Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 30 juin 2022
Antananarivo | 02h44
 

Economie

Accords de partenariat économique

Madagascar, pas très actif

vendredi 2 novembre 2007 | Lanto

Madagascar ne semble pas être engagé dans les Accords de partenariat économique affirme Glenys Kinnock, co-président de l’Assemblée partiaire ACP-EU, hier devant les membres de la presse. En effet, depuis trois ans le pays n’a pas été très actif comparé à l’image des autres pays ACP pour ne citer que notre voisine, l’île Maurice. Néanmoins le chef de la délégation de l’Union Européenne à Madagascar, Jean-claude Boidin, a souligné les efforts entrepris par le pays durant les six derniers mois. « La tenue de la réunion du groupe AFOA, du 03 au 05 septembre dernier à l’Institut National of Leadership de Madagascar au palais d’Iavoloha, traduit l’intérêt que porte l’Etat malgache aux APE », a-t-il confirmé. Selon lui, le gouvernement fait de son mieux pour conclure ces accords.

Désintérêt

Madagascar veut signer ces accords, mais il ne peut pas signer tout seul. Pour ce faire, il faut qu’il soit dans un groupe. Jusqu’à l’heure actuelle, aucune région ACP n’a manifesté son intérêt sur les APE. Si d’ici janvier 2008 aucun accord n’est signé, les pays moins avancés, dont Madagascar, ne bénéficieront que de « l’initiative Tous Sauf les Armes ». Les pays ACP non PMA comme l’île Maurice ou le Nigéria perdront leurs avantages. La ratification des APE serait donc bénéfique pour les pays ACP, d’autant plus qu’elle servira à asseoir un avenir stable pour les exportations et favorisera l’arrivée des investisseurs à Madagascar. En fait, dans le volet développement, Madagascar entend acquérir des financements pour la construction des infrastructures et l’amélioration du secteur énergétique. Pour la première fois, Madagascar aura sa place dans l’ordre du jour lors de l’ Assemblée générale plénière sur les APE qui se tiendra ce mois-ci au Rwanda.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS