Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 mai 2022
Antananarivo | 02h23
 

Economie

Salon international des mines et des hydrocarbures

Madagascar Oil et Toliara Sands reçus par le Premier ministre

lundi 9 mai 2011

En marge du Salon des mines et des hydrocarbures, les sociétés Toliara Sands et Madagascar Oil ont été accueillies samedi 7 mai dernier à Mahazoarivo par le Premier ministre Camille Vital.

Toliara Sands est une société mauricienne qui explore et souhaite exploiter l’ilménite à Toliara et c’est l’ambassadeur de Maurice à Madagascar qui a accompagné Jean Raymond Boulle, fondateur de la société Boulle Mining group et à la fois actionnaire majoritaire de Madagascar Ressources dont fait partie la société Toliara Sands.

Le même ambassadeur de Maurice à Madagascar a introduit Mark Weller, PDG de Madagascar Oil qui est détentrice de plusieurs permis d’exploration du pétrole, auprès du Premier ministre ce samedi 7 mai.

Chacune de ces sociétés a exposé à leur hôte l’évolution de leurs activités et leurs problèmes. Toliara Sands a fait part au Premier ministre de l’évolution des actions de la société dans la Grande Ile depuis leur implantation en 1996. Elle a investi près de 35 millions de dollars jusqu’à ce jour. Spécialisée dans la prospection minière, Toliara Sands est implantée à Toliara, notamment à Ranobe où elle a découvert un gisement d’ilménite. La société arrive actuellement au terme de sa recherche et doit entamer la phase d’exploitation. Les démarches nécessaires pour la démarrer et s’engager dans la phase de construction sont en cours. Toliara Sands souffre de la mesure de suspension de la délivrance de permis. Le Premier ministre lui a fait comprendre que le nécessaire serait fait pour que le projet d’exploitation démarre dans de bonnes conditions sans davantage de précisions.

Quant à Madagascar Oil, elle a examiné avec le Premier ministre comment résoudre le litige qui l’oppose à l’État et qui est devant la cour d’arbitrage internationale. Pour la continuité des investissements et des affaires de l’État en général, le Chef du Gouvernement a réitéré qu’il n’y a pas de problème sans solution. « Le Gouvernement est disposé à voir ensemble avec la société les solutions à apporter », a-t-il souligné.

Recueilli par Valis

3 commentaires

Vos commentaires

  • 9 mai 2011 à 13:51 | Jipo (#4988)

    Tout simplement scandaleux , comme beaucoup de méthodes devenues " sédentaires " au niveau national , hélas , on laisse investir des millions de dollars, et quand il s’agit de passer à la pratique, on coupe les vivres, je ne m’étendrai pas sur ces " coutumes " qui ne font que perdurer, à Madagascar, depuis trop longtemps, et si le Pays en est encore à ce point , c’est en partie à cause de ces mauvaises habitudes , & comportements , incompréhensibles , qui ne vont qu’à l’encontre du développement économique du Pays , et ce par la bureaucratie, appliquée par les gouvernements successifs , depuis l’indépendance .
    Quant à Madagascar oil et le gouvernement , on sait que le torchon brule , histoire à suivre , devant la cour internationale et non la SADC , histoire de changer un peu ...

  • 9 mai 2011 à 14:34 | citoyen (#1770)

    Et on fait quoi avec l’ilménite ? de la peinture blanche ?
    Détruire une lagune ( comme à FD) pour faire de la peinture blanche, je n’y crois pas...
    Quelqu’un sait-il combien ça fait gagner à l’Etat ?

    • 10 mai 2011 à 08:48 | sarah (#4600) répond à citoyen

      quelle lagune ? il n’y a pas de lagune à Ranobe.

      L’exploitation de l’ilménite valorise plus en tout cas le milieu que le hatsake, qui sera le destin final du milieu dans la plupart du cas.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS