Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 28 octobre 2021
Antananarivo | 09h02
 

Sport

Football • Barea de Madagascar

Loin des yeux, près du cœur !

samedi 21 juin 2008 | Rata

Le cœur du milieu du ballon rond malgache est à l’unisson avec celui des Barea qui affronteront demain à Maputo les Mambas du Mozambique. Cette joute qui entre dans le cadre des éliminatoires au mondial 2010 est la seconde confrontation des deux équipes qui se sont séparées dos-à-dos (1-1) dimanche au stade de Mahamasina. Un résultat nul ressenti comme une défaite du côté malgache entraînant le limogeage "illico presto" du staff technique. Une semaine après, les retrouvailles se présentent sous plusieurs facettes, notamment chez la sélection nationale Malagasy. La nomination d’un nouvel entraîneur, en l’occurrence Franck Rajaonarisamba, la formation de l’équipe entrante et le mental avec lequel les Barea vont aborder cette rencontre, illustrent parfaitement le changement par rapport au match aller. Ayant retenu la leçon de l’échec à domicile de ses protégés et étant donné l’enjeu du match de demain, Franck Rajaonarisamba va sans doute aligner les éléments capables d’apporter le plus, la victoire. Les observateurs avertis supputent à ce que le technicien épouse le 4-4-2 comme système de jeu et avec la richesse de son effectif, il est en mesure de l’appliquer. Mais quel que soit le système choisi, tout repose sur les joueurs, surtout sur leur mental. De ce côté, la déclaration d’intention du groupe d’arracher les trois points ratés à domicile tend à rassurer les supporteurs. Un mental de battant aiguisé par les menaces des locaux de faire payer aux Malgaches ce qu’ils qualifient "de bourde" de l’homme en noir à Mahamasina.

Demain sous la direction du Seychellois, Eddy Maillet, tout le monde aspire à un bon arbitrage et souhaite la victoire à ceux qui la méritent vraiment.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS