Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 15 juin 2021
Antananarivo | 15h25
 

Divers

Étudiants boursiers en Chine

Leur rapatriement pose problème

vendredi 2 août 2013

Seuls 20% des étudiants malgaches en Chine peuvent prétendre bénéficier des bourses de l’État malgache d’après le ministère de l’Enseignement supérieur qui prévoit de publier la liste de ces étudiants vers le milieu de ce mois d’août et de rapatrier les non éligibles avant la rentrée universitaire le mois de septembre 2013. Déclarés par le ministre des Finances comme étant trop nombreux et suspectés de corruption car ils auraient été près de 800, les étudiants en Chine ont rectifié et donné un effectif de quelque 200 individus. Ces étudiants auraient même donné la liste des étudiants effectivement boursiers en Chine au ministère de l’Enseignement supérieur. Une commission spéciale est alors créée pour établir la liste des étudiants à rapatrier et ceux qui bénéficieront des bourses de l’État malgache ; ce dernier a avoué ne pas être en mesure de les entretenir tous. Les redoublants et les triplants sont les premiers dans la liste des étudiants qui doivent rentrer au pays. Viennent ensuite les étudiants qui évoluent dans les disciplines qui existent dans les universités de Madagascar, dont ceux qui apprennent la langue chinoise.

Selon le ministère, les membres de la commission composée de représentants du ministère de l’Enseignement supérieur, du ministère des Finances et de la Commission nationale de bourses extérieures, sont en train de finaliser cette liste et relèvent que des étudiants auraient fourni des faux certificats de scolarité et de faux relevés de notes.

Réagissant par rapport à ces mesures de rapatriement massif, un responsable au sein de l’institut Confucius à Ankatso a affirmé qu’il est impossible d’intégrer tous ces étudiants qui devraient être rapatriés. Et pour cause, l’insuffisance de salles de classe et d’équipements. Ce responsable suggère un dialogue entre le ministère, l’Université de Madagascar et l’institut Confucius car en plus des questions relatives aux infrastructures, il faut aussi voir de près les problèmes académiques, pédagogiques et scientifiques.

Recueilli par Bill

23 commentaires

Vos commentaires

  • 2 août 2013 à 10:14 | marco (#6803)

    La gabégie concernant l’octroie des bourses éxtérieures a été béballée durant cette transition.Mais il est connu de tous, que depuis toujours, l’octroie de ces bourses ont toujours fait l’objet de magouilles et de corruption.De ce fait, l’étude à l’extérieur était toujours réservé aux enfants des riches, des ministres, et des divers haut responsables de l’Etat.
    Maintenant que des faux documents ont été constatés fournis par ces étudiants (faux certificats de scolarité, faux relevés de note,....) l’état doit-il encore débourser l’argent du contribuable pour les rapatrier ? Ne sont-ils pas passible de sanction ? Ne doivent-ils pas rembourser les bourses qu’ils ont accaparée au détriment d’étudiants vraiements méritant ?

  • 2 août 2013 à 10:39 | jansi (#6474)

    Est il possible qu’un DJ puisse s’occuper des jeunes avides de connaissances et qui veulent poursuivre des études ?
    Pour DJ, il est inutile de faire des études a l’université ou que cela se passe à Mada ou a l’étranger. Il suffit de se "débrouiller" pour réussir.

    • 2 août 2013 à 10:57 | che taranaka (#99) répond à jansi

      Akory lahaly,

      JANSI,

      ATTALAH:nous sommes dans l’IMPASSE TOTALE.....!

      no comment....mais quand même son sort personnel n’intéresse pas le destin de ce pays....à moins qu’il veut faire de nous une SOMALIE BIS....!!!

      ce pays a besoin de SAGESSE..de CONNAISSANCE pour avancer....

      Le problème n’est pas récent ...mais c’est pour celà que le CHANGEMENT était nécessaire.....hélas....la déception est aussi totale....

    • 2 août 2013 à 11:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Solution radicale

      ==FAIRE RENTRER TOUS LES BOURSIERS==

      SUSPENSION DE TOUTES SORTIES AVANT LE SERVICE NATIONAL/MILITAIRE.Point barre !

      Pour une nouvelle politique d’attribution de bourses intérieures et extérieures.
      Refondation du système éducatif de la maternelle jusqu’au second cycle de l’Université.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 2 août 2013 à 11:25 | jansi (#6474) répond à che taranaka

      Bonjour,
      Nous ne sommes pas effectivement sortis de l’auberge, mais a suivre les choses de près, je reste très optimiste que la solution passera par le processus Schéma des 4 - nouvelle transition - préparation des étapes de la Refondation guérison - élections.

      Rranjeva est le mieux place pour ce nouveau pouvoir neutre vers les élections. Son programme Vonjy Aina est opérationnel.
      Autrement, je redoute des troubles sanglants a Mada.. Mais est ce le but ?

    • 2 août 2013 à 11:28 | jansi (#6474) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Votre solution a la soviétique me passera pas. De p,us, vous voulez rue instaurer le service militaire obligatoire avec les résultats que l’on vit a Mada. Homme du passe !! Lol

    • 2 août 2013 à 12:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      OUI,je suis pour le service militaire/social de "24 /48 mois" jusqu’à l’âge de quarante ans== FEMMES/HOMMES==valides ou invalides.
      Egalité de sexe,de devoir et du service national militaire et social.
      Bref,l’instauration du service :"RESERVISTE" de tous les services de l’Etat.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 2 août 2013 à 14:15 | Demo (#3503) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ô ra-Basile a !

      Mba mieritrereta ihany aloany miteny rangah !

      Si toi tu as trouvé ton port d’attache et te la coule douce dans les casernes, ne crois pas que c’est la solution pour les autres

      N’aurais-tu pas fait partie des c-o-n-s-eillers de l’Amiral rouge du temps de son règne pour (re) proposer encore cette folie ...

      Faudra les vêtir, nourrir, loger, payer etc ces gens là, avec quel argent encore !

      Sinon, comme c’est du "déja vu", dis nous qu’est-ce que le pays à gagné avec les SN ?
      Qu’est ce que ça a rapporté aux bacheliers, sinon perte de temps, moins de désir de continuer leurs études

      Par contre je suis d’accord avec toi (pour 1 fois) concernant
      1) la nouvelle politique d’attribution de bourses intérieures et extérieures : il fût un temps oû j’avais "entre autres" proposé que le futur boursier s’engage
      - dès ses études achevées, de rentrer au pays, puis bosser pour l’état pendant une durée minimum
      - que si l’étudiant ne rentre pas au pays accomplir cette tâche, sa famille s’engageait à rembourser tous les frais que le gouvernement a engagé (montant pré-fixé avant son départ à l’étranger)

      2) la refonte du système éducatif, sauf que cela ne se fait pas en 1 an, la préparation nécessite un travail de longue haleine, par des gens qui s’y connaissent (pas par n’importe quelle personne qui a été nommée ministre de l’éducation)

      Samby tsara

    • 2 août 2013 à 20:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Demo

      Demo,
      =les boursiers rentrent à Madagascar=.
      C’était la conception,dans les années 1960/1965.==tous les deux ans==
      La plupart des meneurs de 1972,à Madagascar,c’étaient des étudiants Malgaches revenant de l’étranger des années 1969/1971.
      Je n’ai pas besoin de vous faire un dessin. ;

      A propos du service national de l’Amiral Didier RATSIRAKA,c’était très intéressant pour MOI,il avait brisé le clivage "Merina/Côtier".
      Bien sûr,les côtiers ont bénéficié certains avantages parce qu’ils ont pu "VOIR" Tana et les autres grandes villes au frais de la princesse.
      C’était aussi un inventaire systématique des niveaux d’études des jeunes Malgaches et l’apprentssage à vivre en communauté ==Merina/côtier==
      Tout n’était pas parfait,mais on pourrait faire MIEUX..Mieux que Mandela.

      Cette fois-ci :
      - F/H-valides et invalides (-recensement obligatoire des invalides permettant de les prendre en charge à leur majorité-)

      SERVICE NATIONAL MILITARO/SOCIAL paraît coûteux,il pourrait ,en 24 mois,canaliser les flux des jeunes dans les études et le travail des jeunes.

      Sans critiquer la FRANCE,elle doit se mordre les doigts en supprimant le service militaire/social.
      Les jeunes des d’OM ont l’occasion de venir en Métropole pour un service militaro/social,en ce moment.

      Elle aurait moins de djhadistes à surveiller en instituant le service militaire obligatoire.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 2 août 2013 à 11:53 | Sally (#7366)

    bonjour à tous,
    moi je vous dis ceci : l’Etat n’est même pas en mesure de s’occuper de ceux qui se trouvent au pays maintenant, qu’est ce qu’ils ont en à faire de ceux qui sont loin à des milliers de km ?

    • 2 août 2013 à 12:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Sally

      01 étudiant boursier devrait coûter plus de 1 000 000 ariary par mois à l’Etat
      Environ :400 euros/mois, sinon PLUS.
      Une refondation de l’enseignement par le nouveau régime élu.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 2 août 2013 à 15:12 | marco (#6803) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le nouveau régime élu aura fort à faire.Le pays est tombé si bas que l’octroie de bourses extérieurs ne sera peu-t-être plus possible durant quelques années.

    • 2 août 2013 à 17:53 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pauvres étudiants Malgaches paumés en Chine...
      La Chine n’est pas aussi généreuse que l’était Reny Malala...
      Combien d’étudiants Malgaches venus en France ne sont jamais rentrés au Pays, profitant des largesses de la France avec ses SMIG, SMIC, RMI, RSA, CMU et compagnie...

      Refondation de l’enseignement par le nouveau régime élu ?
      Avec quels enseignants et formés par qui et où ?

    • 2 août 2013 à 19:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à marco

      C’est fort possible.
      Ce n’est pas catastrophique,pour le Pays.
      Il y a pas mal de questions à résoudre sur les "BOURSES SCOLAIRES et UNIVERSITAIRES." ;
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 2 août 2013 à 20:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Stomato

      Des enseignants,il y en a à la pelle,à Madagascar.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoaàgmail.com

    • 3 août 2013 à 11:19 | Sedra (#7591) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      l’octroi des bourses ont été réservé aux filles et fils des hauts placé. Venant de région analamanga et itasy. Madagascar est donc limité par ces deux régions ???? On parle de fiavanana alors que tout est hipocrisie : car on a pu remarqué que cet fois ci, il y a des COTIERS en nombre parmis les boursiers, et voilà on critique, on dit que c’est la corruption. Alors que depuis longtemps ce sont ceux du haut plateau qui occupe presque 95% des étudiants envoyés à l’etranger.
      SI ON COMPARE L’EFFECTIF DE CES DEUX CENT ETUDIANTS ET QUELQPES PAR RAPPORT AUX ETUDIANTS QUI Y SONT DEJA PRESENT AVANT , IL SEMBLE QUE C’EST JUSTE 10 A 20% DES HAUT PLATEAUX PRESENTS.

    • 3 août 2013 à 13:58 | bbernard (#6880) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      <<<<<<<<<<<il suffit de voir votre niveau pour connaître le niveau des enseignants malgaches. Votre père était enseignant, n’est-ce pas, prof de corruption ?

    • 3 août 2013 à 14:00 | bbernard (#6880) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je recommence. Il suffit de voir le niveau de votre unique neurone pour juger du niveau de l’enseignement des profs malgaches. Votre père était enseignant, n’est-ce pas ? Prof de corruption ? C’est la seule chose qu’il ait été capable d’enseigner.

  • 2 août 2013 à 17:41 | bbernard (#6880)

    On voit bien que tout est corrompu à Madagascar. La corruption est institutionnalisée. Peut-être que le petit caporal pourrait faire un effort avant de disparaître et la Constitutionnaliser ... Il marquerait encore un peu plus le pays de son incompétence et de son abjecte comportement vis à vis du peuple malgache.

  • 3 août 2013 à 11:17 | Sedra (#7591)

    l’octroi des bourses ont été réservé aux filles et fils des hauts placé. Venant de région analamanga et itasy. Madagascar est donc limité par ces deux régions ???? On parle de fiavanana alors que tout est hipocrisie : car on a pu remarqué que cet fois ci, il y a des COTIERS en nombre parmis les boursiers, et voilà on critique, on dit que c’est la corruption. Alors que depuis longtemps ce sont ceux du haut plateau qui occupe presque 95% des étudiants envoyés à l’etranger.
    SI ON COMPARE L’EFFECTIF DE CES DEUX CENT ETUDIANTS ET QUELQPES PAR RAPPORT AUX ETUDIANTS QUI Y SONT DEJA PRESENT AVANT , IL SEMBLE QUE C’EST JUSTE 10 A 20% DES HAUT PLATEAUX PRESENTS.

  • 3 août 2013 à 11:24 | Sedra (#7591)

    simple sabotage contre les COTIERS, la majorité de ces étudiants sont COTIERS. cela gène certains dignitaire Hôva/Merina. Alors ils cherchent de pions pour trouver de solution écrite à l’avance : rapatriement. et pourtant il y a des centaines de milliers de merina/hôva à l’extérieur en dix ans seulement. Equilibre régionale ??????? Fiavanana ????????

  • 4 août 2013 à 23:02 | tanora malagasy (#7593)

    aleo koa resahana eto ny cas iray anay boursier Chine !!!!!

    Za ohatra tsy boursier de l’Etat ary tsy nandalo CONABEX nazahoako azo fa tonga dia réponse appel d’offre de bourse ny unif taty. Alefa ny naoty, diplôma ary nitady directeur de thèse... tonga ny valiny pisotif avy any dia mitoy ny procédure. Niantoka billet d’avion sy ny visa fa une fois any antoerana vao remboursern-dry zareo !!!

    Maninona moa raha vantanina ity resaka ity :

    1) voaloany : aza ireo cas anay no angalana excuse sy hanararaotana ilazana hoe 200 am 800 iany no ’boursiers Etat Malgache’ fa ita fanjakana fa tsy manana politika matotra hoa n’ny tanora malagasy !!!!!!!!!!!!!

    2) Aleo tonga de tsorina : lanin’ny mpitondra malagasy amizao ny vola ka tsy misy ho an’ny mpianatra... solution jiolahimboto no atolotra hoe ampidio fa tsisy vola. Tsy firarahiana tsotra izao !

    3) Amin lafiny iray ho an’ny cas anay, niady irery hatafavoahana. Tsy hitako izay mahamaika anà hody any Madagasikara. Tsy misy asa na politika hamoronana asa ho an’ny tanora akory ataonn’ny fanjakana koa raha aty no misy hatafavoahana kokoa inona no hodiko any ?! lol

    Mandreraka be fotsiny inty raharaha inty ny tena marina.

    • 5 août 2013 à 09:08 | marco (#6803) répond à tanora malagasy

      Nilaza aho omaly fa hatramin’izay dia nisy magouille sy corruption foana ny octroi de bourses extérieurs teto Madagasikara.Zavatra tsy azontsika lavina izany, ary tsy misy fanavahana io na merina, na côtiers, fa izay zanaka panambola, sy zanak’olon eo amin’ny fitondrana ihany no nahazo bourses extérieurs.Midika izany fa tokony hisy fanamboarana, ary mangarahara ao amin’io sampana io.Tony hisy fanalana sy fanoloana izay tompon’andraikitra tsy mahomby.
      Tamin’ity période transitoire ity, dia nirongatra ny corruption.Ekeko ary amafisiko ny teninao, fa tsy voatsinjara araky ny tokony ho izy ny fandanimbolampanjaka, fa lasa any aminy fireharehana sy fitiavan-tenan’ireo mpitondra ao amin’ny tetezamita daholo, na dia ny vola tokony andoavana ny vatsimpianaran’ny mpianatra aza.Izay no tokony androdanana io fitondrana io ao anatin’ny fotoana fohy, hanaovana fifidianana, ary hanitsina izay lesoka rehetra

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS