianana voalohany io .Ny fifidianana depiote nanaraka dia Itpkl pasitera ANDRIAMANJATO foana no loha-lisitry ny AKFM, antoko MPANOHITRA hatrany hatrany ny fitondrana PSD, ary nahatafiditra depiote TELO foana tao anatin’ny DIMY natokana ho an’Antananarivo-Renivohitra (8 Aôgositra 1965 ; 6 Septambra 1970).

  • 16 mars à 10:42 | Isandra (#7070)

    Manandafy est parti, mais la haine des ZD reste. Le tsy maty voalavo ankibo saisissent toutes les occasions pour taper sur leur bête noire Rajoelina, même am-paty.

    L’une de raison pour laquelle Rajoelina était en froid avec Charles, c’est son comportement pendant cette période de transition.

    • 16 mars à 11:19 | RAVELO (#802) répond à Isandra

      bonjour à tous,
      Paix à son âme et merci pour tout ce qu’il a apporté à Madagascar.
      Et maintenant,parlons des inepties de notre betoko,affranchi par l’éléction de son lapin français.
      Notre pauvre betoko critique la malgachisation,que je lui rappelle,n’a pas été initiée par monsieur MANANDAFY,mais effectivement soutenue par lui.
      Et le comble dans tout cela,et bien betoko,grand défenseur lapinois,prétend ne pas maîtriser sa
      langue maternelle,et à côté,ignore qu’il massacre la langue française !!! eh ! oui betoko,vous avez raté une occasion de maitriser au moins une langue,la votre.

    • 16 mars à 11:33 | poiuyt (#584) répond à Isandra

      Bien, Ravelo.
      Le betoko : fanatique.

  • 16 mars à 11:07 | betoko (#413)

    Au mois d’avril et mai 1972 ,je fréquentais des coopérants français à Tana dont j’ai su plus tard qu’ils étaient de l’extrême droite et neocolonislistes Ils me disaient ,l’erreur du général De Gaulle c’est d’avoir construi cette université à Ankatso ,mais qu’elle fut notre surprise en voyant ce Manandy banir la langue française de l’enseignement et que tout ( l’enseignement) se fasse en malgache Il a mis de l’eau dans notre moulin et bientôt vous verrez les conséquences Ces neocolonislistes français avaient raison car depuis l’enseignement à Madagascar s’est dégringolé
    Savez vous que ceux sont ces coopérants français qui étaient les instigateurs des événements de 1972 en manipulant les étudiants à Tana ? Mais cela est une autre histoire

    • 16 mars à 11:30 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Betoko, t es vraiment en proie a un effondrement moral sans precedent, t es une honte pour l histoire politique de ce pays

    • 16 mars à 11:51 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Bonjour
      @ kelytoukou .
      Surtout ne changez rien, irrécupérable vous etes irrécupérable vous resterez !
      Pour en revenir au sujet du day :
      Ce monsieur a été un grand Monsieur un vrai Patriote au sens noble du terme, je peux cependant témoigner qu’ il n’ a pas toujours été blanc, et capable d’ envoyer des copains/coquins, casser, pour ne pas dire ravager & incendier, en bon sauvage, certains foyers qui ont eu en partie l’ outrecuidance de l’ aider à devenir ce qu’ il a été, en d’ autre terme mordre la main de celui qui la lui a tendue.
      Ce qui n’ enlève en rien qu’ il a été à bonne école et l’ a prouvé .
      Et pour revenir à Kelutoukou, les coopérants on assurément été payés par Ravalomanana pour fomenter un coup d’ état et renverser 1 démocrate comme Dago n’ en a jamais eu 🤣 .

    • 16 mars à 21:23 | lanja (#4980) répond à betoko

      marina fa nihena ny fahaizan ny mpianatra teny frantsay teto, kanefa aoka hazava fa tsy voatery ho voazanaky ny teny frantsay daholo akory ny olona, be ny tanora, nandalo fanagasiana, no lasa manampahaizana ambony ary misy mahavita miasa hatrany ivelany aza.....Ny dokotera, ny injenera, ny mpahay siansa isan karazany dia tsy voatery ho "mahay be " teny frantsay toa anareo vao afaka miasa. Manerantany, ny manampahaizana toa azy ireo dia ny teny anglisy no tena miasa ; Mibaribary lotra ilay Toetsaina voazanaka ao aminareo ,mifikitra mafy @ teny frantsay kanefa ny frantsay aza mianatra teny anglisy, tsy sarotra fantarina ny antony fa tadiavo

    • 18 mars à 17:45 | lanja (#4980) répond à betoko

      """bannir la langue française de l’enseignement ""
      c’est ridicule,
      éviter de parler de sujet que vous ne maîtrisiez pas,
      lors de la période de la malgachisation,
      la langue française a été enseignée au même titre que l’anglais,....
      c’est tout.

  • 16 mars à 11:19 | Vohitra (#7654)

    Raha tsy nisy i Manandafy sy ny antoko MFM, tsy voarodana ny fitondrana tsy norefesina mandidy napetraky ny Arema sy ny Amiraly ny taona 2002, ny MFM no isany antoko navitrika tamin ny fanentanana ny hetsi-bahoaka nanerana ny renivohim-paritany enina, tsy novidiambola akory fa natosiky ny fahavonana hanova ny fomba hitantanana ny Firenena, mba ho tany tandalana sy hanome vahana ny fampandrosoana isamparitra.

  • 16 mars à 11:27 | Vohitra (#7654)

    Diantanan ny antoko MFM tokoa ny fametrahana ny Faritra 22 teo ambany faharisihina hanova ny fitantanana ny lafintany niarahana tamin ny antoko TIM fahizany.

    Fijery tena Malagasy, vina Malagasy, ary fahasahiana hametraka ny Malagasy ho tompondraharaha amin ny raharahampanjakana ka hitondra fandrosoana tsy mitanila, fotokevitra novoizin ny antoko MFM izany.

    • 18 mars à 12:34 | Ibalitakely (#9342) répond à Vohitra

      Na ny fandinihina nanomboka ny 2006 tany ho any ny hanaovana ny fampianarana telo taona voalohany amin’ny fitenin-dreny [langue maternelle] izay misy firenena mandroso toy Japon na ny pays nordiques mampiantra izany, dia efa sosokevitra tsara saingy … Ka amin’izao andron’i André RAJOËL izao asa raha averina any aminy nozancètres les gilets jaunes na karakory ?? Ny MAP nosoloina IEM, na faritra 22 novaina ho 23, ny fifaninanana voly vary navadika ho fanafarana vary mourrrr, ny fanatsarana na fananganana CSB II navadika Hôpitaly manaraka penitra [mba jereo ange io etsy Andohatapenaka io amin’izao fotoana !!]. Hatramin’izao sady tsy mazava ny loi de Finances hoe hisy fanovana sa tsia, no mbola tsy fantatra ihany koa ny loharanom-bola amin’ny fivelesana rano. Mahavità soa e !!

  • 16 mars à 12:07 | betoko (#413)

    M’importe peu vos critiques envers moi au sujet de Manandafy .Doccord il était intègre mais a fait beaucoup de mal aussi en manipulant les enfants et les étudiants de cette époque .Mais ayez au moins le courage d’admettre qu’il a fait beaucoup de mal concernant sa malgachisation à outrance Demandez à vos parents qui ont été victimes de cette malgachisation à outrance et aussi la chasse aux soit disant riches ou pangorokarena

    • 16 mars à 13:16 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Vous ne confondez pas avec ratsyraka ?

    • 18 mars à 07:17 | dahalo (#8794) répond à betoko

      Ayant fréquenté pas mal de Tary durant mes études, je peux te dire Betoko que Manandafy n’’a pas été le manipulateur que vous dites, et que ces tary n’avaient rien à envier aux autres étudiants de l’époque et ont même obtenus des bons résultats scolaires et ont occupé des postes stratégiques plus tard dans leur carrière professionnelle.
      Le MFM était un parti d’intelectuel surtout à l’origine pour ne citer comme exemple qu’un certain Solonavalona ANDRIAMIHAJA qui fut un membre imminent de l’academie malagasy

    • 18 mars à 08:10 | Jo Brandon (#9919) répond à betoko

      Franchement Betoko, que sais-tu de la malgachisation à outrance ? Que sais-tu de la manipulation ?
      Il parait que tu es lapinois ? Dans ce cas, il faut que tu saches que la manipulation est celle faite par ton maître quand celui-ci a envoyé tes copains se faire tuer un 7 Février.
      Le reste n’est qu’une simple vue de ton esprit servile et manipulé à outrance.

  • 16 mars à 12:20 | Vohitra (#7654)

    Rehefa nangotraka sy nafana vay ny tsy fitoviankevitra teo amin ny MMSM notarihin i Razanabahiny Marojama sy ny Hery Velona ny taona 1991, dia sosokevitra avy amin ny MFM ihany no nandresena lahatra ny Profesora Zafy sy Pasitera Andriamanjato fa hanafaingana ny fifampiraharahana hanosehana hivoaka ny fitondrana Ratsiraka ny hiharahana miasa amin ny Praiminisitra Razanamasy Guy Willy.

    Marihina fa raha tsy i Itompokolahy Ingahindriana Razanamasy no nitantana ny fitantanandraharaham-panjakana fahizay, angamba efa roboka tao anaty adipoko mahatsiravina ny Malagasy ny taona 1991.

  • 16 mars à 13:14 | Vohitra (#7654)

    Raha manana fikasana ny handrodana ny fanjanahana ara- kolotsaina ny Firenena, ny teny no fitaovana voalohany ho entina miady, ary tsy fahadisoana velively ny fametrahana ny fanagasiana ny teny enti-miasa satria vao haingana no nivoahana ny fanjanahantany.

    Ny dingana nentina nanatanterahana ny fanagasiana sy ny fampitaovana nentina nanatanterahana izany no nisy tsy voahaja sy tsy tomombana, fa ny tetika dia maritombina amiko.

    • 18 mars à 18:00 | lanja (#4980) répond à Vohitra

      ny fanagasiana natao teto dia tena nilaina tokoa, marina fa nisy lesoka satria somary maika lotra, kanefa tsy tokony nofoanana,fa tokony ho natsaraina, io sisa ny lova mba azontsika arovana kanefa indrisy, voazanaka hatrany anaty ny sasany ka tsy afaka miaina sy mandroso raha tsy mivadika ny lelany

  • 16 mars à 13:14 | tsimahafotsy (#6734)

    Adieu Mr. le professeur et merci pour vos cours de sociologie à l’ENSA.
    C’est grâce à vous que le petit bourgeois que j’étais, imbu de ses " hautes origines sociales", s’est éveillé à la conscience politique.
    C’est grâce à vous que j’ai appris ce qu’est l’oppression et l’acculturation d’un peuple.
    C’est grâce à vous que j’ai appris que la religion est un instrument au service des puissants pour esclavager culturellement les masses populaires.
    C’est grâce à vous que j’ai appris que la pauvreté à Madagascar n’est pas une malédiction mais une situation voulue qui arrange la classe dominante.
    C’est grâce à vous que j’ai appris que le pouvoir politique n’est pas d’ordre divine comme l’affirment certains gasy de souche andriana.
    C’est grâce à vous que j’ai appris que le peuple malagasy n’est pas formé de 18 tribus comme l’ont voulu nous faire croire les colonisateurs, mais un seul peuple uni par sa langue et sa culture.
    Vous avez été haï, injurié par les nuls de la politique, vilipendé par les minables de la pensée unique, molesté, brutalisé par des imbéciles en uniforme qui ont grade de colonel.
    Nous, vos anciens étudiants, nous sommes encore là pour défendre l’idée que la politique est une vocation noble.
    Que la politique est faite pour les hommes nobles par le cœur et aristocratique dans l’action.
    Reposez en paix. Nous ne vous oublierons pas.

    • 16 mars à 13:18 | Jipo (#4988) répond à tsimahafotsy

      "Que la politique est faite pour les hommes nobles par le cœur et aristocratique dans l’action."
      Manifestement ça ne se bouscule pas au portillon ...

    • 16 mars à 13:41 | Vohitra (#7654) répond à tsimahafotsy

      Bonjour Tsimahafotsy,

      Dis, ENSA du temps de Ravelojaona ?

    • 16 mars à 13:49 | Vohitra (#7654) répond à tsimahafotsy

      Tsimahafotsy, la lecture avec delectation des revues " Tany Malagasy ".

      Ils sont partis vers l au dela les deux comperes maintenant, Koto et Lynx

    • 16 mars à 13:52 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Salama Vohitra,
      ENSA, 1971 1972. avec Manandafy et Dominique Desjeux.
      Manandafy, cours de socio sur le monde agricole malagasy.
      Dominique Desjeux sur les enjeux du développement dans le Tiers Monde.
      Ravelojaona , je ne m’en souviens pas.

    • 16 mars à 13:55 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Hé oui Vohitra,
      j’avais tous les numéros de Tany Malagasy.
      J’ai tout perdu et maintenant ce sont des collector.

    • 16 mars à 14:02 | Vohitra (#7654) répond à tsimahafotsy

      Le Directeur adjoint, c etait le Docteur-Ingenieur Rabeza ?

    • 16 mars à 14:44 | poiuyt (#584) répond à tsimahafotsy

      Tsimahafotsy , Bisy e. Remerciements.

  • 16 mars à 14:17 | tsimahafotsy (#6734)

    Moi, j’étais étudiant à l’ EESDEGS avec comme prof Rakoto Ignace, Raymond Ranjeva, Germain Rakotonirainy, mais je suis allé suivre des cours de sociologie à l’ENSA parce qu’à l’époque tout le monde disait du bien des cours de Manandafy et de Dominique Desjeux.
    Je n’ai pas suivi des cours d’agronomie et je ne connais pas du tout le personnel enseignant de l’ENSA à part Manandafy et Desjeux.

    • 16 mars à 14:51 | Vohitra (#7654) répond à tsimahafotsy

      Et oui, Ankatso dans le temps, c etait une terre fertile pour l emancipation des idees, le terme DJ n etait pas encore en vogue a l epoque

    • 16 mars à 15:01 | Beandroy (#3943) répond à tsimahafotsy

      Quel CV !!!
      Je t’envie...

    • 16 mars à 15:25 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Vohitra et Beandroy,
      Il y a des rencontres décisives dans la vie qui vous changent fondamentalement.
      Début des années 70, j’étais un petit k.o.n, issu d’une famille protestante, bourgeoise véhiculant les idées conservatrices, racistes et suprématistes des Merina au début de l’Indépendance.
      A l’époque des PSD, on disait encore des côtiers, les Tambany, avec ce ton péjoratif et ironique pour les qualifier d’illégitimes pour diriger Madagascar.
      Ce sont les profs que j’ai cités plus haut qui m’ont dessillé les yeux sur la politique à Madagascar, sur les relations entre dominés et dominants, entre colonisateurs et colonisés, entre andriana, hova, andevo, tanindrana, etc.
      Je leur suis redevable.
      Et à mon tour, j’essaie de cultiver et de transmettre leur héritage à la jeune
      génération pour qu’un jour notre peuple retrouve sa fierté et la prospérité.

  • 16 mars à 15:28 | tsimahafotsy (#6734)

    Fraternellement à vous aussi Poiuyt ma réponse !

    • 16 mars à 18:23 | Beandroy (#3943) répond à tsimahafotsy

      Tsimahafotsy,
      En résumé, t’as eu un sacré problème de complexe de supériorité.
      Sauf que nous les côtiers n’avons jamais l’impression d’être inférieurs ; au contraire...Le problème était donc dans ta tête ; heureusement que Manandafy était là pour toi. Sacré Manandafy n’est-ce pas !

    • 16 mars à 18:53 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      NON, on ne peut pas appeler çà complexe de supériorité.
      J’étais conformiste, plus con que formiste, comme tous les rejetons des familles merina de la haute société protestante de l’après indépendance !
      Mais je me suis libéré du carcan familiale et grâce à mes profs, aux cours de socio-politiques de Manandafy, petit à petit j’ai acquis ma liberté de penser et d’agir selon ma propre conscience et mes propres valeurs !

    • 18 mars à 08:21 | Jo Brandon (#9919) répond à tsimahafotsy

      Moi-même, je suis un ancien de l’EESDEGS. A l’époque, si on veut tâter de la politique, soit on est MFM soit on est MONIMA. Pas plus. Les autres courants politiques n’existaient pas à Ankatso.
      Toutes les Associations d’Etudiants, de la FAEM ( ou Fédération des Associations d’Etudiants de Madagascar ) à celles par filière, étaient entre les mains de ces deux Partis de gauche ( sauf celle de la Médecine où les étudiants sont plutôt de comportement petit-bourgeois ).
      Ah ! Le bon vieux temps !

  • 16 mars à 15:57 | Vohitra (#7654)

    Nanana fahasahiana tokoa i Manandafy nanambara ny taona 2009 fa ny mpivaro-boanjo sy ny mpivarotra amorondalana no nentin ny hery vahiny naroboka handrodanana ny rafi-panjakana.

    Fahasahiana tokoa satria tsy ela taorian izay dia roso ny FIS nanao ankeriny sy barofo, toy ny fisambotra dahalo no nanaovana an i Manandafy

    • 16 mars à 16:39 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Bonjour,
      nous avons perdu un grand homme qui a contribué à l’éveil politique des étudiants de cette génération dont je fais partie ; certains sont déjà partis avant lui (les frères Ralaivelo ) qui étaient de vrais militants.Le père ,Ralaivelo Daniel ,ancien Député Maire de Fianar voyait d’un. mauvais oeil l’alliance de ses fils avec Manandafy .Le député disait à ce dernier :" Lé KOTO , s’il arrive quelque chose à mes enfants , je ne te raterai pas ".
      Aimé ,le fils ainé distribuait l’argent que son père lui donnait en disant que c’est de l’argent sale de la politique ; quelle maturité déjà à cette époque , les politiciens actuels devraient s’en inspirer.

    • 17 mars à 00:33 | tsimahafotsy (#6734) répond à Vohitra

      Manandafy était surnommé " double enina " parce qu’il rigolait souvent pendant les cours.
      Grâce à lui toute une génération d’étudiants et les zoam se sont lancés dans le militantisme politique dans les années 70.
      Je l’ai suivi au MFM, malheureusement pas très longtemps.
      C’était un grand monsieur. Très cultivé et plein d’empathie.
      Existent-ils encore à Mada des profs en exercice du genre Manandafy pour dessiller les yeux des jeunes générations gavées par les fake news et formées au mode de vie bling bling à la fozaorana ?

  • 16 mars à 16:54 | ratiarison (#10248)

    Mandria am-piadanana ZOKY BE ??tandremo fa MALAMA MAINA NY ETO AN-TANY RY "BETOKO" maivan-DOHA ? Samy tsara

  • 16 mars à 18:30 | FINENGO (#7901)

    @betoko (#413)

    Je cite les Konneries de Betoko :
    Savez vous que ceux sont ces coopérants français qui étaient les instigateurs des événements de 1972 en manipulant les étudiants à Tana ? Mais cela est une autre histoire
    .................................................................................
    Encore une fois Betoko, tu n’es qu’un Misérable PLOUC.
    Tu es un inventeur d’histoire, un abruti à la recherche d’une Grandeur que tu n’auras jamais.
    Tu veux te faire passer pour un respectable, mais tu n’es qu’un vaurien.

    Oui tu as connu des Coopérants Français qui étaient de l’extrême droite et néocolonialistes.
    Dis-tu. Tu aurais certaimement croisé aussi à l’époque, Abraham Licoln, n’est ce pas ??

    Trouver-nous un article qui pourrait confirmer tes dires cités ci-dessus Betoko, et délivre-nous le lien qui y mène ou, le titre d’un ouvrage qui en fait part.

    A mon humble avis, les évènements de 1972, avaient pour origines, la Grève des élèves Médecins de Befelatanana et à la mauvaise Gestion de cette même crise par le Pouvoir de l’époque.

    A moins que j’aie tort, de ce fait, que celui qui aurait la bonne version, me corrige.

    Pauvre Betoko, Monsieur inventeur d’histoire, ignare et personnage non crédible.
    Tsy Vazaha, tsy Gasy.
    Tsy andrano, tsy andakana.
    Pour ton cas Betoko, vaut mieux en rire que d’en pleurer.
    Piteux Personnage.

    • 17 mars à 23:52 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      C’est bien connu que dans l’ enseignement il n’ y a que des fachos , mais particulièrement de gôche ...
      Ceux de droite préférant rester au bled pour s’ occuper de protéger leur patrie, des collabos et envahisseurs, plutôt que s’ expatrier dans des pays en voie de développement pour ne pas dire sous développés ...
      Mais chut kelytoukou pourrait l’ apprendre et cesser de nous distraire ...
      "Coopérant de droite" c ’est un peu comme les coqs qui pondent des oeufs n’ est-ce pas Môssieur kelytoukou ?
      Le pire , ils se sont donné le mot pour envahir Dago si, si !!!

  • 16 mars à 18:53 | Turping (#1235)

    Hommage à Manandafy !
    - Un vrai homme politique malgré sa position ambivalente dès fois a su créer un vrai parti politique respectable pour défendre ses idéologies même si on ne les partage pas souvent.
    - Les grands mastondontes sont partis (Herizo Razafimahaleo ,Monja Jaona , Philippe Tsiranana fils et père ,Ruffine, etc....laissant la place politique aux businessmans (woman) car la politique ne servirait que pour se remplir les poches au détriment de l’intérêt collectif général..
    La médiocratie a remplacé la méritocratie c’est dommage !
    Condoléances à sa famille .

  • 16 mars à 19:08 | Vohitra (#7654)

    Mbola tsaroana ve rizalahy ny fametrahana afisy vita amin ny roneo amin andro alinabe no sady mandositra ny DGID alefan i Ratsiraka hisambotra a ?

  • 16 mars à 19:12 | Vohitra (#7654)

    RDM tamin izany ny dikany dia hoe Republique Democratique de Madagascar, fa ho an ny MFM fahizay dia nanambara hoe Ratsiraka Didier Mianakavy

  • 16 mars à 19:22 | Vohitra (#7654)

    Tsaroan ialahy isany MAPAR ireo ve ny saika mbola hampijalianareo an i Manandafy tamin ny 2009 rehefa niverina avy any Maputo teny Ivato ?

    Commandant Roger Luc irery no nahavita niaro azy, marina fa misy rohim-pihavanana i Roger luc sy i Roindefo, fa nanana fahasahiana tokoa izy.

    Merci zandry a !

  • 16 mars à 19:31 | I MATORIANDRO (#6033)

    Mandeh ny mandeh.

    enga anie ka tsy hisy ndray koa ny ankitaritarika.

    Veloma Ra-Mafana.

  • 16 mars à 20:24 | Ngeda (#10235)

    Miondika am-panajana aminao ny tenako Atoa Rakotonirina Manandafy Mandria ampiadanana, ny Tompo anie hametraka anao eo ankaikiny.

  • 16 mars à 21:46 | lysnorine (#9752)

    Re : betoko 16 mars (2019) à 11:07
    « Savez vous que ceux sont ces coopérants français qui étaient les INSTIGATEURS des événements de 1972 en MANIPULANT les étudiants à Tana ?

    1) Ny antsoinao hoe « INSTIGATEURS » sy « MANIPULATEURS » dia voalohany indrindra Ny ZEZOITA nanodidina ny gazety « LUMIÈRE » sy « LAKROA » tany FIANARANTSOA teo ambany fitarihan’Itpkl. mompera Rémi RALIBERA, izay nanenjika foana ny fitondran’Itpkl TSIRANANA : ny antony dia noho izy CGT-KÔMONISTA tamin’ireny 1946 ireny, ary ireo moa no nandefa azy handranto fianarana tany Frantsa : efa nisy lahatsoratra navoakan’ny gazety-boky katôlika « Missi (dominici) » momba izany fahizay. Efa niseho matetika teto ihany moa fa Itpkl Rémi RALIBERA dia zanaka an-tranon’ilay fianakaviana Frantsay KATÔLIKA BE - DARDE- akaiky dia akaiky an’i Giscard d’ESTAING, tahaka an’Ingahy Didier RATSIRAKA. Tamin’ireny fotoana ireny moa dia efa hatry ny ela no niomanan’i Giscard d’Estaing ho prezidàn’i Frantsa, ary angamba efa fantatr’izy sy ny tariny fa voan’ny cancer ny prezidà Georges POMPIDOU ka tsy haharitra ela.

    Singanina manokana ny famporisihana ny mpianatra « madinika » tamin’ny sekoly katôlika nakatona hidina sy hilahatra eny an-dalambe.

    Etsy an-daniny koa nisy ny gazety protestanta « FANASINA » izay nakatona taorian’ny 1972. Nalefa nanatevin-daharana koa ny « gasin’an-dafy » (Ambaniandro) nitonona hoa mpiandany amin’ny hery faran’izay amin’ny « ankavia » (« gauchiste) sy/na « maoïste) na dia ny nantsoin’Itpkl Manandafy hoe « GASY AMBONY » aza no fianakaviana nisy azy ireo ary tsara toerana teo amin’ny fitondrana PSD.

    Marihina fa taty aoriana vao « nijapy train » Itpkl. pasitera Andriamanjato izay nanambara ampahibemaso talohan’ny fisamborana an’Itpkl André Resampa, tamin’ny1 Jona 1971, fa MIOMBON-KEVITRA VALOPOLO-ISAN-JATONY aminy sy ny PSD ny tenany. Torak’izany koa, araka ny tsiambaratelo navoaka-na ministra iray, dia ny rahalahiny am-panambadiana - Itpkl. RAMAROSAONA Émile, - ministra niara-nivory taminy -, no nampirisika an’Itpkl JOHASY Barthélémy, ministry ny Atitany hoe : « Inona no andrasan’ialahy fa tsy alefa ny FRS » handrava ireo fihesketsehan’ny mpianatra ireo ?

    [Itpkl. TSIEBO Calvin, vice-président no nitarika ilay fivorian’ny ministra, fa Itpkl. Tsiranana niala sasatra efa ela ela ihany tany Ranomafana noho ny tsi-fahasalamany. Itpkl RABEMANANJARA Jacques, vice-prezident koa, ministry ny Raharaham-bahiny, dia tsy teto an-toerana koa, fa efa elaela ihany no tany ivelany (Santiago, Chili) nanatrika ny fivoriana ny hoe CNUCED FAHA-3 - 3e Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement nisokatra tamin’ny 13 Aprily 1972 ka nifarana tamin’ny 14 Mey].

    2) Ny « coopérants français » [avy amin’ny « hery ankavia » : gauchistes ? Maoïstes ?] angamba no tondroinao amin’izany , dia ireo nifandray tamin’Itpkl. RAVOAJANAHARY Charles, mpampianatra Tantara tao amin’ny Lycée Jules Ferry faha-fanjanahan-tany, nanambady vehivavy Frantsay kômonista fahizay, sy ny AVARA-PIANARANA na « intellectuels » Malagasy, nandeha nanodidina an’Itpkl. Monja Jaona sy ny MONIMA nony vaky bantsilana ny tsi-fahasalaman’Itpkl Tsiranana tamin’ny 1966. Namporisihin’izy ireo Itpkl. Monja Jaona hitongilana amin’ny MODY HOE firehin-keviny (Maoïsme ets., ets.) sy hanainga ny mponina tany Atsimo izay « vesaran’ »ny hetra isan-dahy tahaka ny lehilahy rehetra ihany hioko sy hanafika ny tobin’ny Zandary tamin’ny Aprily 1971. Antitranterina fa :
    (i) tsy mba nampisambotra an’Itpkl Ravoajanahary Itpkl Tsiranana fa nalefany nivoaka nankany Frantsa izy, izay nandray azy ho mpampianatra tao amin’ny Université de VINCENNES. Mpinamana Itpkl Tsiranana sy Itpkl. Ravoajanahary fony ry zareo mpianatra tany Frantsa.

    (ii) Manarak’izany, TSY AZO INOANA mihitsy na kely aza fa tsy nahafantatra MIALOHA ny fihetsiketsehana sy fiokoana, nasaina nomanin’Itpkl. Moja Jaona ny Misiona Kristianina niasa tany Atsimo : Katôlika, Prôtestanta, Loteranina (AMERIKANINA).

    (iii) VOAFITAKY ny mody hoe « MAOISME » tompon’ireo « avara-pianarana » Malagasy ireo ihany koa ny Governemanta Kômonista Sinoa raha voataona nanohana azy ireo KELY.

  • 16 mars à 22:33 | Lefona Again (#10319)

    Cet homme à fait ce qu’il pouvait faire, dans sa logique de pensée et honnêtement ses idées et actes n’ont jamais été à la hauteur des attentes de la jeune République Malgache, SELON MOI, mais parce que je suis un malgache ayant le respect de la personne, je m’abstiendrai..pour le moment.. de commenter sur M. Manandafy par respect toujours, à ses familles et entourages.

    • 16 mars à 23:11 | Vohitra (#7654) répond à Lefona Again

      Il n y a rien d ettonnant de votre part, bien entendu dans votre logique

      Le MAPAR d aujourd hui, meme style, meme pratique, meme partenaires, meme soutien politique que l AREMA d hier. C est votre choix, et sache l assumer

  • 17 mars à 11:23 | ratiarivelo (#131)

    Mandriam-piadanana "ZOKI-BE !! ary dia mampita ny fampiononana ho any fianankaviana manontolo lasa ny olo-MANGA mahaiza mionona ry IZY MIANANKAVY fa tombon-dalana ny AZY ! fa aza misosoka alahelo !! Tsy hadino mandra-piala eto @ny ity TANY fandalovana ***ny fiarahana t@ny dra-TOMPOKOLAHY niaraka commission ny TANTSAHA t@ny evenement ny1972 tao @ny lycéen’Ampefiloha****tantara tsy hadino !! mandria am-piadanana ZOKY BE !

  • 17 mars à 12:11 | betoko (#413)

    Depuis hier j’ai contacté certains proches de Manandafy en 1972 Pour eux à cette époque Madandafy avait des idées nouvelles qu’aucun politicien malagasy avait et du coup il était devenu presque une idole
    Ils me disaient qu’effectivement l’instigateur de la malgachisation de l’enseignement c’était lui et non Didier Ratsiraka et jusqu’à ce jour il en reste encore des stigmates .
    C’est encore lui qui avait manipulé la jeunesse avec l’histoire de mpangoron’karena avec les DJOMAKA ,mais mes interlocuteurs me disaient ,dès qu’on lui avait offert une villa avec piscine sur la route d’Ivato ,il nous a tourné le dos et nous a laissé tomber ,c’était parait il un beau parleur et un grand manipulateur
    P/S Est ce que j’avais commis une faute de français ou de la langue malagasy
    Les vazaha coopérants et d’extrême droite avaient manipulé les étudiants d’Ankatso en 1972 ,suite à la grève des élèves de l’école de médecine de Befetatanana les quels ont protesté.car ils disaient pourquoi c’est toujours nous sortant de l’école de médecine de Befelatanana qu’on envoie en brousse mais jamais des médecins sortant des FACS français ,ce qui était archi-faux

    • 17 mars à 13:27 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Betoko, a pathological liar

    • 17 mars à 13:58 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      Tu es vraiment un Bourricot le Betoko.
      Tu reviens à la charge une fois de plus, pour nous conter tes aberrations.

      Une remarque tout de même.
      Ce que tu nous avance ici, n’émane jamais de toi, si je comprends bien.
      C’est toujours une tierce personne qui te l’aurait raconté.
      C’est une belle manière de se disculper au cas ou, en rétorquant : je ne fais que répéter ce que l’on m’a dit. AAAAh !!! Le Perroquet du Gabon.
      Hein !!!! Betoko.

      Comme tu as posé la question sur tes éventuelles fautes, aussi bien en Français, qu’en Malgache, voici ma réponse qui n’engage que moi Betoko.

      P/S Est ce que j’avais commis une faute de français ou de la langue malagasy.

      Je pense qu’étant un Français du CM2, je dirais comme ceci Betoko :
      Aurais-je encore commis des fautes dans mon français et dans mon malgache ??

      « mpangoron’karena » . En langage Parlé peut-être que ça se dit. Et encore j’ai des doutes.
      Mais en écrit il me semblerait que c’est comme ceci Monsieur Betoko : Mpangorona harena.
      Passe un Bon dimanche après-midi le Tsy Vazaha, tsy Gasy..!!!!!!

    • 17 mars à 23:57 | Jipo (#4988) répond à betoko

      C’est bien connu que dans l’ enseignement il n’ y a que des fachos , mais particulièrement de gôche ...
      Ceux de droite préférant rester au bled pour s’ occuper de protéger leur patrie, des collabos et envahisseurs, plutôt que s’ expatrier dans des pays en voie de développement pour ne pas dire sous développés ( quant à ceux d’ extraie droite )...
      Mais chut kelytoukou pourrait l’ apprendre et cesser de nous distraire ...
      "Coopérant de droite" c ’est un peu comme les coqs qui pondent des oeufs n’ est-ce pas Môssieur kelytoukou ? et ceux d’ extreme droite : des oeufs carrés 😱
      &lLe pire : ils se sont donné le mot pour envahir Dago si, si !!!

    • 18 mars à 08:21 | lysnorine (#9752) répond à betoko

      Re :betoko17 mars 2019 à 14:35

      « Comment pourrais je savoir qu’ON lui avait OFFERT (?) une villa avec piscine sur la route d’Ivato si je n’avais pas contacté ses EX amis »

      Tsy trano nametrahan’ny fitondran’Ingahy Ratsiraka azy ve io « villa avec piscine sur la route d’Ivato » io, fony izy CSR tamin’ny andron’ny Boky Mena sy ny Tolom-piavotana, izany hoe « logement de fonction » ? Mitranga ary ny fanontaniana eto hoe :

      . Raha izany tokoa no izy, nohofan’ny Fanjakana ve izy io sa novidiny, ary tamin’IZA ?

      . Raha tsy izany, amin’ny anaran’Itpkl Manandafy ve izy io ?

      Ataonay fa mora hitan’izay mpikaroka momba ny tantara ny valin’ireo fanontaniana ireo any amin’ny « Domaines », sy ny Arsivan’ny « Service des Logements & Logistique », na amin’ny fitanisana ny fananan’ny tena atao amin’ny fanambarana isan-taona momba ny HETRA ny tena na « déclaration fiscale ». sns, sns.

  • 17 mars à 14:35 | betoko (#413)

    FINENGO
    Justement ,c’est la raison pour la quelle j’avais contacté ceux qui étaient proche de Manandafy pour ne pas me tromper et ils m’ont confirmé ce tout ce que j’avais écrit ici sur lui Comment pourrais je savoir qu’on lui avait offert une villa avec piscine sur la route d’Ivato si je n’avais pas contacté ses EX amis
    Avec le est ce que je pourrais ou aurais je c’est pareil
    Avant hier tu avais écrit ce ci Si je suis
    Comment on doit écrire Si je suis riche ou si j’étais riche
    Si je sais ou si je savais Si j’avais su ou si j’ai su ,si j’avais un marteaux ou si j’ai un marteaux
    Quelques remarques Même dans des journaux en malagasy ,nombreux sont les journalistes qui commettent aussi bien des fautes de français qu’en leur langue maternelle
    T’es mal placé pour me donner des leçons .Tu sais j’ai quitté l’école en CP1 et je suis technicien de surface ou balayeur quand j’ai habité en France

    • 17 mars à 15:22 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)
      OOOOOOOOOOOOOOOOOh !!!! Le Betoko.
      Mais comment t’as pu connaître les Ex- amis de ce Monsieur Manandafy, Betoko.
      A croire que tu connais tout le monde à Madagascar.
      As-tu l’assurance et les preuves que l’on aurait offert à ce Monsieur une Villa avec Piscine, comme tu l’affirmes ????

      Que tu aurais quitté l’école en CP1 Betoko, ceci n’a rien à voir. Car beaucoup sont ceux qui seraient dans le même cas que toi et qui s’en sorte 10000 fois plus que toi.

      Puisque tu es aussi Français Binational comme on le dit. Pierre Bérégovoy ancien Premier Ministre français du temps de François Mitterrand, n’était qu’un ouvrier ajusteur-fraiseur, et était Premier Ministre de la République française et avec une volonté de fer est tout de même devenu diplômé de droit à la Faculté de droit de l’université de Strasbourg, par une formation continue.

      Eh oui !!!!!! Betoko certains cherchent à s’améliorer et d’autres se contentent de ce qu’ils sont. N’est pas ??????

      En conclusion l’ambition ne fait pas parti de ta nature.
      Que veux-tu que je te dise ?????
      Rien du tout Betoko le Tsy Vazaha tsy Gasy.
      Ahahahahahahaha !!!! Excellent après-midi de dimanche Betoko le Bi

    • 18 mars à 00:04 | Jipo (#4988) répond à betoko

      A votre judicieuse question, juste une réponse : soit vous parlez au présent soit vous parlez au passé, et pour vous, ce devrait être le plus-que-passé , un cousin éloigné du plus-que-parfait , une forme de "has been" en voie d’ extinction en quelque sorte, bientôt classée : espèce endémique protégée 🤪 ...

  • 18 mars à 13:02 | fandresena (#299)

    Nahavita ho an’ny firenena izy matoa tafody an-tanindrazana Dada. Nahavita izy matoa nisy fiovana tamin’ny 2002. Nahavita izy matoa noviravirain’ny HAT tamin’ny 2009. Ry Andry Fo ange ka tsy manimba afa-tsy ny tsara e ! Ny tsara rehetra dia gadragadraina daholo. Samia mivavaka mba hovalian’Andriamanitra Ray ao amin’ny Jesoa Kristy Tompo ny ratsy nataony tamin’ny firenena Malagasy. Ary mba hovaliaNy hatrany amin’ny taranany fara mandimby. " Ahy ny famaliana hoy ny Tompo Jesoa". Ka dia samia mivavaka fa tena hamaly ny Tompo rehefa tsy mamaly faty isika. Mahereza daholo fa dia very olomanga ny firenena...

  • 18 mars à 13:29 | dominique desjeux (#10609)

    Je ne suis pas retourné à Madagascar depuis 1975, à mon grand regret. Entre-temps j’ai mené des enquêtes aux États-Unis, au Brésil, en Chine et en Europe. Mon expérience malgache m’a énormément servi pour mener des enquêtes dans des pays où je n’avais aucun point de repère.
    J’ai monté un film sur le retournement des morts famadihana que j’utilise pour montrer la dimension universelle du rapport à la mort, même si les formes culturelles sont bien sûres spécifiques à chaque pays.

    J’ai été touché de découvrir au moment du décès de mon collègue et ami Manandafy Rakotonirina, qu’il y avait des étudiants à l’école supérieure d’agriculture de Tananarive entre 1971 et 1975 qui se souvenait encore des cours que j’y avais donné et de la revue Terre Malgache, Tany Malagasy, qui avait été créé par Jean Claude Rouveyran, et dont j’étais responsable.

    Bien amicalement à tous ceux qui vivent dans la grande ville, Dominique Desjeux, anthropologue, professeur émérite à la Sorbonne (université Paris Descartes).

    • 18 mars à 14:44 | punchline (#9673) répond à dominique desjeux

      @D.DESJEUX où est ce que voulez-vous en venir cher Monsieur, votre intervention consiste en quoi ?
      - nous faire constater que vous êtes heureux qu’on parle de vous ici au forum ?
      - Parler de votre ami MANANDAFY
      - Parler toujours , encore, et encore toujours , du Famadihana, tradition qui ne concerne que 10% des malgaches

      Monsieur DESJEUX, je suis de la generation d’après, mais je trouve que votre intervention aurait pu être utile si vous commentez un peu , ou apportez votre opinion sur la situation qui prévaut à Madagascar, et sur la responsabilité , respective de la France, des Malgaches, et de la mondialisation

  • 18 mars à 15:12 | Harry (#10477)

    Mbola ho ela izay vao ho afaka amin’ny gasy ity "maty vao Ra-malala" ity ; fa tsy "dinosaure " ve no niantsoana an’i MANANDAFY sy ny firongony taty aoriana e, fa maninona tamin’ireny fotoana rehetra ireny tsy mba nisy " eloge " na dia kely akory heno tahak’izao hita amin’ny media rehetra izao.
    Mahagaga !

    • 18 mars à 17:52 | Jo Brandon (#9919) répond à Harry

      Ka ireo mpilaza azy ho dinosaure anie dia ny mpanao politika politisiana e !
      Fa izao kosa dia hita fa ireo olona nahalala azy amin’ny maha-mpampianatra azy, amin’ny maha mpamolavola olona azy, amin’ny maha mpitarika politika azy, amin’ny maha mpamorina foto-kevitra politika azy, amin’ny maha olona fotsiny izao azy, no miresaka sy manome éloge.
      Rariny kosa angamba.
      Ny mpanao politika hafa aza dia miaiky tokoa fa olona mahay izy.
      Ary tsy corrompu. Asa, amin’ny maha Andriana avy any Manandriana azy koa angamba no anton’izay fa tsy sahy mitompo teny fantatra aho.

  • 18 mars à 18:41 | olivier2 (#9829)

    incroyable mais vrai...

    Pleurer sur des reliques du passe qui ont elles memes entraine plusieurs generations dans un cepamafotisme qui ne dit pas son nom...mais qui n ont jamais étéé jugees pour leurs crimes...

    Manandafy est un criminel communiste au meme titre que Ratsiraka..

    Avoir ete KON et surtout KOMMUNISTE en 1972, EST la seule explication a la decadence Gasy d aujourd hui..

    Les gasy du 21 eme siecle admirent tous les ex communistes qui n ont jamais ete sanctionnes..

    Et pourtant admires...

    C est la meme logique qui mene les fozas a embrasser la cause chinoise...

    Ne jamais etre responsable de rien, pourvu qu on trouve un bailleurs puissant ( hier l urss, aujourd hui la chine..)... contre celui qui n est pas gentil...selon d ou vient le vent.

    Ratsiraka et Manandafy sont les instigateurs de la decheance du peuple ( moi je crois aux ethnies...et ce n est pas le colonisateur qui a impose cela : ARNAQUE TOTALE)

    Les ethnies de madagascar n ont pas ete crees par les colons : ceci est absolument faux

    Si Manandafy a enseigne le contraire a ses etudiants...et que ses etudiants affirment ici qu il avait raison...

    C est bien que ces personnes confondent desir et realite..pour rester poli..

    Et que ses personnes ne sont ni plus ni moins que des moutons dont le sens critique est a geometrie tres tres variable...pour ne pas dire malgacho j ai raison...

    Petit resume : manandafy et ratsiraka ont cree des gauchos a gogos qui ne sont responsables de rien...

    Et ils sont en train de se congratuler...tout en critiquant des fozas qui font COMME EUX’..

    En verite je vous le dis : il s agit d une histoire sans fin...

    😂

  • 18 mars à 18:55 | olivier2 (#9829)

    on peut etre professueur emerite ...raconter des konneries...et ne jamais etre juge pour ses paroles...

    Tous les cocos de 72...que sont ils advenus ?

    Et si on parlait des conseils eclaires de tous les profs de 1972 ?

    Celafote a padchance ?

    MDR

    • 20 mars à 08:01 | Jo Brandon (#9919) répond à olivier2

      On voit que vous n’avez rien compris du pourquoi et du comment 1972.
      On voit que vous ne connaissez rien du tout du communisme.
      C’est difficile de discuter intellectuellement avec quelqu’un comme vous.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS